« Sur cette terre déchue, seule la survie prime » - Le Passeur.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Une dernière promesse, un nouvel objctif //Rp départ Ryuk//



x Messages : 358
x Date d'inscription : 06/01/2016
x Age : 15


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 25 Avr - 14:26









Une dernière promesse, un nouvel objectif.

Rp de départ

Maintenant, je le sais... Il m'a fallu du temps et de la souffrance pour y parvenir, mais j'ai eu ma récompense. Je sais où il est. Tous ces efforts non pas étaient vains. Y a-t-il meilleur sentiment que celui de la satisfaction d'avoir atteint un but ultime malgré toutes les entraves présentes sur ta route ? Je respire l'air de cette forêt une dernière fois. Elle m'a abrité tant de temps. J'ai énormément de souvenir ici ; beaucoup sont mauvais. Au fond, ai-je réellement été heureux ici, un jour ? Oui. La courte période avec Hishika, quand j'étais encore moi.

Oui, je le sais à présent, j'en ai conscience, mais ce que je suis aujourd'hui, ce n'est pas Ryuk. C'est un monstre créé de toute pièce par un autre. Un diable. C'est pour cela que j'ai besoin de lui. Mon frère. Il m'a connu avant. Il est mon seul lien avec le passé et lui pourra me ramener. Il faut qu'il m'aide. Il est la clé. J'aurais voulu demander à quelqu'un ici présent, cela aurait été moins dur mais, je n'ai personne. J'ai été tellement exécrable avec tout le monde tout au long de ma vie...

Je pense surtout à une chatte, une Caméléon. Je me suis amusé avec elle comme une souris entre les griffes d'un lion. J'ai été stupide. Pourtant, j'avais encore la raison à ce moment-là. J'étais seulement débile. Je me pensais puissant. La seule chose qui était vraiment forte était ma stupidité. J'arrive à me dégouté de moi-même.

Les voix se moquent de moi quand je pense cela. Elles se moquent tout le temps de toute façon. Elles me rabaissent ou m'hurlent dessus. J'aimerais qu'elles partent, qu'elles sortent de ma tête. J'espère qu'en redevenant moi, elles me quittent mais, je pense aussi qu'il est trop tard. Elles sont encrées en moi ; quand je pense à cela, je me fais l'image de ronces rampant le long de ma tête, m'encerclant petit à petit jusqu'à m'engloutir et me rendre méconnaissable. Elles sont tellement agrippées à moi que je doute qu'elles puissent me laisser. Mais, j'imagine juste pouvoir les calmer et faire d'elles des présences agréables ou arriver à ne plus y prêter attention. Je veux seulement une solution. Je cherche seulement une solution. Il faut croire que je n'y arrive pas à un cerveau. Peut-être bien qu'à deux, on sera plus efficace ?

À présent, j'y suis. La ligne imaginaire. À partir du moment où je pose une patte en dehors, je ne peux plus faire marche arrière. Je me tourne une dernière fois. Hishika se tient là, un chat à ses côtés. Serait-ce un de mes chatons ? Je ne sais pas. Je n'ai jamais appris à les connaître. Les deux me regardent. Les deux me sourient. Mes yeux s'adoucissent un instant. Ils semblent m'encourager de là où ils sont. Je respire un grand coup et dépasse la limite qui me sépare officiellement de mes terres natales. Avec un dernier regard en arrière, je peux les voir disparaître progressivement. Je plante mes yeux dans ceux de celle qui a été et restera toujours ma compagne.

- Si tu es réelle ou que tu m'entends vraiment, je tiens à... m'excuser... Je n'ai pas été digne de toi ni même de nos petits. Tu es et sera toujours ce qu'il y a de plus chère à mes yeux. J'ai seulement mis du temps à m'en rendre compte. Je t'ai fait du mal, j'ai été stupide. J'ai maintenant la punition que je mérite, la pire de toute : le regret. Sache ô combien je t'aimais, je t'aime et je t'aimerais. Je n'ai jamais pu te le dire en face. Je pars pour un moment mais, je reviendrais. Et quand mon retour se fera, nos petits, je retrouverai et m'excuser je le ferai. Je rattraperai le temps perdu ! Je veux que tu sois fière de moi, je veux me racheter. Je ne pourrai jamais réparer entièrement ce que j'ai détruit mais, je ferai de mon mieux. Je te le promets. Au revoir, ma compagne.

Sur ces dernières notes, elle disparaît entièrement. Je ne sais pas si c'était une illusion, un tour de mon esprit mais, cela m'a fait du bien.

J'ai maintenant des objectifs, un but. Et c'est cela qui va me maintenir et me faire garder la raison. Je commence ma route. L'autre jour, j'ai entendu une conversation entre deux soldats. Ils parlaient d'un transfert qui a eu lieu. Dedans, il y avait Nathan. Mon frère. Il n'est plus ici et ma mission première sera de le retrouver. Ensuite, je reviendrais. À bientôt, Felinaes, Caméléons, Soldats, Domestiques et Solitaires.




Code par xLittleRainbow


_________________
Lie is better like then !

Merci à ma Pasteak :D : https://zupimages.net/up/18/19/q8nb.png



x Messages : 656
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 27 Avr - 2:39


Le matin. Je me souviens de ce matin, je m'étais levé après un étrange cauchemar et des hurlements. Et la voix de mon amie. De mes amies. Je n'avais pas aimé mon réveil, perturbant et stressant en faisait partie. Après m'être secoue et salué mes camarades j'étais sortie prendre un bon bol d'air matinal.
Le dégel avait commencé, le doux printemps prenait son temps, mais il était bien présent, le soleil commençait à réchauffer en douceur l'air d'habitude si froide à s'en brûler le museau et les poumons. Mais là, c'était agréable surtout pour s'éclaircir les idées. J'avais regardé le ciel pensive, puis j'avais commencé à marcher dans la forêt, ne suivant pas vraiment de chemin, me baladant simplement, en allant là ou mes pattes m'emportent. Peut-être qu'en passant, j'avais chance d'attraper des plantes médicinales avec un dégel de ce genre ?
Puis les pensées dérivantes, il y avait eu cette odeur qu'on ne pouvait pas oublier. Celle d'un félin qui nous a marqué depuis les premiers pas dans cette terre.

Impossible à oublier, mais je n'étais pas partit en courant, l'odeur était diffuse et un peu lointaine. J’aurais surement dû fuir comme tout félins ne serait-ce qu'un peu censé aurait fait...Et pourtant. Je me suis mise à suivre la piste de son odeur, elle était toujours en ligne droite, comme si le félins savait exactement ou aller, censé, pas fous. Pas comme la dernière fois ou il luttait contre lui même. La il savait exactement et c'est ce qui me rendais curieuse.

Je ne sais pas combien de temps j'ai marche, suivant cette même piste à me demander si c'était une bonne idée. Plusieurs fois je me suis demandé si je ne ferais pas mieux de faire demi-tour, mais non, je finissais toujours par continuer à suivre ce chemin. Chat Noir avait une idée bien ancré dans sa tête. Et si maintenant je regardais autour de moi, le paysage changeant, il se dirigeait tout droit vers les terres inconnues. Celles ou la plupart du temps on n'en revient jamais. Je sais que Chat Noir à toujours représenter pour moi le félin monstrueux des histoire des Soldats, ce chat meurtrier et pourtant...Depuis que je l'avais vue avoir du mal à se contrôler, depuis que je savais qu'il avait été le compagnon et le père des enfants de mon amie, j'essayais de le voir autrement. Voir ce que mon amie à pu voir en lui que je n'avais pas encore vue.
Désormais l'odeur s'intensifiait, toujours plus fort, et tout autour tout se raréfiait. Je finis par être cacher derrière un buisson à demi déshydrater aux abords de la mer craquelée, et le je le vis. Je voyais Chat Noir debout, qui semblait fixer quelque chose, et il parlait, et je pouvais entendre.

-Si tu es réelle ou que tu m'entends vraiment, je tiens à... m'excuser... Je n'ai pas été digne de toi ni même de nos petits. Tu es et sera toujours ce qu'il y a de plus chère à mes yeux. J'ai seulement mis du temps à m'en rendre compte. Je t'ai fait du mal, j'ai été stupide. J'ai maintenant la punition que je mérite, la pire de toute : le regret. Sache ô combien je t'aimais, je t'aime et je t'aimerais. Je n'ai jamais pu te le dire en face. Je pars pour un moment mais, je reviendrais. Et quand mon retour se fera, nos petits, je retrouverai et m'excuser je le ferai. Je rattraperai le temps perdu ! Je veux que tu sois fière de moi, je veux me racheter. Je ne pourrai jamais réparer entièrement ce que j'ai détruit mais, je ferai de mon mieux. Je te le promets. Au revoir, ma compagne.

Espionner n'était pas quelque chose souvent de bien vue, pourtant cela me fit comprendre beaucoup de choses tout d'un coup. Il regrettait et un chat, n'importe qui que ce soit, si il éprouvait des regrets sincère c'est qu'il avait un cœur. Il avait aimé Hishika et ses enfants. Cela m'apaisa intérieurement, mon amie pouvait trouver elle aussi le repos éternel, elle surveillerais depuis les étoiles son compagnon. Peut-être que Hide et ses autres frères et sœurs, pouvaient eux aussi voir leurs pères ? J’espérais que oui, même si cela reviendrait à dire que Hide et Shinju et les autres n'étaient plus de ce monde.
Chat Noir se mit à avancer vers les Terres Inconnues, j’hésitais pendant un moment, me demandant que faire le laisser partir pour de bon, en me demandant toujours pourquoi, ou essayer, une dernière choses, même après tout ce qu'il m'a fait, bizarrement le voir partir me dérangeais. Je sortis de mon buissons rabougris en bondissant.

-Chat Noir, Attends ! Puis je m'arrêtais, à une distance respectable tout de même pour le moment, et le regardais. Tu pars ?

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire



x Messages : 358
x Date d'inscription : 06/01/2016
x Age : 15


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 27 Avr - 10:59








 

 
Une dernière promesse, un nouvel objctif

 
Feat Terra (incruste :p)

 
Chat Noir ? Qui m'appelle ainsi ? Je ne sais pas vraiment si je dois bien le prendre tout de même. Je me retourne et mes yeux croisent les siens. Elle ? Ici ? J'en reste gueule bée. Elle est totalement inconsciente ! Pourquoi me parler après tout ce que je lui ai fait ? Mais bon, le hasard fait bien les choses. Je comptais justement la retrouver, elle aussi, à mon retour. Mais il semblerait que cela ce fasse plus tôt que je l'avais prévu.

« Elle est débile ! » Crache une voix dans mon esprit. Les autres ricanent. Je soupire et grogne. Elles sont vraiment insupportables. Renard apparaît à cet instant à mes côtés. Bah tient ! Il ne manquait plus que lui ! Il se met à insulter la chatonne. Je grogne un peu plus, enfonçant mes griffes dans le sol. Je ferme les yeux, inspire et expire lentement. Ils ne sont pas réels. Ils font partis de ton imagination. C'est ce monstre qui les a créent. Je ne dois pas leur prêter attention. Mon corps tremble tandis que je lutte contre moi-même. Je dois gagner. Je ne suis pas fou. Je ne suis pas fou, n'est-ce pas ?

Je rouvre doucement les yeux et soupire de soulagement. Plus rien. J'ai réussi à les faire fuir. Je me suis entrainé quand je me suis rendu compte de ce qui se passait. Avant de partir, il fallait impérativement que je trouve un moyen pour les empêcher d'avoir raison de moi, autrement je n'aurai pas tenu un jour en dehors de mes terres natales. Je pense avoir trouvé une assez bonne solution. Mais, je sais qu'il faudra que je la change bientôt, ils finiront par s'y faire et ça ne les affectera plus. Mais, je m'y ferais ! J'y arriverai ! J'y crois !

Je regarde la Caméléon. J'hésite entre elle est courageuse ou incroyablement inconsciente et naïve. Quoi qu'il en soit, elle, au moins à toute sa tête, donc bon, j'ai le droit de rien dire. Et puis même, je suis contente qu'elle ne me fuie pas. Déjà parce que je lui dois des excuses. Ensuite, elle arrive peut-être à voir en moi ce que je veux devenir, elle croit peut-être en ce chat qui essaye de lutter contre une folie pure et profonde. Rien de mieux pour m'encourager et me donner espoir. Si elle croit en moi, si Hishika croit en moi, je n'ai pas le droit de les décevoir, pour me rattraper ! Se serait ma manière la plus sincère de m'excuser. Je ne peux pas abandonner ! J'ai des gens qui me soutiennent ! Même si je ne suis pas sûr pour elle, je sais qua ma compagne, elle, elle est là. Et, qui sait, mes chatons sont peut-être avec moi aussi ?

Je me fais sûrement un peu trop d'idées. Ils ne me pardonneront pas aussi facilement. Mais, si je leur prouve ma détermination, alors ils reconsidéreront peut-être la question. J'ai encore un espoir. À moi de le saisir et de tout faire, de me donner à fond. Et ceux peu importe si je vais devoir combattre une partie de moi, peu importe à quel point je pourrai avoir mal. Dans ces moments-là, je dois penser à eux, au fait que je n'ai pas le droit de me plaindre parce que je leur ai fait bien pire.

Je souris. Sincèrement, sans aucune once de folie, de sadique ou je ne sais quoi. Je souris parce que je suis heureux. J'ai trouvé ma voie. Même s'ils me répètent que je deviens faible, je m'en fiche. Si devenir faible veut dire devenir heureux et avoir toute ma tête, alors je deviendrais faible. Je me souviens du regard furieux que Renard avait, la première fois que j'ai réussi à le repousser. J'avais gagné. Je crois que je n'ai jamais été si fier de moi. J'avais une belle tête de débile victorieux. Heureusement que personne ne l'a vu... Personne ne l'a vu, hein ?

- Oui, je m'en vais. Il faut que je retrouve mon frère, je sais qu'il pourra m'aider à me ramener. Je l'ai cherché jusqu'ici et j'ai fini par apprendre qu'il a été transféré. Je ne sais pas exactement où mais, une chose est sûre : ce n'est pas en restant là où je suis certain qu'il n'est plus que je le retrouverai.

Je m'assois en face d'elle. Elle est la première à qui je dévoile tout cela. Qui l'aurait cru, hein ? Je ne sais pas, j'ai confiance en elle. De toute façon, qu'est-ce qu'elle pourrait faire ? M'en empêcher ? Pourquoi elle le ferait ? De toute façon, elle n'en a pas la force. Le dire à tout le monde ? Et bien, elle peut, comme ça, tout le monde criera « hourra ! ». Surtout les Soldats. Je crois que je les ai bien énervé à rôdé sans cesse autour de leur base. Je ricane en pensant à cela. Ils me l'ont fait comprendre bon nombre de fois mais, je suis toujours revenu ! Je pense que je les exaspérais. Mais, je suis fier de ma connerie ! Grâce à elle, je sais quoi faire à présent.  

 



Code par xLittleRainbow

_________________
Lie is better like then !

Merci à ma Pasteak :D : https://zupimages.net/up/18/19/q8nb.png



x Messages : 656
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 27 Avr - 19:10


Un battement de cœur qui saute et je le regardais toujours. Attendant la moindre réponse, le moindre signe enfaite. Il s'arrêta de marcher, et se retourna pour me regarder. Il n'y avait plus cette étrange lueur dans ses yeux qui m'avait fait tant réfléchir. On lisait néanmoins, beaucoup de surprise, de l'incompréhension. Et ça pouvait se comprendre, c'est comme si je me jetais au milieu de prédateurs affamé, mais sauf qu'ici, lui n'en était pas un. Pas cette fois. Et j'imagine plus jamais.
Malgré une certaine distance, je l'entends grogner, haleter, remuer la terre avec ses griffes et ses yeux se fermer, crispé. Je ne bougea pourtant pas d'un poil, mais je sentis néanmoins mes muscles se tendrent par instincts, par habitude peut-être ? Avec nos sacrée rencontre haute en force ça ne m'étonnerais pas. Les secondes passèrent dans un silence torturant moralement et autant physiquement sur mes muscles. Puis ses yeux bleu glace se rouvrirent et nos regards se croisèrent.

Il était maître de lui-même, calme, et même un peu apaiser. Peut-être de se sentir enfin un peu libre de la prison mentale qui le retenait ? Puis comme pour renforcer mes pensées qui venaient d’éclore il sourit. Mais pas ce sourire qu'il avait l'habitude d'avoir sur lui, cruelle, fous, moqueur, bavant...
Ceci me donna du baume au cœur, de voir un sourire sincère, ça me fait toujours du bien de voir un félins ou même n'importe qui, avec un sourire sur le visage. Parce que un vraie sourire ca change tout, c'est comme un soleil, ça illumine ta journée.

-Oui, je m'en vais. Il faut que je retrouve mon frère, je sais qu'il pourra m'aider à me ramener. Je l'ai cherché jusqu'ici et j'ai fini par apprendre qu'il a été transféré. Je ne sais pas exactement où mais, une chose est sûre : ce n'est pas en restant là où je suis certain qu'il n'est plus que je le retrouverai.Dit-il d'une voix calme.

Je me sentis surprise, parce que on fond, c'était la première fois que je l'entendais parler. Dans le sens, d'entendre sa vraie voix, celle qui l'avait. Pas celle qui est cruelle, meurtrie, triste,folle... Ça me faisait bizarre de l'entendre de cette façon, que le cours des choses changent d'une telle façon. Il allait donc partir bel et bien vers l’inconnue retrouver son frère. Je ne savais pas qu'il avait un frère et je me demandais si mon amie avait connue l'existence de ce frère à Chat Noir.
Il s'assit calmement, signe encore une fois qu'il était complétement différent de ma dernière rencontre avec lui. Le calme présent, personne pour nous déranger. Tout ça semblait fous, et n'importe quoi. Au fond, peut-être que j'étais folle d'agir ainsi et c'est surement comme ça qu'il me traiterait les "autres" si je leurs disais. Mais je n'allais pas le faire, il n'avait pas à connaitre mes agissement. Chat Noir à fait beaucoup de chose et nos seuls rencontre s'était résumé à de la douleur et de la haine. Mais la haine ne vient jamais seule, il y a toujours un élément qui déclenche ça, je m'étais promis de la soigner, de le libérer. Mais il semblerait qu'il a finis par y arriver seul. Ça m'apaisa intérieurement, personne ne devait souffrir.

Je fis de même pour prouver a Chat Noir que si j'étais venue, c'était pour avoir de bonne intentions. Après un pas hésitant, je marchais vers lui d'un pas déterminant, m'arrêtant un peu avant pour m'assoir face à lui., toujours en le regardant, ne lâchant pas une seule seconde son regard de peur de perdre cet instant. De croire que tout cas était une illusion. Je me mis a afficher un sourire sincère.

-Je suis contente pour toi si tu as trouver ou se trouve ton frère, surtout si il peut t'aider. Et puis c'est déjà bien, tu as réussis à te maîtriser c'est formidable ! Lui dis-je avec une voix enthousiaste.

Et pourtant au fond de moi, cela me faisait toujours autant bizarre de lui parler vraiment, de savoir qu'il pouvait vraiment m'écouter, de pouvoir enfin parler au père de Hide, à lui, qui malgré ca, je le connaissais depuis longtemps.
Je rajoutais d'une voix un peux plus amères.

-Mais si tu pars vers les Terres Inconnues, ça veut dire que tu ne reviendra probablement jamais ?

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire



x Messages : 358
x Date d'inscription : 06/01/2016
x Age : 15


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 27 Avr - 19:59









Une dernière promesse, un nouvel objectif

Feat Terra (incruste :p)

Elle se rapproche un peu jusqu'à s'asseoir en face de moi. Elle ne me lâche pas du regard. Et je dois avouer que ça me fait du bien. Elle me regarde droit dans les yeux, sans une once de peur, de haine, de mépris, de dégoût. Je ne sais pas pourquoi, je ne saurais l'expliquer, mais, ça me rassure.

Et le fait qu'elle énonce que j'ai réussi à me contrôler m'encourage aussi. C'est une victoire, une belle victoire ! Elle a l'air sincère et réellement enthousiaste. Cette petite... Moi qui croyais qu'elle était la dernière des abrutis, elle a seulement du coeur. Elle ne cherche que le bien. Je devrais prendre exemple sur elle.

Cela reste quand même étrange comme atmosphère. On s'assoit face à face, on se parle normalement. Je ne lui saute pas à la gorge. Elle ne m'envoie des bâtons et des cailloux dessus (ma tête s'en rappelle encore, fichu débris de la nature !). Pourtant, ce n'était pas comme cela lors de nos anciennes rencontres. Vraiment bizarre. De plus, je me confie à elle. C'est la seule personne à qui j'ai parlé de mes recherches et de mes objectifs.

Quand elle évoque le fait que je ne vais peut-être pas revenir, je ne peux m'empêcher de faire une grimace. J'y pense depuis le début. Et ça m'énerve ! Je n'ai pas le droit de penser à cela ! Je dois revenir. Je vais revenir. Je lui ai fait la promesse. Il faut juste savoir quand. Et si, je me donnais une date limite ? Un autre but ? C'est grâce aux objectifs et aux promesses que je fais que j'arrive à me battre et à garder la raison. Alors, si je veux me motiver à revenir ici, si je veux être sûr que je n'abandonnerai pas, il faut que je me fixe un délai.

Il ne faut pas qu'il soit trop long : je serais encore capable de l'oublier ! Mais, surtout, rester trop longtemps à errer dans les terres inconnues ou autre part n'est pas bon. Trop dangereux. Alors, combien de temps ? Il faut quand même que je retrouve mon frère et je ne sais pas sa position exacte. À vrai dire, je vais jouer sur la chance. Je sais que c'est très risqué et débile, mais, il faut que je le fasse, j'en éprouve le besoin, le besoin de le chercher un peu plus et de me dire que je ne l'ai pas abandonné dès que je le savais loin. Il faut compter le temps que je revienne aussi, le chemin de retour. Je soupire.

Deux mois. Je ne sais pas pourquoi, mais, la réponse est venue d'elle-même se glisser dans mon esprit. Et je veux faire confiance à mon intuition pour une fois. Même si cela me paraît très court, ça me fera une motivation en plus, je n'en doute pas ! De toute façon, du temps en plus signifierait un gros risque de me perdre. Je préfère vraiment une date assez courte. Il faudra aussi que je pense à comment retrouver mon chemin ! J'y arriverai. Crois-tu que si je sème des poils, ça fonctionne ?

Rassure-toi, je sais que cela ne fonctionnerait pas. Ça s'envolerait en moins de deux secondes et je ne les verrai même pas au sol ! Maintenant, il faut que je prouve mon retour dans deux mois piles, pas un jour de plus. Je ne vais pas aller encore chercher des chats dans toute la forêt après ce que je suppose être un long voyage tout de même. À moins que... Je relève la tête et regarde la Caméléon. Mais oui ! Je sais ce que je vais faire ! En plus, elle était liée avec Hishika, n'est-ce pas ? Elle la connaissait, ma compagne doit donc veiller sur elle et sera que j'ai tenu ma promesse.

- Je reviendrais ! J'en ai fait la promesse ! Et pour te le prouvais, à toi aussi, je veux te confier une mission. Je me donne un délai de deux mois pour revenir. Dans deux mois, acceptes-tu de revenir ici et de guetter mon arrivée ?


Une lueur d'espoir et de détermination illumine mon regard. Oui, je suis fou à lié, je pars avec énormément de chance de ne pas revenir, je n'ai pas de réelle destination, aucun foutu sens de l'orientation et je demande à une chatte que j'ai fait souffrir de m'attendre mais, je m'en contre cogne !




Code par xLittleRainbow



_________________
Lie is better like then !

Merci à ma Pasteak :D : https://zupimages.net/up/18/19/q8nb.png



x Messages : 656
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 29 Avr - 2:22


Quand je suis plongée dans son regard, j'ai l'impressions de les voir briller comme des petites étoiles en plein jour qu'on peut arriver à voir. Cette lueur était positive, annonciateur de bonne nouvelle ! Pas une mine toute triste sur le visage. Malgre le fait qu'il allait partir....
Chat Noir sepblait réfléchir à mes questions, il réfléchissait intensément, un peu comme si lui-même n'avait pas pensé à ca. Qu'il ne reviendrait sûrement pas, qu'il allait quitter ses terres définitivement. Peut-être que dans sa tête pour lui, il allait retrouver son frère et guerir completement et point. Le reste, le lourd, le négatif, l'impacte, c'était pas parvenue.

Chat Noir se mit à faire une drôle de grimace qui pourrait paraitre très comique en d'autres circonstances. Sûrement que d'étranges pensées viennent de s'introduire dans son esprit pardi !

-Je reviendrais ! J'en ai fait la promesse ! Et pour te le prouvais, à toi aussi, je veux te confier une mission. Je me donne un délai de deux mois pour revenir. Dans deux mois, acceptes-tu de revenir ici et de guetter mon arrivée ? Dit-il avec une force si determinante.

Je le regardais pendant quelques secondes, les yeux brillant de ce qu'il venait de dire. Il était pleinement sincère dans sa voix, cela s'entendait comme les oiseaux du printemps. Et ce regard, il voulait vraiment revenir, il y tenait fermement. Et je le croyais dans ces paroles, mais je ne pouvais m'empêcher de douter, d'imaginer ce qui se trouvait dans les Terres inconnue. Personne ne savait. Du moins pas à ma connaissance. A regarder l'horizon on dirait un désert qui ne s'arrête jamais... Y avait-il seulement quelques chose là-bas ? Au dela du soleil couchant ?
J'étais mêlée de curiosité et de frayeur et pendant un moment je voulais lui demander si je pouvais l'accompagner. Mais je ne pouvais pas. J'avais fes responsabilité au sein de ma guilde. Qui les soignera si je pars ? Je suis la seule. Je peux pas les laisser, je me dois de les aider.

Chat Noir avait fait promesse de revenir, je voulais le croire vraiment, mais le souvenir de tant se promesse brisée par mes amies me revinrent pendant un court moment. Je les balaya d'un sourire. Non. Je devais le croire, avoir espoire et sourire. Il avait dit deux mois n'est-ce pas ? Donc ca veut dire deux lune si je me trompe pas, d'après ce que j'écoutais presde ma tanière les félins discuter. Je levais ma tête vers le felins sombre, un grand sourire.

-Promis ! Je serais là ! Je t'attendrais tu verras ! Et si jamais je ne croise pas tes moustaches j'irais te chercher Chat..Je m'interrompis subitement et mon oreilles droit se baissa de curiosité.J'imagine que tu as un vraie nom que Chat Noir non ? Je m'appelle Terra moi. Dis-je avec enthousiasme. J'allais surement enfin connaitre son nom. Etrange et drole apres tant de saisons passé!


_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire



x Messages : 358
x Date d'inscription : 06/01/2016
x Age : 15


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 2 Mai - 17:30









Une dernière promesse, un nouvel objctif

Feat Terra (incruste :p)


Je suis content qu'elle est acceptée. Cela me fait beaucoup de but à atteindre mais, il le faut bien ! Elle sera donc la première mine que je verrai en revenant. Qui l'aurait cru ? Pas moi, c'est certain. À vrai dire, je n'avais même pas pensé à quelqu'un pour m'accueillir. C'est pourtant une très bonne idée, une motivation en plus ! Mais, même si j'avais eu cette idée avant, jamais je ne me serais attendu à ce que ce soit elle. Comme quoi, le destin fait bien les choses, n'est-ce pas ? Elle m'a promis d'être présente, elle croit en moi. Je pense qu'elle est la première à croire en moi. Peut-être la deuxième, je ne sais pas, il faudrait demander à Hishika.

Un nom ? Oui, bien sûr que j'en ai un, comme tous les chats. Mais ce nom n'a plus aucune valeur à mes yeux. Pire que ça, il me fait honte. On ne pense sûrement qu'à des choses négatives en l'entendant. Je n'ai jamais rien fait de brillant dans ma vie. Je n'ai fait que le mal, partout. Je n'ai fait que détruire.

J'ai déjà pensé à changer de nom. Je voulais essayer d'enterrer ma vie d'avant et, cela aurait été une preuve du changement que je suis prêt à faire. J'ai pensé à prendre le nom de mon frère. Mauvaise idée. Nate n'est pas mort et, si je le retrouve et que je lui apprends que j'ai volé son nom, j'aurais seulement l'air idiot. Puis, Nathan est mon frangin, prendre son nom voudrait dire que je suis comme lui ou que je tente de lui ressembler. Ce n'est pas ce que je cherche. Je veux qu'on me reconnaisse pour ce que je suis, pour qui je suis.

Au final, j'ai abandonné l'idée. Il faut bien que j'assume mes actes, n'est-ce pas ? C'est la première étape pour être en paix avec soi-même, accepter le passé. Avec un autre prénom, je n'aurais que me cacher, que fuir mes démons. Ce n'est pas la solution. Je dois les affronter.

Je regarde la chatonne. Enfin, je devrais dire, Terra. C'est court mais mignon. Cela lui va bien. Je soupire. Le temps presse. Il faut que je parte. Honnêtement, je n'en ai pas envie. Je ne le montre pas, mais, je suis rongé par la peur, l'angoisse de ne pas savoir ce qu'il a là-bas, ce qui m'attend. J'aurais aimé retrouver mes petits d'abord, retrouver tous les chats à qui je dois des excuses en fait. Mais je ne peux pas maintenant, pas dans cet état là. Je le sais pertinemment, pourtant...

Pourquoi y a-t-il fallut que je tombe sur cette chatte, hein ? Voilà que maintenant, j'ai du mal à partir. Pendant un court instant, j'ai imaginé rester ici. Je me suis vu, tentant de lutter contre moi-même de toutes les manières possibles, à l'aide de chat que j'aurais rencontré lors de ce qui pourrait bien être ma nouvelle vie, mon nouveau départ. J'ai vite chassé ces pensées.

Je ne peux pas me permettre d'avoir ce genre de vision du futur, ce n'est pas comme ça que cela doit se dérouler. J'ai un objectif, je ne dois pas le perdre de vue alors que je ne me suis même pas encore mis en route. J'ai tout planifié. Tout organisé. Et l'organisation, c'est ce dont mon esprit a le plus besoin en ce moment. Il a besoin d'être clair. Alors, pas de compromis, Ryuk !

Je respire un grand coup, chassant tout le flot de mes pensées qui m'attaquent et me font petit à petit partir trop loin. Elles me font trop réfléchir et m'écarter de mon but premier. J'ai déjà tout prévu, je ne dois plus me poser de question à présent. Les questions me font douter et le doute n'est pas permis lors de mon voyage. Un seul moment de perte de confiance, de doute et tout s'écroule, moi le premier.

- Mon nom est Ryuk. À présent, je dois partir. Il sera trop tard autrement. À dans deux mois, Terra. Je compte sur toi, petite.

Mes yeux se posent sur elle et croisent les siens une dernière fois. Je lui souris, confiant, déterminé. Je me redresse et, lentement, commence à m'éloigner. Je ne dois pas regarder en arrière. Si je le fais, je suis bon pour rester ici ! Sois fort, mon vieux, ce n'est que le début d'un long voyage, d'une longue histoire, d'un nouveau départ... D'une nouvelle vie ! Je reviendrais, plus fort, plus expérimenté, plus grandit. Je n'en doute pas. Enfin si, peut-être un petit peu, mais je ne veux pas me l'avouer, ça vaut mieux pour ma détermination.

Ne tenant plus, je pivote une ultime fois la tête vers la féline. Une petite distance s'est creusée entre nous. Vraiment petite. Je vais très lentement exprès, il est vrai. J'attends seulement un dernier signe de sa part, son feu vert et je pourrais partir la conscience tranquille.




Code par xLittleRainbow


_________________
Lie is better like then !

Merci à ma Pasteak :D : https://zupimages.net/up/18/19/q8nb.png



x Messages : 656
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 6 Mai - 1:33


Il réfléchit pendant un moment. Un moment que je pensais cours mais qui s'avère long, avec milles émotions passant sur le visage de Chat Noir. Peut être qu'il se remémorait d'anciens souvenirs lointain qu'il n'avait plus pensé. Je ne suis pas doué, je le sais, je suis comme ca, mais reconnaitre des émotions sur un visage n'est pas vraiment compliqué. Et la j'arrive à y lire de la tristesse, des regrets, de la joie, de la colère. Autant de sentiments contradictoire imprimé dans une seule coquille.
Pendant un moment je me demande si Chat Noir en a oublié son propre nom dans le chaos, dans sa bataille, sa lutte, contre ses propres démons.

Un soupir puis une inspiration et les yeux bleue glace de Chat Noir luirent d'un nouvelle éclat suivit de sa voix désormais douce ou je ne me suis pas encore habitué.

- Mon nom est Ryuk. À présent, je dois partir. Il sera trop tard autrement. À dans deux mois, Terra. Je compte sur toi, petite.

Encore une fois, j'ai l'impressions que mon coeur va rater un battement. Je connais enfin son nom. Apres tant de lunes passé et des saisons défilé, je connais enfin le nom de Chat Noir. Celui qui m'a fait mes premières cicatrices, celui qui était le compagnons de ma meilleure amie et le père des enfants, celui que je m'étais promis d'aider. Il se nommait Ryuk. Un nom qui semble bien sonner, que maintenant je peux y mettre un nom. C'est une forme de soulagement de connaitre son nom, si on m'avait dit ca avant l'hiver, jamais je n'y aurait crus. Son sourire me ramène à la réalité et à ses dernieres parole.
Et comme par malédiction, je n'arrive plus a parler, les mots restent bloqué, les mots me manque, tandis que je le vois se retourné. Que je le vois partir vers les terres Inconnues. Je veux y croire qu'il reviendra dans deux lunes, mais j'ai peur. Terriblement peur. Je pourraiq presque sentir des larmes venir de ce que l'on appelle la tristesse, mais je les chasse comme les vents.

Ca y est il part. C'est finis.
Il était le dernier. Celui qui me rattaché encore à mon passé. Mais maintenant qu'il part, il n'y a plus personnes. Plus rien. Je dois maintenant songer à aller de l'avant, laisser de nouveaux coeur lumineux entrer dans la vie et laissé le passé.
Il reviendra.
Il l'a promit.


Et comme si nous étions en symbiose, il se retourna une dernière fois, un dernier regard avant le grand voyage, je chassa d'un revers de pattes tous les sentiments négatifs et lui sourit tout en lui lançant gaiment :

-Bon voyage Ryuk ! Je t'attendrais ! Et n'oublie pas, si tu te sens seul, regarde les étoiles, on est tous avec toi !

Les étoiles. Elle m'ont tant aidé quand j'ai souffert. C'était Hishika qui m'avait appris cela, depuis je regarde mes amis devenues des étoiles et leurs parlent. Ca le fait du bien de leur parler, et je sais que ca l'aidera lui, car il aura des moments difficiles, des moments ou il voudra abandonner, mais on sera la. Je serais la. Pas physiquement, mais le soir lorsque je regarderais le ciel je penserais à lui, à lui donner du courage et je sais qu'il le recevra, parce que nous partageons tous le même ciel.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire

AdminAdmin


x Messages : 1155
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
18/100  (18/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Mar 15 Mai - 22:44


J'archive ~

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 







Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: