Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Le sentier de la rivalité [FEAT Ash]
Messages : 377
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 14
Jeu 26 Oct - 14:20
Je me réveillai tôt ce matin. Étonnant de ma part. Car en vrai j'ai une réputation de dormeur chez mes camarades de tanière. Et ce n'est pas que du vide cette réputation: en effet, je dors au moins jusqu'à 10-9 heures. Mais comme je reste éveillé tard pour vérifier les stocks de nourriture, on ne peut pas me traiter de flemmard. Et ceux qui l'osent se prennent un écureuil crevé dans la face. Mouaha.
Je m'étirai et baillai longuement, puis faisant attention à ne pas réveiller mes camarades de chasse encore endormis, sortis de la tanière. Je regardai le ciel. Hmm il doit être aux environs de sept ou huit heures je dirais. Je me dirigeai vers la réserve de proies, et piochai une musaraigne assez grasse; sûrement la dernière de la saison. En effet, l'hiver approche, et avec lui la disparition d'un grand nombre de proies, soit l'apparition de quelques désagréables disettes. M'enfin, mieux vaut une disette qu'une famine. C'est le pire qui puisse arriver aux membres de la Guilde, surtout pour les chatons, les vieux, les chattes enceintes et les malades. Ca te rafle tout d'un coup en un coup de vent, tu n'as pas le temps de comprendre ce qu'il se passe que l'ouragan de la mort est déjà passé et a emporté avec lui d'innocentes vies. La famine est un échec des chasseurs de la Guilde, alors pas question d'être un raté. En automne et en hiver je fais partie de ceux qui multiplient leurs sorties de chasse de sorte qu'au moins quatre à cinq fois par jour je parcours les terres et les herbes de la sylve à la poursuite et à la recherche de repas sur pattes.
Le ciel est gris, et le soleil est caché derrière une armadas de nuages se remplissant petit à petit d'eau pour nous la recracher dans quelques heures. Un fin brouillard automnal entourait tout ce qui se trouvait au sol, végétaux et animaux compris. J'espère qu'il ne va pas s'épaissir. C'est galère de courir après les rongeurs quand tu te cognes dans tous les arbres, racines et cailloux qui se trouvent sur ton chemin.
Je mastiquai tranquillement mon petit-déjeuner, profitant du calme matinal apporté par le sommeil d'une bonne partie des félins se trouvant au camp. Lorsque j'eus terminé de me remplir l'estomac, je me mis en tête la carte mentale de nos territoires afin de choisir par lequel j'allais commencer. Hmm peut-être le sentier, si tôt il y a moins d'humains, et comme ça je vais pouvoir éventuellement donner un coup de main aux veilleurs ensommeillés pour certains par une longue nuit blanche de surveillance. C'est un dur rôle que celui-ci je trouve.
Je frissonnai, et gonflai mon pelage pour tenter de me réchauffer un peu car il fait frisquet si tôt. Et je me mis en marche vers mon premier lieu de chasse de la journée. Car à coup sûr que ce ne sera pas le dernier. Enfin, ça dépend si j'attrape beaucoup de proies ou non.

J'arrivai bientôt au sentier. Le brouillard s'était épaissi. Hmm mauvais ça. J'aime pas du tout du tout ça. Je pressens les multiples bleus et bosses qui me couvriront à la fin de la journée, ou plutôt de la matinée.
Je me stoppai, et humai l'air, moustaches dressées afin de repérer les moindres indices me permettant de découvrir des petits mammifères se cachant ou pas dans les alentours.
Je sens bien l'odeur d'une souris pas très loin mais c'est un peu flou. Ah, un écureuil peut-être en haut de l'arbre là-bas. Mouais, je n'arriverai pas à l'attraper avant qu'il ne me remarque et s'enfuit. Ca court bigrement vite ces bestioles là, et vu la purée de pois qui commence à envahir les lieux, mon pouvoir ne sert à rien.
Bientôt, je n'arrivai plus à voir à plus d'un mètre de moi. Je reniflai toujours l'air. Et puis, les poils de mon échine se redressèrent. Cette odeur. Cette odeur de sang séché imprégné dans le pelage. UN SOLDAT.
Je me mis à retenir ma respiration. A coup sûr qu'il m'a repéré lui aussi. Je ne pense pas que ce soit Kaï, ce n'est pas son odeur. Je fronçai les poils qui me servaient de sourcils, les yeux plissés, tentant de percer l'épaisse brume qui obstruait ma vue. Où est-il?
Et puis j'entendis un bruissement derrière moi. Je me retournai d'un bond, les poils dressés plus que jamais. OU EST-IL BORDEL.
Un craquement de branche retentit derrière moi de nouveau. Le souffle court, je me préparai à l'attaque, les griffes plantées dans le sol. Je sentais l'adrénaline causée par l'approche du combat couler dans mes veines. Je jetai un coup d'oeil en arrière, un peu de sueur coulant de ma nuque. Pourquoi je stresse autant pour un crétin de soldat franchement? Non, faut que je me calme.
Je déglutis, et parvins à respirer normalement, et mon coeur se calma un peu. La sueur arrêta de couler, et j'étais concentré sur mes sens comme jamais, tentant de prédire d'où viendra le coup. Je restais immobile, patientant, attentif aux moindres détails. A qui vais-je avoir à faire?
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» - | Terminé | -- | - Jalousie & Rivalité - | -
» Rivalités
» Le Sentier Argenté [Lumy retrace son passé]
» Sur le sentier.. [Libre]
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: Zone en Mutation :: Le sentier-
Sauter vers: