« Sur cette terre déchue, seule la survie prime » - Le Passeur.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Groupe 2

AdminAdmin


x Messages : 1182
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
18/100  (18/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Sam 14 Oct - 19:56


Un léger vent soufflait sur la plaine désertique, faisant rouler la poussière sur les membres de Kaïgaan. Le matin même, tous les soldats avaient reçu l’ordre de se regrouper. On avait entendu des râlements, des chuchotements espérant quelque chose d’intéressant, des voix stressées de recevoir une mission trop dangereuse. Tout le monde avait fait son petit commentaire. Le matou gris s’était tut. Il attendait de savoir de quoi il en retournait avant de râler. Quand leur mission fut annoncée, il soupira longuement. Une bataille, encore. Mais contre d’autres soldats cette fois. Trop concentré sur son plan de sauvetage avec Gwei, il en aurait presque oublié qu’il n’existait que parce que les Hommes avaient décidé de se faire la guerre. Encore une idiotie bien humaine.
Après quelques préparatifs, les soldats ont été envoyés sur le champ de bataille, tels de la chair à canon prête à être massacrée à la gloire de la folie humaine. Certains matous étaient plus qu’heureux d’enfin pouvoir se déchaîner librement, d’autres regardaient derrière eux, comme s’ils se demandaient s’ils pouvaient encore fuir leur funeste destin. Et malgré cet attroupement, l’endroit était étrangement silencieux. On entendait le vent souffler entre les creux des immeubles sur le côté, comme un sifflement macabre. Au loin, des cris humains retentissaient mais leur écho leur rapportait un son décharné, comme s'il s'agissait de cris venus de l'au delà. Les soldats, eux, étaient sagement en ligne, attendant le signal.
Par peur de recevoir quelque chose dans les yeux, Kaïgaan les plissait légèrement, restant tout de même concentré sur ce qu’il se passait en face. Dans l'étrange brouillard nauséabond qui recouvrait ce lieu, il distinguait à peine l'autre camp, à quelques centaines de mètres d’eux. Des chats, ayant subis des mutations, tout comme lui. Des bagarreurs, des apeurés. Ils n’étaient aucunement différents de leur propre armée, si bien que Kaïgaan avait l’impression qu’un immense miroir était posé devant les lignes. Ils allaient s’entretuer, et pour quoi ? Que changerait une défaite ou une victoire ? Rien. Les morts seraient remplacés comme de vulgaire armes jetables, les vivants seraient récompensés puis ignorés, jusqu’à la prochaine tuerie.

Puis, une alarme retentit. Suivie d’un cri de guerre, elle annonçait le début du massacre. Les plus courageux foncèrent sans ménagement sur l’ennemi, alors que d’autres restaient en retrait, attendant une bonne occasion pour attaquer sans risque. Kaïgaan faisait partie de ce deuxième groupe. Il allait laisser les plus fonceurs se débarrasser d’un maximum de félins avant d’entrer réellement dans la bataille. Il n’en revenait pas de penser comme cela, mais il était pragmatique. S’il voulait rester vivant, il devait encore une fois mettre sa jolie conscience de côté.
Le sol tremblait presque sous les pas des soldats courant sur la terre sableuse, alors que le félin électrique était bousculé par ses collègues fonçant vers la mort. L’adrénaline commençait à monter en lui, si bien qu’il entendait mieux son propre cœur que les combats à côté de lui. Les griffes sorties, il se mit à son tour à courir. Pas trop rapidement, afin de pouvoir mieux évaluer ses adversaires avant de leur sauter dessus.
Puis enfin, il croisa le regard d’un inconnu. Un mâle blanc aux détails verts, un peu plus petit que lui mais visiblement plus colérique. Ils se jaugèrent, montrant les crocs, telles de véritables bêtes sauvages se tournant autour. Kaïgaan retint un regard désolé avant de lui sauter dessus. Et la bataille commença.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Merci ma puce ♥:
 





x Messages : 134
x Date d'inscription : 24/06/2017
x Age : 13


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCh-shNxBy_tiOEKyp-ADX4g

   Mar 17 Oct - 20:15


C’était un matin qui s’annonçait normal au début. Un matin comme les autres. Mais une nouvelle vint perturber cette routine tranquille. Tous les soldats avaient dû se regrouper par ordre des humains. J’étais plutôt détendue comparée à d’autres. Car moi, je n’avais jamais encore vécu de tel rassemblement et ne savait donc pas à quoi m’attendre. J’avais un léger stress mais restait néanmoins calme. J’entendais les félins autour de moi parler avec nervosité. Beaucoup étaient terrorisés ou affreusement sur les nerfs. J’abordais un petit sourire tendis que les autres semblaient perturbés. Certains me dirent que ce sourire disparaitrait rapidement de mon visage acr tout cela ne présager rien de bon. La mission nous fut finalement annoncée. C’était une bataille. Mon calme naturel disparu soudainement et laissa place à l’horreur et l’agitation. J’allais devoir affronter d’autres soldats. Des chats qui pouvaient me tailler en pièce. J’avais peur de ne pas ressortir vivante de cette bataille. Les autres soldats de mon groupe tentèrent de me rassurer mais j’étais prise d’une crise de panique. Je tremblais et avais les larmes aux yeux. En plus, je n’étais pas dans le même groupe de que Yin, mon père. J’espérais que tout ce passerait bien pour lui.

Les humains, après plusieurs préparatifs, nous envoyèrent sur le champ de bataille. Mais ils sont fous ! Complètement fous ! Envoyer un chaton inexpérimenté de même pas 2 mois dans une bataille sanglante qui lui couterait certainement la vie ! Et à quoi ce combat allait-il servir aux humains ? A rien ! Ils veulent juste nous voir nous entretuer et ils nous remplacerons après notre trépas. Ils s’en foutent que l’on souffre ou que l’on meurt. Nous ne sommes que des objets pour eux. Des objets que l’on remplace une fois qu’ils sont suffisamment brisés. J’aurais tellement aimé pouvoir fuir cette bataille, fuir ma mort. J’étais en ligne avec les autres soldats, attendant que le signal retentisse. Le signal qui me dirait quand je vais vivre l’enfer. J’observais nerveusement le brouillard. Je tremblais de plus en plus.

Soudain, le signal retentit et, tandis que les autres soldats fonçaient vers la bataille, je fermais les yeux et laissa une larme couler sur ma joue. Je poussais un long soupire en ouvrant doucement les yeux et, pas par pas, m’avançait vers mon destin, vers ce combat.

Un chat mâle d’environ 3 mois s’élança sur moi, me plaquant au sol. Je le poussais vivement, surprise par son attaque. Je plantais mes minuscules griffes dans sa patte avant et le poussa violemment au sol. Je sautais donc sur lui, profitant de cette occasion. Le jeune mâle s’écroula sous mon poids. Je plantais mes petites aiguilles dans son cou et leva mon autre patte avant au-dessus de lui. Je me concentrais et des éclairs apparurent sur ma patte. De très gros éclairs. Si je le frappais assez violemment, je pouvais mettre fin à sa vie. Je fronçais les sourcils et, fermant la bouche, me préparait à lui donner le coup de grâce. Mais, au dernier moment, je rabaissais ma patte et fit disparaître ces éclairs. Si je le tue, je ne vaudrais pas mieux que ces cruels humains. Ce chat, qui était au sol, était aussi forcé de combattre pour sa vie. Je le relâchais et, en l’observant d’un regard compatissant, lui dit :

« Sauve-toi ! »

Il baissa la tête en signe de remerciement et s’enfuit discrètement loin de la bataille. Je laissais un très léger sourire se dessiner sur mon visage. Au moins, je savais qu’il survivrait et cela me réconfortait de savoir que j’avais contribué à sauver ce jeune chat. Mais soudainement, ces pensées positives furent définitivement chassées de mon esprit quand un jet de sang vint m’asperger le visage. Je tournais la tête doucement, tandis que mon corps était totalement pétrifié, et vit avec horreur les combats, les corps et le sang qui s’étendaient sous mes yeux. La bataille avait commencée.

« Bienvenue en enfer… »

_________________



~PUB~Les Eukhachous par Eukha et Plume:
 

Gardien des Légendes 2017

x Messages : 63
x Date d'inscription : 18/10/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
25/100  (25/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 21 Oct - 8:46


Le son. Le rassemblement. Des visages pétrifiés d'horreur, d'autre affichant un sourire innocent. Une bataille. Que dis-je. Un grande bataille. Les Humains préparant tout ce dont ils avaient besoin, des félins s'entrainant une dernière fois. Et enfin, l'annonce du groupe. Groupe n°2. Beaucoup de visages que je ne connaissais pas, d'autres que j'avais déjà vu, mais aucun visage serein. Aucun.

Je passais en revue les souvenirs que j'avais de cette matinée. Cette matinée qui, pourtant, avait débuté normalement. Jusqu'au cri de rassemblement. Moi ? Ce que j'en pensais ? J'étais un peu partagée. Je n'étais pas de ceux qui étaient écumants de rages contre les Humains, ni de ceux qui voulaient se battre à tout prix. Non, moi, je ne voulais pas particulièrement me battre contre d'autres félins, mais s'il le fallait, alors je le ferais. Sans aucune pitié. Je descendrais du véhicule, silencieuse et cruelle, et partirais à l'attaque au signal. Deuxième ligne. Une opportunité. J'allais avoir tout le loisir d'étudier nos adversaires, avant de choisir sur quel chat j'allais jeter mon dévolu. Alors oui, peut être ne sortirais-je pas vivante de cette bataille, peut être était-ce la dernière, mais je m'en fichais. Même si je mourrais, j'aurais tué un maximum de chats, et accompli ce que je croyais être mon destin. Voilà ce que je pensais de cette bataille.

Dans le camion qui transportait mon groupe, beaucoup étaient apeurés, d'autres impatients. Moi, je restais calme, impassible. Mais quand nous débarquâmes, ce fut d'un pas confiant. Même si certains ne voulaient pas se battre, ils n'en montraient rien. C'était honorable dans un sens. La fierté avant tout.

C'est là que, debout sur l'étendue sableuse, nous aperçûmes le camp ennemis. Ils étaient pour l'instant trop loin pour qu'on puisse bien les apercevoir, mais ils étaient là. Pareils à nous, certains prêts à en découdre, d'autres terrifiés. Il retentit. Le signal. Certains foncèrent têtes baissées, d'autres restaient en retraits, d'autres encore avançaient d'un pas incertains, essayant d'analyser les environs. Je faisais partie du deuxième groupe. Je me laissais deux petites minutes pour voir ce que j'allais faire.

Rapidement, je repérais un petit noiraud, qui ne devait pas avoir plus de 6 mois. Mais il était intrépide et violent. Il se jeta tout de suite dans le champ de bataille, tournant la tête de droite à gauche pour sonder ses ennemis. Il me vis, et esquissa un sourire confiant et cruel. Encore une fois, l'es apparences trompaient. Il me voyais à peine, mais mes yeux, que j'avais écarquillés des sorte à ce qu'on croit que j'étais terrifiée, il les voyaient, et ne repérait que ça. Tant mieux, je voulais voir sa tête déconfite quand je me révèlerais être assez entrainée pour lui tenir tête. J'approchais, toujours en brandissant cette façade de petite chatte stressée et incertaine. A quelques mètres l'un de l'autre, il se mit à courir. Alors, quand il essaya de m'atteindre à la patte, je feulais, levant la dite patte et lui frappais le museau. La bataille avait débuté, plus de pitié.

_________________
Hel, Soldate, Seconde Ligne
Not the Goddess, I'm the N-I-G-H-T-M-A-R-E

Merci pour ces beaux dessins^^:
 

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 11/04/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
20/100  (20/100)
Agilité:
15/100  (15/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 6 Déc - 17:56


Up !

_________________

«Words have the power
           to change us.»

FICHE DE LIEN    ▼△▼   FICHE DE PRÉSENTATION

Nishari vous parle en #cc6600

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 11/04/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
20/100  (20/100)
Agilité:
15/100  (15/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 29 Jan - 18:22


J'archive.

_________________

«Words have the power
           to change us.»

FICHE DE LIEN    ▼△▼   FICHE DE PRÉSENTATION

Nishari vous parle en #cc6600





Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue
» Journée 2 : Groupe F

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: