« Sur cette terre déchue, seule la survie prime » - Le Passeur.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Vous êtes sûrs que poster ici est sans danger ? [Nuazù - Caméléon - Conseillère - Terminée]

AdminAdmin


x Messages : 55
x Date d'inscription : 02/06/2017
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
10/100  (10/100)
Agilité:
18/100  (18/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Sam 3 Juin - 0:17



Nuazù
Le seul moyen de rester en vie c’est de ne jamais se croire en sécurité

• Sur Felinae

• Nom : Nuazù
• Sexe : Femelle
• Âge : 36 lunes ~ 3 ans
• Clan : Caméléon
• Rang : Conseillère
• Code d'identification : //
• Race : Sacré de Birmanie

• Pouvoir :
Le pouvoir de Nuazù est la seule chose qui puisse définir sa personnalité. Elle a le pouvoir, lorsqu’elle la ressent, de partager sa peur par un champ télépathique d'environ une vingtaine de mètres de rayon.
Plus la terreur que Nuazù ressent est forte, plus celle-ci terrorisera les chats aux alentours. Ce n’est pas un pouvoir très évident à contrôler, puisqu’elle est effrayée pour un rien et qu'il se déclenche instantanément dès qu'elle ressent le moindre soupçon de peur.
Imaginez : Pendant qu'elle dort, un autre chat, ou même un simple bruit, la réveille en sursaut. Instantanément une vague de panique saisira tous ses camarades et risquera bien de les surprendre dans leur sommeil.
Cependant, stratégiquement, si elle se rend dans les rangs ennemis en pleine bataille elle sera proche de mourir de peur, mais tous ses ennemis aussi.

Les inconvénients de son pouvoir ne sont pas non plus très simples à anticiper, puisque Nuazù doit arriver à se calmer assez rapidement pour les éviter.
En effet, lorsque le champ télépathique de Nuazù fonctionne pendant trop longtemps, celle-ci finira par attraper... un rhume. Elle sera prise d'éternuements, de quintes de toux et de migraines tenaces pendant environ une journée, même si elle passe évidemment par des périodes de soulagement. Malheureusement, comme la maladie est due à un contre-coup de son pouvoir et non pas à une bactérie ou un virus, les guérisseurs seront incapables de l'aider.

• Physique :
La première chose que l’on remarque chez Nuazù, ce sont ses yeux. Ils sont immenses, bleus très foncés, presque indigos. Lorsqu’ils sont frappés de plein fouet par de la lumière on pourrait les croire violets. Cependant ce ne sont pas qu’eux qui font la beauté de cette chatte.

Nuazù possède une fourrure mi-longue, soyeuse, ne s’emmêlant presque jamais. Celle-ci frise légèrement sur son poitrail et sa robe est lilac point : son pelage blanc glacé est marqué par un nez mauve foncé, une queue ainsi qu’un visage gris rosé et des coussinets lavande. Bien que rare, elle tient cette magnifique toison de sa mère, laquelle la tenait à son tour de sa mère. Sur trois générations, comme un motif parfait, cette fourrure s'était transmise.
Cependant, la particularité de Nuazù est qu’elle expire un air légèrement bleuté. Lorsqu’elle souffle, un petit nuage bleu s’extirpe de sa bouche ou de son museau, comme lorsqu'il fait froid et que l'eau se cristallise au contact de l'air gelé. Celui-ci se dissipe relativement vite, mais si l'air vient à manquer là où elle se trouve l'espace se remplira progressivement d'un brouillard céruléen.

Spoiler:
 

• Caractère :
Nuazù est une trouillarde.
Elle a tout le temps peur, tout du moins la majeure partie du temps. Toutes ses autres émotions s’en sont retrouvées comme atrophiées et elle est presque incapable de ressentir de la colère, de la tristesse, ou même de la joie.
De cette objectivité presque totale, Nuazù a su obtenir le poste de conseillère car elle saura toujours prendre les meilleures décisions pour rester en sécurité et permettre à son clan de l'être à son tour. En effet, bien que la chatte soit facilement prise de panique, ce n'est que face à des dangers ou des menaces concrètes. Imaginez si elle avait été prise de phobies incontrôlées en plus !
Elle a d'excellentes capacités de réflexion, stratégiques comme logistiques, et s'impose parfois comme la voix de la raison mais aussi plus régulièrement comme celle de la sécurité et de la prudence.

Si son manque de sentiment peut la faire paraître sans cœur, elle arrive cependant à s'attacher aux gens même si elle les envie de savoir ressentir d'autres émotions que la peur. Elle aura cependant du mal à faire totalement confiance et jamais, au grand jamais, ne laisserai sa survie reposer entre les pattes d'un autre.

• Histoire :
Elle est née dans une portée de trois chatons. Les deux autres étaient de petits mâles, piaillant et gigotant pour l'attention de leur mère, mais la jeune féline était hypnotisée par la petite boule de fourrure qui lui ressemblait déjà tant.
C'est pour cela qu'elle hérita de son nom : Naù. Les deux mâles s'appelaient, eux, Liu et Izan. La famille vivait dans un groupe exceptionnel, dont on chantait les louanges aux petits : les felinae.
La mère avait échappé aux humains alors toute petite et s'était entichée d'un beau mâle aux couleurs chatoyantes. Malheureusement celui-ci accordait de moins en moins d'importance à ses chatons, jusqu'au jour où il s'enfuit et disparut. Devoir gérer une famille, faire face aux soldats, il n'était pas fait pour cela. Quand on lui affecta le rôle de combattant grâce à la praticité de son pouvoir, ce lâche choisit de survivre en fuyant. Encore aujourd'hui, la jeune chatte ignore ce qu'il est devenu.

Le pouvoir de Naù était déjà celui qu'il est aujourd'hui, mais dans des proportions bien plus minimes. Liu semblait avoir la capacité de manipuler les émotions et Izan d'apaiser les autres. A eux trois ils pouvaient contrôler les réactions et sentiments de n'importe qui.
Liu fut le premier à prendre conscience de la puissance qu'il avait entre les pattes. Il commença à utiliser son don pour manipuler et se faire octroyer des privilèges. Izan couvrait ses traces en calmant les esprits et en leur faisant "intégrer" que cette histoire était normale. Seul Naù était à l'écart de tout cela.
La jeune felinae supportait mal ces secrets, et l'angoisse qu'elle ressentait pour ses frères était concrète. Ils étaient en train de changer, de devenir la pire version d'eux-même. Leur mère mourut d'une maladie inconnue et l'état de Naù se dégrada sérieusement. Elle commença à se refermer sur elle même, devenant de plus en plus discrète, de plus en plus terne et effrayée.

Une nuit, alors qu'elle avait environ 18 lunes, elle rêva qu'elle entendait ses frères discuter dans leur tanière. Son esprit était embrouillé mais elle savait qu'elle dormait puisqu'elle les voyait en gardant les yeux fermés. Rien de bien méchant. Sauf que le rêve se transforma en cauchemar.
Les deux frères parlaient de tuer Dariel, le chef des felinae, pour prendre sa place. Une terreur telle qu'elle n'en avait jamais connu saisit son âme, l'enserrant dans ses griffes glacées. Elle crut qu'elle allait en mourir. Elle sentit une douleur atroce, comme une poignard qu'on aurait enfoncé dans son coeur. Elle en aurait hurlé si elle avait pu. Elle ne sut que s'évanouir. Elle plongea dans de nouveaux songes, tous plus chaotiques les uns que les autres, éclaboussés de sang et de terreur.
Elle se réveilla à l'aube, le coeur palpitant, la gorge serrée et le visage trempé de sueur et de larmes. Soulagée, elle regarda à ses côtés ses deux frères encore endormis. Tout ceci n'avait été qu'un mauvais rêve.

Elle sortit de leur tanière, ressentant le besoin de s'aérer l'esprit. Elle ne rentra que tard le soir, pour apprendre la terrible nouvelle. Ses deux frères ne s'étaient jamais réveillés. Il semblerait qu'ils aient eu une crise cardiaque pendant leur sommeil, ce qui était particulièrement étrange puisqu'ils étaient jeunes et en pleine forme.
Naù n'avait pas eu besoin de voir les corps, dont on dit qu'ils affichaient un rictus de terreur, pour savoir. C'était elle qui avait causé leur mort. Son pouvoir. Elle avait tué les monstres qu'étaient devenus ses frères et s'était transformée à son tour. Le retour en arrière ne serait jamais possible, ni même envisageable.
Elle fit la seule chose que son père lui ai jamais appris : fuir.
Elle parti loin, aussi loin que ses pattes surent la porter. Elle ne voulait plus jamais être Naù. Elle était détruite. Elle voulait tirer un trait sur sa personne pour ne jamais réitérer les mêmes erreurs. Elle changea de nom, mélangea le sien avec ceux de ses deux frères. Elle passa de Naù à Nuazù. Elle passa de felinae à caméléon.

Elle arriva détruite, et pour y échapper cessa d'exister. Ses sentiments se raréfièrent, jusqu'à ce que la sécurité et la survie ne deviennent ses seules préoccupations et la peur sa raison de vivre. Aujourd'hui encore, comme tous les jours de sa vie, Nuazù a peur. Elle a peur de la mort, peur de changer, peur qu'on l'attrape, peur qu'on la chasse, peur de souffrir. Et quand elle n'a pas peur, elle n'est qu'une façade calme, comme si son esprit lui-même se mettait en pause.
Jusqu'au prochain combat. Jusqu'au prochain sursaut. Jusqu'à la prochaine respiration.

• Dans la vraie vie

• Pseudo le plus souvent utilisé : Yin ~ Mhei
• Âge : 16 ans
• Comment as-tu découvert le forum ? La vidéo d’Euca et surtout toutes mes amies url qui à l’époque s’étaient jetées dessus :’)
• Autre chose ? Mwahahahahaaa :twisted:
• Je souhaites avoir un parrain/une marraine pour mon premier rp : non

Quiz

Validouch' par un arc-en-ciel ♪

Code par xLittleRainbow
[/center]

Invité



avatar
Invité


   Sam 3 Juin - 11:01


BIENVENUE



x Messages : 1240
x Date d'inscription : 25/02/2015
x Age : 23


Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Agilité:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 5 Juin - 11:08


Re-bienvenue o/

Alûrs, j'ai quelques soucis avec ton pouvoir. En soit il est très bien construit et me plaît beaucoup. Cependant la condition impliquant qu'elle ressent les émotions d'autrui au lieu de simplement leur renvoyer sa propre peur m'ennuie. Cela peut être considéré comme un second pouvoir.
D'autant plus que, sans cet aspect, tu auras certainement un développement de ton personnage apprenant à vivre de nouveau normalement qui serait intéressant °w° (mais là je divague, déso, tu fais bien ce que tu veux de ton perso cela va de soit xD)

Sinon ma foi tout est bon, fais nous signe lorsque tu auras un kit ^^

_________________


Merci Lokiiiiiiiiiiiii :love:

Merci Cyaaaa:
 

Grand merci à Yuëna :3:
 

Merci Neko-chérie ♥:
 

Merci Yinzi **:
 

Merci à Nyria pour ce cadeau de Noël !:
 

AdminAdmin


x Messages : 497
x Date d'inscription : 01/08/2015
x Age : 17


Feuille de personnage
Force:
33/100  (33/100)
Agilité:
43/100  (43/100)
Endurance:
34/100  (34/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

   Lun 5 Juin - 12:14


Ça marche, j'avais juste envisagé cette condition parce que je la trouvais amusante qu'apathique comme elle l'est elle se retrouve coincée dans les sentiments de tout le monde x)
Mais pas de soucis, je retourne à la condition initiale !

Invité



avatar
Invité


   Mar 6 Juin - 23:44


Je valide ma Jouflette <3





Contenu sponsorisé


   


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Personnages :: Fiches :: Validées :: Ophéis-
Sauter vers: