« Sur cette terre déchue, seule la survie prime » - Le Passeur.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Une Caméléonne assez…spéciale [Ft.Nua]



x Messages : 179
x Date d'inscription : 14/10/2016
x Age : 51


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
28/100  (28/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 16 Juin - 11:47





Une Caméléonne assez...spéciale ~

Ft Nua




La noiraude était en mission de « récupérable ». Bien-sûr pour ça , elle devait atteindre l'immense carcasse d'avion qui formait un petit , petit , point à l'horizon. C'est sûr que si Tsuka ne se plaignait pas tout les jours sous les moustaches de Dariel il ne l'aurait pas attribuer cette mission. Elle aurait dut fermer sa bouche. La Felinae se mit à courir. Il fait trop chaud pour ce promener surtout que se paysage lui rappelais Candle. Cette douce défunt… L'avait à peine connu mais quand elle avait disparu , son traumatisme s'étais réveiller. Perdre Orion…Candle… Elle perdait tout. Alors , elle à appris à contrôler ces pouvoirs. Pour eux.

C'est aussi peut-être par pitié que Dariel lui à donner cette mission ? Car a pars ce plaindre , la féline restait assis à broyez du noir.

Tsuka valsait entre les différentes pièces métallique qui reposait maintenant dans le sol graineux. Vivement l'arriver ! La chatte noir n'aimais pas beaucoup mettre ces coussinets dans le sable brulant. Elle trottait rapidement dans cette substance chaude. L'air était insoutenable , la Felinae haletait beaucoup. Soudain , elle vu quelques choses d'extraordinaire :

La carcasse d'avion , sa périme. Et ça à des côtes !
~Code by Yin~

_________________
Invité as-tu peur de la solitude ?


Référence : MERCI WASPH !:
 

Mes délires CB !! :
 

Merci les Artistes ! :luv: :
 


Tsuka doute des guildes Vert Pomme

AdminAdmin


x Messages : 55
x Date d'inscription : 02/06/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
10/100  (10/100)
Agilité:
18/100  (18/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 18 Juin - 18:06


◄► Une Caméléonne assez spéciale ◄►

I want to live a life like that
Live the life of the faithful one
Wanna bow to the floor
with everybody else want to be someone
I want to make some love
I don't want no enemies
It's the curse of a man
Always living life, living live, living just to please
I'm overboard
I'm self-destructive
And self-important
And I'm anxious
Oh I'm self-assured
I'm nervous
And I'm pacing
Il faisait chaud. Comme toujours dans le désert.
Il n'y avait pas un centimètre carré de l'horizon qui n'ai été envahi par le sable et la chaleur. Le ciel était bleu, éclatant, tâché d'un soleil immaculé qui dardait ses rayons de chaleurs vers la roche en poussière. Chacun de ses pas était plus dur que le précédant, l'échauffement de l'air lui collant à la peau et trempant sa fourrure de sueur.
Elle ne se sentait pourtant pas si mal. Elle n'avait pas peur, ne ressentait presque rien à vrai dire. Rien d'intéressant. Rien qu'elle n'ai déjà connu. Mais elle ne se sentait pas vide pour autant, au contraire, se sentant libérée de l’oppression de l'oasis presque détruite et de la peine de ses camarades. Elle fredonna pour se donner du courage, pour toujours ressentir cette envie d'avancer.

« Qui sait depuis combien de temps
Je suis réveillé maintenant ?
Les ombres dans mon monde ne dorment jamais
Et elles ne cessent m'appeler
Elles me montrent du doigt
Qui sait ce qui est vrai ?
Les lignes ne cessent de s'affiner
L'âge ne m'a jamais rendu plus sage
Mais je continue d'avancer encore et encore et encore... »


Elle ne savait pas d'où lui venait les paroles, mais elles coulaient naturellement hors de sa bouche, sans qu'elle ai besoin d'y réfléchir. Alors qu'elle s'avançait, elle discerna une forme grise indistincte au loin. Curieuse, presque insouciante, elle avança vers l'immense rocher brillant. La lumière qui se réfractait sur la paroi l'éblouie et elle se retrouva obligée de plisser les yeux. On aurait dit du métal, cette étrange matière utilisée par les humains pour leurs constructions contre-nature.

« Qu'est-ce que c'est que cette chose ? »

Le son de sa voix la rassura, la potentielle présence d'humains ou de soldats la terrifiant. Elle ne sentait pas le fumet tant redouté mais il lui semblait bien discerner une odeur... différente de la sienne.
Elle crut que son coeur allait se liquéfier...

"Oh non..."

_________________
All my life I've been searching for something I won't ever find : safety



Merci trop beaucoup ma Dodue chérie pour ce magnifique kit :luv: :omagad:



x Messages : 179
x Date d'inscription : 14/10/2016
x Age : 51


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
28/100  (28/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 25 Juin - 15:19





Une Caméléonne assez...spéciale

Ft Nua




Tsuka avait entendue du bruit. Une illusion ? Elle se mis en position dans le sable. Son ventre brûlait au contact de cette masse chaude. Elle avança furtivement , humant l'air chaude. Quelqu'un , un autre chat. Ce n'est ni un domestique , ni un soldat , ni un felinae. Enfin " une " car c'est une femelle. La noiraude avait maintenant à la place de pupille ronde ,deux feinte verte brillante. Avant le dernier tournant de la carcasse elle se mit à courir.

Soudain , elle percuta quelque chose, surement la chatte. Ils se mirent à rouler en tonneau longtemps dans le sable avant d'être séparées par une dune. Tsuka cracha du sable. C'est dégoûtant. Elle se remis en tremblant sur ces pattes , la Felinae avait mal partout. Elle s'étira et sortis par la même occasion ces griffes. SI c'est une ennemie , elle sera sans merci.

Elle s'approcha donc de la boule de poil blanche , celle-ci était encore à terre ? Elle enfuis son museau dans la sienne pour mieux la humer , du sable était rentrez dans celui-ci et la chatte avait une folle envie de humer. Elle se retira brusquement , se cambra et éternua plus d'une fois. * MAIS SA FAIT MALLL ! * hurlais l'esprit de l'intrépide femelle.

Elle se gratta férocement le nez de la patte , griffes rétracter fessant dos à l'inconnue qu'elle avait complètement oublié

- " Bravo Tsuka ! Voilà ce qu'il arrive quand on fait n'importe quoi dans le sable !
Qu'elle Felinae tu fais !!! "
grommela et se gronda t-elle
~Code by Yin~

_________________
Invité as-tu peur de la solitude ?


Référence : MERCI WASPH !:
 

Mes délires CB !! :
 

Merci les Artistes ! :luv: :
 


Tsuka doute des guildes Vert Pomme

AdminAdmin


x Messages : 55
x Date d'inscription : 02/06/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
10/100  (10/100)
Agilité:
18/100  (18/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 5 Juil - 1:31


◄► Une Caméléonne assez spéciale ◄►

I want to live a life like that
Live the life of the faithful one
Wanna bow to the floor
with everybody else want to be someone
I want to make some love
I don't want no enemies
It's the curse of a man
Always living life, living live, living just to please
I'm overboard
I'm self-destructive
And self-important
And I'm anxious
Oh I'm self-assured
I'm nervous
And I'm pacing
Alors que Nuazù avançait prudemment, ses grands yeux à la recherche d'indices sur la nature de l'individu qui se trouvait ici. Son ouïe lui indiquait une marche rapide un peu plus loin, ses vibrisses captaient les moindres frémissements de l'air, mais ce fut surtout son odorat qui lui apporta la meilleure réponse aux questions qu'elle se posait.
En effet, quelle ne fut pas sa surprise de reconnaître cette odeur !
Pas de soldat ou de solitaire, mais bien une felinae, qui, si elle ne devait probablement pas se souvenir d'elle, dont la caméléon arrivait à se remémorer le nom. Si toutes les deux n'avaient jamais vraiment été en contact ou tout simplement proche, Nuazù avait une bonne mémoire des noms et des personnes. Innocente, un peu tête en l'air et intrépide, voilà ce qui semblait décrire Tsuka, tout du moins quand elle était petite. La chatte gris clair [attention, Nuazù n'est pas blanche /!\] n'avait absolument pas peur, elle se sentait au contraire très calme, un peu curieuse à l'idée de revoir quelqu'un qui ignorait ce qu'elle était devenue. En effet, elle en avait fait du chemin depuis le fond de sa tanière crasseuse, devenue une Caméléon influente, atteignant même le poste de Conseillère ! Dire qu'il avait fallu passer par deux morts pour qu'elle puisse atteindre ce stade...
Ce fut à cause de ce voyage dans ses pensées qu'elle ne vit ni n'entendit, au détour d'un virage, la course de la femelle noire qui vint la frapper de plein fouet. Sans comprendre ce qui se passait réellement, elle se retrouva à rouler dans le sable avec l'autre chatte jusqu'à ce qu'une dune les sépare. Sonnée, incapable de se redresser, elle ouvrit les yeux et ne distingua qu'une vue floue du ciel, comme si le monde ne cessait de tourner devant ses yeux. Il lui sembla sentir, tout contre son dos, une petite pression, mais elle cessa vite pour laisser place à des éternuements tonitruants et un grommellement presque indistinct :

« Bravo Tsuka ! Voilà ce qu'il arrive quand on fait n'importe quoi dans le sable !
Quelle Felinae tu fais ! »


Elle se remit difficilement sur ses pattes, légèrement perplexe, chose qui ne lui arrivait que rarement. Elle retrouva presque instantanément son caractère placide et insensible, affichant un visage neutre de toute émotion. Si elle n'appréciait pas se faire rentrer dedans et secouer de la sorte, ça ne l'avait pas mise en colère pour autant. Après tout, elle était incapable de ressentir cette émotion, donc peu lui importait.
Elle parla donc d'une voix assez calme, presque curieuse, chose qui ne lui arrivait que très rarement :

« Tu es Tsuka c'est ça ? Je suis Naù, même si on m'appelle Nuazù maintenant... Je sais pas si tu te souviens de moi ? Si tu ne te souviens pas de moi ce n'est pas grave, je suis partie des felinae pour rejoindre les caméléons il y a maintenant plus de 18 lunes, tu n'étais pas beaucoup plus vieille qu'un chaton. »

_________________
All my life I've been searching for something I won't ever find : safety



Merci trop beaucoup ma Dodue chérie pour ce magnifique kit :luv: :omagad:



x Messages : 179
x Date d'inscription : 14/10/2016
x Age : 51


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
28/100  (28/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Ven 7 Juil - 14:42





Une Caméléonne assez...spéciale

Ft Nua



« Tu es Tsuka c'est ça ? Je suis Naù, même si on m'appelle Nuazù maintenant... Je sais pas si tu te souviens de moi ? Si tu ne te souviens pas de moi ce n'est pas grave, je suis partie des felinae pour rejoindre les caméléons il y a maintenant plus de 18 lunes, tu n'étais pas beaucoup plus vieille qu'un chaton. » dit quelque chose derrière elle sur un ton calme et légèrement curieux

Tsuka releva la tête et les yeux écarquillé se retrouna vers la voix. La Camélonne grise la regardait de ces yeux bleu/violet. Tsuka perdit sa langue. La ressemblance est frappante ! Comment elle a pu ne pas la reconnaître ? Sûrement l'odeur. De plus elle n'était qu'un vulgaire chaton.

- " NaùNaù ? " lança Tsuka. " NAAAÙÙÙÙ !! "

La noiraude se jeta sur la femelle lila point. C'était bon de revoir une ancienne félinae surtout Naù. À vrai dire , les réveille en pleine nuit avait manqué à la chatte autrefois un chaton. Tsuka lécha affectueusement son ancienne camarade plus vielle qu'elle éau moins 12 lunes. Comme elle avait appris entre temps à contrôler son pouvoir , elle ne pouvait pas la brûler. NaùNaù... Le surnom affectif donner à NaùNaù par la femelle qui trouvait sa trop court : Naù.

Puis elle se décolla de celle-ci et la détailla. Elle était… changé. D'accord elle était toujours le parfait portrait de la chatte timide  et anxieuse , toujours sur ces gardes , mais elle avait l'air plus… serein et encore plus adulte. Soudain , la dure réalité frappa Tsuka. Naù… Elle ne sait sûrement pas ce qui est arrivé à ces frères ! Elle avala sa salive. Le regards de la femelle noir s'éteignit.

- " Nuà… Liu et Izan sont mort… Je suis désolée. "

[ /!\ Tsu' ne sait pas que tu es revenue après] La femelle ferma les yeux et baissa la tête en signe de « désolée ». Tsuka n'avait jamais été ami avec Liu et Izan. Elle ne les aimait pas trop. De loins , ont diraient dès profiteur mais de près il était beau. De toute façon , à l'époque la femelle n'avait pas grand nombre d'amis et préférez dans l'espace « chaton » et observer les femelles de son âge dragués les plus grands. En plus elle avait Orion donc elle s'en fichait un peu. Il semblerait qu'elle est gâché l'atmosphère. Pour la détendre , Elle inventa quelque chose rapidement. Réfléchissons, réfléchissons… La noiraude se rapprocha de Nuà et lui tourna autour.

- " Qu'est tu devenue ? C'est bien chez les caméléons ? Pourquoi tu es partis ? Tu te contrôles mieux ? " dit t'elle d'un souffle , les'yeux brillants.

~Code by Yin~

_________________
Invité as-tu peur de la solitude ?


Référence : MERCI WASPH !:
 

Mes délires CB !! :
 

Merci les Artistes ! :luv: :
 


Tsuka doute des guildes Vert Pomme

AdminAdmin


x Messages : 55
x Date d'inscription : 02/06/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
10/100  (10/100)
Agilité:
18/100  (18/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 10 Juil - 16:06


◄► Une Caméléonne assez spéciale ◄►

I want to live a life like that
Live the life of the faithful one
Wanna bow to the floor
with everybody else want to be someone
I want to make some love
I don't want no enemies
It's the curse of a man
Always living life, living live, living just to please
I'm overboard
I'm self-destructive
And self-important
And I'm anxious
Oh I'm self-assured
I'm nervous
And I'm pacing
Tsuka releva la tête, se tourna vivement vers la caméléon et écarquilla largement les yeux. La jeune chatte semblait bouleversée, les pensées qui devaient traverser son esprit s'imprimèrent sur son visage et elle commença à parler d'une voix empreinte d'une émotion que Nuazù n'arrivait pas à définir.

« NaùNaù ? NAAAAÙÙÙÙ ! »

La chatte noire sauta sur la caméléon, qui sentit tous ses muscles se raidir. Elle n'aimait pas les démonstrations sentimentales, puisqu'elle ne savait pas rendre la pareille. Tsuka commença à lécher sa camarade, qui soupira légèrement. Alors qu'elle n'était encore qu'un chaton, la chatte noire s'était inexplicablement prise d'affection pour Nuazù, s'excitant des réveils en pleine nuit lorsque la chatte grise était prise d'un accès de terreur nocturne. De plus elle lui avait donné un surnom affectif, chose que personne avant elle n'avait osé.
Tendue, Nuazù chercha à se dégager mais n'eu pas besoin de forcer pour que la chatte tâchée se détache d'elle puisque celle-ci recula pour la détailler. La chatte grise avait conscience qu'elle avait beaucoup changé ces dernières saisons, passant du fond d'une tanière crasseuse avec ses poils emmêlés à un poste de conseillère auprès des Caméléons où elle était reconnue pour être belle, sage et intelligente. Soudain la jeune felinae sembla réaliser quelque chose puisque ses yeux s'agrandirent avec une lueur de tristesse et qu'elle avala sa salive, comme si elle se préparait à une annonce importante.

« Naù... Liu et Izan sont morts... Je suis désolée. »

La jeune chatte baissa la tête en signe de compassion, ignorant que Nuazù était déjà au courant de toute l'histoire. Ignorant que c'était elle qui les avait tués. La chatte grise ne ressentait rien, sinon un vide béant grandissant dans sa poitrine. Rien ne pourrait lui ramener ses deux frères, et elle savait qu'elle ne devait pas les regretter. Ainsi, tout le monde aurait une image d'eux qui resterait durable, celle de deux beaux mâles insouciants dont les qualités aurait pu leur offrir de vraies responsabilités dans la guilde. Nuazù ignorait si Tsuka avait connu ses frères personnellement, toujours était-il qu'elle devait au moins les avoir remarqué. Semblant comprendre que la féline n'ignorait pas le destin funeste de sa fratrie, la felinae se leva, comme mal à l'aise, et commença à tourner autour de
Nuazù, qui pourtant ne se sentait pas triste, pour tenter de se rattraper du mieux qu'elle le pouvait :

« Qu'es-tu devenue ? C'est bien chez les caméléons ? Pourquoi tu es partie ? Tu te contrôles mieux ? »

Ses yeux commencèrent à pétiller, et la chatte grise se surprit à se demander si Tsuka comptait rejoindre les Caméléons. Lui poser autant de question était bien une méthode originale pour la distraire, et Nuazù se demanda si la jeune chatte avait toujours du mal à se socialiser. Toujours aussi calme et d'un ton qu'elle essaya de rendre moins froid pour ne pas rebuter son ancienne camarade, elle répondit méthodiquement :

« Je n'ignorais pas que mes frères sont décédés, c'est d'ailleurs la raison de mon départ pour les Caméléons. Je suppose qu'en quelque sorte je cherchais un nouveau départ. La vie chez eux me plaît beaucoup, enfin si on peut dire ça, puisque j'ai fait de nouvelles rencontres et me suis bien intégré. J'ai même atteint le rôle de conseillère. Malheureusement notre cheffe est morte durant la tempête, et je me demande dans quel état mon clan sortira de cette crise. J'ai bien peur que nous ne nous en remettions jamais vraiment. »

Nuazù sentit un soupçon de frayeur s'emparer de son coeur, et se douta que Tsuka devait le ressentir aussi. Elle s'inquiétait réellement pour ses camarades, le temps l'avait fait s'attacher à toutes ces figures familières et l'idée de voir son foyer détruit était dure à supporter. Elle avait beau être connue pour sa froideur, la peur était ce qui l'empêchait d'être insensible. Inspirant  fortement pour se calmer, elle se concentra sur les battements de son cœur dans l’espoir de les voir ralentir. Tsuka ne disait rien, mais la caméléon ignorait si c’était par choix, si elle s’attendait à ce qu’elle reprenne ou encore si elle n’avait pas juste rien à dire. Bien que son angoisse ne se soit toujours pas dissipée, la jeune chatte reprit la parole :

« Comme tu dois le sentir j’ai quelques difficultés à contrôler totalement ma frayeur, puisque de toute façon je suis incapable de stopper mon pouvoir. Désolée pour ça. Je ne sais plus si je te l’ai dit, mais mon nom est désormais Nuazù. À vrai dire si tu trouves ça trop long, tu peux m’appeler Nua. »

La chatte grise tenta un sourire mais celui-ci était crispé, puisqu’elle n’avait pas réussi à se calmer totalement. Elle n’avait pas l’habitude de parler avec d’autres personnes, encore moins ceux qu’elle avait connu à l’époque où elle était toujours jeune et émotive.

_________________
All my life I've been searching for something I won't ever find : safety



Merci trop beaucoup ma Dodue chérie pour ce magnifique kit :luv: :omagad:



x Messages : 179
x Date d'inscription : 14/10/2016
x Age : 51


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
28/100  (28/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 24 Juil - 14:49





Une Caméléonne assez...spéciale

Ft Nua



HRP :
 

« Je n'ignorais pas que mes frères sont décédés, c'est d'ailleurs la raison de mon départ pour les Caméléons. Je suppose qu'en quelque sorte je cherchais un nouveau départ. La vie chez eux me plaît beaucoup, enfin si on peut dire ça, puisque j'ai fait de nouvelles rencontres et me suis bien intégré. J'ai même atteint le rôle de conseillère. Malheureusement notre cheffe est morte durant la tempête, et je me demande dans quel état mon clan sortira de cette crise. J'ai bien peur que nous ne nous en remettions jamais vraiment. » dit d'un ton un peu froid que Tsuka connaissait bien.

Soudain un ressentit de frayeur pris la noiraude. La frayeur qu'à NaùNaù pour ces nouveaux camarades est rassurante : elle se souci vraiment de sa nouvelle tribu et semble aimé ce qu'elle est devenu. Malgré tout , Tsuka était un peu jalouse que les Caméléons profitait de la sympathie de Naù à sa place. Mais , elle ne dira rien : c'était son choix. Étonnamment , la femelle grise et lila continua :

« Comme tu dois le sentir j’ai quelques difficultés à contrôler totalement ma frayeur, puisque de toute façon je suis incapable de stopper mon pouvoir. Désolée pour ça. Je ne sais plus si je te l’ai dit, mais mon nom est désormais Nuazù. À vrai dire si tu trouves ça trop long, tu peux m’appeler Nua. »

Celle-ci tenta de sourire pour accompagner ces paroles mais ce n'était pas tout à fait ça. L'attention fît sourire Tsuka. Elle est mignonne.

- " Je te surnommerai alors Naùzuzu ! " lança t-elle taquine , en espérant que Naù arrête de paniqué.

Elle s'approcha et lui lécha timidement entre les oreilles. Puis elle finit par lâcher sans faire exprès.

- " Tu me manque... Naù..." puis , en se rendant compte de sa gaffe , elle répliqua rapidement " Mais je suis contente que tu sois heureuse chez les Caméléon. "

Elle ne voulait pas que son ancienne camarade ce sente déchirer entre deux tribus et par le remord.
Tsuka tourna la tête en baissant les oreilles , penaude. Elle ne voulait pas la rendre malheureuse. Elle est vraiment qu'une petite boule de poil stupide.
~Code by Yin~

_________________
Invité as-tu peur de la solitude ?


Référence : MERCI WASPH !:
 

Mes délires CB !! :
 

Merci les Artistes ! :luv: :
 


Tsuka doute des guildes Vert Pomme

AdminAdmin


x Messages : 55
x Date d'inscription : 02/06/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
10/100  (10/100)
Agilité:
18/100  (18/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 26 Juil - 16:22


◄► Une Caméléonne assez spéciale ◄►

I want to live a life like that
Live the life of the faithful one
Wanna bow to the floor
with everybody else want to be someone
I want to make some love
I don't want no enemies
It's the curse of a man
Always living life, living live, living just to please
I'm overboard
I'm self-destructive
And self-important
And I'm anxious
Oh I'm self-assured
I'm nervous
And I'm pacing
Tsuka ne sembla pas se préoccuper de la peur résiduelle qu'elle ressentait et fit un sourire à Nuazù. Cette dernière la dévisagea, toujours confuse à l'idée de la déranger avec les sentiments faibles mais confus qu'elle ressentait pour les caméléons qui étaient désormais sa guilde.

« Je te surnommerai alors Nuazùzù ! »

La bonne humeur de Tsuka apaisa un peu le coeur de la belle chatte blanc glacé qui poussa les soucis des caméléons dans au fond de son esprit pour ne plus y penser. De toute façon s'inquiéter pour eux ne les aiderait en rien. Elle enferma tout ce qui lui faisait peur au loin, dans un des dédales de sa mémoire, non loin de tous ces problèmes qui, si elle se laissait envahir par eux, n'auraient de cesse de la hanter jusqu'à ce qu'elle ne meure. Calmée, elle respira plus librement. La jeune chatte noire se rapprocha d'elle et la lécha timidement entre les oreilles avant de souffler quelques mots, comme si elle ne s'en rendait pas compte.

« Tu me manques... Naù... »

Nuazù la dévisagea avec des yeux ronds. Elle n'avait jamais su que Tsuka s'était attachée à elle à ce point, elle qui pensait n'avoir plus aucun soutiens chez les felinae. Elle soupira discrètement, consciente qu'elle ne pourrait probablement jamais donner à Tsuka l'affection qu'elle voulait. La chatte noire fut soudain prise d'un sursaut et reprit, d'un ton un peu trop précipité pour être naturel :

« Mais je suis contente que tu sois heureuse chez les Caméléons. »

Elle se détourna légèrement et baissa les oreilles, comme si elle était abattue par un poids que Nuazù ignorait. Elle avait l'air penaude, comme si elle s'en voulait, mais la jeune caméléon ne compris pas ce qu'elle pouvait bien avoir fait de mal. Souhaitant la rassurer, elle commença à parler d'un ton qu'elle tenta de rendre le plus possible chaleureux, bien que ce ne fut pas tâche aisée car en réalité elle ne ressentait rien. Ce que Tsuka lui offrait, son amitié, son affection, Nuazù n'arrivait à s'en rappeler que des brides indistinctes. C'était en mémoire de ces souvenirs qu'elle tentait d'être gentille.

« Il ne faut pas que tu t'en fasses pour moi, rien de ce que tu diras ne pourra jamais me blesser. Tu vois cette carcasse derrière nous ? Dis toi que je suis comme elle, si tant est qu'un vestige puisse ressentir de la peur. Mes émotions ne sont plus que des souvenirs, je ne sais plus rien ressentir. Moi aussi, comme ce gigantesque oiseau de métal, je me suis écrasée un jour et j'ai perdu tout ce qui me reliait aux autres. On peut me parler, on peut me blesser, on peut me faire peur, mais tout le reste n'est que futilités. N'ai pas peur de dire ce que tu veux en ma présence, rien de ce que tu pourras avancer ne m'atteindra comme une personne normale. Je ne me vexerai pas, je ne me mettrais pas en colère, je ne serais pas triste, je ne serais pas touchée, je ne serais même pas joyeuse. C'est mon fardeau mais en un sens ma vie est bien plus simple ainsi. »

Nuazù savait qu'elle rebutait la majorité des gens qu'elle croisait avec cette implacable raison, celle qui faisait d'elle un être objectif et impartial. Chacun a besoin de personnes à aimer et à détester, alors Nuazù dérangeait, incapable à ranger dans aucune case puisque dépourvue de subjectivité. Privée de sentiments. Tsuka n'avait pas du le saisir lorsqu'elle l'avait revue, mais la femelle apathique était tellement différente de celle qu'elle était avant que même sa propre mère n'aurait pu la reconnaître. La voix de la chatte blanc glacé se fit légèrement lasse à cette idée, fatiguée et tremblante à cause de la chaleur qui ne cessait de monter.

« Je ne suis plus moi. »

Elle aurait pu oublier le sable, le ciel si bleu, la chaleur, si l'arrivée du soleil à son zénith n'avait été en train de l'assoiffer. Le désert était magnifique, on ne pouvait pas dire le contraire, mais sa beauté était aussi meurtrière que gracieuse. Si Nuazù voulait survivre à son retour chez elle, elles devaient s'abriter. D'un geste de la tête, la conseillère enjoignit Tsuka à la suivre à l'intérieure de la carcasse de métal. Il y faisait chaud, mais l'ombre permanente qui régnait ici permettait de garder la température ambiante à une chaleur plus supportable. Elle se rassit et commença à nettoyer consciencieusement ses pattes des grains de sable qui s'y étaient incrustées, détestant la sensation qu'ils lui faisaient.

_________________
All my life I've been searching for something I won't ever find : safety



Merci trop beaucoup ma Dodue chérie pour ce magnifique kit :luv: :omagad:



x Messages : 179
x Date d'inscription : 14/10/2016
x Age : 51


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
28/100  (28/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 8 Aoû - 15:32





Une Caméléonne assez...spéciale

Ft Nua




HRP ::
 

« Il ne faut pas que tu t'en fasses pour moi, rien de ce que tu diras ne pourra jamais me blesser. Tu vois cette carcasse derrière nous ? Dis toi que je suis comme elle, si tant est qu'un vestige puisse ressentir de la peur. Mes émotions ne sont plus que des souvenirs, je ne sais plus rien ressentir. Moi aussi, comme ce gigantesque oiseau de métal, je me suis écrasée un jour et j'ai perdu tout ce qui me reliait aux autres. On peut me parler, on peut me blesser, on peut me faire peur, mais tout le reste n'est que futilités. N'ai pas peur de dire ce que tu veux en ma présence, rien de ce que tu pourras avancer ne m'atteindra comme une personne normale. Je ne me vexerai pas, je ne me mettrais pas en colère, je ne serais pas triste, je ne serais pas touchée, je ne serais même pas joyeuse. C'est mon fardeau mais en un sens ma vie est bien plus simple ainsi. »

" Elle est franchement pas douer " pensa Tsuka.
Mais ces paroles la touchait. Comme Nuazù pouvait parler d'elle comme ça ? C'est idiot ! D'un côté , c'est parole aurait puis la faire pleurer. Elle ne mérite pas ça. Sa NaùNaù ne doit pas ce forcer à être commode, elle est charmante comme elle est. Mais ne rien ressentir ? Personne ne le mérite. Tsuka fut indigner que personne essaye de sauver sa Nuazùzù chez les Caméléons.

« Je ne suis plus moi. » dit t-elle lasse

Ce coup fît mal à la femelle. C'est pas possible ? Tsuka aurait pu répondre violemment. Comment pouvait t-elle se rabaisser de la sorte ? La noiraude fulminait. Soudain , l'ancienne Felinae lui demanda de la suivre ce que fît la femelle , trop occupé à réfléchir. Elle devait lui répondre. Que pouvait-elle lui répondre ? Elle regarda sa camarade ce rasseoir et commencer à enlever les grains de sables de son pelage. L'acide femelle regarda au loin. Une étendue de sable.


- " Tu es toujours toi. " commença t-elle sans quitté des yeux le sable " Que tu le veux ou non , tu n'est pas comme cette carcasse mais ce sable. Du sable c'est du sable , sa restera toujours du sable. Que sa change de nom aujourd'hui ou demain il aura toujours la même couleur le même être et la même matière " finis t-elle cette fois en la regardant.

Elle lui mordit brutalement l'oreille. C'est puérile mais méchant mais Tsuka était frustré que Naù pensa ça d'elle. La noiraude lâcha enfin son oreille , satisfaite , la femelle grise ne saignait pas mais elle à dû au moins avoir mal. Franchement , le soleil à dû lui taper fort la caboche pour la rendre comme ça.

- " Tu n'à jamais été douer pas vrais ? Franchement arrête de sortir des bêtises. " lui lança t-elle comme une rigolade mais sur un ton sérieux " Tu n'est plus toi ne veux rien dire. Je te vois , je te sens , je te trouves même un peu plus joyeuse malgré les apparence. Je suis sûr même que tu ressent plus d'émotion que tu crois. Moi , sache que je pense que tu es la même , en plus évoluer. "

Elle lui sourit avant de commencer sa toilette , à ces côté. Il faisait chaud , très chauds , et la fourrure de Tsuka ne changeait rien. Si elle reste ici elle va mourir surtout que le chemin du retour sera long...
~Code by Yin~

_________________
Invité as-tu peur de la solitude ?


Référence : MERCI WASPH !:
 

Mes délires CB !! :
 

Merci les Artistes ! :luv: :
 


Tsuka doute des guildes Vert Pomme

AdminAdmin


x Messages : 55
x Date d'inscription : 02/06/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
10/100  (10/100)
Agilité:
18/100  (18/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mar 15 Aoû - 1:30


◄► Une Caméléonne assez spéciale ◄►

I want to live a life like that
Live the life of the faithful one
Wanna bow to the floor
with everybody else want to be someone
I want to make some love
I don't want no enemies
It's the curse of a man
Always living life, living live, living just to please
I'm overboard
I'm self-destructive
And self-important
And I'm anxious
Oh I'm self-assured
I'm nervous
And I'm pacing
Tsuka semblait toujours réfléchir, et Nuazù eu l’impression que cette dernière ne la voyait même plus. Le regard perdu dans le vague, elle n’avait plus rien dit depuis les dernières de la parole de la caméléon qui ne comprenait pas ce qu’elle avait dit ou fait qui mérite une telle réflexion. La tête toujours penchée sur le sable, la jeune chatte répondit enfin à son ancienne camarade :

« Tu es toujours toi. »

Nuazù soupira. Tsuka n’avait donc pas compris ce qu’elle lui disait. Cette apathie n’étais pas un fardeau, au contraire, elle la protégeait de tout ce qui allait mal dans ce monde décadent. Pas besoin d’être épicurien quand les notions de plaisir et déplaisir sont inexistantes dans son esprit. La chatte noire tourna finalement sa tête vers la blanche glacée, avant de finir les paroles qu’elle avait commencé.

« Que tu le veuilles ou non, tu n’es pas comme cette carcasse mais comme ce sable. Du sable c’est du sable, ça restera toujours du sable. Que ça change de nom aujourd’hui ou demain, il aura toujours la même couleur, le même être et la même matière. »

Que répondre à ça ? L’espoir est un fléau difficile à éteindre. Nuazù aurait tout simplement pu lui tourner le dos, ne pas chercher à répondre, après tout à ses yeux ce n’était pas important. Mais devant ces mêmes yeux elle revit le sautillement joyeux d’un chaton qui ignorait beaucoup de la cruauté qui habite et guide le monde. Un chaton dont elle ne voulait pas briser le cœur et qui pourtant s’obstinait à croire que Nuazù en avait un. En mémoire de ce chaton seulement, la conseillère se retint de simplement repartir par là où elle était venue. Tsuka bondit soudain pour lui mordre l’oreille, mais la chatte ne laissa pas même échapper un miaulement de douleur ou de contrariété. Elle était encore probablement trop immature pour comprendre, la vie ce n’est pas un conte de fée et les gens ne sont pas totalement bons ou totalement gentils. Le ton de la chatte se fit par la suite plus léger mais toujours aussi sérieux, mais peu à importait à la caméléon.

« Tu n’as jamais été douée pas vrai ? Franchement arrête de sortir des bêtises. Tu n’es plus toi ne veut rien dire. Je te vois, je te sens, je te trouve même un peu plus joyeuse malgré les apparences. Je suis sûre même que tu ressens plus d’émotions que tu crois. Moi, sache que je pense que tu es la même, en plus évoluée. »

La chatte noire sourit avant de commencer à faire sa toilette, laissant Nuazù dans une réflexion de surface. Comment expliquer à Tsuka que ce qu’elle voyait n’était qu’une coquille ? Une bête douée de réflexion mais qui ne sait qu’avoir peur ? Ce n’étais pas un caprice ou du dénigrement personnel, ce n’étaient que des faits. Les faits n’ont jamais été justes ou cruels, ce ne sont que la vérité à l’état brut. La chatte lilac point commença à parler d’une voix calme et impassible, tentant d’exposer ce qu’elle était devenue du mieux qu’elle pouvait.

« Je suis peut-être plus évoluée, mais pas dans le sens que tu penses. Je ne sais pas si tu sais ce que ça veut dire, mais je suis devenue apathique. Ça veut dire que je ne sais plus ressentir les émotions de la vie courante. Ce n’est pas du dénigrement, ce n’est pas un souhait, c’est la vérité brute. Si tu ne veux pas comprendre et bien tant pis. »

Nuazù se leva brusquement, froide, sans accorder un véritable regard à Tsuka. La chaleur était terrible, et il fallait qu’elle rentre au plus vite. Jetant un regard furtif à la felinae, la chatte fit une courte réflexion intérieure. Si elle même avait besoin de rentrer chez elle, il était probable que la féline soit dans la même situation. Soupirant légèrement, elle lui proposa :

« Il commence à faire vraiment chaud, et nous ferions mieux de rentrer chez nous avant de mourir déshydratées. L’oasis est plus proche d’ici que le QG des felinae, tu peux m’accompagner jusqu’à ce que tu sois désaltérée. »

La chatte blanche commença à marcher sans attendre, avant de se stopper, se rappelant qu’elle devrait mieux attendre la réponse de son ancienne camarade. À défaut d’être gentil, ce serait au moins poli.

_________________
All my life I've been searching for something I won't ever find : safety



Merci trop beaucoup ma Dodue chérie pour ce magnifique kit :luv: :omagad:



x Messages : 179
x Date d'inscription : 14/10/2016
x Age : 51


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
28/100  (28/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Mer 27 Sep - 18:57


détails
Une Caméléonne assez...spéciale
On ne change pas , on évolue...
ft. Nuazù
Ʃkaemp はは ™️

Ayant fini de se nettoyer le derrière des oreilles, la femelle allait s'attaquer à son dos transpirant d'acide qu'elle devait absolument rattraper du bout de la langue avant qu'ils ne fassent dégât.

« Je suis peut-être plus évoluée, mais pas dans le sens que tu penses. Je ne sais pas si tu sais ce que ça veut dire, mais je suis devenue apathique. Ça veut dire que je ne sais plus ressentir les émotions de la vie courante. Ce n’est pas du dénigrement, ce n’est pas un souhait, c’est la vérité brute. Si tu ne veux pas comprendre et bien tant pis. » dis l'ancienne Felinae d'un ton calme et impassible.

La femelle aux pelages de jais et aux marquages lumineux leva les yeux au ciel. Elle était entre l'amusement et l'énervement. Bizarrement elle n'arrivait pas à la prendre au sérieux. Nua c'est... Nua. La Felinae regarda la lilac point se lever brusquement, son attitude était froide. L'avait telle agacée ? Blesser ? Car si c'est le cas ça contre disait ces paroles, ce qui faisait sourire malicieusement l'acide femelle. Essayant de se calmer, elle le sol de la queue tout observant son ancienne camarade. Elle baissa malheureusement les yeux alors que ceux bleu de la femelle grise lui jetèrent un regard.

Tsuka regarda son cousinet, une graine de sable, minuscule se trouvait dessus. Cette couleur, cette chaleur, tout semblait lui rappeler Candle... Ou Orion. Après tous les deux-là se ressemblaient vaguement. La rebelle se sentit craquer petit à petit , avec cette chaleur, elle n'arrivait pas très bien à réfléchir. Elle essaya d'inspirer et expirer par la bouche mais sa respiration était saccadée. Ces yeux lui piquaient à présent présent. Elle n'avait toujours pas fait son deuil ? Elle tressaillit et releva rapidement la tête. N'est-ce pas elle au loin ?

« Il commence à faire vraiment chaud, et nous ferions mieux de rentrer chez nous avant de mourir déshydratées. L’oasis est plus proche d’ici que le QG des felinae, tu peux m’accompagner jusqu’à ce que tu sois désaltérée. » Elle se releva brusquement en même temps que les paroles de son amie. Fixant droit devant elle, les yeux humides, elle ne voyait plus rien.

Elle lança un regard accusateur à la Caméléonne avant de tourner brusquement la tête en crachant. Son regard passa lentement de la colère à la tristesse. Elle commençait à devenir complètement folle. Elle jeta un coup d'oeil désolé à Nua. La queue et les oreilles basses, la chatte pivota vers elle.

- « Même si tu ne ressent rien j-je suis désolée. »Elle respira un bon coup avant d'ajoutez : « C-Cette endroit me fais perdre la tête , ta proposition tiens toujours ? »

HRP:
 

Hors-sujet.


_________________
Invité as-tu peur de la solitude ?


Référence : MERCI WASPH !:
 

Mes délires CB !! :
 

Merci les Artistes ! :luv: :
 


Tsuka doute des guildes Vert Pomme

AdminAdmin


x Messages : 55
x Date d'inscription : 02/06/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
10/100  (10/100)
Agilité:
18/100  (18/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 9 Oct - 16:32


◄► Une Caméléonne assez spéciale ◄►

I want to live a life like that
Live the life of the faithful one
Wanna bow to the floor
with everybody else want to be someone
I want to make some love
I don't want no enemies
It's the curse of a man
Always living life, living live, living just to please
I'm overboard
I'm self-destructive
And self-important
And I'm anxious
Oh I'm self-assured
I'm nervous
And I'm pacing
La jeune chatte noire se releva d’un mouvement brusque, ostensiblement tendue, les yeux fixant le vague dans une colère humide. Nuazù attendait toujours, passive. Elle aurait pu attendre ici pendant des heures que Tsuka se décide, en tout cas jusqu’à ce que la soif ou la fatigue n’ait raison d’elle avant. Au fond, elle avait l’impression de se moquer de tout. La jeune chatte noire jeta un regard accusateur à Nuazù, comme si elle était coupable de sa situation et de ce qu’elle lui faisait ressentir. La vérité est toujours blessante, c’est pour ça qu’on a besoin d’elle. Parce que si on vit dans les contes et les mensonges, on ne verra pas le danger arriver. Tsuka cracha, avant de détourner le regard, d’un air cependant plus triste que colérique. La caméléon attendait toujours passivement, capable de décrypter les émotions de la felinae sans pour autant les comprendre. Celle-ci sembla soudain se résigner, pivotant vers Nuazù, la queue et les oreilles baissées.

« Même si tu ne ressens rien, j-je suis désolée. »

Nuazù n’en avait que faire de ces excuses, tout ce qu’elle voulait étant rentrer chez elle. Elle se tut cependant, se doutant qu’une remarque serait probablement très déplacée. Tsuka reprit après une longue et profonde inspiration :

« Ce-cet endroit me fait perdre la tête, ta proposition tient toujours ? »

La caméléon hocha la tête, avant de reprendre la route d’un pas lent mais assuré. Sa foulée était grande, et ses sens aux aguets. Elle n’aimait pas se retrouver ainsi à découvert, maintenant qu’elle s’était éloignée de la carcasse de métal elle pouvait être la proie de n’importe quel danger. Elle jeta un coup d’oeil derrière elle pour vérifier que Tsuka la suivait bien, rassurée de savoir qu’en cas de besoin son ancienne camarade serait là pour l’aider. Nuazù n’avait pas plus envie que ça de parler, mais elle préféra commencer à détendre l’atmosphère pour éviter une nouvelle scène de conflit qui ne ferait que potentiellement les ralentir. Ces gestes de la vie courante pour elle n’étaient pas agréables, ils étaient stratégiques.

« J’imagine qu’il s’est passé beaucoup de choses chez les felinae ces derniers temps, non ? »

_________________
All my life I've been searching for something I won't ever find : safety



Merci trop beaucoup ma Dodue chérie pour ce magnifique kit :luv: :omagad:

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 178
x Date d'inscription : 11/04/2017
x Age : 15


Feuille de personnage
Force:
20/100  (20/100)
Agilité:
15/100  (15/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Dim 19 Nov - 7:36


Up

_________________

«Words have the power
           to change us.»

FICHE DE LIEN    ▼△▼   FICHE DE PRÉSENTATION

Nishari vous parle en #cc6600

Modératrice RPModératrice RP


x Messages : 190
x Date d'inscription : 06/03/2017
x Age : 14


Feuille de personnage
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Jeu 4 Jan - 11:51


second up

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 

Modérateur des RPs et des présentationsModérateur des RPs et des présentations


x Messages : 114
x Date d'inscription : 12/08/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
30/100  (30/100)
Agilité:
60/100  (60/100)
Endurance:
27/100  (27/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 29 Jan - 16:14


j'archive :photo: [carcasse d'avion]

_________________
Fiche de liens



Merci Horaana :luv:

La Grande Tortue :
 


Merci Méphisto :luv::
 


Merci Enkiro! :
 


Merci Toffysnake! :
 


Merci Lecter :luv::
 


Merci Tolmlupoo! :
 


Merci Reshka! :
 







Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: