AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
S'il te plaît, entraîne moi à la chasse ! [RP de chasse] - Feat Kyouaku Kyuusei



x Messages : 42
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 20 Mai - 14:26


Qu'est ce que je foutais ici déjà moi? Les arbres ayant des formes plus distordues les uns que les autres, une eau dégageant une odeur nauséabonde et ragoutante, produisant par endroit des petits remous indiquant l'empoisonnement de l'eau. Je soupirais doucement, quelle heure était-il? Les nuages m'empêchaient de le voir correctement, quand bien même cela avait été dégagés certains arbres étaient bien trop resserrés entre eux pour me laisser voir quoi que ce soit. Grattant nerveusement le sol avec mes griffes, je grimpais sur un tronc déformé couché au sol sur une bonne cinquantaines de centimètres pour mieux voir la chose. Mes yeux scrutaient l'endroit, tandis que mes autres sens étaient tous au garde à vous, guettant le moindre danger, mais bordel comment j'avais fait pour arriver dans les marais? J'étais jamais venu ici, mais la description que l'on m'en avait fait me faisait beaucoup penser à celle qui se déroulait sous mes yeux. Un endroit où la mort guettait à chaque tournant... Blablabla, sérieusement la mort a beau être partout, il faudrait éviter de croire aux contes imaginaires pour chaton. Essayons de réorganiser mes idées, je mettais lever ce matin, passant encore la majeure partie de ma putain de journée à rien foutre car personne n'avait de temps pour une apprentie en début d'apprentissage, surtout à en voir mon destin qui s'annonçait plutôt vers la garde, ce que je refusais, quand l'un d'eux venaient à ma rencontre, je prétextais un truc puis je me barrais, putain de vie. Enfin bref, vers la moitié de la journée, j'étais sortie dans le but de trouver quelque chose de simple à attraper pour nourrir ma guilde qui crever bien de faim. J'avais strictement rien trouvé dans les alentours, ratant au préalable les proies qui venaient entre mes pattes. Une mauvaise humeur s'était alors amenée suite à l'agacement, je m'étais éloignée, beaucoup trop, continuant mon chemin sans m'arrêter, puis soudainement j'étais venue me perdre ici, sans savoir réellement comment j'étais arrivée ici et surtout quel chemin j'avais emprunté. Ouais c'est un bon résumé! Un soupire passa l'entre-bâillement de ma gueule, il faisait sacrément froid ici en plus, il devait probablement faire nuit. Regardant autour de moi, n'entendant rien de particulier et ne pouvant sentir autre chose que cette odeur horrible que dégageait l'eau, je patientais comme une idiote.

Je me couchais en position du "lapin" comme disait ma mère, donc sur mon ventre les genoux repliés sous mon ventre, laissant voir mes hanches prononcées par ma musculature naturelle, regardant avec une certaine curiosité l'endroit. Cette endroit aurait pu être un endroit accueillant avant? Je ne pense pas, cette endroit avait toujours été horrible selon les plus vieux de ma guilde, enfin bon. J'avoue que certains chats pouvaient faire partis du paysage ici, en voyant leurs modifications physiques. Je rigolais doucement en imaginant une quatrième tribu vivant ici, les proies semblaient nombreuses ici, certains solitaires devaient y passer, à quoi ressemble la vie de solitaire, elle doit être tellement dure... Je regardais vers le ciel, mon père avait été un solitaire durant toute sa vie, enchaînant des histoires d'amours sans prolongations suite aux aléas de la vie avec des solitaires comme lui, il n'avait eu que moi qui avait été créée de toute pièce par les humains, ah ma douce vie. Je souriais cependant, je ne me plaignais pas d'avoir eu Tsuko en tant que père, il avait su s'occuper de moi, n'abandonnant pas ma mère, il avait un bon fond, ce que les Ophéis n'avaient pas su voir après la déménagement visiblement. Ils avaient dut supprimer des effectifs, suite à la famine, mon père en tant que membre à part en avait fait partie, cependant il ne m'avait pas abandonné. Je profitais de ce moment de calme, n'entendant pas les différents bruits autour de moi, j'aurais très bien pu me faire manger par un loup ou une autre connerie sur patte, comme un monstre, j'en avais rien à faire, j'étais bien, même l'odeur ne me dérangeait plus du tout. Je m'assoupissais doucement, enfin non, j'étais entre deux mondes, d'un côté j'étais encore éveillée, mais d'un autre mon esprit divaguait dans l'inconscience, putain c'est psychologique mon truc. Je rigolais inconsciemment de ma bêtise, grattant l'écorce avec mes griffes. Je laissais la fraîcheur envahir mon court pelage, me faisant frissonner, j'espérais qu'on vienne me chercher car allez savoir comment j'allai rentrer chez moi, et connaissant ma mère, ça allait pas être une partie de plaisir quand cela arriverait. Oubliant tout ça, je sombrais à ce moment là dans un sommeil total.

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :



x Messages : 37
x Date d'inscription : 11/05/2018
x Age : 17
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
21/100  (21/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 20 Mai - 15:33


Kyouaku Kyuusei s'était lever tôt ce matin là. Sa chasse avec Gliff avait put permettre de remplir légèrement le garde manger des Ophéis, cependant c'était loin d'être suffisant. Kyouaku commençait même a avoir sérieusement faim : il était temps de se remettre à la chasse. Après s'être réveillé, il resta rouler en boule un instant, se demandant où aller. Il finit par opter par le marais : ce lieu grouillait de bestioles, plus ou moins dangereuses, il aurait donc de bonnes chances de pouvoir y trouver des proies. Oui, cela semblait être un bon compromis, un très bon compromis. Il lui faudra tout de même faire attention à la dangerosité de l'endroit, on ne sait jamais ce qui peut traîner dans ce genre de lieu... Sur ses pensées, il se leva, et s'étira : son cou craqua un peu, ses muscles roulèrent sous sa fourrure courte et soyeuse, et il bâilla un grand coup. Il se dirigea alors vers la sortie de la Jardinerie.

Comme à son habitude, il inspecta minutieusement les galeries par lesquels il passa, a l’affût. Il serait mal convenu de laisser un intrus s'introduire dans le territoire des Ophéis. Il constata avec soulagement que les couloirs étaient vides. En effet il n'avait guère envie de devoir repousser un quelconque intrus : il avait faim, et venait à peine de se réveiller. De plus, il avait besoin de ses forces pour la chasse... Évidemment, cela ne nécessitait pas toujours d'employer la force, mais certains intrus pouvaient se révélés turbulents et ne pas apprécier qu'on leur dise d'aller jouer ailleurs... Il sortit donc tranquillement de la cité souterraine, et pris la direction du marais, qui ne se trouvait pas si loin. Au moins, il n'aurait pas à contourner la ville, comme pour aller à l'orée : le marais était tout proche.

Il arriva alors dans l'espace à l'odeur nauséabonde, qu'il ne sentait pas trop, le museau couvert par sa double mâchoire. Il décida alors de se mettre à l’affût et de commencer à chasser. Il se tapis dans la végétation étrange, qui semblait parfois décrépie. Il longeait parfois l'eau, et surveillait bien ses arrières. Il serait mal venu de se faire surprendre et dévorer par un insecte géant, n'est-ce pas ? Ce genre d'endroit grouillait d'insecte. D'ailleurs, Messorem n'aimait pas les insectes... parce qu'ils se coinçaient parfois entre sa mâchoire osseuse et sa bouche, et gigotaient inutilement, dans l'espoir de s'extirper de là, et le félin noir devait souvent les extraire avec ses griffes, ce qui était difficile. Il ajusta d'avantage le capuchon de sa cape, plus en avant sur son visage, pour minimiser le risque de découvrir un insecte coincé entre ses deux bouches... et se remit en chasse, oscillant les oreilles. Désormais son ouïe et sa vue étaient ses plus fidèles alliés dans cet endroit nauséabond...

[lancé de dé ~]

Après quelques instant de recherche, il entendit de petites pattes fureter non loin de lui, alors à pas de velours, il s'approcha, et découvrit un petit mulot, qui semblait hésiter à se désaltérer dans l'eau toxique des marais... Ni une ni deux, Messorem se mit en position, avançant lentement, rampant presque vers le rongeur, et s'élança vers lui en un bond soudain, attrapant et tuant le rongeur d'une morsure sur la nuque. Mort rapide, et... presque sans douleur. Seulement, ses pattes avaient glisser un peu en avant et avaient toucher l'eau : il prit bien soin d'éloigner sa proie de la substance empoisonnée, puis s'agita légèrement les pattes afin de les sécher et les ressuya dans l'herbe.

Il se redressa alors, et, maintenant bien debout, remarqua quelque chose... Une boule de fourrure brune, non loin... un chat ? Si... Une jeune féline... Sa proie dans la gueule, l'Ophéis s'approcha et constata, non sans surprise, qu'elle dormait ! Là, au milieu de nul part, dans les marais. De plus, il lui sembla qu'elle était jeune, elle faisait la taille d'un chat de 1 ans mais il lui sembla que ses traits étaient... plus jeunes que ça. Il lui semblait avoir déjà vu... Si... Si, au déménagement, il l'avait déjà vu, c'était la petite qui... En tout cas, il ne pouvait pas la laisser là. Il la secoua légèrement, dans l'optique de la réveiller, il déclara même de sa voix grave et lugubre :

"Debout petite, tu ne peux pas dormir ici."


Qu'est-ce qu'elle croyait faire, à dormir à découvert, comme ça ? On ne dort pas à découvert dans les marais... en fait, on ne dors pas à découvert nul part. Par les temps qui court, c'était du suicide, une trop belle occasion pour les potentiels prédateurs... D'ailleurs le félin sombre jeta un œil au alentour, afin de vérifier qu'ils n'étaient pas épiés...

_________________
"Tous mortels que nous sommes, la Mort nous a déjà embrassé... notre heure viendra."



Ref du personnage:
 

MERCI SHIBAAN C EST TROP MIGNOOOON:
 


Si Kyouaku communique avec toi, ce sera en #6600FF


Dernière édition par Kyouaku Kyuusei le Dim 20 Mai - 15:49, édité 1 fois

AdminAdmin


x Messages : 1413
x Date d'inscription : 25/02/2015
x Age : 1000
x Felicoins :


Feuille de personnage
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://felinae.forumactif.org

   Dim 20 Mai - 15:33


Le membre 'Kyouaku Kyuusei' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Chasse' :

_________________
Votre Staff ☼



x Messages : 42
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 11 Juin - 14:28


Une pression se fit sentir sur mes épaules alors même que mon état de torpeur dut au sommeil s'éloignait peu à peu, quelqu'un était arrivé? Je clignais des yeux plusieurs fois, entendant une sorte de grondement sourd me dire quelque chose d'incompréhensible dut à mon état semi ensommeillé. Je continuais doucement à mes réveiller, étirant mes muscles tendus à leur maximum et baillant à m'en décrocher la mâchoire, suite à cela, un peu moins dans le coltard, je me tournais vers la personne en question. Oh. Ce n'était que ce fameux chat squelette, celui avec qui j'avais essayé d'engager une conversation au moment ,du déménagement. Laissant échapper un rire moqueur de ma bouche, affichant également un sourire d'une nature semblable, je me relevais, je n'étais pas beaucoup plus petite que lui, je lui arrivais, sans compter mes bois bien entendu, au niveau du museau, je regardais sa tête si particulière, me demandant intérieurement comment est-ce qu'on pouvait en arriver là avec les différentes mutations dont on pouvait être atteint dans ce monde. Il n'était cependant pas effrayant à mes yeux, après tout je ne vois pas pourquoi j'aurais peur des miens non? Je changeais mon expression en voyant le sang au coin de sa gueule, le sang était encore frais, avait-il chasser? Ou eut être avait-il dut se défendre contre allez savoir quelle guilde? Un soldat? Un felinae? Même si je trouvais cette idée un peu farfelue, si il avait été attaqué son premier reflexe aurait été de rentrer directement à la base pour annoncer la nouvelle à la guilde, déclenchant au passage une pseudo guerre, encore une fois, enfin bref. Je me secouais pour chasser les quelques indésirables de ma fourrure, tel que de petits insectes ayant gardé par miracle une taille normale, ou bien des brindilles humides ou d'autres choses. Je fixais ses yeux jaunes, ne sachant d'abord pas comment engager la conversation, j'aurais l'air stupide si je venais à dire une bêtise alors que c'était moi qui avait fait la connerie de tomber de fatigue en plein milieu des marais. Puis une idée me vint en tête, je devais être certaine que ne c'était pas ma mère qui m'envoyait, ou bien même un autre de mes supérieurs, sinon j'allai passer un sale quart d'heure en rentrant à la base si jamais il venait à révéler ce qu'il avait trouvé en revenant ici.

"-Dis moi, tu n'as pas été envoyé ici par la guilde? Je ne tiens pas à ce que ma mère sache que tu m'as trouvé ici endormie en proie à tout les dangers, sinon elle risque encore de faire sa crise de paranoïa à m'empêcher de sortir du camp de plus de quelques mètres tu vois... Je suis désolée que tu ais trouvé une telle loque féline ici. Par contre, c'est du sang sur le coin de ta gueule ... Huh...Kyako? Kyoku? Je ne me souviens plus de ton nom..." Je rigolais nerveusement, j'avais un don pour me mettre de une dans la merde, de deux dans l'embarras, c'était définitif, sérieusement dans ce genre de cas je me faisais penser à mon père. Je soupirais épuisée par ma propre connerie, je reniflais l'espèce de liquide rouge que je supposais être du sang au coin de sa gueule, c'était bien du sang, mais ça avait une odeur différente, ce n'était pas du sang félin, ça sentait le rongeur ! Mes yeux se mirent à briller d'une lueur émerveillée, il avait attrapé une proie en venant par ici ! Je le regardais droit dans les yeux, gardant cette même expression. "-Qu'est ce que tu as attrapé?! Dis moi ! Je veux que tu m'apprennes à chasser pour ma guilde ! S'il te plait ! " Je lui souriais avec une gueule de chaton, j'avais oublié un truc dans a formulation de ma phrase, mais quoi? Je réfléchissais à toute vitesse, puis je rougissais en voyant mon manque de politesse, alors en parlant assez vite de ma voix grave mais enfantine "-Enfin si tu as le temps et surtout si tu le veux !" Je posais une patte derrière mon oreille, dans un signe de gène, bien que j'étais une femelle qui manquait de tact et de discipline, ne n'aimait pas forcément manquer de politesse, surtout envers une personne qui avait eu la gentillesse de ne pas me laisser dans la merde dans laquelle je m'étais glissée en m'endormant ici, j'affichais cependant toujours ce grand sourire, ce mâle n'avait pas l'air si méchant, peut être était-il même l'une des personnes les plus gentilles de la tribu au fond? Il parlait assez peu, pour cause les gens avaient plutôt tendance à l'éviter dut à son aspect quelque peu ragoûtant, je le plaignais parfois.

J'attendais avec patience la réponse de mon compagnon de guilde, j'en profitais pour le détailler un peu plus, essayant de calmer au passage les battements de mon coeur qui s'affolait pour une raison qui m'était inconnue, probablement à cause de mon impatience grandissante quant à sa répondre, enfin bref ! C'était un grand mâle, plus grand que mon père je pense, avec une musculature assez importante sans trop l'être, des yeux jaunes scintillants dans la semi obscurité de l'endroit, au pelage majoritairement court et sombre. Le caractéristique la plus voyante chez lui étant les différentes parties blanches jaunâtres, semblables à des os de chats qui ressortaient de ça et là, lui donnant à la fois un air soi disant terrifiant et mystérieux. Personnellement j'aimais bien son physique, cela effrayait la plupart de nos camarades félins, mais moi ça m'attirait plus que cela ne me repoussait, oui je sais, je devais être suicidaire dans une vie antérieure. J'aimais bien son regard qui se foulait presque toujours stoïque, ne montrant pas son avis ou ses différents sentiments, c'est quelque chose que j'aurais aimé posséder, mon regard se voulant toujours trop expressif. Je continuais alors de le regarder, attendant toujours dans le plus grand silence une réponse, en espérant silencieusement qu'elle soit positive.

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :



x Messages : 37
x Date d'inscription : 11/05/2018
x Age : 17
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
21/100  (21/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 11 Juin - 17:52


La jeune féline mit un temps a émerger, a sortir de son sommeil, clignant les yeux à plusieurs reprises avant de commencer à s'étirer au maximum tout en bâillant fortement. Elle semblait enfin réveillée... ou du moins, une chose est sûre, elle était sortit du "brouillard". Mais si, vous savez, quand vous vous levez là et que même vos yeux ont la flemme de bosser correctement, que vous voyez flou et tout ce qui va avec, la maladresse et tout... Voilà, ce brouillard, ce moment où on ressemble a un ours sortit de l'hibernation un peu trop tôt...

Enfin, elle avait émerger, au plus grand soulagement de Kyouaku Kyuusei. Parce qu'il l'avait peut être appelé "petite"... mais en fait, elle était d'une taille tout à fait respectable, surtout pour son âge. Elle était déjà grande lors du déménagement... et elle n'avait probablement pas finis de grandir... Incroyable, ça, Kyouaku dut l'admettre. Et si elle ne c'était pas réveillé, il ne se serait pas permit de la laisser à découvert... et vas-y pour déplacer un bout de viande qui fait presque ta taille, non vas-y essaye, pas facile...  Elle était désormais tournée face à lui, avec un léger sourire moqueur et un petit rire. Kyouaku se fichait littéralement du comment et pourquoi de cette attitude est restait de marbre, se contentant de la fixer. Elle se releva et après avoir, visiblement, examiner la tête du félin, troquant son expression moqueuse pour une autre en semblant remarquer quelque chose -une tâche de sang qui se situait en dehors du champ de vision de Kyouaku- puis finis par s'ébrouer, avant de se mettre à parler :

"-Dis moi, tu n'as pas été envoyé ici par la guilde? Je ne tiens pas à ce que ma mère sache que tu m'as trouvé ici endormie en proie à tout les dangers, sinon elle risque encore de faire sa crise de paranoïa à m'empêcher de sortir du camp de plus de quelques mètres tu vois... Je suis désolée que tu ais trouvé une telle loque féline ici. Par contre, c'est du sang sur le coin de ta gueule ... Huh...Kyako? Kyoku? Je ne me souviens plus de ton nom..."


Sa réplique fut accompagné d'un rire nerveux, Kyouaku répondit à ses quelques interrogations d'une voix toujours aussi lugubre qu'a son habitude :

"Kyouaku Kyuusei." annonça-t-il en premier, avant de poursuivre "Non, personne ne m'a envoyer ici, je suis venu pour..."

Il s'interrompit néanmoins quand la jeune féline brune lança avec enthousiasme :

"-Qu'est ce que tu as attrapé?! Dis moi ! Je veux que tu m'apprennes à chasser pour ma guilde ! S'il te plait ! "

Ah, c'était donc ce pourquoi elle inspectait ses mâchoires depuis tout à l'heure... Messorem avait tout de même finit par se poser la question, et il était heureux d'avoir une réponse -sans même l'avoir demander, si c'est pas merveilleux pour un chat aussi peu bavard que Kyouaku ?-.

La gamine souriait comme... comme une gamine, comme un tout petit chaton -sauf qu'elle était grande dans le cas présent... et oui, ironie du sort quand tu nous tiens-... sauf que Kyouaku finit par avoir l'impression qu'elle était entrain de rougir sous sa fourrure.

"-Enfin si tu as le temps et surtout si tu le veux !"

Ah, c'était ça... Kyouaku hocha légèrement la tête, mais avant de répondre quoi que ce soit, il essaya de se remémorer le nom de la jeune féline... voyons... Il plissa très sensiblement les yeux, signe de concentration... Son... nom... Tout ce dont ce souvenait Kyou c'est c'était composé et... attends, c'était pas Kale... comme la salade, ce légume bizarre -la salade de Kale, oui, tout à fait-... Si Kale... Khal... Khal... Khal'Chou du coup ? Non, attends, Khal'Tsou plutôt, ou Khal'Tsu... Ah voilà !

"Bien sûr, Khal'Tsu." il avait prononcer le nom avec un accent bizarre, suite à tout ses réflections sur la... salade...

Il lui avait aussi sembler qu'elle souhaitait savoir ce qu'il avait attraper, il lui montra donc le petit mulot qu'il tenait précautionneusement entre ses dents.

"Il y a beaucoup de petites proies qui grouillent par ici... Malheureusement il y a aussi des créatures plus grosses et plus dangereuses qui profitent elles aussi des proies et de la densité des plantes..."


Il inspecta la féline encore quelques instant, avec son regard ambré perçant.

"Et si tu me montrais ta position de chasse pour commencer...?" proposa-t-il de sa voix éternellement morne et lugubre

_________________
"Tous mortels que nous sommes, la Mort nous a déjà embrassé... notre heure viendra."



Ref du personnage:
 

MERCI SHIBAAN C EST TROP MIGNOOOON:
 


Si Kyouaku communique avec toi, ce sera en #6600FF



x Messages : 42
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 11 Juin - 18:55


Un hochement de tête de la part du demi squelette me fit rater un battement, il avait accepté? Il avait réellement acceptée?! Je souriais, contente comme jamais, jamais personne de la guilde n'avait accepté de m'entraîner à quoi que ce soit, à part notre guérisseuse qui était toujours de bon conseil bien sur, ils prétendaient toujours qu'ils avaient d'autres choses à faire, qu'ils étaient trop fatigués, ou bien même une fois on avait osé me sortir qu'en étant la digne fille de mon père je pouvais être ce que je voulais même sans entraînement, non mais ils se prenaient pour qui?! Ils pensaient quoi? Que le fait que mon père ait été un solitaire, un chasseur en or et un combattant digne du plus fort des soldats faisait de moi une chose hors pair qui apprenait sans aide?! Ils m'ont prit pour dieu ces salauds?! Je grognais intérieurement puis me tournais vers le mâle, chassant encore et encore ces idées, il semblait plongé dans une profonde réflexion à propos de ne sais quoi, il bougeait sa large mâchoire squelettique formant des mots incompréhensibles, que cherchait-il? Son regard sembla se reposer sur moi alors qu'il prononçait son accord quant à mon entrainement, déclenchant une sensation de bonheur et de bien être bien rare chez moi. Il sortit également un petit mulot de cette dite mâchoire blanche jaunâtre, celui ci était encore en parfait état, je m'attendais à ce qu'il soit écrabouillé pour être honnête, en même temps qui n'imaginerait pas ça en voyant la tête de mon interlocuteur? Je souriais amusée de ma bêtise. Il avait prononcé mon nom d'une drôle de manière maintenant que je le remarquais, il avait prononcé ma deuxième partie de mon prénom comme "Kale" et non pas "Khal" ça sonnait étrangement, de plus qu'il avait mit un "e" qui n'avait rien à y faire... Enfin bref! Il était en train de me faire la leçon sur les proies et créatures de la zone.

L'écoutant d'une oreille attentive, les dites oreilles bien droites, le regard planté dans le sien, les pattes bien droites et les muscles tendus, goûtant chacun de ses mots, il m'expliquait que les petites proies étaient monnaie courante par ici mais que les grosses bêtes qui souhaitaient notre mort pour nous déguster aussi. Celles ci utilisaient principalement l'épaisse végétations pour s'y dissimuler, leurs permettant une approche discrète et mortelle. Ses yeux se reposèrent sur moi, scrutant mon corps de haut en bas, de droite à gauche et j'en passe. Il me demandait alors de lui montrer ma technique de chasse. C'est à ce moment là que mon cerveau bugua littéralement, une position de chasse... Personne ne m'avait appris à chasser, je n'avais jamais attrapé de proie à proprement parler, les seules ayant été surtout par défense personnelle, je savais un minimum me défendre, mon instinct me dictant les positions, mais pour la chasse ça je n'en avais aucune fichtre idée. Je le regardais comme une idiote, cherchant une quelconque idée dans ses yeux, en vain, bon ben je vais devoir oser lui dire que je ne savais pas? Je me dandinais gênée sur mes pattes avant, essayant de me souvenir d'un mouvement que d'autres félins avaient pu faire devant moi exprès ou par inadvertance pour pouvoir les utiliser pour ne pas avoir l'air conne. Putain pourquoi ce genre de chose ça n'arrivait qu'à moi au juste? Dans la guilde les gens n'avaient jamais le temps pour la seule apprentie que je suis, les autres étant tout simplement inexistants, surtout avec le déménagement et ma réputation dut à ma lignée. Ah vie de merde. Je regardais dans le vide pendant une seconde puis retournais mon regard vers les yeux ambrés du grand mâle en face de moi, bon ben ma fille tu vas devoir lui dire que tu es une empotée qui n'a pas eu d'entraînement digne de ce nom et donc qui ne sait rien faire de sa force, sa taille et son cerveau, voilà la stricte vérité.

"-Alors en fait..." Je commençais ma phrase en hésitant sur chaque mot, chassant de mon esprit les différentes réactions que le mâle pouvait avoir et ce malgré son célèbre caractère stoïque à en faire parler un mort. Je reprenais d'une voix basse un peu gênée. "-Les adultes de la tribu ne trouvent pas spécialement nécessaire de m'entraîner correctement dut au fait que mon père le faisait avant de mourir et surtout dut au fait qu'il ait été un chasseur et un combattant redoutable, ils prétendent toujours ne pas avoir le temps, le seul entraînement que j'ai pu avoir c'est avec notre guérisseuse, la seule qui semble avoir du temps pour former la prochaine génération...Donc pour faire bref, je ne sais pas chasser, et je n'en connais pas les positions..." J’affaissais mes épaules, et regardais le sol d'un air dépité et inquiet, et maintenant que j'avais osé lui dire? Est-ce qu'il allait reprendre sa parole car je n'étais pas assez bien pour lui? De ce que je savais de lui ça ne lui ressemblait pas mais on ne sait jamais, les choses sont tellement imprévisibles que je ne sais jamais quoi faire ni dire...Je continuais de réfléchir longuement à comment aborder la situation sans avoir l'air pathétique, enfin sans avoir plus pathétique que je n'avais déjà l'air à l'instant même. J'essayais déjà de calmer les battements effrénés de mon coeur grâce au léger bruit de l'eau ragoûtante à côté de nous et au bruit des fougères et autres végétations. Je devais absolument lui poser la question n'est ce pas? Bon ben aller je me lance. "-Est-ce que tu veux toujours d'une chatonne empotée en tant que pseudo apprentie chasseuse? Je ne sais rien faire, je n'ai jamais rien attrapé sauf en me défendant à plusieurs reprises, contre des serpents par exemple, mais pour ce qui est du reste...Je t'en supplie ne me moque pas de moi !" J'avais presque crié ces derniers mots tout en regardant le chat droit dans les yeux en relevant la tête brutalement, les yeux emplis d'une expression que je ne connaissais pas, et que je ne saurais décrire.

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :



x Messages : 37
x Date d'inscription : 11/05/2018
x Age : 17
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
21/100  (21/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 15 Juin - 12:42


Eh bien, la requête de Kyouaku semblait avoir légèrement déstabiliser la jeune Khal'Tsu.Cependant le chat noir resta silencieux et immobile, en attente d'une réponse. La jeune féline le regardait dans les yeux, comme si elle était en quête de quelque chose, d'une idée. Elle commençait à se dandiner légèrement, semblant chercher dans sa mémoire une dite "position" de chasse. Elle regardait dans la vague, et n'avait vraiment pas l'air de s'en souvenir. Est-ce qu'elle avait oublier ? Cette idée sonna étrange pour Messorem. Quand il avait commencer à parler, les oreilles de la féline c'était dressées vers lui, signe d'attention et elle semblait bel et bien concentré. Qu'elle oublie.... Non, elle semblait suffisamment intéressée et sérieuse pour ne pas oublier. Elle le regarda de nouveau dans les yeux avant de commencer à parler.

"-Alors en fait..."

Elle hésitait. Clairement, Kyouaku avait compris qu'elle ne connaissait aucune posture quelconques pour chasser. Autrement elle aurait au moins essayer de lui montrer quelque chose... non ? Mais il préférait lui laisser le temps de parler. Au final elle reprend, sa voix étant plus basse et gênée :

"-Les adultes de la tribu ne trouvent pas spécialement nécessaire de m'entraîner correctement dut au fait que mon père le faisait avant de mourir et surtout dut au fait qu'il ait été un chasseur et un combattant redoutable, ils prétendent toujours ne pas avoir le temps, le seul entraînement que j'ai pu avoir c'est avec notre guérisseuse, la seule qui semble avoir du temps pour former la prochaine génération...Donc pour faire bref, je ne sais pas chasser, et je n'en connais pas les positions..."

Ah... voilà qui expliquait sa précédente réaction. Elle se met à regarder le sol, comme si elle ne voulait pas rencontrer son regard. Elle avait l'air... inquiète ? Dépitée ? Elle avait même affaissé les épaules. Cela lui donnait un air... Eh bien... pas bien glorieux.

Donc son père l'avait entraîner avant de mourir ? Et cela devait constituer une raison suffisante pour refuser de l'entraîner ? Si elle demandait de l'entraînement, c'est bien qu'elle en avait besoin. Car sinon, elle pourrait se contenter de se prélasser dans la Jardinerie, attendre et ne rien faire. Pour Kyouaku, elle avait la volonté d'apprendre, et c'était le principal. Pourquoi refuser de partager ses connaissances avec un jeune félin qui ne demande qu'a s'améliorer ? L'entraînement est primordial par ces temps ci. Soit on sait survivre, soit on ne le sait pas, et moins on sait comment se débrouiller tout seul, plus la mort nous rattrape vite. C'est alors que Khal'Tsu repris la parole :

"-Est-ce que tu veux toujours d'une chatonne empotée en tant que pseudo apprentie chasseuse? Je ne sais rien faire, je n'ai jamais rien attrapé sauf en me défendant à plusieurs reprises, contre des serpents par exemple, mais pour ce qui est du reste...Je t'en supplie ne te moque pas de moi !"

Elle avait pratiquement crier ses derniers mots. S'en suivit un grand instant de silence. Si Kyouaku n'avait pas pris l'habitude de ressembler à une statue sur patte, il aurait eut un air parfaitement hébété. Mais pour l'instant, il était de marbre, insensible, parfaitement silencieux, et ce pendant un long moment.

Avant d'éclater dans un rire gras et lugubre tonitruant. C'était probablement la pire chose à faire dans l'instant -pour le contexte, et surtout, pour l'endroit-, mais il n'avait pas put s'en empêcher.

"Une empotée qui attrape des serpents sans avoir trop appris à chasser ? Tu appelles ça être empotée ?"


Il posa gentiment sa patte sur la tête de la féline pour la rassurer.

"Je vais t'entraîner, ne t'inquiète pas pour ça... mais avant de commencer, évite de te rabaisser devant les autres. Tu n'es pas empotée. Se rabaisser soi même sans la volonté de vouloir en rire ne fait que détruire le moral et montrer de la faiblesse. Il va falloir que tu t'affirmes un peu plus."

Mais tu bats ton record de temps de parole Kyouaku Kyuusei ! Ah, il est en forme aujourd'hui. Il faut bien dire qu'il ne rigole pas souvent. Il fit onduler sa queue pour indiquer à Khal'Tsu de le suivre.

"J'ai fais trop de bruit, les proies ont dut s'enfuir... allons un peu plus loin."

_________________
"Tous mortels que nous sommes, la Mort nous a déjà embrassé... notre heure viendra."



Ref du personnage:
 

MERCI SHIBAAN C EST TROP MIGNOOOON:
 


Si Kyouaku communique avec toi, ce sera en #6600FF



x Messages : 42
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 28 Juin - 15:50


Un silence de marbre, pendant plusieurs minutes, autour de nous pas un seul bruit. Jusqu'à cet instant, où son rire, un rire grave et profond, avec une fois lugubre mais à la fois assez amusante à mes oreilles à cette instant là, ma réaction l'avait fait rire? Et son rire ne sonnait pas moqueur, qu'est ce que c'était que ça? Il commençait à me poser une question, puis derrière me complimentant en me disant qu'en vue du fait que j'avais attrapé quand même des serpents je n'étais pas une empotée, ou du moins qu'il n'appelait pas ça comme ça... attends quoi? Un compliment de quelqu'un d'extérieur à mon entourage? Je restais là à le regarder comme une ahurie, alors que lui me posait une de ses pattes massives sur le sommet de la tête avec gentillesse, ébouriffant le peu de poil qui s'y trouvait en cette saison. C'est à ce moment là qu'une de ses paroles fit exploser mon pauvre coeur, je me le répétais intérieurement, "Je vais t'entraîner, je vais t'entraîner...je vais t'entraîner" je le regardais alors avec toujours ma tête d'ahurie, je devais avoir l'air bien conne mais passons, une douce chaleur se diffusait dans mon corps alors qu'il me complimentait avec une sincérité palpable dans le moindre mot qu'il pouvait me dire. Il me conseillait également de m'assurer un peu plus car j'en valais la peine et que c'était une mauvaise chose de se dévaloriser, quand m'étais dévalorisée déjà? Il se déplaçait alors légèrement à côté de moi pour faire plusieurs pas derrière moi, je le regardais curieuse de voir ce qu'il allait faire et une ondulation de la queue me fit comprendre sa demande de le suivre. Il s'expliqua ensuite sur le fait qu'il avait probablement fait trop de bruit. Un sourire enjouée se dessina sur mon visage avant que je ne bondisse vers lui pour atterrir à ses côtés, j'étais si heureuse qu'un inconnu comme lui ait accepté de me former ! Je savais que Kyou avait une profonde gentillesse en lui derrière cette barrière de muscle et d'os ! Je lui souriais avec enjouement tout en avançant la queue haute, trébuchant sur une racine un peu trop surélevée pour l'endroit mais ne tombant heureusement pas dans la flaque devant moi. Je décidais alors de rebrousser chemin pour retourner à ses côtés pour écouter ses conseils.

"-Tu vas m'apprendre toutes les techniques de chasse possibles? J'ai entendu dire qu'il y avait une infinité, comme l'utilisation de la furtivité ou la chasse à course ou encore même d'autres techniques... Tu sais faire tout ça? " Je penchais la tête sur le côté sentant la friction d'une branche humide contre mes bois, profitant de cette dite humidité pour rafraîchir la chaleur en moi à cause du stress qui descendait doucement. Je regardais le regard du mâle, une drôle d'expression s'y reflétait, entre l'expression stoïque de d'habitude et l'amusement, c'était probablement dut à son fou rire d'il y a à peine quelques minutes. Je me retournais alors devant, humant l'air la gueule entrouverte, mon père m'avait enseigné cette technique pour sentir les potentiels dangers d'une zone, je pense que ça fonctionnait aussi avec les proies du coup? Tout ce que j'arrivais à sentir c'était une odeur nauséabonde et une humidité grandissante pour une raison inconnue, rah, saleté d'endroit humide, mon odorat ne servirait à rien aujourd'hui. Abandonnant l'optique de sentir quelque chose, je me tournais vers mes autres sens, alias ma vue et mon odorat. Nous étions dans une zone assez...prolifique au niveau des végétaux géants mutés tout ce que vous voulez, ils nous bouchaient légèrement la vue malgré nos grandes tailles respectives, cependant je pus avec du mal voir quelques petits rongeurs quelques petits insectes ou autres qui pourraient faire un repas assez correct pour les membres de la tribu. "-Tu as vu? Il y a énormément de proie mine de rien ici, rien de bien fou mais ça pourrait faire un bon butin si on ramenait ça à la guilde non?" Je chuchotais mes paroles à son oreille, me voulant un minimum discrète. Si je ne maîtrisais pas les techniques de chasse, je maîtrisais correctement le repérage des proies ou des dangers avec mes sens et mes réflèxes, ce qui était encore une autre chose que m'avait léguée mon père. J'écoutais attentivement, cherchant des bruits de pas, de grattements ou autre à travers le bruit de la végétation et des gouttes d'eaux s'écrasant un peu partout brouillant les quelques petits bruits que je pouvais remarquer à droite à gauche. Un soupire passa l'entre-bâillement de mes lèvres alors que je me tournais vers mon nouveau mentor.

Je voulais commencer ma leçon de chasse, mais en même temps j'avais peur de le faire fuir si je ne le laissais pas m'expliquer de lui même, je sais que j'étais une chatonne un peu ... forceuse sur bien des bords, mais je ne souhaitais au fond d'une seule et unique chose : Apprendre tout ce que ce mâle de ma guilde avait à m'apprendre sur ce domaine qu'était la chasse pour qu'enfin je puisse me rendre utile pour les autres et leur montrer que moi aussi j'étais une membre à part entière et non pas simplement l'ombre de mon père.

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :



x Messages : 37
x Date d'inscription : 11/05/2018
x Age : 17
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
21/100  (21/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 2 Juil - 12:34


Lorsque Kyouaku Kyuusei avait commencer à avancer, Khal'Tsu avait bondit à ses côtés, un air enjoué au visage. Elle avait l'air heureuse que Kyouaku est accepté de l'entraîner. Pour lui, cela semblait parfaitement normal cependant, mais il pouvait se douter de la frustration que devait procurer le fait de se voir refuser un quelconque entraînement juste à cause de ses relations familiales, alors qu'il n'y a rien de plus normal que d'entraîner un jeune félin qui ne demande qu'a acquérir de l'expérience... Il vit du coin de l’œil Khal'Tsu lui sourire, marchant avec la queue haute, et arrivant un peu trop près d'une racine sur laquelle elle trébucha... mais parvint tout de même à ne pas tomber, heureusement d'ailleurs ou elle serait tombée dans une flaque d'eau... Elle revint d'avantage vers Messorem

"-Tu vas m'apprendre toutes les techniques de chasse possibles? J'ai entendu dire qu'il y avait une infinité, comme l'utilisation de la furtivité ou la chasse à course ou encore même d'autres techniques... Tu sais faire tout ça? "

Kyouaku eut un instant de silence, c'est qu'elle était motivée ! Mais de là à connaître toutes les techniques de chasse possible et à les maîtriser... Le félin noir ne serait pas en mesure de lui expliquer toutes les techniques de chasses possibles mais il en connaissait quelques unes -et aussi certaines plus uniques grâce à son pouvoir et ses ailes- et il comptait bien les apprendre à Khal'Tsu.

"Toutes les techniques possibles... ce serait tout une vie d'apprentissage, je ne sais même pas si un chat serait en mesure de toutes les citées en étant bien sûr qu'il les connaît bien toutes, il y a beaucoup de possibilités et de facteurs à prendre en compte lorsqu'on traque une proie..."

Messorem marqua une courte pause alors qu'il parlait, même, il parlait assez bas et d'un ton plutôt... lugubre bien qu'on pouvait sentir assez aisément une pointe d'empathie pour la jeune féline. Il reprends quelques secondes de silence plus tard :

"... Ici, l'exemple le plus simple est l'environnement... Chasser dans un lieu à découvert, ce n'est pas la même chose que chasser dans un endroit avec une végétation aussi épaisse... Comme dans ces marais. Ici, les proies peuvent se cacher aisément, mais nous aussi. Autre exemple... aucun chat n'est pareil. Certains peuvent voler -comme moi- ou on des pouvoirs qui peuvent les aider, et cela varie d'un chat à l'autre."


Il marque une pause encore, mais d'un air plus songeur.

"La chasse est aussi un travail sur soi même, quelque part..." marmonna-t-il

Ils continuaient de marcher, Khal'Tsu semblait bien concentrée.

"-Tu as vu? Il y a énormément de proie mine de rien ici, rien de bien fou mais ça pourrait faire un bon butin si on ramenait ça à la guilde non?"

Kyouaku hocha silencieusement la tête, c'était d'ailleurs la raison de ce pourquoi il était venu ici. La quantité incroyable de gibier qui grouille dans ce genre d'endroit... Un endroit humide avec une végétation abondante qui donne de nombreuses cachettes... Si le marais ne dégageait pas une odeur aussi fétide et n'était pas aussi toxique, ce serait un excellent endroit où s'installer, malheureusement hm... non. Et ce n'est pas comme si il n'y avait que des proies par ici... les proies attirent les prédateurs. Khal'Tsu semblait très attentive au son, une bonne chose. Elle finit par se tourner vers lui. Kyouaku finit par s'arrêter dans sa marche, dans un endroit un peu à l’abri des regards entre quelques buissons, pour commencer à s’entraîner. Il ne fit que s'incliner, se ramasser vers le sol, dans une position à l’affût, tout d'abord pour montrer à Khal'Tsu une première approche à la chasse.

"Cette pose est la plus basique et rudimentaire qui soit, du moins, à mon humble avis. Disons qu'elle permet entre autre d'approcher discrètement une proie, en restant capable de bondir et de courir. Le tout est aussi d'avoir la démarche la plus silencieuse possible, sans oublier de vérifier le sens du vent pour les odeurs, mais cela viens avec un peu plus de pratique. L'intérêt de se rapprocher sans se faire repérer est de pouvoir prendre la proie par surprise, car si la proie te remarque, certes elle va fuir, mais dans un endroit, surtout comme celui ci, elle peut très vite disparaître dans un petit coin inaccessible pour un chat, comme un terrier. La poursuivre en courant peut aussi devenir très difficile si l'endroit n'est pas assez spacieux, une proie plus petite que toi n'hésitera pas à passer par des petits raccourcis accessible seulement pour elle."

MON DIEU ! Depuis quand parle-t-il autant ?! Il finit par se redresser, faisant signe à Khal'Tsu d'essayer de reproduire la pose qu'il venait de prendre.

_________________
"Tous mortels que nous sommes, la Mort nous a déjà embrassé... notre heure viendra."



Ref du personnage:
 

MERCI SHIBAAN C EST TROP MIGNOOOON:
 


Si Kyouaku communique avec toi, ce sera en #6600FF



x Messages : 42
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 2 Juil - 21:20


Durant le petit temps où j'avais interrompu mon débit de parole, il m'expliqua que les techniques de chasse était si dense dans leur complexité  et leur diversité qu'il doutait qu'un chat puisse un jour toutes les apprendre ou bien même en parler sans se tromper. Il m'expliqua alors l'un des principes que je connaissais : Celui que la chasse était différente en fonction de l'environnement autour du chasseur. Il me disait également que chaque chat ne pouvait pas procéder à toutes les techniques possibles, certaines étant compliquées dut à leur pouvoir, morphologie, et j'en passe. Il ajouta alors de façon pensive en marchant d'un pas léger et silencieux, mes pas se calant sur les siens alors que je l'écoutais parler comme on écoute une sorte de roi donnant des ordres, que c'était un travail en soi. Je revenais alors à la réalité présente, dans mes pensées, un travail en soi? Qu'est ce qu'il voulait dire? Se travailler soi même? Trouver quelque chose en nous nous permettant de trouver de nouvelles choses à dénicher avec notre environnement? Je ne sais pas. Je regardais le mâle, cherchant à trouver ce à quoi il pouvait penser actuellement, voyant ses deux yeux ambrés se balader sur la surface de l'eau, dans les différentes plantes et leur feuillage, sur la terre, dans les arbres nous surplombant, il était sacrément impressionnant. Il m'entraîna alors doucement vers un endroit légèrement à l'abri des regards, derrière une sorte de fougère géante aux feuilles brunâtres et noires par endroits, ayant toutefois une odeur fort agréable si on s'en approchait d'un peu trop près. Je remarquais également la présence de quelques buissons de la même couleur autour de nous, mais n'ayant cependant pas la même odeur, cette endroit nous rendait totalement invisible à mes yeux. Le squelette vivant se mit doucement au sol, s'inclinant en se ramassant au sol, je le regardais n'osant pas bouger, on aurait dit qu'il avait fait ça toute sa vie ! Ses muscles légèrement bandés, montrant qu'il était prêt à bondir à tout moment, ses yeux se tournant vers moi avec calme, la queue l'aidant à garder l'équilibre tout en restant parfaitement discrète. Je le regardais admirative. Je continuais de le fixer alors, attendant qu'il m'explique en quoi celle ci consistait et comment l'utiliser efficacement.

Il ouvrit alors sa large gueule, sa voix sortant d'une façon assez lugubre, ce qui au contraire ne me dit pas peur, m'aidant à me concentrer sur ce qu'il disait. Il expliquait que cette position était la position rudimentaire, celle que l'on apprenait en tout premier et donc que l'on maitrisait rapidement par la même occasion. Il expliquait qu'elle permettait d'approcher une proie discrètement, tout en restant capable de bondir et d'attaquer, j'hochais la tête en regardant les muscles de ses pattes rouler sous sa fourrure à certains endroits visibles. La discrétion venait de la démarche que l'on devait avoir en utilisant celle ci, on se devait de marcher avec un pas lent et léger, ainsi la proie ne nous voyait pas arriver, et l'effet de surprise était garanti. En l'entendant dire la suite je devinais qu'ici c'était l'une des meilleures techniques pour ce genre d'endroits, en effet de nombreux petits rongeurs fuiraient en nous voyant arriver, regagnant leur petit terrier, où mes pattes ne passeraient jamais à moins que je ne me reconvertisse en chien ou en tout autre animal qui aimait creuser comme un demeurer, quelle honte. La poursuite des proies semblait impossible dans ce genre de lieu, déjà par manque de visibilité à cause des plantes, en plus ces petites saletés partiraient illico, sans demander leur reste en dehors de notre vue. Bien j'avais compris ces choses fondamentales, c'était déjà un petit début ! J'hochais doucement la tête vers le mâle, qui se releva doucement, m'indiquant d'un mouvement de la queue de l'imitait. C'est ce que je fis. Fermant les yeux pour imprimer la position dans laquelle le mâle s'était trouvé quelques secondes plus tôt, j'essayais tant bien que mal d'imiter la position qu'il avait employé en tant que modèle pour mon premier entraînement.Je laissais ma queue sur le sol, mes pattes posées sur le sol de façon à ne pas perdre l'équilibre, les muscles bandés au cas où une occasion se montrait, les yeux se tournant alors vers mon mentor, attendant une approbation ou des conseils pour améliorer la chose. J'étais bien consciente que ma position n'était clairement pas parfaite, mais je souhaitais apprendre, et je ne demandais que ça au fond ! J'ouvrais alors doucement la gueule, étirant doucement mes pattes avant en silence, sortant au passage les griffes, mes muscles me faisaient mal dans cette position.

"-Qu'en pense tu Kyou? Je sais ce n'est pas parfait, mais toi tu as l'air d'avoir fait ça toute ta vie.." Je rigolais doucement, perdant un peu l'équilibre, me relevant alors doucement, étirant mes muscles un à un avant de me remettre dans la même position, je devais réussir ! J'essayais de plus me plaquer au sol, gardant mes bois en dehors des buissons, visibles aux yeux des autres animaux, attends une seconde ! Je regardais vers Kyou avec une lueur étrange dans les yeux, un sentiment s'était éveillée en moi, comme si j'avais trouvé quelque chose, une sorte de fierté? "-Dis Kyou, Quand tu disais que l'on devait faire un travail de soi pour la chasse, tu voulais dire que l'on devait utiliser nos pouvoirs ou nos habilités et modifications physiques pour arriver à nos fins? Car étrangement, je me dis qu'avec mes bois et mon pelage, je pourrais peut être passer pour un cerf derrière des buissons ou d'autres choses du genre non? Je dois avoir l'air stupide, mais bon, j'émets des hypothèses ! " Je lui souriais amusée de ma bêtise, gigotant légèrement pour trouver une position un peu plus...agréable pour moi, et surtout cherchant à "perfectionner" ... nan juste à réussir ce que le mâle squelettique me demandait de faire. Pour être honnête j'attendais ses conseils avec impatience, dans cette endroit où aucun bruit autre que celui de la nature ne se faisait entendre, nous isolant presque du reste du monde, serait ce possible que moi et ce dentier ambulant puissions devenir amis par la suite? Je l'espérais !

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :



x Messages : 37
x Date d'inscription : 11/05/2018
x Age : 17
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
21/100  (21/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 3 Juil - 10:47


Kyouaku Kyuusei vit Khal'Tsu hocher la tête avant de fermer les yeux, probablement pour se concentrer et revisualiser ce qu'elle venait de voir, avant d'imiter la position qu'il lui avait montrer. Elle tourna les yeux vers lui alors qu'il observait  sa façon de faire d'un œil ambre perçant. Sa posture n'était certes pas parfaite, mais, pour un début, c'était déjà bien. Elle gardait un équilibre correcte, et semblait tout à fait prête à bondir au cas où une occasion se présenterait à elle. Khal'Tsu commença alors à parler pour lui demander ce qu'il en pensais, que ce n'était certes pas parfait, elle en avait conscience, et de lui dire qu'elle avait l'impression qu'il avait fait ça toute sa vie... A vrai dire, pas vraiment, après tout... il ne chassait pas tant que ça lorsqu'il était encore parmi les soldats, mais il fallait dire qu'il était plutôt doué pour la chasse. Oui, il s'en sortait bien. Khal'Tsu étira ses pattes avant et manqua de perdre l'équilibre. Il finit par lui répondre :

"Hm... ce n'est pas mal du tout, mais il faut être plus proche du sol... et tu devras travailler ta stabilité."


Elle c'était relevée doucement pour étirer ses muscles, avant de se remettre à raz le sol, semblant bien déterminée. Et il lui sembla qu'elle avait réussis à s'approcher un peu plus du sol, il approuva d'un hochement de tête. Messorem remarqua néanmoins que les bois de la jeune féline dépassaient des buissons. A la rigueur... si elle bougeait suffisamment lentement, les animaux prendront ses bois pour des branches. Le félin noir remarqua alors que Khal'Tsu le regardait avec une étrange lueur dans les yeux... avait-elle remarquer quelque chose ?

"-Dis Kyou, Quand tu disais que l'on devait faire un travail de soi pour la chasse, tu voulais dire que l'on devait utiliser nos pouvoirs ou nos habilités et modifications physiques pour arriver à nos fins? Car étrangement, je me dis qu'avec mes bois et mon pelage, je pourrais peut être passer pour un cerf derrière des buissons ou d'autres choses du genre non? Je dois avoir l'air stupide, mais bon, j'émets des hypothèses ! "

Kyouaku resta un instant silencieux en entendant les dire de la jeune féline, elle avait raison. Elle pourrait facilement se faire passer pour un cerf. Mais... pour l'instant, il valait mieux qu'elle évite. Elle pourrait essayer lorsqu'elle aurait plus d'expérience. Là, elle risquerait d'avantage d'attirer un prédateur plus gros qu'elle qui penserait avoir trouver une proie de choix. Quand elle serait plus grande, elle pourrait éventuellement essayer... si elle est sûre de son coup.

"En effet, on peut utiliser nos modifications et nos pouvoirs, et tu as raison tu pourrais aisément te faire passer pour un cerf cependant... je te déconseille d'utiliser cette technique. Tu pourrais attirer un prédateur plus gros que toi qui aurait penser avoir trouver un faon ou un petit cerf seul dans la forêt et il n'hésiterait pas à te casser la nuque d'un coup de croc si tu as le malheur de te faire surprendre. Au mieux... attends de posséder plus d'expérience et d'être accompagné par quelques félins, vous pourriez faire une grosse prise... mais pour le moment, il vaut mieux éviter."

Il marqua un temps de pause, avant de se remettre à parler :

"Tu apprends vite. Les meilleurs idées te viendront avec le temps et l'expérience, mais je vois que tu commences déjà à en chercher, c'est bien..."


Il observa la pose de la féline pendant un instant, avant de la fixer droit dans les yeux.

"Et si tu mettais à profits ce que tu viens d'apprendre ? La pratique vaut mieux que la théorie, lorsqu'il est question d'apprendre à chasser."


Kyouaku jugeait qu'elle pouvait bien faire un essais, et cela lui permettrait de voir comment elle s'en sort. Mieux, la féline pourrait évaluer sa chasse elle même. Elle avait la volonté de se perfectionner, même si elle rate, Kyouaku à bon espoir qu'elle ne baisserait pas les pattes. Sans plus de parole, il lui adressa un signe de la queue pour lui montrer qu'elle pouvait se mettre en chasse. Il la surveillerait depuis les arbres...

_________________
"Tous mortels que nous sommes, la Mort nous a déjà embrassé... notre heure viendra."



Ref du personnage:
 

MERCI SHIBAAN C EST TROP MIGNOOOON:
 


Si Kyouaku communique avec toi, ce sera en #6600FF



x Messages : 42
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 23 Juil - 14:48


Lancer de dés

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :

AdminAdmin


x Messages : 1413
x Date d'inscription : 25/02/2015
x Age : 1000
x Felicoins :


Feuille de personnage
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://felinae.forumactif.org

   Lun 23 Juil - 14:48


Le membre 'Khal'Tsu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Chasse' :

_________________
Votre Staff ☼



x Messages : 42
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 23 Juil - 15:20


Un petit silence s'installa entre nous deux, un silence indiquant la réflexion et non pas le malaise dut à ma bêtise contrairement à ce qu'on pourrait penser. Je sais que cette technique était un peu défectueuse, mais qui dit qu'elle ne pourrait pas fonctionner selon les conditions où elle était utilisée après tout? Je le regardais, ses yeux en tant normal totalement vide de sentiment indiquait qu'il réfléchissait légèrement, je souriais alors, faisant sortir mes canines des deux extrémités de ma gueule trop étroite pour les contenir. Une petite grimace déforma son visage alors que je le regardais toujours aussi souriante, il devait avoir trouvé le plus gros soucis de la "stratégie". Bougeant encore un peu à cause des douleurs qui commençaient à se faire vraiment insistantes aux membres et aux muscles, je l'écoutais me dire que d'un côté j'avais raison sur l'utilisation de nos modifications physiques, mais que d'un autre je devais éviter de le faire avec la mienne, car je pourrais aisément attirer des prédateurs bien plus gros que moi, comme des loups ou des renards, voir même des ours. Il continuait alors de me conseiller de faire cette technique après de l'entraînement et surtout si jamais j'étais accompagnée, nous permettant de faire une grosse prise. Un sentiment de gloire s'empara de mon être, nourrir les miens était l'une des choses que j'espérais faire pour ceux qui m'avaient accueilli. Utiliser ma musculature importante sans avoir à forcément me montrer violente envers d'autres félins, voilà quelques choses que j'appréciais! Un petit temps de pose fut marqué, nous deux nous regardant sans rien dire, moi passant mon temps à ressasser les dires de mon mentor. Il me félicita alors sur ma rapidité d'apprentissage, et également sur le fait que je commençais à chercher des idées et des stratégies malgré mon inexpérience. Son regard croisa le mien, je ne me retirais cependant pas à ce mouvement pour le moins inattendu de sa part, et ce malgré ma surprise. Il me proposait alors, enfin, ça ressemblait plus à un ordre indirect mais bon, de m'entraîner en pratiquant plutôt qu'en théorisant à ce propos. Je me relevais d'un coup, tentant de calmer les battements effrénés de mon coeur devenu impatient à l'idée d'enfin se mettre à chasser. Il avait raison, il était temps d'essayer plutôt que de blablater en long, en large et en travers !

Le mâle m'indiqua d'un petit mouvement de la queue que je pouvais doucement commencer à commencer l'exercise, je le regardais alors s'éloigner doucement, d'un pas léger ne faisant aucun bruit vers les arbres alentours. Je me retournais alors, tâchant d'oublier qu'il m'observait, ne faisant de ma tête qu'un grand vide, essayant de ne penser à rien d'autres qu'à mon objectif. Me plaquant au sol doucement, comme me l'avait montré mon mentor, j'avançais d'un pas semblable à celui de Kyouaku. Baissant la queue au ras de la végétation, ne laissant rien d'apparent vers les hauteurs, enfin essayant tant bien que mal avec mes bois, je me dirigeais doucement vers une petite branche au sol. Celle ci possédait des fruits ressemblant à des noix, je me servais ainsi de celle ci comme d'un appât. Il ne fallut pas très longtemps avant qu'un petit grignotement ne se fasse entendre au milieu des autres petits bruissements de la végétation. Un sourire apparut alors sur mon visage alors que je rampais, toujours plus près de la petite bestiole. Je ne pouvais pas encore voir de quoi il s'agissait certes, mais au moins cela ferait une proie pour la guilde qui en manquait par moment ! Chassant de ma tête toute ces idées, j'avançais...Un pas...Puis deux...Puis trois...Maintenant ! Je sautais sur la bête, l'attrapant entre mes deux pattes avants. Lançant ma tête vers l'avant pour enfin goûter à la chair du rongeur qui se débattait sous moi, le tuant d'un coup de crocs bien placé. Ignorant le dernier couinement de douleur de celui ci, je dégageais la branche d'un coup de patte, l'envoyant contre un arbre plus loin. Mes membres tremblaient fortement, m'empêchant de me relever normalement, ma première proie était entre mes pattes, ma première proie attrapée par moi même sans avoir à me défendre ! Ma première proie ! Je rigolais doucement, affichant un sourire de joie extrême, si je pouvais, je pleurerais ! J'essayais désespérément de me relever doucement, soufflant pour calmer mon excitation qui redescendait en même temps que mon adrénaline. Attrapant ma proie dans la gueule, la tenant par la nuque comme le ferait une mère avec son chaton, je regardais vers les arbres, cherchant mon mentor des yeux, j'espérais secrètement qu'il ait vu cette prise, même si ma technique n'était pas parfaite du tout, et que ce n'était qu'une petite proie. Cependant, il s'agissait de ma première petite proie!

"-Regarde Kyouaku ! Regarde j'ai réussi ! Je l'ai eu ! " Je posais le mulot à mes pattes, regardant toujours autour de moi pour chercher mon mentor, tendant l'oreille ainsi que mes autres sens au cas où celui ci déciderait de me surprendre par derrière, ce qui ne risquait pas d'arriver en vue de son caractère. Mon coeur se calmait doucement alors que ma respiration redevenait normale peu à peu, cette fois je n'avais pas eu peur, je n'avais pas paniqué, je n'avais rien raté, et surtout j'avais su prouver ma valeur ! "-Tu en as pensé quoi hein? Je suis pas parfaite, mais au moins je saurai chasser pour la guilde maintenant, grâce à toi ! Je serai une bonne chasseuse et une bonne guérisseuse à la fois ! J'en suis certaine !" Je grattais le sol à mes pattes de mes griffes, la fierté me gonflant doucement le poitrail. L'impatience de rentrer au camp et de montrer à ma mère ce dont quoi j'étais capable était vraiment en train de prendre le dessus sur les autres sentiments. Inspirant un grand coup pour calmer ce torrent de sentiments, je m'asseyais attendant doucement mon mentor, j'espérais intérieurement que celui ci serait fier de moi, et ce malgré le fait que je ne sois qu'une débutante. Peu de félin avaient osé me dire oui, pour les raisons citées plus tôt, peu de félins me pensaient en quête de savoir, et pourtant lui avait fait le choix de me dire oui, et de me donner une chance en m'apprenant ce qu'il s'avait à propos d'un domaine que je cherchais à apprendre.

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :



x Messages : 37
x Date d'inscription : 11/05/2018
x Age : 17
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
21/100  (21/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 12 Aoû - 11:52


Se hisser dans les branches fut un jeu de chaton pour le félin sombre. Griffes sorties et muscles tendus, en un bond et quelques battements d'ailes, et il était déjà perché en haut, sur une grosse branche. Son regard ambré se posa sur la jeune Khal'Tsu. Elle se retourna et se mit en position, à raz le sol, faisant visiblement de son mieux pour passer inaperçue et pour ne pas laisser apparaître ses bois au dessus de la végétation. Elle avança jusqu’à une petite branche qui gisait au sol. Kyouaku plissa les yeux pour mieux observer, avant d'avancer légèrement, bougeant lentement une de ses pattes avant pour faire un pas, un pas silencieux. Il semblait que cette branche possédait encore quelques petits fruits, un peu comme des noix. Khal'Tsu restait au aguets au près de cette branche. Elle avait visiblement décider de l'utiliser comme appât... Messorem fut un peu surpris, en tout cas c'était une excellente idée. Il ne fallut pas beaucoup de temps avant qu'une proie soit attirer par la nourriture qui gisait là à même le sol, et l'idée d'un repas facile avait dut empiéter sur la prudence de l'animal... La jeune féline commença à ramper vers la proie avec lenteur et précaution, faisant un pas, puis deux... Pas par pas elle avançait, se rapprochant de la petite créature puis elle bondit ! Ses deux pattes avant et sa tête se tendirent vers le petit animal et elle l'acheva d'un coup de croc. Elle dégagea la branche qui lui avait servis d'appât, l'envoyant valser contre un tronc d'arbre. Ah...

L’excitation, voir l'euphorie de la jeune féline était palpable, elle en tremblait. Il fallut un temps à la jeune féline avant qu'elle puisse relever, ses membres tremblants l'en empêchait jusque là, puis elle prit la proie par la nuque et la souleva. Son regard commença à scruter les environs, cherchant probablement le sombre félin qu'était Kyouaku, qui était à ce moment perché sur une branche tout près, à quelques mètres. Le félin noir se releva à son tour sur sa branche.

"-Regarde Kyouaku ! Regarde j'ai réussi ! Je l'ai eu ! "


Elle posa le rongeur à ses pattes. Un mulot visiblement. C'était une petite prise mais toutes les prises comptaient. Et ce n'était pas comme si il était possible de choisir sur quelle créature on allait tomber... Khal'Tsu continuait de chercher Kyusei du regard, visiblement au aguets, elle n'avait probablement pas envie de se faire surprendre, c'était compréhensible.

"-Tu en as pensé quoi hein? Je suis pas parfaite, mais au moins je saurai chasser pour la guilde maintenant, grâce à toi ! Je serai une bonne chasseuse et une bonne guérisseuse à la fois ! J'en suis certaine !"

Elle était fière de sa première prise, ça ne faisait aucun doute, et cela semblait avoir renforcer sa motivation. Kyouaku ignorait qu'elle souhaitait devenir guérisseuse... mais c'était une vocation honorable. La voir parler avec autant de conviction arracha un léger sourire au félin sombre, un sourire malheureusement invisible de part les immenses mâchoires osseuses qu'il possédait, privant son visage de ses émotions. Il s'ébroua légèrement avant de faire glisser ses ailes de sous sa cape, avant de bondir de sa branche silencieusement. Il plana et passa juste au dessus des bois de la féline brune. Après s'être poser, il exécuta un rapide mouvement d'aile pour soulever sa cape sinistre avant de faire glisser ces étranges membres aux dents pointues sous le tissu abîmé. Il se tourna vers la féline.

"Bon travail. Ta technique n'est pas encore parfaite, mais c'est tout à fait normal et bien pour un début.Ta motivation et ta volonté sont tes plus grands atouts. ... Cependant, la prochaine fois que tu dois bouger une branche... fais le plus délicatement... Le bruit pourrait effrayer d'autres proies."

La voix de Kyouaku Kyuusei n'était pas morne... pour une fois. Elle avait toujours ce ton lugubre, mais le fait qu'il souriait, même très légèrement, laissait entendre des vibrations enthousiastes dans sa voix.

_________________
"Tous mortels que nous sommes, la Mort nous a déjà embrassé... notre heure viendra."



Ref du personnage:
 

MERCI SHIBAAN C EST TROP MIGNOOOON:
 


Si Kyouaku communique avec toi, ce sera en #6600FF





Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Entraînement (Nuage d'horizon / Nuage de Miel) : chasse
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» [Libre] Raconte moi une histoire s'il te plaît
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: Zone en Mutation :: Le marais-
Sauter vers: