Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Une rencontre avec un fou ? //Feat Tsira//
Messages : 352
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 14
Jeu 8 Juin - 12:21







 

 
Une rencontre avec un fou ?

 
Feat Tsira

 
ATTENTION : Le « renard » qui accompagne Ryuk et les voix/monstre qu'il entend/voit ne sont en aucuns cas réelle, ils sont le pur fruit de son imagination.  

Le soleil vient à peine de se lever, mais ses rayons éclairent déjà bien la forêt. Là, au milieu du peu de verdure qu'il reste, tu cours du plus vite que tu le peux. La terreur se lit sur ton visage tandis que tu accélères encore plus. Ce monstre, il est à nouveau là, il te poursuit ! Ce truc abominable au visage blanc avec ses yeux verts et rouge, ses marques bleues autour de la bouche, ses dents pointues, ses plumes partout, ses accessoires qui étaient les tient avant.. A peine tu as ouvert les yeux qu'il était là, en face de toi. Tu n'as pas réfléchi, tu t'es enfuit directement. Tu cours depuis longtemps maintenant, tu es essoufflé et tu as perdu en vitesse. A chaque fois que tu t'arrêtes, tu l'entends au loin, se rapprocher lentement. Alors, tu reprends ta course. Voilà où tu en es, à courir comme un dingue au milieu de la forêt, à déraper à chaque virage, à te prendre les pattes dans des obstacles. Tu saignes à plusieurs endroits, mais tu t'en fiches, tu continues. Jusqu'au moment ou tu finis par t'écrouler par terre, à bout de souffle, au bord de l'évanouissement. Ta respiration est des plus rapides. Impuissant, tu regardes ce monstre se rapprocher, de plus en plus. Il est là. La partie est terminée pour toi. D'un coup, la bête charge dans ta direction. Tu fermes les yeux, prêt à encaisser le coup. Mais, rien ne vint. Tu finis par rouvrir les yeux. Il a disparu ! Où est-il ? Pourquoi ne t'a t'il pas tuer ? Sans comprendre, tu te redresses sur tes pattes, tout tremblant, l'œil vif, les sens aux aguets. Il est bel et bien parti. Tu te détends et reprends petit à petit une respiration normale. Tu inspectes les alentours. Ta course folle t'a mené jusqu'au sentier. Tu hausses les épaules et regarde alors tes blessures. Une coupure au flanc, une sur la joue, une sur ta patte arrière gauche plus plusieurs épines enfoncer dans ton pelage par si par là. Tu soupires et commences à te les retirer jusqu'à que tu entendes un bruit. Tu bondis instantanément sur tes pattes en grognant, hérissant ton poil, montrant les crocs, sortant les griffes. Cette fois, tu ne fuiras pas ! Tu te ramasses par terre, prêt à bondir, le regard ne quittant plus le buisson qui bouge juste devant ton nez. Qui que ce soit, tu es prêt à l'affronter s'il le faut !

 



Code par xLittleRainbow
Messages : 51
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 15
Sam 10 Juin - 12:49


And it seems like we're both monsters.
But do we have any control?


Ciel clair, encore piqueté de ces étoiles retardèrent, récalcitrantes à quitter les cieux. Nuages rosés, moutons dodu voletant allègrement, rêves matinaux qui seront bientôt oubliés lorsque le train train de la journée commencera. Mes pattes martèlent le sol en rythme, sans me laisser un seul temps de décalage pour que mon esprit divague. Je laisse les rayons matinaux du soleil passer sur ma fourrure immaculée qui les reflètes avec beaucoup trop d'intensité pour que je passe inaperçue. Mais quelle importance? Aucune. Personne ne me connait, ne sait qui je suis, et ceci parce que je l'ai décidé.

Satisfaite de cette course, de la douleur qui se répand dans mes membres, je laisse un rictus fleurir sur mon joli minois, le déformant d'une fausse folie, masque quotidien que je porte avec fierté. Certains sont fous, moi je fais semblant. Y a t-il vraiment une différence? Vouloir jouer la folle à longueur de journée, n'est ce pas un peu une preuve de folie? Je ne sais pas. Mais encore une fois, ça n'a aucune importance... Surtout maintenant, alors que je vois au loin une ombre noire, - ou est ce du bleu? -, passer à vive allure, l'air apparemment terrifiée par quelque chose de tout bonnement inexistant, ou du moins invisible. Quand on parlait de folie...  

Je prends très vite ma décision. Je n'ai actuellement pas grand chose à faire, à part traîner en me posant des questions à moi même, donc pourquoi ne pas aller poser quelques questions à ce drôle de truc? Curiosité passagère, voilà tout. Ni une ni deux, je m'élance furtivement vers là ou le félin s'était auparavant dirigé, même si je l'avoue, avec la couleur de mon pelage et le peu de cachettes au alentours, je dois être assez voyante... C'est ainsi, en évoluant au ras du sol aride, que je m'approche de ma cible.

Chose impuissante, prunelles dilatées, illusion de grandeur pour faire face à une peur irraisonnée. A travers les feuilles d'un buisson qui me cache bien mal, j'observe la silhouette apeurée, mon esprit ne cherchant même pas à comprendre.  Car ici, en ce bat monde, tout le monde a bien trop vécu pour que chacun puisse comprendre son prochain. On survit, on essaye en tout cas. Et l'on n'a pas de temps à perdre pour les autres. Pas le temps de comprendre la mécanique de leur coeur, d'écouter avec attention le tic tac désordonné retentir à l’intérieur.

Et je regarde, sans pensées, juste spectatrice de ce matou tremblant. Cela me rassure d'une certaine manière, de voir les autres trembler. Je me sens moins seule, car même si personne ne le sait, si personne ne peut l'entrevoir, au fond de moi, un chaton apeuré et sans défense, qui a encore deux yeux intacts, tremble en attendant la mort. Et voilà maintenant que cette peur incarnée que j'observe depuis un moment, ce visage marqué d'effroi change d'un coup du tout au tout, plantant ses yeux dans le mien, même si en fait il doit sûrement seulement regarder le buisson. Le félin est déjà ramassé devant ma cachette, les poils hérissés, les crocs découverts. Qui croit-il impressionner, lui qui été si misérable auparavant? Je sors doucement de mon buisson, contenant mon envie de lui sauter sur le dos et de planter mes griffes dans son pelage afin de le faire sursauter. Soyons gentille pour une fois. Je sors donc de mon buisson en contournant le chat bleu, et me lèche nonchalamment une patte comme si ma présence ici était des plus normale. Tsira la stupide, l’imprévisible. C'est ce rôle que j'arborerais aujourd'hui.

"Pas besoins d'être autant sur tes gardes mon grand...C'est juste moi, vois tu?"

Je laisse un petit sourire s'étaler sur mon visage, sans cesser de fixer l'autre de mon unique œil vert-jaune, donnant bien souvent l'impression aux autres qu'un serpent venimeux les fixe.
© By Halloween sur Never-Utopia


_________________

Merci Snizy, j'adore! ♥️
Dim 23 Juil - 21:02
Up~
Jeu 17 Aoû - 20:26
J'archive~
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On en aura jamais fini avec les emmerdes! [feat. Perséphone] ~ 18+
» Course-poursuite avec un navet ~ Feat Astoria
» Il faut toujours être en bon termes avec le voisinage ! [feat. Joshua M. Eddison]
» Quand Héros rime avec Zéro (feat Caracole)
» Lire rime avec amusement, non ? ( Feat Felias, Jinn, Richie Tozier, Noa, Hanzo, Shun, Nina Antonov, Tori Clark, Anguiss, Lizzie and Myo' )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: