« Sur cette terre déchue, seule la survie prime » - Le Passeur.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Groupe 3



x Messages : 33
x Date d'inscription : 28/11/2016
x Age : 23


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 14 Oct 2017 - 22:15


Chrysanthème avançait, le regard sombre mais déterminé. Elle se trouvait dans un camion qui la transportait avec d’autres Soldats et quelques humains. La terreur n’avait pas tardé à se répandre dans le compartiment. Ils ne comprenaient pas clairement les mots des humains mais certains leur étaient malgré tout familier « combat », « bataille ». Tous savaient qu’ils allaient devoir livrer un combat qui serait peut-être leur dernier. La féline noire ne savait pas si elle parviendrait à rester aussi digne qu’elle l’était maintenant jusqu’à l’arrivée. Elle s’était couchée aux pieds d’un humain. Pas qu’elle portait particulièrement ces bipèdes dans son coeur mais ils restaient leur meilleure chance de survie au milieu du chaos qui s’annonçait. La noiraude n’avait jamais mis les pattes sur un champ de bataille mais elle en avait entendu suffisamment de la bouche des Vétérans et d’autres anciens pour savoir que ce n’était pas des vacances. Loin s’en fallait. Beaucoup partiraient combattre et peu reviendraient. Une boule s’étaient formée dans sa gorge, rendant toute déglutition difficile et l’empêchant de parler. Pas comme si elle trouvait ce dernier fait incommodant, elle n’avait de toute manière envie de parler à personne.

Le voyage se poursuivit dans un silence de mort. Chrys avait perdu la notion du temps et ne savait donc pas le moins du monde à quelle distance ils pouvaient bien se trouver de la ville. Ils finirent pas ralentir et se stoppèrent. La féline se redressa tandis que les doubles portes s’ouvraient sur l’extérieur. La noiraude plissa les yeux. La luminosité était importante, beaucoup trop pour ses sensibles yeux bleus. Le vent soufflait fort et les grains de sable et de poussière dansaient dans l’air, réduisant considérablement la visibilité. D’ores et déjà sur le qui-vive la Soldate descendit lestement du camion et, la queue dressée en signe de vigilance, regarda alentour. D’autres groupes de Soldat avaient été débarqués tout comme ceux qui devaient être « son équipe ». Elle se tourna dans leur direction, son regard clair toujours aussi froid que l’arctique. Elle avait peu d’amis au sein des Soldats et, dans un jour comme celui-ci, elle s’en félicitait. Plus jamais elle ne s’exposerait à la douleur ressentie à la mort d’Anthémis. Chrys retourna son regard sur l’immensité désertique. Ils ne savaient pas vraiment ce qui les attendaient si ce n’était qu’ils allaient affronter d’autres félins. D’autres modifiés et seraient donc face à des pouvoirs qui pourraient être semblables aux leurs. Un frisson de peur parcouru la féline tandis que son estomac se rebellait férocement, tendant de rendre la liberté au dîné qu’elle s’était forcée à ingurgiter. Elle déglutit difficilement. Quelque part elle savait pertinemment qu’ils avaient été créés et entraînés pour ce jour mais le savoir et se retrouver face au fait accompli étaient deux choses différentes. Mais elle n’avait pas le choix. Les humains leur avait dit qu’ils seraient abattus par leurs ennemis s’ils venaient à perdre, qu’ils ne prendraient pas le temps de s’encombrer de chats qui n’étaient pas leur création. Ils ne feraient pas de prisonniers et ne tenteraient pas de les conserver par peur d’une désobéissance. La féline ferma brièvement les yeux, luttant encore et toujours contre la nausée. Lorsqu’elle les rouvrit une étincelle de hargne était revenue. Celui qui parviendrait à lui faire la peau n’était pas encore né. Elle survivrait, elle le devait bien à sa sœur, celle qui avait donné sa vie pour qu’elle puisse avoir quatre pattes et qu’elle puisse se battre avec un corps parfaitement fonctionnel.

_________________





x Messages : 24
x Date d'inscription : 05/07/2017
x Age : 15


Feuille de personnage
Force:
6/100  (6/100)
Agilité:
1/100  (1/100)
Endurance:
1/100  (1/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 15 Oct 2017 - 10:49



       
Groupe 3
Feat. Les membres du groupe 3

La peur, l’angoisse, la crainte, le stress, c’était l’odeur qu’avait le fourgon où elle se trouvait actuellement en compagnie d’autre de ses camarades que les bipède avait appelé groupe 3. Elle savait très bien où elle se rendait. Il y aurait du sang et la mort, à nouveau, cette sensation terrible qu’est de perdre un membre cher, elle le vivrait à nouveau sans en douter. Mais elle était prête, elle s’était entrainé toute sa vie pour ça. Elle ne pouvait pas cacher son stress aux autres c’en était certain, son angoisse était visible par tous, mais elle devait surmonter cette épreuve. Si elle ne réussissait pas elle serait tuée lors de la batille ou par les bipèdes, mais peut-être était-ce son destin après tout ? Elle devait se redonner du courage, elle pensait à son père disparu et à sa mère qui s’était éteinte dans les flammes, la jeune chatte ne serait probablement plus là sans elle. Les secousses cessèrent et elle comprit qu’il était temps de descendre  du camion en compagnie des autres membres de son groupe qu’elle connaissait si peu. Pas un seul bipède ou autre chat ne parlait, il n’y avait que les bruits de pas lourdement posé sur le sol, comme des condamnés que l’on emmènerait à leurs exécutions. Personne ne semblait réellement près pour la bataille sanglante qui aller se passer dans l’immensité du désert devant eux. Une chose était sûre, ce jours serait témoin de la mort d’hommes et de chats et l’issue de la bataille serait tragique dans les deux camps.

       
©️ By A-Lice sur Never-Utopia

       

_________________

Autres Images:
 

Opium vous mange en #FF9933
Ma présentation
Mon Journal de bord

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 147
x Date d'inscription : 11/04/2017
x Age : 15


Feuille de personnage
Force:
20/100  (20/100)
Agilité:
15/100  (15/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCu4pCrJeGoHr1FPf3ddakww

   Jeu 19 Oct 2017 - 4:34


Nishari fronça son museau en sentant les odeurs mélangés dans le camion; la peur, la sueur et plusieurs autres. Les seuls sons qu'on pouvait entendre était des coups de feu ressemblant à des tonnerres, la respiration haletante des hommes et des chats dans cet endroit si serré. Tout cela rendait un mal de tête à la femelle aux yeux vairons. La soldate était couchée inconfortablement, elle ne pouvait s'asseoir au risque de tomber dû aux mouvements abrupt de ce véhicule. Depuis l'aube, tous ses collègues faisaient du vacarme dans les couloirs, ce qui a réveillé instantanément la chatte. Tous les chats de la Caserne étaient agités, certains faisaient une crise d'angoisse, confuse elle questionna un des soldats, puis ce dernier lui répondit qu'une bataille aurait lieu et que tout le monde devait être présents, y compris les frais. Elle se souvenait encore comment son cœur a arrêté un battement, deux visages familiers ont traversé son esprit si rapidement, Kaï et Aoki...elle ne voulait pas les perdre. Surtout Aoki. Il était si précieux pour elle sans savoir pourquoi, elle s'était attaché à lui malgré qu'ils se sont rencontrés seulement une nuit, sur la montagne à regarder les étoiles...
Soudainement, le véhicule s'arrêta et les portes s'ouvrirent. Sans hésiter, Nishari courut hors du camion et les autres firent de même. Elle atterrit sur le sable et soupira, un peu plus et elle deviendrait claustrophobe. L'odeur de la mort, du sang et ainsi que d'autres choses emplirent ses narines où elle eut beaucoup de temps à s'y habituer.

Automatiquement, elle se mit à foncer droit devant, ignorant tout les chats qui se battaient férocement contre leur adversaire et les hommes en tirant de leurs armes à feu. Elle regarda d'un coup d’œil rapide à ses coéquipiers, ils se débrouillaient bien.
Pour le moment.
Un ennemi, plus imposant qu'elle, se posta devant la femelle, montrant ses crocs aiguisés. Le mâle avait une fourrure grise, des signes blancs un peu partout sur son corps ainsi que des yeux bleus. Elle sortit ses griffes et montra ses crocs à son tour, ses pupilles se rétrécirent et bondit subitement sur lui pour le mordre ensuite à son épaule, les griffes dans son dos. Il réprima un hurlement de douleur et essaya de la faire dégager, en vain, enfin la femelle se dégagea par un bond, emportant avec elle quelques touffes de poils grisâtre. L'ennemi feula et fonça vers la chatte, les yeux bleus changés par un noir sombre. Il tenta de la griffer au visage, mais Nishari releva sa patte, prélevant du sable avec pour lui aveugler la vue. Le chat arrêta tout mouvement et passa un coup de patte devant ses yeux fermés tout en gémissant, puis d'un mouvement furtif la femelle s'avança précipitamment vers lui pour par la suite lui mordre la jugulaire, le goût du sang métallique coulant dans sa gorge.
Elle le lâcha et recula de quelques pas pour contempler son travail accompli. Le mâle prit de violent spasme, avant de lâcher un dernier soupir haletant et d'être inerte, l'odeur âcre de la mort empestait encore plus dans l'air.
Elle regarda une seconde fois autour, voir comment ses collègues se débrouillaient maintenant. Ils n'avaient pas besoin d'elle pour le moment.

Elle s'empressa de poursuivre son chemin entre les soldats, cherchant du regard un ennemi potentiel afin de se montrer utile. Elle vit un jeune soldat ennemi et décida de lui donner un coup de patte assez fort pour l'assommer et repartit. La femelle devait se retenir de tuer les plus jeunes, jusqu'à que sa folie l'atteigne pour massacrer plus de monde que son côté normal. Espérons qu'aucun de ses coéquipiers la verrait comme ça.
Elle manqua de justesse de se faire tirer dessus par un homme, puis le dévisagea. Heureusement que ce n'était pas à elle de s'en charger. Un mélange d'inquiétude et de détermination se mélangea en elle; la peur de mourir et de combattre jusqu'à en mourir. Ce n'était pas très logique pour Nishari mais bon, elle accourut vers ses ennemis, se sentant motivée pour la première fois de défendre ses camarades.

Invité



avatar
Invité


   Dim 22 Oct 2017 - 18:20



Zone de guerre

La guerre.

Voilà bien une chose qui effrayait Shadow. Qui la terrifiait même.

Cachée dans un coin sombre du fourgon qui l'emmenait - avec d'autres félins et des humains - sur le champ de bataille, Shadow laissa son regard balayer les êtres présents.

Elle pouvait sentir la peur. Sa peur. Celle d'autres félins. Et même celle de certains Humains.

Shadow savait qu'elle n'était pas vraiment taillée pour le combat. Contrairement à d'autres de ses congénères, son pouvoir ne pouvait servir à combattre, et - comme si cela ne suffisait pas - elle était petite. Et, même si elle avait suivit le même entraînement que ses congénères soldats, elle savait que les chances pour qu'elle en réchappe étaient minimes.

Non, autant dire qu'elle n'était pas du tout confiante quant à la suite des événements.

La femelle noire laissa son regard couleur de glace se poser sur un point imprécis, sur la paroi du fourgon lui faisant face.

Quoique. Peut-être que, si elle se faisait oublier dans un coin du champ de bataille, en imitant un cadavre sur le sol, elle pourrait s'en sortir.

Mais cela équivaudrait à déserter. Et déserter n'était pas permis.

Shadow posa le menton sur ses pattes avant. Elle pourrait tout simplement se laisser tuer.

Après tout, cela serait une façon, définitive et radicale, de mettre fin à ses tourments, non ?

Shadow soupira, repoussant cette pensée dans un coin de sa tête. Non, elle voulait vivre.

Elle voulait garder espoir, croire que son Destin était différent. Croire qu'elle avait encore une vie à vivre. Une vie différente, une vie libre.

Le fourgon s'arrêta, indiquant qu'ils étaient arrivés, et Shadow rouvrit les yeux.

Lorsque la porte du véhicule s'ouvrit, la femelle noire arborait de nouveau son masque de neutralité habituel. Mais quiconque l'aurait regardée dans les yeux tandis qu'elle emboîtait le pas aux autres soldats, aurait pu voir la détermination sans faille qui l'habitait désormais.

Elle s'en sortirait. Elle reviendrait de cette bataille, afin de pouvoir connaître une vie libre.

Elle y croyait.

Un jour, elle serait enfin libre.


©Didi Farl pour Never-Utopia




x Messages : 36
x Date d'inscription : 23/10/2016
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 7 Déc 2017 - 18:17


L'attente était longue. Le fourgon vrombissait tandis qu'il les menait vers leur lieu de mort et dieu que les minutes passaient lentement, dans un silence de mort. Même Vahil, passant habituellement son temps à se plaindre et a gronder ne disait mot. Même s'il restait très confiant quand à sa personne il ne pouvait nier ressentir un grand stress. C'était la toute première bataille du jeune soldat et le sphynx craignait que ce soit sa dernière. Mais peu-être que s'il laissait sa colère prendre le dessus sur sa crainte, peu-être que les autres ne le verrait pas. Le chat sombre tenait tout particulièrement à la vie. Il n'avait pas de passé tragique, n'était tourmenté que par sa colère interne à laquelle il s'était habitué au fil du temps. Il ne voulait pas mourir. Mais au moins il n'avait pas la crainte de perdre quelqu'un. Il n'avait personne. En même temps qui voudrait traîner avec une fureur comme lui?

Le première ligne masquait sa terreur en frappant le sol froid du fourgon de sa queue, près d'un humain, l'air colérique. L'odeur de la peur empestait l'air, et ça ne l'aidait pas. Absolument pas.

Un coup de frein et voilà le véhicule arrêté. Merde, l'heure de l'action était arrivé. Les portes s'ouvrirent et aussitôt les bruits et les odeurs de la bataille faisant rage montèrent aux oreilles du félin. Il vit ses compagnons de guerre se ruer vers le massacre et sans vraiment réfléchir, comme un mouton, se mit à courir aussi. De toute façon foncer c'est tout ce qu'il savait faire. Vahil était un char de guerre, capable de durcir entièrement son corps, dur comme de l'acier, et de fendre la masse. Le mâle rencontra bien vite son premier ennemi. Rien de bien étonnant au milieu d'une guerre après tout. C'était un autre félin au pelage clair, les griffes sortis il lui sauta dessus avant même que le soldat le voit entrer dans son champ de vision. Ils roulèrent à terre et en crachant de douleur le sphynx senti les griffes de son assaillant fendre la peau de son épaule. Usant de ses membres postérieurs le plus sombre éjecta son adversaire et mit un peu de distance entre eux. Il ne se laisserait plus prendre par surprise. La peur de Vahil s'atténua peu à peu tandis que l'adrénaline monta dans son corps, sa colère prit le dessus. Il feula à nouveau avant de se jeter sur l'ennemi et de glisser au dernier moment sous lui, choppant sa patte et le faisant brutalement tomber sur le dos. Sans plus attendre le soldat se dressa au dessus de ce dernier qui tenta de le repousser en lui griffant le ventre, mais ayant prévu le coup, le sphynx durcit ce dernier pour que les griffes de sa futur victime ne rencontre qu'une couche dure et impénétrable. Vahil plongea alors ses crocs dans la gorge du chat, sentant le gout métallique du sang dans sa bouche. Des frissons parcoururent son corps. Bordel, c'était la première fois qu'il tuait quelqu'un et c'était terrifiant.

_________________
- VAHIL -
U N B R E A K A B L E


Art and stuff:
 



x Messages : 33
x Date d'inscription : 28/11/2016
x Age : 23


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 5 Jan 2018 - 14:36


Chrys avançait dans la bataille, ses lames rougeoyantes étaient de sortie et elles faisaient autant de dégâts que ses crocs et ses griffes. Elle semait la mort sur son passage, tentant tant bien que mal d'ignorer ses propres marques carmins qui couraient sur son corps. Elle sentait aussi la fatigue s'insinuer petit à petit dans ses muscles. Ami. Ennemi. Tout se mélangeait. Elle avait peut-être blessé un félin qui était un allié. Elle ne savait pas. Elle ne savait plus. La seule chose qui apparaissait certaine était cette hargne et cette envie de vivre qui la soutenait. Elle ne comptait pas claquer ici. Alors elle mordait, griffait, faisait apparaître les lames qu'elle portait aux coudes à la dernière seconde afin de surprendre son adversaire. Certains moururent, d'autres répliquèrent. Les plaies étaient de plus en plus nombreuses. La plupart n'étaient que des estafilades superficielles et elle n'en avait cure. Elle les anéantirait un à un afin de pouvoir rentrer. A moins que ça ne soit juste une profonde envie de vivre. Son pelage noir se fondait parfaitement dans l'amas de mouvements incertains. Le rouge des armes produites par son don étaient presque invisibles tant le sang coulait. Ses yeux bleus estimaient les meilleurs mouvements à effectuer pour ne pas trop s'exposer tout en faisant un maximum de dégâts. Les entraînements prenaient en cet instant tout le intérêt. Elle agissait presque sans y penser, son corps était habitué à esquiver et à contre-attaquer. Sans cet instinct et ces réflexes purement obtenus par l'habitude elle serait certainement déjà morte deux ou trois fois. Mais elle avait appris. Elle avait été assidue et maintenant cela lui sauvait la peau. Elle s'enfonça plus avant dans les lignes ennemies. Elle ne savait pas si elle n'avait pas manqué l'appel pour la retraite. Elle ne savait pas. Tout se confondait et seuls les fracas de la bataille emplissaient ses oreilles. Elle se rendait vaguement compte qu'elle avait perdu tout contrôle et que, quelque part, une petite voix lui soufflait qu'elle n'avait peut-être pas tant envie de s'en sortir. Qu'est-ce qui l'attendrait si elle rentrait de toute manière ? Elle n'avait rien à perdre. Sa famille n'était plus. Anthémis était perdue depuis trop longtemps pour que vive encore l'espoir de la retrouver. Elle n'avait pas non plus d'amis ni quelle que attache que ce soit. Elle n'avait rien à perdre. Elle se jeta à corps perdu dans le combat. Sa mort ne serait pas vaine. Elle en entraînerait avec elle autant que possible. Elle feula de douleur lorsqu'un ennemi parvint à saisir l'une de ses pattes entre ses crocs. Une bataille acharnée s'en suivie. Presque malgré elle, Chrys appela les renforts. Elle n'avait rien à perdre et rien à gagner mais l'envie de vivre restait présente. Cette envie qu'elle avait momentanément oublié se rappelait maintenant à son bon souvenir. Elle n'avait pas envie de mourir. Elle avait encore des choses à voir, encore des choses à vivre. Elle se débattait comme un diable mais ils étaient trop nombreux. Elle-même était fatiguée, éreintée après tant d'efforts fournis pour en arriver là. Elle sentit un pouvoir quelconque brûler son flanc gauche. Elle bondit pour esquiver mais un autre l'attendait sur sa droite et la douleur fut de nouveau là. Elle était encerclée. Elle ne pouvait plus rien faire si ce n'était tenter de faire assez de mal pour que certains ne puissent pas retourner combattre. C'était tout ce qu'elle pouvait encore offrir à ses camarades. Elle n'était plus qu'une morte qui marchait encore en attendant ses derniers instants.

_________________







Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Jarome Iginla joint un groupe sélect
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: Frontière Ouest :: Zone de Guerre-
Sauter vers: