AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
How to (not) cooperate || Pv Gweithwyr



x Messages : 646
x Date d'inscription : 03/08/2015
x Age : 14
x Felicoins : 20


Feuille de personnage
Force:
35/100  (35/100)
Agilité:
25/100  (25/100)
Endurance:
30/100  (30/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 26 Juin - 14:38




Enkiro & Gweithwyr
How to (not) cooperate

 
Ce matin là, Enkiro s'était levé dès l'aube pour envoyer quelques Bellicistes dépourvus de mission en entraînement. Il voulait s'assurer de garder les guerriers du Royaume actifs et toujours parés à se battre. Caprae se devait plus fort que jamais pour assurer sécurité au jeune Prince qui découvrait tout juste le monde qui l'entourait, le Royaume qui un jour lui appartiendrait. Le Cerbère s'était déjà occupé d'envoyer quelques patrouilles, il ne restait plus qu'à Enkiro d'emmener un certain Gwei... Gweithwyr ? Étrange nom.
 
Dès qu'il eut fini la minutieuse toilette de son pelage albâtre et dégourdi ses ailes ébènes en descendant des champignons qui servaient d'abris, le matou blanc se mit directement en route dans la Sylve, vers un endroit qui servirait potentiellement de terrain d'entraînement. Un terrain plat dans un lieu calme ferait l'affaire, bien que n'importe quel terrain aurait pu tout aussi bien donner lieu à un entraînement d'adaptation à son environnement en combat.
 
Enkiro profita de son trajet pour se dégourdir les membres. Il posait avec précaution les pattes les unes après les autres, avançant lentement dans la mystérieuse forêt de champignons, laissant l'herbe caresser ses coussinets alors qu'il détendait les muscles de ses épaules, effectuant de grands pas pour étirer son corps félin. Pour rien au monde l'albinos n'aurait brisé ce reposant silence, cette si précieuse tranquillité qu'il allait devoir rompre lorsque son camarade arriverait. L'ombre qu'offrait les champignons géants reposait ses yeux rubis sensibles à la lumière des rayons matinaux du soleil qui perçaient la forêt et qui avaient pour habitude d'attaquer méchamment sa rétine.
 
La nature semblait encore endormie. Aucune plante ne dansait dans le vent. Il n'y avait que lui, silhouette claire ornée de grandes ailes noires sur le dos qui faisait intrusion dans ce calme olympien. Enkiro n'était clairement pas pressé de transformer ce lieu en terrain d'entraînement au combat. Il savourait chaque seconde sa solitude, et avec ses légers mais grands pas, se faisait le plus petit possible. Sa queue au bout rouge et noir prenait soin de ne pas effleurer le moindre brin d'herbe, se laissant glisser dans l'air comme un serpent au fur et à mesure que le matou avançait.
 
Finalement, le félin s'arrêta sous un champignon. C'était là qu'il l'attendrait. Il s'assit, enroula la queue autour de ses pattes et ferma les yeux en se laissant bercer par son environnement muet. Il dressa ses oreilles pointues. Seuls son flair et son ouïe l'avertiront de l'arrivée de son camarade Caprae.




_________________

Avatar © Limiitsu



Merci à tous:
 


Dernière édition par Enkiro le Mar 30 Oct - 17:53, édité 1 fois



x Messages : 467
x Date d'inscription : 26/04/2016
x Age : 15
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
27/100  (27/100)
Agilité:
27/100  (27/100)
Endurance:
19/100  (19/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 28 Juin - 16:53


La veille, Gweithwyr s'était couché franchement pas tôt, voir même tard. Pourtant, il avait essayé de faire des efforts, mais rien à faire, cette boule d'énergie ambulante n'avait pu supporter de rester immobile pour aller au pays des rêves qu'après un bon bout de temps, et encore, c'est pas tout seul que ça s'est fait : ses camarades en avaient tellement marre de le voir tourner en rond à leur en faire perdre la tête qu'ils l'avaient menacé de le clouer au sol avec des rochers s'il n'allait pas sur-le-champ se coucher. Faut dire qu'avoir une espèce de machin à vapeur qui passe à côté de toi dix mille fois à la minute alors que tout ce que tu veux, c'est de trouver du sommeil, genre à ce qu'il paraît un truc assez pratique quand on veut avoir à peu près la forme le lendemain, t'as un peu envie de lui casser la margoulette. Pauvre hyperactif incompris. Donc, c'est contraint et forcé qu'il dût pieusement aller se pieuter sur sa couchette en feuilles et autres matériaux qui rendaient le tout assez confortable, et après avoir bien respiré profondément un long moment pour se calmer, incroyable miracle : il s'était endormi !
… pour se réveiller encore plus énergique le lendemain matin, et ce dès l'aube. Bon sang, il pétait le feu, c'est pas possible ça. Rien que le fait de le voir ça te fout un coup de peps pas possible ; ou une terrible envie de t'asseoir sur ce petit moteur vrombissant d'idées et d'intenses réflexions pour qu'il émane moins de nervosité dans sa façon de bouger.
Quoi qu'il en soit, il aurait bien voulu aller chasser par vieille habitude de chasseur buté, mais les réserves étaient de nouveau stables avec la progressive fonte de la neige qui signait l'apparition déjà d'une arrivée progressivement de masse de proies qui commençaient à peine à reprendre un peu de poids.
Alors, il se fit happer par les séances d'entraînements des « Bellicistes » ; maintenant leur nouveau nom à eux, tous ces chats en âge de pouvoir filer un coup de patte expérimenté à Caprae. Il ne savait pas avec qui il allait s'entraîner, mais en tout cas on lui avait dit qu'il devait aller vers un « petit terrain plat dans la Sylve ». Bon. Il se débrouillerait, après tout, il a un flair, c'est pas pour les chiens. Ah mais, eux aussi en ont un. Bon, c'est pas pour rien qu'il a une truffe féline au taux de détection acéré quoi.

Il avançait d'un pas énergique voire électrique, excité comme une puce à l'idée d'enfin se défouler un bon coup.
Il pétait le feu depuis la discussion avec Alec.
Il aurait l'occasion de voir si l'enseignement intensif d'Eriandalaf qu'il avait suivi et appliqué avant d'entrer à Felinae... euh Caprae, était encore resté ancré en lui bien comme il faut.
Le fait d'avoir été entraîné par cette espèce de matou doré taillé au combat avait le mérite que notre ami à la montre avait une façon de se battre et de se défendre qui se différencie clairement dans ses tactiques et stratégies de celle des chats entraînés à Caprae. Ceci avait souvent joué pendant quelques entraînements où il avait pu profiter de nombreux instants de surprise qui ouvraient des failles parfaitement exploitables pour un esprit tournant à toutes vapeurs aussi vite.
Enfin, il perçut l'odeur d'un chat de Caprae. Il déduit qu'il pourrait potentiellement être son partenaire d'entraînement.
L'adrénaline le parcourant en des frissons prolongés, il se fit tout de même violence pour se faire extrêmement silencieux.
Après tout, la lueur espiègle qui était née dans son regard n'était pas anodine.

Il avisa une silhouette touffue majoritairement blanche positionnée à côté d'un champignon et eut un petit sourire en coin. Voyons qui est le grand manitou avec qui il allait s'entraîner en grands guerriers sauvages qu'ils sont.
Il se tendit et bandit ses muscles, la face cette fois terriblement sérieuse, tant que c'en était choquant si on avait vu son visage vif auparavant. Quand il agit, sa face redevint extrêmement malicieuse.
Ce qu'il fit ? Il bondit et bouscula le chat pour le déséquilibrer et ils roulèrent un bref instant au sol. Il se releva rapidement et s'écarta de l'autre en un léger bond enfantin, amusé au plus haut point comme le montrait son sourire, se secouant pour se débarrasser de feuilles qui s'étaient collées à son pelage.

-S'LUT ! Alors, prêt à bien s'bouger les pattes ? , lança-t-il d'une attitude un quart sérieuse et trois quarts enthousiaste.

On peut dire qu'il sait comment ouvrir avec délicatesse les « hostilités ». Et bien, quoi, il allait droit au but. Ouais, non, surtout, il s'amusait déjà à faire un peu tourner en bourrique son partenaire parce qu'il ne tenait pas en place et avait besoin IMMEDIATEMENT de bouger, de s'occuper. « Désolé cher Enkiro, j'espère que t'as la forme ce matin, parce que là moi j'en ai pour au moins 20 » pensa-t-il avec tranquillité sans se départir de son sourire taquin. Il savait que certaines personnes pouvaient le penser ingérable, mais ça n'était vrai que lorsqu'il est en pareil état d'énergie. Sinon, en temps normal, il serait plus supportable... enfin a priori. Trop imprévisible ce matou pour réellement le savoir.


Dernière édition par Gweithwyr le Lun 6 Aoû - 0:26, édité 1 fois



x Messages : 646
x Date d'inscription : 03/08/2015
x Age : 14
x Felicoins : 20


Feuille de personnage
Force:
35/100  (35/100)
Agilité:
25/100  (25/100)
Endurance:
30/100  (30/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 2 Juil - 18:12




Enkiro & Gweithwyr
How to (not) cooperate

 
 
Le matou albinos s'était laissé transporté dans le calme de la nature. Il en avait inconsciemment baissé sa garde. Pourtant, son ouïe et son flair étaient restés en éveil depuis qu'il avait abandonné sa vue au reposant silence. Mais ces sens restants avaient bien vite finis par être surmontés par ses pensées. Si bien qu'il ne sentit, ni entendit point l'individu qui lui sauta dessus subitement. Le félin ailé n'aurait même pas eut le temps d'ouvrir les yeux qu'il s'était déjà pris littéralement un chat en plein dans la poire. Alors qu'il fut instantanément déséquilibré, son cerveau lui envoya un signal d'alerte d'une rapidité incroyable, augmentant son rythme cardiaque.  Dès que l'autre matou se retira dans leur roulade d'un bond en arrière pour s'ébrouer par la suite, Enkiro se releva immédiatement, dévoilant ses griffes comme des aiguilles argentées et dépliant les ailes, prêt à riposter. Il se redressa dans une posture normale presque aussitôt qu'il eut reconnu son adversaire, par son odeur et par son apparence physique familière.
 
Ce dernier avait une silhouette plutôt banale bien que semblable à une panthère des neiges, comme sa queue tâchée telle ce félin, un pelage cendré quoi de plus normal. Néanmoins, devant ses yeux hétérochromes s'égaraient de curieuses mèches noires, le reste des cheveux dissimulés sous une gavroche gris-bleu décorée par d'originaux motifs d'engrenages dorés. Il possédait aussi une montre à gousset accrochée à son coup par une chaîne d'or et un tissu bleu avec des motifs d'horloge à la patte. Décidément il aimait tout ce qui touchait aux horloges. Est-ce qu'Enkiro savait déjà ce qu'était une horloge ? Sûrement pas, il n'avait jamais entendu ce mot durant son séjour chez les humains et les Soldats. 
 
En tout cas, on pouvait déjà constater que le matou à l'apparence extravagante débordait d'énergie. Une vraie boule de poil qui ne tenait plus en place. Il pétait la forme, au plus grand malheur d'Enkiro. Comment le matou albinos était censé entraîner un chat qui avait des ressorts en guise de pattes et la joie de vivre d'un labrador qu'on emmenait en promenade ? Enkiro ne put retenir un soupir. Ça allait être long.
 
« S'LUT ! Alors, prêt à bien s'bouger les pattes ?»
lança le matou aux horloges.
 
Non. Genre, VRAIMENT PAS. Ce qui était choquant en plus, c'était qu'Enkiro n'avait même pas eut la force de s'énerver contre lui pour cette entrée assez impolie. Le simple fait d'avoir en face de lui tout l'enthousiasme de la Terre réunit en un être vivant l'épuisait mentalement. Là, il n'avait qu'une seule envie, c'était de retourner se terrer dans sa tanière-champignon. Mais en même temps, il était clairement opposé à fuir ses responsabilités, alors il allait le faire. Il allait supporter cette puce surexcitée le temps d'un entraînement. Il allait en chier, ça c'était sûr, mais il allait le faire de toute façon.
 
« Je suppose.»
finit-il par répondre après avoir marqué un blanc, comme pour retenir l'attention de son camarade.
 
Gweithwyr avait fait sa première impression, alors Enkiro allait faire la sienne aussi en lui jetant un regard meurtrier. Peut être qu'en réinstaurant un peu d'autorité, il parviendrait à éviter de rentrer le soir avec la joie de vivre d'un artichaut.
 
« Par où commencer…»

 
Ça allait être très long.
 




_________________

Avatar © Limiitsu



Merci à tous:
 


Dernière édition par Enkiro le Mar 30 Oct - 17:53, édité 1 fois



x Messages : 518
x Date d'inscription : 01/08/2015
x Age : 18
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
33/100  (33/100)
Agilité:
43/100  (43/100)
Endurance:
34/100  (34/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 31 Juil - 14:49


Up ~



x Messages : 467
x Date d'inscription : 26/04/2016
x Age : 15
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
27/100  (27/100)
Agilité:
27/100  (27/100)
Endurance:
19/100  (19/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 6 Aoû - 0:17


HRP:
 

Peut-être aurais-je pu ressentir de la compassion pour ce pauvre Enkiro qui semblait déjà bien las. Peut-être aurais-je pu changer la donne en balançant une bonne vanne.
Etrangement je n'ai pas l'impression qu'il soit d'humeur à ça. PFFFFF DOMMAGE. Y'en avait une qui me fourchait la langue. Aller, je vais être généreux et bonne âme en ce jour de pure énergie à pile où je me sentais à fond pour bondir dans tous les sens. ALLER, C'EST QUAND QU'ON COMMENCE DITES DONC?
Je mis mon mal en patience et m'assis sur mes pattes arrières, enroulant ma queue autour de moi en agitant les oreilles, le pelage se hérissant parfois sous l'adrénaline. Boudiou, c'est certainement le changement de saison qui fout le bordel comme ça dans mes hormones- encore plus qu'il n'y en a d'ordinaire j'entends. En même temps, je ne vais pas trop me plaindre non plus, après tout sans ce surplus d'énergie habituel, je peux dire adieu à mon pouvoir qui est fort pratique quand on est dans un tel monde de psychopathe.
Et puis c'est rigolo de prendre par surprise ses partenaires d'entraînement. BON. IL SE DÉCIDE A PARLER, MAGNIFIQUE. J'ai l'impression que le temps passe lentement, trop. Hâte de pouvoir me concentrer à fond pour canaliser tout ce désordre, c'est vraiment n'importe quoi. Pour la peine, j'offrirai une proie toute fraîche à cet altruiste Enkiro qui se sacrifie en se dévouant à cette tâche peut-être épuisante- enfin pas de mon point de vue. GAHHHH JE VEUX BOUGER, J'EN AI MARRE DE RESTER IMMOBILE!! SACREBLEU!

-Je suppose  , fit-il avec calme.

Il semblait essayer de se contenir.
C'est marrant il me fait penser à Kaï, mais.... mais sans être Kaï. Lui aussi parle très calmement. Probablement pour me canaliser. Je me demande comment aurait réagi mon meilleur ami là, à cet instant. Certainement aurait-il été amusé.
Je redressai les oreilles.
Il faudra que je le contacte bientôt pour le mettre au jus par ailleurs.

-Par où commencer…, fit le matou ailé en me jetant un regard assassin, auquel je répondis d'un sourire encore plus large, retenant de pouffer d'amusement.

En même temps ce n'est pas correct de se marrer de cette terrible situation qui doit être celle du chat tricolore, en même temps... avouez c'est quand même poilant sa tête!
Par contre, il vaudrait mieux que je ne montre pas trop ça, ça serait bête de le vexer roh.
Comme si ça avait été un prétexte pour cela, une nouvelle secousse d'énergie en moi me fis me redresser de nouveau sur mes quatre pattes, la queue battant légèrement le sol. Le regard calme mais malicieux, je poussai un léger ricanement enthousiaste, tout excité encore bien que la concentration du combat commençât à s'installer petit à petit dans mon esprit, se chargeant de s'atteler à la tâche de canaliser toute mon énergie divaguante comme une mer autour d'un petit bateau désordonné, dans une meilleure utilité.
Je me rassis, arborant une mine réflexive, levant les yeux en direction de la cime des arbres et des champignons géants.

-Hmm.... bonne question! , fis-je avant cela.

Me remettant plus tranquillement cette fois respectivement sur mes pattes, je plantai mon regard dans le visage d'Enkiro, amical. Même si mon pelage était encore ébouriffé à cause de toujours la même raison, j'avais tout de même beaucoup plus de tenue qu'au départ. Je pense que mon partenaire saurait apprécier cela vu l'intense lueur désespérée d'exaspération qui siégeait dans ses yeux. Je fis quelques pas tranquilles et élégants- rien à voir aux sauts excités de petit chaton trop bien réveillé- dans la petite clairière herbée, avant de me remettre face à lui, lançant:

-Hmmm..... Tiens, on pourrait faire des exercices d'agilité et de force! Des idées? Pour mettre du piment, ça pourrait se passer en haut d'un champignon assez costaud? S'entraîner à des situations inattendues peut être très utile par la suite pour s'adapter à n'importe quelles circonstances pouvant être très ardues.

Jetant par ailleurs une oeillade à un des énergumènes champignonesques du lieu, mes yeux s'écarquillèrent légèrement d'étonnement en avisant une étrange plante verte avec des piques et des lunettes de soleil au pied d'un d'eux. Un cactus? Je haussai les épaules et me re-focalisai sur mon camarade de Guilde, amusé, aussi par ma réaction spontanée. Ca ne sera pas la première fois que je verrai des choses sortant de la normalité. Dans ce monde d'ailleurs, je ne pense pas qu'on puisse vraiment qualifier quoi que ce soit de normal aha! N'empêche que c'est marrant cette plante. Peut-être que ça a des vertus curatives? Faudra que je demande au guérisseur, peut-être qu'on pourrait en faire quelques chose.... si on arrive à pas y laisser nos pattes accrochés.
En attendant, c'est une lutte autre que piquante qui se doit d'être organisée à l'instant.
Celle.
De.

Coopérer. AHAHA J'AI HÂTE BON SANG DE BOIS!


Dernière édition par Gweithwyr le Lun 6 Aoû - 0:24, édité 3 fois

AdminAdmin


x Messages : 1413
x Date d'inscription : 25/02/2015
x Age : 1000
x Felicoins :


Feuille de personnage
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://felinae.forumactif.org

   Lun 6 Aoû - 0:17


Le membre 'Gweithwyr' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Jardin' :

_________________
Votre Staff ☼



x Messages : 646
x Date d'inscription : 03/08/2015
x Age : 14
x Felicoins : 20


Feuille de personnage
Force:
35/100  (35/100)
Agilité:
25/100  (25/100)
Endurance:
30/100  (30/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 19 Aoû - 21:20




Enkiro & Gweithwyr
How to (not) cooperate

 
 
Quand le matou gris bondit comme une puce pour se lever, après un divin moment de calme, Enkiro faillit se remettre à désespérer intérieurement. La queue de son camarade balayait le sol, son visage arborait un regard que son compère albinos désapprouvait, puis sa gueule laissa échapper un petit rire malicieux. Tout portait à faire croire à Enkiro que cela allait se passer… ugghh ça allait être une catastrophe, oui. Un désastre. Un moment de torture. C'était très pessimiste comme vision. Puis, contre toute attente, Gweithwyr se rassit. Et il parrut… oh surprise. Il semblait songeur. Vraiment ? Est-ce que l'entrainement avait une chance de se dérouler dans des circonstances calmes ? Est-ce que le Belliciste allait être attentif et sérieux ? Quelle douce illusion pleine d'espoir pour Enkiro, son visage blasé marqué par sa fatigue mentale due à cette situation.
 
« Hmm.... bonne question! »

 
L'éternel enthousiasme de Gweithwyr ne se cachait pas dans sa voix. Néanmoins, il se releva une nouvelle fois de façon correcte et non pas comme un chaton qui venait d'apercevoir un papillon, et égara son regard dans les yeux rubis d'Enkiro, vides de vives lueur de joie. Ce dernier examina aussi un moment l'expression de son camarade, à la recherche d'un signe de tranquilité qui faciliterait le déroulement de leur entrainement, puis ses pupilles se brisèrent instinctivement sur ses pattes, profondéments encrées dans le sol, lourdes. Il dut relever sa tête lorsqu'il entendit son interlocuteur gris  en mouvement. Ce dernier effectuait des pas aux mouvements très félins. Délicats, posant une patte après l'autre calmement.
 
« Hmmm..... Tiens, on pourrait faire des exercices d'agilité et de force! Des idées? Pour mettre du piment, ça pourrait se passer en haut d'un champignon assez costaud? S'entraîner à des situations inattendues peut être très utile par la suite pour s'adapter à n'importe quelles circonstances pouvant être très ardues. »

 
Cela annonçait que du bon. Gweithwyr avait contenu son énergie et laissait place à un matou plus sérieux et investit dans l'entrainement, ce qui était le plus beau cadeau qu'on pouvait faire à Enkiro. Le chat ailé eut un temps de réflexion avant de, à son tour, se redresser sur ses pattes et laisser la douce herbe carresser ses coussinets roses. Il se rapprocha d'un des champignons géants, leva la tête pour apercevoir le sommet de cet énorme bête - bien qu'elle ne soit pas aussi haute que les autres, elle étaient plutôt moyenne, en fait -. Le félin tricolore se sentait tout de même petit de là-dessous. Dominé par le grand champignon qui le toisait, le taquinait du haut de son tronc et tentait de l'intimidait par silhouette massive. Mais Enkiro n'allait pas avoir de difficulté à grimper. Il déplia avec attention ses ailes ébènes, et d'un puissant battement, décola ses pattes du sol, laissant filer l'air entre ses poils de neige. Puis il atterit au sommet prudemment, avec une certaine élégance. Le Bras-Droit se retourna , jetant un œil par-dessus sa plateforme champignonesque à la recherche du matou gris aux horloges. Son regard rapide balaya la clairière avant d'apercevoir celui recherché en train d'observer un objet non identifié. Ca ressemblait à… une créature, un organisme vivant, ou un objet tout simplement, vert. Aucune idée de ce que c'était, mais Enkiro ne fut pas plus interessé par cela et se contenta d'appeler son camarade en agitant répétitivement son oreille. Non pas qu'il était nerveux, mais pour une fois qu'ils étaient prêts à travailler sérieusement, Enkiro ne voulait pas perdre une miette de la tranquilité de Gweithwyr.
 
« Je te propose un petit excerice pour tester ton équilibre. Tu pourrais te mettre au bord du champignon, comme si ton adversaire avais réussit à avoir le contrôle du combat et t'avais repoussé au bord. Je vais te sauter dessus, t'auras pleins de possibilités de contrer cette attaque mais il faudra principalement faire attention à ne pas perdre ton équilibre. Ca te va ?»
miaula-t-il en se disposant au centre du champignon.




_________________

Avatar © Limiitsu



Merci à tous:
 


Dernière édition par Enkiro le Mar 30 Oct - 17:52, édité 1 fois



x Messages : 467
x Date d'inscription : 26/04/2016
x Age : 15
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
27/100  (27/100)
Agilité:
27/100  (27/100)
Endurance:
19/100  (19/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 28 Oct - 8:46


Le battement d'ailes de l'albinos me fit détourner la tête par un vif réflexe dans sa direction. Je jetai un dernier regard scrutateur sur l'étrange bidule à piques avant de recalquer mon attention sur Enkiro. Son oreille qui bougeait de façon presque frénétique aurait pu faire office d'un métronome. Un métronome qui donne le rythme de l'agacement peut-être AHA.

-Je te propose un petit exercice pour tester ton équilibre. Tu pourrais te mettre au bord du champignon, comme si ton adversaire avait réussi à avoir le contrôle du combat et t'avait repoussé au bord. Je vais te sauter dessus, t'auras pleins de possibilités de contrer cette attaque mais il faudra principalement faire attention à ne pas perdre ton équilibre. Ca te va ?, fit mon compagnon de Guilde.

Ayant dépassé l'état de pure crise d'énergie qui m'avait passé en mode chaton excité, j'acquiesçai tranquillement d'un simple geste en toute réponse et, le sourire aux babines, je me mis en tête de grimper rejoindre mon partenaire.
Repérant un arbre justement à côté qu'une branche assez solide pointait vers le champignon d'exercice, c'est lui que je choisis comme cible et moyen de transport. Telle une fusée, en quelques bonds, m'aidant de mes griffes et de mes pattes arrières, j'arpentai le haut tronc pour atterrir sur la branche que je visais, et de là, je sautai pour arriver sur le chapeau du champignon, en face d'Enkiro. Je m'ébrouai légèrement, une expression tranquille et une lueur de sérieux dans le fond de mes prunelles. Je fis un petit sourire en haussant un sourcil.

-On commence?

Ces mots calmes auraient pu passer pour une discrète insolence du point de vue de certaines ou certains, pourtant, ce n'était pas mon but premier, loin de là. Mais maintenant que je suis paré, c'est parti, y'a plus qu'à attendre qu'il en soit de même pour le chat ailé.
Il faut que je m'entraîne pour être prêt lorsque nous agirons; si nous devons agir. Et il faudra que je continue d'enquêter pour avoir des informations annexes qui pourraient nous être très utiles; ne rien négliger!
Je pense savoir ce que je vais proposer à mon collègue comme exercice après... peut-être quelque chose de l'ordre purement physique. Par exemple, prenons l'exemple qu'un gros matou qui fait deux fois notre taille et trois notre poids nous plaque. Il faut trouver un moyen de se dépatouiller de ça avant de finir avec la trachée tranchée net comme une bûche de bois avec une hache finement aiguisée.
Le but est d'arriver à survivre, à s'en sortir par soi-même autant qu'on le peut.
Je me rappelai le combat avec l'ours purulent avec Kaï. Bon sang, j'espère que ça va de son côté et qu'il a pas trop mal aux pattounes. Il avait l'air épuisé après ce combat, et il y avait de quoi. Je me sentais presque coupable de le laisser rentrer seul jusqu'à la Caserne; mais on avait pas le choix.
Il faudra que j'essaye de tirer des renseignements aussi sur son état si je peux damn. Avec l'énergie qui parcourt mes veines, faudrait bien arriver à faire quelque chose d'utile en plus d'effectuer cet entraînement. Voyons si je n'ai pas trop perdu la patte avec tout ce temps que je n'ai pas vu Eriandalaf et que j'ai dû entretenir ce qu'il m'a appris de mon côté.
Je me postai sur mes quatre pattes, au bord du champignon.

-Je suis prêt. , fis-je avec une légère lueur électrique de détermination au fond de mon regard tranquille.





Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe A
» ☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe C
» Gweithwyr, felinae, chasseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: Zone en Mutation :: La sylve (Le Royaume)-
Sauter vers: