Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Qui sont ces personnes? Libre Rp d'arrivée de Kamishio
Dim 21 Mai - 20:34
Le jour venait à peine de se lever quand j'ouvris les yeux sur cette chambre bien trop grande pour deux félins ainsi dormant dans ces salles que je décrivais comme une certaine prise, devant également me coltiner le lit trop près du mur, me prenant ainsi très souvent en m'étirant les pattes le mur. Je soupirais me tournant de l'autre côté en râlant, j'en avais assez de ce mâle de 2 mois mon cadet qui avait absolument voulu être avec moi, non mais oh, j'étais pas non plus sa mère ! Surtout qu'il me regardait toujours avec un regard plutôt inquiétant, son pouvoir étant à propos du sommeil, je m'attendais presque tout les jours à mourir dans mon sommeil. Je baillais, sortant les griffes pour désengourdir mes pattes, puis je me levais doucement, réalisant qu'il n'était pas là, où est-ce que ce débile pouvait être? Après tout avec cette tempête qui ravageait nos terres, on ne pouvait plus sortir du tout, même si j'avoue que pouvoir enfin sortir du laboratoire pour découvrir le monde était tentant...Je secouais la tête doucement, je dois prouver à tout ces débiles de soldats de première classe, qui sont nourrit à la pâtée et non pas à la croquette ignoble, que je pouvais être une bonne soldate, qui méritait du respect, et non pas juste une femelle qu'on reluque comme des pervers sans arrêt, même si j'avoue bien me servir de mon corps pour obtenir ce que je veux après tout, si ma mère m'a donné ce don, pourquoi ne pas en faire usage? Je rigolais doucement, levant la tête vers le plafond blanc sale, c'était le seul endroit qui n'était pas nettoyé, surtout dans les chambres des nouveaux, ce qui faisait que bien souvent en pleine nuit on était pris de quinte de toux à cause de la poussière, vraiment sympathique.

Je me levais doucement alors, les pattes encore raides et tremblantes, c'était une des premières nuits sans ma mère après tout, au début, peu après mon opération, elle avait insisté pour être dans la même chambre que moi, bien sur le soldat avec qui j'avais été mise a accepté sans broncher, on ne refuse rien à ma mère, sinon...Je vous laisse voir avec les chats morts avant vous. Je souris doucement en pensant à elle, tout en marchant vers la grande salle, ma chambre se trouvant au bout du long corridor qui menait à celle ci, les nouveaux arrivaient toujours dans ces salles là, probablement car les chambres étaient pour les vieux matous obéissants comme ces chats domestiques qui étaient arrivés depuis peu. Je sifflais un peu, beaucoup de personne en parlaient déjà, c'était audible d'ici, d'ailleurs beaucoup de chat était présent, ils faisaient un boucan monstre ce matin ! Je m'approchais encore un peu plus, pressant le pas, pour finalement me mettre à trottiner, je ne devais pas avoir l'air d'une sauvage qui veut absolument s'incruster dans les conversations. Je gardais mon allure haute, et mon regard curieux, j'étais encore une chatonne en fait, j'étais réellement intéressée par ce qui se disait, mais en même temps je me méfiais, qu'est ce que je fichais ici déjà à la base? Je cherchais ma mère du regard, malheureusement je ne la trouvais pas, peut être qu'elle avait été choisie pour une patrouille dans les égouts, bon valait mieux que je ne la cherche pas alors ! Je m'approchais, regardant vaguement les jeunes mâles qui me lançaient des regards incertains, avec une lueur que je ne connaissais que trop, je soupirais, affichant alors un sourire ravageur, leur adressant celui ci d'ailleurs.

Les mâles sont stupides, surtout à cette âge quand les hormones sont en ébullition, et par la suite ils deviennent d'immondes manipulateurs tout comme mon père, ma mère m'avait raconté son histoire, je ne pouvais la croire, ça semblait trop surréaliste, pourtant c'était bien vrai, il s'était seulement servi de ma mère pour entrer chez les soldats et se répandre ainsi partout si on dire ça comme ça. Je m'avançais doucement, pour me trouver une place un peu à l'écart où j'entendais malgré tout les discutions qui allaient bon train, certaines étaient d'ailleurs plutôt pessimistes, la tempête qui faisait rage, dont on entendait par ailleurs le souffle à travers la toiture épaisse de l'endroit, devenait de plus en plus violente, bien que les chats sauvages étaient sans doutes mis en danger tous autant qu'ils sont, les soldats n'étaient pas à l'abri, les humains devaient aller en ville pour chercher de quoi les nourrir, c'est ainsi que si la tempête continuait, nous mourrions tous de faim isolés ici comme des rats, nous étions au fond des rats près à attaquer pour un petit bout de nourriture si jamais nous venions à ne plus avoir ces stupides croquettes. Je suis presque certaine que certains iraient jusqu'au cannibalisme, je frissonnais à cette idée, imaginez un peu, un chat qui mange les autres chats !... Je me jetais avec prudence sur le bout de viande devant moi, c'était assez rare que les humains nous en donnaient normalement, je pense qu'ils ne veulent surtout pas que je devenions trop faible pour combattre les chats sauvages. Une pointe de culpabilité m'envahit toute entière, pourquoi devions nous absolument faire la guerre, ne pouvions pas nous faire la paix? Après tout, personne ne pourrait survivre si les humains continuaient à créer des monstres sans âme, et des chats aux pouvoirs destructeurs, qui pouvait endommager le monde, ainsi que l'espace temps.

Je soupirais doucement, une femelle plus jeune passait alors par là, son pelage était..c'était pas du pelage mais du duvet ! Je la regardais surprise, elle était minuscule, c'était un chaton je suppose, elle avait du partir de la ménagerie, je descendais du banc sur lequel je m'étais assise quelques secondes avant, et je m'approchais d'elle, celle ci poussant un cri d'alerte, mais je n'y fis pas attention. Je m'asseyais près d'elle, et donnais un coup de langue sur son pelage, elle était tellement petite que je devais me plier en deux pour pouvoir l'effleurer avec mon museau sur le sommet du crâne. Elle me regardait de ses beaux yeux jaunes purs, sans aucune modification, elle était si belle ainsi, avec son pelage duveteux de couleur blanc et gris tigrée, elle ne méritait pas les horreurs qui allaient lui arriver, je la prenais alors par la peau du coup, celle ci écoutant ses réflexes pour se mettre en boule, je devais la ramener à sa mère. Je l'emmenais alors à la ménagerie, entrant là bas sans aucune gène, des chattes me regardaient avec un hoquet surpris, et oui je ne suis pas de ces choses qui viennent vous voir une fois de temps en temps, je suis une femelle comme vous qui vous respecte autant que vous devriez être respecter, je voyais alors une femelle un peu étrange, elle était mutée elle non ? Pourquoi était-elle ici? Je plissais les yeux, puis posais la petite sur le sol, celle ci retournant avec une femelle entièrement noire, celle ci me remerciant du regard. Ainsi je retournais à toute vitesse à la grande salle, je ne devais pas être trop douce, mais un "Au-revoir" s'échappa de moi envers toutes ces pauvres créatures, aussi belles soient-elles. Je revenais alors sur mon banc, exactement à la même place, ne faisant plus attention à rien autour de moi, même pas à ce mâle qui essayait d'engager une conversation qui de toute façon n'aurait pas grand intérêt.
Messages : 163
Date d'inscription : 06/03/2017
Age : 14
Mar 23 Mai - 17:45





Qui sont ces personnes?


[Libre]




Je venais de rentrer de la patrouille totalement perdu. Le monde n'était plus le même mon regard étais passé de la couleur au noir et blanc en quelque secondes. Je ne reconnaissait plus rien autour de moi. Je voyais trouble et entendait les chats autour de moi parler aux ralentie. Je n'étais plus chez moi. Je tombas quand un soldat me bouscula, me redressant avec difficulté. C'est alors que je vis un pelage familier. Je cru voir Éclat,  mon regard ce ralluma. Mais la réalité est tellement sadique. Ce n'étais pas elle. Mon regard s'éteignit aussitôt, ce n'étais qu'une chatte sans importance dans ce monde qui allait mourir comme mes parents et ma sœur. Elle me rappelait quand même quelqu'un. Je m'arrêtais et la regardant avec horreur, elle ressemblait à deux gouttes d'eau à Kami la chatte qui avait essayée de sauver ma sœur mais qui c'était fait emportée elle aussi. Elle devait être surement nouvelle, elle était aussi perdu que moi maintenant alors que je connaissais il n'y a pas longtemps cet endroit comme ma poche. Il fallait que je lui dise pour sa mère. Mieux vaut qu'elle l'apprenne maintenant au lieu qu'elle n'est encore de l'espoir. Je me fis un passage dans la foule de ces chats au visages totalement inconnu, je titubait en me frayant un passage. Je venais de réussir à m'approcher d'elle. Entre temps elle c'était assise sur un banc ne faisant pas attention à moi mais temps pis,  Je lui demanda.

"Serait-tu la fille de Kami ?"
Avec un ton juste totalement hésitant.

Je ne la regardait pas réellement dans les yeux puisque mes yeux ne reflétait plus rien, ce n'était que deux sphères argenté sans vie. J'étais devenu sans que je m'en rende compte, l'ombre de moi même.



Code par xLittleRainbow

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 


Dernière édition par Eclipse le Mar 13 Juin - 21:47, édité 1 fois
Messages : 41
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 20
Mar 23 Mai - 19:45
Je sautillais dans les nombreux couloirs, toujours excité autant que je sois. Je m'étais posé il y a quelque instant près d'une fenêtre, la même ou je m'étais cognait la tête plusieurs fois. Les jours s'écoulait, la tempête faisait toujours ravage. La paysage changeait, et j'avais l’impression d’être toujours plus folle qu'avant. Il me semblait avoir vu une silhouette s'envoler, mais difficile à dire. Pendant un moment j'ai crus que c'était un félin, mais ça avait été trop rapide.
J'étais donc la maintenant à sautiller dans les couloirs, jetant des coup d’œil dans les différentes pièce, jusqu’à arriver à la ménagerie. Je jetais souvent des coups d’œil, guettant la moindre reproductrices.
Ouais je sais, venant d'un folle comme moi qui sautais et avait des yeux bizarres autant dire que les chatons était tenus fermement dans les pattes de leurs mères. Et les mères me crachaient au museau, elles avaient peur pour leur progénitures. Je m'en fichais qu'elles me détestaient elles avaient raison. Et je préférais qu'elle protège leurs petits.


Ce que je cherchais moi, c'était les reproductrices qui devaient mourir, celles qui ne s'occupait des petits, qui martyrisaient les chatons qu'elles devaient s'occupait, mais qu'elles n'aimaient pas. Je suis folle certes, et me mettre avec des chatons serait mauvais, ils ne vivraient pas longtemps avec moi. Mais ils méritent l'amour.
J'étais donc derrière une cage que du mouvement se fit entendre. Une jolie féline qui me semblait avoir déjà vue, au pelage crème et avec un jolie brun. Bref une jolie petite siamoise, pas de doute. Elle tenait une petite boule blanche. Cela était un chaton qui alla vite chez sa mère. Je suivis du regard la féline crème du regard, jeune. Jolie. Elle sortit.
Je sortit à mon tour de ma cachette et traversa la ménagerie en bondissant, jusqu'à aller à la pièce centrale, il y avait plus de félin.

Je me demandais si Papy Grognon était présent. Mais en y regardant je ne le vis nulle part. Dommage, je me serais bien amusé avec lui. Je bondissait entre les félins, excitait comme d'habitude, mais fort heureusement aujourd'hui je pouvais m'assoir. Mon corps me le permettait, je n'avais pas dormis la nuit précédente.
Tandis que la plupart des félins parlaient avidement de cette stupidissime tempête ou bien elle mangeait, je vis sur un banc deux félins qui faisait une mine d'enterrement. A droite se trouvait la féline crème que j'avais vus auparavant. Et à côté d'elle un Soldats qui me semblait avoir croisé déjà de vue. Je crois qu'il se nomme Eclipse.
Je bondissais alors vers les deux félins et atterrit devant eux.

-Serait-tu la fille de Kami ?

Je les regardaient de droite à gauche alternant sans cesse avec mon sourire géant, mes crocs sortant. Bref mon sourire habituelle, je ne savais faire mieux. Puis je lançais, peut-être un peu trop fort mais je m'en foutais enfaite.

- Vous mangez pas comme les autres fous ? Ma queue fouettant de droite à gauche, bha oui toujours autant excitait moi, mais au moins j'étais pas la a bondir dans tous les sens.

_________________
Merci 3 millions de trilliard de fois Opaline !! <3  

Merci Sirf ! J'adooooore ton style !!!!!!!!!:
 

par mwa :'):
 

Cupcake parle en  : #E91AC6
Sam 3 Juin - 15:30
Le mâle à côté de moi me regardait avec insistance, mais pas avec le même genre d'insistance que ses congénères aux hormones un peu trop actives, un regard sans vie, voir même plutôt froid, il me faisait peur pour tout avouer. Je m'inquiétais pour ce mâle, pourquoi faisait-il une tête d’enterrement pareil? Même avec la tempête c'était assez compliqué de ne pas se sentir vivant, surtout que beaucoup de soldats ici ne risquaient en aucun cas leurs vies, les chats sauvages ne pouvant pas bouger de là où ils vivaient. La bouche du mâle s'ouvrit lentement dans un rictus effrayant, pourquoi faisait-il aussi peur? Surtout que pour l'avoir déjà vu ce n'était pas trop son genre de jouer les dépressifs. La voix du mâle était rauque, sans compassion et sans vie, c'était juste un mort dans une enveloppe charnelle belle et bien en vie. Il me demandait si j'étais la fille de Kami. Ce à quoi je restais totalement silencieuse, pourquoi il me posait cette question? Avant que je ne pus répondre quoi que ce soit, une forme flashie atterrissait devant moi, je la regardais surprise, les yeux grands ouverts malgré le fait qu'ils soient en amandes, elle était...rose, je ne pense pas qu'on puisse dire quoi que ce soit d'autres. Cupcake, c'était son nom, elle était une soldate plutôt folle, même si au fond je savais qu'elle n'était pas si folle que ça, et qu'en cas de problème elle pouvait se révéler une coéquipière de qualité. Je sais qu'elle faisait partie des rares soldats qui respectaient les reproductrices, et juste pour ça je l'appréciais. Elle nous criait alors au museau, enfin pas réellement crier, mais au moins ça couvrait les miaulements inquiets des autres bavards présents ici. Elle nous demandait si nous ne mangions pas comme les autres fous, ce qui me faisait sourire, j'aimais bien cette expression qui je dois avouer caractérisait bien tout les soldats, quels qu'ils soient. Je souriais avec un air mutin, ma gueule s'ouvrant doucement, mon regard bleu croisant celui de la femelle fushia, elle restait belle malgré le massacre des humains sur son pelage et sur ses yeux "tournoyants."

"-Non je dois avouer ne pas avoir très faim, surtout que la nourriture n'est pas vraiment ma priorité pour certains." Je lançais un regard vers le mâle à gauche, son pelage était entièrement noir avec quelques reflets et tâches orangées, il était séduisant, même avec ce regard perdu et vide de sens, je dois bien l'avouer, et au moins ce n'était pas un mâle aux hormones en ébullition, et ça faisait bien plaisir. Je me retournais vers Cupcake, son regard semblait fou, mais son âme elle ne l'était clairement pas, sinon quoi nous serions morts depuis bien longtemps. "-Par contre toi tu devrais ralentir le rythme, à cette vitesse tu vas finir par être aussi grosse et lourde que les domestiques" Je lui donnais un coup de patte sur le bout du museau, ce n'était pas méchant, je ne voulais pas être méchante avec elle, elle pouvait se révéler une bien meilleure alliée qu'elle ne pouvait le laisser paraître. Je regardais alors doucement...Eclipse je crois? Son regard n'avait clairement pas changer, je me rapprochais doucement pour lui donner un coup de tête doucement contre l'épaule pour l'encourager à parler de nouveau. "-Oui je suis la fille de Kami, pourquoi donc? Qu'est ce qui t'arrives, tu peux me parler tu sais, la folie n'a pas encore atteint mes veines moi " Je souriais doucement amusée, un mauvais pressentiment s'insinuait en moi doucement, et si quelque chose était arrivé à ma mère? Je me préparais à cette éventualité, pour ne pas craquer si cela devait arriver.

Je posais doucement ma queue sur l'épaule large du mâle, et c'est à ce moment là que je réalisais à quelle point j'étais fine et mince, je possédais en plus de tout cela de longue pattes trop fines et trop fragiles, un simple choc pourrait les briser, ce qui pour sur, provoquerait l'amputation, voir même une euthanasie pure et simple. Je frissonnais, me tournant avec Cupcake, elle aussi était colossale comparée à moi, mon seul avantage était ma grande taille, et mon port fier, mon pouvoir n'étant même pas très utile en combat pur et simple. Je soupirais doucement, puis je regardais le mâle couleur ébène, même si il venait à être froid, je ne pouvais pas me permettre de le laisser dans cette état, il faisait un peu pitié, même si je sais qu'il m'égorgerait si je venais à être franche avec lui pour lui dire, je remarquais alors une plaque de poil manquante sur son flanc, celle ci possédait de nombreuses petites entailles, ce n'était pas naturel, ce n'était même pas des griffes de chatons, ou de jeunes chats comme moi, c'était causé très probablement par des éclats métalliques, je donnais alors un coup de langue sur celles ci. Il avait été en patrouille ce matin? Les éclats qui tombaient au sol avait une forte odeur de pourriture, les égouts? Je fronçais le museau me tournant vers la femelle rose derrière moi à présent, j'ouvrais alors la bouche doucement mais aucun mot n'en sorti, mais qu'est ce que je faisais à la fin?
Messages : 163
Date d'inscription : 06/03/2017
Age : 14
Mar 13 Juin - 21:45





Qui sont ces personnes?


[Libre]




Elle me donna un coup de tête sur l'épaule pour m'inciter à parler, avant de me répondre.

"Oui, je suis la fille de Kami, pourquoi donc? Qu'est ce qui t'arrives, tu peux me parler tu sais, la folie n'a pas encore atteint mes veines moi "

Le monde tourbillonnait autour de moi, je voyais à peine les alentours et les chats qui si trouvait. Mes oreilles bourdonnait, mes yeux s'était agrandit par la terreur. Je ne me rendit pas compte qu'elle mit sa queue sur mes épaules, trop absorbée par mes sombre pensées. Quand la chatte me lécha un endroit sans fourrure, surement que la touffe manquante avait été arrachée pendant ma patrouille de se matin juste à y repenser me donna des sueurs froide. Quand mon cerveau compris qu'elle était en train de me lécher j’eus comme un sursaut et je me recula de la chatte, à reculons toujours en la regardant. J'était effrayé, j'avais retiré la vie d'un être cher à une chatte innocente. Je suis un monstre égoïste, sans cœur. Je n'arrivait pas à détourner mon regard du sien, je ne comprenais pas pourquoi. A cause de moi une personne innocente était morte et sa fille ce retrouvait seule, sans personne. Tout était de ma faute. Ma sœur était morte et sa mère aussi, c'était de ma faute. Je déglutit avant de dire ses mots d'une voix à peine audible, ces mots me faisait atrocement souffrir.

"Je ... je suis désolé, ta mère est morte."

J'avais peur de la réaction de la chatte. Si elle voulait me tuer elle pouvait le faire sans hésiter, de toute façon plus rien ne me retenait à se monde.


Code par xLittleRainbow

_________________


merci à Terra pour se dessin de ma clipsette <3 (it's so beautiful ! ):
 


il est magnifique mamie pluplu <3:
 
Lun 21 Aoû - 21:42
J'archive
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ils sont tous pareils... -Libre~
» La nuit tous les chats sont gris [Kurasa/libre]
» [LIBRE] A peine arrivé et déjà paumé
» Les politiciens haitiens sont-ils des ''gros souliers''...
» Pourquoi les méchants sont-ils méchant ? Non c'est pas une question piège...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: