AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
L'eau du lac va devenir pourpre /Feat Sparky, Nyria and Kai/

Invité



Anonymous
Invité


   Sam 2 Avr - 15:42


Dans le silence de la nuit, tu avance tête haute. Tu dormais paisiblement jusqu'à que le même flash que tu as eu avec Nyria te prenne. Cette vision ou tu es allongé dans le nid ou se repose les nourrices et les mères avec Noctus ton fidèle aigle. Mais tu ne peux pas voir ton visage et l'odeur des petits n'es pas tienne. Se ne sont pas tes petits. Tu ne sais toujours pas ce que cela veut dire mais tu veux à tout prix le découvrir. Il faut que tu sache qu'es ce qui va donc être un changement si bouleversent pour toi ! N'as tu donc pas assez souffert avec la mort de tout les membres de ta famille !? Tu soupire et sens un douce brise fraîche ainsi que des vaguelettes qui te lèchent les pattes. Tu es arrivée au ruisseau. Tu t'assois en face de se dernier, admirant les eaux du lac. Quand le soleil se lève, les eaux deviennent orange-rouge ce qui donne un merveilleux spectacle. Tu espère le voir en restant ici. Mais la, l'eau est noir comme la nuit. Tu respire l'air doux. Qu'allait-il donc t'arriver ? Pourquoi ressens tu et vois tu toute ses choses ? Qu'es ce qu'on essaye de te dire ? Pourquoi faut-il que les signes soient toujours aussi dur !? Tu baille à t'en décrocher la machoire et tu surprend l'odeur fétide d'un Soldat ! Au non pas sa ! Pas ces bêtes sournoisent et n'ayant aucun mérite ! Tu te tourne dans tout les sens pour voir où est l'inconnu. D'un coup, tu vois une fourrure vert radioactive qui bouge dans les buissons. Impossible ! Tu dois rêver ? Depuis quand un animal a une fourrure verte ? Tu sort tes griffes et montres les crocs en feulant, pour que le Soldat te remarque si ce n'est pas déjà fait. Tu grogne un peu et double ta fourrure de volume. Hors de question de se laissait impressionné par se toutou pour Humains ! Tu fixe la seule touffe verte de sa fourrure que tu peux voir, attendant qu'il réagisse. Tu bande tes muscles, près à bondir et lui arraché les oreilles !

Invité



Anonymous
Invité


   Dim 3 Avr - 15:48


Cherchant à m'éloigner toujours plus de mes abrutis de compagnons, j'étais allongé derrière un buisson, sans aucune idée malsaine et sadique dans la tête. Je voulais passer une soirée tranquille, pour une fois... Loin des autres Soldats, des abrutis de Felinae et de ces froussards de Caméléons. La nuit commençait à arriver, et je devais rester ici, car si je rentrais au camp et que ma mutation se déclenchait, il y aurait certainement des morts humaines et animales... Je regarde la lune se formait et les étoiles scintillaient. Je baisse la tête, la posant sur mes pattes et je commence à fermer les yeux... Mais subitement, une odeur sale vient me tirer de ma tranquillité : Des Felinae. Non ! Pourquoi maintenant ! J'étais tranquille, je ne cherchais personne, pour une fois... Je me lève en grognant, mais je me planque aussitôt derrière un buisson. Foutu pelage ! Pourquoi suis-je tombé là dedans, étant chaton !? Je faisais preuve d'une grande stupidité, à ce que je vois... J'essaye de me cacher le plus discrètement possible derrièrele buisson et c'est là que je vois les deux pauvres imbéciles : Un chat noire, avec une fourrure rousse au bout des ailes, des pattes ainsi qu'au niveau de ses épaules. Il a aussi des yeux d'un bleu glaçant, ils sont donc fragiles.. Mais ses yeux sont quand même beaux. L'éclat qui y brille est magnifique. Allons allons, ne complimente pas l'ennemie ! L'ennemie est sale, puant. Le mâle s'assoit près de l'eau et contemple le lac. Au lieu de garder mon odeur, je la diffuse, je préfère les combats loyaux. Je me rapproche, attendant qu'il sente mon odeur. Il baille, à gorge  déployée. Soudain, il se retourne et fait face au buisson, en reculant et faisant doubler son pelage de volume. Il bande ses muscles, l'abruti ! Je sort du buisson, tête haute. J'adore montrer ma supériorité devant les faibles et les peureux, c'est tellement drôle... Je dit d'un ton moqueur :
"Alors petite, on s'est perdue ? Tu veux que je t'aide a retrouver tes parents ?" Je sourit sadiquement et regarde la lune : Si ma transformation se déroule ce soir, ces chats sont perdus et morts d'avance... Après tout, un petit combat ne lui fera pas de mal !


Dernière édition par Sparky le Dim 3 Avr - 17:25, édité 1 fois

Invité



Anonymous
Invité


   Dim 3 Avr - 16:25


Ce chat ressemble sérieusement à une plante ! Avec sa couleur verte et son béret immonde il à l'air ridicule ! En plus il ose te parler sur ce ton !? Tu lui feule dessus et lui met une baffe toutes griffes dehors en grognant furieusement. Tu lui rétorque alors :
- Et toi, toutou pour Humains, tu es égaré ? Ta par reçu ton susucre et vu que tu n'es qu'une tapette tu viens de venger sur une chatte ! T'as même pas le courage d'aller affronter un mâle ! Puis en plus t'a l'air ridicule avec cette couleur et ton béret de papy !
Tu hérisse encore plus tes poils, folle de rage. De toute façon, c'est toujours comme sa avec les Soldats. Ils se prennent pour les rois du monde alors qu'il ressemble plus à un chien qu'a un chat ! En vérité, la plupart son des chatons apeurés, qui cherche juste à faire peur pour oublier leur peur. Bon après bien sur, il en existe des gentils comme ton compagnon, Titan. Puis même, ils essayent d’impressionner tous le monde. Tu ne comprends vraiment pas pourquoi certains on peur des Soldats. Toi, tu t'en méfie. Soudain, les paroles de ta mère te reviennent en tête : "Méfie toi du Soldat". Tout à coup, tu comprends. C'est lui qui va changer ton destin ! Tu double encore plus de colère. Hors de question de le laisser te toucher ne serais ce que le moindre de tes poils ! Tu crache à nouveau, le défiant tu regard. Tu ne vas jamais te laisser faire par cet abruti ! Tu te redresse de tout ta hauteur. Tu as l'air deux fois plus grande que ta taille normal à cause de tes poils dressés. Heureusement que Noctus est rester au QG. La bas, il ne risque rien contre cette brute épaisse ![/i]

Invité



Anonymous
Invité


   Dim 3 Avr - 16:59


Je me prends une tarte dans la joue, mais la douleur n'est pas là. Je ne prends pas la peine de regarder si le sang coule, je continue de regarder le mâle avec un regard calme et serein. Il rétorque aussitôt :
"Et toi, toutou pour Humains, tu t'es égaré ? T'as pas reçu ton susucre et vu que t'es une tapette, tu viens te venger sur une chatte ?! T'as même pas le courage d'aller affronter un mâle ! Puis t'as l'air ridicule avec cette couleur et ton béret de papi !" Oh, technique de faible : se moquer du physique ! Et c'est une femelle ? Jamais vu ça, un chat qui se travestie ! Et puis, regardez moi ce corps de faible, minable ! Un gamin qui s'est fait couper les burnes, je préfère ! Je réponds en riant à moitié :
"Alors, comme ça, t'es une femelle ? Tes parents ont eu un mec, et ils lui ont coupé les brunes parce qu'ils avaient amitié de lui ? Et bien, je ne pensais pas rencontrer un chat travestie un jour..."La travlot ne disait plus rien, je repris donc la parole
-Et bien, on a perdu sa langue, monsieur ? Sache juste que je ne suis pas une tapette... Je ne suis tout simplement pas aimé par mon entourage, à cause de ma mutation génétique... 20h va commencer à arriver, si tu ne t'en faispas très vite, tu mourras car il te tuera. Il te reste encore du temps, petite fille. Je ne te porte aucune affection positive, mais aussi aucune négative. Ce qui lui permettra de te retrouver très facilement... Prends garde, petite, Fliqpy arrive..." Je n'attend pas de réponse et lui saute dessus en lui crevant un oeil. Je recule presque aussitôt et observe la borgne : Son orbite était ensanglantée et l'oeil était rouge. Je ricane et attend sa réaction.

Invité



Anonymous
Invité


   Dim 3 Avr - 17:45


Pourquoi me traite t'il de travestie ? Es ce que ce mâle est assez débile pour croire que tu es un mâle ? Décidément, les Soldats sont vraiment bête ! Il reprend la parole mais tu ne prend pas la peine de l'écouter. Qu'es ce qui dit celui là ? C'est qui Fliqpy ? Franchement, tu n'as jamais vu un Soldat aussi débile... Peut être es ce un frais c'est pour sa ? D'un coup, le mâle de saute dessus et te crève un oeil. Hurlant de douleur, tu vacille de droite à gauche. Non ! C'est impossible ! Tu peux pas devenir borgne ! Tu feule de rage, et met ta patte devant ton œil crevé. Comment a t'il osé !? Tu respire difficilement, regard de ton seul oeil le Soldat avec un regard noir. Tes pattes tremblent. Pourquoi !? Pourquoi fallait-il que cela t'arrive à TOI !? En plus, sa a l'air de lui faire plaisir à ce sale rat ! Tu cris encore de douleur, enlevant ta patte de ton œil. Le sang dégouliné de ton œil. Ta patte qui est restée appuyer dessus révèle à quel point il saigne. Tu te précipite vers le ruisseau, regardant ton reflet. Beurk ! C'était tellement moche à voir ! Tu met un peu de l'eau sur ta patte et la met sur ton œil. Cela pique beaucoup mais tu serre le dents. C'est le seul moyen que tu as sous la patte pour apaisés un petit peu la douleur. Tu respire avec difficulté. Tu fais volte-face et saute furieusement sur le Soldat, le clouant au sol. Tu lui griffe le ventre quand soudain un coup de tonnerre retentit. Tu regard le ciel. Il avait effectivement un orage qui se prépare. Soudain, la pluie vient tomber. Tu reporte ton attention au Soldat. Il c'est échappé de tes pattes ! Tu relève la tête et le fixe, attendant sa réaction.

Invité



Anonymous
Invité


   Dim 3 Avr - 18:06


Je regarde la chatte posait sa patte sur son œil et hurler de douleur. Je ne peux m'empêcher de rire, c'est désopilant ! Elle m'en veut vraiment, cette vilaine. J'ai trop peur ! Au secours ! Stupide Felinae... Tu es trop faible, et tu vas pourrir... Soudain, elle se retourne et se jette sur moi. Elle me griffe le ventre. Je me retiens de couiner de rire : ses coups sont faibles, c'est vraiment une Felinae ! Je regarde la chatte, en souriant, lorsqu'elle détourne le regard pour s'occuper du ciel. Un éclair retentit et je sens une goutte sur mon nez, un orage se prépare... Je profite de l'inattention de la travestie pour sortir de cette position et je m'assois, cinq mètres plus loin. Elle relève sa tête, et me fixe, folle de rage. Je ricane... Mais soudain, je suis atteint de spasmes : Il arrive ! Ma tête commence à trembler, mon corps devient plus dur et mon pelage gonfle. Mes griffes deviennent noires et s'élargissent. Mes crocs doublent de volume et je deviens plus grand. Je ne peux plus contrôler mon esprit, il le fait à ma place. Je peux juste voir le massacre de cette Felinae, amusant. Elle a soudain l'air terrifiée, elle recule. Fliqpy s'avance, sûr de lui, les yeux injectés de sang. Il lève la patte... Et lui lacère le visage en crevant l'autre et dernier œil de la borgne. Elle est à présent aveugle, pauvre folle... Il sourit et savoure le goût du sang de l'ennemie. Elle est effrayée. Fliqpy s'avance et dit d'une voix d'où ressorte le sadisme et la cruauté :
"Sale Felinae... Tu ne mérites pas de vivre... Je vais abréger tes souffrances et bouffer tes tripes... Empaler tes yeux aveugles et sans vie et les assortir à mon képi... Crève, sale folle...!" Elle est tétanisée, nous attendons sa réponse.

Invité



Anonymous
Invité


   Dim 3 Avr - 19:13






L'eau du lac va devenir pourpre


Je regarde Noctus jouer avec mes trois rejetons ; Punky , Scarlette et Devil quand tout à coup l'aigle commence à gémire. Il y a un problème avec Laam ! Je sais que l'aigle essais de m'avertir quand il commence à virevolter autour de moi donc je dit à mes chatons de rester là et de m'attendre puis je déploie mes ailes et vole aux côté de Noctus. Je remarque un matou verts et une chatte ailé "Laam !" Je fonce vert le matou et lui rendre dedans en lui griffant le flancs et le museau le plus fort que je peux. Noctus souffre et Laam aussi je peux le voir et le sentir. Je me sens obligé d'attaquer le Soldat vert d'abord. Il représente une menace dangereuse ! Je lui mort le coup très fort mais il m'attaque en retour. J'enroule ma queue autour d'une de mes pattes arrière pour ne pas lui laisser de prise et lui mord dans une patte jusqu'aux os. J'enfonce mes griffes dans sa poitrine et lui dit sur un ton enragé :
-Tu va l'regretter sale crétin ! Quand tu t'en prend à un de nous , tu t'en prends aussi au reste de la guilde !
Je lui labour le ventre de mes griffes et remonte dans le ciel cherchant un endroit où trouver de la toile d'araignée pour aider celle que je me permet d'appeler une de mes meilleures amies. Je réalise qu'il m'a blesser et quand je vois le sang coulé de multiple blessure sur moi je commence à ressentire de la douleur. Elle n'est pas si dérengeante car je suis résistante mais je ressent quand même un leger pincement mêm e à certain endroit plus qu'un simple pincement mais j'essais de me concentrer sur un endroit où je pourrais trouver un endroit où il y aurais de la toile d'araignée.

Code par xLittleRainbow

Invité



Anonymous
Invité


   Dim 3 Avr - 21:14


Aveugle ! Tu es aveugle ! C'est cuit pour toi maintenant. Tu respire difficilement et ton cœur bas la chamade. Tu vas rejoindre ta famille... Glacée d'effroi, tu ne bouge plus. T'es pattes tremblent et tu as perdu toute espoir de vivre. Quand soudain, une odeur familière viens te chatouiller les narines. Noctus ! Que fait-il ici !? Il est inconscient ou quoi !? Tu es beaucoup plus rassurée en sentant l'odeur de Nyria. Noctus a amené des renforts ! Puis, les bruits qui suivent son des feulements, des coups de griffes et de crocs. L'odeu âcre du sang te monte à la gorge. Non, ce n'est pas ton sang ! Mais celui de soit Nyria soit le Soldat ou soit les deux ! Tu panique en ne distinguant plus que le bruit de l'orage qui faisait fureur. Le grondement tu tonerre te casse les tympans. Épuisée, tu t'effondre sur le sol... Tu es aveugle !! C'est terrible !! Comment vas tu faire maintenant !? Tu ne peux plus être combattante comme sa ! T'as vision s'éclaircit soudain. Toi avec des chatons qui ne sont pas les tiens et ton visage invisible. Tu vas être nourrice à présent ! Non, ce n'est pas possible ! Tu pris pour que tout sa soit juste un horrible cauchemar et que tu te réveilles au milieu du QG. Non, c'est impossible... La douleur et le et dans les rêves, on ne sent pas la douleur... Tu cris de désespoir. Pourquoi toi !? Tu as déjà un lourd passé voilà que maintenant, tu deviens aveugle. Une cécité est la pire chose qui pouvait t'arriver et voilà qu'elle est arrivée ! Tu soupire et attend que quelqu'un vienne te voir. Tu sens soudain les plumes de Noctus se frotter à toi. Il mumure alors :
- Je suis désolé... Je ne suis pas arrivé à temps... 
- Ce n'est pas grave Noctus, l'essentiel c'est que tu aille bien et que tu es quand même amené du renfort.
Tu lui fais alors un câlin et attend Nyria, en espérant qu'il ne lui est rien arrivé et que si maudit Soldat soir assomer !

Invité



Anonymous
Invité


   Mer 6 Avr - 22:06






L'eau du lac va devenir pourpre


Je vois un endroit plein de buissons où je fonce pour essayer de trouver de la toile d'araignée en vitesse pour Laam quand tout à coup je trouve une liane très épaisse au sol. Elle est coupé à une longueur assés large pour en faire un collier. Je me retourne et une petite pierre doré en forme de coeur attire mon attention. Elle a un trou assés grand pour y faire passer la liane. Une idée me passe par la tête. Et si je faisait un collier pour Laam ? Je prend la liane et l'insère dans le petit trou puis le garde et prend des toiles d'araignée puis je m'envole pour rejoindre Laam. Je me pose à côté d'elle et de Noctus puis applique la toile d'araignée en vitesse mais tout en m'assurant que c'est bien fait. Après je lui dit avant de lui attacher le collier que j'ai confectionné en vitesse pour elle autour du coup :
-Je t'offre ce collier avec un pendentif en forme de coeur en or pour que quand les gens te voyent ils puissent aussi voir l'essentiel , l'amour et l'amitié dont tu peux faire preuve...!
Après lui avoir attaché le collier autour du coup je souris gentiment avers Laam en espèrant qu'elle pourras au moins voir ce collier.

Code par xLittleRainbow

Invité



Anonymous
Invité


   Sam 9 Avr - 13:31


Fliqpy regarda Laam, maintenant aveugle. Lorsque soudain, je remarqua un aigle et une chatte noire ailée, portant une sorte de pendentif. L'un des bouts de ses pattes était blanc. Elle vient vers nous en virevoltant et nous griffe le museau et le flanc. Je ne ressens pas la douleur, et Fliqpy ricane en disant :
"Trop faible, celle-ci..." Il a l'air quand même un peu affaibli. C'est normal, aucun chat n'est immortel !. La Felinae ailée revient à la charge et nous mord à la gorge. Fliqpy grogne, puis lance une grosse frappe dans la tête de la jeune chatte. Je sourit sadiquement : La nuit vient de tomber, au petit matin, elles seront mortes... Je vois que l'aveugle et l'aigle se câlinent, seraient-ils liés ? J'en doute... Quoi que, c'est possible. Elle revient aussitôt : elle n'est pas courageuse, elle est juste folle. Elle plante ses griffes dans notre ventre mais cette abrutie se loupe complètement ! Elle nous dit d'un ton énervé :
"Tu vas l'regrette, sale crétin ! Quand tu t'en prends à l'un de nous, tu t'en prends aussi au reste de la guilde !" Je me retiens de rire, si stupide cette féline. Fliqpy, lui par contre, ne se gêne pas pour rire aux éclats. Il regarde la chatte, une pointe d'amusement dans ses yeux, mais il ne dit rien. La Felinae en profite pour nous mordre une patte jusqu'aux os. Le coup a un peu plus frappé Fliqpy, et il commence à boiter, mais le connaissant, ce n'est qu'une ruse. La féline noire s'envole, certainement pour trouver des toiles d'araignée. Mais la pauvre pisse le sang, même si elle est résistante, ses forces perdent peu à peu son importance, tout comme nous. Fliqpy soupire et grogne en ressentant un picotement au niveau de sa patte blessée. Soudain, la Felinae fonce vers un buisson, prend des toiles d'araignées et... Une liane ? Quelle idée stupide va t'elle imaginer... Elle pose les toiles sur ses yeux. Bon, soit, si elle croit que ça peut la soulager... La chatte met autour du cou de la femelle un pendentif fait avec la liane en forme de coeur. Fliqpy n'hésite pas, il fonce droit vers eux et attrape l'aigle par le cou. Il le secoue de toutes ses forces. L'oiseau perd des plumes. Puis, Fliqpy jette l'oiseau à terre et l'écrase sous une de ses pattes. Il ricane un peu, mais crache quelques gouttes de sang. Rien ne peut l'arrêter. Mais j'ai quand même un peu peur des conséquences des blessures une fois que le matin sera arrivé... Bon, je verrai bien tout ça... Je regarde l'oiseau et je me dis qu'il ne va pas faire long feu, celui-là... Nous attendons la réaction des deux abruties de Felinae...

Invité



Anonymous
Invité


   Dim 10 Avr - 16:06


C'était la nuit. Le félin solitaire marchait le long du ruisseau. Le bruit des petites vagues formées par le courant s'écrasant contre la berge du ruisseau aurait apaisé n'importe quel chat. Mais pas Kaï. Le fou marchait d'un pas rapide, sa langue de serpent se balançait de droite à gauche, de la bave coulait le long de son museau et ses yeux gris argenté avait un regarde vide, manquant d'intelligence. ''Sang, faire du mal, sang...'' se répétaient sans cesse dans la tête du fou. La lune qui passait à travers les arbres minces calcinés pour la plupart, faisait briller les lignes argentées sur la fourrure du matou. Les oreilles aux aguets il chercher n'importe quel être vivant à qui faire du mal. Il n'avait pas faim, il avait mangé une ou deux heures plutôt un maigre campagnol. Avec tous ce qu'il tuait, le fou avait de quoi manger mais jouer avec était bien plus intéressante. C'était pour cela que le chat roux et argenté était squelettique. Mais on ne doit pas se fier au apparence, malgré ses os saillant sous son pelage et son manque d'intelligence Kaï savait parfaitement bien se débrouiller dans un combat, il était musclé et robuste c'était une vrai machine à tuer.

Il ne savait pas ou il allait, ce qu'il faisait, il ne pensait pas il ne réfléchissait pas. Il était juste en quête de sang. Tout était calme, juste l'eau et le frémissement de l'herbe et du feuillages des quelques arbres emporté par le vent frais de la nuit. Quand tout à coup un crie strident retendit fendant le calme nocturne. Kaï tournait la tête dans toutes les directions et se mit à rire. Son rire aigu fort appelant la peur et faisant fuir tout sentiment de confiance. Un oiseau s'envolait de son perchoir, le solitaire fou se dressait sur ses deux pattes et crachait en direction du volatile. Mais il n'allait pas l'attaquer lui. Il avait trouvait plus intéressant, des chats, enfin il fallait savoir où ils se cachaient. Il mit quelques minutes à tourner en rond cherchant les félins. Puis une odeur acre lui monta aux narines. Du sang! Il encore...

Cette nuit là il allait bien rire.

Il fonçait suivant l'odeur qu'il aimait tant. Enfin il arrivait là où il voulait. L'endroit où était réuni trois chats. Deux femelles faibles et un mal plus grand et sûrement le plus fort des trois. Kaï aurait du s'attaquer aux femelles faibles. Il aurait du. Mais leurs pelages noirs n'étaient pas assez voyant. Alors que le vert radioactif du mal. Il rit doucement pour ne pas se faire entendre.

D'un coup, à la vitesse de l'éclaire il se jeta vers le mâle. Il sauta de profile pour frapper contre l'épaule du félin vert qui se déséquilibra avec la vitesse et la force. Kaï lui grimpa sur le dos lui saisit la peau du coup et tira vers le côté opposé où il lui avait frappé l'épaule de manière à le faire tomber dans la poussière ce qui se produisit. Une fois qu'il mit le félin à terre, il se jeta sur sa gorge pour le mordre le plus fortement possible à la gorge et lui labourer le ventre de ses pattes arrière. Certain aurait pris ça comme un acte héroïque de la par du fou en disant qu'il voulait sauver les femelles. Non lui c'était différent, il ne les avait pas remarquer et il préférait s'attaquer aux choses plus voyantes et plus fortes.

Invité



Anonymous
Invité


   Mar 12 Avr - 22:53


Quand tu entendu les cris désespérés de Noctus, tu aurais aimé faire quelque chose. Mais, tu ne pouvais rien faire... Les ténèbres ont envahi ta vision et maintenant, tu n'es plus de taille à affronter qui que soit. L'odeur du sang monte à tes narines. Il y avait du tient et celui de Nyria. Elle aussi doit être blessée et fatiguée. Personne ne peut venir au secours de ton ami à plumes... Tu vas mourir aujourd'hui avec Noctus... Soudain, des griffes et des feulements se font entendre. Tu humel l'air et sens l'odeur d'un Solitaire. Qu'es ce qu'il se passe ? Pourquoi vois-tu c'est ténèbre au lieu de la scène qui se passe sous tes yeux. Tu sens alors le corps chaud, ensanglanter et grelottant de Noctus ce coller à toi. Il est sain et sauf ! Enfin, il sent quand même fortement le sang. Tu enroule une patte autour de lui d'un air protecteur. Que se passe t'il donc ? Es ce que ce fameux Solitaire avait libéré ton ami à bec ? Pourquoi un Solitaire ferait-il une chose pareil ? Apres tout, les Solitaires ne sont pas tous des psycopthates. Comme les Soldats, il en existe des bons comme des mauvais. Tu ne comprends rien et tu te sens soudainement triste, seule et perdu. Toutes ces émotions de balancent dans ta tête avec une telle violence que tu ne peux t'empêcher de vaciller. Tu arrive à te remettre droite et à regagner tes esprits. Tu soupire. Il va falloir t'y habituer à cette noirceur absolu, sans aucune petite lumière, sans savoir ce qui se passe autour de toi. Avec le temps peut être tu pourras mais maintenant tu dois demander pour comprendre. 
- Nyria, que ce passe t'il ? Demande tu 
Le ton que tu avais marqué ne reflété que de la tristesse et du vide. Ta vie n'est plus la même. À présent, tu es aveugle et rien ne seras plus pareil pour toi...

Invité



Anonymous
Invité


   Mar 12 Avr - 23:11






L'eau du lac est pourpre...


Je me mets devant Laam puis avant de me retourner pour essayer de la protèger au cas où le Solitaire voudrais nous attaquer par la suite je lui murmure :
-Il y a...Un solitaire. Il a attaqué le Soldat vert radioactf. Le sang...il y en a partout. Sur moi...Sur Noctus , Sur la Soldat...Sur ton regard. Tu as de la chance de ne pas pouvoir voir ce qui ce passe. C'est un vraie cauchemard.
Je ne sais plus quoi faire. J'attaque ou j'essais de protéger mon amie et son fidèle ami à plumes ? Je sort les griffes malgré la douleur que je ressens sur mon corps. Je me met en position d'attaque puis ferme les yeux. Je pense à mes chatons , à mes amis , ma famille et à la rage. La rage qui me donne envie de tuer le Soldat vert qui a privée Laam de sa vue. Et le Solitaire , il a aussi contribué à faire verser le sang inutilement le sang dans cet endroit damné. J'ouvre les yeux brulant de rage en repensant à ma vie puis je saute sur le Solitaire. Je lui griffe la gorge et lui mord la queue. Je ne laisserais plus ces sans-coeur faire couler le sang. Je sens une douleur se créé sur mon oreille. Je ne sais pas ce qui ce passe. Je me bats presque aveuglement seulement pour protéger mes amis. Je n'ai jamais livré une bataille en voulant tant protéger des gens. Je réalise qu'on m'a griffé à l'oreille. Je sais que j'ai d'autres blessures mais je me sens maintenant plus forte...Cette blessure , elle représente désormais le prix que je suis prête à payer pour mes amis.

Code par xLittleRainbow

Invité



Anonymous
Invité


   Mer 13 Avr - 14:14


Nous tenions l'oiseau sous nos pattes, en ayant une forte envie de le tuer... Mais c'est bien plus amusant lorsque la proie gigote et hurle de désespoir. C'est comme ça, que nous aimons tuer. Je souris sadiquement, Fliqpy fait de même. Il montre les crocs, tandis que je regarde la scène, satisfait. Tout allait se dérouler comme prévu : ces 2 Felinaes mourraient, et je serai acclamé dans le Camp des Soldats. Je serai certainement gradé ou j'aurai un rang plus élevé. Quoi qu'il en soit, ce soir, elles vont mourir... Fliqpy approche ses crocs de l'oiseau noir en ricanant et s'apprête à boulotter la petite boule plumée apeurée. Quand soudain, nous recevons un coup fort à l'épaule, ce qui fait que Fliqpy lâche l'aigle. Qui ose nous interrompre dans un moment aussi crucial ?! Fliqpy se remet sur ses pattes et grogne sur le petit nouveau, un chat orangé, avec une langue qui pend et dégoulinante de bave. Il avait aussi des motifs argentés sur son corps. Je plisse les yeux en observant notre nouveau combattant. Aussitôt, il saute sur Fliqpy et grimpe sur son dos. Fliqpy grogne et se secoue pour qu'il le lâche. Sans effet. Le mâle tire sur la peau du cou de Fliqpy et le fait tomber à terre. Hmm... Il sait se battre, ça manque un peu, ici... Fliqpy s'écrase par terre, mais sans subir de douleur. Il ricane un peu, puis regarde son envahisseur qui s'empresse de nous mordre à la gorge en tirant le plus fort possible. Fliqpy pousse un râlement, mais ne fait rien. Il teste les limites, cet abruti. Le chat orangé nous laboure le ventre de ses pattes arrières. Fliqpy lève sa patte et la fracasse sur la tête du chat. Il parvient à se relever et dégage le matou orangé d'un coup d'épaule et se poste devant lui. Il grogne sur lui, mais s'exclame :
"Hmm... Tu es un bon combattant... Mais sache que je suis issu de radiations, un chat comme toi ne pourra rien me faire à part quelques blessures... Voudrais-tu que nous soyons amis, en quelque sorte...?" Il n'a pas le temps de finir sa phrase que la chatte noire ailée l'attaque à l'aveuglette. Elle ferme les yeux, elle est donc bien folle. La Felinae saute sur le matou et lui griffe la gorge. Elle lui mord aussi la queue. Je regarde le combat, quand je me rappelle qu'il y avait 2 félines. Fliqpy a l'air de s'en rappeler aussi. Il tourne subitement la tête et s'approche de l'aveugle et de l'oiseau et s'approche d'eux, le sourire sadique. Il se poste devant la féline et l'oiseau. Il pose une patte près de la Felinae et dit, le regard plein de folie :
"La mort n'est qu'une épreuve, petite Felinae..." Il rigole sadiquement et lève la patte vers l'aveugle, attendant sa réaction.

Invité



Anonymous
Invité


   Dim 17 Avr - 5:41



"Hmm... Tu es un bon combattant... Mais sache que je suis issu de radiations, un chat comme toi ne pourra rien me faire à part quelques blessures... Voudrais-tu que nous soyons amis, en quelque sorte...?"


Kaï n'avait pas tout compris. Mais il avait retenu le plus important, il ne pouvait faire saigner le mâle vert. Plutôt faire équipe avec lui. Il ouvre la bouche tire la langue et secoue la tête très rapidement de gauche à droite. Il tire la langue et rit. Mais on lui saute dessus. La femelle aux ailes noires jais griffe aléatoirement la gorge du fou. Il sent son sang giclait, il ne peut s'empêcher de rire malgré la douleur qui ressent. Un jour le fait d'ignorer la douleur et de l'apprécier le tuera. Mais son heure n'était pas encore venue. La femelle lui mort la queue. La gorge était un bonne endroit pour faire du mal, mais la queue. Il ressentit une vive douleur alors il frappa l'oreille de la féline lui en arrachant une partie. Il lui sourit et se lécha sa patte le bout en sang avec sa langue de serpent. Il aimait tant ce goût. Il se retourne trottine quelque mètres et se place aux côtés de son ''copain'' de combat. Il n'avait pas encore remarqué la femelle noire et brune, elle sentait le sang à plein nez. Sa queue se balançait de gauche à droite et le matou siffla de sa voix aigu à l'oreille de son compagnon vert.

-''Elle faible, ça rigodo.'' Oui Kaï avait cette habitude d'écorcher les mots et de répéter certaines phrases qu'on venait de lui dire mais en mélangeant les mots car il ne comprenait rien.

-''Nous pouvoir lui faire souffrir Nyinn!''

Il rit en pensant au sang qui allait couler. Peut importe si c'était le sien. D'ailleurs un sang pourpre coulait toujours de sa gorge lui infligeant de vives douleurs.

HRP:Sorry for the late. x/ mais je pensais que c'était pas mon tour. :')

Invité



Anonymous
Invité


   Mar 19 Avr - 0:44


Mais que ce passe t-il ? Les ténèbres ayant envahi ta vision, tu ne peux même pas savoir de quelles pattes venaient les coups de griffes, de quelle bouche venait les feulements, de quels chats venaient cette odeur tellement forte du sang, de quels chats venaient cette odeur de peur... Non, il n'y avait rien que tu puisse savoir. Pourquoi ? Oh pourquoi ? Et de qui parler les deux idiots ? Pourquoi le destin s'acharne t-il sur ton sort !? N'as tu pas déjà assez souffert comme sa !? Tes yeux te brûlés, l'incompréhension te faisais rager sur place... Sans compter toutes les émotions qui te traverser la tête. Tu tombe alors sur le sol boueux. Quand tu ré-ouvris les yeux, tu voyais. Tu voyais l'herbe fraîche et verte, tu sentais l'odeur douce tu gibier... Mais que t'arrive t-il ? Une chatte courait vers toi, de plus en plus vite. Mais cette chatte, tu la connais. Oui, sa silhouette t'es si familière, son odeur es si chaude et rassurante... Ta mère ! Ta mère est là devant toi en train de courir vers toi ! Un autre chat sortit alors de nul part, suivit d'encore deux autres chats. Ton père, ton frère et sœur ! Oui, tout le monde est la ! Et ils viennent tous te voir ! La joie t’envahis et tu les laisse venir à toi. Quand ils furent à quelques longueurs de toi, tu fut étonnée qu'aucuns d'entre eux ne ralentisse. Non, en faite ils fonçaient droit sur toi, comme si ils voulaient tous te sauter dessus. Quand ils arrivèrent à ton niveau, ils te poussèrent tous vers un trou énorme et complètement noir. Mais ils ont perdus les pédales ou quoi ? Ils cherchent à te tuer ou bien ? Tu te débat de toute tes forces mais ils sont plus nombreux et plus forts que toi. Ils arrivent alors à te pousser, et tu commence à sombrer dans les ténèbres. La voix de ta mère résonne alors dans tes oreilles :
- Ton heure n'est pas venu...
Puis, plus rien. Tu te relève soudain en sursaut. Le noir de ta vision est de retour. Tu t'es évanouit et tu faillit mourir ! Mais t'as famille t'as renvoyés ici ! Que c'est t-il passé pendant ta rêverie ? Combien de temps as tu rêver ? Encore sous le choc, tu ne t'occupe plus de se qui se passe autour de toi. Mais que c'est t-il passé pendant que tu rêvais ?

Invité



Anonymous
Invité


   Mar 19 Avr - 1:08






L'eau du lac va devenir pourpre


Je me lève et vois les deux crétin de mâles debout. Ils veulent tuer...n'est-ce pas ? Ils sont trop stupide pour ne pas se battre ! Je prend mon élan et cette fois-ci je me met devant Laam. Elle est inerte au sol. Je n'ose pas me retourner car si je me retourne non seulement moi mais ellle aussi pourrait se faire attaquer et mourire. Je me tiens entre eux , le Soldat , le Solitaire , Laam et Noctus. Je les sépare pour que si ils attaquent le choc sois moins fort. Je me met à dire aux deux mâle sur un ton sarcastique :
-Pardon j'ai oubliée de me présenter. Je suis la petite chatte qui va vous faire passer un mauvais quart d'heure.
Sans même attendre plus longtemps une folie digne de se nom m'envahie. Il faut me rendre enragé comme une dingue pour me rendre comme ça. La dernière fois que c'est arrivé j'étais avec un sale manipulateur ! Il s'appelait Trickster. Il a fini par me craindre et j'ai fini par me calmer mais cela aurais pue tourné au vinaigre si cela ne l'était pas déjà. Ma tête fait des tics et je montre les croc puis laisse un rire de folie s'échapper. Je cours , entour ma queue autour d'une de mes patte arrière puis saute à la gorge du Soldat vert. Il faut vraiment tout faire par sois-même ici n'est-ce pas ? Je lui labour le poitrail jusqu'au ventre puis me retourne et fonce vers le solitaire. Je saigne mais je m'en fiche. La vengeance...La vengeance vaux le coup. Je lui griffe le flanc puis le museau. J'essais d'esquiver des attaques le plus possible mais je suis trop inquiète pour Laam. Et si elle agonisait au moment même où je me le demande ? Je ne dois pas la laisser nous quitter ou mais effort seront réduit à néant. Je fonce vers elle et la secoue en lui disant :
-Laam ! Laam ! Réveille toi ! On a besoin de toi !
Je sans mes plaies me brûler mais la folie m'envahi déjà un peu plus à chaque fois que mon amie ne réagie pas. Je me tourne et grogne puis prend le Soldat vert par la peau du coup puis m'envole. Je survole les arbres assés bas pour qu'il se prenne des épine de sapin dans le visage. Je me fiche qu'il se blesse ou non ! Je veux qu'il souffre...je veux qu'il meurt !!! Si Laam est morte à cause de lui , il le paieras par sa propre vie ! Je ris telle une folle en le laissant se faire piquer par les épine de sapins puis je fait demi-tour et quand je suis à 1 mètre du sol je le laisse tomber. Cela n'est rien de grave il va juste avoir des courbature demain , tout comme moi. Il est lourd comme un arbre se chat ! Il est pas capable de maigrir ou les humains lui ont mis du béton à la place des os ? Je me met en position d'attaque devant Laam et l'entend se réveiller. Au moins elle n'est pas morte mais elle auras besoin d'être soigner et vite !


Code par xLittleRainbow

Invité



Anonymous
Invité


   Jeu 28 Avr - 19:49


Nous regardions la femelle à présent aveugle. Quel merveilleux spectacle ! Un sourire malsain se traça sur mon visage. La mort est à côté de nous... Elle attend qu'on achève la petite faible... Mon "compagnon" de combat se battait contre la chatte noire. Laissons les tourtereaux tranquille, occupons nous de cette pauvre cloche sans vue... La patte levée, il attend le bon moment pour frapper. Le chat orange vient alors se poster à côté de lui, en trottinant. Je fais fouetter ma queue dans les airs. Le Solitaire, je pense, siffle d'une voix aigu dans mon oreille :
"Elle faible, ça rigodo." C'est vraiment un crétin, celui-là. Pourtant, il est résistant. Il a une énorme blessure au cou, le sang pourpre coule de celle-ci. Malgré tout, il ne dit rien. Il n'a pas de pouvoirs, Fliqpy pourrait l'éliminer facilement... Mais laissons-le tranquille pour l'instant, il est de notre côté. Il siffle en ricanant :
"Nous pouvoir lui faire souffrir Nyinn." Il est désespérant... Je le regarde d'un air supérieur. Pas parce que je suis arrogant, mais parce que je suis supérieur. Je suis supérieur à tous, sans exception. La Felinae aveugle reste inerte. Elle n'est qu'un poids mort. Il faudrait mieux que Fliqpy et le Solitaire s'occupent de l'autre débile. Elle va en chier, je te le dis, moi. Soudain, la chatte ailée vient se poster entre moi et la brune. Elle nous dit, sur un ton énervé :
"Pardon j'ai oubliée de me présenter. Je suis la petite chatte qui va vous faire passer un mauvais quart d'heure." Je ricane, Fliqpy sourit simplement. La nuit n'est pas prête de se finir... Elles vont mourir... Oh, c'est tragique ! Pauvres petites femelles sans défense ! Stupides femelles ! Vous êtes trop abruties pour vous battre ! La chatte ailée a soudain des tics, elle grogne, puis rit comme une folle. Décidément, elle est pitoyable... Elle se jette soudain sur nous et mord Fliqpy à la gorge. Fliqpy crache du sang, sûrement par la surprise. Car ce n'est pas une faible comme ça qui va pouvoir nous tuer. Elle me laboure alors le poitrail, puis fonce vers le chat orange à la langue pendante. Fliqpy en profite pour aller vers Laam et lui porter un gros coup sur le dos, les griffes sorties. Le sang gicle et Fliqpy lèche savoureusement ses plaies. Il aime le goût du sang, beaucoup plus que moi. Je ne tue que les faibles. Lui, serait capable de foncer tête baissée vers tout le Clan des Felinae entier. Tête de mule... La chatte noire griffe le museau du chat orangé, puis hurle à l'aveugle :
-Laam ! Laam ! Réveille toi ! On a besoin de toi !" Fliqpy rit. Elles vont mourir... Quel spectacle amusant. Soudain, la chatte noire se retourne, nous attrape par le cou, et nous fait voler près des sapins. Elle ne peut pas nous porter très haut, 2 mètres cinquante maximum. Fliqpy se prend quelques épines de sapin dans la tronche pendant que la chatte noire ricane comme une folle. Elle fait alors demi-tour, mais Fliqpy a le réflexe de baisser la tête. Elle nous lâche alors à un mètre du sol. Fliqpy se réceptionne par terre, le regard fou et une patte ensanglantée, mais pas par son sang... Cela doit être celui de la Felinae aveugle. La petite chatte noire vient se poster près de son amie et nous grogne dessus. Fliqpy regarde son partenaire, puis s'avance près des deux Felinaes. Il dit d'un ton menaçant et violent :
"Mon nom est Fliqpy... Je serai celui qui vous ôtera la vie... A chacune d'entre vous ! Et si je ne vous tue pas, je m'occuperai très certainement de votre famille..." Il tourne la tête vers la chatte ailée et rigole sadiquement :
"Alors... Lequel de tes 3 chatons je vais bouffer ?" Il envoie alors une frappe dans le flanc de celle-ci puis recule en ricanant. Tôt ou tard, l'un de ses chatons mourra... Et si ce n'est pas par moi, ce sera par Fliqpy en personne...

Invité



Anonymous
Invité


   Jeu 19 Mai - 18:56


La femelle noire parle au chat vert radioactif, la femelle aveugle désormais est étalée sur le sol poussiéreux. Mais Kaï ne fait attention à aucun d'eux. A qui alors? A quoi? Simplement personne, juste celui qui le frappe et à son sang. En parlant d'un félin qui l'attaque, la femelle aux yeux violets attaque le solitaire feu et lui griffe le museau. Il crache en rigolant et lui griffe l'épaule. La femelle part s'attaquer au mâle vert. Tout cet amalgame retourne le cerveau de Kaï. Sa précision baise, il ne comprend plus grand chose avec tous ces chats qui bougent dans tout les sens. Lui qui ne comprend déjà rien. Il ouvre grand la gueule et baille. Il avait bien besoin de repos avec toute les attaques qu'il venait d'enchaîner. Mais il ne pouvait abandonner ce sang... Cette possibilité de faire du mal. Le chat vert était là pour finir le travaille, Kaï aura juste besoin d'aller jouer dans le sang quand tout sera finit. De savoir qui allait mourir ou non ne l’intéressait pas. De toute manière le chat vert ne savait pas torturer comme le solitaire fou aimait. Il ne donnait que des coups mortel, ce n'était guère ce que le matou roux appréciait, lui il préférait torturer longtemps faisant souffrir le plus les autres.

Sous la lumière de la lune le chat fait quelques pas. Son premier reflex est d'aller boire. Puis il réussit à se traîner sur ses pattes fatiguées près d'un arbre dont il entame l’ascension. Le plus difficile était d'utiliser ses pattes épuisées, de pousser dessus pour monter vers une branche, ses muscles le brûlaient. Mais il réussit enfin à se hisser sur une branche et il entame un petit sommeil léger. Une ombre passe au dessus de lui, la chatte noire portant le radio actif . Il dresse les oreilles et les regardes une seconde. Puis il pose sa tête sur une branche une patte dans le vide et s'endort ignorant les cris et les feulements de ce monde de guerre qui l'entourait.

Invité



Anonymous
Invité


   Jeu 23 Juin - 19:17


Up :3

Invité



Anonymous
Invité


   Mar 26 Juil - 10:19


J'archive :c





Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un jeu vidéo pour devenir chirurgien... virtuel...
» À devenir fou ! (Épreuve d'immunité)
» Pourquoi devenir ninja ?
» 06. Ça te dit de devenir ma rivale?
» ❝Quelle est votre ambition dans la vie ? Devenir immortel et mourir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Bien commencer :: Archives :: Felinae V1.0 :: Autre V1.0-
Sauter vers: