Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Contrôle de routine [feat Jaeming] [terminé]
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Jeu 27 Juil - 18:31
HRP:
 

Après l'expédition, me revoilà à l'oasis. Malheureusement, il n'a pas vraiment meilleur allure que ce qu'il avait à notre départ. Mais aussi, comment effacer les traces d'une tempête pareille en si peu de temps... L'eau était peut-être un peu plus claire. Après tout, avant qu'on ne parte, il y avait encore des chats qui tentaient de la purifier, avec leurs pouvoirs ou avec les feuilles de palmiers. Encore ces grands végétaux étaient en piteux état...

Je marche lentement entre le sable et les rochers, au bord de l'eau. Je passe la patte dans l'eau afin d'éloigner la pellicule de sable, avant de me pencher pour laper un peu d'eau. J'avale probablement quelques grains de sables, mais ça va. J'ai l'estomac solide. En revanche, je suis exténué, surtout après être revenu jusqu'ici. Pour preuve, ma réserve venin, presque vide. Ça me laissait quoi... une morsure ? Tant que j'étais à l'oasis, je n'en aurai sûrement pas besoin...

La fatigue se sent dans chacun de mes pas, alors que je m'éloigne de l'étendue d'eau. Mes ailes commencent même a être lourdes... Je les laisse un peu traîner sur le sol, alors que je pars m'allonger sur un palmier, tombé au sol. Je décide de faire la sieste, j'en avais besoin. J'étais partit fatigué, alors... maintenant, j'avais mérité une bonne grosse sieste. Couché sur le dos, les ailes étendues qui retombent de chaque côté du tronc du palmier, je ferme mes paupières. Je profite un instant de la chaleur du soleil, avant de m'endormir...

Je suis réveillé par un caméléon lambda, quelques temps plus tard, qui me dit qu'il fallait que j'aille voir une guérisseuse, Jaeming. Je regarde le matou d'un air blasé et fatigué, avant de me laisser tomber d'un côté du tronc -lui mettant un coup d'aile au passage, plus ou moins volontaire- et de retomber sur mes pattes. Je soupire et décide d'aller trouver cette fameuse guérisseuse. Un contrôle de routine... Bon bah en route. J'observe le ciel. Bientôt, le crépuscule va tomber. J'ai au moins put dormir quelques heures... Ça me fera paraître moins fatigué, je suppose. J'étire mes ailes tout en marchant, et baille un bon coup. Bon... je devrais pas tarder à la retrouver.

... C'est qui Jaeming déjà ? Raaah... Ça m'apprendra à partir me balader tout le temps, au lieu de faire mon boulot !

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 


Dernière édition par Haemor Praester le Jeu 10 Aoû - 21:12, édité 1 fois
Messages : 40
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 18
Jeu 27 Juil - 23:03
Le jour était levé depuis un moment déjà, et Jaeming se sentait beaucoup mieux que les jours précédents. La colère qu'elle avait ressentit jusque là se faisait de moins en moins sentir, elle se sentait de nouveau calme et paisible. Malgré tout, elle continuait d'envoyer bouler les patients qui lui collait trop aux coussinets. Mais aujourd'hui était un jour assez important pour elle ; elle devait voir les chats qui revenaient d'expédition. Elle avait alors demandé à un chaton joueur de lui trouver le seul qu'elle n'avait pas encore vu : Haemor Praester. On lui avait dit qu'il était de carrure plutôt impossante, et que sa fourrure était toute aussi rousse que la sienne, ni plus, ni moins.

Alors qu'elle était déposée dans un coin d'ombre, prêt de sa tanière, elle le vit arriver, les aîles trainantes. Des aîles de chauve-souris, comme les siennes. Elle sourit à sa vue. Il était rare qu'elle croise des individus dotés de la même paires d'aîles qu'elle. Elle resta allongée, et ne releva que sa petite tête rousse. Ses oreilles se relevèrent légèrement. La guérisseuse écrassa un baillement, et l'accueillit avec un miaulement amicale. Il semblait la chercher du regard.

- Bien le bonjour, Haemor Praester. Je suposse que c'est Romey qui t'as trouvé.

Sans plus bavardé, elle se releva, et battit des aîles afin de pouvoir se retrouver à sa hauteur. Ses yeux jaunes luisaient sous le soleil fracassant. Il semblait seulement fatigué, mais sans blessure majeur. Elle devrait l'examiner plus en profondeur, avec l'épaisse fourrure qu'il avait. Elle lui fit signe de rentrer dans la tanière, à l'abris du soleil ravageur.

- Rentre, et installe-toi.

Sans attendre qu'il le fasse, elle rentra dans la tanière, préparant une potion à base de mimosa et de miel, lui permettrant ainsi de reprendre plus rapidement du poil de la bête. Alors qu'elle machait le mimosa afin de le réduire en purée, elle attrapait le miel d'une prise adroite avec sa patte arrière gauche. Elle mit le mimosa dans un petit récipient, puis le miel, le faisant goûter en le penchant légèrement. Elle remua le tout en secouant doucement le petit récipient. Concentrée dans son mélange, elle dit :

- Bien, alors... Je t'ai fais venir parce que c'est obligatoire pour moi de vous recevoir quand vous revenez d'expédition. On ne sait jamais, après tout ; elle haussa les épaules tout en continuant sa préparation. Je sais que c'est un peu lourd, mais je préfère prévenir que guérir.

Jaeming leva la tête vers lui et lui sourit gentillement.

- Alors, comment ça a été ?

_________________
JAEMING




Spoiler:
 
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Ven 28 Juil - 10:47
Ainsi je marche à la recherche de la guérisseuse, quand je remarque un léger mouvement provenant d'un coin ombragé. Alors que je fouille la zone du regard, une voix me parvient.

"Bien le bonjour, Haemor Praester. Je suppose que c'est Romey qui t'as trouvé."


Je cligne légèrement des yeux. C'était le nom du chat qui m'avait réveillé ? Hm... J'observe la chatte allongée dans l'ombre, seule sa tête était relevée. Son pelage est roux et blanc, ses yeux bruns, et elle possède de grandes ailes... tiens, des ailes à la place des pattes avants ? Peu de temps après m'avoir parler, le chat que je reconnais comme étant Jaeming se relève et bats des ailes pour arriver vers moi. Rapidement, elle m'invite à entrer dans la tanière. Sans m’attendre plus que ça, elle s’envole de nouveau, afin de rentrer dans la tanière.

Je marche lentement afin de la rejoindre. La guérisseuse prépare déjà un remède. Elle semble utiliser une plante dont je ne me souviens pas du nom et du miel… mais le plus surprenant est la façon dont elle se serre très habilement de ses pattes arrières. Certainement qu’a cause de son handicap, l’absence de pattes avants, elle a appris à se servir d’avantage de ses pattes arrières… Je regarde un instant ses ailes. En un sens, elles ressemblaient un peu aux miennes… Nos ailes sont semblables à celles des chauves souris, c’est pour ça, je suppose.

Puis, toujours dans sa préparation, Jaeming se met à parler :

"Bien, alors... Je t'ai fais venir parce que c'est obligatoire pour moi de vous recevoir quand vous revenez d'expédition. On ne sait jamais, après tout. Je sais que c'est un peu lourd, mais je préfère prévenir que guérir."

Je comprends mieux alors… la féline à la fourrure rousse relève alors la tête vers moi, avant de m’adresser un sourire amical.

"Alors, comment ça a été ?"

J’agite légèrement les oreilles, avant de répondre d’une voix peu élevée :

"Ça aurait put être pire. La ville engloutie est un endroit assez… spécial."

Comme une grotte, mais en beaucoup plus… Carré, rectangulaire, et surtout, métallique. Je préférerai ne pas trop repenser à l’expédition pour l’instant… je sens une migraine arriver… C’est pas mon jour décidément. Je jette un œil curieux à la préparation.

"Qu’est-ce que tu prépares ?"

Je m’assied alors, reposant mes ailes sur mes flans, afin qu’elles ne traînent plus au sol.

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 40
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 18
Sam 29 Juil - 16:01

Jaeming remarqua l'attitude effacé du félin ; il ne lui semblait pas tellement bavard. Après tout, après une mission comme celle-çi, il était évident qu'il n'était pas au meilleur de sa forme. La petite guérisseuse préféra ne rien dire, et attendre qu'il parle de lui-même. Car malgré qu'elle soit là pour guérir les blessures physiques, elle pouvait très bien soigner celle psychique. Elle en avait vu défiler des vertes et des pas mûres, des patiens complètement déglinguer du cerveau après être partie à ce genre d'expédition. Bien-sûr, Haemor n'était pas revenu recouvert du sang des autres et ne s'était pas arraché les poils avant d'arriver.

"Ça aurait put être pire. La ville engloutie est un endroit assez… spécial."

La jeune guérisseuse leva la tête vers lui, puis sourit. Oui, effectivement, ce devait être spécial de se balader dans un coin ou tout avait été engloutie par le sable et le chaos. Elle frissonnait rien qu'à l'idée d'y déposer une patte. Ayant terminer son mélange, Jaeming revint vers le veilleur avec son petit récipient. Le liquide était violacé, et semblait gluant. Mais la chatte rousse savait très bien que le mélange sucré, était en général le préférait de ses patiens. Le miel leurs adoucissaient la gorge, et le mimosa parfumait le tout, tout en leur mettant un coup de peps. En voyant le regard curieux du chat roux sur sa préparation, Jaeming se demanda si elle avait l'ocassion de jouer un peu avec lui, voir à quel point il pouvait être naïf. Car après tout, elle ne connaissait rien de lui.

"Qu’est-ce que tu prépares ?"

Heureuse qu'il lui ai tendu la perche, elle se depêcha de la saisir. Alors qu'il s'asseyait pour reposer ses aîles, Jaeming se retourna vers lui avec un air sombre. Elle sourit viciseusement, avant de murmurer.

"Une potion que seul le Mal lui même arriverait à ingerer."

Avec un sourire taquin, cette fois, elle posa la potion aux pattes de Haemor, avant de se retourner vers son étagère. Elle chercha des yeux une petite fiole ou elle pourrait mettre le trop pleins de la potion. Ses aîles grandes ouvertes, elle voltigea avec grâce jusqu'à la petite fiole, la ramassa avec sa gueule, l'ouvrit d'un coup d'aîle, rien qu'avec la force du vent.

Elle plongea la petite fiole dans le liquide, puis la referma, avant de la poser sur une deuxième étagère, ou d'autres petites fioles se tenaient. Elle les compta, puis se tourna vers le veilleur roux.

"C'est un mélange de mimosa et de miel. Cela devrait t'aider à vaincre ton mal de crâne et tes
courbatures. D'ici deux à trois heures, tu te sentira comme neuf."


Elle lui fit un clin d'oeil, et un petit silence s'installa, avant qu'elle ne recommence à parler :

"Est-tu blesser ? Une douleur particulière ?" Elle le détailla. "Au fait, as-tu un pouvoir quel conque ? Je sais que la plupart des Cameleons en possède un, mais toi ?"

_________________
JAEMING




Spoiler:
 
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Sam 29 Juil - 20:52
Alors que je viens de lui poser ma question, Jaeming se tourne vers moi, avec un air sombre, avant de sourire vicieusement et de murmurer :

"Une potion que seul le Mal lui même arriverait à ingérer."

Je remue simplement les moustaches, amusé, alors qu'elle dépose la mixture violacé à mes pattes. La texture du liquide semble être gluante... J'essaye de renifler rapidement l'odeur que pourrait dégager ce remède, mais mon attention est attirée par le mouvement soudain de la féline rousse qui s'envolait. Elle attrape une sorte de fiole entre ses dents avant de l'ouvrir d'un simple battement d'aile. A moins que ce ne soit le vent engendrer par le battement qui ne l'ai ouvert...

Elle revient plonger la fiole dans le remède violacé. Elle la referme, et la pose sur une autre étagère, aux côtés d'autres fioles. Jaeming semble les observer un instant, avant qu'elle ne se retourne vers moi, prenant alors la parole :

"C'est un mélange de mimosa et de miel. Cela devrait t'aider à vaincre ton mal de crâne et tes courbatures. D'ici deux à trois heures, tu te sentira comme neuf."


Ses mots se terminent par un clin d’œil. Je hoche simplement la tête, reconnaissant. Cela fait depuis la tempête que j'étais constamment fatigué, et que je ne parvenais pas à trouver un quelconque repos convenable, alors si je pouvais déjà me débarrasser de ces courbatures -et de cette migraine aussi-, ce serait vraiment bien. Un silence s'installe alors. Puis la guérisseuse commence à me détailler du regard :

"Es-tu blesser ? Une douleur particulière ?"

Je relève une patte, l'avant gauche, et observe mes coussinets. Des croûtes de sang séché et rougeurs, j'avais dut me les écorcher pendant l'exploration... Aussi, de nombreux débris trainaient sur le sol là-bas, restes d'une ancienne civilisation.

"Au fait, as-tu un pouvoir quel conque ? Je sais que la plupart des Caméléons en possède un, mais toi ?"

Je relève la tête rapidement, avec un rictus mauvais et répond d'une voix sérieuse :

"Un pouvoir que seul le Mal lui même pourrait posséder."


Je ne parviens pas à garder mon sérieux bien longtemps après cette phrase, perd cet air méchant que j'avais sur le visage pour le remplacer par un léger sourire sympatique et prononce la suite d'une voix légèrement amusée :

"… Plus sérieusement, j'ai tendance à faire couler trop sang, quand je mords. A moins que comme aujourd'hui je ne manque vraiment de sommeil, et que je n'ai presque plus de venin."

Effectivement, la voix amusée que j'avais prise n'allait vraiment pas du tout avec mon pouvoir, qui consistait en un poison qui causait des hémorragies... Voilà.

"Euh... Et toi, tu as un pouvoir ?"

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 40
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 18
Sam 29 Juil - 22:01


Le visage amusé, et le frémissement de ses moustaches, fit comprendre à Jaeming qu'il n'était plus un chaton, mais que la blague lui avait plû. Elle lui répondit alors avec un nouveau clin d'oeil. Elle aimait les gens vifs d'esprit comme Haemor, et elle se rendit compte que malgré qu'elle ne sache rien de lui, elle se sentait proche du félin. Cela devait sûrement venir de leurs physiques si particulier, et le faite qu'ils se ressemblaient. Car cette ressemblance était la première chose qui lui avait sauter aux yeux.

Le veilleur leva une patte, afin de répondre à la question sur ses blessures. Les coussinets de Haemor étaient recouverts d'égratinures et de plaies superficielles. Elle n'aurait aucun mal à les soigner, mais cela risquait d'être douloureux. La guérisseuse chercha des yeux deux graines de pavot, qui l'aiderait à supporter la douleur. Malgré qu'il soit un chat relativement robuste, elle préférait ne pas prendre de risque et lui administrer tout de suite. Ce serait comme une sorte d'anesthésie. Alors qu'elle allait s'envoler vers sa boîte à graînes, Haemor releva subitement la tête.
L'une de ces questions l'aurait-il titillé ? Elle l'observa alors tranquillement. Le sourire affreusement déplacé qu'affichait le veilleur faillit lui faire hérisser les poils. Il était mauvais, et ses yeux pétillaient d'une malice qu'elle ne lui avait pas encore vu. Soudainement inquiète de sa santé mentale, elle préféra reculer d'un pas, afin de préparer l'offensive. Ce n'est que quand le roux ouvrit la bouche, qu'elle se rendit compte qu'elle venait de se faire avoir à sa propre blague.

"Un pouvoir que seul le Mal lui même pourrait posséder."

C'est avec un éclat de rire cristallin que Jaeming reçue la farce. Elle secoua la tête nerveusement, et lui effleura rapidement l'épaule d'une aîle. Avec un sourire, elle lui fit comprendre qu'il l'avait bien eu, et que l'arroseur, venait de se faire arroser. La petite guérisseuse voltigea vers les graînes de pavot, en prit deux, puis, d'un mouvement souple de l'aîle gauche, les lui tendit.

Elle alla en suite chercher les quelques toiles d'araignées qu'il lui restait. Elle aurait besoin afin de nettoyer les plaies, et si la guérisseuse appuyait trop fort, cela risquait de saigner. Sur son chemin, la Caméléon ramassa une corbeille ou de nombreuses fleurs venaient se déposer. Elle mit tout cela en face du matou. Elle l'entendit alors dire avec amusement :

"… Plus sérieusement, j'ai tendance à faire couler trop sang, quand je mords. A moins que comme aujourd'hui je ne manque vraiment de sommeil, et que je n'ai presque plus de venin."

Intriguée, la petite chauve-souris se tourna vers lui. Alors ainsi donc, il faisait couler le sang, grâce à son venin. Jaeming devina rapidement que la morsure faisait passer le venin dans le corps de la victime, et que celui-çi se mettait alors à faire une hémmoragie. Impressionnée de la puissance de ce pouvoir, elle ne put que blaguer dessus.

" -Eh bien, dans ce cas, je te ferais mordre dans une branche afin que tu ne me morde pas moi quand je vais t'enlever tout ces graviers de tes coussinets.

- Euh... Et toi, tu as un pouvoir ?"

Revenue vers le félin avec tout ce qu'il lui fallait, elle s'allongea face à lui. Elle secoua la tête.

"Non, je n'ai aucun pouvoir, seulement mes aîles d'handicapés."

Elle les releva sans regarder le chat roux. Dans sa corbeille de fleurs, elle prit plusieurs pétales de fleur de soucis, et les broya délicatement entre ses dents, afin d'en faire une pâte relativement fine. Sa tâche achevée, elle déposa le tout dans un autre récipient. Précipitement, elle alla ranger sa corbeille, pour revenir vers le rouquin. Quand elle travaillait, Jaeming parlait rarement, et pour le moment, elle était occupée dans ses préparations.

La guérisseuse, plongée dans son travail, rapporta une petite fiole d'eau. Elle leva alors son regard brun dans celui doré du chat, et lui sourit. Allongée là, elle semblait tellement minuscule face à lui. Il lui semblait réellement impressionnant. Elle se dit alors que ce silence, depuis quelques minutes, devait lui peser.

"Bon, alors. Je vais t'expliquer ce qui va se passer maitenant." Elle prit une inspiration. "Bois la potion au miel. Tu prendra en suite ces deux graines de pavot. Je te préviens, ça risque d'être un peu le chaos dans ta tête, après ça. Ces graines te permettrons de mieux supporter la douleur quand je soignerais tes coussinets."

Elle ramena vers lui le premier récipient, puis la fiole contenant de l'eau et les deux graînes de pavots, disposé sur une toile d'araignée. Elle s'assit du mieu qu'elle le pu, avant de ramener le deuxième récipient, contenant les fleurs de soucis écrassées.

"Mais bon, ça ne devrait pas te faire peur, puis ce que tu possède un don que seul le Mal maîtrise."

Avec entrain, elle lui sourit de nouveau, amusée de leurs petites piques. Elle prit la patte gauche du veilleur avec ses deux aîles, et examina un peu plus les plaies. Elles étaient recouvertes de poussières et de gravas en tout genre. Elle avait bien fait de le faire venir, même si elle ne doutait pas de sa robustesse. Elle aimait mieux qu'il soit réellement soigner, afin de se remettre complètement. Elle passa une aîle sur les coussinets, délicatement, afin d'enlever les premières couches de poussières.

"J'enlèverai les graviers, et avec l'aide de la fleur de soucis, je désinfecterais tes plaies - qui risque de saigner quand je passerais les toiles d'araignées dessus."

La petite guérisseuse, toujours la patte dans ses aîles, releva la tête vers lui. Elle pencha légèrement la tête sur le côté.

"Est ce que tout ceci te convient ?"

_________________
JAEMING




Spoiler:
 
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Jeu 3 Aoû - 19:23
Entre temps, la guérisseuse avait saisis diverses graines et fleurs. Puis elle réponds à ma question :

"Non, je n'ai aucun pouvoir, seulement mes ailes d'handicapés."

Je penche légèrement la tête sur le côté et plisse sensiblement les yeux. Ses ailes ont l’air en parfait état… Ah non elle doit parler du fait qu’elle n’a pas de pattes avants, mais des ailes. Effectivement, ça n’a pas dut être facile tout les jours… Mais désormais, il semble bien qu’elle soit capable de s’en servir très habilement, tout comme ses pattes arrières. Hn…

Pendant ce temps Jaeming avait rapporter une fiole d’eau. Cela fait un instant que le silence c’est installer. Mais elle reprend la parole :

"Bon, alors. Je vais t'expliquer ce qui va se passer maintenant."

Je hoche la tête, attentif à ses paroles. Elle prend une inspiration…

"Bois la potion au miel. Tu prendra en suite ces deux graines de pavot. Je te préviens, ça risque d'être un peu le chaos dans ta tête, après ça. Ces graines te permettrons de mieux supporter la douleur quand je soignerais tes coussinets."

Le chaos dans ma tête ? Si ça permet de supporter la douleur… ça fait si mal que ça de se faire soigner les coussinets ? Ça doit pas faire plus mal qu’un vieux coup de griffe quand même… Jaeming ramène vers moi le récipient et la fiole d’eau, ainsi que les deux graines dont elle me parlait. Elle s’assied et ramène un autre récipient.

"Mais bon, ça ne devrait pas te faire peur, puis ce que tu possède un don que seul le Mal maîtrise."

Je remue légèrement les moustaches et les oreilles, avec un petit sourire. Elle me sourit, amusée, avant de prendre ma patte gauche avec son aile. Elle semble examiner les blessures de mes coussinets, avant de passer une aile dessus afin de retirer les poussières.

"J'enlèverai les graviers, et avec l'aide de la fleur de soucis, je désinfecterais tes plaies - qui risque de saigner quand je passerais les toiles d'araignées dessus."

La guérisseuse penche la tête sur le côté.

"Est ce que tout ceci te convient ?"

Je souris légèrement, avant de répondre, tout en remuant légèrement les moustaches :

"Le jour où j’aurais peur de saigner un peu, je crois que le monde se sera mit à tourner à l’envers."

Je commence par boire le remède au miel. La solution violette à un goût sucré, et est probablement légèrement parfumé par l’autre composant. Le liquide n’est pas bien dur à boire. Il a même assez bon goût. Je prends ensuite les deux graines, et les mâches un instant et… Ah. D’accord… euh…C’est donc ça le chaos… Effectivement j’ai n’ai plus l’impression de sentir grand-chose… J’aurai voulu me passer une patte sur le visage pour essayer de me réveiller un peu, mais au lieu de ça je me donne un léger coup dans la mâchoire, parce que je ne sentais plus vraiment mes pattes, et que du coup voilà. Je soupire et repose lourdement cette patte sur le sol, avant de prendre une inspiration…

"Bon bah… ch’est bon je crois ?"


En ne faisant pas attention, ma langue a fourcher... C'est pas souvent que ça arrive. Je suis un peu surpris par les effets des graines de pavots quand même…  enfin je suppose que c’est nécessaire. Je suis pas guérisseur, j’en sais strictement rien… Heureusement qu’il y a des chats qui qui savent comment soigner, comme Jaeming ! Je me demande comment on peut acquérir tout ce savoir tout de même... Savoir quel plante a quelles propriété, savoir quoi utilisé contre tel blessure ou tel maladie... non vraiment, c'est pas n'importe qui qui saurais le faire, je pense.

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 40
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 18
Mer 9 Aoû - 15:09
Jaeming, concentrée sur sa tâche, ne vit pas le petit sourire d'Haemor Praester. Elle continua d'enlever les graviers avec une ailes, tendis qu'elle tenait la patte de l'autre. Pour le moment, il n'y avait aucun saignement, et elle préférait cela car il lui manquait pas mal de toile d'araignée en ce moment. Elle avait beau aller fouiner dans les coins ou il y en avait le plus, aujourd'hui, il n'y en avait presque plus.

"Le jour où j’aurais peur de saigner un peu, je crois que le monde se sera mit à tourner à l’envers."

La jeune guérisseuse releva des yeux étonnés vers lui, avant de lui sourire gentillement. Après tout, il l'avait dit lui-même, il était habité par le pouvoir du Mal. Au souvenir de cette réplique cinglante, elle sourit de nouveau. C'est alors que le chat roux se mit à boire la potion au miel, puis prendre les graînes pavots. Elle voit le félin roux se taper la machoire, puis s'affaler, laissant ses pattes pendre. Effectivement, Jaeming sentit le poids lourd appuyer sur son aile rousse. Elle soupira, secoua la tête avant de rire doucement :

"Bienvenue dans le Chaos."

La guérisseuse continua sa tâche avec attention, sans se préoccuper de l'état lamentable du veilleur. Ces graines faisaient toujours effets, elle le savait, elle avait l'habitude. Elle prit un peu de pâte de fleur de soucis et les passa sur les coussinets d'Haemor. Puis elle passa une toile d'araignée dessus afin de bien l'étalé. Les coussinets du roux étaient maintenant recouvert d'orange, bien protégé. Elle releva la tête vers lui.

"Bon bah… ch’est bon je crois ?"

Jaeming éclata d'un rire franc. Elle déposa la patte au sol et s'assit en face de lui. Effectivement, c'était tout à fait bon. Elle pencha la tête sur le côté, puis lui toucha l'épaule d'une aile légère.

"Je crois bien que oui, c'est bon."

Elle lui sourit tendrement :

"Veux-tu rester te reposer, ou repartir ? Ma tanière est grande ouverte, même aux personnes qui possède le pouvoir du Mal."

Elle lui fit un clin d'oeil, puis se retourna afin d'aller ranger toute ses fioles et ses récipients. Sa tanière était sûrement l'une des mieux organisée du clan. Des lianes passaient de çi, de là, faisait de l'endroit, quelque chose de sombre, mais de parfaitement harmonieux. Plusieurs grosses lianes venaient s'enrouler autour d'autres, ce qui lui permettait de ranger tout ces ingrédients. Elle était arrivée là dés sa fuite de chez les Soldats.

"Au fait... D'où vient-tu, exactement ? Ton pouvoir est héréditaire ?"

_________________
JAEMING




Spoiler:
 
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Mer 9 Aoû - 19:06
J'entends Jaeming éclater de rire et sort de pensées. De quoi ? Elle repose ma patte par terre, avant de me toucher l'épaule doucement avec l'aile et de me dire :

"Je crois bien que oui, c'est bon."

Je ne peux m'empêcher d'avoir les yeux ronds l'espace d'une seconde. Je relève ma patte. Mes coussinets sont couverts d'orange et d'une toile d'araignée. Eeeeh, elle avait eut le temps de faire ça quand j'étais plonger dans mes pensées ?! Wow... bah l’anesthésie à du super bien marcher... ah pour être fort le chaos, il est fort... La guérisseuse me sourit :

"Veux-tu rester te reposer, ou repartir ? Ma tanière est grande ouverte, même aux personnes qui possède le pouvoir du Mal."

Elle m'adresse un clin d’œil avant de se tourner et de ranger ses fioles et récipients. Je réponds d'une voix sensiblement endormie, mais essaye de ne plus faire fourcher ma langue cette fois-ci :

"Je pense que je vais rester l'instant que le Chaos se dissipe, ce serait bien bizarre de voir un chat avec le pouvoir du Mal se prendre un palmier à son envol."

J'observe un peu la tanière de Jaeming. L'endroit semble relativement harmonieux, même avec les nombreuses lianes qu'il y avait par certains endroits, mais elles semblaient servir de rangement à la guérisseuse.

"Au fait... D'où vient-tu, exactement ? Ton pouvoir est héréditaire ?"


Je papillonne des paupières un instant, restant muet quelques secondes, avant de prendre la parole:

"Je... euh... pas d'ici. Enfin, je veux dire, je ne suis pas natif des Caméléons. En fait... je fais partit des Caméléons par hasard, je crois."

Pas comme si je m'étais paumé tout seul et que les soldats n'ont jamais été fichu de me rattraper... ou je suis tombé sur les Caméléons trop vite pour eux ?

"Et mon pouvoir... j'en sais trop rien, il c'est pas manifester très tôt... les soldats ne devaient probablement pas savoir que j'en avais un. Les humains peut-être... après tout, vu les expériences qu'ils sont capable de réaliser sur nous, ça ne m'aurait pas étonné... en revanche, je pense que mes ailes sont héréditaires."

J'accompagne mes paroles d'un geste de mes ailes, les déployant légèrement, avant de les refermer lentement. Il faut dire que j'ai bonne envergure avec celles-là, elle prennent si bien les courants aériens que tenir dans les airs est encore plus simple que "miaou". En revanche, je suis pas une flèche. Même si je peux avancer avec une bonne vitesse et être bien plus rapide qu'au sol, mes écailles et la masse épaisse causée par ma fourrure me freinent... et la plupart des chats volants doivent être plus rapide que moi -à moins que je me laisse tomber comme une masse morte vers le sol mais je vais éviter-...

Je cligne lentement des yeux et retiens un bâillement, ma fatigue c'était un peu dissipée mais pas entièrement. En plus... il y a le Chaos qui me hante, ah ah...

"Et toi Jae, d'où viens-tu ?"


Je remue curieusement les moustaches et lui sourit gentiment. Dès que l'on me demandait quelque chose sur mes origines, je devenais tout de suite curieux de savoir d'où venait mon interlocuteur... D'autant plus que j'étais intéressé d'en savoir plus sur Jaeming, qui eut la gentillesse de me soigner et qui est bien sympathique.

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 40
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 18
Jeu 10 Aoû - 16:06
La question de la petite bestiole rousse semble troublé le félin. Jaeming voit ses paupières papilloner, comme si il cherchait un repère, ou un souvenir. Les graines de pavots que lui avait donné la guérisseuse semblait réellement le mettre hors jeu ; peut être lui en avait-elle trop donné, d'ailleurs. Habituellement, elle n'en donnait qu'une, mais le gabarit du veilleur lui avait fait pensé qu'il était plus résistant. Bien-sûr, il l'était sûrement, mais la fatigue de son expédition ne l'aidait pas, et son corps avait du mal à se remettre. Le mieux serait qu'il s'endorme pour quelques heures, et il serait repartie.

"Je... euh... pas d'ici. Enfin, je veux dire, je ne suis pas natif des Caméléons. En fait... je fais partit des Caméléons par hasard, je crois."

Haemor Praester semblait gêné de dire ça ainsi, pourtant Jaeming ne voyait pas pourquoi. Elle aussi s'était retrouvée là "par hasard" ; enfin, pas réellement, car c'est elle qui avait prit la décision de les rejoindre. Malgré tout, elle n'était pas native des Caméléons. Son sang faisait partie de celui des Soldats, son coeur appartenait simplement au Caméléons. Ils étaient sa seule famille, et les aimait tous un peu plus chaque jour. Et chaque jour, elle s'y sentait de plus en plus chez elle. A ces souvenirs heureux, elle eu un sourire discret. La jeune féline décida donc d'écouter attentivement les pensées de son patient. Car après tout, elle n'était pas là seulement pour les blessures physiques ; elle écoutait volontier ceux qui avait besoin de parler de leurs tourments. Evidemment, elle ne laissait pas tout le monde venir lui pleurer sur l'épaule, mais elle trouvait Haemor assez sympathique pour qu'elle le laisse parler de ce qui n'allait pas. Le félin sembla revenir à lui au bout de quelque secondes.

"Et mon pouvoir... j'en sais trop rien, il c'est pas manifester très tôt... les soldats ne devaient probablement pas savoir que j'en avais un. Les humains peut-être... après tout, vu les expériences qu'ils sont capable de réaliser sur nous, ça ne m'aurait pas étonné... en revanche, je pense que mes ailes sont héréditaires."

La jeune guérisseuse tomba des nues. Elle aurait pensée le contraire, sincèrement ; que ces ailes soit héréditaires fut une surprise. Elle avait pensée que ces ailes vennaient avec son pouvoir. Elle hocha la tête quand elle le vit ouvrir ses ailes, puis les refermer. Les ailes de Jaeming firent alors le même mouvement, et elle les observa attentivement. Leurs ailes étaient pratiquement semblable ; il n'y avait que la couleur qui changeait. La petite guérisseuse lui sourit avec tendresse. Au final, ils ne semblaient pas si différent. Ils venaient tout deux de chez les Soldats, avaient la même fourrure rousse, les mêmes rayures, les mêmes ailes. Quand elle le voulait, Mère Nature pouvait être exceptionnelle.

"Et toi Jae, d'où viens-tu ?"

Hoho, mais c'est que le mâle commençait à prendre de la confiance avec Jaeming, il lui donnait maintenant un surnom. Avec un sourire mi-amusé mi-pensive, la féline rousse sortit de ses pensées. Haemor Praester remua des moustaches, dans ses yeux, une petite lueur de curiosité. Soudainement, Jaeming se retourna et fit battre sa queue. Elle, elle venait d'ici, et pas d'ailleurs. C'était comme-ça, pas autrement, et elle n'avait aucune honte de le dire.

Elle poussa un petit soupir malgré tout. Devait-elle lui avouer qu'elle venait elle aussi de chez les Soldats ? Après tout, même si il avait eu du mal, le mâle lui avait dit - lui semblait-il - la véritée. Elle se retourna alors. Son visage tout le long souriant, venait de se refermer subitement. Ses yeux bruns brillaient d'une lueur triste. La petite guérisseuse inspira doucement afin de ne pas perdre le contrôle de ses émotions ; elle ne pouvait pas se permettre de montrer ses faiblesses à ses patients. Bien qu'elle appréciait le veilleur, il ne restait qu'une simple connaissance, pour le moment. Elle ne doutait pas de l'avenir de leur relation, mais pour le moment, elle ne dirait le moins possible sur elle.

"Je viens d'ici, et de nul part ailleurs." Sa voix était ferme.

Elle fixa intensément les prunelles dorés du veilleur, puis poussa un petit soupir, avant de baisser les yeux. Elle hésita l'espace d'une seconde, avant de continuer.

"Je suis née chez les Soldats. J'avais des enfants, une famille, mais après ce que les Hommes m'ont fait, je me suis enfuie. J'étais apparement trop... comment dit-on déjà ?"

Elle remua les moustaches, frustée. Puis rit jaune, avant de reprendre.

"J'étais clairement indésirable, voilà. Ils ne voulaient pas de moi, je me rebellais, n'avais aucune force physique. Ils n'ont pas eu le temps de me faire muter, contrairement à toi..."

Gênée, elle s'étira lentement ; étira ses ailes fatiguée, son dos, ses pattes arrières. Puis elle se posa à côté du félin, sans plus de formalité.

"Mais bon, je pense que le plus dur est passé. Maintenant je suis là, et je n'en repartirais pas avant longtemps."

Elle offrit un sourire tendre à Haemor et ferma les yeux quelques secondes, la tête reposant sur ses ailes. Elle s'était roulée en boule, telle en chaton. Dans cette position, elle semblait encore plus fragile et menue. Elle bailla, puis murmura :

"Pourtant, ils ne savent quel avion de chasse ils ont ratés." Jaeming rouvrit les yeux ; ils pétillaient d'une étrange malice. Elle préféra alors passé à un autre sujet.

"Est-ce que tu vas vite, avec tes ailes ?"

_________________
JAEMING




Spoiler:
 
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Jeu 10 Aoû - 17:53
Jaeming a un sourire à la fois amusé et pensif, mais se tourne soudainement. Je plisse un peu les yeux, déconcerter,et penche ma tête sur le côté. Je l'entends soupirer légèrement. J'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Elle se tourne de nouveau. Je m'étais alors légèrement penché en avant pour essayer de voir son visage, alors je me remets rapidement en place. Son visage avait perdu son sourire, il était désormais... fermé. Ses yeux étaient tristes, ça se voyait.

Mes oreilles retombent sensiblement vers le bas. J'ai dit un truc qu'il ne fallait pas...

"Je viens d'ici, et de nul part ailleurs."

La guérisseuse c'était exprimée d'une voix ferme. On se fixe droit dans les yeux l'espace d'un instant. Au final, Jaeming soupire et baisse les yeux. Elle semble hésiter lors d'un très court moment, mais finit par dire :

"Je suis née chez les Soldats. J'avais des enfants, une famille, mais après ce que les Hommes m'ont fait, je me suis enfuie. J'étais apparemment trop... comment dit-on déjà ?"


En proie à la frustration, elle remue les moustaches, avant de rire.

"J'étais clairement indésirable, voilà. Ils ne voulaient pas de moi, je me rebellais, n'avais aucune force physique. Ils n'ont pas eu le temps de me faire muter, contrairement à toi..."

La féline rousse s'étire avant de se poser à côté de moi, roulée en boule.

"Mais bon, je pense que le plus dur est passé. Maintenant je suis là, et je n'en repartirais pas avant longtemps."


Je hoche la tête et soupire, avec une certaine forme de lassitude. Indésirable ? Comment peut-on être indésirable ? Il a vraiment des chats que je ne comprends pas... enfin... bref. Son passé, lorsqu'elle était chez les soldats, n'a pas dut être... agréable. Qu'est-ce que je raconte moi, non, évidemment que ce n'était pas agréable du tout. Elle a dit qu'elle avait des enfants et une famille, que les humains lui ont fait subir quelque chose... Tant qu'elle sait que, comme elle l'a dit, "que le plus est passé", c'est l'essentiel.

J'entends la guérisseuse bailler, puis murmurer :

"Pourtant, ils ne savent quel avion de chasse ils ont ratés."

Je remue les moustaches, intrigué. Jaeming avait fermer les yeux quelques secondes, et venait de les rouvrir. Ils brillaient maintenant de malice.

"Est-ce que tu vas vite, avec tes ailes ?"

Je secoue la tête, négativement.

"Pas vraiment, plutôt moyen moins. Mais je tiens la cadence. Je suis... très... endurant, en tout cas. Je peux voler très très longtemps, si je me laisse planer au grès du vent. Et que le vent coopère, évidemment, autrement je m'écrase sur le sol..."


Après ces quelques paroles, je me mets à sourire, repensant à la sensation que j'éprouvais, lorsque j'étais là-haut, dans le ciel. Quand j'étais là-haut, je ne sentais plus que les brises fraîches, et me sentais libérer de l'attraction terrestre. De là-haut, on pouvait admirer les terres sous un nouvel angle, un angle uniquement accessible aux êtres volants, où aux chanceux qu'un volant aura put transporter jusque là-haut pour lui faire admirer le paramas.

Mais mes pensées sont interrompus par un bruit des plus élégant, celui de mon ventre affamé comme un gouffre qui gargouille. Je remue les oreilles, contrarier de ce bruit gargantuesque qui vient de surgir sans prévenir. Je me relève et m'avance vers la sortir, avant de pointer l'extérieur d'un mouvement d'aile. J'adresse un sourire à Jaeming, tout en remuant les moustaches d'un air sympathique.

"Ça te dit une partie de chasse ? Je crois que le Chaos donne faim..."

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 40
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 18
Jeu 10 Aoû - 20:54

"Pas vraiment, plutôt moyen moins. Mais je tiens la cadence. Je suis... très... endurant, en tout cas. Je peux voler très très longtemps, si je me laisse planer au grès du vent. Et que le vent coopère, évidemment, autrement je m'écrase sur le sol..."

Ce qui n'était clairement pas le cas de Jaeming. Elle n'avait que très peu d'endurance, mais elle pouvait s'élancer à la vitesse de l'éclair grâce à son petit poids, et ses immenses ailes. Car en effet, les ailes de Jaeming étaient largement plus grandes que son petit corps : c'était d'ailleurs souvent la première chose que l'on remarquait chez elle, car elle voletait toujours autour du camp. Elle hocha la tête vers Haemor, approuvant ses paroles. Elle devrait peut-être le défié à la course, un jour, simplement pour s'amuser.

C'est le bruit de l'estomac du félin roux qui les sortit tout les deux de leurs pensées. Jaeming se mis à rire bruyamment, tout crocs dehors. Alors ça, c'était la meilleure. Il avait faim, et elle savait très bien que c'était à cause des graines de pavots. D'ailleurs, le veilleur semblait moins atteins par leurs effets que tout à l'heure. Il allait pouvoir repartir tranquillement, sans qu'elle ne le revois plus pendant un moment. Contente que cette visite ce soit bien passé, et qu'elle ai découvert un félin fort symphatique, Jaeming se releva doucement, et s'étira de nouveau. De toute les manières, vu les bruits que faisait son ventre, il ne tarderait pas à s'en aller chasser.

Alors qu'elle allait lui dire aurevoir de manière courtoise, Haemor la devança.

"Ça te dit une partie de chasse ? Je crois que le Chaos donne faim..."

Ses moustaches remuaient amicalement à son intention. Suprise de la proposition, elle se dit qu'un peu d'aide pour manger autres choses que des blattes et des vers serait le bienvenue. Elle inclina la tête en guise de remerciement, puis lui sourit amicalement à son tour.

"Oh, c'est une bien bonne idée."

Elle déploia une aile, et lui indica la sortie en riant :

"Par ici, camarade. Le Chaos a toujours été gourmand."

Elle lui fit un clin d'oeil, et sortit de la tanière la première, attendant que le chat roux l'accompagne. Décidément, cette journée ne se passait pas vraiment comme elle l'avait prévue.
HRP : rp fini, à clore. ;)

_________________
JAEMING




Spoiler:
 
Messages : 389
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 16
Mer 16 Aoû - 23:48
Bonus: +1 pour le titre modifié!
J'archive avec plaisir :)

_________________



Je ne rp que les weekends sauf exeptions

Merci Ocene!:
 


Merci Rain!:
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un contrôle de routine ? Merde. [PV Loyckh] [CLOS]
» De nouveaux horizons [ feat Hakuryuu ] [TERMINÉ]
» Un nouveau voyage [ feat. Hakuryuu ] [terminé, suite archipels]
» Changement de programme. feat Eran ( terminé )
» Casse tête! ~ feat Evelyn [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: