AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Nyx•Caméléon•Chasseuse [FINI]



x Messages : 44
x Date d'inscription : 06/09/2017
x Age : 20
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
12/100  (12/100)
Agilité:
25/100  (25/100)
Endurance:
13/100  (13/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 6 Sep - 17:56



Nyx
Une parole sans musique, une musique sans paroles, une parole de silence, un silence sans paroles, et puis rien, vraiment plus rien

• Sur Felinae

• Nom : Nyx
• Sexe : femelle
• Âge : 3 ans
• Clan : Caméléon
• Rang : Chasseuse
• Code d'identification : 1001
• Race : facultatif

• Pouvoir :

Nyx peut vous faire vivre votre pire cauchemar ou votre plus grande peur  pendant une durée d’une minute.Il suffit juste qu'elle soit au moins à deux mètres de vous.Son pouvoir n'agit que sur une personne en particulier. Mais il n’est pas sans répercussion sur sa santé et son morale.  Comme elle ne ressent pas la douleur physique et elle ne ressentira pas le violent mal de tête lui perçait les tympans ainsi que l’engourdissement de ses muscles. Par contre son pouvoir  lui fait ressentir toute les émotions de celui qui est en proie de sa peur. Elle pourra s’enfuir mais elle se tortura pendant des semaines. A trop forte dose, son pouvoir peut la faire s’évanouir pendant de longues heures.Nyx n’utilise jamais son pouvoir car il est trop lourd à porter.

• Physique :.

Nyx est une chatte élancée et fine. Elle possède un pelage noir et touffu qui garde toujours une bonne tenue. Une longue rayure rouge part de son cou jusqu’au bout de sa longue queue touffu. Des petites marques comme des éclairs partent de sa rayure et descendent à mi longueur du ventre. Une lune –droite- et un soleil –gauche- rouges se situent sur ses deux épaules. Ses pattes, ses yeux et le bout de sa queue sont rouges comme le sang. Trois petites gouttes de la même couleur s’épanouissent sous ses yeux rouges. Un cœur noir relié à une cordelette est fixé sur la naissance de sa queue. Le pendentif est un peu plus long que celle-ci et il traîne souvent sur le sol.

Spoiler:
 

• Caractère :

Nyx est une chatte assez spéciale et surtout très introvertie. A cause de son passé, elle est souvent dépressive et elle a du mal à faire confiance. Elle est très renfermée sur elle-même et elle passe très peu de temps au sein de la guilde. Même si elle fait partit des caméléons, elle sait très bien se battre et n'hésitera pas à vous filer une ristourne. Nyx à des pics de nervosité fréquent et elle ne peut s’empêcher de répéter ses paroles ou les paroles de son interlocuteur  en regardant partout autour d’elle. Cela n’arrive que quand, les actes ou le dialogue lui rappellent son passée. Quand elle parle avec vous, elle ne peut pas s’empêcher d’être sèche ou moqueuse. Vous pouvez la trouvez désagréable mais elle s’en moque. Cette chatte a aussi une partie qu’elle cache aux yeux de tous sauf aux personnes spéciale. Elle a peur du noir et d’être toute seule. Elle peut aussi se montrer têtue et très compréhensive. Mais attention, gagner sa confiance n’est pas de tout repos…  La femelle est également atteinte d’Analgésie congénital qui ne lui permet pas de ressentir la douleur physique. Elle ne ressent que la douleur morale et son incapacité de ressentir la douleur physique est très dangereuse pour sa santé. Elle peut avoir une maladie et ne pas le savoir. Elle a donc appris à interprété les signes autrement, ce qui lui garantit de rester en vie.Et ceci depuis qu'elle est toute petite.

• Histoire :
Dans le monde, il y a des bons et des mauvais. Mais est-ce vraiment un monde façonné pour être séparé en deux comme ceci ? Car après tout nous avons tous une part de lumière et d’ombre dans nos cœurs. C’est ce qui fait de nous des êtres possédant une âme qui nous permet de réfléchir et de partager des émotions. Serait-il  vraiment alors, de tuer tous ceux que nous considérons comme mauvais ? Ne faut pas-t-il mieux les sauver ? Car après tout, il y a des sorts bien pires que la mort… Bien pire que le faite de ne plus être dans le monde des vivants…

Tu ouvrais les yeux pour la première fois de ta vie. Tu ressentis tes premières émotions, tes premières sensations ainsi que tes premières douleurs. Ta vision était floue mais tu parvins vite à apercevoir ce qui t’entourait. Comme tous les autres chatons, tu aurais dû miauler de douleur mais tu ne ressentais rien …Rien qu’une creux dans ton estomac qui devait surement signifier que tu avais faim. Tu entendais les autres piaillements de tes frères et sœurs ainsi que le souffle de ta mère. Sa présence chaleureuse te convint  d’observer le monde qui t’entourait. Tu aperçus des grands cylindres, couleurs grises qui semblaient très froide. En levant doucement la tête, tu pouvais apercevoir le regard bleu perçant plein d’amour de ta mère. Tu te blottis contre son ventre en imprégnant son odeur dans ton jeune esprit. Il ne fallait que tu n’oublies  jamais cette odeur de Lilas même si elle ne pourrait être plus là dans le futur. Son pelage crème était apaisant et tu te sentais en sécurité ne ce tout début de vie.

Tu observais le sable avec un regard penseur. Ton poil noir était soulevé par une petite brise qui t’apportait l’odeur du printemps qui avançait à grand pas. Tu observais des soldats qui s’entraînaient en poussant des hurlements qui déchiraient le ciel. Tu ne t’approchais pas plus, de peur de te faire gronder par les adultes. Déjà qu’il te considérait comme une moins que rien ….Tu avais maintenant 6 mois et tu approché de tes 7 mois. Tu vivais chez les soldats depuis toute petite et tu faisais partie d’une portée de trois chatons. Ta mère était une reproductrice qui passait principalement son temps dans sa cage. Elle s’occupait surtout de ton petit frère Edy qui était atteint d’une maladie qui le rendait très faible. Il était plus petit que toi et beaucoup plus maigre. Il ne parlait presque pas et il était toujours dans les pattes de ta mère. Son pelage était roux foncé comme celui de ton père que tu n’avais vu qu’une fois et ses yeux étaient bleus. Ton père ne faisait guère attention à vous et il se moquait bien de ce qui pourrait nous arriver. Ton autre frère, Archi, était par contre en plein forme et il était l’ainé de vous trois. Il avait 8 mois et il avait déjà fait son expérience. Son noir auparavant était devenu rouge comme le sang parcouru de plein de rayures noires. Il portait une partie d’armure et il avait les yeux noirs comme deux puits sans fond. Il n’y avait pas que son physique qui avait changé, son caractère aussi. Avant il était protecteur et gentil avec vous. Maintenant il était cruel et il traité Mère comme une moins que rien. Et c’est à peine s'il nous accordait de l’importance… Tu ne le reconnaissais plus et tu te demandais si c’était vraiment ton frère.. Il traînait tout le temps avec les soldats et tu ne le voyais presque plus. Pour ta part, tu étais toujours la même et tu avais le même pelage noir que ton frère. Tes yeux étaient bleus et tu les tenais de ta mère. En parlant d’elle, tu la voyais de plus en plus couvertes de griffures et son visage s’émaciait de jour en jour. Tu te doutais que les soldats devaient la persécuter et tu faisais tout ton possible pour la protéger. Mais tu n’étais pas assez forte, c’est pourquoi tu venais ici pour observer les combats. Tu essayais d’apprendre leurs techniques pour les reproduire toute seule quand la nuit était tombée. Personne ne te voyait et personne ne pourrait te reprendre. C’était ton secret et tu ne l’avais jamais dévoilé. Tu vis les soldats arrêtaient de combattre, coupant court à tes pensées vagabondes. Tu te levas et te réfugias vite dans un buisson. Les soldats n’aimaient pas que tu viennes ici et s’ils te surprennent, tu aurais droit à une bonne cicatrice. Il te traitait comme ta mère car les humains trouvaient que tu n’étais pas assez forte pour subir l’expérience. Tu serais surement contrainte à la même destinée que ta mère. Pourtant ton esprit était rempli de rêve et de liberté. Cette vie ne t’allait pas mais tu ne pouvais pas abandonner ta famille ici. Alors tu subissais. Tu supportais. Tu ne te plaignais pas mais ta tête n’en pensait pas moins.Tu vis les soldats passaient devant toi en parlant bruyamment. Quand ils furent bien partit, tu sortis délicatement et t’inspectas sous toute les coutures. Tu saignais d’un peu partout et tu te rendis compte que tu t’étais réfugié dans un buisson épineux.  Tu secouais la tête en te maudissant de ta bêtise. Tu te léchas les pattes en pensant à ta maladie depuis la naissance. Depuis  que tu es née, tu ne peux pas ressentir la moindre douleur et chaque matin, tu étais soumis à une inspection assidue. Car il était dangereux que tu ne te rendes pas comte de quelques choses qui pourrait menacer ta santé. Ta toilette terminait, tu te dépêchas de rentrer dans le bâtiment où tu dormais avec ta mère et ton frère. En entrant dans celui-ci, tu sentis qu’il se passait quelque chose de bizarre mais tu refoulas vite cette pensée. Tu t’avanças vers votre cage et la vit vide. L’angoisse commença à t’envahir mais tu te convins juste que les membres de ta famille étaient partit prendre l’air.Alors que tu te dirigeais vers la sortie ,tu entendis  un cri que tu reconnus sur le champs. C'était celui de ta mère ! Tu courus vers l'origine du bruit et déboula dans une petite pièce au mur gris faiblement éclairé. L'horreur de la situation te glaça alors que tu laissais échapper un miaulement sourd. Ton frère gisait dans une flaque de sang et il ne bougeait plus. Ta mère était en train de pleurer et son pelage était taché de sang. Elle était gravement blessé et tu cherchas des yeux le coupable. Tu le trouvas debout qui faisait face aux membres de ta famille. Quand tu le reconnus des larmes te brouillèrent la vue et des sanglots secouèrent ton corps. Il s'agissait de ton frère et il s’apprêtait à donner le coup de grâce à Mère. Son visage était barré d'un sourire maléfique alors que son pelage était taché de sang. Mais ce n'était pas le sien... Tu t'élanças vers eux en hurlant mais tu arrivas trop tard. Ta mère tomba au sol dans un bruit mate alors que tu accourrais vers elle. Il était trop tard ! Des larmes coulèrent abondement sur ton visage ,mouillant tes joues et brouillant ta vue. Tu avais mal. Très mal. Ton corps venait de se casser en des milliers de morceaux et la fatigue envahit ton corps. Tu fourras ton nez dans la fourrure encore chaude de Mère en maudissant la vie qui t'avais tout pris.En te souvenant que c'était ton frère qui les avait tué ,tu te retournas vers lui et lui crias.

-Pourquoi tu as fait ça ! POURQUOI ???

Ton frère te regardais froidement et tu ne vis aucun regret dans son geste.

-Ils étaient faibles ! Ils ne méritaient pas de vivre !

Sa réponse te révoltas et ton corps fut parcouru de sanglots incontrôlables.Ce n'était pas ton frère. Ce ne pouvait pas être lui !

-Mais c'était ta famille ! Avant tu étais gentil et bon ,pourquoi es-tu devenu comme ça ?

Ses yeux s'emplirent de rage alors qu'il s'avançait vers toi.

-Tu crois vraiment qu'ils m'aimaient ! Mère m'a laissé me faire prendre par les humains et regarde ce que je suis devenu ! Je ne suis plus gentil, je ne suis que rage ! Et les faibles ne méritent pas de vivre !Toi non plus !

Archi s'élança vers toi avec un feulement de rage. Tu ne bougeas pas ,trop tétanisée pour faire le moindre mouvement. Il enfonça ses griffes dans ton épaule et te plaqua contre le sol dur. Tu vis du sang perlait sur ton pelage noir mais ton visage restait impassible face à cette douleur.Tu regardais ton frère qui allait te donner le coup de grâce et le temps semblait s’arrêter. Tu avais envie de mourir mais ce serai un affront contre ceux qui était mort pour toi. Tu devais les honorer et continuer à vivre même si la vie décide de tout te prendre. Tu renversa ton frère et lui planta tes griffes dans sa gorge. Avec un cri de désespoir ,tu assénas le coup de grâce. Tu regardas ton frère mourir en pleurant de toute les larmes de ton corps. Qu'avais-tu fais ? Qu'avais-tu fait... Tu avais tout perdue et tu avais même tué ton frère de tes propres pattes. Tu étais un monstre ! Tu te reculas en boitillant et t'effondras sur le sol. Tu avais perdue trop de sang et même si tu ne le sentais pas, tu étais en train de mourir.Les larmes roulaient sur tes joues et tu te sentais vide. Tu chuchotas d'une voix tremblantes.

-Je suis désolée...Je suis tellement désolée.

Est-ce que tu t'excusais pour ta mère ? Pour Archi ? Pour Eddy. Tu ne savais pas.... Tu ne savais plus.. Tu ne savais plus rien...Sur ce que tu devais faire , sur ce que tu devais accomplir.... Tu étais seule. Trop seule. Des pas résonnèrent sur le sol froid alors que des humains déboulèrent dans la salle. Il avait du entendre notre bataille mais à vrai dire ,tu m'en moquais ! Plus rien n'avait d'importance maintenant. Un humais te prit entre ses grosses mains mais tu ne te débattis pas. A quoi bon ? Dans tout les cas, tu étais morte de l'intérieur et tu ne pourrais rien faire pour les empêcher. Il t'emmenèrent dans des couloirs sombres avant d'entrer dans une pièce au mur blanc. Des tas d'objets et de produits étaient posé sur une table. On t'installa dessus et un humain prit une des seringues. Il te la planta dans le flan et tu le regardas faire. Des larmes ne cessaient de couler et ton sang avait commencé sécher sur ton épaule. Même si tu ne ressentais rien ,tes yeux se fermèrent doucement alors que ta vision virait au noir.

Noir était la nuit. Noir était les ténèbres profond dans lesquels ,tu t'enfonçais de plus en plus. Tu étais détruite. Piétiné. Réduit à néant et ton cœur n'était plus que poussière.Tu ressentais plus que la douleur poignante dans le trou béant de ton cœur.Des images de ton passée ne faisait que de tourner et retourner dans ta tête alors que ta gorge se serrait. Tu avais envie de pleurer mais plus aucune larme ne voulait perlait sous tes cils. Tu avais trop pleuré et tu te sentais faible. Pitoyable. Vide... Tu voulais revenir en arrière mais ce n'était plus possible. Après tout ,peut-être l'as-tu mérité. Après tout tu avais tué ton propre frère et ce geste était impardonnable. Tu avais même songé à mettre fin à ta vie mais tu n'as pas le courage. Tes frères l'auraient pu. Ta mère l'aurait pu. Mais tu étais trop lâche pour le faire. Tu n'étais pas digne du bonheur...

Les secondes s'étiraient à l’infini alors que tu étais allongé sur le sol froid comme de la glace. Enfermé dans cette petite cage ,tu entendais les hurlements des autres chats ainsi que les sanglots désespérés.Tu ne sais plus combien de temps ,tu étais allongé dans cette position mais cela n'avait plus d'importance ...Rien n'avait plus de sens dans ta misérable existence. Tu ramenas ta queue autour de toi et observa les motifs rouges comme le sang qui s'étendaient sur le bout de celle-ci. Un petit pendentif était relié à une cordelette attaché à la base de ta queue. Tu avais essayé de l'arracher mais tu avais vite vu du sang couler de ta queue. Même si tu ne ressentais rien ,tu ne pouvais pas continuer à faire ça. Tu voudrais mais ce n'avait pas répercussion sur toit comme tu ne ressentais pas la douleur physique. Alors que le temps s'étirait, tu vins à te demander si tu ne sortirais jamais. Soudain une ombre bougea avec facilité vers ta cage. Une femelle au pelage écaille se dressa devant toi alors que son œil était barré d'une cicatrice. Elle sentait le vent et les feuilles. Elle respirait la liberté que tu n'avais plus. Elle arborait une mine sévère alors qu'elle ouvrit la gueule pour te parler.

-Suis-moi petite ! Je vais te sortir de là mais dépêche-toi !

Tu la regardas avec des yeux inexpressifs alors que la porte de ta cage s'ouvrais en un petit couinement plaintif. Tu entendais des pas venir vers la porte de la salle. Tu avais deux choix: Vivre en liberté ou mourir ici. Même si tu avais envie de mettre fin à ta misérable existence ,une force t’empêcha de rester ici. Alors tu te levas avec détermination et arbora une grimace moqueuse.

Je ne reviendrais plus ici quoi qu'il m'en coûte !

Tu le promis à ta famille qui ne vivait plus. Car désormais, tu vivrais pour eux.Tu regardas la femelle au pelage écaille de tortue quand soudain un grésillement se fit entendre au niveau de ta nuque. Tu ne savais pas ce qui s'était passé mais la femelle semblait t'avoir délivré de quelque chose qui était implanté dans ta nuque. Tu avais entendue certains chats parler de la "puce" et tu te dis que cela devait être surement çà. Tu t'élanças à la suite de la chatte alors que le monde autour de toi virait au chaos. En ressentant la liberté depuis plusieurs jours enfermés ,tu courus encore plus vite, en t'éloignant des soldats et des cages en fer. Depuis ton escapade, tu vis avec tes sauveurs mais des cauchemars ne cessent de te hanter la nuit. Est-ce que cela finira un jour ?



• Dans la vraie vie

• Pseudo le plus souvent utilisé : Mimosas, Aoki, Amalia...
• Âge : ♥️
• Comment as-tu découvert le forum ? Grâce à une amie :3
• Autre chose ?J'aime les chamallow grillés !
• Je souhaites avoir un parrain/une marraine pour mon premier rp :Nope

Quiz

Validé par un arc-en-ciel ♪

Code par xLittleRainbow


Dernière édition par Nyx le Dim 24 Sep - 14:54, édité 13 fois



x Messages : 179
x Date d'inscription : 14/10/2016
x Age : 51
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
28/100  (28/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 6 Sep - 19:40


Bienvenue Nyx o/

_________________
Invité sens-tu cette odeur de peur ?



Référence : MERCI WASPH !:
 

Mes délires CB !! :
 

Merci les Artistes ! :luv: :
 


Tsuka se soumait Vert Pomme



x Messages : 44
x Date d'inscription : 06/09/2017
x Age : 20
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
12/100  (12/100)
Agilité:
25/100  (25/100)
Endurance:
13/100  (13/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 8 Sep - 18:59


Merchi Tsuka ^^ Techniquement ,je ne suis pas nouvelle lol

Invité



avatar
Invité


   Lun 18 Sep - 12:18


Mimosaaaas ? ö Un retour ?

Dans tous les cas cette fiche me semble très bien partie ** J'ai validé les réponses au quizz et attend sagement que tu aies terminé ton histoire et installé un kit. Sinon, n'oublie pas de préciser combien de félins elle peut atteindre en une seule fois avec son pouvoir vu que tu parles d'un rayon d'action.

N'héiste pas à m'envoyer un MP si tu as besoin d'aide pour quelque chose (:



x Messages : 44
x Date d'inscription : 06/09/2017
x Age : 20
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
12/100  (12/100)
Agilité:
25/100  (25/100)
Endurance:
13/100  (13/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 18 Sep - 19:02


Je suis de retoouurrr x)
Pour le pouvoir ,je vais préciser pour le champs de son action et c'est vrai que j'avais complètement oublié ce point là ^^
Je finis l'histoire le plus vite possible !

_________________


« Une parole sans musique, une musique sans paroles, une parole de silence, un silence sans paroles, et puis rien, vraiment plus rien »

Merci Kaïgaan pour cette signature et cette avatar juste sublime !

Invité



avatar
Invité


   Mer 20 Sep - 14:01


N'oublie pas de faire signe lorsque tu auras terminé ^^



x Messages : 44
x Date d'inscription : 06/09/2017
x Age : 20
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
12/100  (12/100)
Agilité:
25/100  (25/100)
Endurance:
13/100  (13/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 23 Sep - 8:58


Hop c'est bon ,j'ai finis ♪

_________________


« Une parole sans musique, une musique sans paroles, une parole de silence, un silence sans paroles, et puis rien, vraiment plus rien »

Merci Kaïgaan pour cette signature et cette avatar juste sublime !

Invité



avatar
Invité


   Sam 23 Sep - 18:55


Il manque seulement une petite précision dans ton histoire ^^En effet, tous les Soldats possèdent une puce qui permet de les tracer. Précise à quel moment cette puce à été ôtée. Sachant que Nyx ne peut le faire seule puisque ladite puce se trouve implantée sous la peau au niveau de la nuque (:



x Messages : 44
x Date d'inscription : 06/09/2017
x Age : 20
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
12/100  (12/100)
Agilité:
25/100  (25/100)
Endurance:
13/100  (13/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 24 Sep - 14:55


J'ai rajouté ... Normalement c'est bon :)

_________________


« Une parole sans musique, une musique sans paroles, une parole de silence, un silence sans paroles, et puis rien, vraiment plus rien »

Merci Kaïgaan pour cette signature et cette avatar juste sublime !

Invité



avatar
Invité


   Dim 24 Sep - 21:28


Je valide ! Désolée pour le temps que cela a pu prendre j'ai eu quelques soucis d'ordinateur...





Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ipomée, Caméléon, Chasseuse (Terminé)
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Ssélisse, née d'un camélia sanglant
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Personnages :: Fiches :: Validées :: Ophéis-
Sauter vers: