Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Un chant du soir, un mur et un poisson-chat ( Feat Nokken et Ewona)
Sam 10 Juin - 20:04

       

       

       
Un chant du soir, un mur et un poisson-chat

       
Feat Nokken


       

Le ciel commençait à revêtir son manteau de nuit au paillettes d'étoiles alors que le félin aux couleur de panda se ballade dans les couloirs de la caserne.
Il lui semble avoir entendu quelque chose, ou, quelqu'un, mais ayant beau tourner la tête dans tout les sens, il ne voyait personne.

Ca doit doit sûrement venir d'une des chambres, ou de mon imagination... pensa le félin noir et blanc avant de reprendre sa marche vers on-ne-sait-trop ou, lui même ne le sait pas trop d’ailleurs... Il marche juste, son casque sur les oreilles en cherchant juste à passer temps, sans vraiment regarder ou il posait ses pattes tout en fredonnant une petite comptine, toujours dans l’optique de passer le temps ...

Il finit par se retrouver fasse à une impasse, ou plutôt il fonça dans l'impasse ou il se pris un bon coup sur la tête assez bruyant.

-AÏEUX ! Saleté de mur mal placé ! Tu viens de me bloquer le passage, tu en es conscient ça ? Tu es conscients que tu viens de bloquer le passe à moi, le seul et l'unique Maître Panda ??

Il était tellement occupé à crier contre le mur qui ne fessait même plus attention à ce qui l'entoure, sauf ce pauvre mur qui n'a rien demandé.


       
Code par xLitlle Rainbow & Altheda


Dernière édition par Maître Panda le Mar 13 Juin - 21:49, édité 2 fois
Messages : 1123
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 16
Sam 10 Juin - 22:20
La soirée arrivait à pattes de velours, splendide dans son manteau de satin étoilé. Cette soirée était spéciale : Un nouveau bleu venait d'arriver à la caserne. Comme à mon habitude, j'avais pour rôle d'aider le jeune félin à faire ses premiers pas de soldats, bien que je soit moi aussi un Bleu.

Les couloirs étaient déserts, à l’exception d'un chat blanc tâché de noir comme un panda qui marchait, où plutôt pavanait, casque vissé sur les oreilles. Je déduisit bien vite qu'il s'agissait du nouveau venu et entreprit de le saluer... Mais il était déjà bien loin et m'entendit à peine. Bon. J'allais attendre qu'il se débarrasse de son attirail de chanteur, ce que je trouvais plaisant car moi même aimait beaucoup chanter.

Est ce qu'il aurait un pouvoir comme le mien ? Que ce serait charmant ! Nous pourrions même faire des duos !

Plongé dans mes rêveries, un bruit sourd me fit rappliquer au triple galop... Pour voir mon panda chanteur crier sur un mur dans lequel il venait de rentre manifestement de plein fouet. Je réprimais un rire devant l’absurde et le comique de la situation pour enfin réussir à me présenter :

- Et bien et bien ! Ce mur m'a l'air féroce ! Je me présente, Nokken. Je suis un bleu comme toi, on m'as demandé de te prendre en charge alors...As tu des questions ? Je me ferais un plaisir de t'aider !

Je pris un air de gentil professeur, c'était le "visage" que les chats dont j'ai la charge préfèrent généralement. Pas trop dur, pas trop doux, pas de langage compliqué mais des explications fournies. C'est tout ce qu’ils demandent. Mais le cas de ce chat semblait spécial. Il avait l'air irascible, et il avait dans les yeux une lumière que je n'aimais pas... Celle d'un chat qui aimait être au dessus d'autre personnes.

_________________




Merci à Elidea !

Merci à tous les artistes! :
 
Sam 10 Juin - 23:00




Un chant du soir, un mur et un poisson-chat

Feat Nokken



Notre panchat était toujours en train d'insulter son mur quand il entendit un rire venant de derrière lui, un peu surpris, il bondit vers le bruit pour voir devant lui un chat au pelage bleuté avec des sortes d'algues lui sortant du dos et avec une queue de poisson.

Le félin noir et blanc grogna un peu face à cette étranger qui se moquait de lui ouvertement avant que celui-ci ne prenne la parole.

-"Et bien et bien ! Ce mur m'a l'air féroce ! Je me présente, Nokken. Je suis un bleu comme toi, on m'as demandé de te prendre en charge alors...As tu des questions ? Je me ferais un plaisir de t'aider !"

Maître Panda ne prit pas son sourire ayant un but bienveillant du bon oeil, bien au contraire !
Il s'énerva encore plus qu'il ne l'était déjà, il continua cependant à essayer de rester un minimum calme pour ne pas lui répondre en criant comme sur le mur précédemment.
Cela ne l'empêcha tout de même pas d'avoir plein de pensées haineuse dans sa tête :

Il se prend pour qui lui ? Il croit que juste parce que je suis un nouveau je peux pas me débrouiller seul ? Mais tu rêves un peu trop mon p'tit gars...

Il s'assit fièrement en laissant tombé son casque au niveau de son cou en jettant un regard mauvais Nokken.

-"Je suis peut-être un nouveau mais je ne suis certainement pas un imbécile, je suis parfaitement capable de me prendre en charge tout seul alors merci mais non merci !
Dit t'il nettement et clairement au félin , se fichant pas mal de sa réponse.


Code par xLitlle Rainbow & Altheda
Messages : 1123
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 16
Dim 11 Juin - 20:16
Au lieu de se calmer comme je l’espérais et de me poser des questions, le jeune félin semblait encore plus énervé, contre moi de surcroit ! Mon sixième sens m'avait bien dit de me méfier de ce chat... Il avait quelque chose de profondément mauvais.

Il se permettait même de me crier dessus ! Mais quel arrogant ! Il me jetait un regard mauvais et plein de défi tout en disant :

-"Je suis peut-être un nouveau mais je ne suis certainement pas un imbécile, je suis parfaitement capable de me prendre en charge tout seul alors merci mais non merci !

Bien. Qu'avait il à ajouter de plus ? Je ne me mis pas le moins du monde en colère pour ça: il se sentirait victorieux, et j'avais autre chose à faire que de rentrer dans son jeu de toutes manières. Sans me départir de mon sourire, je lui répondit d'un ton simple et joyeux :

-" Parfait alors, je déteste m'occuper des chatons bornés, j'ai plus important à faire que m'occuper du cas d'un mal élevé qui a manifestement quelque chose à prouver. Laisse moi juste te faire savoir que si tu cherches à te faire bien voir, ce n'est pas avec ce comportement que tu y arrivera très cher ! Personne n'aura envie de t'approcher...

Sans lui jeter plus longtemps mon regard, je fis demi tour avec grâce et partait tête haute, comme si il n'avait rien été de plus qu'un caillou sur mon chemin. Ce qu'il avait été d'ailleurs, je ne connaissais même pas son nom et je m'en fichais royalement !


_________________




Merci à Elidea !

Merci à tous les artistes! :
 
Lun 12 Juin - 13:20




Un chant du soir, un mur et un poisson-chat

Feat Nokken



Le chat-poisson, ne semblait extérieurement pas le moins énervé du monde, ce qui étonna un peu peu Maitre Panda, qui était un minimum conscient du ton qu'il avait employé pour lui parler.
Le chat en face de lui s’apprêtait à parti quand il dit LA phrase qui rendit notre chat tacheté fou de rage, rage qu'il n'avait ressenti qu'une seule fois précédemment, quand on l'avait pour lui remplacé par une autre, une autre qui l'avait également prévenue que ce caractère arrogant ne l’amènerais à rien.

-" Parfait alors, je déteste m'occuper des chatons bornés, j'ai plus important à faire que m'occuper du cas d'un mal élevé qui a manifestement quelque chose à prouver. Laisse moi juste te faire savoir que si tu cherches à te faire bien voir, ce n'est pas avec ce comportement que tu y arrivera très cher ! Personne n'aura envie de t'approcher...

Il était aveuglé par cette rage naissance et sauta sur le dos du chat-poisson tout en criant :

-" JE N'EST AUCUNEMENT BESOIN DE TES CONSEILS LA SARDINE ! JE SUIS TRES BIEN COMME JE SUIS ET JE NE COMPTE PAS CHANGER JUSTE POUR TA PETITE PERSONNE !

Ce n'était même plus un collègue qui était devant lui pour lui, c'était elle, c'était Jeanne, il ne le voyait plus réellement, trop aveuglé par sa rage, il n'entendait même plus si l'autre félin parlait ou non.

"JAMAIS TU NE PRENDRAS MA PLACE JEANNE ! JAMAIS TU  M'ENTENDS ??? JA-MAIS !!


     
Code par xLitlle Rainbow & Altheda
Messages : 1123
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 16
Lun 12 Juin - 13:56
Alors que je m'apprêtais à rentrer dans ma chambre, dire bonne nuit à Chae et m'endormir en oubliant cet incident, j'entendis derrière moi un bruit de cavalcade et sentis un poids me sauter sur le dos, me plaquant au sol et bloquant ma respiration. Je poussais un grognement de surprise plus que de douleur, mon adversaire était assez léger en vérité, et plus petit que moi.

Le matou furieux criait des mots que je ne prenais même pas la peine d'écouter, trop concentré à réfléchir à une technique de contre. Je me remémorais les enseignements de mes supérieurs sur comment réagir en cette situation. L'autre continuait de crier des choses incompréhensibles, il semblait s'embrouiller dans les noms et me confondre avec une autre personne. Pathétique, il était vraiment fou.

Je me levais d'un seul coup, tendant tout mes muscles et m’ébrouant, faisant tomber le matou au sol. Je profitais de l'occasion pour mettre mes pattes sur ses épaules, le bloquant au sol, et lui jetais le regard le plus dédaigneux que je pouvais. Il semblait bouillir de l'intérieur, possédé presque, et je me mis à rire de le voir se tortiller, lui qui était si fier et attaché à son honneur : il se battait encore comme un chaton. Je plongeais mes griffes sous sa peau, le bloquant encore plus,, et lui labourais le ventre de mes pattes arrières pour le plaisir de l'humilier. Je n'avais encore jamais été comme ça, froid et cruel, moi qui détestais me battre ! Mais plus je regardais ce chat, plus j'avais envie de l'égorger en bonne et due forme.

Je relâchais la pression peu à peu et le fit se relever d'un coup de tête bien placé, puis le fit valser contre un mur d'un coup de patte. Je ne lui laissais pas de répits, enchaînant les petits coups : je visais surtout les oreilles et le visage, pour qu'il porte longtemps les marques de sa punition.  

Je le relâchais enfin totalement, tout en restant sur mes gardes. Je le fixait dans les yeux, et toutes notre haine de l'autre passait dans ce regard, rendant presque palpable la tension entre nous. Je m'apprêtais à m'en aller dignement quand des bruits de pas derrière moi se firent entendre et me fit me retourner.

Oups...Comment est ce que je vais expliquer ça moi ? Ce n'était pas très digne d'un soldat de taper sur une jeune recrue comme ça car elle nous avait manqué de respect...Mais je n'ai pas attaqué en premier, je suis dans mon droit, je n'ai pas à baisser la tête!

_________________




Merci à Elidea !

Merci à tous les artistes! :
 
Messages : 17
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 20
Mar 13 Juin - 13:31
Tandis que la nuit tombait, jetant un air plus frais sur la caserne, j'en profitai pour y faire un petit tour. Avec la tempête, la météo était devenue un peu étrange, mais ça c'était calmé, depuis. Toutefois, le soir restais un moment plein de sérénité, la plupart des soldats étant en train de manger ou dans leur chambre. C'est pour cela que je ne m'attendais pas vraiment a en croiser deux au détour d'un couloir. Enfin, croiser, c'était vite dit.

J'avais plus entendu le bruit de leur discussion avant que je ne puisse les voir, se battant avec une certaine férocité. Au début, ce n'était que le jeune animal bicolore noir et blanc qui avait apparemment décidé d'attaquer l'autre chat gris a queue de poisson qu'il me semblait avoir déjà aperçu un jour. Nul doute que tout deux n'était que des bleus au vu de leur jeune age.

Le chat a l'inhabituel queue s'était retourné vers le matou bicolore, et lui martelait a présent le visage de coup de patte somme toute assez violents, pas par la force, mais par la répétition.
Peut-être qu'un autre jour, je les aurais laissé se battre jusqu’à ce qu'ils soient bien amoché, mais pas ce jour-la. Surtout que le matou qui avait le dessus s'était arrêté, et faisait demi-tour. Je fis quelque pas vers eux pour attirer leur attention, puis j’accélérai le pas, et avec un grognement et un énervement non feins, je leur filai a tout de les deux un coup de patte bien senti pour les réunir au milieux du couloir. J'avais évidement sortit un peu les griffes, donc c'était possible que ça les aient égratignés, mais je m'en fichais bien.

Je haussas alors le ton et leur dit en leur crachant presque dessus:

- Pour qui vous prenez-vous a vous battre ainsi au milieux de la caserne? Vous n'avez pas assez d'occasion d'aller vous faire tuer dehors pour aussi vous écorcher vif ici? Je me demande bien ce que vous avez dans la cervelle, bande de bleus! Si vous voulez juste vous battre, il y a le terrain d'entrainement, pour ça. Et si vous voulez juste quittez ce monde, même si c'est dommage parce que tant qu'a vous sacrifiez autant le faire face aux chats des forets, et bien appelez-moi, je ferais ça plus rapidement. Ce n'est pas avec vos petit coups dignes de chatons que vous arriverez a quelque chose!

Les griffes sorties, la queue agitée, mon regard rouge planté sur eux avec mon expression la plus désagréable, il n'aurait pas été étonnant qu'ils n'en mènent pas large. Sauf que les bleus ont de plus en plus tendance a la rébellion, alors je préférais me méfier.

_________________
Mar 13 Juin - 22:16

   

   

   
Un chant du soir, un mur et un poisson-chat

   
Feat Nokken et Ewona


   

Il ne fallut pas longtemps pour le félin à la queue de poisson pour retourné le félin noir et blanc le plaquant ainsi sur le sol sous le regard dédaigneux du félin bleuté.
Il avait de toute manière comprit qu'il avait échouer, il à échouer à la fois contre Jeanne et contre ce personnage pour lui encore inconnu, faute de s'être amusé à vraiment de questionner sur son identité, il était plus concentré à lui évacuer sa haine dessus.
Malgré qu'il n'avait que très bien qu'il avait perdu la bataille d'avance, il ne put s'empêcher de faire un énième regard pleins de haine au Chatpoisson alors que celui-ci s'amusait à le griffer de toute part en visant particulièrement la tête.
Maître Panda poussait des petits cri de douleur tout en se débattant du mieux qu'il pouvait mais Nokken ne semblait pas en avoir fini avec lui pour le moment car il lui mit un coup assez violent pour le faire se scracher contre un mur avant de reprendre une série de coup en visant bien la tête.

Alors que le félin a la queue de poisson choisi finalement de le lâcher, lui ayant laissé au passage de belles traces de griffure, un autre félin tachetée de couleur assez sombre s'approcha des deux bleus et leurs donna une "giffle" avec sa patte alors que Maître Panda venait à peine de se hisser sur ses pattes pour se remettre debout.

Le nouveau venu s'exclama immédiatement :

- Pour qui vous prenez-vous a vous battre ainsi au milieux de la caserne? Vous n'avez pas assez d'occasion d'aller vous faire tuer dehors pour aussi vous écorcher vif ici? Je me demande bien ce que vous avez dans la cervelle, bande de bleus! Si vous voulez juste vous battre, il y a le terrain d'entrainement, pour ça. Et si vous voulez juste quittez ce monde, même si c'est dommage parce que tant qu'a vous sacrifiez autant le faire face aux chats des forets, et bien appelez-moi, je ferais ça plus rapidement. Ce n'est pas avec vos petit coups dignes de chatons que vous arriverez a quelque chose!
Maître Panda compris aisément qu'il s'agissait d'un supérieur et qu'il n'avait d'autre choix de fermer les yeux et de ramper au sol, pour aujourd'hui.
Il était fatigué, blessé et avait clairement compris de part ce combat qu'il était pour le moment incapable de se faire entendre par la force.

Un jour je serais votre chef, vous verrez... Le poisson, je te promet que tu seras mon clown personnel et que tu ramperas à mes pieds en me suppliant de te laisser vivre.
Pensa t'il en jetant un dernier regard noir à Nokken avant de dire sur un ton faussement désolé.

-"Je te pries de m'excuser la sardine de boîte de conserve dont j'ignore le nom.
   
Code par xLitlle Rainbow & Altheda
Messages : 1123
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 16
Mer 14 Juin - 11:38
Avant même que je ne m'en rende compte, j'étais au milieu du couloir,pelage contre pelage avec ce Panda. Le coup qui m'y avait envoyé me faisait souffrir mais j'avais compris la situation, au moins.

Comme je m'y attendais, nous eûmes le droit à une sévère réprimande. Je reconnaissais la femelle qui nous criait dessus : il s'agissait de Ewona, une supérieure dont j'avais entendu les exploits. Elle était efficace, calme et je la trouvais grandiose. Ce n'étais pas la personne la plus renommée des soldats, mais elle avait sa réputation et je me sentais honteux comme un chaton qu'elle pose les yeux sur moi pour la première fois alors que je venais de m'emporter indignement sur une recrue moins expérimentée que moi.

Je baissais humblement la tête, calmé, chacun de ses mots me blessaient intérieurement : J'allais devoir redoubler d'effort pour effacer cette tâche de mon CV et enfin devenir un soldat respecté dont on parlerait après sa mort !

Je m’apprêtais à prendre la parole quand le nouveau dont j'ignorais encore le nom ouvrit la gueule pour parler en premier : son ton faux et mielleux me donna envie de vomir, de plus il me manquait encore de respect . Attendait il que je m'énerve à nouveau afin que je me ridiculise encore plus ? J'écartais cette idée de mes pensées, et restais dignement calme et campé sur mes pattes.

- Je m'appelle Nokken, il me semble l'avoir déjà mentionné... Je m'excuse de même...J'ai réagit par défense mais n'aurais dû que te repousser, et pas contre-attaquer...

Je me tournais ensuite vers Ewona et baissais de nouveau la tête, je n'eus pas besoin de me forcer pour parler, contrairement à l'autre :

- Je tiens à m'excuser de cette incartade. Ce n'est pas dans mes habitudes, et je sais que c'est indigne du soldat que je suis. Je comprends votre énervement et puis vous assurer que cela ne se reproduira pas.

J'attendais que l'un des deux commence à partir pour me retirer, j'avais envie de dormir toute une journée...

_________________




Merci à Elidea !

Merci à tous les artistes! :
 
Messages : 17
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 20
Jeu 15 Juin - 17:36
Le chat noir et blanc fut le premier a s'excuser, mais il fallait être très naif pour croire qu'il était sincère dans ses paroles. Ce n'était pas a moi de le réprimander, et je me fichait royalement de savoir s"ils s'excusaient ou pas, tout ce qui m'avait énervée c'est qu'ils se soient battu en plein milieux du couloir. Je n'en savait pas la raison exacte, mais avec les bleus c'était toujours futile. Avec de tel chats dans nos rang, je me demandait parfois comment les soldats pouvaient encore être la a ce jour.

Meme s'il se contenait, je pouvais sentir chez ce jeune chat bicolore une certaine aura ambitieuse d'une intensité que je sentais plus souvent chez des soldats plus expérimenté. Les jeunes chats pouvaient se montrer ambitieux aussi, mais il déchantaient vite quand ils commençaient l'entrainement. A coté, l'autre chat a demi-poisson gardait lui aussi la tête basse, mais avec respect. Il recu l'excuse de son camarade sans broncher, et ce malgré son ton faux. Il lui rendit ses excuses en se tournant vers lui tout en commentant ses gestes qu'ils disaient défensifs. J'aurais plus eu tendance a les trouver offensifs, mais je me retins d'en faire part a voix haute.

Le chat nommé Nokken s'adressa ensuite a moi avec un calme qui m'étonna, bien que je ne le fis pas montrer. Après tout, de par ma réputation que je savais digne de mes actes pour le moins violent, et j'assumais totalement ce que j'étais, les apprentis et les bleus avaient tendances a plutot avoir peur. J'avais toujours apprécier sentir la peur dans la voix des autres soldat, et je n'étais jamais la dernière pour les railler a ce propos. Ca les renforçait et ils n'en étaient que meilleurs, la peur ne sert a rien, ici. Mais Nokken restait calme et respectueux, c'était déja arriver, bien sur, mais chez des chats moins sain d'esprit que lui qui appréciaient mes méthodes.

Ils avaient tout deux de la chance de me voir dans un bon jour, je ne me sentait pas d'humeur a plus me prendre la tête avec de jeune recrues qui n'avaient que peu vu le champ de bataille. Je fini par lâcher sèchement:

- Ca ira pour cette fois, vous avez de la chance, filez dans vos quartiez et que je ne vous revois plus vous battre avec d'autre chat que nos ennemis. Sinon, la prochaine fois, c'est moi qui m'ocuperais de vous.

Me relevant, la queue toujours battant l'air, je leur lancai un regard colérique lourd de sens.

_________________
Dim 23 Juil - 20:26
Up~
Lun 7 Aoû - 15:15
J'archive~ {Ville / Caserne}
Comme d'habitude, envoyez moi un mp pour sortir le rp des archives :>
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: