Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Bones || Felinae, éclaireur
Messages : 110
Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 17
Sam 18 Juil - 16:32

Bones.


• Prénom : Bones.
• Sexe : Male.
• Âge : 3 ans et quelques mois.
• Guilde : Felinae.
• Rang : Éclaireur.
• Race : //



• Pouvoir : Bones a le pouvoir de se rendre invisible. Il le peut pendant au maximum 15 minutes. Pendant ce temps, il est totalement invisible et l'est aux yeux de tous, même au travers de rayons X ou d'une caméra thermique. Tout objet qu'il porte ou qu'il tient devient également invisible jusqu'à ce qu'il le lâche, le fait tomber ou redevient visible. Par contre, il ne peut pas rendre les autres invisibles. Il peut bien sûr toucher et interagir avec son environnement et toutes choses présentes aux alentours, il n'est que invisible, et non intangible. Son odeur reste perceptible, mais bien moins que normalement, ne semblant être qu'un fumet éventé.
Néanmoins, plus Bones utilise son pouvoir, plus il devient transparent, laissant voir ses os et certains de ses organes internes, principalement son cœur, qui, comme ses yeux, ne semblent pas être affectés plus que ça par cette anomalie. De ce fait, il évite autant qu'il peut d'utiliser son pouvoir, de peur de finir invisible à jamais, et ne s'en sert qu'en ultime recoure. Son taux d'opacité actuel est d'environ 70%.
(Si son taux passe en dessous de la barre des 50%, ses os et ses organes commenceront également à devenir transparent.)

• Attribut(s) physique(s) : Bones possède un pelage qui, en plus d'être transparent, est vert. Cela peut sembler étrange dit comme ça, mais cela a en fait plus d'un avantage, mais ce point sera approfondi un peu plus loin. La couleur des yeux du félin est également anormale ; la sclère de ses yeux est verte, tandis que ses iris sont d'un envoûtant violet.

• Physique : La première fois qu'on le voit, Bones est plutôt effrayant. La deuxième fois aussi, ainsi que toutes les fois suivantes, mais on finit bien par s'habituer par son apparence quelque peu monstrueuse. Oui, car bien que sa taille soit normale et qu'il possède tous les attributs d'un chat - deux yeux, quatre pattes, une queue, etc -, son physique est plutôt effrayant. Déjà, son pelage, qui est vert, ce qui n'est absolument pas courant, et peut-être un peu perturbant, mais cela peut se révéler utile pour se camoufler au milieu d'herbes ou d'une forêt. Ensuite, ses yeux. Ses sclères possèdent aussi cette couleur verte, bien qu'un peu différente de celle de son pelage. Ses iris, elles, sont d'une hypnotisante teinte de violet.
Vous devez certainement vous demander ce qui est si particulier chez ce chat, ces choses décrites précédemment arrivent plus ou moins souvent avec toutes ces modifications génétiques actuelles. Et bien, toute l'étrangeté de Bones est facilement remarquable ; il est transparent. Oui, transparent. Dit comme ça, cela ne semble rien, bien qu'en soit c'est assez rare. Ce qui fait que ce félin soit aussi dérangeant est que, pour une raison inconnue, ses os, certains de ses organes, principalement son cœur, ainsi que ses yeux restent tels quels, opaques. Alors, voyez-vous, la vue d'un animal vivant dont son squelette est visible à travers son pelage n'est pas très agréable, et cela l'est encore moins lorsque l'on peut aussi observer son cœur battre comme si de rien n'était.  

• Image :
Spoiler:
 

• Caractère : Le caractère de Bones s'est forgé au fil de ses expériences et de ses rencontres. Petit, il était jovial et sans peur, jusqu'à foncer la tête la première pour faire n'importe quoi, qu'on lui dise ou qu'il en ait simplement envie. Mais cela n'est plus le cas maintenant.
Bones est un chat que l'on pourrait qualifier de discret. Il n'est pas du genre à attirer l'attention de son plein gré, bien qui les regards finissent inexorablement par converger vers son étrange silhouette. D'ailleurs, il n'aime pas son apparence. Combien de fois a-t-il pu bien dire qu'il était une erreur, un monstre... Il donnerait tout pour redevenir comme avant, un simple chat normal, sans pouvoirs, ni altérations physiques. Néanmoins, cela est impossible et il en est bien conscient. Le félin n'est pas d'un naturel très optimiste. Toujours inquiet de ce qu'il pourrait advenir dans le futur de ses actions et de celles des autres, il a tendance à être stressée et anxieux pour un rien. A vrai dire, il est assez paranoïaque, se sentant menacé par tout et n'importe quoi à chaque instant, peu importe où il peut bien être.
Cependant, toutes ces choses ne l'empêchent pas d'avoir son petit caractère. Si quelque chose lui déplaît, il ne se fera pas prier pour le faire remarquer, que ce soit par ses paroles ou ses actions. Lorsque Bones pense que quelque chose est juste il n'hésitera pas à défendre corps et âme cette cause, tant qu'elle semble juste à ses yeux. Recevoir des ordres, comme obéir à un règlement, ne le dérange pas, du moins tant que ceux-ci restent dans sa manière de voir les choses, ou il finira inexorablement par les contourner. Il tente toujours d'enfouir ses souvenirs les plus durs. Mais parfois, ils reviennent à la surface, et à alors besoin de s'isoler quelque temps, avant de revenir nourrit d'une énergie nouvelle.
Ayant passé un long moment parmi les soldats, il a appris à se battre d'une manière très militaire et sans pitié. Il sait comment utiliser son pouvoir à son avantage au milieu d'un combat, et tentera par tout les moyens de donner le premier coup lors d'un combat, ce qui peut être d'une grande importance pour la suite. Il connaît également les différentes techniques apprises aux soldats et n'est donc pas surpris par ces dernières. La manière classique d'en contrer la plupart n'a pas tant de secrets que ça pour lui.

• Histoire :  Bones est né d'une mère normale, au milieu d'une portée de trois chatons, trois mâles. D'ailleurs, il ne s'appelait pas ainsi, mais le temps a fini par oublier le doux nom que lui avait donné sa génitrice. Son pelage était à l'époque d'un blanc immaculé, qu'il tenait de son père d'après ce qu'on lui avait raconté. Avec lui se trouvaient ses deux frères, un fier chaton aux yeux ambrés, et un petit plus chétif, mais malgré tout toujours optimiste. Ils étaient tous les trois si insouciants, si jeunes et naïfs, n'écoutant que d'une oreille ce que leur racontait leur mère d'un air inquiet et résigné. Jusqu'à ce jour. Les trois chatons avaient environ six mois, lorsque des humains vinrent les chercher. Ce n'était pas la première fois qu'ils les emmenaient ; ils faisaient régulièrement des mesures sur eux, certainement en préparation de ce moment. Les petits, ignorant ce qui les attendait, n'étaient pas inquiets de ce qui allait leur arriver, pensant qu'ils allaient revenir auprès de leur mère le soir venu.

Mais pas cette fois.

Pourtant, le cri déchirant que poussa leur mère, consciente de ce qui allait arriver, lors de leur séparation aurait dû les mettre en garde. Ce fut un moment terrible. Ils étaient incapables de savoir combien de temps cela avait duré, et si leur calvaire était terminé. Les frères finirent par se revoir, mais ils n'étaient plus que deux. Jamais ils ne surent ce qu'advint leur frère, le plus petit, chétif et optimiste. Et plus le temps passait, moins ils avaient envie de savoir.

Les deux survivants aux expériences des humains avaient bien changé. L'un se retrouvait affabulé d'une paire d'immenses cornes, et ses yeux ambrés avaient viré au gris ; tandis que l'autre était devenu entièrement vert, seuls ses iris violets contrastaient avec le reste de son corps changé. Les deux frères n'eurent même pas le temps de comprendre ce qu'ils étaient devenues qu'on les emmena avec d'autres chats. Tous étaient différents, mais si commun dans le fait qu'aucun ne respectait les critères naturels dont sont normalement dotés les semblables de leur espèce. Rapidement, ils apprirent qu'ils étaient là pour devenir des combattants, des vrais, qui ne reculent devant rien et qui se battraient pour ceux qui les avaient changés à jamais. Cette dernière perspective ne les enchantait guère, mais avec toute cette poudre aux yeux qu'on leur lançait chaque jour, c'était presque devenu un détail. Devenir des chats valeureux et combattif, c'est un rêve auquel aspire n'importe quel chaton, n'est-ce pas ?

Peu de temps après, ils se rendirent compte de ce qui se cachait derrière ces promesses et mots encourageants, la vérité des choses. Ils avaient appris à utiliser leurs pouvoirs respectifs et en étaient assez contents, mais les choses tournaient plutôt mal pour le jeune au pelage vert. Il avait, un jour en regardant ses pattes, remarqué qu'il commençait à pouvoir voir son squelette à travers sa peau et ses muscles. Plus le temps passait, et plus cela empirait. Il faisait tout pour éloigner son frère de lui. Il avait bien compris qu'au milieu de ces monstres de foire, être le plus effrayant et étrange d'entre eux n'était pas une chance. Malgré ses efforts, jamais il ne le laissa tomber. De ce fait, chaque jour, ils étaient tous deux rabaissés aux pires tâches, moqués, même régulièrement humiliés. C'est d'ailleurs pendant cette période que Bones hérita de ce surnom railleur dont jamais il ne put se débarrasser.

C'était devenu leur quotidien pendant quelque temps, avant qu'ils ne rentrent à proprement parler dans les rangs des soldats. Ils étaient devenus les plus vieux de jeunes, leur tour était enfin venu. Bones fut mis en deuxième ligne, et son frère, bien plus robuste, en première. Bien que leurs affectations furent différentes, ils restèrent toujours très proches, comme ils l'avaient toujours été. Les moqueries restaient, mais étaient bien moins bien nombreuses qu'auparavant, et cela était pour le mieux.

Un temps passa, tranquillement, sans encombres. Les deux frères s'étaient même loués d'amitié avec quelques-uns de leurs camarades. Tout allait pour le mieux. Mais quelque chose vient briser cette fragile harmonie qui s'installait doucement. Un matin, Bones, qui avait pris l'habitude de venir réveiller son frère chaque jour, trouva sa chambre vide de toute présence. Le chat fut intrigué, évidemment, mais parfois son frère se levait avant lui, et allait se dégourdir les pattes. Comme toutes les autres fois, il attendit patiemment qu'il revienne vers sa chambre, où il finissait toujours par revenir. Le temps passa, les minutes, puis les heures défilèrent. En vain. Inquiet et fatigué d'attendre, le squelettique animal se dirigea vers le champ d'entraînement. Peut-être que quelqu'un l'aurait vu. Les chambres des deux frères étaient assez écartées des autres, et il n'avait donc croisé personne pendant tout le temps qu'il fut posté à l'affût du moindre signe de son frère. À peine il arriva au champ d'entraînement qu'un chat, un de ses rares amis, accourut vers lui, paniqué et les larmes aux yeux.

Mort.
Il était mort.

Le choc était immense. Dire que les jours précédents ils étaient encore tous les deux, tellement fusionnels, à se taquiner tels de chaton avec toute la vie devant eux. Il n'avait pas écouté ce qu'on lui avait dit après - certainement comment il était mort -, il ne pouvait pas.
Il n'avait pas cillé à cette annonce morbide, tandis qu'à l'intérieur de lui, tout s'écroulait. Les minutes s'écoulaient étrangement. Le monde lui semblait maintenant différent. Vide. Un vide que rien ne pourrait jamais combler.

Le vide au sein de son âme n'était devenu qu'un immense trou au milieu de sa poitrine. Bones avait bien changé depuis cet événement tragique. Il n'était plus que l'ombre de lui-même. Constamment muet, il avait coupé les ponts avec la quasi-totalité de ceux qu'il côtoyait auparavant. Il ne faisait plus qu'obéir aux ordres de ses supérieurs, pendant que ses anciens proches camarades l'observaient d'une mine sombre. La mort de ce frère avec qui il entretenait une relation plus que fusionnelle avait été un immense choc pour lui. La pente, alors qu'il commençait depuis peu à la gravir, il la dévalait à toute allure, rien ne pouvait arrêter sa descente infernale dans une profonde tristesse.

Le félin commençait inexorablement à s'enliser dans ses souvenirs et ses larmes, lorsqu'un événement soudain changea tout. Alors qu'il était assis, attendant que de quelconques ordres de ses supérieurs n'arrivent, des cris retentirent. « Arrêtez-les ! » miaulaient des chats, presque cachés par le bruit d'un groupe de chat qui venait en courant. De par leurs odeur, Bones su rapidement, bien que certaines senteurs lui étaient quelque peu familières, qu'ils n'étaient pas tous d'ici. Sans réfléchir plus, il se rendit invisible et attendit au milieu du couloir, prêt à se battre. Les intrus avançaient rapidement vers la position, seule issue disponible de ce couloir. Quand il aperçut les chats à quelques mètres devant lui, il se montra là. Quelle surprise pour eux de voir un chat aussi morbide, en chair et en os, apparaître devant leurs yeux. Felinae. C'était le nom de la guilde de ces chats. Jamais le soldat n'avait encore eu l'occasion de les voir en vrai, bien que ce n'était pas la première fois que ceux-ci venaient là. Leur travail était de "libérer" les chats, modifiés ou non, pour leur permettre de vivre loin de là. Et cette fois, leur chemin semblait se terminer ici. Bones passa en revue les fuyards : ils étaient 6, vraisemblablement trois membres de Felinae, dont deux semblait être passés par la case expérience, et les trois autres, deux chatons encore trop jeunes pour être modifiés, et le dernier...

Le dernier venait de subir l'opération. Il l'avait vu à peine une semaine plus tôt arriver, inquiet avec une pointe de curiosité et d'excitation. Ce chat lui rappelait son frère. Les mêmes yeux que ce dernier le regardait d'un air paniqué. Un déclic se fit dans l'esprit tourmenté du félin squelettique. Ce jeune chat avait peut-être lui aussi un frère. Peut-être allait-il mourir comme son propre frère était mort. Peut-être que l'histoire se répéterait.

À moins qu'il ne fasse quelque chose.

Sans lâcher le petit groupe du regard, Bones détendît ses muscles et se poussa pour leur laisser le passage libre. Malgré cela, les fuyards ne bougèrent pas, sûrement par peur d'un piège. Les bruits de leurs poursuivants se faisaient de plus en plus proches, lorsque le félin vert leur adressa un regard sincère et honnête, remplit d'émotions qu'il n'avait pas exprimées depuis la mort tragique de son frère. N'ayant plus tellement le choix, les chats partirent en courant, non sans rester à distance de Bones. Ce dernier les regarda attentivement partir. Du plus profond de lui, il espérait qu'ils s'en sortiraient sain et sauf, pendant qu'il redevînt invisible pour ne pas attirer l'attention des soldats à leur poursuite. Une foule de sentiments qu'il réprimait ou ne ressentait plus depuis de longues semaines s'étaient réveillés en lui. Oui, en les aidant, il avait fait le bon choix.

Environ une année passa. Bones n'était plus l'ombre qu'il était avant, mais était redevenu un chat empli de vie. Son caractère avait refait surface et il ne repoussait plus ceux qui voulaient bien l'approcher. Ceux-ci se posaient des questions sur le changement assez soudain de caractère de leur camarade, mais étaient bien trop contents qu'il ne soit plus le félin influençable et quasiment dépressif qu'il fut pour se questionner plus que ça. Néanmoins, une face de lui-même émergea bien plus qu'elle n'aura dû ; le chat squelettique lançait régulièrement des regards inquiets autour de lui, et semblait ne pas se sentir tranquille. Il lui arrivait parfois au milieu de conversations ou de quelconque activité de se retourner soudainement et d'observer attentivement les alentours, avec le sentiment que quelque chose ou quelqu'un était là, prêt à divulguer son plus lourd secret. Quel est ce secret, si lourd pour lui ? Le même que ce jour où il aida les membres de cette guilde nommée Felinae. Car voilà près d'un an que Bones aidait régulièrement les chats à s'enfuir de cet endroit qui les conduirait vers une mort presque certaine. À presque chaque infiltration, il donnait des conseils et tentait de leurrer les soldats en leur donnant de fausses informations. Tout était si discret, que personne ne s'était vraiment rendu compte de quelque chose. Évidemment, plus d'un se doutait qu'une taupe, un agent double, se trouvait au milieu d'eux. Mais nul ne venait  réellement soupçonner ce chat qui faisait déjà partit de ce groupe depuis un bon moment, et qui avait maintes fois prouvé sa loyauté. Malgré ça, il ne pouvait s'empêcher d'être stressé, anxieux, voire même maladivement paranoïaque.

Mais évidemment, ce petit manège, bien que caché, ne pouvait durer éternellement.

Un soir, lors d'une évasion, tout ne se passa pas comme prévu. Bones était au courant de l'opération des Felinae qui allait se dérouler à ce moment. Ils arrivaient toujours à l'en informer discrètement. Alors, comme à chaque fois, il s'était tenu prêt à un endroit stratégique. Les Felinae passaient toujours par là pour sortir, et le lieu permettait de parler rapidement sans être vu ou entendu de loin. L'heure arriva. Et tout commença par se dérouler comme prévu. Les chats de la guilde réussirent à emmener quelques jeunes avec eux, puis partirent vers l'emplacement du chat qui les attendait. Ils purent atteindre sa place sans encombres. Tout se passait tel ils l'avaient tous imaginé.

Mais un grain de sable vint se coincer dans les rouages de ce plan bien huilé.

Tandis que le chat squelettique prévînt les fuyards des possibles dangers et des meilleures issues du bâtiment, des bruits de pas proches se firent entendre. Trop proches. Il se retourna vers la source du bruit, tous ses sens en alerte. Ô combien il aurait aimé être seul, vraiment seul. Juste là se trouvait un autre soldat, ou une pour être plus précis. Ils se connaissaient depuis un bon moment, et elle n'avait jamais hésité à défendre le soldat contre les insultes et moqueries contre son physique. Et elle était ici. Elle l'avait vu. Il le savait. Se passèrent de longues secondes qui parurent une éternité à s'observer comme deux étrangers. Puis soudainement, Bones partit en courant, les sauveteurs et les sauvés à sa suite. Il n'avait pas le choix. Il la connaissait assez bien pour savoir qu'il ne pouvait faire autre chose que de fuir cet endroit. Sans jamais se retourner, il sortit du bâtiment et s'en éloigna autant qu'il le pouvait.

Sa vie en tant que soldat était définitivement terminée.

Depuis, Bones a trouvé refuge dans la guilde Felinae. À son arrivée, certains l'observaient avec une pointe de curiosité face à ce chat inconnu, d'autres le méprisaient du regard, sentant l'odeur des soldats sur sa fourrure, d'autres encore ne voulaient le voir, son apparence les mettant mal à l'aise ou les effrayant. Les avis sur son intégration dans la guilde étaient mitigés ; une partie des félins disaient de lui qu'il était un espion soldat venu pour les détruire de l'intérieur, et que toutes ses actions passées n'étaient là qui pour les mettre en confiance, pendant que les restants disaient entièrement l'inverse, ou des choses bien différentes de ces deux avis principaux. Finalement, il put rester, et en fut plus que content. Où aurait-il pu aller autrement ? Chaque jour, il tentait de se faire discret, tout en travaillant pour la guilde. Le fait que certains doutaient lourdement de sa loyauté ne le dérangeait pas, après tout, ils pouvaient bien penser ce qu'ils voulaient, lui savait ce qu'il valait lui-même et qu'importe pour les autres. Encore aujourd'hui, le félin se trouve dans cette guilde, et en est devenu un des éclaireurs.

La vie de Bones fut remplie depuis toujours d'événements soudains ayant changé sa destinée. Ces événements l'ont forgé, tant en bien qu'en mal. De son futur, il n'en attend rien. Certainement que d'autres passages de sa vie vont être des virages aussi inattendus que les précédents. Ou non. Mais une chose est sûre : il n'a jamais cessé et ne cessera jamais de faire ce qu'il fait depuis bien longtemps : sauver les chats des bâtiments humains pour que jamais l'un d'eux ne vive la même vie que lui.



• Joueur

• Pseudo : Kokca.
• Age : 14 ans.
• Comment as-tu découvert le forum ? Comme beaucoup, Euca. ~
• Que penses-tu du forum ? <3
• Autre chose ?
Code de base ©️ FieryAmaryllis

_________________
Eyes - Liens




Bones:
 




Dernière édition par Bones le Mar 18 Aoû - 2:29, édité 19 fois
Lun 20 Juil - 17:58
Bienvenu ^w^
Lun 20 Juil - 20:15
Bienvenue x)
Bones a l'air super badass oo
Tu as du en baver pour le dessiner e,__e
Messages : 110
Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 17
Mar 21 Juil - 23:32
Kui : Merci. c:
Althe : Merci. :D Tu ne sais pas à quel point. ><

_________________
Eyes - Liens




Bones:
 


Mer 22 Juil - 6:59
Le physique de ton chat est classe. **
Bienvenue !
Messages : 530
Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 17
Jeu 23 Juil - 19:23
Welcome! J'aime le concept de ton félin.

_________________

«Les gens ne se laisseraient pas tenter par le Diable s'il n'était pas séduisant»
Alec vous détruit en #663300




Jeu 23 Juil - 20:11
    Bienvenue =3 !
Messages : 110
Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 17
Jeu 23 Juil - 23:28
Merci tout les trois. :3

_________________
Eyes - Liens




Bones:
 


Jeu 6 Aoû - 9:47
Bones as tu finis ta fiche ? ö
Il me semble que tu n'as pas'fini l'histoire c'est ça ? x)
Messages : 110
Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 17
Jeu 6 Aoû - 10:10
C'est ça, il ne me reste que mon histoire à terminer. c:

_________________
Eyes - Liens




Bones:
 


Jeu 6 Aoû - 10:20
D'accords, bon couage alors et fais moi signe quand tu l'aura fini x)
Messages : 110
Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 17
Mar 18 Aoû - 1:53
Enfin terminée !! \o/
(Vraiment, désolé pour tout le temps qu'elle a prise. D:)

_________________
Eyes - Liens




Bones:
 


Mar 18 Aoû - 8:44
Validouch Bonnes 8D
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bones || Felinae, éclaireur
» Anju - L'ange aux roses. Felinae, éclaireur
» Bones...
» Skin and Bones
» « Bones Shop »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Personnages :: Fiches :: Archivées-
Sauter vers: