« Sur cette terre déchue, seule la survie prime » - Le Passeur.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Une excursion peu prudente... (P.V. Kaigaan)



x Messages : 14
x Date d'inscription : 16/12/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 4 Jan - 16:52


J'étais partie en mission de reconnaissance ce jour là.

Bien que nos chances étaient vaines, j'avais décidée de proposer d'attaquer la Ménagerie pour essayer de sauver quelques chats de la folie des Bipèdes et du destin de soldat qui s'ouvrait à eux. Ou du moins, j'avais l'intention de proposer...

Puis, j'ai eu l'idée de partir en repérage, pour que mon plan d'attaque semble plus fiable, plan d'attaque qui, pour l'instant n'existait pas. Sans compter que je n'étais qu'une simple Belliciste et une jeune avec peu d'expérience, qui plus est. A moins d'avoir un plan en béton, personne ne m'écouterait jamais!

Déjà, le mieux, à mes yeux, était d'infiltrer le territoire ennemi par les égouts. L'endroit été peu sûr, certes, mais je pense qu'il s'agissait de l'endroit le plus sûr de tous, après, peut-être qu'une diversion à la surface pourrait aider... mais il n'était pas non plus question d'envoyer des chats au suicide, et puis, nous n'étions pas non plus des milliers! Nous aurons besoin d'eux pour la suite...

Oui, il n'y avait pas à dire, mon plan ne ressemblait encore à rien.

Je m'étais donc introduite par la vieille bouche d’égout et m'étais mise à explorer les lieux. C'était comme j'avais pu l'entendre, en pire.

Sale, répugnant et dans un état déplorable, j'avais l'impression que le plafond allait s'écraser sur moi à chaque instant, m'envoyant littéralement 6 pattes sous terre. L'endroit sombre était à la fois un avantage pour la discrétion naturelle de mon pelage, et à la fois des plus dérangeantes par rapport à mon pouvoir. Il n'y avait pas beaucoup d'ombres avec un tel manque de lumière...

C'est alors que je me figeai, aux aguets. J'aurais pu reconnaître cette odeur entre milles, elle était définitivement imprimée dans ma mémoire depuis mon passage parmi eux.

J'avais sentie l'odeur d'un soldat.

_________________
Je fuis les ombres du passé



Nighty miaule en Violet

AdminAdmin


x Messages : 909
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
18/100  (18/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Jeu 11 Jan - 11:22


HRP:
 

Non mais qu'est-ce qu'il foutait là encore ? Les égouts quoi. LES ÉGOUTS. On aurait pu l'envoyer en patrouille n'importe où, même dans le désert en poussant un peu, mais non, il avait été posté ici. La belle affaire. Lors de sa rencontre improbable avec Suie, il avait fait remarqué qu'il n'avait jamais été en mission dans les égouts, et voilà qui était chose faite. D'un côté, il s'en sortait plutôt bien. L'odeur était certes abominable, à faire pâlir n'importe quel grand gaillard, mais au moins le sol était sec, contrairement au sol l'extérieur qui était recouvert de neige. Et comme cette fois il n'était pas tombé dans l'eau de la plus ignoble des façon, il allait pouvoir griller le premier qui allait l’emmerder. Enfin, il valait mieux rester prudent et Kaïgaan n'utilisait que rarement son pouvoir.
Le soldat progressa ainsi dans le long tunnel vide et froid, humant l'air de temps en temps sans rien sentir d'autre que la puanteur de l'eau sale. Sincèrement, il pensait à faire demi-tour immédiatement, rentrer dans sa chambre et basta. Surtout qu'il allait lui falloir des heures de toilette pour enlever cette odeur pestilentielle. Mais au moment où le félin allait abandonner pour de bon, une odeur lui parvint aux narines. Un Felinae, visiblement seul. L'odorat de Kaïgaan était bien moins entrainé que celui des chats sauvages, devant chasser et surveiller leur territoire. Il se doutait donc que l’intrus l'avait déjà repéré. Mais l'avantage des égouts, c'est qu'il n'y avait pas d'effet de surprise possible. Tu avançais ou tu reculais, toujours tout droit. Vous comprendrez donc que Kaïgaan prit un peu la confiance.

- Je sais que tu es là, montre-toi.

Son ton était dur, montrant qu'il avait confiance en lui, mais nullement agressif. Le soldat ne voulait pas se battre contre les chats libres, il les respectait trop pour cela. Enfin, il n'était pas aveuglé par une admiration idiote. Si ce chat lui sautait dessus, Kaïgaan n'allait pas retenir ses coups. Le matou se tenait droit, fixant l'endroit d'où venait l'odeur. Son corps était tendu, paré à une éventuelle attaque.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 





x Messages : 14
x Date d'inscription : 16/12/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 14 Jan - 19:35


Comme je m'y attendais, le soldat m'avait repérée.

"Je sais que tu es là, montre-toi."

Je soupirai et analysai la situation à toute vitesse. J'avais suffisamment d'ombre pour pouvoir éliminer mon adversaire sans me mettre trop en danger. Cependant, j'ignorai tout de ce dernier, si jamais il avait plus d'expérience que moi -ce qui risquait fort d'être le cas-, je pourrais être mise en difficulté... surtout que tous les soldats n'étaient pas forcément des brutes épaisses sadiques qui ne pensent qu'au sang et au combat, 90% d'entre-eux, le sont, certes, voir même plus... mais pas tous! Après tout, j'ai bien failli être soldate moi aussi. Mais peut-être que si j'avais grandi parmi eux, je serai comme eux, si ça se trouve...

Enfin bref, le fait est que, de mon point de vu, il était bien plus sage de me rendre sagement et d'essayer de... je ne sais pas... négocier? Après tout, je n'étais pas dans leur base et j'étais encore non loin de l'entrée des égouts nous étions donc d'avantage à la frontière qu'autre chose... peut-être l'autre m'infligerait-il une simple "correction" et me laisserait ensuite partir en guise d'avertissement... du moins, c'est ce que j'espérai de tout cœur.

Sortant donc de l'ombre, je découvris un grand mâle gris perlé strié de gris plus sombre et de bleu avec un peu de blanc par endroit, son museau était également gris sombre, tandis que ses yeux, eux, étaient également bleu. Vu comme ça et sans compter les cicatrices et la forte carrure, il ne ressemblait pas spécialement à un soldat selon moi... en fait, je dirai même qu'il ressemblait plus à un Felinae ou un Caméléon, bien que ces derniers pouvaient également avoir des cicatrices et des fortes carrures.

En même temps, n'étions-nous pas tous des chats?...

Soupirant intérieurement d'exaspération à cette dernière pensée, je soutenais vaillamment le regard du mâle, sans pour autant le provoquer et en gardant mon calme, attendant qu'il prenne la parole, ne sachant trop que dire.

_________________
Je fuis les ombres du passé



Nighty miaule en Violet

AdminAdmin


x Messages : 909
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
18/100  (18/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Mer 17 Jan - 23:28


L'odeur devint une silhouette, puis un chat se dessina enfin dans la noirceur des égouts. C'était donc bien un Felinae, une femelle ébène tachetée de gris et aux détails violacés. Elle s'était présentée à lui de façon très calme, nullement agressive, ce qui surpris un peu Kaïgaan. Il avait plus l'habitude des Felinaes fiers et combattifs, insultant le premier soldat venu. Mais en soit, il n'allait pas se plaindre d'un trêve. La femelle le regardait vaillamment, visiblement décidée à ce pas avoir l'air timide ou peureuse. Elle se tenait droite, forte, mais calme et pacifiste. Aucun mot ne sortait de sa bouche, comme si elle attendait un quelconque sentence.
Kaïgaan restait méfiant, plissant les yeux pour mieux observer la féline. Même si elle se donnait un air gentillet, elle pouvait très bien cacher son jeu ou préparer quelque chose. Surtout qu'il ne connaissait pas son pouvoir. Il valait mieux rester prudent. Le soldat, toujours un peu tendu, prit donc la parole toujours d'une voix dure et assurée, mais montrant bien que, pour l'instant, il ne prévoyait pas de se battre.

- Qui es-tu et que fais-tu ici ?

Il avait l’impression de passer sa vie à répéter cette phrase à des félins imprudents. Les égouts menaient en ville et à moins que cette demoiselle ait une soudaine envie de chasser le rat, elle venait sans doute espionner ses ennemis. Ce qui était tout à fait louable, quoiqu'un peu suicidaire en étant seule. Si Kaïgaan avait été un soldat "normal", il lui aurait certainement sauté dessus sans autre forme de procès, puis ramené à la caserne en bonne et due forme. Parfois, il se disait que s'il devenait vraiment Felinae un jour, il allait enfin pouvoir chasser des chats comme on lui avait appris chez les soldats. Car pour l'instant, il n'attaquait les chats libres que s'il en était contraint ou qu'on le cherchait vraiment. C'est d'ailleurs ce qu'il faisait actuellement avec Midnight. Pour l'instant, il comptait la faire se barrer d'ici sans la blesser, mais sans faire le gentil non plus, histoire qu'elle le prenne au sérieux. Maintenant, cela dépendait d'elle.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 







Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Excursion de chasse [PL : Venez-vous joindre quand vous voulez!]
» Excursion scolaire | Rang C | Solo
» les animaux insolites
» Une promenade qui tourne mal...
» Excursion dans les Limbes démoniaques : [Annulé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: La Ville (territoire Soldat) :: Les égoûts-
Sauter vers: