AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Cet endroit est faux (feat Jumpy )

Invité



Anonymous
Invité


   Dim 26 Mar - 20:01


Je marchais clopin-clopant à cause de ma patte droite, dont la blessure c'était aggravée depuis que je m'étais mordus ma patte dans un accès de colère. Les jours commençaient à se refaire beau, le soleil brillait plus souvent malgré encore la fraicheur du soir. Les proies commençaient enfin à ressortir de leur terrier, et malgré que je n'arrivais pas encore bien à chasser, j'arrivais quand même à manger. Mes os saillaient encore on votait les côtes, mais pourtant je ne souffrais plus comme cette hiver de la famine. Au moins je tenais debout sans que la tête ne me tourne et je m'en réjouissais, juste encore cette satané patte, en espérant qu'elle revienne à la normal un beau jour.
Je m'arrêta alors réalisant ou j'étais.
C'était un endroit que je n'avais pas encore vu, je n'avais jamais mis les pattes. Devant moi, il y avait un champs de fleur géantes pleine de couleurs. Elles étaient géantes pour des fleurs je trouvais. C'est la première fois depuis que l'hiver m'avais gelé que je souris à nouveau en voyant cette vue avec ce soleil. Même ma bouche s'ouvrit délicatement de béatement. Enfin un endroit de beauté dans ce monde de ténèbre, de la lumière enfin quelque part ! Mais je préférais prendre mes précautions en reniflant l'air, on dirait qu'il n'y a pas beaucoup de passage de chat dans cette endroit, ça sentait beaucoup les plantes et tant mieux. Enfin de la tranquillité dans un jolie endroit. Un peu de repos me ferais sans doute le plus grand bien.
Je décidais alors de reprendre marche en direction de ce champs de fleur assez spéciale et ne fut pas loin d'une des fleurs. Une belle fleurs mauves et mélangé a du bleue nuit, sa hauteur paraissait effrayantes et je m'approchais tout en douceur en la sentant. Je ne sais pas pourquoi mais je me mis sur mes gardes, il me semblait que je la voyais bouger.

C'est mon imaginations parce que j'ai pas assez mangé ?

Invité



Anonymous
Invité


   Lun 27 Mar - 0:00


Je soupirai. Je savais absolument pas où aller cette fois-ci. Soit les endroits sont trop sombres, trop secs, pas tranquille etc... J'en avais marre d'aller toujours aux même endroits. J'voulais découvrir d'autres lieux ! Certes mon lit est bien confortable mais tout ces soldats qui se baladent, se disputent jusqu'à même se battre dans les couloirs juste devant mon dortoir, c'est vraiment inadmissible et juste impossible pour se reposer. En plus si je commence à râler, j'vais m'mettre tous les soldats à dos, et personnellement, j'ne veux pas mourir maintenant. Je tiens quand à rester en vie, pour pouvoir m'admirer encore un peu dans le miroir installé dans ma chambre. Aaah ce miroir... C'est un peu comme une compagne. J'ai toujours besoin de me regarder face à lui avant de m'endormir le soir, par exemple. Que ferais-je sans mon précieux miroir ! Ah mais attention, j'ai encore toute ma tête ! Ne venez pas me dire je suis fou ou quoi. Non ! J'm'aime juste un peu. C'est tout. 

Enfin bref. J'ai beau pensé à moi, à moi et encore à moi, ça ne m'aide pas à trouver un lieu où dormir tanquillou. Je m'étirai et regardai une vieille carte accrochée à un mur, dans les couloirs des dortoirs. Je m'assied devant et inspectai les zones déjà parcouru par mes jolies pattes. J'eu soudainement une petite idée. Je regardai de droite à gauche. Personne. Parfait ! Pour une fois que mes stupides brutes de camarades ne sont pas là ! Je me dépêchai d'attraper la carte et réussi à la décrochée. Elle n'était ni lourde ni très grande mais tout de même encombrante. Je la roulai et filai vite fait dans mon dortoir. Je pris entre mes crocs un étrange bâton que les humains utilisent pour écrire des choses, incompréhensibles pour nous les chats, sur des feuilles. Je dépliai ensuite la carte avec mes pattes et l'observai. Je dessinai, aussi délicatement que je le pouvais, une croix à chaque endroit précis où je suis déjà allé et j'entourais les zones plus vagues. Une fois ce travail accompli, je posai le bâton et regardai fièrement la carte. Je relevai la tête et dis-je d'une voix haute et fière :

"Hm que suis-je intelligent !"


A la base, je pensais avoir dis ça dans ma tête pas à voix haute, si bien qu'un autre soldat me regardait étrangement. 

"Tu me causais ?" me fit-il  de sa voix grave et imposante.
- Non non", répondis-je en souriant bêtement.

Lorsqu'il haussa les épaules et partit j'en profitais pour fermer la porte de ma chambre et regardai encore une fois la carte. Bon alors... Par là ? Nan pas envie. Alors peut-être ici ? Non plus. Oh je sais ! La prairie carnivore ! J'y suis jamais aller, alors pourquoi pas ! Encore une fois je me sentis fière et sur ce je partis en direction de cette fameuse prairie. 

Bon pas besoin de vous expliquer tout les détailles de mon voyage entre ma chambre et la prairie carnivore, juste que ça m'a pris vraiment beaucoup de temps. Je dirais une heure et demie. J'me demande bien pourquoi ils ont employé l'adjectif "carnivore" pour désigner cette zone. En tout cas sur la carte j'avais vu des dessins de grosses fleurs. Est-ce que les fleurs sont devenues carnivores ? On verra bien. J'observais une petit fleur un peu fanée sur le bord d'un petit sentier. Sérieusement, une petit fleur comme ça ? Carnivore ? J'avais bien rie, jusqu'à ce que je me retrouve face à face avec ma destination. Ahah, ignorant que je suis ! C'est pas des p'tites fleurs comme ça qui m'attendaient dans ce champs mais bien de gigantesques végétaux qui, pour certains, étaient même un peu plus grands que nos chers amis les humains. Sur le coup j'eu un mouvement de recule. J'dois l'avouer, j'faisait mois le malin. Non pas que j'avais peur mais si ces plantes étaient, comme l'indiquait la carte, "carnivore" ben j'pouvais au moins m'inquiéter un peu. Mais out de même... Cette vue était juste magnifique ! Voyez ces belles couleurs attrayantes et ces senteurs agréables... Cela pourrait faire un des meilleurs endroits pour se reposer ! En espérant de pas se faire bouffer bien sûr...

Un mouvement attira mon regard. Quelques chose de très éclatant. Je tournai vivement la tête et aperçu la plus colorée de toute les félines que j'ai pu voir dans ce monde. Je sourit d'abord bêtement tout en oubliant les plantes carnivores. En quelques sauts de biches et en attrapant une jolie petite fleur rouge au passage, je rejoint la chatte blanche aux tâches multicolores. Elle était en train de s'approcher d'une des grosses fleurs bleues qui, pour moi, étaient dangereuse. 

"Ne t'approche pas trop ma jolie, je ne voudrais pas que ces étranges végétaux viennent abîmer ton si joli visage", dis-je en m'interposant entre la plante et la femelle. 

Je posai délicatement la fleur rouge, cueillie juste avant, sur l'oreille de belle. J'allai, comme à mon habitude, complimenter la nouvelle femelle juste devant moi mais une douleur intense irriguait ma queue. J'émis un gémissement et me retournai vivement. La fleur bleue juste derrière moi avait attraper ma queue et l'avais mordu. Elle était maintenant en train d'essayer de me soulever. J'avais peur, je dois l'admettre. J'voulais pas me faire bouffer moi ! Je donnai un grand coup de griffe à cette stupide plante et sauta lorsqu'elle commençait à lâcher prise. J'atterris la tête la première dans le sol et lâchai un grognement amer. Saleté de plante ! Je regardai ma chère queue touffue. Malgré un petit filet de sang, elle n'avait rien de grave. Heureusement ! Après mon miroir, c'était l'une des choses qui m'étaient les plus précieuse. J'arrivais pas à me relever, mes pattes me faisaient mal. Je soupirai et attendis que la femelle au mille couleurs vienne me voir. Enfin si elle était encore là...

[HRP: je me suis permise de mettre un pnj dans le rp, j'espère que ça ne t'a pas dérangé ^^]

Invité



Anonymous
Invité


   Lun 27 Mar - 22:37


Je sentais cette fleur frénétiquement et commençait à me méfier de plus en plus de cette fleur la. C'est mon instinct qui me disais ceci et ces derniers temps il n'avait pas tord. Si une fois quand j'ai pété un câble et que j ai aggravé ma blessure à ma patte droite. Je suis sur je si je n'avais pas fais ça, je pourrais au moins marcher normalement. Mais à ma grande surprise un chat, un felin atterrit la devant moi. Entre moi et la fleur. Mais d'où pouvait-il bien sortir ? Je n'aie rien entendue ! A moins que c est parce que j'étais obnubilé par cette étrange fleurs ? Le felin face à moi avait une pelage de couleur fauve, il avait des rayures marron sur tout le corps et des yeux vairons. Celui de droite était d'un jolie bleu rappelant les ciel d'été de mon point de vue, et le gauche était de couleur verte rappelant la forêt luxuriantes. Il tenait entre ses crocs une jolie fleurs rouge. Je ne pus pas me poser davantage de question puisque le felin se mit à parler.

- Ne t'approche pas trop ma jolie, je ne voudrais pas que ces étranges végétaux viennent abîmer ton si joli visage.

Et le felin avant que je ne réagisse déposait la fleur près de mon oreilles gauche. J'étais stoïque sur le coup, c est pas du tout à ça que je m'attendais à ce que le felin dise. Il avait l'air sympathique, mais je fus vite à nouveau sur mes gardes lorsque je sentis une odeur que je connaissais que trop bien. Une odeur bien connus que tous détestait forcément. Une odeur qu'on avait pas envie de croiser sur son chemin et qu'on préférais decamper. L odeur des Soldats. Voilà d'où venait ce felin c'était un Soldat. Mais quand je le regardais l'air sympathique disparus pour être remplacé par une étrange grimace.

Attends une grimace ? Mais pourquoi ?!

Mais la réponse fut rapide, le matous émit un gémissement de douleur dont je fus inquiète, mais le vis se retourner subitement aussi rapide que l'éclair. Je penchais alors légèrement ma tête pour voir de quoi il en retournais et vis avec horreur que la plante que je sentais auparavant était entrain de mordre la queue de ce félin. Et alors que l horreur de cette situations m'avait immobilisé la fleur commence à se lever, emmenant le felin dans son élévations.

-Qu'est-ce que... ?!

Mais face à cette fleur mouvante et la situations je detalais clopinettes vers un arbuste.

Les fleurs sont devenus aussi tarre que tout le reste ?!

A l'abri du buissons je me retournais pour voir la scène. Je sentais mon coeur battre et connaît fortement dans mon thorax. Je n'avais jamais imaginé une telle chose, on aurait dit que cette fleur sortait tout droit d'un cauchemar, mais non elle était bien réel, enfaite toutes ces fleurs étaient dangereuses. Lorsque mon regard revint sur la scène le felin fauve donna un puissant coup de griffes à la plantes avant de sauter. Et d'atterrir sur la tête.

Ouche. Ça fait mal ça.

Je ne bougea pas, réfléchissant vite à la situations. Le chat la bas était avant tout un Soldats. Ces êtres que j'avais promis de ne plus revoir et de ne pas côtoyer pourtant l'image de Kaï et de Perle Noire vinrent dans ma mémoire. Eux aussi étaient Soldats et bien que tous les deux n'avaient pas un même point de vue, il faut leur laisser une chose. Ils n'étaient pas sadique comme les autres.
Pourtant la façon que ce felin à d'aborder les chats et peut être une ruse. Quoique d'un cote il m'a prévenu du danger. Un sadique ne ferait pas ca ?
je repensais à ma rencontré avec Poussière d'Etoile et sortit alors de mon buisson déterminée. Je n'allais pas laisser ce felin et encore moins sans l'avoir remercier j'ai mes valeurs ! Surtout que le fait qu'il ne se relevait pas était inquiétant. Le choc sur la tête était si puissant ?
Clopinante, je m'approche is de lui a pas rapide. Il semblait avoir les yeux ouverts. Du revers de la patte je le poussa sans méchanceté.

-Hé ! Est-ce que ça va ? Je le regardais avant de finir par m'asseoir. Au pire si il essayait de m'attaquer je le défendrai même si je suis un peu inférieur en mon état mais ça changerait rien à la rage dans ce cas là. Merci de m'avoir prévenue du danger. Même si je dois dire que je ne m'attendais certainement pas à voir ça aujourd'hui ! Des fleurs qui attaque et puis quoi encore des arbres qui marche ?

J'eus un doute pendant un moment. Après tout vus l'époque qu'on vivait, voir un arbre se déplacer tout seul est ce que ça choquerait vraiment ?

HRP : Ne t inquiète pas pour le PNJ, ça me dérange absolument pas.

Invité



Anonymous
Invité


   Ven 31 Mar - 0:14


Blasé, le museau enfuis dans le sol, j'attendais la femelle au mille couleurs. J'attendis un long moment jusqu'à ce que j'entende des bruits de pas se rapprocher. Heureux qu'elle ne se soit pas enfuie, je relevai amicalement ma queue. Une petite patte colorée secoua mon épaule. 

"Hé ! Est-ce que ça va ? fit la douce voix de la chatte. 


Je relevai un peut la tête et la regardai. Je finis par émettre un petit rire et fis, amusé : 


-Ahah, oui oui tout va bien merci. 


-Merci de m'avoir prévenue du danger. Même si je dois dire que je ne m'attendais certainement pas à voir ça aujourd'hui ! Des fleurs qui attaque et puis quoi encore des arbres qui marche ? Continua la féline multicolore.


-Y a pas de quoi, ma belle !" Répondis-je.


Je commençai à me relever péniblement. Je n'allai tout de même pas rester la tête à moitié dans le sol toute la journée, tout de même ! Il me fut un certains temps pour me relever entièrement. Je secouai mes pattes pour les dégourdir et observai attentivement ma queue. Le sang commençait à sécher ce qui coller mon poil à ma peau. Rah ! Dire que j'avais passer une demie-heure à me nettoyer toute la queue ! Maintenant il fallait que je recommence... Bon, heureusement qu'il n'y a pas beaucoup de sang, de ce liquide rougâtre plutôt visqueux et à la désagréable odeur métallique. J’entamai alors une petite toilette minutieuse. Au bout de deux minutes, ma queue était redevenue impeccable. Satisfait, j'observai la féline colorée. Je reniflai discrètement pour essayer de déterminer  dans qu'elle guilde elle se trouvait. Je ne reconnut ni l'odeur des libres Felinae, ni celle des pacifiques Caméléons. Bien évidemment, je ne reconnut pas non plus l'odeur des Soldats. Si elle était dans mon clan je l'aurai au moins aperçu à la caserne, je pense. Finalement, j'avais l'impression que son odeur était un faible mélange entre les trois guildes. A mon avis c'est une Solitaire. 

"Alors ? Que viens-tu faire par ici, ma jolie ?" dis-je tout en observant la fleur que j'avais posé juste avant entre ses oreilles. Je souris.

Cela faisait bien longtemps que je n'avait croisé de Solitaire. C'est marrant, dire que je suis censée l'amenée de force à a caserne afin de faire des expérience sur elle. Nan mais ça va pas, nan ? Croyez-vous une seule seconde que j'allai faire cela à cette demoiselle ? Ce serais mal me connaître. Je ne fais aucun mal aux femmes. Et aux enfants aussi d'ailleurs. Je suis un gentleman qui marche à quatre patte, avec une queue, des oreilles pointues et un adorable museau. Mais, parfois je me demande. Serais-je trop gentil avec les autres ? Même si c'était le cas, je n'arrêterais pas. Là encore ce serait mal me connaître. Enfin bref, j'observai attentivement la femelle en attendant sa réponse.

Invité



Anonymous
Invité


   Mer 12 Avr - 20:34


Le félins ne tarda pas à me répondre. Il semblait être un felin qui faisait bon vivre. Pas les chats. Sa voix était toujours claire.

-Y a pas de quoi, ma belle !

Il se relevait ensuite mais aucune trace d'attaque, d'animosité. Juste un simple felin. Qui certes porte l'étiquette de Soldats, mais qui n' en a pas l'âme au fond. C est bon à savoir. Après ça fait que depuis quelques instants que je l'ai rencontre on ne sait jamais. Il semblait regarder sa queue ou des trace de sang assécher s'y trouver puis commençait à faire sa toilette. Minutieusement. Mais vraiment Minutieusement. Je le regardais un peu bêtement. Lui avait un beau pelage et il en prenait soin à la moindre occasion des qu'il pouvait. Je tournais ma tête porte regarder mon dos. Mon pelage poussiéreux avec des tâches de boue un peu par endroit.
C'était un peu la honte. Je me suis vraiment laisser aller durant l'hiver, il faut vrailent que je m'occupe de ma fourrure ce soir. La voix du felin me sortis de mes pensées et je le regardais nouveau. Il avait finis sa toilette et me regardais.

-Alors ? Que viens-tu faire par ici, ma jolie ? demanda-t-il avec un sourire.

Je réfléchissais moi même me demandant comment j'avais pu atterrir ici. Mais la réponse était déjà la enfaite. Je ne connaissais pas cette endroit.

-Hé bien enfaite j'explorais. Je ne connaissais pas encore cette partie qui bordé la forêt. Je ne m'attendais certainement pas à voir ça. dis-je vers la fin en pointant les fleurs géantes.

Je tournais la tete pour observer ces fleurs avec une pointes de regret. Moi qui pensais avoir trouver un endroit paisible et coloré somme dans un rêve. Mais ça semblait impossible dans cette vie. Je retournais mon regard pour l'observer. Puis je repris curieuse aussi de la savoir à cette endroit.

-Et toi ? Que faisais-tu ici ? Mais avant qu'il ne me réponde je m'empressais de rajouter. Ho enfaite moi c'est Rainbow.

J'imagine que je dois bien lui dire mon nom après tout ? Il faut quand même avouer que sans son intervention je serais peut être dans le ventre d'un plante à supposer que les plantes la ont un estomac. Même si c'est un peu contre coeur en moi d'avouer qu'un Soldat m'a aidé. Je devrais mettre de côté cette rancoeur. Il est peut être plus sympathique qu'il en a l'air.

J'émis un léger sourire, après tout la journée était belle non ? Je pouvais quand même me montrer un peu amicale, pas la peine que tout le monde subisse ma mauvais humeur de ces derniers temps.




Invité



Anonymous
Invité


   Dim 23 Juil - 21:13


Up~ (joli rp au passage :o)

Invité



Anonymous
Invité


   Mer 9 Aoû - 22:37


Malgré la brise fraîche, le soleil de printemps brillait et séchait les terres humides de ce monde apocalyptique. J'appréciais cette sensation de chaleur sur mon pelage légèrement ébouriffé par ma précédente mésaventure.

-Hé bien enfaite j'explorais. Je ne connaissais pas encore cette partie qui bordait la forêt. Je ne m'attendais certainement pas à voir ça.

J'émis un rire rire amusé. En voilà de la curiosité ! Cette jeune féline me paraît insouciante. Et pourtant, c'est une Solitaire. Du moins, c'est ce que j'en déduis grâce à son odeur. Une solitaire aussi jolie et pétillante que naïve, ce n'est pas forcément bon signe. M'enfin, si elle sait se débrouiller seule, tant mieux pour elle.

-Et toi ? Que faisais-tu ici ? Ho en faite moi c'est Rainbow.

Rainbow ? Ahah ! Ce prénom était en parfaite adéquation avec son éclatant pelage. Rien que de rester avec la féline aux milles couleurs, entouré de fleurs géantes et fantastiques, on pourrait se croire dans un compte de fée. De plus, la nouvelle saison faisait resplendir les végétaux, illuminant les terres colorées de la Zone en Mutation. Je souris de satisfaction, je ne pensais pas autant apprécier d'être si dépaysé. Tout est bien différent de la ville, du laboratoire, de la caserne et ne parlons même pas du champs d'entraînement ! C'était un spectacle merveilleux.

-Mon nom est Jumpy, fier Soldat de seconde ligne pour te servir, fis-je en faisant la révérence, le sourire en coin.

Tous les moments sont bons pour faire le gentleman. Je ne comptais pas forcément séduire cette charmante demoiselle, mais je ne pouvais tout de même m'empêcher de jouer le beau charmeur. Tout en me relevant, je tournai la tête vers les formidables plantes.

-Pour justifier ma présence en ces lieux hostiles, je ne faisais qu'admirer. J'avais entendu parlé de cette endroit où la flore était aussi somptueuse que dévastatrice. Cependant, je sais observer de loin, inutile de frôler la mort juste par curiosité. Mère Nature est maligne, elle nous met au défi de contrer chaque animal, chaque plante, chaque mutation qui ose s'opposer à nous.


J'émis un léger ronron ravi. Quoi de mieux que de sentir le succulent parfum sucré que nous offrait ces végétaux ? De plus, accompagné d'une éclatante féline. Cette après-midi était plus colorée que toutes celles que j'aurais pu passé !

Invité



Anonymous
Invité


   Ven 18 Aoû - 19:34


J'étais debout, me demandant ce qu'allait bien dire ce Soldat, me demandant mille choses. Après tout un Soldat qui sauve les gens au lieux de les attaquer, il y a toujours de quoi se poser des question non ? Je vis d'ailleurs celui-ci me sourire. Il avait quelque chose derrière la tête ce sacré Soldat, j'imagine !

-Mon nom est Jumpy, fier Soldat de seconde ligne pour te servir. Dit-il en faisant un révérence, et avec un de ces sacré sourire en coin.

Je ne pus m'empêcher de rire intérieurement, ce félin avait des manière distingué dira-ton et ça changer de la classe dans laquelle il était à savoir les Soldats. Surtout qu'ils ont des stéréotypes différents que les manières de ce félins.
Enfaite il me faisait penser a des histoires que mon père nous racontait, mais impossible de savoir lequel c'était. Je sais juste que ça parlait de grand félins, d’héros et qu'il faisait ce genre de manière. Autant dire qu'a le voir faire cela c'était drôle.
Je voulus répondre à cet étrange Soldat au bonne manière, mais celui-ci me devança en tournant sa tête pour observer les fleurs. Si on peut encore appeler ça des fleurs.

-Pour justifier ma présence en ces lieux hostiles, je ne faisais qu'admirer. J'avais entendu parlé de cette endroit où la flore était aussi somptueuse que dévastatrice. Cependant, je sais observer de loin, inutile de frôler la mort juste par curiosité. Mère Nature est maligne, elle nous met au défi de contrer chaque animal, chaque plante, chaque mutation qui ose s'opposer à nous. Dit-il d'un léger ronron.

Je me mis à rire légèrement, passant un patte devant mon museau, je ne voulais certainement pas qu'il prenne mal ma réaction, c'était tout le contraire. Enfaite c'était de savoir qu'il était Soldat, mais qu'il savait parler avec autant... comment on dit ça de nouveau ? C'est plus que de la politesse, mais j'ignore le nom que sa porte !
Je m'arrêtais de rigoler, histoire de m'expliquer tout de même, je ne pouvais pas faire ça, ce serait malpolie envers lui sinon. Je reposais donc ma patte au sol, une fois calmé.

-Pardonnes-moi, je ne me moque pas de toi, c'est juste qu'il est étrange de voir un Soldats avec des manières aussi distingué, tu me fais repenser aux histoires, que mon père me comptait étant petite.

Je tournais mon regard vers les plantes, désormais calme, comme si elles étaient redevenues normal, de simples plantes avec de jolies couleurs. Mais j'imagine qu'il na pas tort sur le point de mère nature. Elle s'aligne pour essayer d'arriver à survivre, dans le mondes que les humains ont dévasté. Je n'ai jamais compris pourquoi les hommes se sont toujours sentis aussi supérieur, ils sont lâches, ils se battent avec des créations plutôt que leurs propres pattes !
Quels bande d'idiots. J'en revins alors à Jumpy.

-Alors comme-ca tu te nommes Jumpy ? Mmmm j'en aurais déduis que tu sais sauter haut non ? Dis-je avec bonne humeur.

Après tout, autant rire, je ne vois plus de danger à l'horizon, à part les plantes, mais j'imagine qu'elles ne savent pas marcher, sinon la ce ferait carrément peur. Ouais des fleurs qui marchent, je sais pas ce que je ferais dans ce cas la et je préfére ne pas imaginer. Autant faire connaissance avec Ce soldat qui sort complétement de l'ordinaire que je connais !


Invité



Anonymous
Invité


   Dim 1 Oct - 11:27


J'archive ~





Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quel endroit répugnant ! (feat Anargo :3)
» Un faux pas, et voilà ! [PV Kagura] Hentaï
» Faux somnambule, vrai p'tit malin [PV]
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Bien commencer :: Archives :: Felinae V1.0 :: Autre V1.0-
Sauter vers: