« Sur cette terre déchue, seule la survie prime » - Le Passeur.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
"La honte de ma vie !" feat Midnight



x Messages : 78
x Date d'inscription : 13/06/2017
x Age : 13


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
21/100  (21/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 2 Jan - 21:35


"La honte de ma vie !"

ft. Midnight

Tomek faisait sa petite "balade" quotidienne dans la ville. Il la connaissait par coeur a tel point qu'il se faisait rarement prendre par un soldat ou humain. Il était pas très présent dans la guilde car il voulait a TOUS PRIX évité les patrouilles et les corvées du matin. Tous sa, c'est très fatiguant et ennuyeux a faire. "Fainéant" disaient les membres de sa guilde. "J'ai mieux a faire que sa" répondait Tomek. Toute la journée il se trouvait ici, dans ce territoire ou ses parents sont morts. C'était comme chez lui. On le voyait presque jamais a l'oasis. Certains chatons, qui sortait pas tout le temps, ne le reconnaissait pas au sein de la guilde. *Soupir* Bref revenons en ! Tomek allait se rendre au laboratoire. Il fallait bien voir ce que les humains manigançaient pendant que certains de ses camarades restait au chaud. Sans s'en rendre compte, il fut devant ce batiment de malheur. La ou il fut emprisonné. Ce n'était pas très accueillant ; le batiment était tout gris et triste. On se demande vraiment comment font les soldats pour restés dans un endroit aussi triste que le ciel. Les humains n'auraient pas pu mettre quelques décorations, un minimum de joie. Et après ils s'étonnent que des chats s'enfuient chaque jours. *Double soupir*. Le matou se coucha derrière une sorte de rocher et attenda que les soldats devant l'entrée bouge. Oui parce qu'a force de les observer, Tomek avait compris que certain perdaient patience en garde et allait se dégourdir les pattes un peu plus loins. Enfin, sa dépend ! Il attendait...attendait...attendait... et PAF. Le garde perdit patience.
Yes ! Tomek accouru a l'entrée puis...BAAM. Il reçu un violent coup sur la tete. Il rouvrit les yeux et vit avec horreur que deux soldats étaient devant lui, prets a le tuer ! Cette fois c'en était fini de sa misérable vie. Enfin, c'est ce qu'il croyait !


_________________
Tomek  

Merchi beaucoup Terra pour ce dessin de Tomek avec ses parents ! :luv::
 

Merci Inuite pour se jolie dessin que j'aime aussi !:luv::
 

Si tu veux voir ma fiche clique ici > http://felinae.forumactif.org/t3569-tomek#46241

AdminAdmin


x Messages : 86
x Date d'inscription : 09/06/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
48/100  (48/100)
Endurance:
42/100  (42/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 3 Jan - 1:32





Karma.

« intrusion. »

L'alarme sonna à travers la caserne, signalant une intrusion. On ne peut pas dire que c'était habituel mais il arrivait de temps en temps qu'Anchanté entende ce bruit strident, insupportablement fort qui se répandait à travers tous les quartiers de l'endroit. Cela ne signifiait pas une réelle attaque ennemie ou même ne serait-ce qu'une infime menace pour les Humains et leurs protégés, mais plutôt la tentative désespérée et minable d'un petit con inconscient tentant on-ne-sait-quoi. Un sauvetage, peut-être ? Aucun d'entre eux n'avaient été une réussite depuis bien des années, mais la cupidité naïve et orgueilleuse des chats des Guildes n'avait pas tressaillit depuis tout ce temps, on pouvait bien leur accorder cela.

C'était pourtant bien la première fois que le Soldat avait lancé l'alerte de lui-même à travers le bâtiment immaculé du Laboratoire. Il était en patrouille matinale de reconnaissance dans un recoin peu surveillé du bâtiment, accompagné d'une Soldate calme dont il ne connaissait que le nom lorsqu'il, cet intrus, fonça. Peut-être avait-il espéré qu'il pourrait ne pas se faire remarquer. Il est vrai que lorsqu'on possède un nombre limité de neurones et des valeurs si impures, il était difficile de réfléchir correctement à ses actes.

Tout de même ; un chat ennemi était passé outre la barrière électrique qui cheminait l'entièreté du Laboratoire et de la caserne, avait continué son chemin jusqu'à l'édifice, sûrement sans savoir où est-ce qu'il allait se retrouver ni en ayant conscience des caméras et des ailes d'argents qui analysaient chacun de ses mouvements, puis, il tenta de rentrer directement à l'intérieur dudit Laboratoire dans lequel se trouve plus d'armement et de défense que son esprit faible peut imaginer, des centaines de chats Soldats ainsi que des Scientifiques. Et lui, il avait décidé que c'était ne serait-ce que plausible de tenter sa chance. Un génie, réellement.

Anchanté soupira. C'était terriblement agaçant, de tomber sur un tel parasite et d'être forcé à prendre de son temps pour lui. Il n'avait nul envie de se salir la vue et les pattes pour un être aussi insignifiant et misérable qu'un insolent venu gâcher le temps du Soldat à jouer un jeu de grand qu'il ne pouvait même pas percevoir, tout en gâchant sa propre vie au passage. Pourtant, une certaine curiosité le titilla. Ce n'était particulièrement l'intérêt morbide de celui qui désirait voir un autre félin souffrir, non. Anchanté n'avait jamais tiré de plaisir à voir la vie d'un félin se faire enlever. D'ailleurs, il méprisait profondément tous ceux qui se ravissaient de voir le sang d'un autre couler. Les deux comportements étaient tout aussi répugnantes ; d'un côté se posait l'orgueil des chats des Guildes et de l'autre la cupidité perverse des Soldats.

Quelques pensées se tordirent dans son esprit, défilant différents scénarios quant à ce qui allait arriver. Il ne se souciait que très peu du sort de ce mâle, et qu'importe si la mort ou la torture l'attendait. Lui, ne serait que le déclencheur de quelque chose d'irréfutable. Ce chat n'était personne, il n'était rien et si les évènements le décidaient il retournerait à l'état de néant qu'il mérite. Après tout, cela importait peu.

L'atmosphère pesante du Laboratoire se ressentait et comme à chaque fois qu'il revenait en ces lieux, Anchanté sentit comme un poids peser sur ses épaules. Il ne connaissait pas les dédales de l'endroit comme ils connaissaient ceux de la Caserne mais ses repères étaient suffisamment nombreux pour qu'il n'ait pas de mal à s'y retrouver.

Le mâle cendré jugeait toujours l'autre, un air dubitatif. Quelques étincelles semblait s'échapper de son corps, trahissant son passage par l'expérience. La queue du Soldat fouetta l'air, son regard s'endurcit et une expression moqueuse se dessina sur ses traits lorsqu'il devina finalement l'odeur nauséabonde des Caméléons empestant sur le pelage du mâle. Et bien, il avait eu tort de penser sans réfléchir que cela devait être un Felinae qui s'aventurait aussi loin de chez lui. Après tout, les Caméléons aussi, étaient fondamentalement mauvais.

Balançant sa patte en direction du Caméléon bicolore, le Soldat parla presque machinalement :

« Petit con. »

Il marqua une pause.

« Tu n'es qu'un petit con orgueilleux, n'est-ce pas ? Vraiment. Et tu risques de le payer de ta vie, si tu n'endures pas pire. Merci d'avoir trahi l'entièreté des Caméléons en te rendant ici, j'imagine qu'en soi c'est une bonne chose. »

Sa voix se posa et son ton était toujours aussi calme. La Soldate qui se trouvait à côté de lui, Maïa, allait sûrement y mettre du sien également. Il espérait simplement ne pas devoir se salir.

© Kokca


HRP : Bonsoir je m'incruste amoureusement dans votre RP, vu que celui-ci se déroule dans le Laboratoire (http://felinae.forumactif.org/t3724-rps-de-coherence-de-piment-d-aleatoire-mais-pas-totalement). ♥ Il y a quelques petites choses qui ne sont pas correctes dans ton RP Tomek, car ton personnage ne peut tout simplement pas s'introduire dans le Laboratoire comme tu le fais. On n'y rentre pas comme dans un moulin et même si Tomek peut tout à fait se montrer assez écervelé pour tenter la chose, il est impossible qu'il observe tranquillement les Soldats en patrouille chaque jour. (qu'espère-t-il une fois à l'intérieur, dans tous les cas ? Il se ferait également capturer.)
De plus, tu dis que les "gardes" vont éventuellement se dégourdir les pattes un peu plus loin. Ca aussi, c'est non. Aussi, il risque sûrement de perdre sa place d'ombre s'il montre autant d'imprudence et risque la vie de tous ses camarades pour sa curiosité personnelle. Le Laboratoire n'est pas un jeu, et Tomek risque fortement de se faire capturer, même avec l'intervention de Midnight étant donné que s'ils tentaient de s'enfuir ils seraient suivis. J'ai essayé de faire en sorte dans ma réponse que cette scène soit à peu près vraisemblable, mais il va tout de même falloir que tu fasses les modifications nécessaires pour que ton rp soit à peu plausible également. :>
J'imagine que si les Soldats dont tu parles était resté des PNJs (Maïa répondra plus tard), Midnight serait magiquement arrivée de nulle part et aurait sauvé Tomek, mais du coup ça ne va pas tout à fait passer comme ça. ~

_________________
« I’d like to thank you for my fears, I’ve used them well, I trust nobody here. » - Until The Ribbon Breaks

Anchan' n'a pas de masque à gaz sur cette signa mais en attendant ne l'oubliez pas en le dessinant, merci !


Par 5431821983!

Anchanté vous méprise en 4F5B85.



x Messages : 60
x Date d'inscription : 19/10/2017
x Age : 15


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
20/100  (20/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 3 Jan - 2:35


Maïa suivait dans un calme incroyable Anchanté. C'était agréable de reprendre du service après tout ce temps, même avec cet inconnu, à qui la compagnie n'était pas désagréable. Enfin, même si elle le suivait uniquement depuis plusieurs minutes, a la recherche d'un chat, qui était entré dans le labo, déclenchant les alarmes de tous les côtés. Enfin, ce chat semblait être un génie terrible, on pouvait le sentir À... À rien. S'il était entré, ce n'était que par une terrible chance, car toutes les sécurités auraient dû l'arrêter depuis bien longtemps.
Les voilà entré dans le laboratoire. Maia observa les lieux l'espace d'un instant. Suivant toujours les pas du soldat, sa queue remuant de droite à gauche dans un mouvement très régulier, on pouvait entendre les sirènes au loin, cachant les pas déjà silencieux des deux soldats. Et c'est alors que la forme du chat se dessina finalement, et son odeur aussi surtout, était présente dans tout le couloir, et elle observa Anchanté, tandis qu'elle arrêta sa marche régulière, ne jetant ne serait-ce qu'un regard au caméléon, Elle observait avec attention son coéquipier, prête à le défendre si jamais un problème arrivait. C'est alors que celui-ci exprima un regard moqueur avant de dire au caméléon.


"Petit con."

Maïa leva un sourcil, acquiesant du regard, puis elle observa finalement le caméléon, durant la pause de son camarade aux yeux verts, qui semblaient effrayer le cameleon; en vérité, Il était pétrifié, Et il avait raison. Mais, mais, mais.... il ne fallait pas s'emballer ainsi. C'est alors que Anchanté repris.

Tu n'es qu'un petit con orgueilleux, n'est-ce pas ? Vraiment. Et tu risques de le payer de ta vie, si tu n'endures pas pire. Merci d'avoir trahi l'entièreté des Caméléons en te rendant ici, j'imagine qu'en soi c'est une bonne chose.

Maïa se rendit compte qu'elle ne connaissait toujours pas le nom du chat l'accompagnant, elle lui lança alors un petit regard, ammené d'un gentil sourire.

-Je suis Maïa, d'ailleurs.

C'est tout ce qu'elle prononça, pour ne pas perdre trop de temps, dans ses paroles elle amena une petite salutation de la tête. Puis son regard devint soudainement plus froid, lorsqu'elle se tourna vers Tomek, elle fit un premier pas vers lui, Et leva sa patte vers Anchanté pour lui indiquer de ne pas bouger l'espace d'un instant.

-Ecoute-moi cher caméléon. Tu vas calmer ce regard empli de peur, garde le pour plus tard. On vient à peine d'arriver.

Maïa savait comment agir dans ce genre de moment,
il faut toujours tenter de tirer profit de ce genre d'individu avant de les tuer. C'est donc qu'elle éclaircit sa voix.


-Que dirais tu, par exemple, qu'on te torture jusqu'à la mort pour avoir des informations sur les caméléons?

Elle soupira théâtralement avant de répondre.

-Est ce qu'on a besoin d'aller aussi loin pour avoir ces informations? Je suis sûre que non, tu peux faire un tout petit effort non?

_________________
العدل أساس الملك

La justice est le fondement du pouvoir.


Merci Alec pour ce magnifique dessin  :luv:



x Messages : 78
x Date d'inscription : 13/06/2017
x Age : 13


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
21/100  (21/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 4 Jan - 0:47


"La honte de ma vie"

ft. Midnight, Anchanté et Maia

"Mince !" Tomek s'était fait attraper par deux soldats qui, a vu d'oeil, ne laissais rien passer rapidement. Ils avaient l'air expérimenté par leur expression. Tomek tremblait de peur comme un chaton apeuré. Cette fois, il était dans la merde ! Mais alors la ! Le mal avait l'air plus sérieux que la femelle. Lui avait l'air de ne pas etre psychopathe mais l'autre...un peu comme les soldates qu'il avait croisé ? Du moins c'est ce qu'il croyait. "Ne jamais juger le physique des autres" lui avait on conseillé.

- "Petit con" lui cracha le mal.

"Hein ? Moi, petit con ? Comment ça ?" Tomek avait la rage ! Si il serait en position d'attaque, il l'aurait sauté a la gorge. Mais la, aucune possibilité de faire le moindre mouvement ! En plus il devait bien y avoir d'autres soldats en vue. C'était ça les soldats ? Des laches ? Ils ont vraiment besoin d'etre a plusieurs pour humilié un félin qui ne pouvait rien contre eux ? Tomek comprenait mieux pourquoi ses parents n'ont pas survécus aux soldats qui les ont tués. En parlant de ça, il pouvait très bien y avoir le tueur de ses parents dans les parages. Serait il entrain de ricané quelque part en voyant Tomek de cette posture ? Impossible ! Enfin il l'espérait pas !

- "Tu n'es qu'un petit con orgueilleux, n'est-ce pas ? Vraiment. Et tu risques de le payer de ta vie, si tu n'endures pas pire. Merci d'avoir trahi l'entièreté des Caméléons en te rendant ici, j'imagine qu'en soi c'est une bonne chose."ajouta-t-il.

Une bonne chose ? Tomek ne s'était pas rendu compte qu'en faisant sa, il mettait toute sa guilde en danger et aussi son statut d'ombre ! C'est vrai, Tomek est orgueilleux et mais c'est a cause de ses soldats qu'il est comme ça. Gacher son enfance en tuant ses parents, tss. Quelle honte ! Il aurait du réfléchir avant de foncé tete baissée dans ce piège a souris ! Il faudrait bien qu'il trouve une solution pour ne pas mettre sa guilde en danger ! Pas eux, ce n'est pas de leur fautes. Avant meme de réfléchir, la chatte a coté de lui lui lança un regard accompagné d'un "gentil" sourir. Car pour lui, c'était plus du foutage qu'autre chose.

- "-Je suis Maïa, d'ailleurs."

"Intéressant !" Il s'en foutait pas mal de son nom. Comme si sa allait lui changer quelque chose dans cette situation.

- "Ecoute-moi cher caméléon. Tu vas calmer ce regard empli de peur, garde le pour plus tard. On vient à peine d'arriver."dit elle.

Confirmé, elle ressemblait au psychopathe de soldates qu'il avait croisé. T' sais ceux qui aime la torture, les chats qui crient de douleur etc... Sa se voyait sur ses paroles ! Malheureusement, car il la trouvait belle. Sur ces mots, il rougit. C'est une soldate, une ennemie pas une Caméléonne ou Felinae. "Un peu de sérieux Tomek".

- "Que dirais tu, par exemple, qu'on te torture jusqu'à la mort pour avoir des informations sur les caméléons ? *Soupire théatral*. Est ce qu'on a besoin d'aller aussi loin pour avoir ces informations? Je suis sûre que non, tu peux faire un tout petit effort non?"

Quel petit effort ? Sa guilde n'avait rien fait ! Après se long silence, Tomek cracha enfin :

- "Ma guilde n'a rien a voir avec ça ! J'avoue que j'ai pensé qu'a ma propre personne mais eux n'ont rien fait de mal, je ne suis pas venu sous les ordres de ma guilde sinon je serais pas seul !

A suivre ! :nyancat:



Désolée je n'étais pas au courant. Pour ce qui est de sauvé Tomek (Midnight) je pense qu'elle serait passée devant le labo et qu'elle voit Tomek puis elle essaye de les convaincre de le lacher. Si sa vous va !

_________________
Tomek  

Merchi beaucoup Terra pour ce dessin de Tomek avec ses parents ! :luv::
 

Merci Inuite pour se jolie dessin que j'aime aussi !:luv::
 

Si tu veux voir ma fiche clique ici > http://felinae.forumactif.org/t3569-tomek#46241



x Messages : 20
x Date d'inscription : 16/12/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 4 Jan - 14:16


J'étais en train de chasser lorsque j'ai vu ce chat se dirigeant vers la ville.

Bien des chats n'y auraient pas prêter attention, après tout, si un fou décide d'essayer vainement de s'introduire dans leur base pour finir en charpie, c'est son problème, pas le nôtre. C'était rare, mais ce n'était pas non plus la première fois qu'on avait un tel cas de suicidaire. Et habituellement, je faisais comme les autres, je faisais comme si de rien n'était, les sauvetages devaient êtres organisés après tout, y aller à un ou deux était stupide. J'étais donc partie pour faire comme d'habitude, reprenant ma partie de chasse, tranquillement.

Cependant, j'étais non loin de la ville et je ne pu m'empêcher de me rappeler que, c'est avec ces mêmes tentatives désespérées -bien qu'elle ait été organisée-, que j'ai été sauvée et ramenée parmi les Felinae. Si Sky me voyait, il ne serait pas très fier de moi... son credo était tout de même "Chacun à droit à la chance", credo que j'avais décidé de reprendre et de respecter, en son honneur. Je soupirai, j'imagine que cette cervelle de souris aussi, avait droit à sa chance...

Me faufilant aussi discrètement que je le pouvais entre les immeubles, les sens aux aguets, me dissimulant dans les ombres en me servant de mon pelage sombre, je finis par arriver par je-ne-sais-quel miracle devant le laboratoire. Sur la route, j'ai bien failli me faire attraper 7-8 fois, heureusement, j'avais pu leur échapper, sois en courant, en me cachant ou en utilisant mon pouvoir, moins de 5 minutes pour ne pas en être privé pendant une heure ensuite. J'avais bien récupéré quelques griffures et morsures, mais rien de bien sérieux, fort heureusement.

Après, j'étais bien consciente que c'était assez "facile" d'arriver là car plusieurs soldats avaient dû retourner au laboratoire à cause de cette alarme. Non? Je comptai également me servir de la panique générale pour chercher cet imprudent et essayer de le sauver. Mais ce n'était pas gagné non plus.

Ma première surprise fut de découvrir que, finalement, ce n'était absolument pas la panique. Jusqu'où allait la confiance des soldats? Étaient-ils habitués de voir de tel suicidaires à ce point? Il faut croire... maudits soient-ils. J’échafaudai donc une stratégie et me mit à chercher des soldats peu expérimentés.

Déambulant dans les couloirs avec autant de discrétion que possible, devant souvent faire des détours, mais écopant finalement plusieurs nouvelles blessures, dont une sérieuse à la patte arrière gauche, je finit par tomber sur un félin de petite taille qui devait être un très jeune soldat. Je me laissa alors capturée, et nous nous mîmes en route.

Avant de le laisser m'emmener je-ne-sais-où, profitant de sa fierté pour avoir attraper une intruse, je me mis à chercher le suicidaire. Au bout d'un moment, je me mis à sentir l'odeur fraîche d'un Caméléon. Ce devait être mon chat!

Usant de mon pouvoir pour assommer le jeune soldat, alors qu'il était trop occupé à fantasmer sur son futur au sein de l'armée avec une prise comme moi, je me dépêchai de suivre la piste, courant.

Au bout de quelques instants, je finis par trouver un trio de chats. Deux soldats et le fameux caméléon. Je devais me dépêcher de neutraliser les deux autres avant que leur copains les rejoignent. Toutefois, ils avaient l'air bien plus âgés que moi, mais qui ne tente rien n'a rien et le temps me courrait après!

Prenant le contrôle d'une ombre, à une dizaine de mètres d'eux, je la dirigeai vers le groupe et la divisait en deux, dans l'espoir qu'elle les agrippe et les tiennent en place, nous laissant le temps de fuir, bien que c'était très loin d'être gagné...

_________________
Je fuis les ombres du passé



Nighty miaule en Violet



x Messages : 36
x Date d'inscription : 23/10/2016
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 4 Jan - 17:24


Vahil patrouillait non loin du laboratoire, effectuant ces rondes habituelles auxquelles tant de soldats avaient été formés depuis bien des années. L'alarme lui perça les tympans, prit de court par le bruit soudain le soldat sursauta. Bordel, que se passait-il encore? Tout ses sens s'étaient réveillés, en alerte. La brute n'avait qu'une idée en tête: débarquer en trombe dans le bâtiment et refaire le portrait au génie qui avait eu l'idée de risquer sa peau dans ces lieux. Pas qu'il savait faire grand chose d'autre de toute manière.

C'est alors sans plus attendre que le sphynx se rua vers la triste bâtisse faite de gris, déboulant dans les couloirs comme un fou furieux, comme un chien que l'on aurait lâché à la trousse d'un voleur. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour repérer le trou du cul, ou mieux encore, les trous du cul qui avaient bafoué la limite de leur territoire. Il ne connaissait pas bien le laboratoire mais l'odeur distincte et répugnante des Caméléons et des Felinae auraient sauté aux narines de n'importe quel chat.

C'est non loin de l'entrée que se trouvaient deux chats qu'il ne connaissait que de nom, Anchanté et Maïa, et deux inconnus. Des matous pas très futés aux couleurs sombres et qui tentaient misérablement de s’échapper. Little did they knew qu'un véritable char d’assaut s'apprêtait à leur barrer la route. N'ayant crainte d'utiliser son pouvoir, le première ligne durcit son corps, faisant de lui-même une véritable forteresse impénétrable, rigide et dure. Ses pas échoèrent brutalement dans les couloir et bientôt le grand colérique vint volontairement s'éclater contre Midnight de toute ses forces, l'envoyant voler dans le procédé.


HRP:
 

_________________
- VAHIL -
U N B R E A K A B L E


Art and stuff:
 

AdminAdmin


x Messages : 86
x Date d'inscription : 09/06/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
48/100  (48/100)
Endurance:
42/100  (42/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 11 Jan - 20:23





karma.

« avec des gens »

Maïa prit la parole à son tour, posant un regard amical sur Anchanté :

« -Je suis Maïa, d'ailleurs. »

Il avait déjà ouï dire de son prénom avant la patrouille mais ce n'était apparemment pas réciproque. Le Soldat hocha la tête simplement, tout en gardant ses yeux émeraudes rivés sur l'intrus. Ce n'était peut-être pas judicieux de se présenter à un tel moment, mais Anchanté doutait que les prénoms de ses tortionnaires seraient de quelque utilité que ce soit pour le captif. Après tout, si un jour il revoyait la lumière du jour, ce qui déjà était peu vraisemblable, ce n'était pas un chat tel que lui qui serait une menace pour le Soldat. Anchanté a toujours été peureux, c'est vrai. Mais si ses craintes et insécurités le faisaient vivre dans une sorte d'anxiété, il s'obstinait toujours à se convaincre que ses valeurs étaient justes et fortes.

« Anchanté. C'est mon prénom. »

Il se sentait toujours obligé de le préciser, histoire d'éviter une ambiguité. Simple habitude. Elle marqua une petite pause et reprit en s'adressant au Caméléon, indiquant de la patte qu'elle voulait essayer quelque chose. Ces pupilles se rétractèrent légèremment, son regard devint plus pesant ce qui lui donnait un air considérablement moins agréable.


« Ecoute-moi cher Caméléon. Tu vas calmer ce regard empli de peur, garde le pour plus tard. On vient à peine d'arriver. »

Elle tentait donc de dialoguer. L'intérêt était vu limité vu que, dans tous les cas, l'issue restait la même. Il serait puni par son imprudence et en soi. Il se verra torturé, aussi bien physiquement qu'émotionnellement jusqu'à ce, qu'enfin, après que le peu qui restera de sa sanité se fera elle aussi dévorer, qu'il aura craché tout ce qui était intéressant de savoir, il se fera misérablement jeter. Sa fierté orgueilleuse sera écrasée sous le poids de la puissance Soldat et son existence ne sera qu'un souvenir brumeux, un accident innoportun. Ce n'était pas au goût d'Anchanté, vraiment. Mais c'était ainsi et après tout, s'il n'était pas capable d'assumer la conséquence de ses actions il serait non seulement un imbécile ignorant mais aussi un lâche. Lui qui avait encore un minimum d'estime pour les Caméléons, il avait été terriblement déçu. Que c'est pathéthique.

Maïa continua son petit jeu de théâtre, adoucissant la réalité de ce qui l'attendait avec des mots doux et un ton méticuleusement choisi. Il est vrai que s'il ne se débattait pas, s'il calmait ces ardeurs et acceptait simplement son destin, tout serait plus simple. La frustration du Soldat augmentait et si il semblait presque toujours impassible, ses traits étaient légèremment crispés, froissés. Il n'avait jamais eu de patience avec les chats de cet espèce; les faibles d'esprits et les ignorants, tous ceux-là étaient infiniment insupportables et ce Caméléon y correspondait parfaitement.

Pourtant, il avait le pressentiment persistant que cela ne serait pas aussi enfantin. Ses craintes furent vites confirmées. Une présence avançait dangereusement vite à une dizaine de mètre là, en direction de là où il se trouvait. Anchanté grogna, cachant sa surprise, puis indiqua impulsivement d'un rapide signe de la tête dirigé vers Maïa qu'il allait falloir s'occuper d'un deuxième intru. Vraiment, il ne pensait pas que les chats des guildes étaient tous assez attardés pour tenter une chose pareille. Le pouvoir de celui qui s'était introduit, qui consistait apparemment à manipuler des sortes d'ombres semi-matérielles, semblait puissant d'apparence. Pourtant, lorsque la force de ses ombres frappa Anchanté de plein fouet l'appréhension de devoir faire face à un pouvoir violent s'estompa. Ce n'était à ses yeux qu'un tour de passe-passe sans profondeur, un pouvoir manié par quelqu'un qui n'avait pas les capacités ni l'entraînement pour l'utiliser à son potentiel. Et, après tout, pouvoir ou non ces deux-là se trouvaient toujours dans les filets des Soldats. Une fois que l'on rentre au Laboratoire, on n'en sort pas sans séquelles.

Encore, il devrait combattre. Si au départ l'idée de devoir se battre contre ça déplaisait à Anchanté, la chose semblait si inévitable qu'il se contenta de se dire que, dans tous les cas, cela sera vite fini.

Il évita de se faire bloquer contre le mur, même si cette olbre l'avait tout de même fait reculer de quelques mètres, tout à son agacement. Il jeta un regard éclair sur Maïa, puis sur le Caméléon et enfin sur le troisième intru et-- un bruit d'écho l'alerta, alors qu'il refocalisait son attention sur les indésirables. Un véritable char d'assaut fonça en direction du second chat, et, sans même qu'Anchanté ne puisse réaliser si cette silhouette était bien féline, elle percuta, brisa et envoya valser l'intru avec une efficacité qui ne pouvait être dû qu'aux effets d'un pouvoir. Il redoutait qu'une telle brutalité ait brisé la nuque de la victime mais elle semblait toujours en vie, bien que le choc avait sû lui faire perdre connaissance, en plus de lui donner de nombreuses fractures. Le deuxième était donc hors d'était de nuire et Anchanté espérait que ce Soldat nouveau venu aurait la présence d'esprit de ne pas le finir, le choix était entièrement sien.

Il détourna le regard vers les deux autres qui s'opposaient à présent. Maïa était une Soldate forte mais face à l'éventualité d'un pouvoir qu'elle ne pouvait pas contrer, il lui fallait du renfort. Anchanté s'avança à nouveau, ses griffes crissant sur le sol métallique, le regard concentré sur un seul point : la prochaine action dudit Caméléon. Et il ne se retiendrait pas pour préserver son joli metit minoi pour plus tard.

© Kokca

_________________
« I’d like to thank you for my fears, I’ve used them well, I trust nobody here. » - Until The Ribbon Breaks

Anchan' n'a pas de masque à gaz sur cette signa mais en attendant ne l'oubliez pas en le dessinant, merci !


Par 5431821983!

Anchanté vous méprise en 4F5B85.



x Messages : 60
x Date d'inscription : 19/10/2017
x Age : 15


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
20/100  (20/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 27 Jan - 16:47


Maïa resta silencieuse, elle observait les chats faire. Tomek semblait impuissant et effrayé, et Anchanté, gardait le même regard. Il semblait fort confiant, et ne fléchirait pas face au caméléon. Elle, Maïa, se tenait droite sur ses pattes, ses yeux fixaient avec défi Tomek, insistant volontairement sur lui, son sourire avait disparu, et ses oreilles, avec vitesse, se retournèrent vers l'arrière. La soldate sursauta, quand elle vit débarquer une chatte noire et violette du coin de l'oeil, et qu'une ombre tenta de la dégager et de la mettre hors se nuire.
Mais heureusement, dans un violent bruit, un nouveau soldat vint à leur porter secours, et fonça comme un dératé sur la féline. Des bruits retentirent, notamment du mur qui venait d'etre à moitié explosée, et des os de midnight, se craquant sous la force du mal. Dans tous les cas, la féline ne semblaient plus être un problème, et Maïa regarda Anchan', et dans son regard, on pouvait y lire d'arrêter. Et c'est ce qu'elle fit. Elle enleva sa position de combat prise lors des énormes fracas, et leva sa patte vers les soldats, leur indiquant de se calmer. Et, patiente, Maïa observa avec plus de calme Tomek, son ton étant redevenu froid, et bien évidemment plus sérieux.


-Regarde ce que tu as fait, caméléon.

D'une patte, elle désigna Midnight, sa griffe sortait, et un regard accusateur apparu maintenant sur son visage, ses sourcils se fronçant toujours plus avec le temps, cette fois-ci, Maïa posa une nouvelle fois son regard sur Tomek, et lui dit, d'une voix forte, ferme, et où on pouvait sentir un énervement -qui bien sûr, était faux-.

-Regarde bien. Tu as mis en danger un autre de tes congénères sauvages! Tu n'est même pas stupide, tu es aussi inconscient. Completement inconscient.

Elle émit un soupire.

-Si on ne te tue pas, ta guilde le fera pour toi et la chatte fluorescente. Mais on peux encore te sauver. Tu peux nous rejoindre, donner les informations dont on a besoin, et on te sortira de cette merde.

_________________
العدل أساس الملك

La justice est le fondement du pouvoir.


Merci Alec pour ce magnifique dessin  :luv:



x Messages : 78
x Date d'inscription : 13/06/2017
x Age : 13


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
21/100  (21/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 28 Jan - 15:22


"La honte de ma vie !"

ft. Midnight, Anchanté, Maïa et Vahil


Alors qu'il pensait que tous serait terminé, il aperçut derrière les deux soldats une chatte noire envoyant une ombre vers eux. Tomek eu un peu d'espoir pour pouvoir s'enfuir mais ce fut de courte durée. En effet, un bruit sonore retentissant dans les oreilles de Tomek venant d'un chat incroyablement dur chargea sur la chatte noire et la fit directement tombée sur le sol, probablement évanouis. Il fut sous l'emprise du choc ! Tout était donc fini. Il n'y avait plus rien a faire car le soldats le tuerait sans doutes. C'est alors que Maia se retourna et posa un regard plus calme sur Tomek. Et sérieux ce qui étonna un peu Tomek !

-" Regarde ce que tu as fait, caméléon. dit elle.

"J'ai fait quoi ? Je n'ai rien fait ! C'est elle qui s'est risquée pour m'aider, je lui ai rien demandé !" essaya-t-il de se convaincre en avouant qu'elle avait raison. Il avait mis en danger la vie d'une inconnue. Si elle mourait, ce serait de sa faute !

-" Regarde bien. Tu as mis en danger un autre de tes congénères sauvages! Tu n'est même pas stupide, tu es aussi inconscient. Complètement inconscient."
dit elle d'une voix forte, ferme et énervé, qui n'impressionnait guère Tomek.

Elle avait raison. Mais il ne la connaissait pas, elle ne faisait pas partie de sa guilde et il ne lui avait rien demandé. Il avait foncé tête baissée dans le tas sans prendre la peine de réfléchir une seconde. "Quelle idiot !" disait les membres de sa guildes. Elle émit un soupire en reprenant :

-" -Si on ne te tue pas, ta guilde le fera pour toi et la chatte fluorescente. Mais on peux encore te sauver. Tu peux nous rejoindre, donner les informations dont on a besoin, et on te sortira de cette merde.

Quoi ?! Elle pensait vraiment qu'il allait leur révéler des infos sur sa guilde aussi facilement après tout ce qu'ils l'ont fait ? Au lieu de vivre une vie pleine de bonheur des chatons de sa guilde, il a vécu un enfer. Dans la faim, la tristesse, la peur de se faire tuer par des soldats et pire que tout la perte de ses parents au lieu de la joie, la quiétude et la tranquillité. Sérieusement, elle pensait qu'il allait les rejoindre comme si de rien n'était alors que les caméléons l'ont accueilli dans leur guilde avec le sourire. Les caméléons était sa famille et jamais il les trahira ! Alors il se redressa, montrant les crocs, les griffes a découvert et cria haut et fort :

-" Tu es folle ? Tu crois vraiment que je vais vous rejoindre après toute la torture que vous m'avez fais subir ? Plutôt mourir que de rejoindre des idiots qui se soumette sans broncher chez les humains qui ont foutu le monde en l'air ! Vous savez quoi, les vrais lâches c'est vous."

Tellement qu'il était en colère, il avait perdu beaucoup d'énergies ! Il fallait qu'il se calme car il se trouvait devant une horde de soldats entière prêtes a lui sauté dessus !

A SUIVRE ! :luv:


_________________
Tomek  

Merchi beaucoup Terra pour ce dessin de Tomek avec ses parents ! :luv::
 

Merci Inuite pour se jolie dessin que j'aime aussi !:luv::
 

Si tu veux voir ma fiche clique ici > http://felinae.forumactif.org/t3569-tomek#46241

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 191
x Date d'inscription : 11/04/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
20/100  (20/100)
Agilité:
15/100  (15/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 1 Mar - 23:18


Up

_________________

«Words have the power
           to change us.»

FICHE DE LIEN    ▼△▼   FICHE DE PRÉSENTATION

Nishari vous parle en #cc6600



x Messages : 20
x Date d'inscription : 16/12/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 10 Mar - 17:06


Mes ombres se dirigeaient rapidement vers les deux félins, encore quelques mètres et ils seraient incapable de bouger, complètement ligotés par mes ombres.

J'étais tellement concentrée que je ne remarquai pas cet espèce de xhat-tank qui fonçait sur moi à toute vitesse. Il me percuta dans un grand fracas, au niveau des flancs, sans que je puisse rien faire.

Un cri de douleur m'échappa tandis que je voltigeait à travers le couloirs et m'écrasai violemment contre le mur d'en face, dans un craquement sinistre. Sonnée, je restai longuement immobile, essayant de reprendre une respiration normale.

Du sang s'écoulai de derrière ma tête en masse, et la patte donc le flanc avait été touché était tordue dans une position peu naturelle. Je craignai alors de perdre l'usage de ma patte ou d'avoir mon cerveau atteint. Mon dos me faisait également très mal, je me mis donc à penser que c'était ce dernier qui avait été touché en premier, ensuite la tête.

J'espérais donc du plus profond de mon coeur que ce n'était rien d'irréversible, et essayait de me relever faiblement, gémissant de manière pathétique. Mais tout ce que je réussis à faire, c'était remuer fiblement ma patte avant.

Je voyais trouble à mesure que la migraine qui avait commencé à naître lors du choc grandissait, et à mesure que le sang s'écoulait hors de ma tête. Dans quelques instants, je serais dans les pommes.

Lançant un regard empli d'un mélange de désespoir et de colère au chat qui m'avait mis k.o, je vis un grand mâle gris et élancé. Il commença alors à se dédoubler, à danser... puis à se flouter rapidement, au fur et à mesure que je perdai connaissance. Je lâchai un nouveau miaulement faible et pathétique, avant de finalement sombre dans une obscurité des plus douloureuse.

_________________
Je fuis les ombres du passé



Nighty miaule en Violet

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 191
x Date d'inscription : 11/04/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
20/100  (20/100)
Agilité:
15/100  (15/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 18 Avr - 2:58


Up

_________________

«Words have the power
           to change us.»

FICHE DE LIEN    ▼△▼   FICHE DE PRÉSENTATION

Nishari vous parle en #cc6600

AdminAdmin


x Messages : 1182
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
18/100  (18/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Ven 18 Mai - 12:06


J'archive ~
MP pour le sortir des archives (laboratoire)

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Merci ma puce ♥:
 







Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» l'etudiant haitien typique est une honte nationale:
» J'ai honte
» Avez -vous honte parfois ?
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]
» réveil en retard ou l'art d'avoir la honte (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: