Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
BAM, des majorettes [Feat Tornado et Plume]
Messages : 843
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Jeu 17 Aoû - 14:35
Le soleil avait pointé le bout de son nez depuis une petite heure, ce qui n'avait pas suffit à faire disparaitre les dernières gouttes de rosée des feuilles estivales. L'air était frais mais très agréable, agrémenté par une légère brise, exquise. Quelques oiseaux sifflotaient, volant de branche en branche, se posant de temps en temps pour attraper les insectes sortant de la terre humidifiée. De temps à autre, on entendait un buisson remuer pour ensuite laisser place à un rongeur, se délectant lui aussi des bienfaits d'une sortie matinale.
Kaïgaan marchait tranquillement entre tout ces arbres et animaux, bien que ces derniers ne restaient pas bien longtemps une fois le félin aperçu. Lui aussi profitait de la douce fraicheur de la matinée, mais pas pour attraper des insectes. Les patrouilles de soldats n'étaient pas encore lancées et c'était le moment parfait pour se balader sans se faire importuner par un de ses abrutis de collègue. Beaucoup d'amour, oui. Le mâle gris inspirait l'air frais, se délectant de la tranquillité qu'il chérissait tant. Ici, pas de dispute entre grosses brutes sans cervelles, pas de conversation sur le nombre de Felinaes attrapés, ni sur la prétendue puissance de l'un ou l'autre. Juste du calme.

Enfin, Kaïgaan n'était pas le genre de vieux râleur détestant toute socialisation, mais vous conviendrez que lorsqu'on vit dans un endroit clos remplis de petits vantards, c'était une réelle délivrance que de se balader en solitaire.
Il marchait sans avoir de but, sachant parfaitement où il était. Ce n'était pas vraiment difficile. Un sentier de terre, qui allait ensuite déboucher sur le centre du territoire des Felinaes. Vu l'heure, le soldat avait intérêt à ne pas s'y attarder, les patrouilles des chats libres de devrait pas tarder à commencer. Il ne craignait pas vraiment une rencontre avec eux, ayant pas mal de connaissances parmi leur rang. Mais il ne connaissait pas tout le monde et certains pouvaient être pas mal agressifs. Surtout qu'à un contre une patrouille, il aurait l'air malin.
C'est d'ailleurs au moment où il pensa qu'il serait temps de faire demi-tour que leur odeur caractéristique se glissa dans les narines du félin électrique. SUPER. Il regarda rapidement autour de lui, humant l'air pour avoir plus d'information sur leur position. Ils étaient plusieurs, et proche mais il ne parvint pas à savoir leur nombre et l'endroit d'où ils arriveraient...

Kaïgaan était en territoire connu, mais il n'était qu'un étranger perdu pour ces chats parcourant le sentier depuis leur enfance, connaissant chaque recoin où se cacher. Peut-être aurait-il le temps de fuir... Il ne voulait pas d'affrontement et savait que face à une patrouille, il n'en mènerait pas large.
Le soldat recula d'un pas, puis deux, jusqu'à commencer à faire demi-tour pour rentrer dans la prison qui lui servait de logement. Mais avant qu'il ne puisse réellement avancer, l'odeur s'intensifia soudainement.
Les Felinaes se rapprochaient. Ils allaient bientôt le repérer, ou peut-être était-ce déjà fait avant même qu'il ne les sente...

_________________


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Messages : 160
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 12
Jeu 17 Aoû - 19:18
Une musaraigne se poste devant moi. Elle lève le museau et m'observe, quelque peu effrayée, avant de partir en courant, à travers les épais buissons. Je respire un bon coin et observe le ciel. Il est beau et bleu, sans aucun nuage pour le couvrir. Le soleil brille de mille feux, et nous illumine de se belle lumière. L'herbe est fraîche, sous mes pieds. Je sent tout les bons parfums de la forêt.

Je m'élance dans les bois, pour rattraper ma proie. Je la retrouvais au pieds d'un grand chaîne. Des oiseaux passaient au-dessus, masquant le bruit de mes pas. De magnifique grives ... Elles étaient très tentantes mais trop hautes. Je revenais sur terre et sautait sur ma musaraigne. Elle poussa un petit cri, mais trop tard, je lui avais déjà brisé la nuque. Je la ramassait et m'apprêtais à repartir, quand soudain, des pâtres griffus arrivèrent vers moi et me poussèrent au sol. Elles allaient repartir à la charge quand soudain ! ... Je me réveilla !

Ce n'étaient pas d'affreuses pattes, qui m'avaient sorti de mon sommeil profond, mais plutôt les pattes de Tornado. Depuis peu de temps, nous étions voisines de litières. Je me redressait tant bien que mal, pour lui demander ce qu'il y avait.

" Mouiiii ... déclarais-je la voix déformée par le sommeil.
- Viens chasser, lui proposa gentiment Tornado.
- Ok ...

Je suivis donc la chatte, en dehors de notre tanière. Je regardais avec insistance la réserve de gibier. Nous nous mimes donc la queue. Je guettait le ciel. Quelques nuages la traversaient, mais l'important lumière du soleil réchauffait nos pelages glacés. Je sentait la rosée sous mes pattes. Elle ne tarderait pas à disparaître à cause du soleil brûlant.

Après avoir manger - Tornado une souris et moi un petit écureuil qui était franchement bon - et nous commençames à marcher dans la forêt. L'air était frais en même temps le soleil était chaud ... Le bonheur. Mais je redescendit tout de suite sur terre en entendant un bruit et une odeur ... Une odeur ... De soldat.

" Qui est là ?"

_________________


Merci à Alec pour se superbe kit, c'est tout simplement magnifique !!!!!!!! ^^''

Les 10 commandements du dalleur by ccomet et plumy:
 
Messages : 174
Date d'inscription : 28/07/2017
Age : 13
Jeu 17 Aoû - 20:10
Ce matin là, j'avais réveiller Plume ma camarade de tanière pour aller faire une petite partie de chasse, en même temps on pouvais pas dire que la réserve de nourriture est tip top, raison de plus pour se lever! J'vais donc réveiller Plume pour aller chasser, sur le chemin nous trouvâmes: moi une souris et Plume un petit écureuil , on s'est régalée! Rien que d'y pensait j'en saliva encore, quel repas! Ma souris était toute chaude, rien de meilleur qu'une proie chaude pour le petit déjeuner en plus. Il faisait beau, on est calme, le ventre qui cette fois ci n'est pas vide, qu'est-ce qui pourrait nous déranger? Un truc méchant, comme un soldat? Peut-être.

Soudain je trouva Plume un peu bizarre , peut-être que ma pensée allait ce confirmer, ce qui ce faisait rare. Mais bon, tout peut arriver. Je resta malgré tout sur mes gardes, je sentis une odeur, pas de doute celle d'un soldat. Je m'arrêta net. Pas n'importe quel soldat, nan! Celui que j'avais rencontrer dans le labo, le petit soldat grognon. Et après ça il revient nous voir? Eh bah.., il m'étonnera toujours décidément.., je me demanda si Plume l'avait déjà vu, peut-être bien, qui sait.

Je pris une voix dure mais pas trop froide. Après tout il n'est pas sur notre territoire.

- Salutation, soldat! Tu peux sortir de ta "cachette".

J'attendait donc qu'il pointe le bout de son nez. Pendant ce temps je me lécha la patte, de toute façon si le soldat m'attaque, il y aura toujours Plume pour m'aider.

_________________
Remember who are-

Spoiler:
 
Messages : 843
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Ven 18 Aoû - 11:54
D'abord, Kaïgaan entendit une voix inconnue, féminine.

- Qui est là ?

Un petit instant après, il entendit un deuxième patrouilleur.

- Salutation, soldat ! Tu peux sortir de ta "cachette".

Oh non. Cette voix, il la connaissait. Non... Pas elle. Pourquoi elle ? Il aurait pu tomber sur Gwei, sur Opaline, sur n'importe qui, mais il a fallu qu'il tombe à nouveau sur cette chatte à la logique discutable, extrêmement agaçante. Enfin, peut-être qu'avec d'autres Felinaes et n'étant pas sur le territoire des soldats, elle serait plus compréhensible.
La question était maintenant s'il sortait ou non de sa "cachette", puisqu'il n'était pas vraiment caché, juste dans l'attente, immobile. Les félins ne semblaient être que deux, vu l'odeur. Surtout qu'en groupe, les Felinaes n'hésitaient pas à chercher un peu les soldats solitaires... Se montrer ou tenter une fuite ? Il ne connaissait pas la première mais la tigrée ne semblait pas être ultra violente. Enfin, du peu qu'il avait vu. Après tout, elle ne s'était pas battue alors qu'il l'avait attaquée...
Il expira longuement pour se calmer et s'avança vers les voix. Tant pis pour la fuite, c'était trop tard maintenant. Kaïgaan dépassa un dernier buisson et arriva devant les deux femelles, s'arrêtant assez tôt pour maintenir une certaine distance de sécurité entre eux, par prudence.

- Me voilà. Et maintenant ?

Bagarre ou trêve ? Son ton était calme, nullement agressif. Il n'avait pas l'avantage du nombre et on pouvait dire qu'il était presque à leur merci. Mais Kaïgaan ne se serait pas montré s'il pensait vraiment risquer sa vie. En dernier recours, il savait toujours se battre, même si les conséquences de son pouvoir ne lui permettaient pas vraiment de prendre la fuite...
Il regarda les deux femelles une à une. La tigré grise, qu'il avait déjà rencontré, semblait assez en confiance pour se permettre un brin de toilette. Soit elle se disait que le soldat ne l'attaquerait pas, soit elle avait confiance en sa partenaire. Ladite partenaire était noire, arborant deux immenses ailes de plumes grises.
Et c'était elles qui allaient décider si elles attaquaient ou non, il était dans de beaux draps. Il les regardait donc, le regard calme mais les muscles bandés, prêt à esquiver si elles prenaient l'option bagarre. Mais rien dans son ton, ni son attitude, montrait qu'il souhaitait cela.

_________________


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Messages : 161
Date d'inscription : 06/03/2017
Age : 14
Dim 1 Oct - 14:07
up :)

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 
Messages : 160
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 12
Dim 15 Oct - 12:44
Je regardais le soldat. Pourquoi un combat ? Il n'avait pas l'air agressif. Je posais ma queue sur l'épaule de Tornado. La chatte semblait bouillante de colère. Je ressentait son envie de se battre comme s'il était mien. Si ma camarade se lançait au combat, je serai bien obligée de l'aider. Il fallait donc que je lui communique mes pensées avant qu'elle parte à l'attaque. Mais à force de réfléchir bêtement, elle ne serait jamais prévenue à temps.

" Écoutes, je comprends ton excitation. Peut-être as-tu déjà rencontré ce soldat par le passé et désires-tu de te venger de lui, mais ce n'est pas le moment de se faire blesser ou autre, nous sommes parties chasser. Pas nous battre avec un soldat !

Les oreilles frémissantes, j'espérais que la chatte m'écouterait. Je commençais à réfléchir au cas contraire. Je devrais donc l'aider à combattre le soldat. Il faudrait sûrement que je passe derrière lui avec mon mode invisible pendant qu'il serait distrait par Tornado ... Je m'occuperai de lui enfoncer mes griffes dans le flan tandis que Tornado aurait le loisir de l'attaquer de face. C'était un bon plan, mais pas sur que la féline et moi soyons sur la même longueur d'onde niveau combat, et ce serait bête de lui communiquer un plan devant l'ennemi.

De toute façon, il se pouvait que Tornado écoute mes ordres, même si elle avait l'air d'être quelque peu têtue. J'attendais donc sa réponse avec impatience et le cœur battant.

_________________


Merci à Alec pour se superbe kit, c'est tout simplement magnifique !!!!!!!! ^^''

Les 10 commandements du dalleur by ccomet et plumy:
 
Messages : 174
Date d'inscription : 28/07/2017
Age : 13
Mer 25 Oct - 20:15
Calme-toi Tornado, apprends à te contrôler. Fait confiance à Plume, deviens sa copie. Tu la regarda dans les yeux, signe que tu avais compris, tu te rassis donc calmement, sans jeter un regard noir au soldat. Voit la vie d'une autre manière que celle que tu as, trop de négatif en toi. Tu regarda le sol avec rage? Tu ne sais pas, tu te contente juste de le regarder, c'est paisible, tu n'as pas à affronter le regard des autres. Le soleil brille assez fort et te réchauffe.

- Bref.., on a plus rien à faire ici Plume, il n'osera pas venir, c'est près de notre camp.

Quand tu dis ça, tu n'as même pas regarder le soldat, mais là tu leva les yeux vers lui.
Il n'y avait aucune émotions dedans, rien juste du vide absolu. Pourtant ton visage affiche un beau sourire, c'est un miracle pour toi de sourire, tu peux même plisser les yeux pour adoucir ton expression, c'est comme réapprendre. Tu trouve cela magique. Tu te demande même si Plume à remarquer ça, en fin de compte tu t'en fiche un peu. Tu veux faire bonne impression mais Plume et le soldat te connaissent, c'est comme faire le mort devant un éléphant, il t'écrase, faut respecter les consignes de sécurité, là c'est le même principe, du moins ça aurait pu si tu ne connaissait pas le soldat et Plume.

Tu ne voulais pas rester très longtemps non loin du soldat, trop de mauvaises ondes se dégageait de lui à ton goût, tu préfère donc t'éloigner et puis il n'est pas très sympa comme matou, ah les soldats aussi! Avec leurs foutues manies de se croire les meilleurs, ils se vantent et te font littéralement "chier", c'est le mot. Certains sont timbrés, d'autres sont avide de sang et certains sont carrément dépressifs, c'est pas la joie. Toi, tu veux juste que tout le monde t'accepte, le moindre refus t'enfonce plus loin dans ce liquide rouge, absorbe les moindres de tes forces jusqu'à ton épuisement, ta mort. Te traîne chez Pluton comme un vulgaire serviteur forcé par l'enfer, misérable soit-tu!

Soudain tu te relèves, te rassoit, te relèves, te rassoit et ainsi de suite pour vérifier que tout va bien chez toi, que tes pattes marche toujours, pour voir si tu sais vraiment ce que tu fais, et tu espère que Plume et le soldat ne diront rien, il ne peuvent pas te comprendre, tu es différente d'eux. Tu aurais aimer l'inverse, mais la vie est une pute, pourtant tu fais avec, mais tu souffres, tu fais genre que tu vas bien alors qu'en faites tu es brisée, 7 ans de malheur allons, ce n'est rien. Puisque tu ne te laissera pas faire, tu vas te battre jusqu'au bon moment, un moment de silence et de paix, ta mort, oui tout est prévu, le destin fait tout en avance et cela à une vitesse fulgurante, on ne remarque rien, les moindres détails, c'est comme un jeux, vie ou mort, tu as le choix. D'ailleurs pourquoi restes-tu en vie? C'est vrai, tu as très peut de gens qui t'aime réellement, et puis la personne qui pourrais te donner la réponse n'est sûrement plus ou pas de ce monde.

- Plume? Je vais bien ou pas? J'ai l'impression qu'au moindre refus d'amour, je me brise petit à petit me dirigeant droit vers l'antre de Pluton..

Quand tu as prononcée tout ces mots, on aurait dis un chaton déboussolé. On aurait dit que Plume était ta maman, cette façon de lui parler était bien étrange, néanmoins on pouvais craquer devant ta petite frimousse, tu as l'air si innocente. Ce n'est qu'une simple et belle illusion qui ne dure pas longtemps, personne ne te connaît réellement.



Dans ta tête tu pleures. Tu casse le mur d'un autre monde. Tu cries. Tu ries.
Tu souries. Tu danses. Tu joues. Tu te bats. Tout cela dans ta tête, dans ce lieu ou tu te caches sans cesse, ou il existe un petit arbre dont les feuilles sont jaunes virant au vert. Et c'est sur cette arbre que tu écris ce que tu vois, ce que tu sens, ce que tu vis pendant qu'il est encore temps. Il n'a pas de soleil pourtant une lumière éclaire l'arbre, autour il n'y que du vide, du noir rien d'autres que ça. Tu te sens seule mais si tu regardes bien, tu vois pleins de chats à qui tu ne peut pas parler, tu cries mais il ne t'entendent pas, tu essayes même de les toucher mais ils t'ignorent, il continuent leurs vie.

~Pouf

Tu t'allonges dans l'herbe en ignorant Plume et le soldat. Tu profites de la fraîcheur et de la verdure qui t'entoure, tu vois même une fleur étrange de couleur rose, c'est beau à voir oui.
L'eau caresse ton pelage, diminuant ta chaleur corporel, passant du chaud au froid mais tu ne t'en rends pas compte, trop perdue dans tes pensées. Tu te remémora la phrase de Plume.

- " Écoutes, je comprends ton excitation. Peut-être as-tu déjà rencontré ce soldat par le passé et désires-tu de te venger de lui, mais ce n'est pas le moment de se faire blesser ou autre, nous sommes parties chasser. Pas nous battre avec un soldat ! "

Nous sommes parties chasser, tu avais complétement oubliée cela. Son excitation? Tu n'en avais même pas à ce moment là, juste de la colère en revoyant ce misérable pantin des humains! Combien va t-il encore en avoir? Quel est leur but? Détruire notre Guilde peut-être.
Tu t'en fiches, tu sais que ton heure va bien arriver, qu'importe.


When the light destroy your life
Tin
Tin
When the fire live in another world
Cry baby
Cry..


Tu te releva, faisant comme si de rien n'étais, l'air normal et un peu blasée aussi. Tu alla t'adressait à Plume mais tu regarda le soldat d'un air neutre.

- On va chasser Plume ou pas?

Limite c'est un murmure cette phrase, tu était un peu fatiguée. Puis le silence règna en maître. Ton poul s'appaisa. Non tu n'allais pas mourir, ce n'est pas le bon moment. Tu te releva et commença à taper des pattes, des douleurs musculaires venait l'envahir.

_________________
Remember who are-

Spoiler:
 
Messages : 843
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Dim 29 Oct - 11:49
La femelle ailée posa doucement sa queue sur l'épaule de sa partenaire, comme pour la calmer.

- Écoutes, je comprends ton excitation. Peut-être as-tu déjà rencontré ce soldat par le passé et désires-tu de te venger de lui, mais ce n'est pas le moment de se faire blesser ou autre, nous sommes parties chasser. Pas nous battre avec un soldat !

Kaïgaan ne pu se retenir de remuer une oreille, surpris par les paroles de l'emplumée. Il ne savait pas si c'était de la sagesse ou de la flemme, mais il avait tout imaginé, excepté qu'on décide tout simplement de l'ignorer. En soit, ce n'était pas un problème, c'était même une bonne nouvelle finalement. Pas de discussion stérile, pas de bagarre. Pourtant, la Felinae ébène avait l'air tendue. Malgré ses paroles, elle devait certainement rester méfiante. Et c'était tout à son honneur. Le félin gris trouvait cela évident, voir même intelligent, d'éviter une bagarre tout en restant méfiant. Et cela valait encore plus pour ces femelles, puisqu'il était un soldat. Dire que s'il avait été comme ses collègues, il n'aurait pas attendu une seule seconde avant de leur sauter dessus, espérant ramener un trophée à la caserne. Au lieu de cela, il était comme la femelle noire : Pacifiste tout en restant méfiant.
Si le soldat avait été agréablement surpris des paroles de la première, il était plus déboussolé par celles de la tigrée. Lui qui pensait qu'elle allait être plus compréhensible hors du territoire des Hommes, il s'était fourvoyé. Enfin, sa première réplique n'avait rien d'étrange, la parade était encore à venir.

- Bref.., on a plus rien à faire ici Plume, il n'osera pas venir, c'est près de notre camp.

Kaïgaan serra imperceptiblement la mâchoire. D'un côté, il était bien content que les deux femelles soient d'accord pour ne pas lui sauter dessus. Mais d'un autre, avait-il l'air si lâche que ça ? Il était touché dans sa fierté là. Vilaine. Tout de même, il s'était montré, c'était déjà bien. Le soldat avait beau avoir un certain sang-froid, il pouvait aussi tenir à sa fierté de la façon la plus ridicule qui soit. Bien que cela n'était pas son action la plus sage, il fit un pas en avant, histoire de montrait que si, il pouvait oser. Un gamin je vous dis. Gwei l’influençait peut-être, c'était tragique.
Mais à peine eut-il le temps de déplacer une antérieure que la femelle tigrée redevint la chatte incompréhensible qu'il avait rencontré au laboratoire. Elle se leva, puis s'assit, et refit ce manège assez de fois pour que Kaïgaan se pose des questions. Se foutait-elle de lui, faisait-elle une manœuvre de diversion ou était-elle juste une chatte bizarre ? Le matou électrique plissa les yeux, concentré, tout désir de redoré sa fierté disparu.

- Plume ? Je vais bien ou pas ? J'ai l'impression qu'au moindre refus d'amour, je me brise petit à petit me dirigeant droit vers l'antre de Pluton...

AH. C'était... Inattendu. Voire même complétement improbable. Kaïgaan ne fit pas l'effort d'essayer de comprendre, c'était trop pour lui. Et puis à quoi bon. Quand la tigrée se coucha, il jeta un regard à Plume -puisqu’il venait d'apprendre son nom- d'un air désolé et déconcerté. Comme s'il lui souhaitait bon courage pour comprendre sa partenaire. En soit, la tigrée ne semblait pas méchante. Elle avait décidé de ne pas se battre, c'était bon signe. Il n'en demeurait pas moins qu'elle avait des réactions spéciales. Elle se releva, s'adressant mollement à sa partenaire de chasse.

- On va chasser Plume ou pas ?

Elle commença à taper des pattes. Impatiente ? Kaïgaan tourna lentement son regard vers Plume, qui visiblement avait plus ou moins la direction de cette patrouille. Le soldat s'était un peu détendu après avoir constaté que les deux femelles ne voulaient pas se battre, mais il ne les quittait pas des yeux quand même. Il valait mieux être prudent.
Il s'autorisa finalement une petite réplique, annonçant qu'il ne voulait pas non plus de bagarre et qu'il aimerait partir. Son ton était calme, un poil chaleureux.

- Et bien je ne vais pas vous empêcher de chasser plus longtemps...

Il commença à partir, prenant bien soin de ne pas passer près des Felinaes, mais plutôt de les contourner. Il voulait les avoir le plus longtemps possible dans son champs de vision, ou au moins sur son côté. Hors de question de tourner le dos à des inconnus, aussi pacifistes soient-ils. Il était un peu tendu, cela se voyait quelque peu. Et il le serait jusqu'à ce qu'il ait une totale confirmation que ces chattes n'allaient pas changer soudainement d'avis et l'attaquer.

_________________


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La plume du paon... ( autodérision )
» Une nouvelle voie...(Privé Plume de colombe)
» La plume de Rarage | Grande Guerrière => Crèp
» une plume qui tombe du ciel
» Plume Sombre [Journaliste]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: Zone en Mutation :: Le sentier-
Sauter vers: