Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Deux bombes à retardement [Feat Tsuko]
Messages : 843
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Mer 8 Nov - 18:33
Le ciel orangé par le soleil couchant était vide de nuage, pur et coloré. Un chat gris aux marques blanches et bleues marchait lentement entre les arbres aux feuilles d'automne. Malgré lui, ses pas n'étaient pas des plus discrets, les feuilles mortes crissant sous ses coussinets bleus. Mais même s'il aurait préféré être complétement invisible, il ne s'inquiétait pas vraiment. S'il croisait un soldat, il lui suggérerait d'aller se faire voir, et s'il s'agissait d'un chat libre, il arrivait le plus clair du temps à en faire une bonne connaissance.
Enfin, avec le départ d'Opaline, Kaïgaan n'était plus vraiment le félin le plus sociable des environs. Il n'était pas impossible que même face à un ami Felinae, il soit complétement agressif. C'était même certain. Le matou électrique avait le coeur brisé, en miette. Et comme beaucoup, il ne voulait pas embraser cette tristesse, l'assumer, de peur de se faire mal ou t’entacher sa fierté. Au lieu de ça, il se cachait derrière de l'agressivité, des répliques piquantes. Il était devenu invivable.
Bien sûr, certains chats arrivaient à le calmer, au moins pour un temps. C'était le cas d'Idylle, qu'il avait dû entrainer. Enthousiaste et patiente, elle avait réussi à faire taire quelques heures le mauvais caractère du félin moqueur. Mais ce genre de cas était rare, et le fait qu'elle n'était qu'une jeune femelle innocente avait joué.

Enfin, le fait est que Kaïgaan rentrait à la caserne pour le diner, avant de dormir dans sa chambre, clone de toutes les autres. Il marchait lentement, son envie de revoir ses collègues était au plus bas et la moindre de leur parole pouvait déclencher une bagarre avec un chat aussi à bout. Alors il gagnait du temps. Quelques secondes, quelques minutes. Tout le temps qu'il passait à trainer ici ne serait pas passé avec les autres soldats.
Il vivait complétement reclus, réduisant au maximum les contacts avec les chats de la ville, étant agressif quand il en croisait. Il n'avait même plus l'envie de revoir ses amis Felinaes ou Caméléons, comme si leur présence ne changerait absolument rien. Ce qui n'était pas faux quand on connaissait le pessimisme de Kaïgaan.
Il voulait juste être seul. Aussi seul qu'Opaline devait l'être, dans une cage à l'autre bout du monde. Puisqu'elle n'était plus là, il ne se sentait tout simplement plus vivant. Comme un robot qui allait libérer les prisonniers avec Gwei, mais par simple devoir. Uniquement parce que cela était prévu, agencé. Mais après... Il avait espérer dormir avec la belle blanche, chasser avec elle, rire... Mais tout ce rêve était réduit à néant.
Le soldat sorti brusquement de ses pensées quand une odeur forte lui parvint. Un Felinae, tout près. Un mâle. Mais étrangement, son odeur était diluée dans la forêt. Pas comme s'il était passé il y a longtemps, mais plutôt comme s'il ne passait pas assez de temps parmi les siens pour avoir une odeur plus marquée.
Il huma l'air, voulant absolument savoir d'où venait cette mystérieuse odeur. Là bas. Derrière un buisson épais. L'espionnait-il ou n'avait-il juste pas encore remarqué le soldat ? Quoiqu'il en soit, Kaïgaan se fit savoir, parlant d'un ton froid, sans être agressif. Pas encore.

- Sors de là.

Il plissa les yeux, fixant l'origine de l'odeur, les muscles tendus.

_________________


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Messages : 18
Date d'inscription : 18/09/2017
Age : 16
Sam 11 Nov - 18:48
Le soleil couchant réchauffait encore cette partie de la forêt qui attendait calmement de pouvoir enfin s'endormir, ignorant le son des rapaces et des autres animaux nocturnes émergeant tour à tour des tanières. L'odeur ici était fraîche et agréable, c'était une odeur forestière complexe, un assemblement subtile des odeurs automnales et des senteurs de la nuit, cette endroit était un petit paradis. Le craquement des feuilles sur le sol me sortit de mon admiration pour cette endroit, et surtout de mon demi sommeil, putain je m'étais endormi à force de rester totalement immobile, et ce buisson était si bien garni pour la saison...Je baillais doucement, c'était probablement un des felinaes qui venait me relever de mes fonctions pour enfin prendre ma place, j'étais ici depuis ce matin ! J'humais l'air, par réflexe, c'était une odeur nauséabonde, une putain d'odeur de soldat ! Je grognais en entendant une voix grave et froide, une voix que je ne connaissais malheureusement pas s'élever pour me dire de sortir de mon buisson. Puis, je me souvins d'une chose, je ne devais pas attaquer, la dernière fois que je n'avais pas attaqué ça c'était assez bien passé avec la petite chatonne dont j'ai encore oublié le nom. Je sortais de mon buisson, affichant un sourire en coin, et regardant le matou en face de moi. C'était un matou possédant un pelage ni court ni long au diverses marques grises et bleus, il était grand, à peu près de ma taille, pour une fois que je n'avais pas à faire à une demi portion c'était plutôt sympathique. Je m'approchais du matou, le pelage plat, les oreilles, enfin ce qui en restait, levés, les muscles détendus et les yeux possédant une expression moqueuse, je pense que je pouvais essayer de ne pas trop me montrer méchant pour une fois. Une aura entourait le mâle, une aura de désespoir, une aura qui me rendait un peu mal à l'aise, bien que son expression était neutre, voir froide, mais pas menaçante, il n'avait pas peur, et pour un soldat adulte, il ne semblait pas vouloir me faire la peau pour une fois. Je m'asseyais en face de lui, la queue autour de mes pattes, le regardant de mon oeil borgne, ouvrant doucement la gueule pour parler avec un ton...neutre, quoi qu'un peu moqueur.

"-Tu m'as sorti de ma sieste, t'es content j'espère" A ces mots je baillais doucement, enfin je faisais semblant de bailler mettant ma patte devant ma gueule. L'air était électrique ici, pas dans le sens où elle était menaçante, non dans le sens où j'avais l'impression d'être avec la petite femelle de la dernière fois, encore un qui maîtrisait l'électricité? Ignorant mes réflexions stupides, je me tournais vers le mâle, toujours ce sourire au museau. "-Qu'est ce qui t'amènes dans le coin? Les soldats traînent pas par ici normalement, enfin surtout pas les adultes, à part un endroit calme et quelques Felinaes qui font la sieste dans le buisson y'a pas grands choses à trouver après tout" Je souriais d'avantages, affichant un sourire à la limite de la provocation, je commençais à faire n'importe quoi encore une fois. Je le regardais sans parler pendant plusieurs secondes, il était à peu près de mon âge je suppose, en tout cas on se ressemblait légèrement, enfin je veux dire niveau carrure, bien que je pense être un peu plus musclée que lui, il est fait plus dans la finesse. Je le regardais dans les yeux, avec toujours une expression légèrement moqueuse. Ses yeux étaient d'un bleu électrique étincelant, bien plus brillant que la normal, trop brillant pour être normaux, attends est-ce qu'il avait pleurer? Les soldats ne pleuraient pas, ou très rarement, et vu la gueule du personnage en face de moi, ça m'étonnerait qu'il ait été en proie à une quelconque émotion depuis un petit moment, même en ayant conscience de cette aura autour de lui qui était à peine perceptible. Quand est-ce que j'avais acquis ce don moi déjà? Peut être que j'étais complètement fou moi après, l'âge tout ça, c'était également une belle proposition pour toutes ces putains de voix qui pouvaient retentir dans ma tête me demandant des choses comme tuer, ou bien attaquer à vue, ou bien me blesser moi même, voir me tuer, enfin je devenais probablement aussi fou que ce chat noir qui vivait dans les environs. Le baveux comme on l'appelait pour beaucoup, il devait probablement avoir contracté une maladie comme la rage ou un truc du genre, ce ne serait pas étonnant.

Le soleil couchant provoquait la chute des températures, déjà que je n'avais pas bien chaud en temps normal à cause de mon pelage peu épais, depuis quelques jours les températures baissaient encore davantage. Je frissonnais en regardant derrière le mâle pendant une seconde, apercevant un sorte de lapin, la salives me montaient à la bouche mais je me ressaisissais, je rentrerai bientôt chez lrs Felinaes où je serai libre de choisir une proie pour la partager avec les rares qui me supportaient malgré mon inutilité maladive. Je soupirais doucement, remarquant encore la présence du mâle, bon il allait se décider à afficher une quelconque émotion ou au moins à me répondre, ou bien même à m'attaquer. Un sentiment de doute s'éveilla en moi alors que j'y réfléchissais, les soldats venants ici étaient rarement seuls, ils venaient ici pour mener des investigations ou pour casser du Felinae imprudent. Et si c'était encore le cas, et si il était là attendant le bon moment pour encore une fois me défoncer, toutes ces blessures de guerres allaient encore devenir plus nombreuses? Je n'espérais pas, j'en avais assez d'être la victime des soldats à la première occasion venue, enfin surtout vu l'humeur du mâle en face, si c'était encore un foutu tueur de sang froid, ce n'était vraiment pas drôle du tout, j'aimais les combats d'insultes et de moqueries moi surtout, j'arrivais à souvent avoir le dernier mot en perturbant mon adversaire, me permettant alors de la calmer, ou bien en ayant ainsi le temps de me tranformer, gérant la situation bien mieux sous ma seconde forme, étant ainsi plus puissant, et bien plus grands, sans pour autant humidifier mon pelage avec du sang, les coups de sabots dans le crâne suffisant largement. Je soupirais doucement, contractant doucement mes muscles, sortant les griffes, et regardant le mâle en face de moi avec un regard neutre, mais gardant un léger sourire, comme pour lui faire comprendre que tant qu'il ne montrait pas de signes d'agressivité, je n'attaquerai pas non plus. En sachant que les pouvoirs des chats avec une électricité telle autour d'eux ne me plaisaient pas énormément bien souvent, un coup mal placé et c'était la paralysie assurée, bien voir la mort. Alors patiemment, j'attendais de voir comment est-ce que la situation tournerait.

_________________
Merci à toi Kaïgaan pour cette redo le jour de mon anniversaire, bisous sur ton ptit cul <3


TsuTsu par moi même:
 
Messages : 843
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Mer 22 Nov - 19:07
Le félin sorti doucement de sa cachette, de la façon la plus naturelle qui soit. C'était un mâle gris, plutôt grand aux quelques marques blanches sur le corps. Mais ce qui ressortait le plus de ce tableau félin était de petits bois de cerfs dépassant de son crâne, ainsi que de multiples cicatrices parcourant son corps. Ce matou semblait avoir vécu pas mal de chose... Il affichait un sourire moqueur qui fit plisser les yeux au soldat, mais ses muscles détendus pouvaient laisser penser qu'il ne souhaitait pas de bagarre. Il s'assit sans un mot devant Kaïgaan qui ne le quittait pas des yeux, bien plus méfiant que cette tête de cerfs.

- Tu m'as sorti de ma sieste, t'es content j'espère.

C'en suivit un bâillement des plus terrifiant. Le soldat hésita à lui faire savoir qu'il s'en battait royalement les noix, mais préféra attendre une petite seconde. Le matou avait l'air de ne pas avoir fini de parler. Visiblement, il n'était pas bagarreur et même si son regard moqueur picotait un peu les nerfs du félin électrique, cela ne valait pas de tout foutre en l'air. Du moins pas tout de suite.

- Qu'est ce qui t'amènes dans le coin ? Les soldats traînent pas par ici normalement, enfin surtout pas les adultes, à part un endroit calme et quelques Felinaes qui font la sieste dans le buisson y'a pas grands choses à trouver après tout.

L'inconnu le regarda quelques instants, étudiant sans gêne chaque recoin du corps de Kaïgaan. La queue de celui-ci commença à remuer, signe d'impatience et d'agacement. Le matou avait des périodes de patience, bien sûr, mais vous conviendrez que perdre le seul être qu'il n'avait jamais aimé avait un peu entaché cette qualité, déjà pas bien développée chez M.Moqueur. Alors quand ce Felinae le fixait d'un joli sourire railleur, Kaïgaan pensait sérieusement à lui en coller une sans aucune préliminaire. Juste comme ça, histoire d'évacuer un peu la pression. Et puis, être agressif pour ne pas avoir à affronter sa tristesse était une méthode comme une autre de ne pas sombrer.
Le Felinae changea doucement de comportement, commençant à se tendre. Kaïgaan baissa vivement les yeux quand ses griffes apparurent, caressant les feuilles mortes de leur pointe tranchante. Oh, il commençait donc enfin à se méfier. Après tout, il avait en face de lui un soldat, un monstre sanguinaire sans foi ni loi. C'est ce que l'on racontait aux chatons Felinaes n'est-ce pas ? Le soldat releva le regard vers l'inconnu, un sourire en coin moqueur sur les lèvres, le regard plein de défi. Kaïgaan n'allait pas attaquer. Du moins pas en premier. Pas parce qu'il ne le voulait pas, mais plutôt parce qu'il ne trouverait pas ça digne de lui, de craquer comme les idiots dont il adorait se moquer. Non, c'était lui qui faisait craquer les autres, pas l'inverse. "Y'a pas grand chose à trouver" hein ? C'est ce qu'on allait voir.

- Qui t'a dit que je cherchais quelque chose ? Je ne vois rien ici qui en vaille la peine.

Il regarda le mâle de haut en bas, provocateur à souhait. A son tour, il sortit doucement les griffes, mais ne bougea pas un muscle. Cependant, il était tendu, prêt à réagir à la moindre attaque, au moindre mouvement suspect. Mais si l'inconnu de faisait rien, il n'allait pas lui sauter dessus. Et il semblait que cela était réciproque. Un contrat invisible venait d'être passé entre les deux félins fiers et moqueurs.
Peut-être que cette sortie n'allait pas être totalement ennuyeuse finalement.

_________________


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux jeunes femmes, deux tasses, un thé... [Feat. Hyûga Hinata]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: Zone en Mutation :: Le sentier-
Sauter vers: