AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Life is not a fairytale and there are no happy endings [Feat Eukha]

Invité



avatar
Invité


   Lun 28 Aoû - 15:29



Life is not a fairytale...
ft Eukha
"Mourir en combattant, c'est la mort détruisant la mort.Mourir en tremblant, c'est payer servilement le tribut de sa vie"
Tu regardais le chatoiement des rayons du soleil perçait l'épais feuillage des arbres. Tu étais allongé sur le ventre ,les yeux fermés alors que ton pelage blanc était constellé d grain de sable. Sous tes pattes, tu pouvais sentir les petits grains granuleux du sable qui s'insinuaient entre tes coussinets. Ce n'était pas très agréable mais tu n'avais pas trop le choix. Tu trouvais dans l'arène et de grands arbres se dressaient au dessus de ta tête. On aurait même pu croire que c'était des vrai mais ce n'était qu'un mirage inventé par les hommes. Leur technologie leurs permettaient de faire apparaître tout sortes de paysage au grès de leurs envies et de les changer en quelques manipulations. Tout çà fait par une machine que personne n'avais encore jamais vu. Mais le plus perturbant ,c'est que les arbres avaient le même toucher et la même senteur que les vrais arbres. Mais si ils le voulaient ,ils pouvaient faire apparaître un désert aride et sans vide.Ou même des marécages plein de bous et d'eau vaseuse. De quoi énervait certains qui s’entraînait...Tout de façon ,en ce début de mâtiné, il n'y avait personne qui s’entraînait.Aucun bruit. Aucun gémissement. Aucun hurlement. C'était le silence totale et tu te sentais serein. Comme quand tu étais en train de marcher dans la "vrai" forêt. Tu aurais pu te lever bien plus tard aujourd'hui mais une visite inattendu avait interrompu ton sommeil. Et dans un sens ,ce n'était pas si mal. Toutes les nuits ,tu faisaient le même cauchemars et tu commençais à le connaître par cœur.Résultat ,tu ne dormais pas bien et tu commençais à devenir parano. Mais ce n'avais aucune importance et il fallait que tu ralentisses ce rêve qui commençait à t'envahir. Comme des tentacules qui t'attiraient lentement dans les ténèbres sans fond et sans lumière. Tu secouas la tête en revenant au sujet principal. Le soldat qui était venu te réveiller, te donna un ordre ou une mission. Un peu entre les deux ,on va dire. Il fallait que tu t'entraîne avec un frais pour lui apprendre à se battre et à obéir aux autres. Il disait qu'il fallait l'éduquer pour qu'il n'essaye pas de s'enfuir. Enfin plutôt "elle". Apparemment c'était une femelle et elle s’appelait Eukha. Tu avais aucune envie de combattre aujourd'hui mais tu n'avais pas trop le choix.Tu ne pouvais pas te permettre de désobéir. Tu n'avais que ça à faire dans ta misérable vie. Alors que tu dérivais dans tes pensées ,tu entendis un craquement. S'ensuivit des pas furtif sur le sol sablonneux. Cela devait être surement elle. Tu t'attendais à voir une petite femelle encore déboussolé qui ne savais pas quoi faire en face de soldat.Tu avais rarement vu des frais sortir du laboratoire en étant heureux ou capable de tenir tête à des soldats entraînés.Tu ne te souvins d'avoir été comme ça dans les deux cas mais tu n'étais pas normal. Tu ne le serais probablement jamais.... Lentement ,tu te levas et attendis que l'origine du bruit face son apparition. Tranquillement assis,tu enroulas ta queue autour de tes pattes alors que ta capuche cachait tes yeux vermeils. On ne pouvait pas deviner ton expression mais ta façon de tenir inspiré un calme suprême. Après tout ,c'était la seule expression que tu arrivais à montrer en sachant ce que c'est...


Invité



avatar
Invité


   Lun 28 Aoû - 21:20


Je dormais tranquillement. Je voulais dormir encore longtemps mais un soldat vint me réveiller. Il me dit que je devais aller m'entrainer avec un autre soldat. Un certain Aoki je crois. Je me levais donc péniblement. Je ne voulais pas m'entrainer. Qu'est-ce qu'on allait faire ? Je suis sûre qu'on va me faire la morale. Genre "tu ne fois pas t'enfuir". Mais bon, je n'allais pas désobeïr. Je me dirigeais alors vers l'arène. Je n'aimais pas la sensation du sable sous mes pattes. C'était très désagréable. Les grains venaient se coincer entre mes coussinets assez fragiles. Je n'étais pas du tout endurcie et prête pour ça. Je suis plus jeune que la pluplart des frais. J'avais environ 1,5 mois. Enfin c'est l'âge que les humains pensent que j'ai. Bref je vais pas m'attarder là dessus. Je secouais mes pattes pour en déloger les grains de sables. Je cherchais des yeux Aoki. Mais je m'arrêtais soudainement. Je devais faire bonne impression devant lui. Comment l'aborder ? Est-ce que je lui dit "salut ça va" ou "salut moi c'est Eukha" ou... Mais pourquoi je me torture l'esprit avec mes questions stupides ? Oh pire je vais vers avec le sourire et j'improvise. On m'a dit à quoi il ressemblait. Il a un pelage très clair et le museau rouge. Il a aussi des marques sur le corps et une sorte de capuche sur la tête. Moi j'étais reconnaissable avec mon pelage crème et ses nombreuses marques colorées. Plus mes plumes sur la tête, mes yeux vairons, mon bracelet et mon écharpe. Je finis par le trouver. Je m'approchais doucement de lui. Je souris et lui dit :

« Salut Aoki ! C'est moi, Eukha. On m'a dit qu'on allait s'entrainer tout les deux aujourd'hui. »

Invité



avatar
Invité


   Mer 30 Aoû - 10:22



Life is not a fairytale...
ft Eukha
"Mourir en combattant, c'est la mort détruisant la mort.Mourir en tremblant, c'est payer servilement le tribut de sa vie"
Les buissons frémirent et une tête apparut suivi de son petit corps. La chatte avait un pelage touffu couleur crème qui était parsemé de taches de couleurs. Elles  étaient toutes de tailles et formes différentes. Je ne pouvais pas tous les décrire tellement ,il y en avait. La femelle portait une écharpe autour du cou et des petites plumes sur ses oreilles. Un tatouage blanc était posé sur son épaule coloré. Ses yeux vairons ,rouge et turquoise, luisait autour de toute la faune. Pour un physique particulier ...C'en était un ! Les humains avaient du bien s'amuser à faire ce physique si particulier qui ne passait pas inaperçue.Je compris que c'était Eukha que j'avais en face de moi. Elle avançait d'un pas hésitant mais tout de même confiant. Elle souriait et tu te demandais jusqu'à quand elle garderait cet esprit si pure.Les humains étaient vraiment cruelle ! La chatonne souriait d'une façon si innocente et je n'avais jamais vu sourire comme ça le moindre soldat qui était devenu un bleu. Première mort ,première fissure dans l'âme. Tu soupirais alors qu'elle prenais la parole .

-Salut Aoki ! C'est moi, Eukha. On m'a dit qu'on allait s'entrainer tout les deux aujourd'hui.

Tu hochais la tête et la regarda en réfléchissant. Par quoi pouvait-on bien commencer ? Entraînement physique ? Entraînement morale ? Entraînement pour la renforcer ? Tu ne savais pas quoi faire mais il fallait que tu décides rapidement.Tu te demandais si elle avait un pouvoir... Mais tout de façon s'était déjà sûr car tu n'avais jamais vu un soldat sans pouvoir. On était tous passé par la case laboratoire même si on ne le voulait pas. Tu te souvenais encore des cages froides et hostiles. Tu te souvenais encore des hurlements qui te transperçaient l'esprit chaque nuit. Ou chaque journée.. Car enfermé dans ses cages ,tu ne te rendais pas compte du temps qui passe. Est-ce que tu étais resté deux jours ? Un mois ? Un an ? Tu n'en savais rien et tu avais cessé de t'en soucier. Car dans cette obscurité ,tout espoir s'envole comme une brise passagère.Il ne te reste qu'un calme sans vie comme si tu n'avais jamais existé. Tu secouas ta tête doucement.

-Enchanté. Aujourd'hui ,on va apprendre à le contrôler.Mais dis-moi a quoi ,il consiste ?

Tu avais parlé d'une voix calme comme toujours. On ne pouvait distinguer aucune émotion dans tes paroles et c'était bien ta malédiction. Mais tu ne pouvais rien y faire et tu avais arrêté de chercher une solution.Après tout, cela te protégeait contre toute tes anciennes blessures sur ton cœur. Tu levas la tête vers le ciel bleu et humas l'air. Une couche d'humidité s'abattait sur l'arène et tu sentais que les humains allaient bientôt changer le paysage. Tu espérais que cela ne sois pas en plein entraînement. Mais cela pourrait être intéressant. Tu remis ton attention sur la femelle et attendis sa réponse.



Dernière édition par Aoki le Lun 4 Sep - 14:33, édité 1 fois

Invité



avatar
Invité


   Mer 30 Aoû - 22:48


« Enchanté. Aujourd'hui, on va apprendre à le contrôler. Mais dis-moi à quoi, il consiste ? »

C’était étrange. Je ne sentais aucune émotion dans sa voix. Elle était juste calme. Mais bon. Je n’aime pas vraiment dire mon pouvoir aux autres. Certes il est assez banal mais après les gens ne veulent pas me toucher car ils ont peur de se prendre un coup de jus. C’est un peu agaçant je dois dire. Même les humains ne veulent pas me manipuler à cause de ça. Cela peut être un petit avantage du coup. Je sentais d’ailleurs que l’air ambiant était électrique. Raaaah à chaque fois que je suis, rien qu’un tout petit peu, voire très légèrement, des mini éclairs parcours mon corps.

« Je peux contrôler l’électricité. Plus je suis énervée, plus mes attaques peuvent être fortes. Et toi ? »

Voilà c’était dit. J’essayais de contrôler les petits éclairs afin qu’ils ne lui donnent pas de coup de jus. Je ne voulais pas lui faire mal. J’étais un peu excitée. Je voulais trop savoir ce qu’on allait faire. Je humais l’air. Les humains allaient changer de paysage bientôt. Je me demandais ce qu’ils allaient mettre. Je replongeais dans mes pensées, attendant sa réponse. Je repensais à mes problèmes de la vie courante. J’essayais d’imaginer comment était le monde loin du territoire des soldats tout ça. Bref ! Je souriais. J’essayais de paraitre joyeuse même si je ne l’étais pas vraiment. J’étais plutôt fatiguée. Je ne fermais pas l’œil de la nuit. J’étais toujours en train de repenser à ma mère, mon demi-frère et ma demi-sœur qui m’avaient abandonnées et aussi à mon père que je ne connaissais pas encore. Je finis par sortir de mes pensées et m’assis dans le sable. J’attendais la réponse du mâle au pelage clair.

Invité



avatar
Invité


   Lun 4 Sep - 14:33



Life is not a fairytale...
ft Eukha
"Mourir en combattant, c'est la mort détruisant la mort.Mourir en tremblant, c'est payer servilement le tribut de sa vie"
Eukha sembla être énervée comme si elle se rappelait des mauvais souvenir.Mais tu n'avais pas besoin de t'éterniser sur la question cela ne te regardais pas et cela n'était peut-être même pas ça....

-Je peux contrôler l’électricité. Plus je suis énervée, plus mes attaques peuvent être fortes. Et toi ?

Contrôler l'électricité ? C'était un beau pouvoir et efficace en combat. C’est vrai que tu sentais que l'air était devenue plus électrique quand elle était arrivé.Ton pelage était devenue électrostatique et cela faisait qu'empirer quand elle s'approchais de toi. Si tu tendais bien l'oreille ,tu pouvais sentir des crépitements mais ce n'était peut-être pas elle mais seulement ton imagination. Enfin si tu en avais....En te souvenant que Eukha t'avais retournée la question ,tu lui répondit de la même voix que tout à l'heure.

-Je peux voir l'avenir de quelqu'un pendant 1 an.

Tu te tus en te rappelant de la première utilisation de ton pouvoir.C'était ici même mais le décor était bien différent. Il y avait du sable à perte de vue et des arènes délabrés qui t'entouraient. Tu te souvenais également du chat qui t'avais fais face. Son pelage noir faisait un contraste bien différent avec la couleur or du sable et avec ton pelage blanc. Son visage était constellé de cicatrices ,toutes plus grosses que les précédentes. Tu ne te souvenais même plus de son prénom mais ça n'avait plus aucune importance. Le noiraud avait rejoint le ciel depuis longtemps et tu te souvins encore des cris que tu avais entendue lors de ta vision. Des cris horribles qui t'avaient percés les tympans sans te laisser de répit. C'était les même que dans tes cauchemars et tu te demandas si tu n'étais pas hanté par ce soldat. Tu secouas la tête en rejetant cette possibilité. Cela n'avait aucun sens ! Toujours est-il que ce pouvoir était une malédiction... Qui voudrait savoir son avenir ? Et puis à cause de lui ,tu avais perdue tous tes souvenirs d'avant ton enferment. Ta mère... Ton père... Tes frères et sœurs ? C’est comme si ils avaient jamais existé. Tu remis ton attention sur la chatonne colorée pour te sortir de tes pensées déprimantes. On était à un entrainement et tu avais le devoir de l'entraîner à se maîtriser.

-Est-ce que tu voudrais bien me faire une démonstration de ton pouvoir sur cette arbre qui est là . Tu pointas de la patte un gros arbres qui était assez loin de toi. A part si c'est trop contraignant où que ton pouvoir ne marche pas comme ça ?

Après tout ,tu ne l'obligeais à rien pour la partie pouvoir contrairement au combat. Comme ton pouvoir, des fois les répercussions étaient trop grandes pour l'utiliser. Tu le comprenais parfaitement ,contrairement à d'autres soldats qui étaient l'exemple même de la brute sans cervelle. Cela te désespérais et avais pitié d'eux. Tu regardas la petite en attendant son verdict.Elle s'était assise et ses yeux exprimaient son excitation. Elle semblait bien trop pure pour faire partit des soldats. Mais cela pourrait bien n'être qu'un masque ...


Invité



avatar
Invité


   Lun 4 Sep - 19:51


« Est-ce que tu voudrais bien me faire une démonstration de ton pouvoir sur cette arbre qui est là. Il pointa de la patte un gros arbre qui était assez loin de moi. A part si c'est trop contraignant où que ton pouvoir ne marche pas comme ça ? »

J’observais l’arbre. Il était vraiment massif. Je m’en approchais et tourna la tête vers Aoki :

« Normalement ça devrait marcher si je me concentre. Je ne vais pas faire un trop gros choc électrique car ça pourrait se retourner contre moi. »

Je me mis au pied de l’arbre. Je humais un peu l’air ambiant. Il est de plus en plus électrique. Je posais ma patte sur le tronc de l’arbre et fermais mes yeux. Des éclairs bleutés me parcoururent le corps. Certains de mes poils se hérissèrent. L’électricité glissa jusqu’à ma patte. Je fis le vide dans mon esprit et me concentra. J’ouvris soudainement les yeux en envoyant une gros décharge sur l’arbre. Je tombais en arrière. Le tronc s’enflamma.

« Crotte… »

Je m’éloignais du tronc. Je paniquais un peu, cela n’était jamais arrivé avant. Je trouve que mon pouvoir devient de plus en plus dangereux. Déjà que j’ai tué mon demi-frère accidentellement comme ça. Sous mon apparence innocente se cache une fille instable qu’il ne faut pas pousser à bout. Je me conduis toujours comme quelqu’un de gentille, adorable mais au fond, je reste froide et emplit de haine. J’essaye de chasser ces sentiments. Je me sens vide parfois. Je ne veux pas être un monstre, je préfère prendre l’apparence de l’ange plutôt que du démon. Bon j’avoue, je suis vraiment gentille parfois. Je finis par sortir de mes pensées et envoyant l’arbre s’écrouler. Le feu déclenché par mon électrocution l’avait brûlé. Je me tournais vers Aoki en baissant les oreilles :

« Désolé, c’était pas voulu… »

Je m’assis en face de lui. Je crois que j’ai fait un bêtise mais bon. J’humais l’air. Elle n’était pas très électrique maintenant. L’odeur de cramé vint jusqu’à mes narines. Je regardais l’arbre. Le feu commençait à s’éteindre et le boit était devenu noir. Le sol était tapissé de cendres. J’attendais la réaction d’Aoki.

Invité



avatar
Invité


   Mer 13 Sep - 20:56



Life is not a fairytale...
ft Eukha
"Mourir en combattant, c'est la mort détruisant la mort.Mourir en tremblant, c'est payer servilement le tribut de sa vie"
La chatonne observais l'arbre d'un air pensif et tu ne la pressas pas. Pas besoin. Elle pouvait prendre son temps et tu ne voulais pas causer un accident quel qu’il soit. De plus les frais n'arrivaient pas souvent à maîtriser leur pouvoir.... Tu avais déjà vu ,un petit affliger de gros dégâts à un soldat. Mais en même temps c'était de sa faute car il l'avait brusqué et pas forcément de manière délicate ou gentille....Eukha te coupa dans tes pensées en prenant la parole :

-Normalement ça devrait marcher si je me concentre. Je ne vais pas faire un trop gros choc électrique car ça pourrait se retourner contre moi.

Tu hochas  alors qu'elle s'avançait vers l'arbre. Cela serait vraiment bête si elle se blesse en utilisant son pouvoir. En plus ,tu ne voulais pas endosser cette responsabilité là. Toujours calme ,tu l'observas arriver près de l'arbre est poser ses deux pattes à plat contre l'écorce. Alors que tu la regardais se concentrer ,ton pelage s'hérissa sur ta tête alors que l'air devenait de plus en plus électrique. De l'endroit d'où tu étais ,tu pouvais voir les muscles d'Eukha se contractaient. Sure ment du à son intense concentration. Des petits éclairs bleus parcoururent ses poils , les hérissant au le passage. Soudain ,tu entendis un grand craquement comme le tonnerre alors que l'arbre prenait feu en un instant. La chatonne tomba à terre en poussant un "juron" :

-Crotte…  

Tu te levas mais tu gardais toujours cette expression calme et sereine. Tu vis les flammes s'étendre sur les branches de l'arbre ,réduisant en cendre les feuilles qui se trouvaient dessus. Les pellicules noires voletaient dans l'air avant de se poser doucement sur l'herbe verte. Recouvrant ainsi le sol ,les cendres formaient un tapis noir qui étaient soulevé par des petits coups de vent. Elles s'envolaient dans le ciel bleu qui commençait par disparaître sous les nuages noirs. Mais est-ce que le ciel était aussi une utopie ? Quelque chose fait par l'homme ? Que nous étions que des pions ? Tu secouais la tête en te refusant à ses pensées. Peut-être c'était valable pour toi mais pas pour les autres. Par pour Eukha qui avait encore toute sa vie pour vivre ce que toi ,tu n'avais pas pu vivre. Pas pour tous les chats qui pouvaient encore revenir sur leurs pas. Tu entendis un grand craquement et vis l'arbre tombé sur sur les cendres. Celle-ci se soulevèrent en un petit nuage avant d'être emporté au loin. L'arbre était totalement calciné et au moindre petit coup ,ils se détruiraient en poussières noirs qui partiraient comme si elles avaient jamais existé. Personne ne viendra le pleurer. Personne ne se souviendra de cette arbre. Est-ce que c'est la même chose pour ta mère ? Peut-être était-elle morte ? Et toi tu le sais même pas car tu t'en souviens pas. Qu'est-ce qui est plus horrible que d'être oublié par son propre chaton. Tu remis ton attention sur la chatonne ne essayant de chasser ce sentiment qui formait un étau au fond de ta gorge. Eukha avait les oreilles baissées et elle arborait un air coupable. Ce n'était pas très grave et en même temps ,c'était plutôt intéressant... Elle prit la parole et sa voix trahissait sa culpabilité :

-Désolé, c’était pas voulu…

Elle s'assit en face de toi en prenant un air concentré. Un air de acre et écœurant vint envahir tes sens. C'était celle de la fumée et elle vous entourait en remplaçant la pureté de l'air. Tu regardas la femelle et les coins de tes lèvres s'étirèrent. Était-ce un sourire ? Tu ne savais pas mais toujours es-il qu'il disparu aussi brusquement qu'il était apparu.

-Ce n'est pas grave , je vois déjà un nuage noir arriver...

En levant un peu la tête, tu pouvais apercevoir un énorme nuage qui vous surplombait. Il était noir comme la cendre et il devait surement être sur le point d'éclater. Alors que tu pensais ça, La pluie s'abattit sur vous deux à l'instant. Les gouttes s'infiltrèrent dans ton pelage ,l'alourdissant considérablement. Bon au moins, cela remplaçait la douche en quelque sorte. Toujours est-il que tu ne pouvais plus faire l'entrainement sur son pouvoir avec ce temps. Cela t’étonnerais qu'elle puisse utiliser l’électricité avec la pluie.Tu regardas tes pattes et vis que le sable s'était transformé en boue collante. Cette matière collait à ton pelage et t’empêchait de faire des mouvements bien fluides. De plus ,elle tachait ton pelage blanc et tu en avait déjà jusqu'à mi-patte. Une autre idée vint germer dans ta tête alors que tu remettais ton attention sur la chatonne.

-Oublions le pouvoir aujourd'hui. Nous allons faire quelque chose. Imagine que je soit un ennemi et que je suis en train de m'enfuir. Tu dois me rattraper à tout pris. Cela sera plus difficile avec la boue et la pluie mais tu dois faire avec.

En prononçant ses dernière ,tu te mis à courir à tout allure vers les grands que tu pouvais à peine voir à cause de cette pluie. La boue t’empêchait de courir à pleine vitesse et tu devais te forcer pour t’extirper de cette masse gluante. Tu ne pouvais pas savoir si Eukha t'avait suivi mais tu estimais que oui. Tes muscles se contractèrent sous l'effort alors que tu avançais avec une course fluide. Esquivant les arbres et les racines, tu ne quittais pas le chemin des yeux en t’empêchant de rêvasser. La moindre pensée gênante et tu pouvais tomber la tête la première dans la boue. Tu ne voyais presque rien avec cette pluie mais un soldat savait s'adapter à n'importe quelle situation. C'est ce qu'on t'avais appris quand tu avais commencé ton entrainement et tu ne l'avais jamais oublié. Cela faisait partie de ton apprentissage et de ta raison de vivre. Alors tu continuas de courir en mettant à l’épreuve cette petite qui venait d'entrer dans le monde des soldats.


Invité



avatar
Invité


   Sam 16 Sep - 13:28


« Ce n'est pas grave, je vois déjà un nuage noir arriver... »

Un très gros nuage sombre était juste au-dessus de nous. Il éclata et la pluie commença à tomber sur nous. J’aime bien la pluie à vrai dire. J’aime le bruit qu’elle fait. Des gouttes d’eau fraiches commencèrent à glisser sur mon pelage. Je regardais le ciel. On distinguait des petits rayons de soleils qui s’infiltraient entre les nuages. Par contre, nous n’allions plus pouvoir nous entrainer avec ce temps. Enfin, je ne pense pas que mon pouvoir fonctionne avec toute cette eau. J’observais mes pattes. Je n’aime pas le sable et là c’est pire avec la pluie ! Il est tout humide et collant. Quelle sensation désagréable ! Aoki finit par s’adresser à moi :

« Oublions le pouvoir aujourd'hui. Nous allons faire quelque chose. Imagine que je sois un ennemi et que je suis en train de m'enfuir. Tu dois me rattraper à tout prix. Cela sera plus difficile avec la boue et la pluie mais tu dois faire avec. »

Je n’eus pas le temps de répondre qu’Aoki se mit à courir. Je me levais rapidement et le suivit en courant. J’avais du mal à suivre à cause la boue collante qui s’accrochait mes pattes et les alourdissaient. Des arbres et des racines étaient sur mon passages donc parfois j’esquivais ou parfois je les contournais. Mais je commençais à perde Aoki de vue, il allait très vite malgré tout. La pluie m’aveuglait, ce n’était pas facile de distinguer tous les obstacles. J’essayais de m’adapter à cet environnement mais pour le moment mon objectif principal était de ne pas perdre Aoki de vue. En voulant contourner un arbre, je me pris les pattes dans les racines de ce même arbre. Je tombais donc dans le sol boueux tête la première. J’extirpais ma tête de la boue et me remis à courir. Du sable mouillé dégoulinait de ma mèche et se rependait sur mon visage. Je secouais la tête pour l’enlever. Je finis par m’arrêter ; j’avais perdu Aoki de vue. Pourtant, je sentais sa présence, il n’était pas loin.

Invité



avatar
Invité


   Jeu 12 Oct - 16:15



Life is not a fairytale...
ft Eukha
"Mourir en combattant, c'est la mort détruisant la mort.Mourir en tremblant, c'est payer servilement le tribut de sa vie"
Tu courais et tes pattes s'engluaient dans la boue. Tu sentais tes muscles faiblir mais tu continuas à courir. Ton souffle s'élevait à travers le rideau de pluie qui s'épanouissais devant tes yeux. C'est à peine si on y voyait à travers toute cette eau qui te te piquais les yeux. Elle alourdissait d'autant plus ton poil pour le rendre aussi lourd que du plomb. Tu avais l'impression que plus tu courais ,plus tu t'enfonçais dans cette masse gluante et peu agréable. Et tu ne parles même pas de la couleur et de l'impression que cela te donnait. Tu ne savais pas si Eukha te suivait ou pas mais tu avais l'impression qu'elle ne courait plus après toi. Avec ce vacarme ,tu ne pouvais guère entendre des pas mais tu avais l'intuition qu'elle n'était plus là. Pour en être sûr ,tu bifurquas soudainement autour d'un arbre -en tombant presque- et te cachas derrière son écorce. Le chemin que tu venais d'emprunter était complètement vide et il n"y avait aucune âme qui vive. Tu regardas le ciel artificiel et compris que la pluie n'était pas prête de s’arrêter. Bon au moins, cela nous éviter d'être dérangé....Tu sortis de ta cachette et remontas en marchant la longue allée boueuse. Le tonnerre éclatas dessus ta tête alors qu'un éclair zébra le "ciel". Tu ne savais pas comment les humains faisaient pour reproduire tous ses états de la nature mais c'était vraiment très impressionnant. Et en même temps, cela pouvait nous inquiéter....Après tout ,tu étais sûr que si ils arrivaient à faire ceci ,ils avaient du inventer des armes meurtrières au-delà de notre imagination. En faite il fallait juste observer une partie de la forêt pour voir tous les dégâts. Tu t’arrêtas de rêver en voyant une tache de couleur au milieu de tout ce gris. Tu te cachas rapidement derrière un buisson ,collant ton pelage blanc au sable mouillée. Eukha était debout au milieu d'une petite clairière et elle regardait autour d'elle frénétiquement. Son pelage dégoulinait de boue et elle avait surement du tomber à plat ventre. C'était compliqué de l'apercevoir avec toute cette pluie mais tu étais suffisamment près pour voir ses yeux rouges et bleus. En voyant qu'elle te cherchait ,tu te cachas encore plus pour qu'elle ne se doute pas de ta présence. La pluie et la boue te favorisait la chose ,d'autant plus que ton pelage blanc était méconnaissable sous cette couche de sable ,de boue et d'eau de pluie. En silence tu te déplaças -en rasant le sol boueux- vers la droite ,en contournant Eukha. Soudain ,tu sautas vers la chatonne en allongeant tes pattes. Tu raterris près d'elle avec douceur et la bouscula pour la faire tomber sans lui faire mal. Après tout ,ton  but n'était pas de la blesser mais de l’entraîner....Beaucoup de soldats considéraient qu'ils fallaient obligatoirement utiliser la violence pour arriver à ses fins mais tu n'étais pas du même avis....Avec rapidité ,tu repris ta course en t'enfonçant dans la brume et la pluie qui obscurcissait ta vue. La pluie qui s'abattait sur ta tête faisait l'effet d'un marteau et tu sentais que tu peinais à courir. Tu contournas un grand arbre en ne prenant pas la peine de voir si Eukha te suivait...ou pas. Tu commençais à en avoir marre de courir dans toute cette boue et tu décidas de te cacher dans un arbre qui pourrait supporter ton poids. Alors que tu te disais cela ,un grand arbre apparut devant toi et tu te propulsas vers lui. Tu accrochas tes griffes à son écorce mouillée et tu commenças à grimper avec des mouvement agiles. En essayant de ne pas retomber dans la boue ,tu te hissas sur la première branche. En t'écorchant les coussinets ,tu te hissas sur la branche au dessus et soufflas un bon coup. Tu avanças de quelques pas en équilibre sur l'écorce pour avoir la place d'être à l'aise. Avec délicatesse, tu ramenas tes pattes sous toi et  t'allongeas en poussant un petit soupir. Tu décompressas et récupéras toute l'énergie que tu avais dépensé dans ta course dans le sable boueux. Tu ne savais pas si Eukha allait te retrouver mais tu attendras patiemment en attendant un mouvement de sa part. Puis il y aurait bien un moment où il faudra arrêter pour aller manger et se laver....Tu levas la tête vers le ciel noir et observas la pluie sans pour autant baisser ton attention sur ce qui se passait en dessous de toi.

Hors RP: Excuse-moi pour le retard oUo


Invité



avatar
Invité


   Mar 17 Oct - 19:37


J’étais assise, perdue. Je cherchais Aoki du regard. Je sentais sa présence mais je ne pouvais pas l’apercevoir. Son odeur devenait de plus en plus forte. Je me mis sur mes gardes, prête à me remettre à courir s’il pointait le bout de son museau. Je savais qu’il allait se montrer. Il n’était pas loin ; j’en étais sûre. Soudainement, le soldat bondit vers moi et me bouscula doucement. Je tombais dans la boue mais je relevais vivement la tête pour ne pas le perdre de vue une seconde fois. Il reprit sa course et, rapidement, je me mis à sa poursuite. J’éclaboussais mon pelage de boue collante à chaque fois que mes pattes prenaient appuis sur le sol. Je vis la silhouette d’Aoki contourner un grand arbre. J’en fis de même en prenant soin de ne pas me prendre les pattes dans les racines. Mais quand j’eu finit de contourner l’arbre, je constatais malheureusement que le soldat avait encore disparu. Je levais la tête et humais l’air, tentant de déceler la moindre trace du passage d’Aoki. Le temps humide m’empêchait de distinguait avec précision chaque odeur qui parvenait à mes narines. Soudain, en baissant légèrement la tête, j’observais des traces de pattes dans le sol boueux. De grandes empreintes ; certainement celles du soldat. Je vis un grand arbre se dresser sur mon chemin, ainsi que des traces de boue en formes de coussinets qui grimpaient sur son tronc. Je devinais donc qu’Aoki était perché dans cet arbre et qu’il m’observait. Je reconnus sa silhouette. Mais je ne savais pas monter aux arbres et, même si j’y arrivais, Aoki aurait le temps de prendre la fuite. Je dû faire preuve d’ingéniosité. Je contournais donc l’arbre, faisant semblant de ne rien avoir remarqué de particulier. J’arrivais donc par derrière de façon à ce qu’Aoki ne me voit pas et pense que j’ai passé mon chemin. Je grimpais donc silencieusement et difficilement à l’arbre. Le soldat ne semblait pas avoir bougé. Arrivée sur une branche à sa hauteur, je lui bondis dessus :

« Attrapé ! »

Invité



avatar
Invité


   Mer 6 Déc - 17:20



Life is not a fairytale...
ft Eukha
"Mourir en combattant, c'est la mort détruisant la mort.Mourir en tremblant, c'est payer servilement le tribut de sa vie"
Alors que tu étais assis sur ta branche en une position précaire, tu aperçus la féline venir sous l'arbre et agrandir grand les yeux en voyant que tu n'étais plus là. Tu étais content que ta ruse est marché mais tu ne bougeas pas d'un poil. Même si il y avait peu de chance qu'elle te remarque ,tu ne pouvais pas faire le moindre mouvement au risque de te retrouver le museau dans la boue. Ce serait vraiment idiot et digne d'un chaton ...Tout en gardant un œil sur l'endroit où tu t'étais assis ,tu fixas Eukha qui observait le tronc ainsi que le sol boueux. Tu ne pensais pas qu'elle ait remarquée que tu été perché en haut mais tu sentais qu'elle se doutait de quelques choses. Elle avait l'air intelligente et la probabilité qu'elle remarque ta cachette était assez élevé. Tu n'étais pas fort pour te cacher mais tu préférais courir. Soudain, la soldate partit et ne semblait ne rien avoir remarqué. Tu relâchas ta respiration et tu sentis ton cœur battre plus lentement. Tu ne savais pas ce que cela signifiait mais tu te sentais plein d'énergie au sujet de cette "chasse". Comme si tu prenais plaisir à faire ceci avec cette chatonne. Tu secouais la tête en essayant de revenir au présent pour ne pas que tes pensées prennent le contrôle sur tes pensées. Ce serait embêtant :surtout que tu étais en plein entrainement !Alors que tu observais les alentours à la recherche de la moindre âme qui vive ,tu entendis un petit frottement sur l'écorce de l'arbre où tu te trouvais. Tu passas ta tête par-dessus ton épaule mais ne vis rien de suspect. Néanmoins, tu avais un pressentiment et tu sentais que, quelque chose grimpait à l'arbre. Alors que le bruit cessait, tu entendis une voix aigu alors qu'un poids te tombait dessus :

-Attrapé !

Avant même que tu n'ais eu le temps de penser à la moindre chose, le poids de la féline qui venait de te tomber dessus, te fis basculer par dessus la branche vers le sol.Son écorce mouillée ne t'aida pas et favorisa même ta chute vers la boue. Tu secouas les pattes pour essayer de te raccrocher à quelque chose mais tu parvins juste à te mettre de l'eau dans les yeux. Alors que tu tombais ,le dos face au sol, la pluie t'aveuglas et tu ne parvins pas à distinguer la terre du ciel. Tu entais juste que tu tombais comme une pierre qu'on aurait jeté. Le temps semblait interminable et tu ne pouvais pas savoir si Eukha avait réussi à s'accrocher à l'arbre ou si elle était déjà tombée.Alors que tu pensais à tout ça, ton dos heurta le sol moue à cause de la boue alors que tu faisais des galipettes sur toi-même à cause de la vitesse. Quand tu t’arrêtas, ton poil dégoulinait de boue grise et on ne pouvait plus distinguer le blanc de celui-ci. Tu toussas et te tournas pour recracher toute la boue qui t'était rentrée dans la bouche. Le gout acre et dégouttant de la terre emplis ton palais alors que tu te relevais. Tu te secouas énergiquement ,faisant valser des gerbes de boue qui se mélangeaient à la pluie qui ne faisait que tomber.Avec l'aide de la pluie ,tu enlevas les quelques saletés qui obscurcissaient ta vue. Après quelques minutes de nettoyage passé à enlever ,enfin essayer, la crasse qui s'était accumulés sur ton pelage, tu regardas autour de toi pour essayer de retrouver Eukha en espérant que tu ne l'ais pas entraîner avec toi dans ta chute. Tu espérais qu'elle ne s'était pas fait mal mais il y avait très peu de chance que cela soit le cas puisque la boue amortissait la chute du haut de la branche. Tu pris la parole d'une voix forte pour que la chatonne puisse t'entendre avec le vacarme de la pluie :

-Eukha ? Est-ce que tout va bien ?

Même après ta longue toilette ,ton pelage était toujours noir de boue et tu en avais sérieusement marre de cette crasse et de la pluie qui te massacrais les tympans. Tu avais l'impression qu'un tambour faisait un bruit pas possible dans tes tempes. Tu avais hâte de retrouver la féline et de sortir d'ici pour pouvoir te laver... Enfin ,il fallait que tu la retrouve d'abord...

Hors RP: Je suis encore désolée pour cet autre retard TT (En plus ma réponse n'est pas terrible...)


AdminAdmin


x Messages : 1295
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 21
x Felicoins : 50


Feuille de personnage
Force:
33/100  (33/100)
Agilité:
23/100  (23/100)
Endurance:
22/100  (22/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Lun 8 Jan - 1:30


Up ~

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Merci ma puce ♥:
 



Modérateur des RPs et des présentationsModérateur des RPs et des présentations


x Messages : 140
x Date d'inscription : 12/08/2017
x Age : 17
x Felicoins : 0


Feuille de personnage
Force:
36/100  (36/100)
Agilité:
60/100  (60/100)
Endurance:
27/100  (27/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 29 Jan - 13:50


[Eukha est absente depuis le 1er décembre :)]

Invité



avatar
Invité


   Mer 4 Avr - 21:21


J'archive [L'arène]





Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Rp privée] LIFE IS NOT A FAIRYTALE AND THERE ARE NO HAPPY ENDINGS - Blakers x Stoli
» Song Linh Đan - life is not a fairytale
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: