Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Juste un autre voyage dans les tunnels ~ Pv Nokken
Messages : 474
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 17
Dim 18 Juin - 2:09



Juste un autre voyage dans les tunnels
Pv. Nokken

« Marcher seul dans les ruines et se noyer dans les ténèbres de l'oubli »


Le soleil était caché.
Dissimulé derrière une épaisse barrière de nuages gris, ne diffusant qu'une vague lumière blanche qui peinait à éclairer les recoins du monde extérieur. Les égouts seraient probablement aussi noirs que de l'encre, ne laissant que trop peu de lumière à nos pupilles pour que nous puissions distinctement voir le monde qui nous entoure. Cette patrouille promettait d'être... spéciale. D'autant plus que je ne connaissais pas encore l'identité de celui qui m'accompagnerait.
J'étais loin de connaître tous ceux qui vivaient à mes côtés, nous étions trop nombreux, et ceux qui mourraient étaient autant à être renouvelés. Allait-il encore falloir que je me coltine un de ces novices inexpérimentés pour lesquels une patrouille semblait être un jeu ? Ou un véritable combat ?
Je me levais péniblement, observant d'un oeil circonspect le monde autour de moi. La foule était assez dense, tous les soldats se massaient à l'intérieur de la caserne, au chaud. Je cherchais du regard qui je pouvais bien être sur le point de rejoindre.
Il me sembla voir un soldat attendre nerveusement mais j'osais à peine le regarder, espérant qu'il ne s'agisse pas de lui.
La sonnerie du retour aux entraînements sonna et en un instant la salle fut presque vide de tout monde. Il ne resta que quelques vétérans bougons et des frais sur-excités. Ne resta que l'étrange mâle au pelage presque bleu et aux yeux verts.
Le dévisageant d'un air peu convaincu, je remarquais son étrange queue de poisson et les algues qui semblaient jaillir de ses articulations.
J'en avais souvent vu des physiques spéciaux, mais jamais un semblable à celui-ci. Je devais lui sembler normal, d'un pelage noir comme la nuit et aux yeux dorés mais n'ayant aucun signe distinctif plus marquant que mes griffes couleur poison. Même mon éternelle chaîne était posée sur le côté depuis longtemps.
Résigné, je m'avançais donc vers lui, constatant qu'il était trop jeune pour être déjà affecté à une brigade. Il devait encore être un bleu.

« Salut, je suis Yin, soldat de seconde ligne. J'espère que tu es prêt à arpenter les égouts. »

Sans prendre la peine d'attendre une réponse, j'avançais en direction de la sortie. Il fallait que nous sortions maintenant, sinon nous n'aurions jamais le temps de prendre la relève avant le départ de la patrouille précédente. J'entendais ses pas derrière moi mais il m'exaspérait déjà, incapable d'avancer assez vite pour me rejoindre.

~ Code par Yin ~

_________________
Trembles tu de peur en attendant mon nom ?
Crains tu de m'apercevoir ?
Si ce n'est le cas prépare toi à la peur de ta misérable vie...
Merci à vous pour vos dessins de mon Yin <3:
 
Un lien avec Yin ? Ici ! 
Messages : 1123
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 16
Dim 18 Juin - 14:13
Ce jour était un jour très spécial pour moi:

Pour la première fois depuis mon arrivée ici, j'étais envoyé en mission avec un supérieur ! C'était ma vraie première mission, et j'étais fébrile à cette idée. Non pas que je sois trop jeune, j'estimais mon âge à quatre ans, peut être cinq, mais mon arrivée ici était encore récente et je n'avais que le rang de Bleu... C'était l'occasion de prouver ma valeur devant un soldat, première étape avant de la prouver face à la guilde !

Une véritable forêt dense de chats m'entourait et je me sentais mal à l'aise, j'avais vécu les premières années de mon existence entièrement seul et autonome, et me faire ainsi bousculé n'étais pas du tout habituel. Petit à petit, les chats se dispersèrent jusqu'à ce qu'il ne reste que moi et un soldat âgé à fière allure, qui avait l'air assez énervé. Je n'osais pas vraiment m'approcher de lui et fut soulagé quand il s’avança vers moi le premier. Il avait un pelage sombre qui rehaussait la couleur dorée de ses yeux et des griffes d'une étrange couleur violette.

« Salut, je suis Yin, soldat de seconde ligne. J'espère que tu es prêt à arpenter les égouts. »

Les égouts ? Et bien, je n'avais pas trop envie d'y aller, mais oui j'étais prêt ! J'allais sans doute finir crasseux, mais je ne devais pas faire mon précieux maintenant ! Un soldat sait se salir les pattes ! J'ignorais pourquoi on m'envoyait ici pour ma première mission, peut être car je savais nager ? Ou peut être qu'il s’agissait d'un hasard total...

Pris dans mes pensées, je n'avais pas vu Yin s'en aller ! Je le rejoignait en trottinant mais restait à la traine, il était bien plus grand et rapide que moi ! Déterminé à me rendre aussi utile que possible, accélérais l'allure pour remonter à son niveau et m’efforçais de suivre le pas.

-Enchanté Yin ! Je me nomme Nokken, je suis un bleu. En quoi consiste la mission aujourd’hui ?

Je laissais le silence s'installer, pesant, en attente d'une réponse du soldat de econde ligne tout en m’interrogeant sur son pouvoir, son caractère... J'étais en réalité assez effrayé à l'idée de me retrouver enfermé dans un lieu sombre mais je savais que la peur n'avais pas de place ici. je relevais la tête et prenais un air digne d'un soldat, déterminé et fier. J'allais leur montrer, à tous, ce sont j'étais capable !

_________________




Merci à Elidea !

Merci à tous les artistes! :
 
Messages : 474
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 17
Mar 11 Juil - 1:32



Juste un autre voyage dans les tunnels
Pv. Nokken

« Marcher seul dans les ruines et se noyer dans les ténèbres de l'oubli »


Le mâle bleuté trottinait derrière moi, avant d'accélérer le pas et de revenir à mon niveau. Il semblait plein d'entrain, ce qui me fatiguait à l'avance : gérer les coups de folie des nouveaux, très peu pour moi. Malgré tout quand il prit la parole pour me dire son nom, je ne pouvais que constater que sa voix était mélodieuse, ce qui m'aiderait à calmer les envies de meurtre qui me prennent à chaque fois qu'une voix de crécelle interrompt mes pensées, et qu'il n'était peut-être pas aussi excité que ce que j'avais cru de prime abord, ce qui serait probablement une bonne chose.

« Enchanté Yin ! Je me nomme Nokken, je suis un bleu. En quoi consiste la mission aujourd'hui ? »

Je ne répondis pas instantanément, pour plusieurs raisons. Tout d'abord je souhaitais me concentrer sur la route, la tempête avait soulevé de nombreux débris et le risque de se perdre était bien plus réel qu'auparavant. Ensuite, je souhaitais tester sa patience : s'il savait se taire et prendre sur lui le temps que je réponde tout irait bien, mais s'il commençait à me harceler ou à me parler plus fort dans les oreilles comme si j'étais aussi sourd qu'un papi, cela n'allait pas me plaire du tout. Du coin de l'oeil je le vis prendre un air fier et déterminé, et je du réprimer un grognement amusé. Dans les égouts personne ne le verrait, et, de toute façon, il n'était encore qu'un bleu, c'est à dire un soldat d'un rang peu glorieux. Il n'avait pas grand chose à prouver.
Je me décidais enfin à répondre à ses questions alors que nous venions de tourner sur la droite, dans une grande rue dont le bitume détruit laissait de larges failles où s'était engouffré le sable.

« Nous allons prendre la relève de la patrouille de garde, c'est à dire que nous allons parcourir les égouts à la recherche d'éventuels intrus ; que nous devrons tenter de tuer ou chasser un maximum de créatures pour éviter qu'elles n'envahissent la ville ; et que nous devrons à la fin faire un rapport sur l'état des tunnels que nous avons parcouru. Il faudra aussi que tu me dises quel est ton pouvoir, nous pourrions en avoir besoin dans le cadre d'un combat, mais tu n'es pas obligé de le faire maintenant. A vrai dire je préférerais que tu me le dises au dernier moment, quand nous rentrerons dans les égouts, j'ai peur de me déconcentrer entre temps et d'oublier. »

Je soupirais à l'idée de devoir révéler mon pouvoir qui était aussi ma meilleure arme en cas de surprise à un soldat que je connaissais à peine, mais repris tout de même d'une voix empreinte d'une fierté réprimée :

« Quand à mon pouvoir, puisqu'il faut que je te le dise, il est de me transformer en ombre. Je deviendrais invisible et immatériel, mais ce ne sera pas pour autant que je ne serais pas là donc ne panique pas si tu me vois soudainement disparaître surtout. De plus, s'il le faut, je pourrais toujours te parler et je t'entendrais de même. »

Au loin devant nous le sol s'inclinait, signe que nous étions proches de l'arrivée. Je n’accélérais pourtant pas la cadence, me doutant que Nokken ne parviendrait pas à me suivre puisqu'il déployait déjà des efforts de vitesse pour rester à mon niveau. En plus d'être mince, ma taille et mes muscles taillés pour la vitesse étaient mes deux autres atouts qui me permettaient de distancer facilement n'importe quel félin, sauf ceux dont c'était le pouvoir, évidemment. Face à nous se trouvait une petite cuvette, descendant très bas, si bas qu'un tunnel s'ouvrait dans son flan. Un éboulement avait du se produire à cet endroit, le sol s'était effondré sur cette partie des égouts, ensevelissant ce qui aurait pu être une ouverture et laissant juste en face l'autre moitié du tunnel, c'est à dire un passage suffisant à ce que même les plus grands chats rentrent sans risquer de se cogner la tête. Etant à taille humaine les tunnels étaient immenses pour nous, mais nous nous acquittions de cette tâche pourtant ingrate avec rigueur, puisqu'il en allait de notre sécurité.
Je me glissais donc précautionneusement dans la faille et atterrit sur le sol de béton froid et humide, juste à temps pour distinguer au loin les deux autres soldats qui venaient vers nous. Je les connaissais tous les deux, et une pointe de jalousie naquit dans mon coeur alors que je gardais une apparence calme. Le mâle blanc et or me salua avec un plaisir non dissimulé - était-il du au fait de me voir ou de pouvoir s'afficher avec elle ? - et je ne pus m'empêcher de dévisager étrangement ses yeux qui étaient lumineux dans la pénombre souterraine. La femelle calico, elle, me lâcha un grand sourire, ses yeux turquoise pétillants de joie, ses grandes ailes repliées sur son dos.
J'ignorais totalement si le soldat qui m'accompagnait les connaissait, mais il fallait bien que nous échangions quelques mots afin de savoir quelle direction prendre :

« Bonjour Shimizu, bonjour Lùz. Nous venons prendre la relève, j'aurais besoin de savoir quelle partie des égouts vous avez patrouillé ?

- Nous sommes partis vers l'est et sommes remontés jusqu'à la zone nord est, avant  de redescendre par le tunnel qui traverse la ville du nord au sud, répondit calmement le mâle.

- Très bien, nous irons donc à l'ouest, merci. »


J'encourageais ensuite le jeune bleu à me suivre, et nous nous enfonçâmes tous deux dans les tunnels pour nous faire engloutir dans la pénombre obscure.
~ Code par Yin ~

_________________
Trembles tu de peur en attendant mon nom ?
Crains tu de m'apercevoir ?
Si ce n'est le cas prépare toi à la peur de ta misérable vie...
Merci à vous pour vos dessins de mon Yin <3:
 
Un lien avec Yin ? Ici ! 
Messages : 1123
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 16
Mar 18 Juil - 16:08
Un flot d'informations venait de m'engloutir et je pataugeais mentalement, tentant de trier les paroles du mâle imposant. ce que j'avais retenu, c'est que j'allais marcher avec lui dans les égouts pour voir si des animaux y trainait, et les chasser / les battre si il le fallait. C'était simple, clair et précis. Je grimaçais un peu, le combat n'était pas vraiment mon point fort. J'étais bien plus doué en communication qu'en coups de griffes, et je risquais fort de ne pas être très utile...

Mon pouvoir ? Je préférais le laisser secret pour l’instant... Au vu du siens, il rirait bien de moi en apprenant que je devais chanter pour hypnotiser les gens. Un maître des Ombres face à un chanteur, je faisais office de faire- valoir... Une pointe de honte et de jalousie me piqua le cœur et l’excitation de la mission s’effaça un peu.

Nous entrâmes finalement dans les égouts, caverne immense faite pour les hommes, prête à nous engloutir. Yin avançait bien plus vite que moi et je le suivit rapidement, sans prendre plus le temps de regarder les lieux. Ils étaient affreux, de toutes façons... Moi qui aime les belles choses ! Une odeur d'humidité me prit à la gorge, mais pas la bonne humidité des Marais, noooon, l'humidité nauséabonde de l'eau croupie...

Deux chats avaient l'air d'attendre notre venue. Un mâle au beau pelage et une femelle ailée aux yeux magnifiques. Ils ne me disaient pas grand chose ces deux là, mais ils sentaient le soldat - en plus des égouts-. Ils discutèrent avec Yin, qui avait un air étrange. Je restais coït jusqu'à ce que mon supérieur vienne me retrouver pour m'indiquer notre destination : l'Ouest.

Nous reprîmes la marche dans ces tunnels. Étrangement, je n’étais pas aussi inquiet qu'au début. Mes yeux désormais acclimatés au noir me permettait d'observer les tunnels et je réalisais bien vite que, si ennemi il y avait, nous le verrions arriver de loin. Chaque bruit se répercutait sur les parois et je tentais d'être le plus silencieux possible afin d’éviter de signaler notre présence aux égouts entiers. J'étais bien plus bavard au début de la mission et la changement de mon caractère devait être radical. Petit à petit, je me détendais Les tunnels semblaient s’étendre à l'infini, un vrai labyrinthe et prenais les réflexes du bon chasseur : attentif, souples, concentré.

Je jetais des coups d’œil fréquents à mon acolyte afin de ne pas le perdre de vue. Rien ne semblait troubler le calme des lieux, et je ne distinguais rien d'étrange, mis à part l'odeur fine et effacée d'autres félins... Soldats ? Solitaires ? Ou bien Sauvages ? Elle ne semblait pas récente, mais la prudence me fit avertir Yin. Je m'approchais de lui en silence et murmurais :

- J'ai sentis quelque chose dans ce couloir, une odeur de chat assez ancienne, deux ou trois qui seraient passés en même temps...Et...Aussi, en ce qui concerne mon pouvoir, il s'agit de plonger en hypnose quiconque m'entends chanter... Voilà.

J'essayais de ne pas montrer ma gène, inutile de tendre le bâton pour me faire battre.

_________________




Merci à Elidea !

Merci à tous les artistes! :
 
Messages : 474
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 17
Mar 18 Juil - 18:02
détails
Juste un autre voyage dans les tunnels
Marcher seul dans les ruines et se noyer dans les ténèbres de l'oubli
Pv Nokken
Ʃkaemp はは ™

Chaque tunnel laissait la place à une demi-douzaine de débouchés, quiconque ignorant où il se trouvait risquait bien de ne jamais retrouver son chemin dans ces galeries, sauf s'il trouvait enfin quelqu'un qui ne le tuerait pas. Heureusement pour moi et Nokken, je connaissais parfaitement les moindres recoins de ce dédale grâce à une véritable carte mentale que je gardais bien au chaud dans ma mémoire. Mes oreilles étaient sensibles aux moindres bruits et mes yeux habitués à l'obscurité ambiante me permettaient de remarquer les plus petits détails de ces galeries. Le bleu à mes côtés semblait aussi avoir compris qu'il fallait ici faire le moins de bruit possible, puisqu'il avançait bien à pas de loup. Je le regardais d'un air légèrement admiratif bien que je ne le lui montrais pas, puisqu'il était sûrement plus silencieux que moi. Le voir ainsi marcher m'inspira une idée que je mis immédiatement à exécution : je ne fis fondre dans l'ombre que le bout de mes pattes, comme si j'étais en train de voler. Bien sûr je pouvais discerner les volutes noires qui les avaient remplacées, semblable à une fumée noire et mouvante, mais ce ne serait pas le cas pour les autres. Je retins un léger bâillement, sans relâcher ma concentration, pour ne pas laisser la "fumée" se dissiper, puisqu'après tout il s'agissait de mon énergie.
Nous étions tous deux silencieux, semblables à deux chasseurs et marchant d'une démarche souple, détendue mais concentrée. Je notais du regard la présence d'une large fissure de laquelle suintait un liquide coloré. Il faudrait donc prévenir une équipe de réparation, pour qu'ils viennent colmater la brèche. Nous continuâmes d'avancer, faisant de larges détours pour bien vérifier chaque tunnel et s'assurer que nous ne négligions rien. Alors que je passais devant un tunnel, perdu dans mes pensées, Nokken s'arrêta, comme pris d'une intense réflexion. Je m'arrêtais et humais l'air à mon tour, me demandant ce qu'il pouvait bien avoir senti. Il s'approcha de moi et me murmura discrètement :

«  J'ai sentis quelque chose dans ce couloir, une odeur de chat assez ancienne, deux ou trois qui seraient passés en même temps...Et...Aussi, en ce qui concerne mon pouvoir, il s'agit de plonger en hypnose quiconque m'entends chanter... Voilà. »

Il n'avait pas l'air très à l'aise, et je me demandais si c'était à cause de son pouvoir assez peu original et clairement pas indispensable dans une telle mission ou de l'odeur qu'il avait senti. Peu importait. Je revenais sur mes pas et constatais que j'avais bien manqué ce fumet discret, dissimulé derrière l'odeur d'eau croupie qui régnait ici. Je constatais d'un coup que, sans m'en rendre vraiment compte, j'avais cessé d'utiliser mon pouvoir et que mes pattes étaient redevenues normales. Grimaçant, je passais la tête dans l'ouverture du tunnel.
Je sentis mes poils se hérisser en reconnaissant l'odeur si familière de nos ennemis. Le bleu avait raison, des intrus avaient bien empruntés ce tunnel, mais il s'était trompé sur une chose... Les marques étaient bien plus récentes. Ils avaient probablement du se tremper dans l'eau des égouts, prenant ainsi son odeur et masquant leur présence. D'un signe de la tête j'indiquais à Nokken de me suivre, tout en lui faisant comprendre qu'il fallait faire le moins de bruit possible. Dans un mouvement furtif, je fondais dans les ombres, mon corps devenant aussi léger qu'une plume et complètement invisible. J'ignorais si le bleu allait me suivre même si j'avais disparu, mais j'étais trop concentré pour y prêter attention. Je remontais la piste jusqu'à une sortie, un vulgaire trou dans la terre qui menait à une sortie puisque la lumière grise de ce ciel nuageux parvenait déjà à nos yeux.
Sentant comme un millier de fourmis me courir sur le corps à cause de ce contact indirect, je me dépêchais de réapparaître, avant de grimper dans le conduit et de revenir à l'air frais. Jetant un bref coup d'oeil, je constatais que nous n'étions pas loin du sentier puisque je discernais celui-ci à quelques pas derrière des arbres. Je grimaçais largement. Il n'était pas bon d'avoir des failles dans la sécurité, et ceci en était clairement une. Je hélais Nokken pour qu'il sorte à ma suite, et m'indique ce qu'il pensait de cette situation : il était temps qu'il fasse ses preuves. J'avais bien sûr déjà toutes les réponses, et je savais que nous ne courions aucun risque puisqu'ils étaient partis depuis longtemps, plusieurs heures au moins.

« Que peux-tu me dire sur les chats qui sont sortis par ici ?  Si tu trouves tout ce que moi j'ai vu, tu devras pouvoir me dire leur nombre, leurs sexes, éventuellement une estimation de leur âge, depuis quand il sont partis et ce qu'ils sont venus chercher en ville. »

J'te laisse bien évidemment tout inventer, à toi d'être créative ^^ mais je pensais retourner dans les égouts immédiatement après êwê
PS : Je pensais que la "chose" venue cherchée aurait pu être un chaton transformé qui se serait enfuis avec eux :'3


_________________
Trembles tu de peur en attendant mon nom ?
Crains tu de m'apercevoir ?
Si ce n'est le cas prépare toi à la peur de ta misérable vie...
Merci à vous pour vos dessins de mon Yin <3:
 
Un lien avec Yin ? Ici ! 
Lun 21 Aoû - 21:41
Up
Messages : 161
Date d'inscription : 06/03/2017
Age : 14
Dim 1 Oct - 12:54
J'archive ( si vous voulez le récupérer envoyez moi un mp ^^ )

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage dans la jungle [CLos]
» Diane Aileen Carter - Se révolter ou s'adapter, il n'y a guère d'autre choix dans la vie.
» Voyage dans l'immensité russe
» Voyage dans le foin...
» " - Mis à part ça, tu fais autre chose dans la vie ? "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: