Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Dariel ~ Chef Felinae
Messages : 1248
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 23
Dim 7 Juin - 15:10

Dariel


• Prénom : Dariel
• Âge : 5 ans
• Guilde : Felinae
• Caste :
• Race : Bâtard



• Pouvoir :
Dariel est capable de s'insinuer dans votre cerveau . Il doit pouvoir lire dans les pensées me direz-vous. Il n'en est rien. Le matou est capable de modifier vos perceptions en influant sur les communications nerveuses qui s'effectuent tout là haut. Il peut donc vous faire souffrir le martyr alors que vous n'avez absolument rien ou vous donner une sensation de chaleur alors que vous êtes lentement en train de mourir d'hypothermie. Ce pouvoir a cependant des inconvénients. Dariel doit être entré en contact physique avec sa cible au moins une fois dans sa vie et il ne peut rien faire d'autre s'il use de son pouvoir. Il ne pourra même plus bouger tant la concentration demandée est grande. De plus, si sa concentration venait à être brisée son don agirait comme un boomerang et ce qu'il faisait subir à son adversaire reviendrait vers lui immédiatement. Une utilisation prolongée ou sur plusieurs cibles à la fois lui donnent de grave maux de tête. Son don ne prend effet que sur 50 mètres. Il ne peut donc pas atteindre quelqu'un à l'autre bout du monde même si ça lui ferait plaisir.

• Attribut physique :
Le matou possède quatre queues. Elles n'ont aucune utilité, simple effet secondaire des tests.

• Physique :
Dariel est assez imposant. De part sa carrure mais aussi à cause de son épais pelage crème marbré de lignes d'un brun foncé presque noir. Le bout de ses oreilles comporte un petit plumeau digne des cousins des chats, les lynx. Sur ses babines flotte un éternel sourire qui n'est souvent que de façade mais, lorsqu'il gagne ses yeux ambrés vous pouvez être sûr qu'il est sincère.
Ce que dissimule cet épais pelage c'est un corps musculeux acquis à force d'entraînements quotidiens et de rixes avec les Soldats. S'il a eu à subir des blessures elles n'ont jamais été assez sévères pour le marquer à jamais.

• Image :
Spoiler:
 

• Caractère :
Dariel peut paraître un peu léger et n'a pas vraiment l'air d'être le chef qu'on attendrait pour diriger la Guilde des Felinae. Ses grands sourires et son air je m'en foutiste ne sont cependant que de façade. Il est profondément convaincu de poursuivre une cause juste et ne baissera jamais les pattes. Il fera tout pour vaincre les humains à qui il voue une haine incommensurable. Mais plus que les êtres humains il déteste encore davantage les chats qui sont restés à leur service. Il ne comprend pas ce qui peut les pousser à faire un tel choix et ne cherche pas vraiment à trouver une réponse. C'est cette haine aveugle qui le pousse à aller de l'avant.
Il prend grand soin des siens mais n'hésitera pas à sacrifier l'un des membres de la Guilde si cela doit pouvoir sauver le plus grand nombre. Il s'est endurci au cours des combats auxquels il a pris part. Dariel a bien retenu toutes les leçons de son mentor et les appliques parfois avec un peu trop de rigidité. Il restera à jamais loyal à sa cause et ne trahirait les siens pour rien au monde.

• Histoire :
Comme tout chat génétiquement modifié Dariel a commencé sa vie dans la ménagerie. La vie n'était pas si terrible dans le sens où, ne connaissant pas la liberté il n'en avait pas envie. Il vivait auprès de la mère et de ses trois frères. Il vécut donc assez heureux avant d'être le cobaye d'une énième expérience. De l'expérimentation en elle même il ne conserve aucun souvenir. Juste qu'il eut mal. Très mal. Il eut l'impression que chacune de ses cellules allaient exploser. Il pria pour qu'on vienne l'achever, ne pouvant surmonter une telle souffrance. Ensuite ce fut le noir.
Lorsqu'il entrouvrit les yeux il était de nouveau à la ménagerie. Il voulut se relever mais fut déséquilibré par un poids inattendu. En regardant ce qu'il se passait il vit qu'il possédait maintenant trois queues supplémentaires d'où ses soucis d'équilibre actuels. Cependant, ce changement mis à part, il n'avait pas l'impression de posséder quelque don que ce soit et en était relativement soulagé. Il n'avait pas envie de devenir soldat. Il était de nature assez pacifique. Il rejoignit sa mère. La belle chatte au reflets mordorés pleurait. Elle pleurait toutes les larmes de son corps et n'adressa qu'un regard sans vie à Dariel lorsque ce dernier l'appela par son prénom. Effrayé et blessé le jeune chat recula, les yeux remplis de larme.

- Hé petit, l'interpella-t-on.

Le chat se retourna et tomba face à la plus ancienne des pensionnaires. Nul ne savait pourquoi les humains la gardait encore en vie alors qu'elle ne pourrait jamais plus donner naissance à des chatons. Il était néanmoins de notoriété publique qu'elle était gentille et aussi de bons conseils. Alors il se dirigea vers elle et écouta ce qu'elle avait à lui dire. Au fur et à mesure du récit Dariel sentait monter en lui une haine et une fureur irrépressibles. Ils avaient assassiné sa famille. Ses frères n'avaient pas survécu. Depuis leur départ sa mère ne faisait que pleurer et dépérissait à vue d’œil.

- Je suis désolée de te dire les choses aussi crûment mais elle va se laisser mourir. Ce ne serait pas la première... Termina l'ancienne, des accents de tristesse dans la voix.

Les larmes ruisselaient maintenant sur l'épais pelage marbré de brun. Dariel refusait d'entendre une telle réalité et se détourna.

Les prédictions de l'ancienne s'avérèrent pourtant juste et sa mère ne tarda pas à rendre son dernier soupir. Son fils était certain que, plus que la faim et la soif, c'était la tristesse qui l'avait tuée. Dans sa fureur il déclencha son pouvoir. Tous ceux qui étaient entrés en contact avec lui commencèrent à gémir de douleur. Cela finit par cesser mais les hommes se tenaient encore qui la tête, qui une jambe. Quant à Dariel il resta là, pétrifié, jusqu'à ce qu'il cesse un mal de crâne carabiné et chancelant. Il avait dépensé beaucoup trop d'énergie. Il s'effondra sur le sol, inanimé.

Avec comme une impression de déjà vu le chat ouvrit les yeux avec difficultés. Il avait moins mal à la tête mais se sentait toujours faible. Il regarda autour de lui. Il ne savait pas où il avait atterri. L'explication lui fut fournie un peu plus tard lorsqu'on vint le chercher. Un humain, accompagné d'un Soldat, le tira de la pièce dans laquelle il était enfermé. Il avait eu le temps de reprendre un peu du poil de la bête et se montrait méfiant. Sa rancœur n'était pas éteinte. Il aurait voulu sauter à la gorge de l'homme et le vider de son sang. Il savait pourtant que c'était impossible mais ça n'empêchait pas le félin de le vouloir. Il tenta de déclencher son pouvoir mais n'y parvint pas. Il ne savait pas comment il s'y était pris précédemment. Il apprit la patience au cours des mois qui suivirent. Il avait décidé qu'il partirait mais il ne savait pas encore de quelle manière il allait procéder. Il appris donc à attendre et à mûrir un plan d'évasion. Il apprit aussi à jouer un rôle. Celui du bon petit Soldat qui apprend sagement tout ce qu'il doit apprendre.

Vint enfin le jour tant attendu. Il était de garde et plus personne ne doutait de sa loyauté. Il savait ce qui lui restait à faire. Il était en faction avec un autre Soldat. Lentement, subrepticement, Dariel s'insinua dans son cerveau. Il modifia les messages qui passaient par les différentes synapses. L'autre allait se sentir terriblement bien. Le corps pile à la bonne température, l'impression d'être repu et une sensation de sommeil. Le félin piquait du nez peu à peu et le chat crème ne brisait pas sa concentration. Quand le Soldat finit par s'endormir Dariel s'enfuit. Il avait appris l'existence des égouts et de la Guilde des Felinae. Il souhaitait les rejoindre coûte que coûte. Il débutait une nouvelle vie.

Débusquer les Felinae ne fut pas simple. Cependant ils étaient en manque d'effectifs et ne semblaient pas remettre sa parole en cause. Pour être certain qu'il n'était pas un informateur un autre chat fouilla son esprit et n'y trouva que la haine qu'il éprouvait pour les hommes et cette blessure béante qu'il portait à l'âme. Peu à peu Dariel grimpa les échelons et est dorénavant chef de la faction.



• Joueur

• Pseudo : Blue
• Age : 20 ans
• Comment as-tu découvert le forum ? Par Neko et Euca :3
• Que penses-tu du forum ? Moi je pense qu'on a fait du bon travail //OHUNTRAIN//
• Autre chose ? Longue vie à ce beau projet !
Code de base © FieryAmaryllis
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Le chef de la DCPJ accuse d'implication dans les kidnappings
» Palace Ducarme Joseph presumé gwo chef bandi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Personnages :: Fiches :: Validées :: Felinae-
Sauter vers: