AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Remise en question et partie de chasse- PV Terra - A archiver



x Messages : 41
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 8 Mai - 14:35


L'aube se levait doucement sur l'orée de la forêt, les bruits des différents êtres vivants peuplant ce havre de paix la suivant aussitôt dans sa routine printanière. Cette endroit était un des derniers endroits où le calme régnait en dépit des transformations que le reste de la forêt subissait, ici on pouvait en faire abstraction, c'était ça qui me plaisait, en plus du fait que c'était ici que l'on venait avec mon père et ma mère pour apprendre les rudiments de la chasse. J'humais l'air frais de la matinée qui s'annonçait, une accalmie temporaire au niveau de la pluie était prévue aujourd'hui, l'air du coin n'étant absolument pas humide et n'annonçait donc pas une quelconque averse. C'est avec ces indications que j'avançais d'un pas léger entre les quelques buissons qui jonchaient le contour de l'endroit. Le garde manger de ma guilde était vide, entièrement consumé par l'hiver qui venait de donner un grave coup dur à toutes les guildes de la forêt et des environs, enfin sauf ces patauds de soldats quoi. Un soupire bruyant s'échappa de ma gueule, putain qu'elle merde, on crevait de faim chez les caméléons, et pas un seul était foutu de se déplacer pour chasser, c'était les apprentis, alias une putain de personne car ils savent visiblement pas faire de gosses, qui devaient se taper le sale boulot. Woh, il fallait sincèrement que je me calme, ça devenait terrible cette histoire de mauvaise humeur. La vérité c'était que je ne retournais presque jamais chez moi la nuit, préférant revenir à l'aube voir même en début d'après midi avec des proies. Me faisant au passage sermonner par mes supérieurs qui visiblement n'aimaient pas mon impudence et ma spontanéité naturellement acquise. Un autre soupire, plus discret cette fois. Mon coeur se serrait dans ma poitrine, pourquoi est-ce que je ne pouvais pas seulement être une apprentie normale qui s'entraînait normalement ? Les adultes étaient bien trop occupés ces derniers temps, je n'avais pas eu d'entraînement à proprement parlé depuis mon premier jour et mon baptême d'apprentie. En fait, la vérité c'est que mes compétences en combat était aussi faible que mes compétences d'agilité actuellement, je possédais une force naturelle grâce à ma famille, mais je ne possédais pas le matériel nécessaire pour l'exploiter.

Laissant plusieurs minutes s'écouler de façon inutile, je me rendis compte que je n'avais rien produit de productif aujourd'hui, le soleil était maintenant complètement levé et mon estomac se serrait sous l'effet de la faim. De quand datais mon dernier repas digne de ce nom? Aucune idée, tout ce que je sais c'est qu'il ne datait pas d'hier, c'était sur. Je grognais contre moi même avant de m'arrêter dans ma marche interminable pour jeter un coup d'oeil ainsi que de tendre les oreilles pour entendre le moindre son qui pourrait m'aider à trouver la moindre proie, je ne sais même pas si sans manger quoi que ce soit j'aurai la force de rentrer à la nouvelle base. Des oiseaux, des rongeurs, d'autres trucs indéfinissables, ouais enfin bref, rien que je puisse pas attraper, mais mes pattes étaient trop engourdies par la fatigue pour faire quoi que ce soit. Résignée, je me couchais sur une pierre que je rejoignis en quelques pas, puis je repliais les pattes sous moi en regardant le sol d'un regard vide d'expression. Pourquoi étais-je autant une incapable? Même une souris ça devenait trop pour moi, j'avoue que j'aimais chasser, mais réfléchir également, les batailles n'étaient pas mon fort malgré ma force, peut être que je n'étais pas faite pour être une caméléon, notre cheffe m'avait clairement fait comprendre que ma place se situait chez les veilleurs ou les gardiens, et non pas dans d'autres rôles qui selon moi me correspondaient plus, à moi ou mes rêves. Je couchais ma tête sur mes pattes, soupirant doucement en fermant les yeux. Les bruits de la forêt me berçaient et me gardaient éveillés à la fois, c'était étrange et magique, je ne souhaitais pas m'endormir, on ne sait jamais, si un Felinae me croisait, même si je doute avoir la moindre chance, je devais être prête à partir ou à me battre si celui ci se faisait plus entreprenant. C'est bien beau de parler et de parler à moi même, mais est-ce que j'allais enfin réussir à me rendre utile et à prouver aux autres que je n'étais pas seulement une apprentie parmi tant d'autres? J'en avais sérieusement assez par moment, surtout quand je me rendais compte à quel point j'étais seule en réalité.

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :


Dernière édition par Khal'Tsu le Lun 6 Aoû - 22:49, édité 1 fois



x Messages : 706
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20
x Blessure(s) : Coupure & Traumatisme
→ Niveau 2
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 14 Mai - 23:12


Les choses pourraient allé bien ou mal. Mais là elles allaient vraiment mal. Pourquoi ? Voila une bonne question que pas beaucoup de félins assez intelligents auraient en tête. Le fait était le suivant, les caméléons s'aggrandissaient de jour en jour, la population de félins n'avait plus le même taux de mortalité. Tout ca étaient bien beau, notemment avec toutes les choses néfastes qui etaient arrivé a la guilde. La ou le problème se posait réellement etait le soin. Car oui, pour tout ces felins il n'y avait qu'une unique guerisseuse semi-amnesique et tête en l'air.

Et c'était moi. Terra. Et une peur enflait en moi, car me connaissant moi et mes soucis, et pour ce que j'étais, je ne calculais plus le nombre de fois ou la mort m'a frôlé. La mort était effrayant certes, mais la.plus grande etait surtout, qu'adviendrait-il de la guilde si je disparaissais ? Qui pourrait les soigner ? Qui d'autres que moi a des connaissances medicinales ? Personne. Ou alors quelqu'un se cachait merveilleusement bien parmis nous. Parfois il arrivait qu'autre chose me fasse griffonner ma litière. On aait souvent des nouveaux venue qui venait parmis nous, adhérer à un nouveau rang, mais jamais personne pour le poste de guérisseurs. Cela était ennuyant, vraiment, et je me demandais si je ne devrais pas plutôt demander à ma cheffe impérativement quelqu'un.

Mais ce n'était pas pour aujourd'hui, j'avais autre chose à faire. Les réserves était toujours aussi basses malgré mes récoltes et je n'avals pas le temps de prendre un jour de repos. Sans oublier que la moitié du temps j'étais obnubilé par Ryuk et la peur qu'il ne revienne jamais. Peut être parce que au fond c'est ce que je me disais. Pourquoi serait-ce le contraire alors que tous mes amis sont partis ?
Il n'y a plus personnes. Que de nouveau visage que je laissais entrer dans ma vie. Ho il y avait bien Kaï, il etait bien le dernier élément d'une époque passé, mais il vivait loin. Assez loin pour qu'on ne se voit pas assez. C'était assez dure, mais à force on s'y fait. Je devrais aussi me faire de nouveaux amis, mais j'ai du mal à m'attacher. J'ai peur qu'il disparaissent eux aussi, mort ou non, je ne veux pas qu'il parte d'un coup de ma vie.

Je me heurtais soudainement contre un tronc d'arbre qui me fit ronchonner sur place me retenant de sortir un jurons de la forêt. Apres m'être massé la truffe je regardais autour de moi, et ma maivaise humeur partie comme une brise. Malgré que j'avais été au gouffre de mes pensées, celles-ci m'avais tout de même emmener à l'orée. Mon endroit favoris remplis de bon souvenirs, de rire, de bonheur, de joie, du positif. Les fleurs commençaient à nouveau à etre presentes dans la clairière par diverses couleurs et cela me remontais le moral. Je me mis à marcher puis de temps à autre à bondir, sentir l'herbe fraîche contre moi, était une sensation inoubliable. Je savais que je trouverais des plantes medicinales ici sans une once de soucis. Quand je voulus commencer ma chasse aux plantes, une autre odeur familière me parvint. Celles de ma guilde. Un camarade. Quelqu'un était présent ici, et etait même tres proche.

Malgré mes déplorables talents de chasseuse, je suivis l'odeur jusqu à tomber sur le felin ou plutôt la feline.
Elle n'était pas compliqué à reconnaître, car elle etait assez unique en son genre. Elle était pourtant encore si jeune et déjà elle etait quasi plus grande qu'un adulte. Avec son pelage roux sombre, et ses taches blanche rappelant la neige et les étoiles difficile d'oublier une telle féline. Mais le plus marquant et ce qu'elle avait sur la tête, des sortes de cornes blanches, mais leurs noms étaient flouttés dans mon esprit.

Nul doute devant moi se tenait Khal'Tsu. Cela faisait un moment qu'elle était dans la guilde, mais je n'avais jamais réellement eu le temps de lui parler, trop occupé avec toutes mes tâches. Elle semblait dormir, mais au vus de sa respiration, elle etait toujours consciente de tout ce qui l'entouré. Avec une voix intrigue et la tête incliné sur le côté droit, je lui lanca :

-Khal'Tsu ? Que fais-tu là toute seule?

C'était une question déplorable, pourtant, je me doutais de la réponse. Quand j'etais seule c'etait parce que j'etais triste. Que j'avais un manque et que je voulais me cachait de tout ca. Et surtout que je n'ai pas vraiment quelqu'un qui parlait.

Peut être qu'elle aime être seule, je ne sais pas, mais etre une apprentie et se reclure dans un coin reste étrange. Je suis la guerisseuse de ma guilde, et même si mes corvés me prennnent beaucoup de temps, je suis une oreille attentives pour tout mes camarades qui ont besoin de parler. Je le serais aussi pour elle.

_________________

Mille Merci NekoSakuraa ! Elle est trop cute :luv: :luv: :luv:



x Messages : 41
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 17 Mai - 18:59


Une odeur, un bruit diminué par l'état de semi sommeil, un bruissement, puis encore une odeur, une odeur de plantes mêlée à celle d'un Caméléon, une douce odeur me ramenant dans mon enfance, une période à la fois si mouvementée et si calme pour moi. Ouvrant doucement les yeux, je regardais autour de moi, tournant ma tête vers la provenance du bruit. Deux iris verdâtres, d'une couleur douce et apaisante croisant les miens, je me plongeais dans cette couleur, reconnaissant ce félin grâce à cela. Une voix dont la douceur m'étonnait résonnait en écho aux bruissements des feuilles et autres arbustes. Elle me demande ce que je fais ici, tout en prononçant mon prénom, je clignais des yeux plusieurs fois, puis je revenais doucement à moi même, étirant les muscles de mes pattes endolories par la fraîcheur de cette matinée. Baillant d'une façon nonchalante, je me retournais vers Terra, avec un regard à la fois amicale et curieux, elle qui était la guérisseuse, la seule guérisseuse du camp, elle devait elle aussi se sentir seule non? Je me souviens encore du moment où elle avait dut m'annoncer la nouvelle du décès de la quasi totalité de ma famille proche, je me souviens de la douceur avec laquelle elle avait dut faire la chose, la douleur qui m'avait envahi et quitté à la fois, renouvelant une boucle infinie dans ma tête. Même ma mère n'avait pas su trouver les mots, probablement dut à l'état de choc dans lequel elle devait se trouver à ce moment là. Je devais le respect à cette femelle, surtout car elle était un peu ce que j'idéalisais, celle qui réussissait sans avoir l'aide du monde entier, celle qui continuait à grandir et à mûrir sans les inconvénients d'une quelconque vie dépendante, je lui devais ma vie actuelle, je lui devais tout. Bon allez, pour l'anecdote, je lui devais aussi le respect car c'était mon aînée malgré sa taille de groseille. Je lui souriais doucement, redressant mes oreilles sur le sommet de mon crâne, ne faisant cependant pas l'espèce de courbette que la plupart des jeunes chats faisaient devant leurs aînés et/ou supérieur hiérarchique.

"-Bonjour Terra ! Je suis contente de te voir ici. Pourquoi je suis là? Huuuh... Je pensais chasser, mais... Comment dire ça, personne ne m'a entraîné depuis des lustres, et personnes n'a réellement le temps pour moi... Puis je ne sais pas vraiment comment faire de moi même... Et euh... Je... Je dois te demander un truc!" J'avais terminé ma phrase absolument interminable sur un aigu qui montrait ma hâte et surtout ma panique. Mon coeur battait la chamade, je voulais absolument lui demander quelque chose depuis un temps, quitte à ne pas me faire entraîner par d'autres chats, pourquoi ne pas devenir comme elle? J'avoue que le combat ne m'a jamais réellement passionné malgré ma force physique, je suis peu agile et mon endurance pose problème dans la majorité des cas. Mais depuis un temps un drôle de sentiment s'était emparé de moi, et si mon destin n'était pas dans la sauvegarde ou le combat, comme l'était celle de mon père et de ma mère? Et si mon destin s'affichait plutôt dans la survie de mes camarades? Pas au détriment de la mienne loin de là, mais avec l'intelligence que Terra devait posséder pour retenir toutes ces choses que la vie de guérisseuse lui offrait ! Oh cette perspective me plaisait bien ! Je lui souriais doucement, tendant l'oreille aux bruits nous entourant, comme essayant de calmer le feu qui s'était emparé de mes tripes à cause de ma déclaration. Soufflant à plusieurs reprises, perdant tout mon courage et mon entêtement naturel, je me retournais en entendant un bruit derrière nous.
Là.

Une toute petite proie, minuscule, peut être que je pouvais y arriver même sas entraînement? Je me glissais au sol, fermant les yeux pour essayer de me repérer uniquement au son et à l'odeur, essayant également de me remémorer les différents conseils que mon père avait eut le chic de me donner avant de soudainement disparaître, un jour je le remercierai pour ça d'ailleurs, il nous a sauvé ce jour là...A quoi je pense moi?! Je rouvrais les yeux, baissais la queue, mettant tout mes sens au garde à vous, avançant d'un pas discret, enfin se voulant aussi discret que possible quand on voit ma carrure. La dite proie se tourna vers moi, se dressant de son entièreté vers moi, avec une sorte de posture défensive, d'où il y a des serpents ici déjà?! Je me redressais en feulant avec courage tout en sortant les griffes pour prévoir une éventuelle attaque et pouvoir contre attaquer. Ce genre de mouvement c'était mon père qui me l'avait enseigné également, sous ma forme cerf du moins, je suppose que ça peut marcher aussi? Si c'était un serpent venimeux en face soit j'allai me faire mordre et me retrouver dans la merde, soit j'allai pouvoir le tuer, mais sa viande n'aurait littéralement aucune valeur, car empoisonnée. Je feulais à nouveau, celui ci montrant ses deux grands crochets, sans pour autant envoyer du venin, c'était pas un venimeux, tant mieux! Je me jetais sur lui, mettant toute ma force dans mes pattes arrières, l'aplatissant sur le sol tel un ver de terre. je le mordais violemment à la tête, lui écrasant littéralement celle ci entre mes crocs, moi et la délicatesse, je sais je sais. Je souriais fière de ma prise, je me tournais vers Terra, les yeux brillants, et la queue entrouverte dans un sourire émerveillé, c'est dans ces moments là que je me dis qu'en fait je suis comme les autres, une gamine au fond de moi. Je m'avançais ma proie dans la gueule, puis je la posais devant notre guérisseuse.

"-Regarde Terra ! J'ai réussi j'ai attrapé une proie ! Seule ! Sans aide de rien ni personne ! Je suis tellement heureuse ! Je serai une guérisseuse qui pourra quand même réussir à chasser pour son clan ! En plus de me rendre utile !" Je continuais de sourire, me laissant emporter dans mon espèce d'euphorie, qu'est ce qu'il m'arrivait?

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :


Dernière édition par Khal'Tsu le Jeu 17 Mai - 19:18, édité 2 fois

AdminAdmin


x Messages : 1401
x Date d'inscription : 25/02/2015
x Age : 1000
x Felicoins :


Feuille de personnage
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://felinae.forumactif.org

   Jeu 17 Mai - 18:59


Le membre 'Khal'Tsu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Chasse' :

_________________
Votre Staff ☼



x Messages : 706
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20
x Blessure(s) : Coupure & Traumatisme
→ Niveau 2
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 25 Mai - 20:26


Je vie la jeune féline s'étirait, tout le long de ses muscles souples de leurs âges et encore en croissance. Elle avait l'air de bonne humeur ce qui me fit plaisir, un peu comme une étincelle qui sort d'un coup d'un bond. Un effet de surprise dira-t-on. A croire que je me laisse souvent surprendre facilement, mais ça ne me dérange pas, après tout à qui ça nuirait ?

-Bonjour Terra ! Je suis contente de te voir ici. Pourquoi je suis là? Huuuh... Je pensais chasser, mais... Comment dire ça, personne ne m'a entraîné depuis des lustres, et personnes n'a réellement le temps pour moi... Puis je ne sais pas vraiment comment faire de moi même... Et euh... Je... Je dois te demander un truc!

Je remuais mes oreilles, trouvant la situations amusante. C'est bizarre ça me rappeler une autre scène mais en sens inverse. Quand j'étais avec Hishika la première fois et qu'elle ma montré comment attraper une proie alors qu'elle attendait des chatons. La douleur et la tristesse traversèrent mon esprit, mais comme un arbre, je laissa le vent souffler sur les branches, mais les racines elle tenait bon. Absorbant la douleur, elle finit par disparaitre n'étant même pas visible de l’extérieur. J'avais une affection particulière à l'égare de la féline étant donnée que j'aime beaucoup les chaton, même si j'ai été très distante avec eux depuis la disparitions de Hide. Peut-être est-ce pour ça que je ne la connais pas aussi bien que je voudrais Khal'Tsu, je pourrais y remédier, quoique avec toute la charge de travail qu'il y a faire...
Je me demandais bien ce qu'elle avait à me dire, et en fut contente si je pouvais lui filer un coup de patte, c'était un peu mon devoir et j'aimais aider de cette façon. De parler avec les félins et soulager leurs peine de cœur. Ou autres.

J'inclinais la tête sur le côté curieuse d'entendre sa demande, mais le jeune féline dressa ses oreilles, les sens aguets et décida de ne pas piper un mot, de peur de briser l'instant. Puis après des gestes trop rapides pour mon petit cerveau qu'il fallait dire. En face se tenait un comment s'appelle cette chose écailleuse de nouveau ? A oui un serpent, qui était en position d'attaque face à la jeune. Je pris peur un instant voyant les crochets, mais avant de bouger Khal'Tsu sembla mieux maitriser la situations que je n'aurais pus le croire.
Elle avait déjà uns sacré technique de chasseuse, elle qui pensait ne rien savoir, me faisant penser à quelqu'un mais dont le nom rester brumeux, et finit par avoir sa proie, ce qui me rendit bouche bée tout de même.

Elle s'approcha de moi, un grand sourire béant derrière sa proie dans la gueule et la queue en panache. Elle me posa le serpent à mes pattes.

-Regarde Terra ! J'ai réussi j'ai attrapé une proie ! Seule ! Sans aide de rien ni personne ! Je suis tellement heureuse ! Je serai une guérisseuse qui pourra quand même réussir à chasser pour son clan ! En plus de me rendre utile !

Je m'assise alors toute contente pour elle, et même moi, pour une raison que je ne savais encore, je me sentis fière d'elle. J'eus du baume au cœur à voir cela, elle promettait de grande chose, cela en était sûr, quoiqu'il arriverait, elle cachait encore de nombreux atouts qu'elle même ne décelais encore.

-Khal'Tsu, ta technique était merveilleuse ! T'as réussis une super attaque de..Attends QUOI ?! Finis-je par quasi crier sur la fin, l'information montant enfin au cerveau.

Oui en effet je venais de me lever d'un bon en criant presque, car le temps que mon cerveau réagisse, je venais bien de comprendre qu'elle voulait être guérisseuse et que je ne le savais même pas. Je ne criais pas parce que j'étais contre, mais surtout car je ne m'y attendais pas le moins du monde qu'une jeune félines comme elle me le demande. Moi qui croulait sous le boulot et rêver par moment d'avoir quelqu'un à qui apprendre ce que je savais avant de perdre la mémoire définitivement un beau jour. Partager des choses, car un lien entre un mentor et son apprentie étaient souvent quasi-indestructibles. J'eus le cœur qui batta la chamade à tout rompre, n'osant encore croire ce qu'elle venait de dire mélangeant surprise et bonheur. Je pris sa tête entre mes deux deux pattes et approcha mon visage du sien. Non ne vous imaginer pas de drôles de choses, je voulais vraiment entendre correctement sa réponse et qu'elle soit sur de ce que elle venait bien de dire.

-Tu veux être Guérisseuse ? Murmurais-je, ne pouvant utiliser davantage de voix sous les émotions.

_________________

Mille Merci NekoSakuraa ! Elle est trop cute :luv: :luv: :luv:



x Messages : 41
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 11 Juin - 15:50


Elle me regardait avec un regard fière et surtout bienveillant, elle semblait contente pour moi, mais également émerveillée par ma technique de chasse, rien n'aurait pu me faire plus plaisir que ça, certains félins de la guilde n'aimaient pas voir les nouveaux se vanter d'une simple petite proie, croyant que l'on pouvait faire d'un sanglier notre première proie. Surtout quand on voyait que je me faisais constamment comparée à mon père qui lui était à la fois un fin combattant et un chasseur d'excellence, entraîné par ses longues années en tant que solitaire. Je chassais mes idées noires, redirigeant mon attention vers la femelle ailée qui me félicitait sur ma technique de chasse et d'attaque, puis je sursautais en même temps quelle, mon coeur ratant un battement alors qu'elle criait sa surprise, de quoi avait-elle eut peur au juste? J'avais dit quelque chose en particulier qui l'avait choquer? Avait-elle vue quelque chose derrière mon épaule que je n'avais pas pu sentir? Je me retournais par réflexe, ne voyant cependant rien derrière moi, qu'est ce qui venait de se passer? Je me retournais vers elle, elle avait de grand yeux écarquillés par la surprise et un sourire jusqu'au oreilles, lui donnant presque un air effrayant, je la regardais en levant un sourcil, qu'elle était cette réaction? Je la sentis se rapprocher de moi et je la voyais ensuite se mettre sur ses pattes arrières pour s'asseoir au final sur son arrière train, un peu comme les humains de ce qu'on m'en avait décrit, pour finalement se mettre à m'attraper le visage entre ses deux pattes avants, m'écrasant au passage les joues m'empêchant de parler convenablement, qu'est ce qu'elle foutait? Un silence s'installa pendant près d'une minute alors qu'on se fixait dans les yeux, je devais avoir l'air de la dernière des imbéciles, je ne savais pas quoi dire, enfin je ne pouvais pas dire grand chose, mes joues étant compressées avec ses deux pattes, bien qu'elle n'était pas très forte, c'était très handicapant quand même. Puis à ce moment là, je me rendis compte grâce à ses quelques mots de ce que je venais de dire, je venais de dire à voix haute mon désir de devenir l'apprentie de Terra. Je rougissais jusqu'aux oreilles, puis je retournais doucement le regard, reculant d'un pas, gardant cependant mon port fier et bien droit. Je me demande si Terra avait bien connu mon père, le fameux Tsuko, il était un félin assez connu avant, pour cause il avait fait littéralement toutes les guildes, passant des soldats dans sa jeunesse aux solitaires, puis aux caprae pour finir chez les Ophéis pour aider ma mère dans mon éducation. Je lui ressemblais, et j'en étais parfaitement consciente, sauf que je souhaitais pas faire dans la force brute comme lui, je souhaitais briser ce cercle vicieux qui semblait vivre dans ma famille, je soufflais doucement, chassant toutes mes idées, réorganisant mes dires, je posais ensuite mes yeux bleus et blancs si caractéristiques sur la guérisseuse, portant dans ce regard toute la détermination et la courage possible.

"-Oui, je souhaite devenir guérisseuse. Je fais ça en partie parce que je le désire depuis que je suis jeune, mais aussi pour que l'on arrête de me comparer à celle que je ne suis pas ça, c'est à dire un portrait de mon père. Physiquement et psychologiquement, je lui ressemble beaucoup, les gens s'attendent à ce que je sois une jeune femelle qui finisse en gardiennes ou en défenses. Ce n'est pas ce que je désire, je désire aider à ma manière, en utilisant des façons plus traditionnelles et pacifistes, je ne souhaite pas combattre. Je veux que tu m'apprennes ton savoir terra, tout ce que tu sais, tout ce que tu peux m'apprendre. Absolument tout. Alors je t'en supplie, prends moi en tant qu'apprentie guérisseuse, je ferais tout pour y arriver et te convaincre de mon potentiel. " Je reprenais alors mon souffle après ma longue tirade, je baissais au passage la tête, des larmes menaçants de s'échapper mes yeux, qui semblaient à première vue si fier. J'avais peur. Pour la première fois depuis l'accident de la clairière j'avais peur. Je souhaitais apprendre ce rôle, être importante, me sentir importante sans pour autant avoir à devenir quelqu'un que je ne souhaitais pas devenir. Je frottais ma patte contre mes yeux et mon museau, reniflant au passage pour en dégager les derniers soupçons de larmes, je me retournais vers Terra reprenant mon air déterminé. Non. Je ne devais pas flancher. J'affichais alors un sourire que j'avais l'habitude d'afficher, un sourire confiant, pour tenter de me donner confiance en moi même, quelque chose dont je manquais cruellement et ce malgré les apparences. Mon coeur battait la chamade, et à en juger par la tête de la femelle en face de moi, son coeur devait être dans le même état que le mien, ce qui me rassurait énormément. Je regardais pour me calmer les différentes fleurs sur le front de la femelle blanche, celle ci était toutes d'une couleur assez pastel, comme du bleu ciel, du rose pale ou encore du jaune ou du rouge, je les trouvais belle et surtout elle donnait à leur propriétaire une odeur plus qu'agréable, ce qui se mariait bien à l'endroit où nous nous trouvions.

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :

Modérateur des RPs et des présentationsModérateur des RPs et des présentations


x Messages : 139
x Date d'inscription : 12/08/2017
x Age : 17
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
36/100  (36/100)
Agilité:
60/100  (60/100)
Endurance:
27/100  (27/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 19 Juil - 13:51


(je poste un up! mais il ne compte pas Terra vient à peine de revenir. ça facilitera sa recherche et j'effacerai ce post quand Terra aura répondu pas d'inquiétude)

edit : omg c'est adorable terra du coup je l'efface pas ;w;


Dernière édition par June le Sam 21 Juil - 20:33, édité 2 fois



x Messages : 706
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20
x Blessure(s) : Coupure & Traumatisme
→ Niveau 2
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 21 Juil - 15:51


HRP:
 

J'étais à moi même un concert de ronronnement intense de plusieurs chats sous le coup de la joie et de la bonne humeur. La jeune Khal'Tsu recula de un ou deux pas, le regard d'abord fuyant, mais d'une posture de toujours forte et de fière allure. Un peu comme une guerrière.

-Oui, je souhaite devenir guérisseuse. Je fais ça en partie parce que je le désire depuis que je suis jeune, mais aussi pour que l'on arrête de me comparer à celle que je ne suis pas ça, c'est à dire un portrait de mon père. Physiquement et psychologiquement, je lui ressemble beaucoup, les gens s'attendent à ce que je sois une jeune femelle qui finisse en gardiennes ou en défenses. Ce n'est pas ce que je désire, je désire aider à ma manière, en utilisant des façons plus traditionnelles et pacifistes, je ne souhaite pas combattre. Je veux que tu m'apprennes ton savoir terra, tout ce que tu sais, tout ce que tu peux m'apprendre. Absolument tout. Alors je t'en supplie, prends moi en tant qu'apprentie guérisseuse, je ferais tout pour y arriver et te convaincre de mon potentiel.

A bout de souffle après sa tirade, elle chercha l'air pour ses poumons, me laissant pour le moment complétement immobile et sans voix. Pas besoin d'être cheffe ou d'être doté d'une super intelligence pour voir les larmes présentes dans ses yeux, prêtes à couler le long de son pelage. Pourtant elle afficha un sourire. Un vraie. Pas un faux pour juste rassurer ou faire genre, non c'était un sourire sincère comme je les aimes, ceux qui sont rares et qu'on a du mal à trouver. Je l'imaginais déjà guérisseuse. Et même là, je savais qu'elle serait un super guérisseuse, elle serait doué, car avec sa force et sa carrure  il serait facile de soigner les félins, les fractures et mêmes les protéger en cas de besoins. On ne sait jamais après tout si une bestioles venait dans la Jardinerie, vaut mieux prendre de l'avance. Il faudra aussi que je trouve quelqu'un pour lui enseigner des techniques de combats, même si elle semble déjà en connaitre.
Je secouais la tête. J'allais trop vite, beaucoup trop vite. Inutile de se précipiter, déjà, il faudra lui préparer un nids dans l'antre des guérisseurs, ce serait une choses à faire, et prévenir notre commandante. Je lui sourit, la regardant avec des yeux fière et d'admiration.

-Je serais enchantée de t'avoir comme apprentie à mes côtés, et de t'apprendre tout ce que je sais. Dis-je d'une voix douce mais ou vibrait malgré tout l'excitation.

Intérieurement sans le montrer, je fus également soulager. Je savais que je n'avais pas toute ma tête, et que quelqu'un sache comment guérir mes camarades avant qu'il m'arrive quelque chose était rassurant. Après tout avec mes petits trous de mémoire, ou si je tombe sur une sale bestioles, on sait jamais. Je levais sur mes quatre pattes, tout contente de cette nouvelles et avec grand hâte de passer du temps avec elle. Même si de point de vue extérieur par les taille on pourrait penser qu'elle est le mentor et moi l'apprentie.

-On pourrait chercher de quoi t’aménager un nid dans l’antre des guérisseurs qu'en penses-tu ?

Je la regardais, elle me faisait penser quelqu'un. Pas forcément son père, elle me faisait penser à quelqu'un d'autre que j'avais connue dans le passé, il y  a longtemps, mais impossible de mettre la patte dessus. Peut-être mon imagination me jouais des tours ? L'excitation sûrement ? Cette situation me rappelait étrangement quand c'était moi l'apprentie. Le temps à si vite passé, j'aimerais tellement retourné au début. Il me manque tous tellement...Je clignais des yeux, chassant la nostalgie de mes yeux, et laissa ma queue se battre au rythme de mon coeur, attendant la réponse de ma nouvelle apprentie, avec un sourire béat.

_________________

Mille Merci NekoSakuraa ! Elle est trop cute :luv: :luv: :luv:



x Messages : 41
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 27 Juil - 14:40


Terra me regarda longuement, sans bouger, le regard perdu, comme si elle était éberluée par mon annonce soudaine. Je ne bougeais pas, souriant tout autant qu'il y a quelques secondes, je souhaitais honnêtement devenir une guérisseuse, surtout si mon amie devenait alors mon mentor ! Je la trouvais marrante à sa façon, et ce malgré ses différents défauts physiques, mentales ou autres, je la considérais comme mon amie bien que nous ne nous connaissions pas si bien. Finalement, au bout d'une bonne minute, elle se mit à secouer la tête de façon frénétique, comme si chassait quelque chose autour d'elle. Jetant un oeil tout autour de nous pour y voir un potentiel insecte ou autre être microscopique, je sentis son regard brûlant de fierté et d'admiration se poser sur moi, et de façon vivante cette fois, pas comme il y avait quelques minutes. La phrase suivante me donna le tournis, un tournis interminable, elle avait accepté ma demande, j'allais enfin devenir son apprentie ! Je la regardais, calmant cette sensation de déséquilibre, le regard scintillant de mes larmes de bonheur et surtout le visage éclairé d'un sourire montrant mon incommensurable bonheur ! La voix de la femelle se voulait calme, mais je voyais aux mouvements de son corps, le bout de sa queue qui sursautait de temps à autre, ses pattes qui grattaient le sol qu'elle était aussi excitée que moi. Son regard était devenu plus doux, comme si elle était soulagée, ou quelque chose du genre. Celle ci changeait de position, se mettant sur ses quatre petites pattes, celle ci était si petite comparée à moi maintenant que je le voyais, elle faisait facilement cinq ou six pommes de moins que moi. Un rire doux me prit, comme si j'étais le mentor et elle l'apprentie ! Même aux niveaux des visages on pourrait s'y méprendre ! Elle levait alors la tête, pour me proposer d'aller me préparer un nid dans l'entre des guérisseuses. Comme réponse, je m'étirais doucement, faisant légèrement craquer ma mâchoire inférieure ainsi que mes pattes arrières. Le regard de Terra se fit plus...triste, comme si elle pensait à quelqu'un ou quelque chose qui la rendait nostalgique, peut être était-elle seulement fatiguée après tout? Celle ci se mit à cligner des yeux, me regardant de nouveau avec ce sourire béat dont elle avait le secret et qui engendrait très souvent le mien dans les pire situation. Je lui souriais en retour, essayant de ne pas me mettre à crier au moment de parler, contenant ainsi mon excitation grandissante.

"-Je te propose qu'on aille d'abord en parler à Nuazù non? Même si tu es la seule guérisseuse de la tribu, c'est possible qu'elle ne m'ait destinée à devenir autre chose, même si je dois avouer que je n'y obéirai probablement pas ! " Je posais ma patte sur la tête de la femelle ailée, non pas pour la dominer comme beaucoup penserait, mais pour lui montrer mon amitié. Tout en faisant ça, je rigolais, d'un rire sincère et haut, pour montrer mon bonheur et m'aider à évacuer la pression. Sentant cependant à ce moment là des larmes couler sur mes joues. Perdant mon sourire, je rouvrais les yeux, des yeux emplis de chaudes larmes, pourquoi pleurais-je exactement? Je sentais comme un autre regard sur moi, me retournant doucement, je crus voir une légère ombre me ressemblant. Je compris alors et me remit à sourire, mais d'une façon fière cette fois, le poitrail gonflé par cette même fierté, non je ne te décevrai pas, Tsuko. Non je ne vivrai pas une vie emplie par la guerre et le combat pour la survie. Non je ne vivrai pas dans l'hypocrisie et le mensonge des autres. Je serai forte, auprès de ceux que j'aime. Me retournant vers la guérisseuse à mes côtés, je levais la tête encore un peu, clignant des yeux pour en chasser ces larmes qui ne sont pas des larmes de tristesse, mais à la fois de bonheur et de stress. "-Merci beaucoup Terra, merci de m'accepter comme ton apprentie à partir d'aujourd'hui ! Je promets de devenir une guérisseuse aussi talentueuse que tu as su le devenir. Je ne te décevrai pas!" Je baissais alors la tête pour toucher son museau du bout du mien, d'un mouvement naturel, je ne sais pas exactement pourquoi j'ai fait ça, peut être un signe que je lui accordais ma confiance, probablement. "-Nous devrions rentrer maintenant, qu'en pense tu? Ainsi on ramènera également le serpent pour les malades et les blessés non?" Je lui souriais, la fixant droit dans les yeux, pénétrant ces deux iris d'un vert éclatant me faisant penser à de la menthe tout de suite, bien que moins piquants que celle ci.

Je me relevais alors doucement, attrapant mon serpent dans ma gueule, essayant cependant d'éviter de l'écraser comme une souris sous les roues des trucs des humains. Je regardais autour de moi, attendant patiemment que Terra ne bouge, moi même ne me souvenant pas du chemin exact pour rentrer. Je fermais les eux alors, profitant du vent frais de la matinée pour calmer mon coeur qui battait la chamade. J'allai enfin avancer dans mon existence qui faisait du sur place depuis maintenant plus d'un mois, j'allai enfin commencer à évoluer et à ne plus m'emmerder pendant 90% de la journée quand ma mère me choppait à sortir. Terra avait accepté de me prendre, cela faisait déjà un poids de moins à supporter sur le coeur. Je me souviens des paroles de mon père "Tu es destinée à mieux qu'à la vie que j'ai mené, alias une vie perdue dans la guerre les cris et le sang. Deviens seulement ce que tu pense être la bonne chose pour moi" Un ronronnement sortit doucement de ma gorge, le bonheur s'ouvrait enfin devant mes pattes, je n'aurai plus à courir après comme on court après une proie désormais.

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :



x Messages : 706
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20
x Blessure(s) : Coupure & Traumatisme
→ Niveau 2
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 5 Aoû - 17:37


-Je te propose qu'on aille d'abord en parler à Nuazù non? Même si tu es la seule guérisseuse de la tribu, c'est possible qu'elle ne m'ait destinée à devenir autre chose, même si je dois avouer que je n'y obéirai probablement pas ! Me dit-elle de sa voix joyeuse avant de poser sa patte sur ma tête que j'appréciais grandement.

L'entente entre nous deux était déjà bien ficelés, et j'étais tellement heureuse de l'avoir à mes côté. Je crois que je n'arriverais jamais à lui dire combien j'étais heureuse à ce moment là, de l'avoir près de moi. Bon elle n'avait pas tort, il fallait prévenir notre commandante de cela, je ne pense pas qu'elle dirait non, elle savait que j'étais seule, comme elle savait que je n'étais pas très forte. Que ce soit sur le plan mental ou bien physique. Il fallait quelqu’un de jeune et de fort ou cas ou l'impensable se produirait. Quelqu'un qui aurait toutes les connaissance.
Je sentis que Khal'Tsu, était elle aussi très heureuse, et quand mon regard croisa à nouveau le sien j'y voyais des larmes, mais je savais bien qu'il s'agissait de larmes de joies, ce qui me gonfla le cœur encore plus comme un petit nuage.

Merci beaucoup Terra, merci de m'accepter comme ton apprentie à partir d'aujourd'hui ! Je promets de devenir une guérisseuse aussi talentueuse que tu as su le devenir. Je ne te décevrai pas! Me dit-elle avant de toucher mon museau qui me surprit et me pris au dépourvue pendant un court instant.Nous devrions rentrer maintenant, qu'en pense tu? Ainsi on ramènera également le serpent pour les malades et les blessés non?

Je clignais des yeux avant de lui sourire. Elle me rappelait moi il y a quelques saisons. Elle me rappelait moi quand je venais d'arriver dans la guilde, à parler tout le temps. Même si je dois avouer qu'enfaite tout ça n'a pas vraiment changé chez moi.
Barf c'est pas grave, c'est le mieux, comme ça on s 'entendra encore mieux ensemble ! Le lien entre nous deux sera complétement incassable j'en suis sûr de sûr. Et je sais déjà qu'elle ne me décevra jamais, je n'ai absolument aucun doute la-dessus. Je sortis alors de mes pensée, bien décidais à lui répondre, face à ses question. Elle n'avait pas tort, on pouvait déjà rentré pour annoncer la nouvelle à la commandante et voir si sur le chemin on pourrait trouver des plantes ou bien des petites proies. Même si je suis complétement nulle en chasse. Tiens d'ailleurs, je me demande si mon apprentie pourrait être mon mentor pour ce qui est de la chasse.

-Tu as toute a fait raison, on va rentrer prévenir notre commandante et rapporter cette fameuse proie, elle nous sera forte utile ! Ha et encore une choses, tu ne me décevra jamais !

Puis je me levais pour commencer à marcher à ses côtés. Tandis que je marchais, une boule de poil d'un animal au poils longs passa justement devant moi. Bizarrement il y en avait beaucoup ces temps-ci. Je ne sais pas si c'était une bonne ou une mauvaise choses. Tant que ce n'est pas une invasion.


_________________

Mille Merci NekoSakuraa ! Elle est trop cute :luv: :luv: :luv:


Dernière édition par Terra le Dim 5 Aoû - 17:40, édité 1 fois

AdminAdmin


x Messages : 1401
x Date d'inscription : 25/02/2015
x Age : 1000
x Felicoins :


Feuille de personnage
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://felinae.forumactif.org

   Dim 5 Aoû - 17:37


Le membre 'Terra' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Jardin' :

_________________
Votre Staff ☼



x Messages : 41
x Date d'inscription : 02/05/2018
x Age : 16
x Felicoins : 10


Feuille de personnage
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
2/100  (2/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 6 Aoû - 22:48


Je regardais la jeune femelle ailée en face de moi, un sourire continuel sur mon visage normalement si renfrogné avec les autres, probablement dut à mon sale caractère et à ma sale manie de ne pas me laisser marcher sur les pattes ! Celle ci me regardait à la fois avec fierté et bonheur, comme un chaton à qui on annonce qu'on lui a trouvé une nouvelle surprise, comme une grosse proie ou un quelconque jouet, est-ce que Terra était encore un chaton alors? Elle était plus vieille que moi physiquement, mais mentalement, la question était sujette à débat, c'était certains ! Son regard se détourna un instant, sans que pour autant son sourire innocent ne disparaisse de son joli minois, attends quoi? Je secouais légèrement la tête intérieurement, qu'est ce que je venais de dire, non non non, je n'aimais pas les femelles, voyons ! Est-ce que j'étais seulement capable d'aimer un mâle? La question restait dans un coin de ma tête alors que je remarquais que celle ci me regardais droit dans les yeux, les yeux scintillants de bonheur et de tout autant de sentiments plus positifs les uns que les autres. Elle acceptait mon idée d'aller voir notre commandante et d'apporter la proie, qui selon elle nous serait très utile, un sourire agrandit encore davantage mon museau, faisant voir l'étroitesse de ma gueule, et donc mes deux canines supérieures dépassants de celui ci. Elle me chuchota, tel un secret à l'oreille, que je ne la décevrai jamais, et ça me faisait chaud au coeur, enfin quelqu'un qui croyait en moi autant que j'espérais croire en ces autres personnes ! Elle s'installa alors doucement à mes côtés, je ne souhaitais pas ajouter grand chose à ces paroles, nous allions enfin rentrer, annoncer la bonne nouvelle, et au final installer mon nid, putain on dirait que je parle d'un piaf, j'suis une biche pas un piaf ! Enfin bref, installer mon emplacement dans la Jardinerie.

Ma nouvelle vie commençait enfin, fini les galères pour sortir sans me faire repérer, maintenant je pourrais sortir avec mon mentor, ainsi qu'avec d'autres personnes si ces personnes voulaient aider à cueillir ou a chasser pour les malades, comme par exemple les familles des chatons ou des anciens. Il était possible que maintenant je puisse me sentir utile, enfin ! Après plusieurs semaines à m'être sentie comme une sorte de vieux trucs humains que ceux ci ne voulaient plus et donc se contentaient de jeter. Sauf que ça, c'était avec mes semblables, pas avec ces monstres qui nous avaient fait subir tout ça sur bien des générations. Je souriais, marchant la queue et la tête hautes, le poitrail gonflé par le bonheur et la fierté. Les senteurs de l'été arrivait au moment où je parlais ça actuellement, je pouvais sentir toutes ces odeurs agréables, ces herbes qui commenceraient à pousser, l'eau qui nous rafraîchirait à foison, toutes ces bonnes choses que la forêt pouvait nous offrir et que le désert ne pouvait, enfin à part la Gare, qui était un véritable havre de paix pour moi. Marchant aux côtés de mon mentor, de mon amie, de la petite femelle ailée, je sautillais comme une chatonne que je restais malgré ma taille imposante, le bonheur était là derrière cette porte, un bonheur, un sentiment de bien être que je n'avais ressenti qu'en présente d'une seule personne : Mon père. Il me manquait tant, mais au fond je sais que celui ci serait fier de moi si j'accomplissais le devoir qui m'était destiné, ici ce fameux devoir était de devenir une guérisseuse et de me dévouer à ma guilde coûte que coûte, aux côtés de mes amis et de ceux qui m'aimaient.

_________________
Omg merci ma petite Terrouille pour ce magnifique avatar <3 :

AdminAdmin


x Messages : 1243
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20
x Felicoins : 15


Feuille de personnage
Force:
33/100  (33/100)
Agilité:
23/100  (23/100)
Endurance:
19/100  (19/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Lun 6 Aoû - 23:33


J'archive ~

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Merci ma puce ♥:
 







Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Partie de chasse entre amie [ Nuage Argentée ]
» une partie de chasse [PV]
» Partie de chasse entre amis [ PV Nuage Etoilé ]
» Une partie de chasse avant d'aller dormir
» Une bonne partie de chasse... [PV Coeur de Jais]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: