« Sur cette terre déchue, seule la survie prime » - Le Passeur.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Un petit bonjour (Feat Mayël)



x Messages : 601
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 16 Aoû - 1:25


Le soleil c'était levé depuis un moment sur la camp de notre guilde. J'eus du mal à me reveiller ce jour la, je n'avais pas trouvais sommeil, Hide avait été introuvable. Personne ne l'avait retrouver, et pour la première fois, j'avais l’impression qu'on me déchirait l’intérieur.

J'avais promis que je le protégerais à ma défunte amie et maintenant lui aussi à disparu. C'était tellement dure. Est-ce que il était vivant ou mort ? Rien qu'a cette pensé c'était dure.
Je finis pourtant par me lever, après m'être passé une patte sur le visage pour chasser les idées noirs. Ma guilde avait besoin de moi, je ne devais pas m'arrêter. Surtout que la guilde n'avait toujours pas de chef, Millie avait été introuvable, son corps avait disparus dans le désert.
Je sortis de ma tanière, alors et regarda le camp. Certains chats marché tranquillement, comme si de rien n'était. Je sentis les rayons du soleil sur ma fourrure, il n'était pas encore brûlant à cette heure-ci, alors autant profiter d'aller voir les chatons. C'est mieux pour eux, il fait encore assez frais pour eux. Après m'être ébroué, et secoue mon pelage pour chasser d'eventuels visiteurs de la nuit, je trottinais vers la tanière des reines et des nourrices. J'en saluais certaines au passages.
Je m'assis près de l'entrée de la tanière, et voulus appeler la plus jeune de la tanière.

-Mayël ? Tu pourrais venir me voir à l'entrée ? Je voudrais voir comment tu vas ! Lui demandais-je avec enthousiasmes et un sourire.

Même si dans le fond j'étais triste, les chatons étaient important, je voulais qu'ils se sentent bien. Alors non, je ne veux pas lui faire voir ma mine. Mayël était la plus jeune, elle avait quatre semaine. Et son pelage était magnifique, il était blanc immaculé de tache brune et noir. Il y a une chose que j'aimais beaucoup chez cette petite. Elle avait de beaux yeux bleu, qui me faisait penser à la nuit.
Elle me rappeler Hide, si jeune. Il fallait donc a tout pris la surveiller avec cette chaleur.

-Comment te sens-tu ce matin ? Dis avec entrain, Maque s'enroulant entre mes pattes, prête à lui parler.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire



x Messages : 79
x Date d'inscription : 10/08/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 16 Aoû - 13:19


Mayël était entrain de rêvasser en regardant les rayons du soleil s'insinuer a travers les branchages de leur tanière, quand elle entendit une voix inconnue, aigüe mais douce dehors.

-Mayël ? Tu pourrais venir me voir à l'entrée ? Je voudrais voir comment tu vas !
Elle pencha la tête sur le côté, cette personne semblait la connaître, de nom au moins. Cependant, sortir dehors, c'était une des choses qu'elle voulait le plus mais sa mère veillait sur elle comme un trésor car c'était sa première portée. Mayël réveilla donc doucement sa mère du bout du museau .

- Maman ? Il y a quelqu'un qui voudrais me voir, je peur sortir ? S'il te plaît ?

Sa mère avait dû sentir l'odeur de la guérisseuse car elle lui fit signe que oui avant de s'étirer pour aller chercher une proie sur le tas de gibier.
Le chaton sortit donc, sentant sur ses pattes les goûtes de rosée sur les herbes. Il faisait bon pour le jeune chaton, son pelage mis-long lui permettait de garder sa température lors des nuits fraiches mais, que donnerais t-il si la chaleur arrive ?
La voix de la femelle lui parvient de sa droite, elle retourna la tête.

-Comment te sens-tu ce matin ?


Elle avait un peu peur de parler a ce chat étranger, jusque là elle n'avait eut de contacte qu'avec ses parents. Mais après réflexion, sa mère l'avait laissé aller a sa rencontre, donc elle devrait pouvoir lui faire confiance.

-Heu... Elle commença sa phrase sans trop être à l'aide, se dandinant qu'une pate sur l'autre puis la repris plus sereinement, levant ses grands yeux vers la guérisseuse. "Ca va très bien, et toi ? "

Elle espérait avoir formulé cella comme il faut, elle ne voulait absolument pas paraître impolie, sa mère la grondait quand c'étais le cas. Et elle n'aime pas quand on la gronde ,cella lui était déjà arrivé quand leur Monde n'avait pas été aménagé, elle se plaignait sans cesse qu'elle voulait sortit et s'était parfois emportée.
"Même si c'est pour me protéger, je veux sortir, même si on est bien ici, j'ai envi de marcher et courir tout droit , t'as pas le droit de me retenir ici tout ce temps"
Cette fois là, sa mère l'avait sermonné de "je suis toujours ta mère et tu dois m'obéir" ou des "tu finira par sortir quand tu seras prête" Et autres phrases dont elle n'avait rien a faire. Elle avait boudé quelques heurs puis elle s'était excusée. 3 jours plus tard leur tanière avait été aménagée par sa mère, elle pouvait courir sur une plus longue distance mais cella ne vaudrait rien face a l'extérieur.

De retour vers ses rêveries, elle jeta un coup d'œil a la chatte qui était devant elle. Même si elle semblait plus jeune que sa mère elle était bien plus grande que Mayël. Son pelage était gris claire et elle arborait de magnifiques ailles vertes en une matière qu'elle avait déjà vu dans leur tanière. Mais elle ne se souvenait plus du nom. Elle avait également une racine sur la tête et une autre sur la pate, avec des fleurs magnifique. Le chaton n'avait vu qu'une foi des fleurs; quand sa mère l'a laissé sortir une fois , quelques instants. Dans sa mémoire, ces pétales étaient fanes, comme si elle n'en verrais plus, mais ces fleurs qu'elle avait devant elle étaient si vives. Vivement qu'elle ait le droit de sortir quand elle le souhaite, elle irait chasser, courir, jouer, grimper a ces énormes plantes avec une peau dure, marron ou grise selon les cas.

-"On va faire quelque chose aujourd'hui ? " S'enquit-elle, le cœur léger, savourant chaque bouffées d'air frais.

_________________

Invité Si tu veux en savoir sur mon personnage ::
 



x Messages : 601
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 16 Aoû - 15:47


Je tournais ma tête sur la gauche, entendant les petits pas du chatons arrivant. Je la voyais, me regardant, elle devait se demander qui pouvait bien la demander le matin deja. Sa mère venait de filer après un signe de tête vers le tas de gibier.

-Heu... Elle

Commença la petite avant de s'arrêter et de se dandiner d'une patte sur l'autre. Elle était gêné ? J'imagine que c'est normal après tout, elle ne sait peut-être pas par ou commençais. Mais elle finis par reprendre.

-Ça va très bien, et toi ? Me demanda-t-elle ensuite, levant ses beaux yeux bleu vers moi.

Elle avait parlé avec plus de sérieux. Elle voulait se montrer grande et forte. Cette pensée me fis sourire intérieurement. Les chatons étaient drôle par moment, si jeune et certains se montrait si mature. Mais je sais qu'ils ont aussi envie de jouer, on est tous passé par l'état de chaton, moi même j'aime encore jouer avec mes amies.
Mayël semblait réfléchir, cela se voyait des ses yeux saphirs et innocent. Je voulus lui répondre moi aussi à sa première question, mais elle reprit parole de sa petite voix fluette.

-On va faire quelque chose aujourd'hui ?

Je me levais alors sur mes quatre patte, ça devait être long d’être enfermé au camp toute la journée et de vouloir tout explore. Moi je l'ai bien fait, mais je m'étais perdus, j'avais eu de la chance d'être tombé sur Kaï ! Si j'étais tombé sur un Soldat sanguinaire ce jour-la je n'aurais pas était ici aujourd'hui à discuté avec la petite. Je baissais ma tête pour lui faire un sourire.

-Oui je vais bien !

C'était en partie vraie après tout ? Je n'avais pas à me plaindre et encore moins depuis que Hide avait disparut. Je comprenait que Mayël voulait faire quelque chose, elle est encore jeune, et je ne sais pas si sa mère me laisserai l’emmener, même si ce n'était pas loin du camp. Quoique si on est pas loin du camps, je pourrais toujours crier ou faire quelque chose. Et puis depuis je sais quand même me défendre grâce à toutes les rencontres que j'ai pu faire.
Je dépliais alors une aile, que je posais à terre devant elle.

-On va essayer de pouvoir faire ça, mais d'abord allons nous désaltérer près de l'oasis ! Lui dis-je avec entrain. Ho j'allais presque oublier ! Mon nom est Terra et je suis l'une des guérisseuses !

Étant guérisseuse, je devais m'assurer que les chaton buvait de l'eau, même si leur mère leur donnait encore du lait, de l'eau fraiche leur faisait toujours du bien. Surtout avec cette chaleur. Mon aile dépliais se trouvait devant elle. Ça luit permettrait de bien s'accrocher, pour monter.

-Tu peux monter sur mon dos, ça ne me dérange pas !

Ensuite j'irais voir si sa mère est d'accord pour que je l’emmène, je pourrais toujours lui montrait les alentours du camps, on ne sait jamais, ça pourrait être utile ! Et si jamais je peux ramener quelques toiles d'arraignée, je ne dirais pas non, cela me serait bien utile !

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire



x Messages : 79
x Date d'inscription : 10/08/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 16 Aoû - 23:46


Le chat lui répondit

-Oui je vais bien !

Parfait, vu son ton, elle ne lui apportait pas de mauvaise nouvelle.
La chatte déplia une de ses ailles émeraudes devant Mayël.


-On va essayer de pouvoir faire ça, mais d'abord allons nous désaltérer près de l'oasis !


Elle regarda l'aille sans comprendre à quoi servait-elle. Un petit passereau virevolta devant elle avant de se poster dans un buisson épineux. Elle avait cru voir une ressemblance entre la chatte et cet étrange animal. L'oiseau décolla et passa deux mètres au dessus de la chate.
Une second iris et une seconde pupille apparurent dans un de ses yeux, et tout devient plus fluide, le battement de ce membre que le chat avait également, de la même matière...
L'oiseau ré accéléra et tout revint a sa vitesse normale. Mayël regarda la chatte toujours avec ses grands yeux.

Ho j'allais presque oublier ! Mon nom est Terra et je suis l'une des guérisseuses !


Une guérisseuse ! Elle en avait entendu parler, sa mère lui avait raconté qu'il existait plusieurs fonctions dans le clan. Cette chatte s'appelait Terra... Elle porte tellement bien son nom ! Toutes ces plantes, cette voix douce, et sa couleur verte et blanche rappelaient tellement la terre, la vie et la nature.

- Tu peux monter sur mon dos, ça ne me dérange pas !

Elle pencha a nouveau la tête et fis le lien entre les ailles des oiseaux et les ailles de la guérisseuse; Ils allaient voler ? Elle était partagé entre l'appréhension et la curiosité mais décida d'y grimper. Ce membre étrange lui avait semblé glissant et lisse mais sous ses coussinets se déroulait une matière se ramifiant, formant comme un tapis agréable à ses coussinets.
Le chaton se hissa sur son dos et se calla confortablement au milieu des plumes.
"inutile de lui dire mon nom, elle le connaît"

Complètement concentrée sur ses réflexions a propos de plumes -le nom lui était revenu- elle n'avait pas pensée à poser la question de qu'Est-ce qu'une oasis.

"Heu, une oasis c'est quoi en fait ? Je n'en ai jamais entendu parler"

Maël ne savait pas exactement ce qu'elle allait boire ou encore moins faire à l'oasis vu qu'elle n'en avait jamais entendu parler et ne se souvenait pas l'avoir entendu dans les méandres de conversations lui parvenant a sa tanière.



_________________

Invité Si tu veux en savoir sur mon personnage ::
 



x Messages : 601
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 18 Aoû - 17:11


Je vis la petite réfléchir, et je me demandais bien de ce que elle pouvait penser, les questions qui apparaissait dans son esprit. Même moi j'ai encore beaucoup de questions qui me viennent à l'improviste. Puis elle se mis à grimper et se caler dans le creux de mes épaules, derrière ma tête. Une fois qu'elle fus installée, je levais mes ailes pour protéger Mayël, comme ça si elle ne pourras pas glisser, mes ailes lui feront barrage sans la blesser.
J'aurais bien aimer voler, comme les oiseau, pour être libre. Mais je ne sais pas du comment on fait. Peut-être que quelqu'un finira par m'apprendre un jour ?

Je voulus commençais ma course vers l'oasis, mais Mayël me posait une questions, auquel je ne m'y attendais pas.

-Heu, une oasis c'est quoi en fait ? Je n'en ai jamais entendu parler.

Je fus surprise, pas forcément par le fait de la questions, mais j'avais pensé que sa mère lui aurait expliqué, après tout c'est la ou nous habitons ? Ce qui me surprenait, c'est qu'elle me faisait penser à moi, quand je venais d'arriver ne connaissant plus rien de la vie. Ça faisait bizarre de penser comme ça, parce que ça me faisait penser en arrière, à la rencontre de mes anciens amies. Ça faisait un pansement au cœur enfaite, parce que la plupart n'était soit plus de ce monde, disparus, ou bien trop loin comme Kaï. Je me souviendrais toujours de l'avoir croisé quand on a observé l'arriver des ces nouveaux humains.
Je me demande si mes anciens amies sont heureux parmi les étoiles et si Hide en fait partis ou si il fait toujours partie de ce monde, la quelques part.

Je sortis de mes pensées, secouant ma tête vivement. J'avais pas le temps de ruminer ça maintenant, Mayël m'avais posé une questions, et j'allais lui répondre.

-L'oasis est l'habitat des Caméléons. C'est un point d'eau avec de la végétation autour, alors que tout autour de nous, il n'y a que du désert. Lui expliquais-je avec plaisir avant de reprendre. Bien sur il n'y a pas que du désert ensuite, si on marche on finis par tomber sur la forêt !

Je me mis ensuite à courir en directions de l'oasis, je n'avais pas grand chose à courir, après tout c'était notre lieu de vie, mais pour Mayël qui était encore petite, avec ces petites papattes, c'était toujours le mieux pour elle.
On arrivait devant l'oasis et je m'approchais au bord de l'eau, Voyant mon reflet. Je m'abaissais alors, pour être plus proche de la surface de l'eau et si jamais Mayël voulait descendre. Ici l'eau n'était pas du tout profonde, elle ne pourra pas se noyer et de toute façon, je ne la quitterait pas des yeux.

-Ça c'est L'oasis ! Lui dis-je doucement.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire



x Messages : 79
x Date d'inscription : 10/08/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 18 Aoû - 18:32


La jeune guérisseuse secoua la tête. Elle semblait elle aussi perdue dans ses pensée et au final, la petite Mayël se sentit apaisée de ne pas se sentir seul; sa maman semblait plus constater et savoir du tac au tac ce qu'il fallait faire. Peut-être que sa maman rêvait, quand Mayël dormait.

-L'oasis est l'habitat des Caméléons. C'est un point d'eau avec de la végétation autour, alors que tout autour de nous, il n'y a que du désert. Elle savait ce qu'était le désert mais elle ne savait pas qu'il était tout autour d'eux. Ils habitaient donc DANS l'oasis ! Cella devait être grand pour qu'ils soient aussi nombreux pour y vivre. Elle qui voulait courir et voir le monde, il n'y avait donc que le désert à perte de vue ? Et la mer et les forêts seraient seulement des oasis ? Cella lui sembla tellement ridicule, dans ce que sa maman avait dit de la mer, des forêts, c'était bien plus grand que la taille qu'elle supposait à l'oasis.

- Bien sur il n'y a pas que du désert ensuite, si on marche on finis par tomber sur la forêt !

Ouf, voila enfin une confirmation; sa maman lui avait parlé de la forêt. La guérisseuse se mit à courir Mayël ouvrit la bouche en levant la tête le plus haut possible. Tant de vitesse elle sentait l'air tourbillonner autour de ses oreilles.
Son hôte ralentit doucement devant une étendue d'eau où le fond était visible, recouvert de substrat où transparaissait cà et là de petites tâches de sable fin.

-Ça c'est L'oasis ! Lui dit la guérisseuse.

Ah oui, de temps en temps sa mère lui avait dit qu'elle allait boire à l'oasis ! Mais vue qu'elle ne connaissait pas le mot elle hochait la tête sans vraiment réaliser ce que sa mère allait faire.
Elle voyait leurs reflets se mouvoir de droite a gauche sous la légère brise.

Je peux aller dedans s'il te plaît ? J'aimerais bien savoir ce que ca fait de marcher dans de l'eau.
Après tout, si ils étaient venu là juste pour boire, ce ne serait pas long et en plus l'eau ne montait pas plus haut que ses pattes, la guérisseuse ne dirait surement pas non. Ils n'étaient pas les seuls ici, d'autres chats allaient et venaient, certainement pour s'abreuver.

_________________

Invité Si tu veux en savoir sur mon personnage ::
 



x Messages : 601
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 19 Aoû - 20:33


Je sentis la petite Mayël bougeaient au dessus de moi. Dans le reflet de l'eau, je la vis hocher la tête. Je la trouvais jolie et encore si petite quand je voyais sont reflet, ondulant par la légère brise du matin. Son regard était emplis de curiosité et pétillant comme tous les chatons.

-Je peux aller dedans s'il te plaît ? J'aimerais bien savoir ce que ça fait de marcher dans de l'eau.

J'eus un sourire complice avec elle en la regardant, parce que on ferait plus que de simplement marcher dans l'eau. Je m'assis en douceur afin que la petite glisse doucement sur mon dos, sans se faire mal. Je me relevais ensuite, et marchais en directions de l'eau, mes pattes avant marchant dans l'eau. J'eus un frissons qui me parcourut de la pointe des oreilles, jusqu'au bout de la queue.
L'eau était loin d’être froide, au contraire elle était agréable, c'est juste qu'elle contrastait par rapport à la température de l'air. Cela faisait un bien fous. Je continuais d'avancer, et tourner sur moi même pour voir Mayël de face.
Vue que l'eau n'étais pas vraiment profonde, je m'allongeais dans l'eau, comme ça Mayël verrait qu'il n'y a pas de danger, et que je suis la si elle tombe. En plus il n'y a pas de courant, c'est l'endroit parfait !

Je me demande comment elle va réagir, elle n'a jamais mis les pattes dans l'eau, ça va lui faire une drôle de sensations ! Je me souviendrais toujours de la première fois quand je suis entré dans l'eau, à l'étang. C'était si calme, si silencieux dans l'eau que c'en était presque effrayant, je m'en souviens. J'avais toujours aimé cette sensations.
D'un signe de tête, je lui fis mine qu'elle pouvait commencer à venir vers moi, elle ne craindrait rien.
J'eu un sourire taquin, si elle aime être dans l'eau, on pourra toujours jouer un peu. Je m'en souviens que j'avais joue en ces lieux, et que notre anciennes cheffe Millie était venue me voir.
Mais elle aussi avait disparu maintenant, et le pire c'est que ça c'était passé il y a pas si longtemps. La tempête avait été si horribles pendant plusieurs jours. Je chassais vite fait ces idée de mon esprit, secouant me tête, avant de regarder à nouveau Mayël.

-C'est bon ! Tu peux venir vers moi, tu ne crains absolument rien !

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire



x Messages : 79
x Date d'inscription : 10/08/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 20 Aoû - 17:03


La guérriseuse fit glisser Mayël sur son dos pour la faire descendre.
Cette dernière atterit en douceur sur le sol spongieux. C'était agréable de sentir autre chose que le sol dûr et ras du campement.
La chatte lui fit un signe de la tête encourrageant à la rejoindre

-C'est bon ! Tu peux venir vers moi, tu ne crains absolument rien !

Mayël était exitée à l'idée de se mouiller les pattes; la rosée n'était sûrement en rien comparable à la sensation de l'eau.
Elle s'approcha de la chatte allongée tout en restant sur la berge. Elle prit une inspiration et plongea la patte dans l'eau. Le chaton eut un petit sursaut à ce moment en sentant le frais entre ses poils, l'eau était bonne. Elle souleva la patte de l'eau et sauta les quatres pattes jointes dans le liquide, créant une faible onde a la surface.

La petite chatte marcha jusqu'a rejoindre la guerriseuse, l'eau clapotant sous son petit ventre. Elle pensait que la sensation allait juste être étrange mais elle ne trouvait pas ceci si différent de marcher sur terrre, si ce n'est qu'il y a comme une force l'empêchant d'avancer ses pattes comme elle l'aurait souhaité. Le mouvement de l'eau emenant ses poils était plaisant, et Mayël sut qu'elle trouverait le moyen de revenir au plus vite quand il fera trop chaud, avec sa mère ou accompagnée d'un des chats de leur clan.
Elle fléchit les pattes pour que seul sa tête dépasse de l'eau. La hauteur était parfaite; sa tête flotait presque, balotée gentiment par les faibles ondes d'eau causée par la respiration de la guérriseuse. Elle resta comme ceci un instant, fermant les yeux pour se se concetrer sur les mots qu'elle utilisetait pour qualifier ce qu'elle ressentai. A mis-chemin entre légéretée et opression; la pression de l'eau sur ses poumons rajoutait une sensation à la fois d'opression et de confort, le coctail était étrange à se représenter pour la petite chatte qui n'avait encore rien vécu de la vie.

- Si j'avais su ce que c'était d'aller dans l'eau c'est moi qui aurait proposé de venir ici !
Déclara la chatte avec un grand sourir.

_________________

Invité Si tu veux en savoir sur mon personnage ::
 



x Messages : 601
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 1 Sep - 19:59


Je voyais Mayël avancait d'abord timidement dans l'eau, rentrant d'abord seul sa patte. C'etait assez drole de voir cela de moi point de vue. Ca me rappellait beaucoup de choses. La petite finis par sauter dans l'eau, creant de petites vagelettes qui s'elevait sur mon poitrail, ce qui me fis sourire.
Elle avancait en douceur et l'eau lui montait jusqu' au cou. Seul sa jolie petite tête sortait de l'eau. Elle fermait les yeux, surement en savourant ces nouvelles sensations. Et encore elle n'avait pas tout vue. Le fait de nager paisiblement dans le calme, voir meme sous l'eau, le silence de mort qui y regne m'a toujours obnubilé. Je me demande si elle aussi aime bien pour le moment d'etre immerge dans l'eau, je sais que certains chats n'apprecie pas, mais moi je trouve que ca fait du bien.

-Si j'avais su ce que c'était d'aller dans l'eau c'est moi qui aurait proposé de venir ici ! Dit elle avec un sourire radieux.

Elle aimait cela, et j'etais contente de lui avoir fait decouvrir quelque chose qu elle aimait. Elle pourrait y venir souvent, cela fait partit de notre camp, elle y serait en sécurité.
Quoique, elle ne sait pas nager, je ne pense pas qu'elle sait, bien que cela fasse partit des gênes de nos ancetres, il vaut mieux toujours s'entrainait. Je lui rends son sourire et incline la tete sur le côté.

-Tu pourras y aller souvent maintenant, cette endroit fait partit de notre camp, tu es en sécurité. A une seule condition...

Je finis par me lever, mon pelage a demi mouille degoulinant et faisant onduler l'eau. Je me mis a reculer, j'avais toujours patte, mais maintenant l'eau arrivait à mon cou. C'etait parfait pour lui apprendre, moi j'aurais pattes pour lui preter secours ou cas ou, alors que la petite devrait nager. Avec un peu d'entrainement elle devrait vite y arrivait.

Si tu veux avoir acces ici toute seule, tu dois savoir nager. C'est simple, fait comme si tu marcher, alternent toute tes pattes, mais attention c est different de marcher, la sensation est tout autre ! lui lancais-je souriante.

J'ondulais ma queue et mes moustaches fremirent, je voulais lui montrer qu'elle ne risquait absolulent rien. Que j'etais la si elle tombait, elle ne se noira pas.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire



x Messages : 79
x Date d'inscription : 10/08/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 2 Sep - 21:11


-Tu pourras y aller souvent maintenant, cette endroit fait partit de notre camp, tu es en sécurité. A une seule condition...

Sur ces mots, la chatte se leva et avança a reculons. L'eau devenait de plus en plus profonde et sa silhouette s'enfonça petit a petit.  

Si tu veux avoir accès ici toute seule, tu dois savoir nager. C'est simple, fait comme si tu marcher, alternent toute tes pattes, mais attention c est différent de marcher, la sensation est tout autre !


Mayël prit une nouvelle inspiration et avança dans l'eau où elle nageait en battant des pattes. Cependant, elle frappait de ses pattes avant, créant de grosses bulles et des éclaboussure, tout sauf discret. Perdant pied, la sensation changea, c'était étrange; la liberté de ses pattes, sans son poids... La petite essaya de placer au mieux ses pattes affin de ne pas éclabousser et suivit le conseil de la guérisseuse "Fais comme si tu marchais". Elle avança en faisant rouler ses pattes, plus lentement que si elle marchait mais de façon plus ample, comme si elle marchait dans de hautes herbes. La petite pataugeait -sans vraiment nager- de plus en plus rapidement, allant a la moitié de sa vitesse de marche. Au bout de quelque tours autour de la guérisseuse, Mayël commençait sérieusement à s'épuiser, ses muscles devenaient mou et elle commençait  à tétaniser. Elle se hissa sur la rive en regardant la guérisseuse et lui lança

-" Je replonge dans une minute je me repose juste un peu"

Elle étira ses muscle endoloris. A 4 semaine, la vie est dure, l'énergie a beau y être, l'endurance reste sa plus grande limite. Elle écouta donc un instant les chants des oiseaux et une fois ses pattes un peu reposée, elle re rentra dans l'eau, plus franchement cette fois, elle n'avait plus désormais l'appréhension qu'elle avait ressenti lors de la première fois où elle avait mis les pattes dans l'eau il y a encore une dizaine de minutes.

_________________

Invité Si tu veux en savoir sur mon personnage ::
 



x Messages : 601
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 16 Sep - 0:23


La petite était résigné, son regard était plein de détermination pour quelqu'un de si jeune. Je me demande qu'elle rangs elle occupera plus tard, quand elle sera en âge d'être apprentie. D'ailleurs je me demande même si elle a déjà développé son pouvoir, elle est encore jeune. Il faudra que je disent au autres guérisseurs de surveiller. Il faut toujours surveiller les jeunes et leurs pouvoir, ils n'ont pas encore l'habitude des effets secondaires.

Je reçus des éclaboussures sur mon pelage, me faisant sortir de mes pensées. Mayël nageait avec fugacité, elle battait l'eau avidement de ses petites pattes. Bien qu'elle éclaboussait beaucoup, elle s'en sortait très bien pour un chat si jeune.
Elle s'approcha de moi et fis plusieurs tours au tour de moi, ses geste parfois en total accord avec l'eau malgré encore quelques erreurs. Elle s'en sortait bien, mais je la vie se fatiguait assez vite. C'est un peu normal me diriez-vous après tout c'est encore une chatonne. D'ailleurs elle alla vers la rive et se hissa, le pelage brillant et gouttant d'eau, son regard croisant le mien.

-Je replonge dans une minute je me repose juste un peu.

J’acquiesçais d'un signe de tête, elle avait raison, elle n'avait pas besoin de toute de suite faire trop d'un coup. Pendant qu'elle se reposait, j'en profitais pour reculer encore, l'eau me montant d'avantage, puis je perdis pattes et me laissa tomber, je laisser mon corps entier plongeais dans les profondeurs de l'oasis. Le silence se fit d'un coup. Ce silence qui m'impressionnait toujours, effrayant et calme. Si je savais respirer sous l'eau, je ne bougerais plus, je resterais toute le temps sous l'eau. Loin de la guerre, loin des horreurs, être juste immobile et fermer les yeux.
Mais mes poumons finirent par s’énerver, je les sentait me brûler,  et comme si ils allaient exploser. Je nageais vers la surface de l'eau, regagnant bruit et lumière vive, au moment ou Mayël retourner dans l'eau.
Ses gestes était plus précis, elle avait deja bien acquis les bases. Comme ça, ça pourra l'aider un jour, on ne sait jamais après tout.
J'eus une idée alors et m’avançais vers elle, nageant, et la fis monter sur mon dos. Je nageais alors vers la ou c'était plus profond, comme un poisson.

-On va plonger, retiens ta respirations, on va faire un truc que tu risque d'aimer. Lui dis-je taquine.

J’avançais et plongeais à vive allures, une fois sous l'eau je nageais plus vite, a force j'étais devenus rapide a être souvent dans l'eau, j'essayais d'aller en profondeur, puis remontais en force en ouvrant un peu mes ailes, pur avoir plus de force et de rapidité.
On finit par percer la surface de l'eau a vertical, toujours en continuant vers le haut. Une fois en l'air, j'ouvris entièrement mes ailes, ainsi on pourrait y rester planant à cause des vents chauds sur place. A proprement parler je ne savais pas voler, mais certains membres m'avait aidé, je pouvais utiliser la force de l'eau et les vents chauds. Ils étaient très favorables au vol. Je pouvais que planer et atterrir en douceur.

De cette hauteur on voyait beaucoup de chose, le camp entièrement et au delà de l'oasis. C'était pratique pour voir le danger d'au loin.

-Que penses-tu de la vue ? Tu préfères qu'on plonge d'un coup vif dans l'eau ou qu'on atterrit en planant ? Lui demandais-je, regardant toujours le paysage autours de moi.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire



x Messages : 79
x Date d'inscription : 10/08/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 18 Sep - 21:42


Mayël s'installa sur la berge pour souffler un peu, elle avait eut l'impression de s'alléger mais elle n'arrive pas à aller aussi vite et aussi longtemps que sur la terre ferme. Pourquoi ? Elle observa la guérisseuse s'enfoncer de plus en plus dans l'eau et elle la vit plonger totalement, sa silhouette -si particulière avec ses ailles- brouillée au grès des vaguelette causées par ses mouvements. Le temps commença à passer, doux, il n'y a qu'un instant que la chatte a fondu dans l'agréable liquide mais Mayël se sentit revigorée et elle se décida à retourner se mouiller les pattes. Elle se leva doucement, Terra doit savoir ce qu'elle fait. Elle re plongea dans l'eau toujours aussi délicieusement tiède et elle se re mit à bouger les pattes de la façon qui lui avait été la plus simple. Mais elle se dit qu'elle faisait toujours trop de bruit et elle l'eau -plus tapée qu'appuyé- opposant toujours une résistance étrange.

Terra remonta vers la surface, toute proche de Mayël. Elle lui tendit une aille généreuse l'invitant à monter à nouveau sur son dos. La petite se hissa avec peine, l'eau sur ses coussinets et sur les plumes la faisant patiner. Après un ultime effort, elle se hissa d'un coup, le ventre glissant avec son faible élan.
Une fois sur son promontoire, la guérisseuse lui dit ;

-On va plonger, retiens ta respirations, on va faire un truc que tu risque d'aimer.

Ouais ! Encore du nouveau ! Mayël aimait décidément beaucoup cette chatte, elle n'était pas comme les autres, elle ne semblait pas avoir ped de n'importe quoi qui pourrait lui arriver, elle faisait juste attention, sans la priver de tout -contrairement aux autres-.

Les deux félins avancèrent de plus en plus vite dans l'eau. Elles percèrent l'eau et la chatonne retint sa respiration comme l'avait prévenu son ainée. Ils accélérèrent dans l'eau, gagnant en profondeur. le cocktail entre le calme qui l'entourait -vide de tout brouhara- et l'ivresse de cette sensation grisante qu'est celle d'aller à une telle vitesse pour son âge. La limite de l'ultime journée pour elle.
Les deux chattes s'inclinèrent vers le haut et a la verticale, elles percèrent l'eau, prenant de la hauteurs avec leur élan. Un vent chaut chatouilla le pelage humide de la chatonne et la guérisseuses ouvrit grand ses ailles, à plat. Comme un oiseau. Elle était complètement submergé par la vue d'en haut, se rendant compte de l'étendue du désert. Whow

- Que penses-tu de la vue ? Tu préfères qu'on plonge d'un coup vif dans l'eau ou qu'on atterrit en planant ?


La question la ramena à l'immédiat ; elle vole, alors que les secondes d'avant elles étaient sous l'eau. Une si belle journée et elle n'a pas encore tout vu !

- Atterrissage en planant !


Elle se calla bien entre les ailles de sa porteuse. Elle laissa le guide faire.

_________________

Invité Si tu veux en savoir sur mon personnage ::
 



x Messages : 601
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 26 Sep - 20:39


La réponse de Mayël ne se fit pas attendre, tout comme je l'avais prévue, elle n'avait jamais vu le paysage d'en haut, jamais vu comme le camp pouvait semblait insignifiant par rapport a ce que l'on pensait. Les paysages étaient infinies.

-Atterrissage en planant !

Je la sentit se calait tout doucement entre mes ailes pour êtres à l'aise et en sécurité. Je ne répondis pas, juste un hochement de tête, et je laissa la gravité, les plumes et les vents opérer. Je pouvais juste naviguer sur ou je voulais aller. On passait au dessus du camps, je formais des cercles autour de celui-ci. On voyait nos camarades faire diverses choses, et de l'autre coté, les paysage qui s'étendait à pleine vue.
J'aimerais tellement apprendre à voler, mais il me faudrait trouver un chat avec des ailes qui serait d'accord de me l'apprendre. J'aimerais monter encore plus haut, peut-être jusqu'au étoile ? Et une fois la-haut ? Quand je serais près des étoiles, reverrais-je tous mes amis disparus ?
Encore une questions sans réponse.
On se rapprochait du sol, alors avant d’atterrir vers le sol se rapprochant un peu plus vite, je voulus prévenir la petite.

-Ça risque de secouer un peu, l’atterrissage ! Dis-je avec une pointe d'humour.

Puis mes pattes commencèrent à toucher le sol, mais on était encore trop rapide, alors mes pattes s’emmêlèrent, mais la première chose que je fis c'est me retourner en vitesse pour prendre Mayël dans mes pattes, et la serrer près de moi avant que l'on fasse plusieurs roulade. Les roulades finirent par s'arrêter, et je finis pas être assise sur les fesses, si le termes était exacte pour cela, le pelage ébouriffait. J'avais toujours Mayël entre mes pattes, et je la reposa alors sur terre. La terre ferme, sans dégât.
Franchement niveau atterrissage je devais encore voir ça, je suis pas encore doué pour ça. Ça viendra, ça viendra, il faut juste un peu d'entrainement. Un jour je serais peut-être pros de vol ! Je serais la guérisseuse voltigeuses au fleurs !
J'ai ma vie devant moi et je le ferais ! Je veux voir mes camarade grandir, je veux être à leur coté, je veux les protéger à ma manière !

-Désolé pour l’atterrissage, c'était un peu violent, je ne suis pas encore doué. Mais un jour je le saurais tout comme je pourrais enfin voler !

Je me donnais plusieurs coup de langue remettant mon pelage ébouriffée en place, avant de reprendre, le cœur encore palpitant d'avoir été dans les airs, comme à chaque fois. J'étais impatiente de connaitre l'avis de la petite, si elle aussi ressentait ce que je ressentait. En espérant qu'elle n'a pas pris mal l’atterrissage !

-Alors tu as aimé ?

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire

AdminAdmin


x Messages : 934
x Date d'inscription : 02/05/2016
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
18/100  (18/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9ZH-wNq7Irc3uRf9GyKzkg

   Mar 7 Nov - 15:59


Up ~

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 





x Messages : 79
x Date d'inscription : 10/08/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 25 Nov - 0:24


Ça risque de secouer un peu, l’atterrissage !
Mayël se cramponna au dos de la guérisseuse; ce n'est vraiment pas le moment de tomber, c'est déjà suffisamment dur de tenir en place en vole calme. *Bien accrochée, ca passe façile*
Elle sentit les pattes marteler de sol mais avec leur vitesse, la chatonne vit le sol se dresser en face d'elle, comme un mur vertical, a perte de vue, plus haut que le plus gros des arbres. En une fraction de seconde, elle comprit qu'elle n'était plus sur le dos de la guérisseuse mais en cour vol plané. Terra se retourna pour la prendre sur son ventre. Elle se laissa faire, incapable de surmonter toutes ces sensations ensemble. Plusieurs fois, elle eut l'impression que le monte l'aspirait mais quand elle rouvrit les yeux, le paysage tourna, elle compris qu'ils avaient dû rouler en boule.
Elle rouvrit les yeux et se retourna, voyant la guérisseuses la tenant entre ses pattes, assises toutes les deux.

-Désolé pour l’atterrissage, c'était un peu violent, je ne suis pas encore doué. Mais un jour je le saurais tout comme je pourrais enfin voler !


La petite secoua la tête. Le paysage tournait toujours mais elle est heureuse, elle a atterrit !

-Alors tu as aimé ?

- C'étais trop bien ! S'écria-t-elle. On recommencera hein ? Un de ces jours je pourrais remonter sur ton dos ? S'il te pléééé Elle cligna des paupières en prenant son aire d'ange.
En guettant des yeux la réponse de la guérisseuse, elle lécha sa patte et lissa ses poils.
Un petit oiseau passa en gazouillant et elle utilisa a nouveau son pouvoir pour le voir au ralentit atterrir sur le sol. Une seconde pupille refit son apparition dans son sclère. Elle songea en silence. Comment font-ils pour atterir, eux ?
HRP:
 

_________________

Invité Si tu veux en savoir sur mon personnage ::
 



x Messages : 601
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 31 Déc - 15:50


Je venais de lui poser question, qu'à peine la petite se mis à me répondre, sa voix si claire résonnant de la joie et de l'adrénaline qu'elle venait d'avoir.

-C'étais trop bien !On recommencera hein ? Un de ces jours je pourrais remonter sur ton dos ? S'il te pléééé

Je la voyais me regarder, son sourire radieux éclairant son visage.  Elle était mignonne à voir comme ça. Et bien sur que je le referais avec elle, c'est tellement plaisant de ressentir toutes ces sensations la-haut dans le ciel. De se sentir libre, sans soucis. Mais il faudrait que je trouve un chat avec des ailes, qui sache voler, et qui serait d'accord pour m'aider. Mais je ne sais pas si j'en trouverais un, ça semble être problématique sur ce coup la.
A la rigueur ce que je peux faire, serait d'observer le comportement des êtres vivants aillant des ailes et pouvant voler et essayer. Ça doit pas être si compliquer pourtant non ? Si eux le font, alors je peux le faire ! Quoique un chat qui a des ailes, même à demi-amnésique, je sais très bien que ce n'est pas normal.
Je reportais mon esprit sur celui de la petite, qui regardait maintenant ailleurs. Elle devait peut-être réfléchir à quelque chose.
Mais en l'observant, son visage et surtout ses yeux, il y eu une chose qui se passa. Une sorte de dédoublement ? Je ne sais même pas comment expliquer cela. Comme si elle avait une autre pupille, dans le même œil. C'était à la fois effrayant et fascinant. Elle sentait quelque chose quand ça arrivait ? Ça ne peut être à l’origine que d'une seule et même chose !

-Mayël ? Tu as un pouvoir au juste ? Demandais-je.

Autant savoir si elle sait deja tout de son pouvoir, et si elle a mal, qu'elle sache que je suis la pour l'aider, si jamais elle a un soucis. Puis avant qu'elle ne réponde, je reprends parole pour répondre à ses questions d'avant.

-Ha et pour répondre à ta question d'avant, on recommence quand tu veux. Viens me voir à ma tanière, c'est la ou je suis le plus souvent. Lui dis-je avec un sourire.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire



x Messages : 79
x Date d'inscription : 10/08/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 3 Jan - 2:01


"Mayël ? Tu as un pouvoir au juste ? "

Un pouvoir ?

"-Ha et pour répondre à ta question d'avant, on recommence quand tu veux. Viens me voir à ma tanière, c'est la ou je suis le plus souvent."

Un pouvoir... C'est quoi au juste ? Nan parce que elle peut rien faire de vraiment intéressant ou utile, si ce n'est courir, grimper a un arbre ou voir au ralentit des choses. Après tout le monde peut le faite ! Enfin, normalement oui. Mayël, elle, n'a pas d'ailles, de cornes ou quoi que ce soit de plus qu'n autre. AH SI ! Si, sa mère était étonnée quand sa fille avait un second iris. Ca se déclenche quand elle voit au ralentit.

"Heu, si quand je vois au ralentit, j'ai un second iris et une seconde pupille dans un des yeux ! Mais quand je m'en sert pour plus de temps, j'ai ca aux deux yeux"

Après une réflexion approximative de une secondes et trois centièmes, elle eut un petit tilt quelque part entre deux neurones. Pourquoi Terra ne l'aurait pas fait ? C'est vrai quoi c'est évident ! Peut-être ne le peut-elle pas ? Nan, c'est si naturel et si simple de voir au ralentit, c'est pas possible qu'elle ne sache pas le faire. Mais justement, pourquoi ne peut-elle pas le faire ?
Mayël resta les yeux dans le vague. Comment imaginer cette situation a son age, comment imaginer qu'une chose si naturelle ne le soit pas ? Pourquoi ? Comment surtout ! Comment c'est possible ? Elle resta impassible un instant avant de se re tourner, les yeux humide vers Terra. C'est pas juste, ca aurait pu l'aider à voler. Mais ce n'est pas l'injustice qui lui fait avoir ces yeux la ; c'est la frustration de ne pas comprendre ce qu'elle doit en penser, de ne pas arriver à imaginer ce que ca fait de ne pas avoir cette étincelle de conscience qui lui permet de voir au ralentit, comme si elle marchait. Elle eut une bouffée de chaleur et une sensation accablante lui peser sur les épaules.

"T-t-tu ne p-peux pas , t-toi ?"

Elle parla d'une voix chevrotante. Un tel vide est-il imaginable ?

HRP:
 

_________________

Invité Si tu veux en savoir sur mon personnage ::
 



x Messages : 601
x Date d'inscription : 21/07/2015
x Age : 20


Feuille de personnage
Force:
8/100  (8/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 19 Jan - 19:16


La petite semble réfléchir, peut-être elle ne c'était jamais posé la question ? Ça peut paraitre logique après tout ! Quand on est jeune et innocent, pourquoi se poser telle question ? Sa petite voix fluette et claire, finit par traverser dans mes oreilles, et me fait reconcentrer sur elle.

-Heu, si quand je vois au ralentit, j'ai un second iris et une seconde pupille dans un des yeux ! Mais quand je m'en sert pour plus de temps, j'ai ça aux deux yeux.

Je sens aussitôt ma curiosité, qui se refait un plaisir de monter en pic en moi, et me met à la regarder attentivement. Voir un ralentit ? Voila son pouvoir ! C'est majestueux comme pouvoir ! Je suis sur qu'elle sera hyper doué pour la chasse ! Ça se voit, je ne sais pas pourquoi, elle est deja très intelligente pour âge. Je regarde Mayël à nouveau, mais son regard vient de changer. Comme lorsque le soleil décide de disparaitre derrières des nuages orageux sans rien présager de bon. Elle a mal ? C'est son pouvoir qui lui fait mal ? Ça lui est déjà arrivé ? Elle aurait dû me le dire si ça lui faisait mal ! Je commence alors à me lever, stresser de la voir dans cet état de peur qu'elle ressente de la douleur. Surtout que je voie désormais des larmes naître dans ses yeux.

-T-t-tu ne p-peux pas , t-toi ?

Sa voix semble sur le point de briser comme une fine couche de glace. Je sens alors mon cœur qui bat à allure régulière, et ma queue qui fouettait le sol il y a quelque seconde, ne fait plus qu'un léger mouvement. Le soucis viens de la alors ? Elle pense que tout le monde voit comme elle, au ralentit. Elle ne se rend pas compte que son pouvoir est unique. Que ça la rende elle unique au yeux des autres. A mes yeux.
Je pousse un soupir de soulagement et la regarde en douceur avec un sourire en coin.

-Non, je ne peux pas, car voir au ralentit, est le pouvoir dont tu es doté ! Je lève un patte pour la frotter contre sa joue.C'est ce qui te rends unique d'ailleurs !

Non elle n'a vraiment pas besoin de s'inquiéter pour ça. Elle peut être fière de ce qu'elle a. Je jette un œil au ciel bleue, l'aube passé, le soleil monte, la vie est toujours active, et j'en suis contente que Mayël à ce pouvoir, il lui sera utile. Surtout dans cette vie ou tout est aléatoire, ou ne peut rien prévoir. Elle pourra échapper au danger, entreprendre une attaque inévitable.

_________________



Ne perds jamais Espoir

et garde le Sourire



x Messages : 79
x Date d'inscription : 10/08/2017
x Age : 16


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 24 Jan - 21:33


Non, je ne peux pas, car voir au ralentit, est le pouvoir dont tu es doté ! C'est ce qui te rends unique d'ailleurs !

Comment c'est possible ? Ce vide... Il doit y avoir un vide, comme vivre sans une patte ou sans l'audition... Pourquoi ? Comment ?
Ce n'est pas possible. A moins que cette place ne se soit crée, écartant le reste un peu pour se faire une place dans sa perception des choses ...
Après tout, elle se dit que quelque chose que l'on n'a pas ne doit pas manquer. Puis bon, c'est pas si grave, elle semble très bien vivre avec.  La petite se redressa, séchant ses petites larmes. C'est pas comme ca qu'elle doit réagir, elle est forte et elle le sait. Elle l'espère. Elle le sera. Avec de la motivation. Au pire de la chance.
Droite, fière, une petite nuance apparut dans sa tête, un grand déclique. Il y a elle... Unique. Et les autres, tous unique, tous différents mais tous dans le même sac. Nan, il y a un autre sac, un plus petit avec ses proches.
Trois groupes de personnes. Elle, seule dans son groupe, la prioritaire. Unique. Un second groupe, ceux à qui elle tient. Terra, ses parents. Et deux trois cas isolés du camp.
Pui enfin le dernier, celui avec les autres, ils sont comme ce vide qu'elle imagine dans la tête des autres, ceux qu'elle à déjà rencontré et qui ne l'ont jamais pris au sérieux, mais ils valent pas ses larmes.
Après tout, du haut de ses quelques semaines, qu'en sait-elle du monde ?

"Unique ?"

Elle pencha la tête

A quoi ca sert d'être unique ?

_________________

Invité Si tu veux en savoir sur mon personnage ::
 





Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Un petit bonjour aux amis !!
» Un petit bonjour de La maisnie du chevalier Bragon
» Petit bonjour et Bagatelle ou Meudon comme meilleur spot ?
» Mechant petit ange [feat Neal]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: Frontière Ouest :: L'oasis-
Sauter vers: