Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
The reflection of the lake (feat Haemor Praester)
Messages : 57
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 19
Dim 2 Juil - 20:21

The reflection of the lake
ft Haemor Praester
Il vient un âge où le bonheur semble se retirer de la vie ,comme ces lacs qu'un été trop long rétrécit entre leurs rives
Un hurlement vint te percer les tympans alors que tu t'enfonçais dans les ténèbres. Ta vision était emplis d'ombre et tu n'entendais que des hurlements de détresse. Tu essaya de courir mais tes pattes restaient comme collées au sol. Une matière visqueuse les recouvrit alors que tu essayais de te débattre. Le hurlement n'était plus qu'un murmure inaudible entrecoupé de sanglot. Cette voix appelé à l'aide à qui voulait bien l'entendre. Elle regorgeait tellement de désespoir que des larmes commencèrent à rouler sur tes joues. La masse visqueuse était maintenant au niveau de ton cou mais tu ne te débattais plus. Tu étouffas un cri de terreur alors que tu sombrais dans les ténèbres.Tu te relevas en sursaut sur ton lit qui grinça sous ton poids. Ce n'était qu'un cauchemar.... Ta respiration rapide se calma petit à petit alors que tu redevenais calme. Ce cauchemar revenait de plus en plus . Il ne voulait pas te lâcher et les rêves se refusaient à toi. Mais peut-être l'avais-tu mérité ? Ton cœur te sembla soudain vide comme chaque jour. Tu étais un étranger dans ton propre corps et tu ne savais plus vraiment qui tu étais. Ce que tu devais faire ou ce que tu devais détester ou aimer. Tu te leva en étirant tes muscles endoloris. Ton ventre criait famine même si tu n'avais pas vraiment d'appétit. En vérité ,c'était pareille tous les jours. Une routine ,une habitude.Tu marchas vers la porte vielle et rouillée de ta chambre. A travers la fine cloison ,tu pouvais entendre les voix de tes "camarades". Tu poussas la porte avec un petit coup d'épaule. Tu pris une grande inspiration et rabattis ta capuche sur ta tête. Encore une journée de plus à affronter...Tu marchas dans les couloirs gris en empruntant le chemin pour sortir dehors. Un dernier virage ,une dernière porte et tu pus enfin savourais l'air frais. Dans la nature ,loin de toute cette agitation, tu te sentais léger. Comme une plume, comme une feuille. Tu marcha entre les arbres resplendissants de vie en t'intéressant à tout. Au insecte ,au animaux, à la nature. Tout te fascinait et tu voulais en apprendre plus sur cette beauté cruelle et éphémère.Tu t’arrêtas sous un grand chêne en entendant ton ventre gargouiller. Tu avais faim et il fallait que tu trouves une proie. Tu leva le museau en l'air et débusquas une proie pas très loin d'ici. A peine quelques mètres du grand chêne où tu étais posté.Tu marcha lentement,sans bruit, vers ta proie. En t’accroupissant derrière un buisson ,tu pus apercevoir un petit rongeur grattant la terre avec ses petite griffes. Son pelage touffu semblait rayonner au soleil et sa longue queue se balançait de droite à gauche. A pas de loup, tu t'approchas de lui avant de prendre ton élan. Tu t'élanças vers l'avant avant de capturer l’écureuil qui n'avais pas eu le temps de s'échapper.  Tu lui brisas délicatement la nuque avant d'atterrir sans bruit sur le sol.Tu pris ta proie entre tes crocs avant de retourner près du grand chêne. Pour une raison inconnu ,sa présence te rassurait. Tu t'allongea et entamas l'écureuil. Ton ventre rassasié ,tu te remis en route sans vraiment savoir où tu allais. Tu laissais juste tes pattes te guidaient en laissant ton esprit se vider de toute pensée. Tu aimais ses moments là où il n'y avais personne qui murmurait ou parlais dans ton dos. Soudain ,tu débouchas devant un vaste lac au reflet argenté. Le soleil haut dans le ciel reflétait sa couleur doré sur l'eau translucide. Le chant des oiseaux rajoutaient à ce paysage du calme et de la sérénité. Tu t'avança vers l'eau et t'allongea près de celle-ci. Si près que tes pattes trempaient dans l'eau. Tu fermas les yeux et laissa le soleil réchauffait ton pelage glacé par la froideur de ta chambre. Cela faisait du bien.Soudain un bruit de pas se percuta dans tes oreilles . Tu ré-ouvris tes yeux et te leva sans un bruit. Tu te retournas et attendis que le mystérieux chat fasse son apparition.


_________________
« L’avenir, fantôme aux mains vides. Qui promet et qui n’a rien »


Merqui Snizy pour cette signa magnifique ♥️


Dernière édition par Aoki le Sam 26 Aoû - 18:41, édité 3 fois
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Lun 3 Juil - 11:57
Il me fallut un moment afin de détacher mon regard du ciel. J'étais jusqu'alors perdu dans mes pensées. Il n'y a pas vraiment beaucoup de chose auquel je peux penser actuellement, à part à ma soif. J'ai soif... Je cligne des paupières, avant de me secouer un peu. Effectivement, j'ai la gorge bien sèche, je devrais faire un détour par l'étang avant de reprendre ma route. J'en profiterai pour surveiller un peu l'endroit, puisse que je suis veilleur... Ce serait bien dérangeant qu'un Caméléon ou un Felinae tombe sur une potentiel menace sans être prévenu alors qu'un veilleur vient de passer en ce lieu ! C'est en baillant et en m'étirant que je me relève, les ailes et les pattes engourdies. A force de rester assis sur une branche à regarder le ciel en pensant à tout, mais aussi surtout à rien, je dormais un peu debout.

L'étang n'est pas loin, alors je décide d'économiser mes ailes en y allant par voie... eh bien pas terrestre mais par les arbres et les branches. C'est plus... discret, et puis j'ai pris l'habitude de me déplacer partout sauf sur le sol depuis que je suis petit... ou plutôt depuis que je me suis enfuie de chez les humains.

Après, niveau discrétion, je suis actuellement une masse rouge dans une masse verte, mais bon, de là à ce qu'on me repère... Pour sauter de branche en branche, je n'ai qu'a étendre mes ailes pour planer, ce qui n'est pas très éprouvant, et assez silencieux... Sauf quand je me prends une branche dans le visage et que je grommelle bruyamment, évidemment.

J'arrive aux abords de l'étang, et redescend à terre. C'est plus simple d'être au sol que sur les branches pour aller boire... j'aurais préférer l'inverse, mais bon. On pouvait entendre le champ des oiseaux aujourd'hui. Ils sont probablement aussi content que moi et les autres que ces fichues tempêtes se soient terminées...

Alors que je m'approche, je remarque une silhouette à la fourrure blanche et rouge, allongée au bord de l'eau. Un chat... je l'ai jamais vu celui-là, de qui s'agit-il ? Je marche lentement vers cet inconnu quand il semble m'avoir entendu approcher. Il se relève et se retourne vers moi. Je contourne la grosse fougère qui se trouvait devant moi, et put observer d'avantage l'inconnu. Il avait une capuche noire sur la tête, ce qui m'empêchait de voir entièrement son visage... Puisse qu'il semble s'être relever et tourner vers moi tranquillement en attendant que je me montre, j'en déduis qu'il ne me sautera pas dessus sans raison. Autrement il n'aurait probablement pas attendu simplement que je me montre, il aurait chercher à me trouver ou se serait montrer plus méfiant que ça...

Je fais légèrement comme si il n'était pas là avant de me diriger vers l'eau, et de laper un peu du précieux liquide. Ma soif enfin satisfaite, je m'assied et tourne la tête vers le chat à la fourrure blanche et rouge.

"Je ne t'ai jamais vu dans les environs, qui es-tu ? Pourquoi viens-tu ici ?"

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 57
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 19
Lun 3 Juil - 13:02

The reflection of the lake
ft Haemor Praester
Il vient un âge où le bonheur semble se retirer de la vie ,comme ces lacs qu'un été trop long rétrécit entre leurs rives
Un chat ne tardât pas à sortir de derrière un buisson. Ce que tu remarquas en premier fut ses yeux ,d'une belle couleur ambré qui te toisa de haut en bas. Ensuite vint ses ailes . Deux grandes ailes partant de ses omoplates frôlaient le sol. Surmonté de petites cornes ,elles semblaient assez grande pour le faire voler longtemps. Un bel atout en cas de bataille. Le mâle était massif et la couleur rouge de son pelage reflétait la couleur du soleil. Le chat en face de toi ,t'ignora et se dirigea vers le lac. Tu levas la tête vers le ciel bleu et captas une odeur de caméléon. Il faisait donc partit de ses êtres pacifiques qui vivaient dans le désert. Même si il faisait partit de ce clan ,ton intuition te soufflait qu'il savais se battre.Tu ramenas ta queue autour de tes pattes en entendant le matou revenir face à toi. Il s'assied et tourna la tête vers toi.

-Je ne t'ai jamais vu dans les environs, qui es-tu ? Pourquoi viens-tu ici ?

Il ne semblait pas trop apprécié que tu sois là même si tu avais rien fait de mal. Tu savais que ton clan et le sien était ennemi mais tu ne te battais pas contre eux avec envie ou plaisir. Tu respectais juste les ordres et aujourd'hui ,tu ne voyais pas l'intérêts de te battre contre lui. Après quelques seconde de silence ,tu décidas de le briser en répondant à sa question.

-Je suis Aoki. Ne t'inquiète pas ,je ne cherche pas la bagarre ,je suis juste venue là où mes pattes m'ont emmenées.


Tu parlais d'une voix calme et neutre comme à ton habitude. Tu leva la tête vers le ciel et observa les nuages qui se déplaçaient vers le soleil. Tu aimerais tellement vivre là-haut ,loin des gens et de la guerre. Là où tu pourrais vraiment savoir la signification des sentiments Mais bien sûr ,ce n'était pas possible. Tu secouas la tête légèrement et remis ton attention vers le matou rouge. Tu te demandais comment vivait les caméléons.Ce devait être bien différent de ton mode de vie. Plus chaleureux que dans ta chambre froide.Tu te sentais bien seule depuis ta remise en liberté mais ce n'avais aucune importance. Qui voudrais bien devenir ami avec un fantôme. Le silence qui s'était installé entre toi et le chat était pesant mais tu n'avais pas envie de prendre la parole. Tu préférais que ça soit lui qui le fasse.


_________________
« L’avenir, fantôme aux mains vides. Qui promet et qui n’a rien »


Merqui Snizy pour cette signa magnifique ♥️


Dernière édition par Aoki le Sam 26 Aoû - 18:42, édité 3 fois
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Lun 3 Juil - 14:26
Alors que je viens d'interroger cet étrange chat, quelques secondes de silence s'installent. Je tique d'une oreille, qui s’agite brutalement. Va-t-il me répondre ? Ou non ? Une chose est sûr, il sent le soldat. J'aurais put le prendre pour un solitaire, mais ces derniers ne portent pas d'odeurs humaines sur eux en temps normal... mais si il refuse de me répondre, je vais devoir le chasser d'ici, il pourrait causer des problèmes.

Puis il finit par me répondre, d'une voix au ton neutre et calme :

"Je suis Aoki. Ne t'inquiète pas, je ne cherche pas la bagarre, je suis juste venue là où mes pattes m'ont emmenées."

Un nouveau moment de silence s'installe, alors qu'Aoki tourne la tête vers le ciel. Je suis son regard, il semble simplement observer la voûte céleste. Je pose à nouveau mon regard sur le chat blanc, alors qu'il secoue la tête et repose son attention vers moi. Il n'est pas venu se battre, c'est déjà ça. Vu ce qu'il vient de me dire, il est ici un peu par hasard.

Le silence devient lourd. Je tourne la tête vers l'étang, afin d'observer la surface lisse de l'eau. Je reste un moment ainsi, avant de me décider à parler, d'un ton moins agressif que celui que j'avais employer précédemment. Après tout, je n'aime pas vraiment trouver des chats que je ne connais pas dans un endroit où les Caméléons -et les Felinaes d'ailleurs- passent souvent pour se désaltérer. Mais si il est là sans mauvaises intentions, je vais pas le chasser pour être venu se détendre au bord de l'eau.

"Haemor Praester. C'est mon nom."


J'avais parler sans détourner mon regard de l'étang, mais je finis par tourner de nouveau la tête vers mon interlocuteur à la capuche noire. Je le dévisage un peu, observant les spirales roules qui s'élevaient de ses pattes sur son pelage. Je remue légèrement les moustaches avant de dire :

"Mais si tu veux éviter de te mordre la langue, tu peux m'appeler Hae ou Haemor. C'est surprenant qu'il fasse aussi beau après le temps qu'il y a eut récemment, non ?"

J'esquisse un sourire, qui laisse entrevoir mes grandes dents blanches. Après tout moi aussi, j'aime bien me laisser mener par mes pattes -ou par mes ailes et le vent mais c'est un détail...-, alors pourquoi ne pas discuter un peu avec lui, puisse qu'il n'est pas là pour se battre ?

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 57
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 19
Lun 3 Juil - 15:56

The reflection of the lake
ft Haemor Praester
Il vient un âge où le bonheur semble se retirer de la vie ,comme ces lacs qu'un été trop long rétrécit entre leurs rives
Le matou semblais lui aussi gêné par ce silence pesant et il ne tardât pas à prendre la parole.

-Haemor Praester. C'est mon nom.

Le regard du caméléon était toujours rivé sur l'étang alors qui te parlait. Haemor Praester... Tu n'avais jamais entendu ce nom là et tu trouvais ce nom pas commun. Il était également pas très facile à dire...Haemor Praester tourna la tête vers toi et te dévisagea. Son regard te brûlait mais tu y étais habitué de toute façon. Même avant que tu ne sois séparé de ma mère par les humains, tu étais toujours rejeté.... Mais cette période de ta vie est sombre dans ton esprit et tu as du mal à t'en souvenir....C'était à cause de ton pouvoir. Quand tu l'as utilisé dans l'arène pour la première fois ,une partie de ton passé est devenue brumeux et mystérieux. Tu en as même oublié comment ressemblais ta mère. Tu te souviens juste de sa voix mélodieuse et douce. Il n'y a que elle qui te montrait autant d'amour à ton égard. Si tu étais encore là aujourd'hui ,c'étais bien grâce à ta mère. Depuis ,tu refuses catégoriquement d'utiliser ton pouvoir. Quelque chose en toi t'en empêche... Haemor Praester te sortit de tes pensées en prenant la parole d'une voix plus amicale :

-Mais si tu veux éviter de te mordre la langue, tu peux m'appeler Hae ou Haemor. C'est surprenant qu'il fasse aussi beau après le temps qu'il y a eut récemment, non ?

Il laissa entrevoir un sourire qui découvrit ses dents blanches. Il semblait bien plus sympathique que tout à l'heure. C'est vrai qu'il fait étonnamment beau alors qu'une tempête avait ravagé le terres. Tu lui répondis de la même voix que tout à l'heure :

-C'est vrai qu'il fait étonnamment beau aujourd'hui ...

Tu avais entendu dire que la tempête avait enlevé du sable dans le désert et qu'on avait découvert des villes souterraines. Plusieurs chats étaient partis en expédition et malheureusement ,tu n'avais pas y aller. Tu aurais tellement voulu les découvrir. Tu pouvais en apprendre plus sur le monde qui t'entourais. Tu pris la parole et contrairement aux autres fois, ta voix laissais entrevoir de la curiosité don tu n'avais pas conscience :

-Il parait que la tempête avait découvert une ville souterraine... J'ai hâte de pouvoir y aller !!

Tu pensais qu'il doit déjà le savoir mais bizarrement, tu avais envie d'en parler ...


_________________
« L’avenir, fantôme aux mains vides. Qui promet et qui n’a rien »


Merqui Snizy pour cette signa magnifique ♥️


Dernière édition par Aoki le Sam 26 Aoû - 18:43, édité 4 fois
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Lun 3 Juil - 20:28
Toujours avec ce ton neutre, Aoki me répond :

"C’est vrai qu’il fait étonnement beau aujourd’hui..."

Je souris de plus belle. Au moins, il m’avait répondu. Comme il s’agit d’un soldat, si je me fie à son odeur, je pensais qu’il aurait put m’ignorer royalement avec ma tentative de parler de la pluie et du beau temps. Mais il a décidé de me répondre. Le chat blanc reprend la parole :

"Il parait que la tempête avait découvert une ville souterraine... J'ai hâte de pouvoir y aller !!"

Sa voix laissait entrevoir de la curiosité, je comprends. Il y avait une ville sous nos pattes depuis le début… et on en savait strictement rien ! Même depuis le ciel, en hauteur, je n’ai rien vu… Pour le peu de fois que j’ai survoler le secteur. Si je me souviens bien, on m’avait dit que ça se trouvait de l’autre côté de la ville des soldats. En tout cas, je suis pas étonné que ça l’intéresse. N'importe quel chat serait intéresse de savoir qu'il y a une ville souterraine, non ? Enfin, peut-être pas, être sous terre doit être angoissant...

Hm… Tout cela me rappelle qu’il faut que je retourne à l’oasis rapidement, surtout après cette tempête. Je vais devoir me dépêcher… de l’étang à l’oasis, en un vol, ça va faire gros, mais je devrais pouvoir le faire… enfin, je verrais ça au moment de partir.

"Une ville souterraine… ça à l’air intéressant. Faudra que j'y aille, un jour ! Je me demande à quoi ça peut bien ressembler, sous terre… Si ça se trouve, il y a des créatures mutantes encore plus dangereuses que celles qui traînent à la surface, ou au contraire, quelque chose de miraculeux… Probablement qu’il y a des choses qu’on ne peut encore imaginer. Aoki, à ton avis, ça ressemble à quoi une ville souterraine ?"

Je me demande d’ailleurs de quand date cette ville… et pourquoi absolument personne n’était au courant, ou n’avait qu’une minuscule bribe de rumeur là-dessus. Et d’ailleurs pourquoi est-elle ensevelie sous le sable ? Un mystère…

Je ne peux m'empêcher de laisser s'échapper un bâillement de fatigue d'entre mes crocs. Hm... Je suis peut-être pas aussi en forme que ce que je croyais, je n'ai toujours pas récupérer depuis la tempête ?

"Excuse moi, on dirait que j'ai pas récupérer mon sommeil, ah ah..."

Je lèche ma patte un coup avant de me la passer sur le visage. Je remarque de la bout séchée derrière une de mes oreilles, et passe la griffe de mon aille dessus afin de la délogée. Je recentre toute mon attention vers Aoki, avec un regard amical. J'aimerai bien savoir ce qu'il pense de cette histoire de ville sous le sable.

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 57
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 19
Mar 11 Juil - 19:20

The reflection of the lake
ft Haemor Praester
Il vient un âge où le bonheur semble se retirer de la vie ,comme ces lacs qu'un été trop long rétrécit entre leurs rives
Haemor Praester semblait en plein réflexion intensive. Sa mine se fit pensive alors qu'il te répondait.

-Une ville souterraine… ça à l’air intéressant. Faudra que j'y aille, un jour ! Je me demande à quoi ça peut bien ressembler, sous terre… Si ça se trouve, il y a des créatures mutantes encore plus dangereuses que celles qui traînent à la surface, ou au contraire, quelque chose de miraculeux… Probablement qu’il y a des choses qu’on ne peut encore imaginer. Aoki, à ton avis, ça ressemble à quoi une ville souterraine ?

Tu pris une mine pensive et réfléchissais au propos du caméléon. Il était vrai qu'on pouvait trouver plein  de truc étrange et étonnante sous terre. Mais en vérité , qui a construit cette ville ? Est-ce que c'était des humains ou une autre race d'être vivant ? En faite, on ne connais que les humains d'ici et de cette époque mais je ne pense qu'ils avaient acquis toutes ses connaissances en quelques secondes. Donc techniquement ,il ne ressemblait pas à ça ,il y a longtemps. Comme nous, ils ont du faire une évolution...Alors que tu étais plongé dans tes pensées ,le bâillement sonore du mâle rouge te sortis de ton petit nuage.En le regardant plus attentivement ,il semblait fatigué...

-Excuse moi, on dirait que j'ai pas récupérer mon sommeil, ah ah..

Tu hochas la tête alors qu'il commençais à faire sa toilette. Tu en profitais pour bien remettre ta capuche qui remontait un peu trop sur tes oreilles. Tu reposas ta patte en pensant à la question sur les villes souterraines alors que Haemor te regardais avec compassion.Il avait raison sur les bêtes mutantes mais peut-être pouvait-on trouver des vestiges qui témoignent de l'ancienne présence d'un peuples. Peut-être des tombes ou de fossiles. Sans t'en rendre compte ,tu avais hâte que les patrouilles reviennent.Ou peux-être des écrits qui ont été sauvegardé. Ou des peintures ou des dessins.Ce qui était sûr ,c'est que la villes a été abandonné ,il y a très longtemps pour que le sable est eu le temps de recouvrir la ville souterraine... Tu avais vraiment beaucoup d'idée mais après ils faut voir si elles étaient vrai...

-Je pense qu'on peut trouver des vestiges de l'anciens peuples qui vivaient dans cette villes. Par exemple des tombes, des fossiles, des peintures ,des écrits... J'espère que les patrouilles vont trouver des choses inintéressantes. Dans ta guilde ,ils ont envoyé des patrouilles ?

Tu avais posé cette question vers le caméléon mais tu étais déjà presque sûr de la réponse.


_________________
« L’avenir, fantôme aux mains vides. Qui promet et qui n’a rien »


Merqui Snizy pour cette signa magnifique ♥️


Dernière édition par Aoki le Sam 26 Aoû - 18:44, édité 3 fois
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Ven 14 Juil - 13:49
Aoki hoche alors la tête, et réajuste sa capuche. Peut-être bien qu'il ne veut pas qu'on voit son visage... Il reste pensif quelques instants, réfléchissant probablement à ma question. Puis il répond :

"Je pense qu'on peut trouver des vestiges de l'anciens peuples qui vivaient dans cette villes. Par exemple des tombes, des fossiles, des peintures ,des écrits... J'espère que les patrouilles vont trouver des choses inintéressantes. Dans ta guilde ,ils ont envoyé des patrouilles ?"


Effectivement, il a raison, il reste certainement des vestiges du peuple qui a dut bâtir cette ville ! Je demande si c’était des humains, ou autre chose. Hm, je pencherais bien pour les humains… Après tout, c’est bien eux qui ont construit la ville, alors pourquoi pas cette ancienne ville engloutie ? Mais pourquoi l’auraient-ils abandonné ? Ou que c’est-il passer autre chose ? Le mystère reste entier. Quand aux caméléons…

"Hm… Je ne pourrais pas vraiment te le dire, je suis en chemin pour les rejoindre. D’autant plus que la plupart d’entre nous se tiennent loin des humains et des soldats, je me demande si ils auraient vraiment envie d’aller fouiller des ruines qui se trouvent de l’autre côté de votre ville… Les curieux iront voir, dont moi, certainement. Mais… peut-être bien que oui. On ne sait jamais, la tempête à..."


A peut-être causer de gros dégâts à l’oasis. L’oasis est dans le désert. Si les tempêtes l’ont atteins, je donne pas cher de l’état de cet endroit… c’est pas comme si il était si protéger du vent que ça, comme il est au beau milieu d’un désert. On va peut-être avoir besoin de bouger… et comme un tout nouvel endroit viens de ressurgir des sables, pourquoi ne pas aller chercher dedans…

Ma phrase reste en suspens, mais je finis par dire :

"… Oui peut-être bien qu’on enverra des patrouilles… Et je tiendrais à en faire partit si il y en a ! Je manquerais pas une occasion pareille de vagabonder un peu dans un lieu inconnu, ah ah ! Tout en restant sérieux, évidemment... eh eh..."

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 57
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 19
Sam 22 Juil - 19:34

The reflection of the lake
ft Haemor Praester
Il vient un âge où le bonheur semble se retirer de la vie ,comme ces lacs qu'un été trop long rétrécit entre leurs rives
Après un petit silence de réflexion, Hae repris la parole :

Hm… Je ne pourrais pas vraiment te le dire, je suis en chemin pour les rejoindre. D’autant plus que la plupart d’entre nous se tiennent loin des humains et des soldats, je me demande si ils auraient vraiment envie d’aller fouiller des ruines qui se trouvent de l’autre côté de votre ville… Les curieux iront voir, dont moi, certainement. Mais… peut-être bien que oui. On ne sait jamais, la tempête à...

Sa phrase laissait en suspens semblait flotter entre nous alors qu'un profond silence s'installait. Les traits tirés ,le matou sembla entrer dans une grande réflexion. C'est dommage que les caméléons aient peur de s'aventurer dans les ruines à cause des humains. Tu savais qu'ils avaient fait des choses atroces et tu en été même la preuve mais ils passent vraiment à côté d'une occasion en or. C'est bien qu'Hae et d'autres chats y aillent tout de même pour découvrir ce que les ruines cachaient. Vu le ton qu'avais pris le matou orangé pour me parler ,il n'avait pas peur des soldats ou des humains...Et ils avaient bien raison . Certains soldats étaient vraiment des brutes sans intelligence qui ne pensaient qu'à se battre mais les autres étaient des chats comme lui et moi. Ils n'avaient pas de provoquer des bagarres à chaque rencontre. La voix d'Hae me remonta de mon petit nuage gris.

-… Oui peut-être bien qu’on enverra des patrouilles… Et je tiendrais à en faire partit si il y en a ! Je manquerais pas une occasion pareille de vagabonder un peu dans un lieu inconnu, ah ah ! Tout en restant sérieux, évidemment... eh eh...

Il avait raison et tu espères aussi en faire partit....même si je ne sais pas si tu serais là au moment du départ. Tu te balade la plupart du temps dehors et tu ne reviens qu'au moment où il commence à faire nuit. Les patrouilles seraient partit bien avant le coucher de soleil. Tout de façon ,tu pourras toujours y aller tout seul après leurs passages. Comme d'habitude quoi......Hae avait raison sur le fait de rester sérieux. On ne savais quels dangers ,ils y pourraient avoir au fond des ruines. Ce serait possible qu'il y ait des crevasses ou des restes d'habitation qui peuvent blesser des êtres vivants. C'est pour ça qu'il faut toujours rester sérieux et attentif quand on découvre de nouveaux territoires.Tu te gratta la joue avec ta patte avant de remettre ton attention sur le caméléon.

-C'est bien que tu y ailles. Moi j'aimerais beaucoup mais je ne pense pas que je pourrais y aller...

Tu fis une pause en réfléchissant de ce que tu pourrais parler avec Hae. Pour une raison inconnu ,tu voulais continuer la conversation avec Hae. Il était très sympathique et il semblait tout aussi curieux que toi. Tu repris la parole d'une voix calme :

-Tu fais partis caméléon depuis longtemps ?


_________________
« L’avenir, fantôme aux mains vides. Qui promet et qui n’a rien »


Merqui Snizy pour cette signa magnifique ♥️


Dernière édition par Aoki le Sam 26 Aoû - 18:45, édité 1 fois
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Sam 22 Juil - 21:45
Le chat à la fourrure blanche et rouge semble pensif de nouveau, probablement qu'il réfléchissait. Puis, sortant de sa réflexion, Aoki passe sa patte sur sa joue, avant de reposer son attention sur moi, prenant la parole :

"C'est bien que tu y ailles. Moi j'aimerais beaucoup mais je ne pense pas que je pourrais y aller..."

Je penche la tête sur le côté. Cet endroit semble vraiment l'intéresser... alors qu'il ne puisse pas y aller... c'est dommage, pour le coup... Il doit y avoir tellement de choses à voir et à découvrir, aussi ! C'est vraiment dommage... Après une petite pause, Aoki parle de nouveau :

"Tu fais partis caméléon depuis longtemps ?"

Mes oreilles s'agitent dans un tic brutal. Je n'ai pas trop l'habitude de parler de moi, tout simplement que j'en dévoile toujours peu sur mon passé, ou autre qui me concerne d'ailleurs. Aussi, personne ne me l'a véritablement demander, remarque... Je lui réponds d'une voix légèrement mal à l'aise :

"Euh... ça fait un moment maintenant, oui."


C'est quand même bizarre de me dire que si mes ailes n'avaient jamais pousser, je serais un soldat à l'heure qu'il est. Ou un chat mort, si j'avais quand même réussi à me barrer. A vrai dire... en vérité, je n'ai pas spécialement eut envie de partir ou de m'enfuir -mais je reconnais que la vie en dehors de la ville m'est bien plus agréable-, mais que je me suis perdu et... que j'avais pas le moyen de rentrer. Je ne savais pas très bien voler à l'époque, mes ailes venaient de finir leur croissance. Par chance, j'ai finis par rencontrer quelques caméléons, ça m'a probablement sauver la vie. J'aurais peut-être bien put survivre avec mes ailes et ma morsure, qui sait...

D'ailleurs, je me demande si certains soldats pourraient me reconnaître. Enfin, reconnaître ma fourrure et mes ailes. C'est pas comme si j'étais rouge et jaune pétant avec des ailes larges... J'ai un rictus amusé.

"Le destin a voulu que je les rencontre avant qu'on me retrouve..."

Je remue les moustaches. Mais si ça se trouve, ils n'ont même pas essayer de savoir où j'étais passer. Et puis... c'est pas important. Ça leur aura fait les pattes, aux humains.

D'ailleurs, comme Aoki fait partit des soldats et qu'il est super sympas, j'aimerai en savoir un peu plus sur lui...

"Et toi Aoki, ça fait longtemps que tu es chez les soldats ? Ou t'es né chez eux ?"

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 57
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 19
Dim 23 Juil - 9:51

The reflection of the lake
ft Haemor Praester
Il vient un âge où le bonheur semble se retirer de la vie ,comme ces lacs qu'un été trop long rétrécit entre leurs rives
Dès la fin de ma question ,les oreilles d'Hae tiquèrent brutalement alors que ses yeux exprimaient le léger malaise. Il prit la parole d'une voix qui exprimait la petite étincelle qui animait ses yeux .

-Euh... ça fait un moment maintenant, oui.

Sa voix laissais trahir une arrière pensée qu'il n'exprimait pas à voix haute. On dirait qu'il n'avait pas fait partit des caméléons depuis sa naissance. Après c'est normal car la plupart d'entre eux venait d'abord d'une autre guilde. Comme par exemple ceux qui avait subi l’expérience des humains avant que les felinae les avaient délivré. Certains soldats sont vraiment très en colère contre les chats qui venaient les délivrer mais ça ne te faisait rien. Après ils râlaient contre les nouvelles recrues qui sont moins forts u'eux en disant qu'ils n'auraient jamais du faire partir des soldats...Tu ne comprenais vraiment pas leur façon de penser .Alors que tu remettais ton attention sur le caméléon, tu aperçu un rictus amusé avant que sa voix brise le silence.

-Le destin a voulu que je les rencontre avant qu'on me retrouve...

Tu réfléchissaient à ses paroles pour découvrir le sens qui y était caché. Il voulait surement dire qu'il faisait partit des soldats et que les caméléons l'ont aidé à sortir ou qu'ils l'ont convaincu de les rejoindre. C'est bien qu'ils fassent partit des caméléons car tu ne le voyais pas dut tout être un soldat ...

-Et toi Aoki, ça fait longtemps que tu es chez les soldats ? Ou t'es né chez eux ?

Tu remontas loin dans tes souvenirs pour essayer de retrouver un souvenir qui t'indiquerais si tu faisais parti des soldats à la naissance . Tu ne te souvins de rien à part de la cage froide dans laquelle tu étais enfermé. La peur qui t'avais animé était bien la dernière émotion que tu avais ressenti. Tu te souvins aussi du passage des humains qui t’emmenaient vers une salle blanche où tu subissais leurs expériences. Tes traits se tirèrent alors que tu essayais de chercher au plus profond de ta mémoire. Tu devais bien avoir un fragment de mémoire qui remontait bien avant ta capture.... Mais non, tu ne trouvais rien. Ton pouvoir avait pompé toute ta mémoire de chaton. Tu sentis tes muscles te relâchaient alors que ton corps fut prise d'un grand relâchement. Tu te sentais tout découragé mais pourquoi ? Tu pris la parole en remettant ton attention sur le matou rouge et orange.

-Oui ça fait longtemps mais je ne sais pas si je suis né chez eux... A vrai dire ,je ne m'en souviens pas.


_________________
« L’avenir, fantôme aux mains vides. Qui promet et qui n’a rien »


Merqui Snizy pour cette signa magnifique ♥️


Dernière édition par Aoki le Sam 26 Aoû - 18:46, édité 1 fois
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Dim 23 Juil - 15:15
Alors que je lui ai poser ma question, Aoki semble se plonger dans ses souvenirs, ce qui est étrange... Il est soldat, il devrait savoir si il est né parmi eux ou non... Le visage du chat blanc se crispe alors qu'il semble vraiment concentré, avant de se relâcher. Il est soudainement comme... découragé. J'aurais peut-être pas dut lui demander...

"Oui ça fait longtemps mais je ne sais pas si je suis né chez eux... A vrai dire ,je ne m'en souviens pas."


Effectivement, voilà qui est étrange. Il ne s'en souvient pas ? Ce n'est même plus une question de le savoir ou non, mais il l'a oublié ? Comment ça se fait ? Peut-être à cause des humains... ils font des expériences bizarres sur les chats, ce pourquoi certains d'entre nous on obtenu des pouvoirs, des pouvoirs uniques et pour la plupart surprenant... Peut-être qu'une expérience a endommagé sa mémoire ? Ou alors autre chose, que sais-je... Je devrais essayer de changer de sujet, je pense. Le fait de ne pas se souvenir de ça semble beaucoup le décourager.

"Oh... Euh, dit moi, tu as l'air de bien aimé te balader et explorer de nouveau endroit..."

Après tout, il avait envie d'aller voir la ville souterraine, alors j'en déduis que les endroits nouveaux ou qu'il n'a jamais vu l'intéresse...

"Tu penses aller où après, si tu as l'occasion de sortir de la ville comme aujourd'hui ? Il y a pas mal d'endroits surprenants... Les Monts Rocheux par exemple, il y a un lac souterrain là-bas ! Enfin... il faut faire attention de ne pas y aller à la mauvaise saison, ou alors il faut éviter de se faire prendre dans une tempête."


J'y étais aller une fois, et j'étais tomber sur le lac par hasard. Heureusement, parce que il neigeait beaucoup, et ça avait rendu ma fourrure si humide et lourde que je ne pouvais plus m'envoler ! Aussi, les bourrasques m'auraient envoyer dans les roches... D'ailleurs, par chance, j'étais le seul de passage au lac à ce moment là. J'aurais put tomber autant sur un allié que sur un ennemis, qu'il soit bagarreur ou non.

"Je pense que ce monde mérite d'être vu."

Il est vrai que j'adore vagabonder et que je ne suis jamais là où je devrais être -c'est à dire surveiller les abords de l'oasis pour voir si un danger approche-, mais aussi, c'est toujours plus intéressant de se balader, de voir de nouveau lieu qu'on découvre par hasard. De se sentir plus libre dans ce monde.

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 57
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 19
Jeu 10 Aoû - 11:42

The reflection of the lake
ft Haemor Praester
Il vient un âge où le bonheur semble se retirer de la vie ,comme ces lacs qu'un été trop long rétrécit entre leurs rives
Haemor Praester semblait gêné devant mon découragement voyant. Il n'avait pas à se rapprocher de quoi que ce soit ,c'est toi le responsable. C'est toi le chat anormal. Pourquoi ne peux-tu être comme tous les autres ? Pourquoi fallait-il que les humains te changent à ce point ? Même ta mère ne te reconnaîtrait pas derrière ce fantôme qui était désormais toi. Vie cruelle mais tu l'avais mériter même si tu ne savais pas ce que tu avais fait de mal. La voix d'Hae te sortit de tes pensées maussades.

-Oh... Euh, dit moi, tu as l'air de bien aimé te balader et explorer de nouveau endroit...

C'était vrai et tu n'aimais pas rester à un point fixe. Non il fallait que tu découvres de nouvelles choses et de nouvelles formes de vie. Il fallait que tu perses les mystères qu'entouraient la nature et tu ne t'intéresses pas au combat ou à toute les choses qui passionnent certains soldats. C'était des sujets sans intérêts et tu ne comprenais pas pourquoi cela les passionnaient.

-Tu penses aller où après, si tu as l'occasion de sortir de la ville comme aujourd'hui ? Il y a pas mal d'endroits surprenants... Les Monts Rocheux par exemple, il y a un lac souterrain là-bas ! Enfin... il faut faire attention de ne pas y aller à la mauvaise saison, ou alors il faut éviter de se faire prendre dans une tempête.

Les monts rocheux ? Tu n'y étais jamais allé mais tu les voyais depuis la ville. Montagne grise qui perçait les nuages blanc. Tu avais toujours voulu y aller mais tu n'osais pas aller si loin. On aurait peut-être besoin de toi mais à bien y réfléchir ,les soldats étaient assez nombreux pour te permettre de sortir deux ou trois jours. Cela devait être magique ...Qu'y a-t-il de plus beau que la vue des nuages et de dunes de sable qui s'étendaient à perte de vue. Et voir aussi la forêt belle et luxuriante à des endroits ? Dans ce paysage magnifique tu pouvais peut-être aussi voir la pollution et le chaos qu'avait fait les humains sur la nature. Des forêts dévastés ou il ne restait plus un brin de végétation...Alors que ton imagination divaguait ,la voix du matou orangé résonna dan ston esprit.

-Je pense que ce monde mérite d'être vu.

Il avait raison et tu avais été bien stupide de ne pas y aller avant. Tu ne leur été pas indispensable et il y a quelque chose de plus important dans ton existence que ton devoir de soldat.Tu avais trouver une nouvelle raison de vivre et tu te sentais bien plus léger. Tu avais hâte d'être le lendemain et te mettre à l'exploration. Des kilomètres et des kilomètres de terre inexploitée par les humains. Ils s'en foutaient bien si des nouveaux continentes pouvaient être découvert ou pas. Ils passaient juste leurs temps à les détruire et à changer les chats en être magique ou en monstre. Combien de chats avaient changer avec l'apparition de leurs pouvoirs ?Tu en faisais partit et tu penses que tu ne retrouveras plus jamais le Aoki d'avant. Mais est-ce ton vrai nom ? Peut-être que c'étais toi qui l'avait inventé ? Tu secouas la tête avant de remettre ton attention sur le caméléon.

-Tu as raison et c'est bien dommage que tout le monde ne s'y intéressent pas. Est-ce qu'il y a d'autres endroits qui sont intéressants à voir ?

La question était sortit tout seul et tu sentais un besoin de savoir quel endroit visiter. Hae semblait avoir beaucoup voyager et tu voulais toi aussi prendre le large et partir explorer....


_________________
« L’avenir, fantôme aux mains vides. Qui promet et qui n’a rien »


Merqui Snizy pour cette signa magnifique ♥️


Dernière édition par Aoki le Sam 26 Aoû - 18:47, édité 1 fois
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Jeu 10 Aoû - 14:37
Aoki semble réfléchir un instant, avant de secouer la tête, comme pour chasser ses pensées. Son attention revient sur moi, et il dit alors :

"Tu as raison et c'est bien dommage que tout le monde ne s'y intéressent pas. Est-ce qu'il y a d'autres endroits qui sont intéressants à voir ?"


Effectivement, mais si tout le monde s'y intéressait, peut-être que tout aurait déjà été découvert... ? Enfin, si ça se trouve le monde est infini, et il y aura toujours quelque chose à découvrir... ça serai génial. Je réfléchis l'espace de quelques secondes, pour me remémorer ce que j'avais déjà put voir...

"Euh... du côté de la mer craquelée, il y a le cimetière de coraux peut-être ? Ça fait pas très joyeux dit comme ça, mais je pense que c'est intéressant à voir... c'est un spectacle assez spécial... Si tu aimes les vestiges aussi, comme la ville souterraine, je crois qu'il y a un ancien port et une ancienne usine..."

Je plisse les yeux, toujours en réfléchissant...

"Y'a peut-être la Syl..."


J'avais penser à la Sylve et ses champignons géants, mais dans la Sylve, il y avait le quartier général des Felinae.

"... ve... Tout comptes fait, si tu pars du côté des champignons géants, ne t'aventure pas trop loin."


Tous les Felinaes ne sont pas bagarreurs ou ne déteste pas les soldats, mais il y a des Felinaes qui sont bagarreurs ou qui détestent les soldats... si Aoki veut juste explorer un peu, je vais pas non plus lui dire d'aller courir dans la Sylve sans faire attention.

"Aussi, il y a un endroit appeler la prairie carnivore... je ne sais pas si tu en as entendu parler, mais fait attention si tu passes par là-bas. J'y suis pas vraiment aller, mais on m'a dit que ça grouillait de plantes carnivores..."

C'est cool de pouvoir discuter avec quelqu'un qui aime bien découvrir de nouveau endroit et explorer. A vrai dire, comme je suis tout le temps entrain de vagabonder, souvent en passant par les arbres ou part la voix des airs, je ne discute pas souvent avec les autres... J'ai d'ailleurs l'habitude de me tenir légèrement à l'écart, en général.

J'étends mes ailes un instant afin de les dégourdir un peu, alors qu'un léger silence s'installe, et je les replie, avant de reposer mon attention vers Aoki, et de lui sourire.

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 57
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 19
Dim 3 Sep - 18:49

The reflection of the lake
ft Haemor Praester
Il vient un âge où le bonheur semble se retirer de la vie ,comme ces lacs qu'un été trop long rétrécit entre leurs rives
Hae sembla réfléchir un petit laps de temps avant de me répondre sans attendre plus.

-Euh... du côté de la mer craquelée, il y a le cimetière de coraux peut-être ? Ça fait pas très joyeux dit comme ça, mais je pense que c'est intéressant à voir... c'est un spectacle assez spécial... Si tu aimes les vestiges aussi, comme la ville souterraine, je crois qu'il y a un ancien port et une ancienne usine...

Tu te sentais captivé par ses paroles en imaginant ses lieux inhabituels et qu'on ne pouvait voir qu'ici.Le cimetière de coraux...Une image vint à ton esprit alors que ton imagination travaillait. Des grands coraux blanc comme de la neige et couverts de craquelure jonchaient la plage. Le sable qui devait être jaune était recouvert d'une fine particule blanche comme de la neige. C'était les coraux qui s’étaient cassés en des milliers de morceaux tout fin par le temps.Peut-être te trompais-tu mais tu espérais que cela soit comme ça.Pour l'ancien port et l'ancienne usine ,tu voyais de grands bâtiments délabré qui tenait encore debout malgré le temps qui s'écoulait comme du sable d'entre tes pattes. La voix du caméléon coupa nette tes pensées farfelus alors que tu te re-concentrais sur le présent.

-Y'a peut-être la Syl...

Il se se tut sans finir sa phrase et ses yeux plissés exprimaient sa concentration.

-Aussi, il y a un endroit appeler la prairie carnivore... je ne sais pas si tu en as entendu parler, mais fait attention si tu passes par là-bas. J'y suis pas vraiment aller, mais on m'a dit que ça grouillait de plantes carnivores...

Tu compris pourquoi ,il s'était auto-coupé dans sa phrase. La sylve était l'endroit où siégeait le QG générale des felinaes. il pourrait peut-être le prendre mal q'un soldat vienne y faire un tour même si ce n'étais que pour de l'exploration. Et puis ce n'était peut-être pas très approprié d'y aller alors que je savais que j'étais en plein territoire ennemi. Je ne voulais pas déclencher une bagarre ou des tensions inutiles. Je pourrais toujours aller autre part.J'avais le choix pour ce que j'allais visiter. Mais peut-être pas trop le temps ...Entre toutes les patrouilles et les entraînements des nouveaux. Je ne pouvais pas désobéir mais j'aimais mieux voyager que de combattre. A croire que je n'avais pas l'âme d'un soldat mais je ne pouvais pas partir. J'ai l'impression de ne pas faire honneur à ma mère si je part des soldats. C’est peut-être idiot ou tout simplement fou mais je n'arrive à me résoudre de l'absurdité de cette pensée.Le matou au pelage flamboyant étira ses grands ailes en un petit bruissement avant de me sourire.

-Cela me tente vraiment de visiter tous ses endroits mais je n'ai pas trop le temps. Tu as le droit de quitter pendant des jour ta guilde ?

Pour une raison inconnu, j'étais curieux de savoir comment cela se passer avec les autres guildes.Après tout, je suis sûr que ne sera jamais pareille qu'avec notre fonctionnement...

Hors RP: Excuse-moi pour ce retard 0^0


_________________
« L’avenir, fantôme aux mains vides. Qui promet et qui n’a rien »


Merqui Snizy pour cette signa magnifique ♥️
Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16
Dim 3 Sep - 20:27
Le matou blanc me réponds rapidement. Il aimerai pouvoir visiter tous ces lieux que je venais de citer -en espérant qu’il passe pas trop près des felinae non plus…-, mais malheureusement, il dit ne pas en avoir le temps. Je hoche légèrement la tête. Je comprends… il fait partit des soldats, je doute qu’il ne puisse s’absenter trop longtemps sans plus grande explication que « je suis aller visiter ». Ça m’étonnerai vraiment…

Il me demande ensuite si j’avais le droit de m’absenter pendant plusieurs jours, à l'écart des Caméléons. J’ouvre ma bouche pour répondre, mais, avant de prononcer un son, la referme. Euh… eh bien, maintenant que j’y pense, j’en sais strictement rien ! Ça m’empêche pas de partir vadrouiller tout le temps, remarque, mais je ne suis pas sûr que ce soit apprécier… ah…  Je regarde Aoki de nouveau -d'ailleurs je me demande vraiment ce qu'il a sous sa capuche, mais bon-... Hn, c’est dommage, si il avait eut des ailes lui aussi, il aurait peut être put partir explorer un peu ? Tout le monde sait que la voie la plus courte, c’est par les airs. Ça fait gagner un temps fou des fois, enfin, faut-il encore que le temps soit favorable… Oui… d’ailleurs, les tempêtes viennent de se finir, et l’air commence même à se réchauffer… A croire que le ciel a une volonté et qu’elle ne sert à qu’une chose : se foutre de nous. C’est vrai quoi… Désormais, la météo à décider de s’inverser… le soleil tape fort même non ? Tout le contraire de ce qu’on avait auparavant… bref. Il faut que j’arrête de m’égarer.

Je réponds donc à la question d’Aoki, avec un sourire gêné :

"Ah… en fait… bah… je sais pas ! Ah ah ah… J’espère que c’est pas trop grave quand même."

Je hausse les épaules. Ça ne m’empêche pas d’en douter un peu... Ah... bon, bah, j'essayerai de rester plus longtemps. La prochaine fois. Ce serait bien.

"Personnellement j’ai tendance à m’éloigner quelques temps en tout cas…"

Je reste un instant silencieux, avant de reprendre avec un léger sourire :

"Mais je suis en chemin pour les rejoindre, en tout cas."

D’ailleurs, il va bientôt falloir que je parte, maintenant que j’y pense… L'oasis, c'est pas la porte à côté non plus. Si seulement ça avait été plus près... Je marmonne :

"Hn, je ne devrais plus tarder à devoir repartir..."


HRP:
 

_________________
"La liberté ne se donne pas, on la prend" de Thomas Edward Lawrence

By moi :3 oubliez la griffe que j'ai oublier de colorier, OUBLIEZ LA

Tout le monde à du sang dans les veines... sauf mes ennemis, ils en avaient.

Ancienne Signa:
 
Messages : 57
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 19
Sam 16 Sep - 10:43

The reflection of the lake
ft Haemor Praester
Il vient un âge où le bonheur semble se retirer de la vie ,comme ces lacs qu'un été trop long rétrécit entre leurs rives
Hae ouvrit la bouche avant de la refermer rapidement. Il semblait indécis face à cette question et il ne devait surement pas savoir. Pour moi ,c'était plutôt simple... Tu étais un soldat et tu ne pouvais pas t'absenter trop longtemps sans les informer. Tu pense qu'il s'en foutait un peu de savoir là où tu allais... Mais bon ... Tu ne pouvais pas partir sans laisser aucune trace. Cela s’appelait de la politesse et -dans ce mode- on l'a quelque peu oubliée. Le matou orangé te regarda mais tu savais qu'il avait l'esprit ailleurs. Ton regard dériva sur ses ailes ,imposantes dans son dos. Elles étaient vraiment très belle et il devait bien voler avec. En quelques sortes ,elles lui permettait aussi de voyager loin et cela devait être beaucoup plus rapide que sur terre. Mais comment faisait-il pour partir quand le temps en faisait des siennes ? Tu le vois mal voler quand il pleut des cordes. Cela devait être trop compliqué et le vent l'emporterait avant qu'il ait pu atterrir sur la terre ferme. De plus, son long pelage sera alourdi par la pluie et cela rajoutera donc un poids en plus. Malgré ça, tu aimerais bien avoir des ailes toi aussi. Grâce à elle ,tu pourrais voler n'importe où, n'importe quand.... Mais il fallait pas trop rêver car tu ne pouvais pas les avoir. Cela ne marchait pas comme ça et puis -peut-être- que tu ne les méritais pas... La voix du caméléon te sortis de tes pensées vagabondes :

-Ah… en fait… bah… je sais pas ! Ah ah ah… J’espère que c’est pas trop grave quand même.

Il haussa les épaules te tu te demandas pourquoi cela ne le dérangeait pas plus que ça. N'avait-il pas une famille là-bas ? Bon après tout ,tu le comprends car si c'était un grand voyageur cela ne devait pas le déranger de partir longtemps. En y réfléchissant c'étais aussi le cas pour toi sauf que rien ne te retenais chez les soldats. Et tu te demandes même pourquoi ,tu ne les quittes pas ... Mais même si tu le faisais ,qui voudrait bien de toi ?

-Personnellement j’ai tendance à m’éloigner quelques temps en tout cas…

Il resta silencieux avant de reprendre la parole, un sourire flottant sur ses babines :

-Mais je suis en chemin pour les rejoindre, en tout cas.

Tu levas la tête vers le ciel et vit que le soleil était en train de décliner. Une légère couleur rose baignait le ciel. C'était vraiment beau et tu aimais voir les couchers de soleils.Tu te sentais bien mais pourtant il te manquait quelque chose. Comme un trou dans ton cœur qui attendais d'être rebouché. Tu n'avais aucune idée de quoi cela pourrait être mais tu espérais le découvrir bientôt.... Mais avant il faudra que tu patiente encore et encore.Pendant une année ou quelques jours...Tu n'en sais rien mais tu attendras. Tu savais pertinemment que tu ne pouvais pas tout apprendre de force et que la connaissance venait au fur et à mesure. Il fallait juste être patient et le mériter, le moment venu. Haemor Praester marmonna :

-Hn, je ne devrais plus tarder à devoir repartir...

Tu le regardas et tu savais que tu devais aussi repartir dans ta chambre grise. Pour le caméléon ,il devait surement aller à l'Oasis. C'est vrai que c'était loin et il devait partir dans les minutes qui viennent pour arriver avant que la nuit tombe. Tu pris la parole d'une voix étrangement amicale :

-Moi aussi... J'espère pouvoir te revoir dans l'avenir.

Tu ne sais pas pourquoi tu avais prononcé ses paroles mais tu sentais que tu voudrais le revoir plus tard. C'était un chat vraiment sympathique et très gentil. Tu espères qu'il continuera ses escapades dans ce monde et qu'il ne lui arrivera rien. Tu ne comprenais pas pourquoi ,tu pensais cela mais cela n'avait aucune importance. Pas aujourd'hui en tout qu'à...

Hors RP: Tant mieux x) Fin ?


_________________
« L’avenir, fantôme aux mains vides. Qui promet et qui n’a rien »


Merqui Snizy pour cette signa magnifique ♥️
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: Zone en Mutation :: L'étang-
Sauter vers: