« Sur cette terre déchue, seule la survie prime » - Le Passeur.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Nous nous connaissons ? [Feat Terra]

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 06/03/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 26 Sep - 17:12


Eclipse était là, entouré de cette couleur chaude qu'est le sable, suffoquant dans cette chaleur de midi. Chancelant après plusieurs pas trop rapide ou trop grand. Tôt ce matin il c'était levé machinalement avant de erer dans la caserne. Passant des couloirs des dortoirs au lieu d'entraînement mais, comparé aux jours qui avait précédé celui-ci il était sortie sans ce rendre compte de la ville, traversant clairière et lieu boisée puis tomba sur le désert. Continuant à la même allure robotique. Donc il tait là en plein milieu du désert, toujours traumatisé par la mort de sa sœur. Ne voulant que rejoindre sa famille qu'il avait perdu. Mourir, mourir, mourir, mourir, mourir, mourir, mourir, mourir, mourir, mourir, mourir, mourir ... Une ombre ce fit au loin, une carcasse. Il ce dirigea vers cette dernière. Quand il fut sous les ombres de ces reste de métal haut comme plusieurs chat empilé. Il lança d'une voix rauque à ses vieux bout de métal.

"Toi aussi tu es seul et abandonné ?"


Il s'affala contre le métal chauds, ca lui brulait la peau mais il n'y pensas pas glissant juste un peux plus loin pour ne plus à avoir quelque chose qui lui picotait, c'était désagréable. Sont regard n'était que de deux fentes, son souffle étais saccadé. L'effort avait été compliqué et difficile. Allongé de cette manière on aurait peux dire qu'il était en train de mourir, un mourant. D'une certaine c'était vrai, il se sentait comme partie, ou en train de partir mais, ils tomberait surement dans s’évanouir et mourrait bien après à part si quelqu'un le sauvait. Cette perspectives le fit sourire, ce qui ressemblait plus à un rictus de douleur. Cela n'avait aucune importance pour lui, de toute façon personne ne le verrait, enfin selon lui et qui se préoccuperait d'un soldat venue trouver la mort et le repos éternelle. Un bruit ce fit entendre mais les oreille du mâle noires bourdonnait de façon à ce que tout son extérieur ne puisse l'atteindre, ce bruit l’énervait plus que tout il bougeait ses oreilles pour qu'il parte.

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 



x Messages : 665
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 26 Sep - 20:12


J'étais au milieu du camps, tournant ma tête de droite à gauche, regardant mes camarades. Certains m'étais familiers par le temps ou ils étaient la comme moi. Mais d'autres c'étaient autres choses. Il y avait sans cesse de nouveaux museaux qui pointaient leurs bout du nez dans le camps. Ramené souvent par des Felinae, d'autre trouvé par hasards dans le coin.
Je soupirais, il y avait beaucoup de chats et d'amis que je connaissais qui disparaissait subitement, me rappelant que j'étais dans un monde rude et pas celui ou tous les papillons voletait. J'eus un sourire, c'est moi qui disait cela. Alors que je disais souvent que tout le monde était gentils.
Je regardais un instant le ciel, d'un jolie bleue en cette période, c'était entre les deux saison, c'était encore bien. Pourtant j’eus un pincement au cœur. Je n'avais toujours pas retrouvé Hide, malgré d'interminable recherche. Je ne saurais sans doute jamais si il s'en est sortis, si il vit quelque part ou si il est mort. Millie fait sans doute partie des étoiles avec eux, et on a toujours pas de chefs, a part les conseillers, mais tout de même ça fait bizarre. Si les conseillers ne sont pas d'accord entre eux, alors il n'y a personne d'autre pour trancher leurs avis.
Bon autant se dégourdir les pattes, je pourrais surement croiser quelqu'un que je connais sur le chemin. Car oui, je ne voyait aucun museau a qui je voulais parler, pas de Hide, pas de Mayel, pas de Aki, pas de Plume Noire. Personne. Pas même mes camarades guérisseurs. Quoique peut-être que l'un dormait. Avrez dire je ne les croise pas souvent, je me demande ce qu'ils font. Mais j'imagine que je peux bien me dégourdir les pattes, personne n'est malade est en réel danger, et je ne traînerais pas.

Je me levais et commençais à marcher, traversant le camps en trottinant, marchant près de l'oasis, mon reflet se reflétant dans l'eau, zébré par la faible brise chaude venus du désert.
Aujourd'hui je n'irais pas dans la forêt, ni dans la ville, même si j'avais grande envie de revoir mes amis. Je ne voulais pas m’éloigner trop loin de l'oasis, pas trop loin de chez moi, alors aujourd'hui j'irais à la carcasse d'avion ! Je n'y était pas allez depuis si longtemps, je me souviens y avoir rencontrer un nombre de chats, bien qu'ils étaient majoritairement Soldats, ils n'avaient pas été méchants.

Le temps avait passé est désormais j'arrivais à la carcasse d'avion, objet métallique brillant de mille feux, brulant comme le soleil. Je sentais la chaleur désormais sur mon pelage chaud, très chaud. C'était à la fois agréable, et en même tant pas très appréciable. Je voulais donc me mettre à l'ombre, et peut-être je croiserais quelqu'un qui sait ? D'ailleurs je levais ma patte avant droite, mais celle-ci resta en l'air quand j'entendis une voix, faible et épuisé.

-Toi aussi tu es seul et abandonné ?

Un chat est ici ! Et il a besoins d'aide immédiatement !

Je sautais immédiatement, évitant les divers débris à la recherche de ce fameux chat. Il ne me tarda pas a le trouvait d'ailleurs, silhouette sombre couchait par terre, contre les parois de cette vieille carcasse. Je m'approchais immédiatement, prête a interpellais l’inconnue, mais je fus bouche bée, en reconnaissant ce pelage.
C'était pas n'importe quels pelage, c'était ce fameux pelage noir charbonneux, et surtout cette jolie couleur aube enflammée aux extrémité.

-Eclipse ?! Dis-je surprise. Eclipse ! Dis d'une voix, beaucoup plus effrayé en le secouant de mes pattes avant.

Que faisait-il la ? Que lui arrivait-il ? J'étais à la fois heureuse de le revoir enfin, je ne l'avais plus revus depuis la tempête ! Maintenant je le revoyais enfin ! Mais il semblait être dans un sale état, pas en forme. Il lui fallait de l'aide tout de suite, je sais pas ce qui lui est arrivé, mais la chaleur ne semblait pas lui avoir fait du bien. Il faut qu'il reste conscient !

-Eclipse ! Eclipse ! Est-ce que tu m'entends ? Je t'en prie reste conscient ! Lui dis-je en secouant mon aile droite pour le rafraichir et lui faire du vent.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 06/03/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 2 Oct - 21:58


Frai, vent, vert, blanc, fleur ? Tout était flou il sentait qu'il faisait plus frai d'un coup. Il faisait froid, trop froid ! Éclipse se recroquevilla un peux plus sur lui même. Tournant la tête vers la provenance du vent,  découvrant... Des ailes ? Oui c'était des ailes. Ils en avait déjà vu mais pas des vertes, enfin il pensait car elles lui rappelais quelque chose mais c'était trop vague. Une impression de déjà vue, oui mais où. Où suis-je déjà ? Ah oui près d'une carcasse,  lui aussi à couler comme moi. Qui l'as a abandonné ? Ou qui la jeté ? Aucune idée. Ses oreilles tombèrent et ses yeux se fermèrent pendant quelques instants. Pour la première fois depuis longtemps il pensa à autre chose qu'au malheur.

"Nous nous connaissons ?"

Il rouvris un œil,  puis le second. Sa vue allait un peux mieux même si toujours un peu flou.  Il découvrit un chat avec une racine sur la tête, agrémenté de fleurs de toute couleur. Cela faisait longtemps qu'Eclipse n'avait pas prix le temps de regarder une fleur au point de la contempler.  Elles sont belle,  très belle.

"Le temps c'est arrêtés sur elles ?"

Il avait pensé toit haut,  ne s'en rendant même pas compte.  Continuant à comparée ses fleurs à tout types de choses qu'il trouvait jolie. Passant au couche de soleil pour l'une et à une brise tiède pour l'autre. La rêverie continua jusqu'à ce qu'il termine de classer toute les fleurs.  Puis il croisa le regard de la jeune chanteuse. Il reste bloqué,  ces yeux lui disant vraiment quelques choses mais quoi ? Mais quoi ? Mais quoi ? Mais quoi ?!  Ça lui restait au bout de la langue,  il n'arrivait plus a ce souvenirs,  pourtant il était sûr que cetais un bon souvenir ils,  quelque chose de bien,  de très bien même.  Important. Mais rien,  la brume épaisse et un flou,  à chaque fois qu'il se concentrait ça s'évaporait,  ne laissant aucune trace. Il n'arrivait pas à remettre la patte dessus. C'est ce type de choses qui l'énerve et le frustre,  le provoquer comme ça. Sérieusement ?!

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 



x Messages : 665
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 9 Oct - 0:24


Mon aile s'agitait toujours frénétiquement de haut en bas, le coeur battant à grande vitesse, que j'entendais celui-ci battre à mes tempes. J'imaginais deja plein de scénarios dans ma tête sir ce qui avait bien pu lui arriver.
J'avais peur pour lui, il ne fallait pas qu'il meurs ici, quand je le revoyais enfin, je ne le permettrais pas. Je ne laisserais pas tels chose se produire. Je suis guérisseuses, et je me refuses de perdre encore un chat a qui je tiens. J'ai deja assez perdus ces temps-ci, il me serait inacceptable d'en voir encore disparaitre.
Eclipse finis pourtant par enfin bouger, réagissant enfin au vent que faisait mes ailes et je recus un soulagement se deverser dans tout mon être. Il etait vivant, c'etait le plus important. Ses yeux argentés et brillant me regardaient. Mais un regard différent auquel je ne m'y attendais, il regardait, mais dans voir vraiment. Pas de sourire sur son visage qui vint l'illuminer, juste ce regard vide, qui voie a peine. Un regard remplis d'interrogation, d'incompréhension, de question sans réponse. Ses oreilles s'abbatirent et ses yeux se fermèrent, comme abbatus par une force invisible mais pesant. Peut-être cela était dû à la chaleur ?

Mon soulagement fut alors de courte durée, quand sa voix brisa le silence désertique et le léger son du battement de mon aile tranchant l'air.

-Nous nous connaissons ?

J'eus un hoquet de surprise, mon aile s'arreta un instant de battre, avant de tomber lourdement sur le sol poussiereux. Je ne pouvais pas la tenir. La firce venait de le quitter, j'avais l'impression de sentir une horrible douleur dans mes poumons, dans la gorge. Comme si on venait de me donner un violent coup. Il ne me reconnaisaistpas ? Je n'avais donc été rien à ses yeux le jour de notre rencontre ? Moi qui avait été la plus heureuse ce jour la, pourquoi est-il comme ca ? Il ne m'avais pas aimé ?
Ses yeux s'ouvrirent à nouveau un à un, pour se poser sur moi, et d'avantage sur ce que j'avais sur ma tête. Je le regardais dans ses yeux qui me faisais penser à la lune, la moindre trace de chaleur mais rien. Un regard vide, et je ne pouvais parler. La douleur, coince dans ma gorge m'empecher de parler, elle me faisait mal, que meme avaler sa salive était doulereux.

-Le temps c'est arrêtés sur elles ?

Je ne réagis pas, je ne disais rien. J'avais l'impressions de ne plus pouvoir commander mon corps. Je mis du temps à comprendre qu'il parlait de mes fleurs, mais je sentais une auyre vague monter en moi. Je commencais à le voir flous, les larmes vint dans mes yeux, et Eclipse finit par n'être qu'une image brisée par de l'eau, comme je le ressentais.
Il m'avait oublié, je n'etais plus rien à part une féline avec des fleurs sur la tête.
Son regard était plante dans le mien, il refletait toujours cette air vide ou toute chaleur l'avais quittée.

-Tu ne me reconnais pas... Murmurais-je, la voix brisé par le chagrin, que j'ignorais si il m'avais entendus.

Je me levais ensuite brutalement et me retournais de vitesse pour sortir de la vieille carcasse. Je ne voulais pas qu'il voie mes larmes, qui finirent par couler le long de mes yeux, je sentais leur trajet brûlant sur ma joue, avant de tomber à terre.
Avec une lenteur comme si je n'etais rien, la queue trainant au sol dans le sable, tout comme mes ailes, je marchais, les larmes toujours abondante qui coulaient.
Je finis par m'arreter devant l'une des plante de que je voulais, à savoir un cactus. Avec habilité comme j'avais appris à le faire, j'en decrochais un bous sur le côté sentant certais pics s'enfoncer dans ma patte. Avec mes dents, je me mis à enlever tout les épines sauf une que je laissa.
Avant de partir, d'un revers de la patte je chassais les traces de mes larmes sechés, mais j'avais mal au yeux. Je pris mon butin et fis demi-tour d'un pas traînant, retournant aupres de lui.

Je m'assis face à lui, et déposa mon butin devant. Avec la derniere epine restante, je me mis a gratter le morceau de cactus jusqu'à avoir un liquide comme je le voulais. C'etqit peu mais toujours ca.

-Essaye de boire. Cela te feras du bien. Dis-je d'une voix sans rien laisser paraitre. Une voix vide.

J'etais épuisé de l'interieur, aussi abbatus que le jour ou Hide a disparus. Qu'ils ont tous disparus. Mais la c'est une autre douleur qui me fais encore plus mal, de voir le felin que j'affectionne et que j'etais heureuse de revoir car il m'avais donne une trace de moi-même, parce que je le considérer de ma famille, ne pas me reconnaitre. Enfaite n'eyre rien d'autre qu'un chat à ses yeux. Rien d'autre.
Jamais rien d'autre. Ca fait terriblement mal, mais je vais faire ce pourquoi je suis. Je vais le guérir, je vais ne rien maisser paraître.
Même si ca fait mal.
Même si c est douleureux que j'en pleure.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 06/03/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 9 Oct - 21:50


Elle avait murmurez quelque chose mais Eclipse n'avait vu que ses lèvres bougé, il n'avait pas compris. Il ne comprenais pas ce qui arrivait à la féline, enfin il ne remarquait pas puisque qu'il la contemplait et en même temps il était dans un vide profond. Elle partit d'un coup, le laissant là tout seule. Un trous ce fit alors en lui, pourtant il était déjà vide alors comment. Et surtout pourquoi, qu'avait t-il fait, quelque chose de mal ? Il ne comprenait pas, rien, que dalle, que neni ! Le temps que sont esprit comprenne qu'elle était partie la voilà qui revenait avec un morceau vers dans la gueule. En griffant avec quelque chose de pointu la chose elle s'approcha de lui quand un liquide en sorti.

-Essaye de boire. Cela te feras du bien.

Il obéit et lapa le peu de liquide qu'il y avait, cela n'avait pas bon gout mais c'était déjà ça. Il reposa la tête pour utiliser le moins de force possible. Son regard était redevenu celui de tout les jours maintenant, vide et sans vie. Mais là il réfléchissait, au lieu de brasser du noir. Quelque chose avait changé quand il lui avait demandé si ils se connaissaient, ça Eclipse l'avait bien remarqué. La seule chose c'est qu'il ne savait pas pourquoi et qu'était vraiment le contexte de sa réaction. La solution la plus simple et la moins dangereuse était sa dernière ressource. Son tour de passe-passe, oui son tour de passe-passe était la meilleur solution. La plus simple et le plus sûre. Relevant la tête il croisa le regard de la chatte et voilà, le trous noir. Seul avec ses souvenirs, dans le presque noir total. Il vit toute sa vie, le jour de sa naissance, ses parents, le moment ou on l'a adopté, ses début en temps que guérisseuse, toute sa vie jusqu'a maintenant. Mais un chat le retint, quelqu'n qu'il connaissait le mieux mais en même temps qu'il ne reconnaissait pas. Lui, il se voyait plus jeune, plus maigrelet, plus ... confiant, mieux. Il ne reconnaissait pas le chat qui "se tenait devant lui", quelqu'un de sûre, de confiant, quelqu'un de normal quoi. Un pelage nettoyer et des prunelles avec un sentiments de vie à l'intérieur. Il compris à cette instant qu'il était tellement laid devant ce lui du passé, tellement hideux et dégoutant. Il se dégoutait lui-même pour dire. Il s'intéressa à la conversation, curieux de savoir comment il parlait avant. Un blanc ce fit tout d'un coup, elle était sa cousine, sa cousine, sa cousine, sa cousine, sa cousine ... Sa cousine ?! Ce réveillant d'un coup de cette transe une douleur à la tête le prix tout de suite. Criant telle un chat qui crevait de douleur il se tortillait dans tout les sens, griffant ce qui passait par là. Mais n'étant de base pas en forme il s'affaiblit considérablement, ne pouvant même plus bouger. Obligé d'agoniser sans pouvoir rien faire. Un voile noir enferma sa vue, il n'entendait plus rien. Comme emporté dans les abysses, je vais mourir, je vais mourir. C'est la fin pour moi.

HRP, IMPORTANT !:
 

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 



x Messages : 665
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 10 Oct - 20:24


Eclipse obtempéra à mon ordre, comme un chaton, ou comme les membres de ma guilde quand je leur disais, et qu'il n'avais pas le choix. Car oui, il savait très bien que je pouvais être chiante, les embêtait toute la journée, si ils ne faisaient pas ce que je leurs dit.
Il reposa alors sa tête, surement trop fatigué, bien que j'étais triste et que je lui en voulais au fond de m'avoir oublié si vite comme un grain de sable parmi tant d'autres, je ne pouvais m'empêcher d’être inquiète. Car oui, il semblait être resté beaucoup trop longtemps sous le soleil, je me demande bien ce qu'il y faisait, il a dû oublier que si il ne buvait pas il tombait.
Mais que fait-il donc aussi loin du lieu de vie des Soldats ? Seule ? C'est bien la question que je me pose. Il c'est peut-être passé quelque chose ?
Son regard se releva, ses yeux argenté comme la lune d'été se plongèrent dans les mien, je revis ce même regard triste, vide, mort de l'intérieur ? Serait-ce possible d’être mort de l'intérieur ? Ne plus rien ressentir à part le noir, les ténèbres et plus aucune étoiles qui nous guide ?

Je ne sais pas combien de temps nos regards étaient la à ne pas se quitter, je ne pouvais pas décrocher, parce que je voulais croire qu'il se souviendrait du jour de notre rencontre. Avec un peu de chance il pourrait se souvenir ? Il m'avait montré quelque chose de si beau ce jour la que c'était gravé en moi. Ça c'était une chose que je ne pourrais pas oublier malgré ma mémoire divergente.
Son regard s'éclaira un instant comme si il venait de se souvenir de quelque chose d'important, ou réaliser quelque chose, revenue à la vie ? Revenue des limbes ?
Mais un cris aiguë se fit entendre, un cris de douleur terrifiant qui me fis sursauter et me remettre sur mes quatre pattes, le pelage doublé de volume tant il était dressé de peur.
Avec un regard horrifié et de paralysie dans tous mes membres, car oui j'avais été prise par surprise mais voir quelqu'un souffrir était toujours dure, surtout quand c'était si soudain et que ça m'étais inconnue. Je le voyais se tortiller en tout sens, ses griffes plongèrent un instant dans le sable, puis raclèrent la surface métallique de la chose grise et grinçante. Puis il s'arrêta complétement, toute force l'ayant quitté d'un coup. Sortant de ma paralysie, je me précipitais à son côté et me baissais pour le voir. Que lui arrivait-il encore ? Je lui est pourtant donner à boire ? Certes ce n'était pas assez, mais tout de même. Etait-il tombé malade, d'une maladie que je ne connaissais encore point ?
Devant lui et sa tête je passais ma patte avant droite, il respirais encore, un peu saccadé, mais pas un respirations alarmante. Je le secouais un peu de la patte, mais rien...

-Eclipse ? L'appelais-je dans une vaine tentative.

Il avais sombré, et j'ignorais quand il reviendrais, mais je ne le laisserais pas. Je me demande si je peux le ramener chez les Caméléons. Je sais qu'il est Soldat, mais si je dis à mes camarades que c'est juste un amis que je connais bien mais qui est devenus fous ? Ça pourrais marcher. Et si ils ne veulent pas, je leurs diraient qu'ils n'ont pas le choix, ça reste en soit un membre de ma famille même si il ne s'en souviens pas. Je sentis mes griffes sortirent un instant, déterminé à le ramener chez les Caméléons. Je sais qu'il a un fond bien, il ne fera pas de mal à mes camarades. J'y veillerais sinon. Pour le moment je dois juste attendre qu'il se réveille, enfin j’espère.

Je me couché près alors de celui qui avait changé une partie de ma vie, et me mis à lécher le sommet de sa tête, pour le rafraîchir, surement une insolations et peut-être l'aider à combattre quelque chose que j'ignorais pour le moment. Il y a certaines choses que les guérisseurs ne pouvais pas soigner avec des plantes. Seul le temps pouvait chasser et fermer certaines blessures. Je le savais, j'avais deja vus des camarades me consulter juste pour me parler, se confier, discuter.
Pendant que je léchais le sommet de son crâne, j'agitais légèrement mon aile droite, afin de faire une brise qui n'étais pas forte, juste comme un faible vent.

Mais que t'ai-t-il donc arrivé ?

Pendant que je m'occupais de lui et me demandais qu'elle chose il avait bien pu vivre. Je sentis une chose couler.
Une dernière larme.
Qui s'écrasa sur le sol sablonneux avant de vite disparaitre, n'ayant jamais existe, parce que personne ne l'avais vue.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 06/03/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 10 Oct - 21:36


Noir, vide, froid, libre ... Perdu ? Rien, il ne se rappelait pas ou il étais. Que faisait t-il déjà ? le noir. Le noir ? Comment il savait ca lui ? C'était comme ci une voix au plus profond de lui lui soufflait les mots. Une chaleur réconfortante était près de lui, c'était agréable. Une b-b-br-i-se, fr... et une brise machin qui faisait du b-b-i-en. Une voix, il avait entendu une voix. Qui l'appelait ? Il n'en savait rien. Comment s'appelait t-il ? Une lumière aveuglante le fit fermer les yeux, mettant ses pattes devant ses paupière. Ce qui lui rappelas tout ce qui c'était passé, ou en tout cas qu'un tout petit bout. Le fait qu'elle soit sa cousine et qu'elle l'ai sauvé. Il se redressa doucement, ses muscles le faisait souffrir, comme ci il venait de courir pendant plusieurs heures. Il la regardait, elle étais jolie. Une lueur de tendresse passa dans son regard. Il lui passa sa queue sur le bout d'une de ses oreilles et lui demanda d'une voix grave, mais son ton était calme et chaleureux.

"Comment t'appelle tu ?"

Il se rallongea en face d'elle pour être à la même hauteur que la chatte, qui sentait étrangement bon.  Ses pattes étais juste en dessous de sa tête mais cette dernière n'étais pas posé mais bien droite, sa queue frottait le sable, créent un petit faussé ou passait sa queue maintenant pleine de poussières. Il  recommancait à avoir chauds, même si le soleil commençait à décliner. Donnant au soleil cette palette de couleur orangé qu'il aimait tellement. Il arrêta de regarder la féline au ailes vertes et leva un peux plus haut la tête, pour pouvoir bien voir l'horizon et ce ciel qu'il trouvait si beau. Des nuages c'était ramené dans le cortège des milles-et-unes nuance d'orange. Magnifique, Eclipse en avait le souffle court. En scrutant ce ciel cuivré un flashback apparu. Lui en train de regarder le ciel, plus jeune. Oui il sentait à sa légèreté qu'il était plus jeune et moins fort.

"Terra."

il chuchota tout haut se mot, des larmes coulait le long de ses joues, créant deux marques brillante sur son pelage. Il se rappelait, ce moment il savait qu'à ce moment précis cette découverte l'avait ouvert à de bon sentiments, qu'il avait évoluer en quelqu'un d'un peux meilleur. Elle était comme un remède pour tout ses maux. Son regard s'abaissa et croisa celui de Terra. Il lui sourit et une, deux, trois, quatre larmes coulèrent dans le même trajet que les deux précédentes.

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 



x Messages : 665
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 15 Oct - 12:53


Je m'occupais toujours de lui, allongé à ses côté, regardant le paysage dans le lointain illuminé par le soleil qui faisait briller le sable. Mais j'étais surtout dans mes pensées, réfléchissant, sir comment faire avec lui, avec une multitudes d'angoisses qui se réveillait en moi. Je n'avais pas pour habitude d'être dans ce genre de sensation, mais les derniers événement négatifs qui etaient arrivés avait de quoi mettre un coup sur le moral.
Puis le félin auquel je m'inquiétais finis par bouger, lentement mais sûrement il finis par se redresser de sa hauteur, avec toujours sont regard posé sur le mien, mais que je n'arrivais pas à sondé. En le regardant il faisait un contraste avec son pelage sombre, et le paysage à l'arrière aveuglant de sa lueur. Il portait bien son nom. Son regard semblait avoir changé par rapport à avant, loin de la froideur, de l'oublis et de la douleur il y avait quelque chose d'autres désormais. Plus amical. Je sentis sur le bout de mon oreilles gauche quelque chose de doux, ce qui me fis un frisson qui me parcourus  du bout des oreilles à l'extrémité de ma queue. Pourtant on etait dans un des endroits les plus chauds, difficile à expliquer le pourquoi du comment.

-Comment t'appelles-tu ?

Sa voix, bien que chaleureuse me rappela le jour ou l'on c'etait croisé, cette même question à laquelle j'avais répondus et qui avait changé une partie de mon histoire. Mais aujourd'hui elle prenait un autre contexte, ce n'était pas pour me chercher, la c'était parce que on m'avais oublié, aussi simple soit-il qu'on oublie une feuille tombé d'un arbre. Il s'allongea face à moi, sa queue battant le sable créé une mini-faille dans le sable plat. Mes mais yeux ne pouvais quitter les siens, à force de le regarder il pourrait peut-être se souvenir de moi ? Je n'arrivais déjà même pas à répondre, ma voix etait coincée, je ne pouvais pas parler. Pas maintenant, ca faisait mal, trop mal. Il finis par regarder le ciel, et moi je me mis à regarder mes pattes, ne sachant que faire, que répondre vraiment. Dire mon nom ? Ou dire un mensonge qui ferait surement mal avec le temps ? Je n'en savais rien, j'étais aussi perdue que le premier jours ou j'avais intégré la guilde des Caméléons.

Un chuchotement parvint à mes oreilles à la fois inaudibles et qu'on pouvait malgré tout entendre.

-Terra

La aussi je sentis mon coeur s'arrêtait, même si ce n'était pas le cas en réalité, mais cette fois c'etait differents. Avant c'etais le douleur, la c'etait un melange de surprise et de joie suprême qui venait de m'intégrer. Doucement je relevais alors ma tête, et croisais son regard mais different de avant. Des larmes coulèrent le long de son visage, et un sourire illuminé son visage tout comme son regard. Et comme lui me reconnaissait, je reconnus alors moi aussi enfin, le félin que j'avais rencontré, qui avait changé quelque chose dans ma vie, dans mon histoire.
Je sentis aussi la joie, grandissante comme une etincelle au fond de moi, ma queue fretillant comme un poissons.

-Tu te souviens de moi ! Lancais-je heureuse.

Je sautais alors à son coup, l'enlacant de mes pattes et le serrant fort, sans l'etrangler non plus, mais je voulais le sentir près de moi. Je me mis à ronronner fort, trop heureuse, et lui lécher avec joie la joue, tant ceka me faisait plaisir.

-Tu m'as tellement manqué!

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 11/04/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
20/100  (20/100)
Agilité:
15/100  (15/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 19 Nov - 7:37


Up

_________________

«Words have the power
           to change us.»

FICHE DE LIEN    ▼△▼   FICHE DE PRÉSENTATION

Nishari vous parle en #cc6600

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 06/03/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 19 Nov - 18:02


-Tu te souviens de moi !

Son ton était heureux. Penchant la tête vers le bas, il état dans une honte total. Je l'avais oublié Je n'avait pas voulu l'oublier et ca l'a blessé. Elle lui sauta alors dessus, ronronnant et lui léchant la joue. Ce qui surprit Eclipse, il n'aurait pas pensé à une telle réaction mais ce laissa faire. Pendant qu'elle le câlinait il regarda pendant un instant au loin. Le sable, toujours du sable. Il ne voyait que ca, cette couleur chaude le rassura et il donna un coup de langue affectueux à Terra ainsi qu'un petit ronron pour répondre aux siens.

"Eh bah dit donc on croirais que ça fait plusieurs saisons que tu ne pas m'a pas vu !"


Il disait cela sur le ton de la plaisanterie, le sourire toujours sur la frimousse. Tournant la tête pour trouver les yeux de la demoiselle il lui demanda su un ton déjà plus sérieux même si ce côté plaisantin était toujours un peux là.

"Par contre il vas falloir m'explique ce qui ce passe dans ce bas monde, parce que je suis un peux perdu la."

Il lui lécha affectueusement l'épaule. Lui souriant. De quoi l'inciter à lui expliquer ce qui ce passe ici et si ce sont les seuls ou non dans le coin. Une question lui vient d'un coup. Mais où vit-elle ? Et comment fait t-elle pour survivre ? Ouvrant la bouche pour lui poser la question mais ce ravisa. Une chose à la fois, et puis la submerger de questions n'est pas la meilleur solution.

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 



x Messages : 665
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 2 Jan - 0:39


Je restais collée à lui cela faisait du bien, je me sentais comblée de sentir son pelage contre le mien, de ressentir cette effet d'aimer d'une personne qui faisait partie de notre vie. Certes on avait pas le même sang qui coulait dans nos veines, mais il était de ma famille et pour moi, c'était la chose la plus importante de toute. Je sentis un coup de langue sur le sommet de ma tête, ce qui me remit du baume au cœur. J'étais tellement heureuse à ce moment la. Ce moment à nous deux, seuls, dans le silence, au milieu du désert, sans personne pour nous déranger.

-Eh bah dit donc on croirais que ça fait plusieurs saisons que tu ne pas m'a pas vu !

Howw, si il savait seulement ! Comme j'avais l’impression que le temps durait une éternité depuis que je ne l'avais plus revue. J'ignore combien de temps a passé, mais dans tout les cas, ça avait été beaucoup trop long pour moi. J’espère qu'il ne vas pas tout de suite s'en allait ! Je le veux près de moi pour le moment, je ne veux pas qu'il disparaisse à nouveau comme la brise. On a le temps après tout non ?

-Par contre il vas falloir m'explique ce qui ce passe dans ce bas monde, parce que je suis un peux perdu la.

Je sens un dernier coup de langue affectueux sur mon épaule et a contrecœur je me décide à m’éloigner de lui, de notre brève étreinte. Je recule un peu, pour mieux l'observer, pour le regarder dans les yeux. Mais sa question me semble un peu étrange, du coup je ne peux m'empêcher de mettre ma tête de côté, intrigué de cela.

-Tu ne sais pas ou tu es ? On est dans le désert et précisément à la carcasse d'avion. Tu as peut-être oublié en perdant connaissance à cause du coup de chaleur ? Je fais un pause pour le regarder, quand une autre question me remonte à l'esprit.Que fais-tu aussi loin de la ville seule ? Tu cherchais quelqu'un ? Dis-je avec un sourire à la fin.

Ça me rappelais que trop bien le jour de notre rencontre, ou il cherchait une personne précise qui s'avérait plus tard être précisément moi. Peut-être est-il en missions, mais il a dû se perdre en chemin ? Je n'ai pas idée, mais la réponse ne saurait tarder maintenant.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 06/03/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 3 Jan - 23:08


-Tu ne sais pas ou tu es ? On est dans le désert et précisément à la carcasse d'avion. Tu as peut-être oublié en perdant connaissance à cause du coup de chaleur ? Elle fais une pause pour le regarder. Que fais-tu aussi loin de la ville seul ? Tu cherchais quelqu'un ? Dis t-elle avec un sourire à la fin.

Ces informations ce percutèrent dans sa tête. Le faite qu'elle lui en parle lui fait ce rappeler de plein de choses. La forêts empoisonné, la sylve, mais aussi des guildes. Les Felinae, les caméléons mais surtout les soldats. Le temps qu'il arrive à tous remettre dans l'ordre plusieurs minutes c'était écoulé. Il avait eux le regard perdu, vagabondant inconsciemment sur l'horizon. Une bourrasque tiède lui parvint, le faisant fermer les yeux avant de les rouvrir sur Terra. Si patiente avec moi, je lui doit beaucoup. Sans elle je serais mort à l'heure qu'il est. remuant les moustache, amuse par cette pensé, comme quoi tout le monde peut être un sorte de héros.

"Je pense, je crois que je cherchais quelqu'un, mais je ne sais plus qui. "

En y repensant une vague de tristesse le submergea, ce qui l'étonnais grandement. Et il ce demandait pourquoi et surtout qui. Il voyait dans certains secteurs souvenir une sorte de masse lui ressemblant étrangement mais n'arrivais pas à mettre la patte sur son identité, ce qui l'énervait. Donnant un coup de patte dans le sable,  toit les grains étant emporté par le vent, spectacle éphémère mais beau. Il suivie le trajet du sable, tournant la tête à sa droite. Reprenant la parole pour briser ce silence qui commençait à être gênant.

"je suis désolé je ne me souviens sur plus de qui c'était, je n'arrive pas à savoir son identité, mais ce qui est sur c'est que je suis content de t'avoir rencontré une nouvelle fois. "

Ces paroles sonnait comme un adieux, pourtant ce n'étais pas vraiment le but recherché et il ne sens rendit compte qu'après les avoir dit. Il trouvait idiot d'avoir dit cela de cette façon, espérant qu'elle ne comprenne pas ça comme si il voulait partir.

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 



x Messages : 665
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 21 Jan - 12:39


Les questions étaient posée et Eclipse sembla choqué de quelque chose avant que son regard ne se perde dans une brume qui m'étais invisible. Je préférais ne rien dire, ne rien perturbé, laisser le silence. Parfois le silence aide à retrouver nos pensées, peut-être arrivera-t-il à se rappeler comment il a atterrit ici ? Je sais ce que c'est de pas savoir. Pas savoir d’où l'on vient réellement, avoir un trous noir comme souvenirs.
Ce n'est pas vraiment très bon d'avoir ça, c'est mauvais, ça vous remplit d’innombrable questions, ça vous tue le sommeil, ça ronge notre esprit. Le temps s’écoule lentement, tandis que le regard dérivant de Eclipse se pose sur l'horizon. Je me demande à quoi il pense, si il se pose beaucoup de question. Il va trouver les réponses, on finit toujours par avoir des indices pour nos réponses, il faut juste être patient.

-Je pense, je crois que je cherchais quelqu'un, mais je ne sais plus qui.

Cette phrase me fait dressé les oreilles, elle n'a pas rien cette phrase, elle est toujours gravé dans ma mémoire, il avait dit exactement cette phrase le jour de notre rencontre. Mais à l'instar de la dernière fois, je sais que ce n'est pas pour moi, moi il m'a trouver, il cherche surement quelqu'un d'autre. Il semblait énerver, triste. Surement parce que il ne trouve pas qui était cette personne. Elle c'est estompé, elle est dans le brouillard, elle est quelque part, mais il faut juste la retrouver. Mais ce qu'il faut retenir c'est qu'elle est la.
Eclipse donne un coup de patte dans le sable qui s'envole avec la légère brise présente, ca fait penser à de la brume, ça fait pensée à ce que je pense.

-je suis désolé je ne me souviens sur plus de qui c'était, je n'arrive pas à savoir son identité, mais ce qui est sur c'est que je suis content de t'avoir rencontré une nouvelle fois.

Je suis à la fois contente et triste. Contente, car il est contente de me revoir, mais je suis triste de savoir qu'il n'arrive pas à trouver ce qu'il cherche. Je me demande bien qui ça peut-être. Si jamais il peut toujours demander à sa sœur non ? Il me l'avait dit le jour de notre rencontre qu'il avait une sœur elle pourra surement l'aider en rentrant ? Quoique il compte rentrer seule dans son état ? C'est peut-être une mauvaise idée qu'il rentre seule ? Mais dormir ici la nuit c'est aussi une mauvaise idée, la nuit il fait froid dans le désert, et les viles créatures semblent être beaucoup plus actives la nuit. Je ne sais pas trop pourquoi.

-Tu n'as pas à t'excuser voyons, tu n'y peux rien si ton cerveau est confus, on ne le choisit pas. Mais je suis sûr que tu vas retrouver la personne que tu cherches. Lui dis-je en posant une patte réconfortante contre lui.

Je réfléchis un moment et me décide quand même à lui demander si il va rentrer seule, parce que si c'est le cas, je veux au moins l'accompagner sur un bout de trajet. Je ne veux pas le laisser seule. Dommage qu'ils soient chez les Soldats. Les bonnes personnes que j'aime sont souvent chez les Soldats. Je me demande bien pourquoi, pourquoi on voudrait rester la-bas alors qu'avec tout ce que l'ont dit les chats se font torturé la-bas. Peut-être ce ne sont que des histoires. Peut-être des mensonges. Des mensonges qui tiennent éloigné de la vérité.

-Tu comptes renter seul ? Une lueur inquiète dans la voix.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 06/03/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 24 Fév - 12:46


-Tu n'as pas à t'excuser voyons, tu n'y peux rien si ton cerveau est confus, on ne le choisit pas. Mais je suis sûr que tu vas retrouver la personne que tu cherches.

Il ne savait pas quoi lui répondre, le vent comblait la non-réponse du soldat. Meublant comme il pouvait ce silence assez gênant. Il se creusait les méninges pour lui trouver une réponse pas trop bidon. Heureusement sa cousine ne s'en rendit pas compte et continua la conversation comme si de rien n'était.

-Tu comptes renter seul ?

Le timbre de sa voix était un peu ... comment dire, euh ... tremblante. Comme si elle savait qu'un accident allait lui tomber dessus pour rentrer chez lui. Paranoïa ou voyance ? Seule la caméléon pourrait répondre à la question, mais aucune envie de lui demander des choses idiotes et étrange, voir déplacé. Pour ne pas l'inquiéter sur des possibilités plus que probable il se leva et lui répondit avec un ton réconfortant et confiant, enfin que de l’extérieur.

"Il n'y a pas à s’inquiéter, si tu veux m'accompagner jusqu'à l'orée de la forêt tu peux."

Tournant le dos à la demoiselle, il regardait les alentours. Ce rendant compte qu'il ne savait plus comment il était arrivé ici, aucune cime d'arbre, même pas une feuille, rien pouvant l'aider à savoir de quelle côté était la forêt. Ce retournant vers Terra, au museau un sourire terriblement gêné, il lui demanda d'une voix beaucoup moins confiante.

"Par où est la forêt ?"


Un rire nerveux arriva à la suite de ça question. Il avait fait le malin sans être sûr de pouvoir tenir ses propos, bien joué ! Il avait l'air d'un pur idiot, très malin ça ! Au moins Terra n'auras plus de soucis à se faire, il avait besoin d'elle pour le guider. Il se sentait tel un chaton ayant besoin d'aide pour faire quelque chose de ridicule. Un silence apparu, accompagné d'un malaise pour le jeune mâle. De quoi taper dans son petit orgueil personnel et ça fierté aussi, une pierre deux coups.

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 



x Messages : 665
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 3 Mar - 16:08


Eclipse se leva, les yeux scintillant, mais je ne sus comment l’interprétais. Peut-être avec tout ce soleil et cette éblouissement. Après tout, on était dans le désert, autant ne pas être choqué.

-Il n'y a pas à s’inquiéter, si tu veux m'accompagner jusqu'à l'orée de la forêt tu peux.

Je ne sais pas pourquoi, mais je me sentis déçus au fond de moi. Je ne sais pas pourquoi cette réponse me décevais, j'avais sans doute espérer une autre réponse de sa part, et pourtant, je ne parvins pas à savoir laquelle cela aurait été. Je le vie se tourner, regardant les alentours, prêt pour repartir. Je ne pus m'empêcher de regarder le sable à mes pattes, et sortir et rentrer mes griffes à intervalles régulier. Pourquoi déjà se quitter alors qu'on venait de se retrouver ? Je sais que rester dans le désert c'est dangereux, je sais que je lui ais demandé si il allait rentrer seul, mais j'aurais encore voulus rester avec lui. Bien sûr je devrais être contente, je serais avec lui jusqu’à l'orée, mais c'est pas pareil. C'est certainement pas pareil que se posais à l'ombre, tranquillement, discuter de tout et de rien en même temps. Être ensemble à passer du temps. Mais cela semblait être éradiquer de l’Ère de cette époque. Il n'y avait pas de tranquillité dans aucun endroit ou nous étions. Condamné à vivre dans la guerre en perdant tout de vue. Pourquoi j'étais déçu de tout ça ? Pourquoi je voulais qui reste ? Aussi simple soit-il, il était le seul membre rattaché en quelque sorte à une branche de ma famille. Et j'y tenais fermement, comme le soleil tient à la lune.

-Par où est la forêt ? Dit-il nerveusement.

Je relevais ma tête, le regard un peu incrédule. Il ne connaissait plus son chemin ? Étrange tout de même. Heureusement que je m'en souviens maintenant que j'y pense. On sera pas bien placé avec moi et pertes de mémoires. Quoique au pire ce serait revenue, il nous aurait fallut juste attendre. Au moins on aurait passé la nuit. Mais est-ce que lors de mes pertes de mémoire je l'aurais oublié lui ? Je crois que je ne saurais jamais, quand ça m'arrives et que ma mémoire revient, je ne sais pas ce qu'il c'est passé pendant ce laps de temps. C'est un peu dangereux en soit, mais vus le cas rare ou ça m'arrive inutile de se faire un sang d'encre.

-C'est surement dû à ton insolation au soleil, inutile de s’inquiéter. C'est courant.

En vérité, je ne savais pas trop, mais j'imagine que lorsqu'on tombe d'une insolations on perd un peu ses sens le temps que tout se remette en place. Ça lui reviendra déjà, rien que lorsqu'on arrivera à la forêt. Normalement.
Je me levais alors et m'approcha à côté de lui, je le regardais alors, ses yeux toujours brillant, ca devait décidément être l''étoile de lumière qui flottait dans ses yeux.

-Alors suis-moi et allons jusqu’à l'orée ça ira surement mieux, mais je ne pourrais pas t'aider quand nous approcherons de la Ville. Il y a les Soldats. Dis-je sur la fin, le regard assombrit.

J’espérais qu'il se souviendrait vite. Si ça n'arrivait pas, il était hors de question que je le laisse dans cette Ville remplit de viles créatures. Si il le faut je l'endormirait avec des plantes, et on passera la nuit dehors. Je m'en ficherais, je ne le laisserais pas risquer sa vie de façon si futile.
Je poussais alors un long soupir avant d'engager le chemin avec Eclipse sur la bonne directions.

Pourquoi es-tu un Soldat ?

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 06/03/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 10 Mar - 16:33


-C'est surement dû à ton insolation au soleil, inutile de s’inquiéter. C'est courant.

Elle ce leva, et s'approcha de lui. Elle le regardait d'une façon qu'il ne serait déchiffrer. Ce qui ne le gênait absolument pas.

-Alors suis-moi et allons jusqu’à l'orée ça ira surement mieux, mais je ne pourrais pas t'aider quand nous approcherons de la Ville. Il y a les Soldats.


Son regard s'assombrit quelques instants, il ne savait pas s'il avait rêvé ou non. Eclipse ne lui posa pas la question, ne voulant pas relever ce point. Marchant dans le sable encore chaud, il suivait la chatte. Cherchant des yeux le moindre mouvement étrange. Rien pour le moment ne l'alertait, il ne se sentait pas très à l'aise dans cette grande étendue doré. Le mâle ne s'en rendait maintenant compte, quelque chose le dérangeait, mais quoi ? Ce creusant les méninge et cherchant en vin une explication. Le fait d'être à découvert ? Ou qu'il n'y est que le bruit du vent pour leur tenir compagnie, lui et la caméléonne ? En tout cas ça ne le rassurait pas vraiment, s'attendant à être attaqué ou accosté par un inconnu. Il commençait à voir des formes au loin, la cime de quelques premiers arbres. L'orée n'était plus très loin. Il vit un petit animal dans le sable, s'approchant de la bestiole il l'a regarda quelques instants, elle était crème presque de la même couleur que le sable malheureusement la bête ne brillait pas autant que les petits grains au soleil. Cette dernière s'enfonce dans le sable. Le silence devenait redondant et le noiraud n'aimait pas vraiment ça, alors pour faire la discute il lui demanda.

"Pourquoi quand tu parlais de soldats ton visage s'assombrissait ?"

Il espérait pouvoir avoir le point de vue de sa cousine, ça l'intéressait beaucoup.

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 



x Messages : 665
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 13 Mar - 19:59


On marchais pendant un moment. Combien de temps ? Je ne sais pas, mais surement déjà un bon moment vue comme le soleil avait bougé. Les arbres commençaient à apparaitre dans notre vision. D'abord de simple formes, puis on vit enfin la couleur verte des différent arbres. Bientôt nous serons à l'ombre, à l’abri, et dans la fraîcheur. Car après une insolations restez trop longtemps au soleil, pouvait être très dangereux, voir fatale. Il ne fallait pas traîner. Sur le chemin parcourus, aucun de nous deux n'avait parlé, chuchoté, dit la moindre chose.
Venant de moi, cela m'étonne, car j'étais la première à parler beaucoup, mais j'ignore, je ne sais pas pourquoi la je préférais le silence. Un silence pesant, que l'on sentait sur le dos, aussi fort que les rayons du soleil qui nous frappaient de plein fouet. Au fond je crois surtout que c'est parce que je voulais que le moment passé avec lui soit le plus longtemps possible. Que le temps soit long. Quand le silence était la je pouvais entendre sa respirations, ses pattes qui foulent le sables, sa présence, son odeur, et parfois son pelage contre le mien. Tout ça me montrait qu'il était bel et bien là, et pas un simple rêve ou la seule chose que l'on perçoit et le son d'une voix.
Pourtant le silence se rompit, lorsque nous n'étions plus très loins de la forêt.

-Pourquoi quand tu parlais de soldats ton visage s'assombrissait ?

Je continuais de marchais d'abord sans répondre, le regard d'abord un peu dure, je sentais même mes yeux ce fronçaient. Ce qu'il venait de me dire, venait justement de me rendre un peu en colère. En colère. Pourquoi de la colère ? Pourquoi je ressentais de la colère maintenant ? Est-ce que c'était contre lui ? Contre mon Cousin ? Non, loin de la, je n'avais aucun mauvais sentiment envers lui, c'était le fait, le fait du mots Soldats. Ce mot, malgré que j’essayais de le voir différemment par un passé qui semblait lointain maintenant, je commencais le voir d'une autres manière. Ce mot prends les gens qu'on aime. Il est dangereux.
Mes yeux finir par se recontracté, pour finir normal, regardant l'horizon, et je m’éclaircis la voix.

-J'ai des amis Soldats. Il y en a un qui est en mission, mais je n'ai plus de nouvelle de lui depuis un bon moment. Je ne sais même pas si il est vivant au fond. J'ai connus des félins venant de là-bas, ils me disaient tous comment c'était cruelle, et horrible. Et maintenant ils ne sont plus là.

Je m'arrêtais brusquement. On étais plus qu'a quelques longueur de queue de chat de l'entrée de la forêt. Je me tournais vers Eclipse, et les rayons du soleils me frappèrent le visage. Je dû froncer les yeux pour essayé de voir mon cousin, qui semblait être une ombre maintenant.

-Je ne comprends pas pourquoi toi et t'as sœur restez sans cesse là-bas ? Pourquoi ? Vous êtes en missions ? Ou bien ça te plaît d'être un Soldat ?

Je sentais à nouveaux ma vue se brouiller, mais était-ce des larmes de tristesse, ou bien des larmes dû au rayons du soleil qui me frappaient ? Peut-être l'un ou l'autre, voir les deux. Je ne sais pas. Tout comme je ne sais pas comment peut-on continuer à vivre dans un endroit que l'on aime pas. On est libre de nos choix après tout ? Non ?
Est-ce que tout ceux qui sont sympas, mes amis, qui restez chez les Soldats tout de même, était dangereux du coup ? Si il reste dans un endroit violent, ca veut dire qu'ils aiment la violence ?

Pourquoi ?

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 06/03/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 4 Avr - 21:35


-J'ai des amis Soldats. Il y en a un qui est en mission, mais je n'ai plus de nouvelle de lui depuis un bon moment. Je ne sais même pas si il est vivant au fond. J'ai connus des félins venant de là-bas, ils me disaient tous comment c'était cruelle, et horrible. Et maintenant ils ne sont plus là.

Ils étaient presque à la frontière du désert, seulement à quelques mètres à peine. De quoi voir la différence entre un désert presque vide et une forêt parsemé de buissons, d'arbres et de plantes plus les étranges les unes que les autres à tout va, un grand changement. Elle s'arrêta brusquement de parler, la caméléon ce retourna vers Eclipse, fronçant les yeux. Ce qu'il ne compris pas d'ailleurs, puis reprenant la parole.

-Je ne comprends pas pourquoi toi et t'as sœur restez sans cesse là-bas ? Pourquoi ? Vous êtes en missions ? Ou bien ça te plaît d'être un Soldat ?

Il ne répondit pas tout de suite, ce bougeant plus et la gueule ouverte. Il avait bugué. Le fait qu'elle parle d'une "sœur" l'étonnait, le perdait. Alors, il avait une sœur ? Il ne sens souvenait pas, comment avait-il pu oublier un détail pareil ? Enfin et si elle mentait ? Il n'arrivait pas à savoir si c'était vrai ou non. D'un côté il faisait confiance à Terra mais d'un autre il n'arrivait pas à se souvenir, il n'avait aucun moment qui lui venait avec une possible sœur. Alors, il répondit tout bêtement.

"J'ai une sœur ?"

Il l'a regardait hébété, comme si c'était une nouvelle qu'il ne croyait pas, ou même s'il l'a croyait cela ne le choquait pas. Le vent continuait de souffler doucement, accompagnant l'arrivée crépusculaire. Un balais allait se dérouler sous leur yeux et il n'allait même pas pouvoir en profiter. Trop absorbé par la déclaration de la chatte. Sa queue bougeait tel un automatisme, regardant dans le vide juste devant la blanche. Il réfléchissait, pensait mais n'était plus vraiment là, déconnecté.

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 



x Messages : 665
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 16 Avr - 19:47


Une question sans réponse. Voila à quoi j'avais droit. Il ne me répondit pas, et une nouvelle fois, c'était le silence qui m'acceuillit. Je pourrais bientôt l'appeler mon amie à force, si ca continuait à être ainsi.
Je fixais d'un regard dure Eclipse, et sentit une envie, une colère au fond de moi, parce que il ne répondait pas. Peut-être ne savait-ils même pas quoi répondre. Après tout, quels mots pourraient-ont utiliser pour défendre la caste des Soldats ? Autrefois, j'aurais eu les mots. Mais c'était il y a longtemps, quand le soleil était une chaleur sucré, et que les amis vivant autour de nous nous parcourait des étincelles. Maintenant c'etait froid, avec des fantômes qui nous hantent. Ils ne retaient plus grand monde du passé.

Eclipse faisait partie de ce passé, celui où j'avais l'impression que tout allait bien.  Je me rattachais à lui, comme si iletait cette etoile solitaire dans la nuit. J'avais besoin de lui. Parce qu'il m'aidait à avancer et me donnait force interieur à mon moral.
Mais à quoi bon quand l'être que l'on chérit vit dans l'horreur et y reste de volonté ? Comment peut-on penser sainement ?
Je sentais mes griffes qui raclaient le sol, poussiéreux, et le sable. Et malgré les rayons du soleil, je continuais de regardait Eclipse. Je ne lâcherais pas. Je voulais une réponse.

-J'ai une soeur ?

Je sus au moment même ou il me répondit qu'il disait vraie. C'etait la vérité, pas une farce, ni une moquerie. Sa voix le trahissait, son étonnement, sa frayeur,  son regard fouillant les recoins de sa mémoire. La colère qui c'était insinuait en moi fondit comme la neige, pour être remplacé par un sentiment de vide. Ce vide que je connaisais. Je ne lui repondit pas. Au fond, il venait de me verser de l'eau froide.
Perdre la mémoire. Y avait-il pire que ca ? Oublier une partie de ta vie, oublier  ceux qui t'aimaient. Oublier ton amour pour eux. Non il y avait pas pire. C'etait une souffrance invisible, interne. Un quotidien au mille question en se demandant si chaque tête de félins étaient naguère un proche.
Combien de fois m'en suis-je voulus d'avoir oublier mes propres parents, leurs noms, leur pelage, une odeur, un son...Rien.

Ce n'etait pas un couo de chaleur qui avait pu faire ca à Eclipse. Il lui est arrive quelque chose. Un coup violent sur la tête ? Un stresse post-traumatique? Une blessure sentimentale si forte que son cerveau à choisir d'irradié de ses souvenirs ?
Mais contrairement à moi, Eclipse pouvait recouvrait la mémoire un jour. Parce que je pourrais lui dire son nom, son pelage et ce qu'il m'a dit d'elle. Et peut-être qu'à force de le répéter ilse souviendrait d'elle. Je n'avais personne pour me parler de mes parents, mais si je pouvais aider n'importe qui, alors je le ferais. Je souris tristement à Eclipse.

-Il n'a pas dû t'arriver qu'un coup de chaleur. Quelque chose t'as blessé physiquement ou moralement.Je fis une pause reflechissante, mais avouer la verite etait le mieux possible.Je suis désolé Eclipse. Tu es amnésique. D'une partie se ta vie.

Je m'approchais en douceur de Eclipse, frottant ma tête contre lui pour le reconforter. Je n'avais pas de mot pour aider cette fois. Parce que moi même, je sais que ca n'aidera pas. Parce que on a l'impression d'avoir un trou dans notre âme, qu'il nous manque une partie se nous.

-Je promets de t'aider a te rapeller d'elle. Elle a un jolie nom tu sais, elle s'appelle Eclat. Et très vite tu te souviendras.
Je ne te laisserais pas,
Tu as ma parole.
Chuchotais-je.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 06/03/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 7 Mai - 19:59


-Il n'a pas dû t'arriver qu'un coup de chaleur. Quelque chose t'as blessé physiquement ou moralement.Je suis désolé Eclipse. Tu es amnésique. D'une partie de ta vie.

Il était toujours là, debout, tel un bon automate. Il essayait d'assimilé cette révélation, il était devenu amnésique. Oubliant sa sœur, sa propre sœur. Le mâle savait que ses parents n'étaient surement plus de ce monde, que donc selon, Terra la seule personne encore en vie de sa famille était elle, ce mystère, caché par cette brume infranchissable. Il avait réussi à oublier la dernière personne de sa famille, comme ça d'un simple clignement de cil...


-Je promets de t'aider a te rapeller d'elle. Elle a un jolie nom tu sais, elle s'appelle Eclat. Et très vite tu te souviendras.
Je ne te laisserais pas,
Tu as ma parole.


Il la sentait plus proche, sa voix résonnait au creux de son oreille. Elle s'appelait Eclat, Eclat, Eclat... Non, il n'y arrivait pas. Ca ne voulait pas, sa mémoire restait noir, brumeuse, infranchissable. Comme ci au fond de lui il ne voulait pas savoir, rester ignorant. Est-ce qu'elle lui avait fait du mal ? Ou était-ce lui ? Il ne comprenait pas. C'était trop dur. Il l'avait oublié, oublié, laissé surement seule, abandonné. Son souffle se saccada, il n'arrivait plus à assimiler cette information, comment l'assimiler. Il l'a retournait dans tous les sens, essayant d'en faire quelque chose, de déchiffrer ce message, cette affirmation. Sa mémoire ne lui répondait pas, le laissant dans le doute, la honte, la peur et le silence. Son corps lâcha, son arrière train ce retrouva dans le sable encore chaud. Son regard, lui, suivait les fins grains de sable emportés dans le vent, lui rappelant ses souvenirs, cette soeur qu'il avait oubliée, effacé. Les larmes coulaient toute seule. Entre deux sanglot il dit un mot, adressé à cette mystérieuse personne, lui et enfin la caméléon.

"Pourquoi ?"

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 11/04/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
20/100  (20/100)
Agilité:
15/100  (15/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 24 Juin - 9:02


Up :>

_________________

«Words have the power
           to change us.»

FICHE DE LIEN    ▼△▼   FICHE DE PRÉSENTATION

Nishari vous parle en #cc6600



x Messages : 665
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 1 Juil - 14:33


Le temps passa, mais je ne disais rien. Il n'y avait rien à dire ou à ajouter. Eclipse devait accepter et même si c'était dure, ce serait comme ca et pas autrement. Il arriverait à retrouver la mémoire, pas de doute la dessus, mais dans combien de temps ? La, la réponse était difficilement donnable. Ca pouvait être dans quelques instant, le lendemain, dans une saison, dans plusieurs saison... un mouvement se fit, à la fois rapide et lent, le temps que tout les infos viennent à mon cerveau. Le corps d'Eclipse sembla le laché à moitié, s'affalant à moitié encore dans le sable chaud de la journée.

-Pourquoi ?

Un seul mot. Une seule question. Question génerale de situation. Pourquoi ? Pourquoi oublier ? Pourquoi ne pas se souvenir de Félins important ? Pourquoi l'amnésie ? Pourquoi la douleur ?
Des questions éternelles qui n'auront sans doute jamais l'once d'une réponse. Moi même je me posais souvent ces question en sachant pertinemment que jamais je ne saurais jamais. Parfois des choses sombres doivent arriver. Parce qu'elle permettent de mieux voir des choses qu'auparavant on ne voyait pas. Quelqu'un qui a vu la mort, aura une autre visions des choses que celle qui n'aura rien vue.

Je continuais de rester au côté d'Eclipse, me calant près de lui pour sentir son pelage. Non pas pour le rechauffer mais pour témoigner que j'étais présente. Que j'étais là, et qu'il ne devrait pas partir de la réalité des choses.

-Parce que c'est ainsi. Il y a des choses qui arrivent et on ne peut rien faire. Mais par contre tu peux continuer, tu peux chercher, tu peux trouver des réponses. Dis-je d' une voix un peu rouillés, regardant le paysage sans vraiment le regarder.

Je le leva ensuite, le regarda puis avanca vers la forêts avant de m'arrêter et de le regarder encore une fois. Je savais que c'était dure, très dure, mais ce morfondre n'allait rien changer. Il fallait avancer. Eclipsa avait le choix mais seul lui devait prendre décisions.

-Ca commence par avancer. Tu oeux cjoisir de rester la et abandonner ou bien trouver la reponse à ton "Pourquoi". je fis une pause de quelques instants pour être sur qu'il avait compris l'enjeu.Suis moi, rentrons.

J'esperais au fond qu'il me suivrais pour ce battre car si il refuserait je ne pourrais rien faire. Quand une âme abandonne on ne peut plus rien faire.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire





Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [UC] "Nous sommes si accoutumés à nous déguiser aux autres qu'à la fin, nous nous déguisons à nous même" F. de la Rochefoucauld
» Nous nous sommes déjà croisé ! [ft. Danel]
» «Nous ne nous souvenons pas des jours, nous nous souvenons des moments» (scénario - Andreas L. Swan)
» Pourquoi fêter le 1er mai? Jean Erich René Miami le 1er mai 2009 Nous nous co
» Nous voyageons à chaque pas que nous faisons. | Plume d'Ange |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: Frontière Ouest :: Carcasse d'avion-
Sauter vers: