AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Retour sur d'anciens rivages (Feat Yasashii)



x Messages : 85
x Date d'inscription : 14/04/2017
x Age : 20
x Felicoins : 4,5


Feuille de personnage
Force:
12/100  (12/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
12/100  (12/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 6 Mar - 20:42


Encore combin de temps durerait cet hiver de glace ? Cette question tournait en boucle dans ta tête, tandis que depuis l'aube tu marchais. Tu ne pouvais pas courir avec un froid pareil, tes poumons t'auraient fais souffir. Malgré les nuages nombreux tu savais que le soleil pointait haut au-dessus de tes oreilles. Tu avais le temps après tout, et sur ton chemin de solitude, dans cette sinueuse forêt transformé en royaume de glace, tu avais sifflé mélodieusement cette tristesse qui t'accablait. Non pas que cela te faisait vraiment mal, tu avais prit habitude d'être seul depuis tout ce temps. C'est juste que tu envies la complicité que la plupart des membres de ta guilde avaient entre eux. Ils partageaient leur repas ensemble, chasse ensemble, riaient...

C'est cela que tu avait envie de connaitre, tu sais bien qu'ils ne sont pas méchant, ils sont gentils, mais personne ne peut vraiment supporter de parler à un détecteur de mensonge. Ca les mettraient mal  à l'aise. Comment leur en vouloir ?  Ca pouvait même avoir un touchant de mignon.

Maintenant te voila arrivé à l'oasis. Tu n'étais pas vraiment ici à ton arrivé, la guilde avait déménagé pour sécurité, mais tu avais deja mis les pattes pour emmener le reste de quelques affaires. Tu sentais un petit redoux a cet ednroit. Certes il faisait toujours aussi froid, mais tout de même moins qu'une forêt plongé dans l'ombre. Pourquoi venir ici ? Peut etre pour trouver des reste de certaines chose encore. Des restes de plumes pour garnir les nids ? Des anciennes plantes medicinales encore potable? Ou bien trouver une frêle proie ? Même si cela semblait mlus complexe en vue de l'odeur encore présente de certains de tes camarades. Tu te demandes comment vivaient-il avant on arrivé, tout comme les Felinae.

En étant seul on est beaucoup plus attentif, et les chuchotement de certains de tes camarades qui évoquait l'ancien Felinae etaient nombreux. Meur nouveaux chef etait louche aux yeux de certains et dangereux.
Tu écoutais mais se faire une opinions n'etait pas possible quand on ne connait pas. Tu ne pouvais pas te baser sur de rumeurs, sinon ce serait presque croire un mensonge. De plus tu n'as encore pas du tout croisé de Felinae.  Peut etre lors du degel ?
Tu ne vois lors de ta marche que ta patte se plante dans une petite branche épineuse, s'enfoncant légèrement dans ton coussinets que tu releves de vitesse par un pic de douleur.

- Ouch !

Tu prends dans tes croces cette stupide echardes et la crache de côté avant de lecher ton coussinets. Mais encore une fois, avec une langue de serpent ce n'est vraiment point facile. Le temps d'arreter ce petit saignement tu ne peutx t'empêcher de grommeler.

_________________

Charmant vous parle en #086A87
Merchi Khal'Tsu :luv:

Reference:
 



x Messages : 364
x Date d'inscription : 06/01/2016
x Age : 15
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
15/100  (15/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
20/100  (20/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 25 Mai - 19:45








 

 
Retour sur d'anciens rivages

 
Feat le prince Charmant

 
Cela fait combien de temps à présent ? Un an ? Déjà ? Autant que ça ? Impossible. N'est-ce pas ?

Où est-elle ? Elle doit être là. Quelque part. Ce n'est pas possible autrement. Mais, comment peut-elle rester avec ces brutes ? Ils n'ont ni âme, ni coeur. La gentillesse, la compassion, l'entre aide, l'égalité... Ce ne sont pas des mots qui font partis de leur vocabulaire. Ils ne connaissent que violence et haine. Quand tu penses à ce qu'ils t'ont fait subir, tu ne peux t'empêcher d'en avoir les frissons.

Leurs coups, tes douleurs. Leurs ricanements, tes cris. Leurs joies, tes larmes. Leurs confiances en eux, ton découragement. Leurs excitations, ton angoisse.

Tu te souviens parfaitement de toutes les sensations qui t'ont rongé à ce moment-là. La pire de toute a été l'anxiété. Ouvrir les yeux à l'aube et avoir tout de suite envie de les refermer. Avoir cette boule au ventre. Avoir des sueurs froides rien qu'en pensant au déroulement de ta journée.

Le même quotidien insupportable. Le même cercle vicieux. Un tour en rond incessant. Une danse avec la souffrance. Un jeu avec la mort. Une seule règle : celui qui lâche en premier perd tout. Si tu avais abandonné, ne serait-ce qu'un seul instant, alors ils en auraient profité. Ils auraient rampé rapidement vers toi et t'auraient pris sans aucun scrupule. Sans aucun remord. Sans aucune culpabilité. Ils n'attendaient que ça. Que tu arrêtes la danse. Que tu perdes au jeu. Ils guettaient ce moment avec patience, comme des rapaces survolant une proie. Leurs regards étaient si pensants, si lourds. Ils prenaient de plus en plus de place. Ils allaient finir par t'étouffer.

C'est du passé tout cela. À présent, tu dois l'oublier. Tu le dois... Mais, à chaque fois que tu penses à elle, les souvenirs les plus enfouis reviennent avec. De plus, tu occupes le poste de messager entre ces monstres et ta guilde. Le pire rang. Pourtant, tu dois y rester, parce que, un jour, tu la retrouveras là-bas. C'est obligé, n'est-ce pas ? Bien sûr ! Elle y est ! Il faut seulement que tu cherches. Encore un peu. Ça viendra.

Tu secoues la tête de droite à gauche. Concentration, Yasashii. Ce n'est pas le moment de ressasser le passé. Ce n'est jamais le moment. Tu. Dois. L'oublier. Tu lâches un soupire. Il faut que tu sortes, que tu te vide la tête. Tes pattes ne demandent qu'à se dégourdir. Tu te lèves et pointes ton museau à l'extérieur. Mauvaise idée ! Il fait bien froid, dehors ! Tu grimaces mais, sors tout de même. Tu ne peux pas rester seul à ne rien faire une seconde de plus. Tu vas devenir fou autrement ! Tu regardes le ciel. C'est l'aube. Déjà ?

Tu n'as à nouveau pas réussi à trouver le sommeil. Tes crises continuent sans cesse. C'est toujours la même chose. Dès que tu fermes l'oeil, tu rêves d'eux. Ils viennent t'attraper, te traquer. Ils s'amusent de tes réactions, te laisses fuir l'espace d'un instant pour mieux te pourchasser par la suite. La souffrance accélère la danse. La Mort prend l'avantage dans le jeu. Ce cauchemar se termine perpétuellement par la même chose... La perte de ton oeil... Pile quand sa griffe atteint ton oeil, tout s'arrête et tu réveilles en sursaut, couvert de sueur. Tu entends ton coeur tambouriner dans ta poitrine.

Elles ne vont jamais s'arrêter, n'est-ce pas ? Ces visions ne te laisseront jamais en paix, hein ? Si seulement tu avais quelqu'un... Si seulement tu l'avais, elle... Est-ce qu'une présence changerait beaucoup de choses ? Tu ne sais pas. Mais, cela te permettrait au moins de te confier. Tu vas finir par péter un plomb face au silence auquel tu t'heurtes constamment.

Un bruit te sors de tes pensées. Tu clignes plusieurs fois des yeux, revenant à la réalité. Où te trouves-tu ? Tu ne sais même pas ! Tu regardes face à toi. Un chat ! Mais, d'où sort-il ?... La vraie question serait plutôt pourquoi tu es là mais, ce n'est qu'un détail. Tu l'observes de ton oeil valide. Il a l'air blessé. Tu penches la tête sur le côté. Que lui arrive-t-il ? Avant de le rejoindre, tu renifles l'air. C'est un Ophéis, tu ne devrais pas courir un grand danger. Il est avec toi. Tu t'approches doucement.

- Eh, salut ! Tu es blessé ?

 



Code par xLittleRainbow

_________________
Life is better like then !

Merci à ma Pasteak :D : https://zupimages.net/up/18/19/q8nb.png



x Messages : 85
x Date d'inscription : 14/04/2017
x Age : 20
x Felicoins : 4,5


Feuille de personnage
Force:
12/100  (12/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
12/100  (12/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 4 Juin - 19:57


Une brise tiède charrie mon pelage tandis que j’essaye de stopper le saignement avec une certaine difficulté. A croire qu'on ne peut définitivement pas s'habituer à avoir une autre langue que celle qu'on devrait avoir.
Un petit bruit de pas se fait entendre derrière moi, plus gros qu'une proie, mais plus doux qu'un prédateur qui semble charger sur sa proie. Mais avant d'avoir le temps de se retourner, une voix jeune d'un mâle se fait entendre.

- Eh, salut ! Tu es blessé ?

Je finis par me tourner dans un angle que seuls les chats sont bien capable, hormis peut-être les reptiliens. Eux ils restent un mystère. Restant toujours assis, donc, je finis par apercevoir mon interlocuteur surprise. Il m'en fallu pas plus pour deviner qui sait. Oui voyez-vous, quand on est seule et protecteur, on observe de loin tous les membres de la guilde et à force il est facile de les reconnaitre et de connaitre leurs noms. Après tout ils sont de ma guilde.
Je ne pus m'empêcher d'être assez étonner de voir l'un de mes camarades me faire la discussions. Quoique peut-être était-ce juste de la politesse, mais pourtant ça semblait sincère. Son œil valide en disait en beaucoup à ses parole. Ce bleue rappelant l’été, ou bien les photos que les hommes avait dans leurs bureaux avec des océans d'un bleue saphir. C'était beau, intriguant, précieux et inaccessible.

Inaccessible.

C'était bien le mot. Je fis un sourire et me leva d'un pas dansant, en me dirigeant vers lui, tout en faisant attention à ne pas ré ouvrir ma blessure fraichement fermé. Yasashii, était un félin de couleur rousse avec le poitrail blanc et les pattes blanche, enfaite il me rappelait un peu moi, c'était assez amusant. A quelques différence, mais bon c'est pas très important.
Une fois à sa hauteur, face à lui, je lui sourit de plus bel, et me pencha un peu pour le salue avant de me remettre bien droit.

-Salutation Camarade ! Je m'étais blessé avec mère nature mais rien de grave à signaler. Je te rassure sur cela !

Puis je me mis à marcher autour de lui, bien que ce soit complétement bizarre et certainement stupide de ma part, déjà que mes camarades me fuyais pour mon pouvoir, ils vont me fuir pensant que j'ai un problème mental. Peut-être est-ce la cas, ou bien c'est peut-être eux, qui peut le dire après tout ? Tout en continuant ma ronde, je lui lancais:

-Dis moi Yasashii, que fais-tu toi aussi, aussi matinale à l'oasis ? Dis-je d'une voix mielleuse.

_________________

Charmant vous parle en #086A87
Merchi Khal'Tsu :luv:

Reference:
 

AdminAdmin


x Messages : 1243
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20
x Felicoins : 15


Feuille de personnage
Force:
33/100  (33/100)
Agilité:
23/100  (23/100)
Endurance:
19/100  (19/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Mer 4 Juil - 11:35


Up ~

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Merci ma puce ♥:
 







Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Retour sur scène [feat. Call Sintar]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: Frontière Ouest :: L'oasis-
Sauter vers: