AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Don't bite me fabulous Lady ~ ft.Maïa



x Messages : 179
x Date d'inscription : 14/10/2016
x Age : 51
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
28/100  (28/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 1 Jan - 22:38


Tu traînais des pattes Tsuka. Tu réfléchissais, te demandant pourquoi tu restais dans un clan de félons. Les Félinae, ce seul nom autrefois te rengorgeait de fierté, maintenant tu avais honte , honte d'avoir été fière de persones lâches. Des chats qui n'aident pas leurs congénères Soldats qui se démènent. Pires, les tiens venaient soient disants " aidés " des chats qui était enfermé dans les laboratoires en les kidnappant. Combien de chats avais-tu aider Tsuka ? Combien de chats auxquels tu n'avais pas rendus service ? Tu soupiras, balayant le sol de ta queue fournie. Tu n'étais que l'ombre de toi-même depuis que tu avais ouvert les yeux. Tu aimais cette nouvelle toi,  celle qui ne se laissais plus chier dessus par les autres pétasses de femelles en chaleur. Tu te sentais libre de tes mouvements maintenant, défais de la tyrannie de Dariel.

Ta pensée dériva vers Dealthyse que tu n'avais pas pu sauver. Elle avait été tuée par un soldat. Un chat avait tué un autre chat. Pourquoi vous en êtes arrivé là ? Pourquoi un jour un idiot comme Dariel s'est enfui ? Par peur, par manque de courage. Un traître. Tu étais dans le clan des traîtres. Puis, les Caméléons aussi en étaient, pires encore, eux qui se cachaient. Dégueulasse. Tes oreilles étaient plaquées en arrière et tes pupilles étaient réduites en deux fentes distinctes.

Tu pénétras dans les égouts, l'air nauséabondes te fit tourner et tu réprimas une envie de vomir. Tu marchais à la lueur des quelques lumières qui marchaient encore, tu n'avais pas peur Tsuka, tu voulais justement tomber sur un Soldat donc inutile de frôler les murs. Les bruits en ce lieu était assez...dérangeant, tu te demandais parfois pourquoi on avait créé cet endroit. Les Humains sont bien étranges....

Tu humas l'air, tu te sentais étrangement mal d'un coup. Doucement, tu touchas du bout du museau ton ventre. Ça venait de là, ce n'était rien alors... Pour l'instant. Tu te remis en marche , lentement et silencieusement, essayant de mettre de côté ton malaise persistant.

_________________
Invité sens-tu cette odeur de peur ?