AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Es-tu vraiment prêt ? [Feat Zaphira]

AdminAdmin


x Messages : 1243
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20
x Felicoins : 15


Feuille de personnage
Force:
33/100  (33/100)
Agilité:
23/100  (23/100)
Endurance:
19/100  (19/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Ven 3 Aoû - 16:26


Les grillons chantaient sur le chemin menant à l'orée. Quelques oiseaux picoraient la terre durcie par la chaleur pour y chercher de la nourriture, une légère brise matinale venait faire danser les feuilles verdoyantes des arbres. L'ombre apportait la quantité parfaite de fraicheur pour que la marche soit agréable. C'était une belle journée d'été et la météo avait bien voulu se montrer clémente en ne nous cuisant pas au soleil.
J'avais quitté la caserne assez tôt, voulant absolument me dégourdir les pattes tranquillement avant que l'astre lumineux ne commence à réellement frapper le sol de ses rayons incandescents. J'avançais machinalement vers ma destination dans un rythme assez lent pour ne pas me donner trop chaud. Pourtant, ce n'était pas la chaleur étouffante qui me réchauffait le coeur ces derniers jours.
Après des mois sans elle, j'avais enfin retrouvé Opaline. Ma merveille aux oreilles de feu. Les retrouvailles avaient été inespérées, magiques, inattendues. Je n'y croyais plus, j'avais abandonné, comme je le fais si souvent. Après des semaines à me morfondre, j'avais cru me remettre, passer à autre chose dans la douleur. Mais à quoi bon partir, à quoi bon rejoindre les Capraes si ce n'était pas pour l'y retrouver ? Pendant, elle m'était revenue, par un miracle inexplicable, et depuis j'étais un chat nouveau. Je n'avais plus peur, je ne pensais plus vainement au passé. Les démons ne m'assaillaient plus de doutes et autres malheurs. Désormais j'étais prêt à tout encaisser, tout surmonter si cela me permettait de vivre avec ma belle Opaline. J'étais tout simplement heureux. Une sensation de légèreté me parcourait le corps et mes appréhensions avaient disparu aussi vite que les ténèbres éclairés par les flammes de la belle chatte immaculée.
Lorsqu'elle m'avait dit qu'elle me suivrait, peu importe où j'irai après avoir quitté les soldats, je m'étais senti revivre. Plus jamais nous ne serions séparés. Plus jamais je ne la laisserai se faire enlever ou ne serait-ce qu'être malheureuse. J'allais tout faire pour que son sourire illumine ma vie durant de longues années.

Cependant, je repensais encore aux paroles de ma bien-aimée. Les Capraes ont changé, ils sont différents, ils sont comme les soldats, la loi du plus fort règne en maitre. Ces mots me hantaient l'esprit même si la simple pensée d'Opaline me suffisait à ne pas trop me ronger le moral. J'espérais qu'elle ai exagéré ou que ses sources ne soient pas fiables. En effet, j'avais toujours imaginé les Capraes comme des félins nobles, portant secours à tous les chats victimes des Hommes, se battant pour la justice et se montrant toujours honnêtes et sages d'esprit. J'avais peut-être beaucoup trop fantasmé cette vision des héros sauvant les orphelins de la folie des Hommes.
Mais que signifiaient "ils sont comme les soldats" ? Je détestais tant mon propre camp que je ne pouvais imaginer une once de qualité chez les félins libres s'ils leur ressemblaient. Etaient-ils devenus plus égoïste, plus renfermés sur eux-mêmes ? Je ne pouvais concevoir que cette guilde ne fasse plus tout son possible pour aider les prisonniers, peu importe si cela pouvait leur rapporter quelque chose ou non. Peut-être vivaient-ils en autarcie, ignorant totalement les souffrances des autres félins...
J'avais cru comprendre qu'ils avaient changé de chef et que cela était à l'origine de cet énorme changement de valeurs. Pouvait-on encore penser que les Capraes étaient des chats libres si leur chef leur imposait un régime militaire ? J'imaginais bien que même auparavant les matous ne pouvaient pas réellement faire ce qu'ils voulaient mais je ne pouvais mesurer l'étendue des chaines que leur avait mis leur chef. J'avais besoin de voir cela de mes propres yeux, de demander des précisions à Gwei.
Je voulais, non, je devais savoir. Parce qu'il était hors de question que je fasse aller Opaline dans un endroit qu'elle ne pourrait reconnaitre. Toutes ses habitudes, ce qu'elle connaissait, ce qu'elle aimait... Est-ce que tout avait été réduit en poussière ou ce fameux roi autant juste un peu trop autoritaire ? Après tout, passer de l'ancien au nouveau chef avait dû être un choc pour ces félins mais peut-être dramatisaient-ils justement parce que l'ancien était trop laxiste ?
Je me faisais plus de soucis pour Opaline que pour moi. En effet, l'ambiance militaire, j'avais grandi dedans. J'avais l'habitude d'obéir aux ordres, de me plier à mes supérieurs et d'entrainer des recrues. Je ne serai peut-être pas tant dépaysé que ça. En soit, je ne savais pas si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Dans le cas où ils avaient gardé les mêmes valeurs de protection des autres, est-ce que de l'autorité pouvait être quelque chose de négatif ? Peut-être était-ce mon éducation qui faisait ma pensée mais je préférai un chef trop autoritaire que pas assez. J'avais sûrement besoin de ce cadre, par simple habitude. Et un roi sûr de lui tout en étant juste était nécessaire à la survie d'une guilde vivant ainsi dans la nature...
A ce stade, je n'étais plus sûr de rien. Etait-ce les Capraes qui exagéraient ou moi qui était tout simplement conditionné à accepter l'autorité d'un supérieur ? Dans les deux cas, si cette guilde ne correspondait pas à ce que j'espérai ou si Opaline n'y était pas heureuse, je doutais que l'on y reste. Son bonheur comptait avant tout et je n'avais pas besoin d'une guilde pour faire ce qui me semblait juste.




C'est pour cela que je m'étais rendu à l'orée. Afin de pouvoir penser sereinement en ce lieu si marquant. C'est ici que j'avais rencontré Opaline pour la première fois. Ici que nous avions affronté une meute de chiens, ici que nous avions dormi dans la souche d'un arbre. Cet endroit si calme à l'apparence banale était chargé de souvenirs puissants.
J'avais continué ma route, m'enfonçant de plus en plus profondément dans la forêt. Aux endroits où l'ombre n'avait pas sa place, l'herbe était un peu jaunie et plus craquante sous mes coussinets. Au détour d'un buisson je croisais une étrange chose se déplacer bizarrement. Une sorte de végétal à tentacules qui... Marchait ? Je clignai plusieurs fois des yeux, surpris par cette vision dantesque mais n'y prêtant guerre attention. La curiosité et moi, ça faisait deux. J'haussai simplement les épaules en me disant que la nature avait pété un câble avant de reprendre ma route.
Puis, entre toutes ces senteurs végétales et proies accablées par la recherche de nourriture, une odeur me parvint aux narines. Une Ophéis. Elle ne devait pas être bien loin car son fumet était très perceptible. Instinctivement, je me tendis, prêt à parer une attaque. J'avais beau rarement me battre avec ce que j'étais censé considérer comme un ennemi, il valait mieux rester prudent. Avait-elle déjà repéré ma présence ou avais-je l'avantage sur elle ? De toute façon, je ne voulais pas engager de combat. Pas avec toutes ces pensées qui fourmillaient dans mon esprit. Alors je pris les devants.

- Qui est là ? Je ne vais pas te manger, promis.

Je parlais assez fort, d'un ton nullement agressif même si je pouvais sembler amusé voir un peu trop confiant sur la dernière phrase. Puis j'attendis, un minimum à l'affut pour ne pas me faire prendre par surprise, les sens aux aguets. Où étais-tu, petite Ophéis ?

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Merci ma puce ♥:
 




Dernière édition par Kaïgaan le Ven 3 Aoû - 16:29, édité 1 fois

AdminAdmin


x Messages : 1243
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20
x Felicoins : 15


Feuille de personnage
Force:
33/100  (33/100)
Agilité:
23/100  (23/100)
Endurance:
19/100  (19/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Ven 3 Aoû - 16:26


Buvez de l'eau.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Merci ma puce ♥:
 



AdminAdmin


x Messages : 1401
x Date d'inscription : 25/02/2015
x Age : 1000
x Felicoins :


Feuille de personnage
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://felinae.forumactif.org

   Ven 3 Aoû - 16:26


Le membre 'Kaïgaan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Jardin' :

_________________
Votre Staff ☼



x Messages : 34
x Date d'inscription : 01/04/2018
x Age : 14
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
17/100  (17/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/TempeteFanUndertale

   Dim 5 Aoû - 18:27


La femelle avait décidée ce jour la de son propre chef a partir vadrouiller, ce levant au moment ou le soleil était assez bas pour ne pas la rendre aveugle de par ses rayons bien trop lumineux ou lui brûler les coussinets quand elle se retrouverais dans une zone nue de verdure. Se retrouvant bien vite non loin de la Ville la femelle trouva plus juste de contourner cette dernière, ne voulant clairement pas être face a un soldat, cette idée ne la déplaisait pas totalement, elle pensait d'ailleurs que les soldats étaient juste des marionnettes sous les ordres des Hommes, c'était injuste, avaient t'ils décidés d'être comme ça ? Ou bien certains avaient choisis d'être une telle personne ? La femelle commença a bifurquer quand le fumet bien distinct de la Ville lui parvint, fronçant le museau en pressant le pas pour s'éloigner de cet endroit bien étrange.
Zaphira se retrouva bien vite au marais, les rayons du soleil passaient a peine a travers le branches, éclairant de minuscules partis du sol vert sombre, la vue de cet endroit désolé lui donna la nausée, ramenant sans qu'elle ne sache pourquoi de sombres souvenirs qu'elle voulait garder cachés au plus profond d'elle, sans jamais les laisser sortir. Elle baissa la tête pour observer cette eau nauséabonde qui lui faisait plisser le museau de dégoût, la couleur de l'eau montrait bien qu'il ne valait mieux pas boire ça et elle ne voulait vraiment pas tomber malade. Autour d'elle les insectes volants pullulaient, tournaient autours de sa tête dans un bruit insupportable, secouant souvent sa tête de droite a gauche pour les chasser, en vain.
Elle fut soulagée d'apercevoir qu'elle sortait enfin du marais et entrait dans la Zone en mutation, déjà la verdure semblait plus verte, plus... Vivante, mais le lieu était tous aussi sombre, autour d'elle la vie animale semblait plus présente aussi, elle ne s'attarda pas sur ça pour le moment, son esprit occupée par de vieux souvenirs, ces parents auraient peut être aimés être ici, au lieu de vivre dans la Ville, que ce serait t'il passé s'ils n'avaient pas été des soldats ? A vrai dire elle ne comprenait pas pourquoi les Humains les avaient tués, ils étaient pourtant tous les deux Humains, et elle avait vécue suffisamment de temps la bas, bon certe enfermée, pour comprendre que certains chats n'étaient la que pour avoir des petits et agrandir les rangs des soldats, non ? A vrai dire maintenant cela lui importait peu.
Elle revint a elle quand ses pas la menèrent au sentier sans qu'elle n'y fasse vraiment attention sur le moment, se cachant dans les fourrés sans bruit pour observer autour d'elle et être sûre de pouvoir passer sans être arrêtée. Une poignée de minutes plus tard et la voilà qui marchait d'un pas assez vif de l'autre côté, ne ralentissant l'allure qu'une fois cachée, tournant son regard au dessus d'elle pour tenter de voir ou en était la course du soleil, soleil toujours pas a son zénith. Elle continua son chemin calmement dans la zone en mutation.
Le paysage autour d'elle était plus accueillant de la ou elle était, les oiseaux gazouillaient au dessus d'elle ou bien grattaient le sol a la recherche de nourriture, les petits rongeurs couraient plus loin, fuyant la femelle, en regardant a ses pieds elle vit des sortes de petites fleurs ayant réussie a survivre, décorant la zone de leurs belles couleurs par ci par la.
Ce fut nul sourire sur le visage et aucune émotions ne la trahissant dans le regard qu'elle se stoppa en plein milieu de sa route, cherchant du regard quelque chose a chasser, il est vrai qu'elle fallait vraiment qu'elle pense a nourrir son clan. Elle se tapit dans un buisson vert sombre et guetta de son regard vif le moindre petit mouvement, cherchant a repérer le plus infime bruit, le bout de sa queue s’agitant a peine.

--- Dé de chasse ---

La femelle repéra une poignée de minutes plus tard un écureuil, elle s'accroupit un peu plus, les poils de son ventre touchant désormais le sol et s'avança a pas feutré vers sa proie, quand elle jugea qu'elle fut assez proche elle bondit en l'air et... Rata sa proie qui détala a toute pattes dans un arbre, les griffes de Zaphira se refermant sur du vide, de la terre et de l'herbe. Elle grogna de mécontentement et se releva en s'ébrouant pour chasser les rares brins d'herbes et feuilles c'étant accrochés a son pelage. Tant pis, elle chassera plus tard en espérant avoir quelque chose.
La femelle continua son chemin dans le plus grand des silences, appréciant le chant des oiseaux présent ou bien les bien trop rares fleurs qu'elle pouvait voir.
Elle marcha jusqu’à atteindre un étang a l'eau pas très jolie a voir mais potable.
Elle s'arrêta devant cet étendue d'eau brunâtre qu'elle regarda quelques secondes, écoutant les bruits autours d'elle en espérant croiser un autre animal a attraper, en vain.
Elle haussa les épaules et passa son chemin, arrivant ensuite a l'arbre creux, d'aussi loin qu'elle se souvenait elle n'avait jamais vue d'arbres semblables a celui la. Une poignée de secondes a observer les branches et l'arbre globalement et la voilà repartie en direction de l'Orée.
Elle y parvint en quelques minutes, marchant d'un pas assez rapide, peu être trop rapide, "Mais de toute façon qui viendrait ici ?".
Regardant autours d'elle sans baisser sa garde, humant l'air calmement les yeux fermés jusqu'à ce qu'une odeur qu'elle ne s'attendait pas a sentir ici lui monte au museau, un Caprae. Elle regarda autours d'elle d'un regard vide, mais une lueur inquiète y flottait, voir nostalgique.
Ses oreilles se dressèrent quand une voix retentit, une de ses oreilles se tourna dans la direction du bruit sans que son corps ne fasse de même cependant.

- Qui est là ? Je ne vais pas te manger, promis.

Elle fut légèrement soulagée quand elle remarqua que le ton employé n'était pas agressif, même amusé vers la fin de la phrase, soupirant légèrement en se redressant pour se tourner dans la direction de la voix.

- Erm, je ne sais que dire. Je suppose que vous... Tu, sais qui je suis de toute façon, non ?

Le ton qu'elle décida d'employer était tous aussi dénué de la moindre sonorité agressive, légèrement embarrassé aussi, mais comme las.

_________________
Life is a puzzle. A puzzle at rebuild little by little. Because we all know, life is cruel.


Merci Kaïgaan

Music love du moment :3 :
 

Music love du moment :3 :
 

Music love du moment :3 :
 


Merci Opa *^*  :
 



Je vous démoralise en #99FFFF ou en #00CCFF


Dernière édition par Zaphira le Dim 5 Aoû - 18:49, édité 1 fois

AdminAdmin


x Messages : 1401
x Date d'inscription : 25/02/2015
x Age : 1000
x Felicoins :


Feuille de personnage
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://felinae.forumactif.org

   Dim 5 Aoû - 18:27


Le membre 'Zaphira' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Chasse' :

_________________
Votre Staff ☼

AdminAdmin


x Messages : 1243
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20
x Felicoins : 15


Feuille de personnage
Force:
33/100  (33/100)
Agilité:
23/100  (23/100)
Endurance:
19/100  (19/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Dim 5 Aoû - 23:09


C'est une voix féminine qui me répondit. Nullement agressive, presque comme le ton que je venais de prendre. Bon, au moins le combat était presque certainement évité. Je ne voulais pas me battre, pas avec mon futur avec Opaline occupant tout mon esprit. Cela faisait d'ailleurs bien longtemps que je ne m'étais pas battu contre un félin. Il faudrait que je pense à m'entrainer, je devais être rouillé.

- Erm, je ne sais que dire. Je suppose que vous... Tu, sais qui je suis de toute façon, non ?

Je clignais des yeux en bougeant une oreille. Non ? Pourquoi je saurai qui est cette demoiselle ? Comme si tous les soldats connaissaient absolument tous les membres des Ophéis. Elle avait l'air vraiment embarrassée, si bien que je me demandais si l'Armée ne savait vraiment pas quelque chose au sujet de cette chatte et que je n'avais pas été mis au courant. Non... Pourquoi aurions-nous des informations palpitantes sur une Ophéis lambda ? Je restais à l'affut car, à défaut d'avoir raison, elle m'avait intrigué. Je voulais savoir qui elle était, pourquoi elle supposait que je la connaisse. Ou peut-être que je psychotais et qu'elle parlait uniquement du fait que je sache à quelle guilde elle appartenait. Je réfléchissais trop, tout le temps.
Je m'approchais donc de la mystérieuse femelle, jusqu'à en distinguer les traits et couleurs. Le fait est qu'elle pouvait difficilement passer inaperçue. Marquée de bleu littéralement de la tête au pieds, on pouvait dessiner plusieurs lignes qui montaient et descendaient le long de son corps. Je toussotais, comme pour m'annoncer, alors que c'était évident qu'elle savait déjà que j'étais là. Je ne semblais pas agressif, juste un peu curieux mais restant quand même sur mes gardes. Après tout, même si apparemment j'aurai dû, je ne savais pas qui elle était.

- Tu es une Ophéis, c'est tout ce que je sais de toi. Je m'appelle Kaï. Je suppose que tu dois toi aussi avoir un nom ?

Je m'étais avancé mais restait à une distance raisonnable de la femelle, juste au cas où. J'attendais donc, debout et ne la quittant pas des yeux, qu'elle daigne me renseigner son identité. Histoire de savoir si c'est moi qui psychotais pour une erreur de compréhension ou s'il y avait vraiment quelque chose derrière sa réplique.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Merci ma puce ♥:
 





x Messages : 34
x Date d'inscription : 01/04/2018
x Age : 14
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
17/100  (17/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/TempeteFanUndertale

   Lun 6 Aoû - 16:23


Zaphira regarda tous autours d'elle sans bruit, attendant patiemment une réponse qui tarda légèrement a venir, comme s'il réfléchissait.
C'était un soldat, sans aucun doute, ça elle en était sûre. Le bout de sa queue trembla, et si c'était l'un de ces rares soldats qui venait me voir ? Elle espéra mentalement qu'elle se trompait, qu'il ne l'avait jamais vue, et donc ne la connaissait pas.
"Mais a quoi bon avoir peur d'être reconnue ? Ça date quand même d'au moins un an."
Elle soupira légèrement pour tenter de se calmer en fermant les yeux, les rouvrant en sentant une présence bien trop près a son goût et le bruit qu'émit le chat comme pour annoncer sa présence, même s'il devait se douter qu'elle savait qu'il n'était pas loin.
Zaphira tourna immédiatement la tête dans cette même direction pour pouvoir placer enfin une tête sur cette voix.
Elle recula légèrement, sur ses gardes, un combat maintenant ? Non non, très peu pour elle, pas en début d'après midi du moins, elle était déjà assez contrariée d'avoir raté sa proie, elle n'essaya pas d'imaginer son état si le chat venait a se battre contre elle, non non, elle ne voulait clairement pas de ça.
Elle détailla légèrement son expression qui semblait plus vouloir savoir quelque chose que se battre. Nouveau léger soupir de soulagement.

- Tu es une Ophéis, c'est tout ce que je sais de toi. Je m'appelle Kaï. Je suppose que tu dois toi aussi avoir un nom ?

Son échine se hérissa légèrement quand le félin fit un pas dans sa direction, il ne semblait pas l'avoir vue en tous cas, sa mémoire lui faisait défaut, elle arrivait a peine a se souvenir du pelage des rares soldats ayant franchit la barrière, ou elle ne savait quoi, de sa cage.
Finalement elle daigna prendre la parole, gardant ce même ton dénué d'émotions, juste un "Je ne cherche pas les ennuis".

- Oui, en effet. Je suis Zaphira.

Elle tenta de dissimuler le léger tremblement de sa queue, pourquoi avait t'elle peur ? Du moins elle ne parvenait pas a mettre la patte sur le problème. Il n'y avait rien a craindre. Alors pourquoi était t'elle si effrayée a l'idée d'avoir un soldat juste en face d'elle ?  

HRP:
 

_________________
Life is a puzzle. A puzzle at rebuild little by little. Because we all know, life is cruel.


Merci Kaïgaan

Music love du moment :3 :
 

Music love du moment :3 :
 

Music love du moment :3 :
 


Merci Opa *^*  :
 



Je vous démoralise en #99FFFF ou en #00CCFF

AdminAdmin


x Messages : 1243
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20
x Felicoins : 15


Feuille de personnage
Force:
33/100  (33/100)
Agilité:
23/100  (23/100)
Endurance:
19/100  (19/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Mer 8 Aoû - 15:15


Hrp:
 

La femelle semblait stressée, ou du moins par très à l'aise. Je ne pouvais lui en vouloir. Après tout, j'étais un soldat, elle une Ophéis. Le fait est que nous étions ennemis. J'aurai pu lui sauter dessus, tout faire pour la ramener au laboratoire. Elle aurait été en cage pendant des mois avant d'être obligée de devenir soldat à son tour. Mais j'étais incapable de faire une telle chose. Je ne l'avais jamais fait d'ailleurs. Ah, les Hommes ne devaient pas me trouver très rentable sur ce point. Je ne ramenais aucun cobaye pour leurs expériences monstrueuses. Je devais sembler bien mou face à ces gros matous blessant et tuant les chats libres sans vergogne. Etais-je trop gentil ? Non, je me trouvais tout simplement normal. Je ne voulais pas causer de souffrance dans le coeur de ceux qui ne la méritaient pas. Je ne voulais pas priver de liberté aucun chat. J'allais libérer les prisonniers avec l'aide de Gwei. J'étais le pire soldat haha. Cette pensée m'arracha un petit sourire, juste avant que la demoiselle ne réponde.

- Oui, en effet. Je suis Zaphira.

Bon, j'avais un nom, c'était déjà bien. Elle semblait assez apeurée alors je décidai de ne pas plus m'approcher, gardant une distance de sécurité entre elle et moi. Peut-être qu'elle se sentirai plus à l'aise ainsi. Depuis quand étais-je devenu si sympathique avec de simples inconnus ? Je remuai une oreille. Cela avait dû se faire petit à petit au fil des rencontres, peu importe. J'avais eu la chance de ne rencontrer que très peu de chats désagréables voire agressifs. L'immense majorité m'avait fait grandir, évoluer, changer. J'avais beaucoup appris au fil des mois. D'ailleurs, j'avais une autre question à lui poser.

- Tu dis que j'étais censé te connaître... Je peux savoir pourquoi ?

A moins qu'il ne s'agissait que d'une erreur. Et dans ce cas, nous aurions tous les deux l'air con. M'enfin, cela m’agaçait quelque peu de ne pas savoir quelque chose, ou pire, qu'on me cache quelque chose. Et mine de rien, c'était toujours utile d'avoir des informations sur à peu près tout le monde. Je rajoutai avec un petit sourire amusé :

- Et détend-toi, t'es tendue comme si j'avais une gueule de korth. Si j'avais voulu te blesser je l'aurai déjà fait.

Et de toute façon je n'allais tout de même pas l'attaquer sans raison, allons, je n'étais pas comme mes collègues... Arrêté depuis quelques instants, je m'assis, illustrant mes propos. J'étais détendu, sans non plus arrêter d'être vigilant. Ce n'est pas parce qu'elle semblait apeurée mais amicale qu'elle ne pouvait pas nous piquer une crise.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Merci ma puce ♥:
 





x Messages : 34
x Date d'inscription : 01/04/2018
x Age : 14
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
17/100  (17/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/TempeteFanUndertale

   Jeu 9 Aoû - 14:52


En détaillant légèrement, et un peu plus précisément, l'expression du visage de félin en face d'elle, elle cru percevoir un infime sourire mais n'y fit pas plus attention que cela.
Elle cessa de reculer milimètres par milimètres quand ce même félin stoppa tout mouvement, elle leva une patte a quelques centimètres du sol avant de l'y reposer en attendant qu'il prenne la parole.
Zaphira avait cessée de psychoter pour rien et semblait déjà plus calme et sereine sans pour autant que son expression encore bien trop neutre ne change en quoi que ce soit.
Pourquoi fallait t'il que je croise la route d'un soldat au juste, la poisse en a après moi, je crois. Elle s'assit en enroulant sa queue autours de ses pattes quand le chat prit la parole, gardant la tête haute mais légèrement inclinée vers le bas.
Ses moustaches semblèrent onduler quand le félin eu fini sa phrase.

- Tu dis que j'étais censé te connaître... Je peux savoir pourquoi ?

Un léger soupir lui échappa et son regard se perdit au sol, au moins elle était sur qu'il ne la connaissait pas. Fallait t'il vraiment qu'elle lui dise, aussi infime que ce soit, une partie du pourquoi de ce qu'elle avait eue le malheur de dire quelques minutes plus tôt ?
De toute façon, a quoi bon se résigner a ne rien dire, c'est du passé tous ça.

- Et détend-toi, t'es tendue comme si j'avais une gueule de korth. Si j'avais voulu te blesser je l'aurai déjà fait.

Elle releva la tête vers le chat ou un léger sourire amusé c'était peind sur son visage, et ce même chat qui c'était finalement assis aussi. Il n'y a peut être plus aucun doute sur le "il n'y aura pas de combat" finalement.

- Je ne vais pas passer par quatre chemins, ni entrer dans les détails, et parce que l'envie de remuer tous ça ne m'enchante pas du tout, mais c'était simplement que je pensais t'avoir déjà vu quand j'étais... Chez les Humains. Je me suis surement trompée, cela remonte quand même a pas mal de temps.

Ses oreilles avaient remuées nerveusement pendant qu'elle parlait, mais elle avait pris un ton calme, presque comme si tous cela lui importait peu alors que ça avait laissé une plaie béante invisible en elle. Puis elle ajouta plus bas, sur un ton légèrement enjoué.

- Et puis je ne suis pas réputée pour ma bonne mémoire...

HRP:
 

_________________
Life is a puzzle. A puzzle at rebuild little by little. Because we all know, life is cruel.


Merci Kaïgaan

Music love du moment :3 :
 

Music love du moment :3 :
 

Music love du moment :3 :
 


Merci Opa *^*  :
 



Je vous démoralise en #99FFFF ou en #00CCFF

AdminAdmin


x Messages : 1243
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20
x Felicoins : 15


Feuille de personnage
Force:
33/100  (33/100)
Agilité:
23/100  (23/100)
Endurance:
19/100  (19/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Dim 12 Aoû - 18:53


C'est assez rapidement qu'elle me répondit, peut-être rassurée par ma dernière réplique. Cette chatte me semblait bien mystérieuse, aussi complexe que son pelage me laissait le voir. Son ton était calme mais je sentais une certainement nervosité en elle. Était-ce le fait de se dévoiler à un soldat ? Ou peut-être que son histoire la touchait beaucoup plus qu'elle ne le montrait ? Ma curiosité s'arrêtait à ces questions, je ne voulais pas la pousser à se dévoiler plus que cela.

- Je ne vais pas passer par quatre chemins, ni entrer dans les détails, et parce que l'envie de remuer tous ça ne m'enchante pas du tout, mais c'était simplement que je pensais t'avoir déjà vu quand j'étais... Chez les Humains. Je me suis surement trompée, cela remonte quand même a pas mal de temps.

Elle ajouta rapidement une dernière phrase à sa petite tirade.

- Et puis je ne suis pas réputée pour ma bonne mémoire...

Oh, une ancienne soldate donc. Je remuai les oreilles, elle pouvait peut-être m'apprendre certaines choses. C'était toujours intéressant d'avoir l'avis, l'expérience et les conseils d'un félin qui s'était déjà évadé. Peut-être que cela avait été facile pour elle, peut-être qu'elle avait eu un coup de chance. Ou peut-être qu'elle avait usé de stratagèmes dont j'allais avoir besoin pour mon projet de grande évasion avec Gwei. Je lui posai donc la question sans tarder.

- Comment t'es-tu échappée ? On t'a aidée ?

J’essayai de prendre un ton neutre, même si on sentait très facilement que la réponse m'intéressait beaucoup. Je ne pris pas la peine de lui dire la raison de ma soudaine curiosité sur ce point de sa vie. Je ne la connaissais pas assez pour lui spécifier que je tentais de partir, plusieurs prisonniers dans mon sillon. J'étais sans doute trop méfiant, mais ma prudence était légendaire à ce niveau là. J’espérai simplement qu'elle soit capable de me répondre, que cela ne la gêne pas trop et qu'elle m’apporterait des informations intéressantes quant à la logistique d'une évasion. Toutefois, si elle venait de dire que son évasion remontait à pas mal de temps, peut-être que la sécurité en vigueur dans la caserne n'était pas la même à cette époque... Et ce qui était sûr, c'est qu'elle n'avait pas diminué.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Merci ma puce ♥:
 





x Messages : 34
x Date d'inscription : 01/04/2018
x Age : 14
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
17/100  (17/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/TempeteFanUndertale

   Dim 12 Aoû - 19:45


Zaphira avait légèrement soupirée, ses moustaches remuant par ce fait, tandis qu'elle écoutait la question du félin.

- Comment t'es-tu échappée ? On t'a aidée ?

L'envie de ressasser le passé ne l'enchantait pas du tout, mais il fallait qu'elle avance, qu'elle passe ce stade, qu'elle change enfin de disque au lieu de toujours se résigner quand elle dois en parler, ou même y penser.
Peut être qu'en parler la ferait se sentir mieux ? Peut être un tout petit peu ?
Elle inspira profondément et expira lentement, réfléchissant a quoi elle pouvait bien répondre.
En voyant l'air du chat il avait l'air... De porter un peu d’intérêt a ça, enfin un peu, peu être plus que ce qu'elle ne le pense, elle ne savait pas. Pourquoi ? Avait t'il besoin de savoir quelque chose par rapport a ça ? A la façon dont elle, lui, d'autres pourraient sortir de la ?
Elle ne chercha pas a comprendre sur le moment, préférant aller dans le sens du félin.

- Ça remonte a longtemps, donc ça risque d’être assez flou, et je me doute bien que depuis que je me suis échappée ils ont surement améliorés la sécurité, je suppose. "Elle marqua une brève pause" - Effectivement on m'a aidée, je ne serait jamais arrivée a sortir seule, c'était un groupe de 6 chats, des Caprae. "Une vague de tristesse passa dans son regard quand elle repensa a son ami Caprae mais elle se ressaisit vite" - Malheureusement je ne peux dire que ce que l'on ma racontée, je m'étais... Évanouie lorsque que l'un des Caprae m'a sortie de la. Ils m'ont dit qu'ils étaient parvenus a sortir de justesse, par un passage trop étroit pour les Hommes et leurs expériences, ils ont ensuite dit qu'ils étaient passés par... Je ne sais plus trop, une sorte de sortie menant directement a l'extérieur du bâtiment ? Je crois qu'avant ça ils ont réussis a éviter... Pas mal de choses.

Elle plissa les yeux en tentant de se souvenir, elle avait été totalement inconsciente lors du voyage, mais comment avaient t'ils réussis a la porter ? Ça elle ne savait plus vraiment comment, peut être s'en souviendra t'elle plus tard ? A force d'y penser elle finira surement par se rappeler de petits passages qu'elle n'arrive pas, encore, a se souvenir.

- Après je ne sais pas vraiment si c'est la vérité. Mais pourquoi m'aurais t'ils menti ? "Elle marqua une pause, pensive, ils auraient très bien pu mentir effectivement. Elle ramena sa queue autours de ses pattes en soupirant" - Puis ils ont juste traversé jusqu’à leurs territoire.

Elle avait regardée le sol ou bien les arbres pendant qu'elle parlait, une fois qu'elle eue finit de parler elle dirigea son regard vers le chat.

- Je ne sais pas grand chose en fait sur la façon dont ils ont réussis a sortir, désolée pour ça.


Pourquoi s'excusait t'elle ? C'était un soldat pourtant, il ne fallait pas qu'elle lui fasse totalement confiance ! Pourquoi diable disait t'elle tous cela en fait, il pouvait très bien la capturer ensuite.
"Oh non non non, hors de question que je serve encore de rat de laboratoire !"
Elle tenta de ne pas bouger mais son échine se hérissait tandis qu'elle psychotait sur le fait qu'il pouvait très bien essayer de la refaire devenir Soldate.
Avait t'elle vraiment été Soldate ? Elle était plus une sorte de rat de labo, elle n'avait servie que pour leurs stupides tests. Elle serra les dent en regardant ses pattes.
Elle se faisait peut être des idées pour rien.

_________________
Life is a puzzle. A puzzle at rebuild little by little. Because we all know, life is cruel.


Merci Kaïgaan

Music love du moment :3 :
 

Music love du moment :3 :
 

Music love du moment :3 :
 


Merci Opa *^*  :
 



Je vous démoralise en #99FFFF ou en #00CCFF

AdminAdmin


x Messages : 1243
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20
x Felicoins : 15


Feuille de personnage
Force:
33/100  (33/100)
Agilité:
23/100  (23/100)
Endurance:
19/100  (19/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Lun 13 Aoû - 12:49


La femelle ne sembla pas très à l'aise à la suite de ma question. Elle avait l'air d'hésiter, de réfléchir. Pour ma part, je ne regrettais pas spécialement de lui avoir fait une telle demande. Non pas que je me fichais de ses sentiments -même si en soit, je ne la connaissais pas assez pour que ce soit ma priorité- mais je ne l'avais jamais obligée à se confier. Elle pouvait très bien me mettre un magnifique vent et ne rien m'apprendre. Cela m'agacerait sur le coup, c'était des informations dont j'avais besoin, mais bon, je n'allais pas la forcer à coup de décharges électriques à me raconter sa vie. Je ferai un très mauvais bourreau tiens. Après quelques secondes où je poireautais en usant de ma plus belle patience, elle prit une grande inspiration, ce qui me fit dresser les oreilles, et expira lentement. Je clignai des yeux. Elle allait obtempérer.

- Ça remonte a longtemps, donc ça risque d’être assez flou, et je me doute bien que depuis que je me suis échappée ils ont surement améliorés la sécurité, je suppose. Effectivement on m'a aidée, je ne serait jamais arrivée a sortir seule, c'était un groupe de 6 chats, des Caprae. Malheureusement je ne peux dire que ce que l'on ma racontée, je m'étais... Évanouie lorsque que l'un des Caprae m'a sortie de la. Ils m'ont dit qu'ils étaient parvenus a sortir de justesse, par un passage trop étroit pour les Hommes et leurs expériences, ils ont ensuite dit qu'ils étaient passés par... Je ne sais plus trop, une sorte de sortie menant directement a l'extérieur du bâtiment ? Je crois qu'avant ça ils ont réussis a éviter... Pas mal de choses.

J'avais partiellement senti que cette tirade lui avait fait remonter de mauvais souvenirs. Aussi, je restai silencieux, la laissant gérer ses émotions sans intervenir. Je me contentais donc d'analyser ce qu'elle venait de me dire. Si le début de ses paroles ne m'avaient guère intéressées, il n'en était pas de même de la fin. Savoir qu'il s'agissait de Capraes ne m'aidait pas vraiment. Je voulais faire sortir des prisonniers, pas faire rentrer des félins libres. Ce jour-là, j'étais encore persuadé que seuls Gwei et moi allions participer à cette évasion de masse. J'avais râlé intérieurement jusqu'à ce qu'elle me parle de ce passage étroit. Mes oreilles s'étaient subitement dressées et j'avais écouté minutieusement chaque mot. Au cours de ma reconnaissance du terrain, j'avais déjà trouvé quelques fissures dans les bâtiments, mais rien qui ne soit vraiment intéressant. Trop petit pour un chat, trop gros et laissant passer un humain entier, trop exposé... Rien ne m'avait satisfait. Je n'avais plus qu'à espérer que le passage par lequel tout ces chats étaient passés n'avait pas été trouvé puis rebouché. Je ferai un nouveau tour parmi les murs de la caserne en rentrant. Cependant, Zaphira m'annonça quelque chose qui allait noircir le tableau.

- Après je ne sais pas vraiment si c'est la vérité. Mais pourquoi m'aurais t'ils menti ? Puis ils ont juste traversé jusqu’à leurs territoire.

Hum, elle soulevait une bonne question. Etant de nature très -trop- méfiante, je comprenais parfaitement qu'ils aient pu lui mentir. Ils venaient de sauver une soldate ou une prisonnière, peu importe, qui avait sans doute des contacts dans l'Armée. Rien ne l'empêchait d'être une espionne, se faisant passer pour quelqu'un à sauver puis retournant en ville pour délivrer une myriade d'informations sur ses sauveurs. Voire même intentionnellement dans une conversation. Un simple détail pouvait avoir une importance capitale dans cette guerre. Elle ajouta en me regardant, signant la fin de sa tirade.

- Je ne sais pas grand chose en fait sur la façon dont ils ont réussis a sortir, désolée pour ça.

Au contraire, la simple mention du passage vers l'extérieur du bâtiment était très importante pour moi. Cependant, je ne lui confit pas qu'elle m'avait plus aidé qu'elle ne le pensait. Je ne la connaissais pas assez pour lui raconter mes projets. Il valait mieux rester prudent, même si elle n'avait pas l'air bien méchante.

- Oh, ce n'est pas grave, c'était déjà très intéressant à écout...

Un cri résonna dans la forêt. Un cri strident, aiguë, déchirant. Quelques oiseaux s'envolèrent et une brise me caressa le pelage, m'offrant par la même occasion une odeur animale. Elle était différente de celle que j'avais déjà senti, si bien que je ne su deviner s'il s'agissait d'un chat ou d'une autre espèce. Ah, je n'avais jamais été entrainé à parfaire mon odorat, il est vrai. Seuls les combats comptaient pour l'armée, alors que la chasse était inutile. Cela se comprenait parfaitement à vrai dire.
Je lançai un regard à Zaphira, sans lui dire un mot. Encore une fois, même si elle était sympathique, j'étais encore loin d'aller lui proposer de secourir la veuve et l'orphelin en ma compagnie. Sans me soucier si elle me suivait ou non, je couru donc en direction de la source du bruit. L'odeur se faisait de plus en plus forte, mais également... Lactée ? En quelques bonds, je me retrouvais finalement face à la bête. Un chiot, ridiculement jeune, coincé dans ce qui semblait être un collet de chasse. Que faire ? Sans sa mère, il allait sans doute mourir, en étant ou non prisonnier de ce piège infernal. Hum, je ne ferai décidément pas du tout un bon bourreau. Je ne savais que faire et déjà, j'entendais les pas de Zaphira qui me rejoignait.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Merci ma puce ♥:
 







Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Il est vraiment bouché !
» Vraiment dsl
» C'est bien toi ? C'est vraiment toi ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: La Forêt Empoisonnée :: L'orée-
Sauter vers: