Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Que fais-tu là toi ? [Feat Tornado] [Terminé]
Messages : 860
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Jeu 3 Aoû - 22:56
Kaïgaan n'avait pas bien dormi ce jour là. Ces pattes l'avaient lancé toute la nuit et son voisin de chambre qui avait eu la bonne idée de parler durant son sommeil n'avait rien arrangé. Il avait marmonné, changé de position, râlé, mais rien n'avait pu l'aider à s'endormir assez tôt pour être en forme aujourd’hui. Au réveil de ses ridicules heures de sommeil, la douleur de ses pattes ne s'était pas amoindrie. Tout cela n'était que les restes de la bataille qu'il avait menée avec Opaline contre la meute de chiens mutants. L'utilisation de son pouvoir et la vilaine morsure qu'il avait reçue n'était pas le meilleur enchainement pour guérir rapidement. Sa gorge, blessée par une expérience ratée lorsqu'il était avec Shinju, s'en était remise plus facilement. Il avait eu la chance d'être pris en charge rapidement, contrairement à l'autre bagarre, où il avait dû attendre plus longtemps avant de recevoir des soins. Peut-être qu'à force d'utiliser son pouvoir, ses pattes antérieures allaient devenir de plus en plus fragiles. Du moins, c'est ce qu'il avait l'impression de vivre...

C'était donc accompagné de cernes plus que raisonnables que Kaïgaan s'était rendu au laboratoire. Il n'y allait que rarement. Premièrement parce qu'il préférait attendre que ses blessures guérissent d'elles-mêmes, misant tout sur le repos, plus par fierté qu'autre chose. C'était un mauvais choix, il le savait, mais il préférait attendre que la situation soit grave pour intervenir. Pour ses blessures, comme pour sa vie en général. Deuxièmement, le laboratoire était un des pires endroits dans ce monde. Il empestait les médicaments, la science folle, la peur, le sang, la mort... On entendait constamment des supplications, des râles de douleur. Et pourtant, il y avait déjà vécu. Comme tous les soldats, il était passé par la case "expérience". Kaïgaan se souvenait de tout. De chaque aiguille, de chaque regard des humains, de chaque prise de pouls, de chaque nuit passée dans cet endroit abominable. Mais il n'y pensait plus. Comme la plupart des soldats, ce lieu n'était plus qu'un rite de passage, un monstre que l'on regarde de loin en se disant que le combat est fini. De plus, il n'avait pas envie de se pencher sur son passé de cobaye. Qui le voudrait ?

Le soldat électrique marchait droit devant lui, ignorant les portes des blocs opératoires où se font les expériences. Il venait de sortir de l'infirmerie où il avait passé une bonne demi-heure à se faire panser, soigner. Il n'appréciait guère se faire toucher, surtout par les Hommes, mais puisqu'il le fallait, il s'était contenté de serrer les dents. Les plaies avaient été nettoyées, de la pommade avait été appliquée. Rapidement, le mâle gris en ressentait les effets. Ses pattes meurtries le lançaient moins et il marchait sans trop de peine. Bien sûr, elles restaient vulnérable et un coup porté sur elles lui ferait bien plus mal que si elles étaient intactes...

Alors qu'il pensait à sa guérison, qu'il espérait arriver plus vite que prévu, une odeur étrangère le fit s'arrêter soudainement. Parmi la senteur caractéristique du laboratoire ressortait celle des Felinaes. Elle était récente mais la puissance de l'odeur des différents produits chimiques l'empêchait de localiser l’intrus. Kaïgaan était plus du côté des chats libres que de son propre camp, prévoyant même de faire s'évader les prisonniers avec l'aide de son ami Gwei. Néanmoins, il n'était pas en forêt où personne ne pouvait le surveiller. Kaïgaan était au beau milieu du laboratoire et même si l'aube pointait à peine le bout de son nez, les humains n'allaient pas tarder à travailler. Il devait donc agir maintenant, avant que le risque soit trop grand pour les deux félins.

- Où te caches-tu, Felinae ?

Si son ton et son sourire en coin laissaient penser qu'il défiait l'étranger, le provoquant pour le faire sortir de sa cachette, Kaïgaan ne voulait pas lancer de bagarre. Il avait beaucoup d'estime pour les chats libres et ne comptait en aucun cas leur faire de mal. Mais bien sûr, si ce félin l'attaquait, il allait se défendre. De plus, si un autre soldat arrivait ou si un humain les repérait, le matou électrique serait obligé de faire son devoir de soldat afin de ne pas être suspecté de trahison... Pour l'instant, il regardait attentivement autour de lui, prêt à une éventuelle attaque.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 




Dernière édition par Kaïgaan le Jeu 17 Aoû - 12:18, édité 1 fois
Jeu 3 Aoû - 23:15
Je longeais les couloirs du laboratoire en espèrant tomber sur quelque chose qui pourrait attiser ma curiosité ou tout simplement quelque chose sur quoi ce défouler. Je pensa soudainement à pourquoi je n'ai pas d'aile ou plusieurs queues, en faite je suis un être simplet, sans aucun objectif particulier.

Soudain j'entendit une voix qui, sûrement s'adresser à moi. - Où te caches-tu, Felinae ?
Je me mis à sourire en baissant la tête, que faisait t-il ici et bizarrement tu arrive à un mauvais moment petit soldat me dis-je. En mon for intérieure.

Je voulais l'embêter plus qu'autre chose mais je vais lui faire une exception, juste pour lui.
La jeune féline sortit de sa cachette , la mine tellement douce et innocente qu'on pourrait la comparée à un chaton qui faisait les yeux doux. Je vais le faire jouer un peu enfin s'il ne me découvre pas.

- Ne me faite pas de mal.. s'il vous plaît! l'implorais-je avec des yeux larmoyant.
Je m'avança vers lui , les oreilles en arrière pour montrer ma peur.
Il est comme une marionnette! Enfin.. peut-être!

Que c'est bon de pouvoir changer de rôle et faire la gentille petite chatte.
Enfin.. ça dépend de la personne!
Messages : 860
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Ven 4 Aoû - 10:42
Un bruit de pas se fit soudainement entendre, suivit de mouvement sur la gauche de Kaïgaan. Il se tourna immédiatement, tous les sens en alerte et les muscles tendus, prêt à se défendre. Pourtant, c'est une chatte apeurée et suppliante qui sorti de la pénombre. Ses yeux humides et ses oreilles plaquées sur sa nuque laissaient transparaitre une peur immense, ce qui mis mal à l'aise le soldat tout en le rassurant sur les intentions de ce félin.

- Ne me faites pas de mal... S'il vous plaît !

Elle s'avança vers lui, terrifiée, comme si elle se livrait à son bourreau. Kaïgaan recula d'un pas, voulant maintenir une certaine distance de sécurité entre l'inconnue et lui. Elle avait beau avoir l'air de baisser les armes, le soldat était connu pour être très méfiant.
Avant de lui répondre, il prit le temps de l'observer attentivement. C'était une femelle brun clair, tigrée de marron plus foncé. D'autres rayures, plus fines, parcouraient son corps. Celles du visage lui donnaient un air fantomatique. Mais Kaïgaan se fichait bien du physique de cette chatte. Il voulait uniquement savoir ce qu'une Felinae faisait ici, dans cet endroit si dangereux. Il plissa les yeux mais ne montra pas les crocs ni ne sorti les griffes, ce qui montrait bien qu'il ne comptait pas l'attaquer. Sa posture se voulait rassurante. Après tout, ce n'était pas son genre de terroriser, sérieusement en tout cas, une chatte qui avait déjà peur.

- Qu'est ce que tu fais là ?

Chaque chose en son temps. Son ton était dur mais calme, comme s'il disputait un enfant. Mais une pointe de douceur indiquait qu'il n'était pas hostile. Si elle s'était perdue, il essaierai de la raccompagner dehors sans se faire prendre. Mais si un soldat ou un humain arrivait, il n'allait pas risquer une vie de torture et de cage pour une chatte qu'il ne connaissait pas...

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Ven 4 Aoû - 13:19
Mon plan semblait marchait à la perfection! Mais.. mon moi intérieur me disais de continuer mais au fond je voulais m'arrêtez mais cela semblez impossible, je semblais réellement folle, et j'ai maintenant peur de moi même. Car je sais le mal que je peux infliger aux autres mais mes actes pourrais devenir de plus en plus violent, si je n'apprends pas à me contrôler.
Je dois arrêtez ça tout de suite. Je reprit mes esprits. Je leva la tête et prit un regard sérieux.

- Qu'est ce que tu fais là ?

-  Ah? ce que je fais ici? ... J'avais envie de sortir comme d'habitude. Et toi?

Puis je me lécha une patte en la passant sur ma tête, en espérant que le soldat me comprendrai, de toute façon s'il ne comprends pas, je pourrais lui expliquer ma situation.., s'il m'écoute!

Je m'écarta de lui pour continuer à longer les couloirs en me demandant s'il aller m'attaquer ou pas. Peut-importe de toute façon, il va croire que je suis une combattante et il va encore plus hésiter et pourquoi il m'attaquerai? Sûrement parce que je suis sur son territoire? Peut-être..
Messages : 860
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Ven 4 Aoû - 21:52
Soudain, la peur disparut totalement du visage de la femelle et elle lui répondit sans aucune frayeur.

- Ah ? ce que je fais ici ?... J'avais envie de sortir comme d'habitude. Et toi ?

Kaïgaan cligna plusieurs fois des yeux, surpris par ce changement d'attitude et cette réponse. What ? Mais elle était bipolaire ou quoi ? Il n'allait pas avoir la patience de s'occuper d'une gamine en manque de sensation forte allant dans un lieu dangereux pour quelques frissons. Après s'être nettoyé le visage rapidement, elle recommença à marcher entre les cages comme si de rien était. Le soldat fouetta violemment l'air de la queue, agacé, avant de la rejoindre en quelques bonds, lui coupant directement le chemin. Il parla ensuite d'un ton glacial, témoignant de son agacement déjà installé.

- Tu avais envie de sortir dans un endroit où tu risques d'être capturée puis torturée pour le restant de ta vie ? Es-tu complétement dérangée ou juste idiote ?

Il lui lança un regard dur, contrastant avec le calme de la Felinae. Il se permit même de rajouter une dernière phrase, histoire de faire encore plus monter la tension.

- Tu sais que si l'envie m'en prenait, je pourrais signaler ta présence aux autres soldats et aux Hommes, afin que plus jamais tu ne vois la lumière du jour ?

L'envie ne l'en prendrait pas. La chatte tigrée pouvait bien l'énerver, du moins pour l'instant, il ne serait pas cruel au point de la condamner. Kaïgaan espérait juste lui faire assez peur pour lui faire prendre conscience qu'elle se mettait inutilement en danger. Dans le même temps, il jetait quelques coups d'oeil autour de lui afin d'être certain qu'aucun soldat ni humain ne se rapprochait d'eux.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Ven 4 Aoû - 22:09
On dirai que je l'ai agacé, mince! Tornado reprend toi et arrête de jouer la folle si tu ne veux pas avoir d'ennuis! Je paniqua, pas à cause de la peur mais par peur de décevoir l'intrus , bizarre nan? Vous devez vous dire pourquoi est-ce que j'ai peur de le décevoir? Tout simplement parce que je suis comme ça. Je n'aime pas décevoir les gens, j'essaie de faire bonne impression partout. Je m'assis au sol qui me fit tremblais car il était froid , en face de l'intrus enfin ici, c'est plutôt moi l'intrus..

- Désolée, je vois que je t'ai agacé! Dis-je un peu moqueuse.

J'espère qui ne va pas le prendre mal! Enfin.., peut-importe, de toute façon je ne tiens pas à vivre.. qui y a t-il d'amusant à faire dans ce monde complétement détruit?! Rien. Du moins pour moi, rien.

- Sinon, comment t'appelle-tu? Et as tu un pouvoir?

Pourquoi est-ce que tout le monde est distant avec moi, hein?! Ok, je vous l'accorde je suis bizarre et complétement folle mais quand même! Et puis.., j'ai pas choisi d'être ce que je suis maintenant..! J'observa l'intrus, son pelage est plutôt gris avec des sortes de rayures bleus et il a les yeux bleus. Mouai.., en faite il est pas si extraordinaire ce loulou!

Je me demande qu'elle est son pouvoir? Un truc nul sûrement! Haha.., vous me direz le mien est nul aussi!
Messages : 860
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Ven 4 Aoû - 22:56
Kaïgaan ne pensait pas qu'il aurait autant d'effet sur la Felinae. Elle se recroquevilla au sol mais son ton demeura moqueur quand elle reprit la parole.

- Désolée, je vois que je t'ai agacé !

Kaïgaan grogna, irrité par son petit air satisfait. Le soldat n'aimait pas vraiment les félins dont il n'arrivait pas à devenir le but, la constante dans la façon d'agir. Il ne pouvait rien prévoir, rien anticiper. Ce genre de félin n'avait aucune logique, il n'agissaient pas comme des chats raisonnables. Kaïgaan n'était pas très patient, mais il avait encore moins envie de faire d'effort avec des chats aussi incompréhensibles. Enfin, il ne connaissait pas encore la Felinae pour vraiment savoir si elle était ce genre de chat ou si elle se foutait juste de lui.

- Sinon, comment t'appelle-tu ? Et as-tu un pouvoir ?

Sur ces mots, elle entreprit de l'observer de haut en bas. Quant à Kaïgaan, il remua la queue une nouvelle fois, agacé de ne pas avoir la réponse à sa question. Il souffla du nez en relevant la tête, petit tic qu'il avait lorsqu'il commençait à mépriser quelqu'un.

- Kaï, et tu sauras mon pouvoir bien assez tôt si tu ne me dis pas pourquoi tu es ici !

Il feula sans s'avancer, voulant juste lui montrer qu'il ne plaisantait pas. Néanmoins, il restait prudent. Le soldat ne connaissait pas le pouvoir de la tigrée et elle pouvait très bien ne pas avoir peur de cet endroit parce qu'elle savait qu'elle s'en sortirait grâce à son pouvoir. Kaïgaan était un chat méfiant, moqueur et peu patient, avec des tendances agressives en fonction du chat devant lequel il se trouvait. C'était généralement aussi simple que ça. Maintenant, elle avait intérêt à lui répondre. Un Felinae dans le laboratoire, c'était la dernière chose qu'il espérait croiser aujourd'hui. Il la regardait donc d'un oeil dur, toujours attentif à son environnement.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Ven 4 Aoû - 23:21
Le soldat commença à l'agacer! Il refuse de me laisser passer! Stupide soldat et stupide humain!
Pff.., j'essaye de sympatiser mais il faut toujours qu'on me complique les choses! Si c'est ça.. autant mourir!

- Tu veux savoir ce que je fais ici, hein?! Et bien je vais te dire ce que je fais ici! Je me balade c'est tout! crachais-je.

Il a réussi à me mettre en rogne, bravo! Et quand je suis en rogne donc. Vaut mieux ne pas m'énerver encore plus! De toute façon je sais me battre et me défendre si besoin est, alors mourir me dérange en aucun cas!

Des larmes coulèrent de mes yeux, mes oreilles me brulèrent de honte. Pourquoi je pleure? Je n'ai pas demandé de pleurer! Et je n'ai pas demander de vivre ni de tuer mon petit frère lorsque j'étais un chaton innocent, enfin plutôt un chaton tueur!

J'ai rien demander! Ni d'avoir un frère, des amis, de pouvoir vivre, en plus si on me rejette sans cesse! Je baissa la tête, j'étais vaincu, j'ai perdue et il a gagné.., je devrais l'applaudir nan? J'ai pas la tête à ça, si? NAN!
Messages : 860
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Mar 8 Aoû - 20:50
La femelle semblait outrée et surprise de la réaction de Kaïgaan. Elle s'indigna sans attendre, haussant le ton malgré le lieu dans lequel elle se trouvait.

- Tu veux savoir ce que je fais ici, hein ?! Et bien je vais te dire ce que je fais ici ! Je me balade c'est tout !

Contre toute attente, son énervement laissa place à des larmes, sans que le soldat n'ait pu en trouver la raison. Mais il était assez dur et peu sensible, et loin de se laisser émouvoir par une adulte pleurnicharde. Plus que ça, s'il avait pu faire un facepalm, il l'aurait fait. Kaïgaan était complétement dépassé. Se balader ? Dans le laboratoire, peut-être l'endroit le plus dangereux de la ville ? Tout cela n'avait aucun sens. Soit elle avait autre chose derrière la tête genre libérer quelqu'un ou tout simplement mourir, soit elle était complétement idiote. Aucun Felinae ne lui avait dit de ne pas s'aventurer ici ?! Le mâle électrique poussa un long, long soupir. Il était blasé et essayait tant bien que mal de ne pas exploser de colère. C'est donc d'un ton glacial qu'il lui répondit, les dents serrées.

- On ne se balade PAS dans le laboratoire quand on est un Felinae. Je n'en reviens pas de devoir le dire à haute voix. C'est dingue ça ! Tu veux mourir ou quoi ? Dans ce cas là je peux appeler mes collègues ! Eux ne te laisseront pas en liberté plus de quelques secondes.

Il la regardait droit dans les yeux, froid mais dur. Malgré son manque de patience avec ce genre de cas, Kaïgaan essayait de lui faire entendre raison. Si elle était tombée sur un autre soldat, elle serait déjà en cage à l'heure qu'il est. Il avait cette désagréable impression d'être un baby-sitter pour une féline ne connaissant pas les limites de son territoire. Sa queue fouettait l'air, les poils commençant à s'hérisser.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Mar 8 Aoû - 21:15
Je pense qu'il n'a pas compris que je suis I-N-D-E-P-E-N-D-A-N-T-E!! C'est pas compliqué ça nan?!Je me fout des territoires! Tu me mets sur une autre planète, JE M'EN FOUS! Tu me tue? JE M'EN FOUS!

- Alors mon p'tit père..,je crois que ton cerveau a pas bien pigée mon caractère! De toute façon cherche pas à comprendre! JE SUIS INDEPENDANTE! Ce qui signifie que je vais n'importe ou sans ou avec autorisation et ces pas toi qui va m'empêcher d'aller quelque part! En même tant, pourquoi tu veut pas me tuer? Parce que t'as peur ou juste comme ça?

Mon regard devient vide, une flamme bleue aux yeux, un sourire malsain aux lèvres, un rire aigu qui donne la chair de poule. Les poils hérissés, toutes griffes sortis, montrant les crocs.

Une ombre se dessina sur le mur de gauche. Une grande ombre aux yeux blanc et aux sourire énorme, des tâches blanches sur le corps. Le démon parfait pour tout fous ou folle~

J'étais prête aux combat sauf..

Juste une question, pourquoi tu es devenu soldat? Et..pourquoi laisse tu ces pauvres chats enfermer, tu sais sûrement que certains d'autres eux mourront pourtant tu fait rien!
Je parlais avec une voix douce malgré ma posture. Je fût étonnée.
Messages : 860
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Sam 12 Aoû - 17:05
L'énervement de la tigrée continua dans ses paroles, toujours sans aucune logique pour le soldat.

- Alors mon p'tit père..,je crois que ton cerveau a pas bien pigé mon caractère! De toute façon cherche pas à comprendre ! JE SUIS INDÉPENDANTE ! Ce qui signifie que je vais n'importe où sans ou avec autorisation et c'est pas toi qui va m'empêcher d'aller quelque part ! En même temps, pourquoi tu veux pas me tuer ? Parce que t'as peur ou juste comme ça ?

Bon sang. Il allait vraiment commencer à avoir envie de la tuer si ça continuait comme ça. Indépendante ? Complétement frappée oui ! Les Felinaes ne savaient plus quoi faire pour mettre en danger leur camp, c'était aberrant. La queue de Kaïgaan fouetta rageusement l'air du laboratoire alors qu'il pensait sérieusement à faire son boulot de brave petit soldat. Si elle tenait tant à ce qu'il l'attaque, elle allait être servie.
Soudain, son expression changea du tout au tout. Son regard se vida de toute expression mais un sourire malsain apparut sur son visage. Les crocs découverts, elle regardait le soldat d'un air assez déroutant. Il tourna rapidement la tête quand il aperçu quelque chose se dessiner sur le mur. Une ombre aux détails blancs, tout sauf naturelle. Il tourna de nouveau la tête vers la Felinae, bien plus concentré. Etait-ce son pouvoir ? En quoi consistait-il ? Kaïgaan était maintenant concentré sur le combat à venir. L'heure n'était plus à la rigolade, au moins jusqu'à ce qu'il sache le degré de puissance de son adversaire.
Pourtant, alors que tout annonçait une attaque, la femelle tigrée prononça quelques mots d'une voix douce, ce qui surpris le soldat gris une seconde.

- Juste une question, pourquoi tu es devenu soldat ? Et..pourquoi laisses-tu ces pauvres chats enfermés, tu sais sûrement que certains d'entre eux mourront pourtant tu fais rien !

Kaïgaan serra les dents, se forçant à se concentrer sur l'instant présent, sur le combat à venir. Mais il commençait vraiment à penser qu'elle n'avait pas conscience de la réalité du terrain. Comme une chatonne découvrant le monde, posant des questions naïves à des moments inopportuns. Qu'est-ce qu'elle croyait ? Rares étaient les chats qui choisissaient d'être soldat de leur plein gré ! La plupart, comme Kaïgaan, étaient nés en cage, avaient grandi en étant testé, entrainé, modifié jusqu'à devenir de bons chiens de garde. Être soldat était loin d'être un choix, c'était uniquement quelque chose qui s'imposait aux chats nés dans les cages. Ils n'avaient qu'à l'accepter ou mourir. Tant pis pour leur conscience torturée, pour leur coeur réduit en miette, pour ces heures d'entrainement à ne plus pouvoir marcher, pour leur âme pure s'évaporant en entendant les cris des prisonniers. Oh, Kaïgaan pensait à lui.
Être soldat, c'était être brisé. Bien sûr que certains arrivaient à s'y faire, voir même à apprécier torturer les captifs. Les pires. Mais la plupart étaient juste obligé de le faire, tout comme Kaïgaan. Leur vie ou celle des prisonniers, c'était uniquement ça.
Le mâle gris grogna, crocs découverts et griffes sorties. Pensait-elle sérieusement qu'il allait stopper le combat naissant pour assouvir sa petite curiosité ? Il détestait être un soldat. Il se détestait lui-même. Mais à cet instant, il n'avait pas vraiment envie de résister à sa nature de combattant. Cette chatte, malgré les conseils du chat gris, continuait à vouloir se battre. Bien, elle allait être servie.

- Et tu les rejoindras bientôt. Je suis soldat pour faire taire les abrutis dans ton genre !

C'était faux, bien entendu. Il n'avait aucune envie de la mettre en cage pour la voir souffrir le reste de sa vie. Peut-être voulait-il simplement lui faire peur. De toute façon, il ne s'attendait pas à ce qu'une chatte comme elle comprenne l'esprit torturé qu'il était. De plus, il ne voulait pas se dévoiler à elle, montrer qu'il n'aimait pas ce qu'il faisait, ce qu'il était. De toute façon, il n'avait aucune estime de lui-même, cela ne le dérangeait absolument pas qu'elle n'en ai aucune pour lui.
Kaïgaan lui sauta dessus, lui portant un coup violent dans le flanc pour la déséquilibrer avant de lui griffer l'épaule. Si ses coups étaient puissants, il se retenait quand même de la griffer trop profondément. Mais ça, il doutait qu'elle le remarque. Son regard bleu était agressif, froid et sa gueule ouverte dévoilait des crocs saillants.
Oui, regard bien, le monstre qu'il était. Un soldat entrainé à se battre, à être agressif et violent. Une bête de combat sans aucune conscience. C'était ça que l'on devenait chez les Hommes. Alors barre-toi d'ici avant de te faire capturer et que tes gosses deviennent comme ça !

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Sam 12 Aoû - 17:22
Je me demande vraiment si les soldats sont tous aussi bête? Nan, en faite ils ont raison, c'est nous qui avons tort de puis le début. J'ai grandi et je ne pense pas que ce soit pour paraître bête devant les gens ni de se faire frapper sans recevoir une réponse correcte. J'allais être obligé d'utiliser mon pouvoir, d'ailleurs je lui ai donner un petit nom.., Psycho, oui ça doit vous paraître débile, au départ ça l'était aussi pour moi, mais ça à changer tout une vie, ce nom me vient de quand j'étais une chatonne, la fois ou j'ai tuer mon frère sans le vouloir. Enfin, bon c'est pas en me lamentant qui va revenir nan plus.

La chose dont j'ai le plus envie en ce moment.., c'est détruire c'te misérable vermine qui veut pas me laisser passer! De plus, il me bondissait dessus en m'attaquant. Stop.

Une flamme apparût sur mon œil gauche, une belle flamme bleue qui pourrais peut-être vous brûler si vous la toucher. One ne voyais plus mes yeux, juste un point bleu dans l'ombre, dans la lumière mon sang coulais en direction du soldat.


Je fais vraiment n'importe quoi.., je sait pas parler aux gens alors stop..
Messages : 860
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Dim 13 Aoû - 15:45
Pour une fois, la femelle tigrée ne répondit pas, ce qui surpris un peu Kaïgaan. Il s'était habitué à ce qu'elle réponde avec fougue à chacune de ses répliques et voilà qu'elle demeurait silencieuse. Peut-être se concentrait-elle sur le combat, cela lui fermait enfin son clapet. Le soldat continua de frapper. Puisque son adversaire ne réagissait pas, il n'allait pas laisser passer sa chance.
Soudain, une flamme bleue apparut sur l'oeil gauche de la Felinae, dont le mâle gris senti immédiatement la chaleur. Par réflexe, le soldat fit deux bonds en arrière afin de mettre de la distance entre les deux combattants. Était-ce son pouvoir ? Un oeil enflammé lui fit immédiatement penser à Opaline, qui elle, avait les oreilles en feu. C'était une manie de s'enflammer une partie du corps chez les Felinaes dit donc...
Mais Kaïgaan restait concentré. Il ne connaissait pas le pouvoir de la chatte tigrée et il s'imaginait que cela ne devait pas se réduire à juste un oeil qui s'enflamme. Enfin, cela l'arrangerai, ce serai moins dangereux. Il fixait la femelle sans un mot, le regard froid mais agressif. Le soldat était tapit au sol, les yeux rivés sur son adversaire pour le moins surprenant. Son pelage était hérissé et ses oreilles plaquées sur sa nuque. Il était paré à une attaque... Qui ne vint jamais. Sans relâcher ses muscles, il aperçu enfin le sang de la femelle couler étrangement vers lui. Elle ne saignait pas beaucoup, il avait fait attention à juste la dissuader de rester ici sans trop la blesser. Kaïgaan serra les dents devant cet étrange phénomène, mais il devait avant tout se concentrer sur le combat.

- Alors, tu as perdu ta langue ? Bas-toi !

Il feula, lui intimant de réagir à ses attaques. C'était bien joli de se battre contre un corps immobile, mais il ne voulait pas de ça. Surtout que la Felinae ne semblait pas décidée à partir. Bon sang, le combat devenait vraiment étrange...

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Dim 13 Aoû - 16:02
~J'encaissa les coups du soldat sans problème, bizarrement je ne ressenti pas la douleur, ce qui m'arrangeait. Je cru voir de l'étonnement sur le visage du soldat, pour une fois. Ce qui m'amuser, je remua la queue pour montrer qu'il m'amuser, qu'il continue, il n'arriva qu'à ça mort! Enfin si le tue.

- C'est pas pour paraître débile mais je sens rien, tu peux continuer si ça t'arrange mais moi je m'en fout et puis je peux passer si je veux, je joue juste avec toi depuis t'a l'heure.
Ouai, parce que dans mon camp, on s'ennuie grave alors..voilà quoi. Tu t'en fout sûrement mais j'aime bien raconter ma vie. Tu dois sûrement te dire à l'instant même, pourquoi je ferme pas mon clapet et bien j'en sais rien..


Wow, bravo moi, faudrait que je parle comme ça plus souvent, héhé.., bon puisque je dois l'énerver et vu qu'il me fais marrer, je lui donne le droit de me frapper plus fort ou le droit de me faire visiter même s'il est pas fait pour ça.

- Bon c'est pas tout, mais j'aimerai visiter, si on m'attaque pas, soit tu vient sois tu dégage, piger ou pas? En faite j'en ai rien à foutre. à moins que tu te décide à être plus courtois.., mais je pense que tu connais pas ce mot, dommage..

Les soldats sont tous pareil ou pas? Je me demande, vraiment quoi.., parce que là, je suis déçu, ahah. Enfin bon. Je décida de continuer mon chemin, le matou ne pourra as m'attaquer parce que j'ai mon pouvoir, héhé! Et puis, si j'ai des embrouilles, tanpis pour moi. Eh ouai!

Je repris ma route vers le sud encore et toujours, il y avait un couloir qui continuait tout droit vers je sais pas ou, enfin bon, on s'en fiche un peu. Il faisait encore plus noir mais moi j'ai ma flamme , niark niark! Alors je vois ou je mets les pieds sans problème.
Messages : 860
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Mar 15 Aoû - 20:12
Soudain, la bouche de la femelle se délia, et enfin elle parla. Beaucoup, encore, comme si elle rattrapait son retard.

- C'est pas pour paraître débile mais je sens rien, tu peux continuer si ça t'arrange mais moi je m'en fout et puis je peux passer si je veux, je joue juste avec toi depuis t'a l'heure. Ouais, parce que dans mon camp, on s'ennuie grave alors... Voilà quoi. Tu t'en fout sûrement mais j'aime bien raconter ma vie. Tu dois sûrement te dire à l'instant même, pourquoi je ferme pas mon clapet et bien j'en sais rien...

Oui, bah Kaïgaan non plus n'en savait rien. Il n'arrivait tout bonnement pas à comprendre qu'un Felinae puisse s'aventurer aussi près du laboratoire. On ne leur avait donc rien appris ? Avait-elle envie de frisson ou juste de mourir ? Pourtant, cette femelle ne semblait pas suicidaire. Juste... Timbrée. Et bien le soldat gris n'avait que faire de sa santé mentale. Avec ce genre de chat, sa patience, déjà pas fameuse me diriez vous, se barrait en courant. Purée, il était tombé sur un sacré morceau. Ledit morceau reprit la parole, toujours en rendant le mâle hors de lui.

- Bon c'est pas tout, mais j'aimerai visiter, si on m'attaque pas, soit tu viens sois tu dégages, pigé ou pas ? En fait j'en ai rien à foutre. A moins que tu te décide à être plus courtois... Mais je pense que tu connais pas ce mot, dommage...

Kaïgaan failli s'étrangler devant la bêtise de ces paroles. Non, elle devait juste avoir un gros problème mental, il ne voyait pas d'autre option. Pour qui se prenait-elle avec son oeil fumant et son air de squelette ? Elle avait l'air bien plus jeune que lui par ailleurs. Le soldat électrique hésita à la mettre à terre pour de bon, faisant pour une fois son travail de soldat bien élevé. Mais elle avait dit quelque chose d’intéressant, au milieu de ces inepties. Elle ne sentait rien... Etait-ce son pouvoir ou voulait-elle simplement se la raconter ? Elle saignait, c'était un fait, même si Kaïgaan ne s'était pas battu à fond.
Le soldat serra les dents et grogna. Ici, il était en position de force. Des renforts à portée de voix, l'infirmerie, un terrain connu... Seul le pouvoir de la Felinae pourrait le faire plier. Et si ce n'était que "ne pas sentir la douleur" comme il le supposait, il n'aurait pas de problème. Qu'elle ne ressente rien était un fait, mais elle était tout de même blessée. Son esprit était fort, mais pas son corps. Waw, phrase de samouraï t'sais. Kaïgaan finit par lui répondre, toujours de cette délicieuse voix glaciale et agressive, mêlée à du mépris non-dissimulé.

- Non mais tu te prends pour qui ?! Y'a pas de "pigé ou pas" ! C'est toi qui ne comprend rien, espèce d'idiote. Tu es un Felinae sur le territoire des soldats, dans quel monde imaginaire penses-tu que je vais te laisser te balader à ta guise ? Tu te fiches peut-être des frontières, mais tu es la seule de ton camp !

Son regard devint soudainement plus sadique et moqueur, un sourire narquois dévoilant ses crocs.

- A moins que tu ne sois tellement idiote qu'il t'aient laissée tomber ?

Il la fixait sans ciller, provocateur. Oui, il cherchait clairement la bagarre. De base, Kaïgaan n'aurait pas voulu se battre contre un chat ne réagissant pas, même un soldat. Et là, il voulait juste passer ses nerfs mis à vif par une abrutie de chatte sans cervelle. Provoquer était pour lui comme un jeu sadique, il adorait ça. Avec ses amis, il était gentiment moqueur, mais là...
Le soldat n'allait pas attaquer. Pas tout de suite. Il comptait bien la mettre à bout comme elle l'avait énervée avant lui, puis enfin se battre dans les règles de l'art. Et puis, lâche comme il était, si un problème survenait, il appellerait du renfort. Mais pas avant d'avoir tout fait pour remettre à sa place cette abrutie !
Il la regardait donc fixement, le regard brulant, l'air provocateur et méprisant à souhait. Il pouvait être une sacrée enflure quand il le voulait.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Mer 16 Aoû - 14:43
Je ne me retourna pas, je laissa juste derrière moi, un "petit" soldat. Oui, ce nom lui correspond parfaitement! Un drôle de jouer me diriez vous, oui mais un jouet vivant et amusant! J'en ai que faire de ce petit soldat, d'ailleurs je crois que j'ai réussi à le mettre en rogne! J'aime mettre les gens en rogne, à croire que c'est ma spécialité!

- Non mais tu te prends pour qui ?! Y'a pas de "pigé ou pas" ! C'est toi qui ne comprend rien, espèce d'idiote. Tu es un Felinae sur le territoire des soldats, dans quel monde imaginaire penses-tu que je vais te laisser te balader à ta guise ? Tu te fiches peut-être des frontières, mais tu es la seule de ton camp !

Je m'arrêta net. Oui, je me fiches des frontières, après tout elle sont invisible nan? La seule de mon camp, et alors?

- Oh.., j'ai mis le petit soldat en rogne? Que c'est mignion!  Hmm.., il commence à faire tard, au plaisir de venir t'embêter une autre fois!

Puis je sorti du Labo en courant, un sourire satisfait au lèvre. Je me dirigea vers mon camp en prenant des raccourcis et des chemins non-dangereux, toujours sur mes gardes. La lune commença à montrer le bout de son nez et le ciel virait au bleu-noir.
Une fois arrivée au QG, je m'arrêta une fois à l'intérieur pour me secouais, j'avais une tel puanteur sur moi! Beurk! Cela me valu une grimace. Je lécha ainsi mon pelage à contre-coeur, malgré la poussière qui ce déposa sur ma langue.


Dernière édition par Tornado le Jeu 17 Aoû - 11:12, édité 1 fois
Messages : 860
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Mer 16 Aoû - 23:21
La réplique de Kaïgaan fit réagir la femelle, mais pas vraiment comme il l'espérait. Loin de là même. A la place d'une bataille qui l'aurait bien calmé, il eu le droit à une magnifique petite raillerie.

- Oh.., j'ai mis le petit soldat en rogne? Que c'est mignon! Hmm.., il commence à faire tard, au plaisir de venir t'embêter une autre fois!

Il grogna mais n'eut pas le temps de réagir qu'elle partait accross the world quittant le laboratoire en quelques secondes. Le soldat hésita à la suivre, en finir pour de bon avec ces bêtises, mais se ravisa. Elle était sortie, c'est finalement ce qu'il voulait. Et lui n'avait pas vraiment l'envie de lui courir après pour lui faire entendre raison. Tant pis pour elle, si elle se faisait capturer la prochaine fois, il n'aurait pas ça sur la conscience, vu qu'il avait essayé tant bien que mal de lui faire entendre raison. Sans succès. Mais Kaïgaan ne voulait pas capturer de Felinae, et puisqu'il en avait le choix ce jour là, il préféra rester inactif.
Il donna un coup de patte dans un petit caillou, qui rebondit contre un mur gris dans un bruit sourd. Oui, elle l'avait mis en rogne. Le mâle électrique ne comprenait tout bonnement pas ce genre de raisonnement aussi illogique. Lui qui était méfiant, calculateur, lâche et réfléchis s'était retrouvé devant une chatte fonceuse, ne craignant rien, ne pensant visiblement pas aux conséquences de ses actes. Un chaton. Bon sang, heureusement qu'il n'était pas entouré de chatons.
Cette façon de penser, si irréfléchie, n'était vraiment pas du genre de Kaïgaan. Enfin, Gwei était un peu comme ça, mais il arrivait à calmer ses ardeurs. Mais purée, heureusement. Il fouetta l'air de la queue en jetant un dernier regard au couloir dans lequel avait disparu la Felinae, menant vers la sortie. Allait-elle se faire capturer avant d'atteindre sa demeure ? Il ne lui souhaitait pas. Elle l'avait énervé mais n'était pas méchante, juste... Timbrée. Par contre, il pouvait parfois se montrer assez violent avec les chats qui lui avaient causé plus de tort. Mais ce n'était pas le cas de la femelle, qui était juste très chiante et dans un autre monde. Enfin, peut-être aurait-il la malchance de la rencontrer à nouveau. Il ne savait même pas son nom, mais à vrai dire, il s'en fichait royalement. Kaïgaan tourna les talons et parti de cet endroit maudis, la queue agitée d'agacement.

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 




Dernière édition par Kaïgaan le Jeu 17 Aoû - 12:18, édité 1 fois
Jeu 17 Aoû - 2:44
Une minute, désolée mes chatons, mais Tornado, Felinae, tu te trouves dans le laboratoire qui sert d'infirmerie aux soldats, ainsi que les muter. Comment es tu rentrée sans te faire repérer? C'est comme entrer dans la caserne, c'est pas censé être possible. Sur ce, bonne soirée (désolée Kaïgaan, je voulais pas te gêner :c)

Description du Laboratoire (Territoire Soldats):

Ici tout est propre, tout est aseptisé. On ne sait pas vraiment en quoi consistent les expériences menées sur les félins, ni même comment les chercheurs ont pu découvrir le gène permettant la mutation des félins. Certains pensent qu'il s'agit d'une erreur, ou tout du moins simplement d'un coup de chance. Mais passons, là n'est pas la question.

Dans ces dédales de couloirs, on peut croiser des chats en convalescence qui tentent de marcher ou même les cadavres de ceux sur qui la procédure a échoué. On croise aussi beaucoup de personnel médical aux blouses blanches et étranges chaussures translucides. Dans tous les cas, c'est un passage obligé pour les chats qui ont muté. Ou, tout du moins, l'un de leurs ancêtres est passé par là.

Le laboratoire sert aussi d'infirmerie pour les Soldats qui se sont blessés au cours d'une mission. Ils peuvent venir trouver un médecin humain ou l'un de leur congénère ayant hérité d'un pouvoir de guérison.
Messages : 860
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Jeu 17 Aoû - 12:21
Nous avons édité nos réponses pour que Tornado parte du laboratoire au lieu de se balader yolo dans les couloirs x) On comptait le finir sur ma réponse, ce n'est que la fin qui change, y'a aucun soucis o/
Tu peux donc archiver, le rp est terminé. Merci ^^

_________________


Merci Opaline blblblb *-*:
 


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Jeu 17 Aoû - 14:23
Merci beaucoup, ça fait plaisir à voir :D
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fais-moi peur ... ¶ feat.mary
» Nom d'un loup mal léché! Pouquoi tu me fais ça? PV Jeremy Otto-Terminé?
» De nouveaux horizons [ feat Hakuryuu ] [TERMINÉ]
» Un nouveau voyage [ feat. Hakuryuu ] [terminé, suite archipels]
» Changement de programme. feat Eran ( terminé )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: