Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Enfermé dans une ambiance électrique (feat Kaïgaan)
Messages : 23
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 19
Jeu 18 Mai - 0:12
Je marchais encore. Ou plutôt je tournais en rond je crois difficile a dire. Attends. Je ne marche jamais moi ? Non en effet je suis entrain de bondir en cercle dans une foutus pièce ou la tempête fait rage dehors. Je dois attendre, encore une stupide journée. Je vais devenir folle, ou du moins encore plus que ce que je suis déjà à cause de ce foutus sang. C'est ça.
Je ne peux pas faire mon objectifs, avec cette tempête, je ne trouverais jamais une couronne, la tempête va m’arrachai mon objectifs. Taper les fenêtres ? Ça c'est résolus en échec, la dernière fois quand j'ai tapé la vitre de ma tête. C'est ma tête qui à payé le prix.
Je m'arrête subitement de tourner en rond dans cette pièce vide.
Le vent souffle, ça sifflote, ça parle, c'est drôle en un sens et pétrifiants dans l'autre. Cela me fis à nouveau sourire de toutes mes dents. Il y a de drôle de chose par terre. C'est dure, c'est humains, c'est parfait. Je m'approche de ces étranges choses brillante, je leur tourne dos et avec mes pattes arrière je donne des coups. Je vis cette fenêtres. Ça fait un tintement aiguë, ça doit être métallique, mais ça ne fais rien à la fenêtre.

- Roooo c'est pas VRAIE. Rageais-je.

C'était injuste de devoir rester enfermé quand notre corps nous permettais pas d'être sain d'esprit. Nullement, aucunement. Je voulus alors partis de cette pièce vide qui était nul. Il fallait trouver une autre occupations, autre chose qui me permettrais de tuer le temps, de sortir, je ne sais pas, faire quelque chose. J'en peux plus. Je me diriges toujours en bondissante vers le couloir et commence à crier en courant dans le couloir, passant devant les différents pièces ou des chats passe leur temps à dormir.

-YOUHOU YOUHOU, TIC TIC TAC, LE TEMPS PASSE ?

_________________
Merci 3 millions de trilliard de fois Opaline !! <3  

Merci Sirf ! J'adooooore ton style !!!!!!!!!:
 

par mwa :'):
 

Cupcake parle en  : #E91AC6
Messages : 558
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Jeu 18 Mai - 0:37
La tempête s'était bien installée, violente, sableuse et bousculait les habitudes de biens des soldats. Dont Kaïgaan, qui était resté enfermé dans sa chambre toute la matinée. Cela ne lui plaisait guère mais c'était toujours mieux que de devoir parler avec ses abrutis de collègues. Tout le monde était un peu plus tendu du fait d'être enfermé et le mâle gris avait entendu quelques disputes ces dernières heures. Les chats étaient à cran et le matou électrique ne dérogeait pas à la règle. Lui qui adorait sortir, se dégourdir les pattes et pourquoi pas rencontrer des chats libres, tellement plus sympathiques que les soldats, se retrouvait coincé, enfermé entre quatre murs. Il n'en pouvait plus.

Mais puisque sortir de sa chambre l'exposait à la bêtise féline, il se contentait de dormir. Si ce n'était pas idéal pour un félin pensant autant, au moins il récupérait de ses blessures. Il avait bien faillit mourir vidé de son sang lors de sa rencontre avec Shinju, et ses pattes avants étaient bien endommagées aussi. Si la blessure de son cou cicatrisait rapidement mais restait un point sensible, ses pattes le faisait encore pas mal souffrir. Les deux avaient été brûlées suite à l'utilisation de son pouvoir et l'antérieure gauche avait été en prime mordue par un chien mutant. De ce fait, cela faisait quelques jours qu'il ne se déplaçait qu'en boitant, ce qui le rendait encore plus agressif. Kaïgaan se sentait vulnérable, ainsi blessé, mais refusait de le laisser voir. Il cachait alors sa douleur par de l'agressivité, ne laissant personne voir qu'il marchait avec peine.

Il avait passé toute la matinée dans son lit à ruminer ses pensées. Sa rencontre avec Shinju, d'autres matous, mais surtout Opaline. Son nom apaisait le coeur du mâle gris qui tentait désespérément de lutter contre ses sentiments. Vainement. Il ne pouvait s'empêcher de penser à elle jour et nuit, trouvant à peine le sommeil.
Mais alors qu'il comptait une fois de plus revivre mentalement sa rencontre avec la chatte qui faisait étrangement battre son coeur -bien qu'il essayait de ne pas y penser- un cri résonna dans le couloir.

- YOUHOU YOUHOU, TIC TIC TAC, LE TEMPS PASSE ?

Oh purée. D'un côté, cela lui permettait d'aider son esprit torturé à penser à autre chose qu'Opaline, mais sa mauvaise humeur repris rapidement le dessus. La douleur, les questions, l'enfermement, le coeur subissant un sentiment nouveau qu'il souhaitait refouler... Tout était réuni pour rendre Kaïgaan plus qu'agressif. Déjà qu'il n'appréciait pas ses camarades, il allait devenir une vraie bête.
Le soldat se leva donc et boita jusqu'à la porte de sa chambre, qu'il ouvrit en feulant.

- Tu vas te la fermer oui ?!

Il avait hurlé d'une voix froide, glaciale mais infiniment agressive. Kaïgaan n'était pas vraiment en état de se battre, mais son esprit brûlait de colère. Il regardait la femelle violacée qui avait osé le déranger, le regard qui en disait long sur son état d'esprit.

_________________


Merci Amikoa c'est magnifique *-*

Première signature par Amikoa merciii ♥:
 

Merci Pearl ♥ (sur le forum de Flying Pumpkin):
 

Merci June ♥:
 

Merci Tsuko ♥:
 
Messages : 23
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 19
Jeu 18 Mai - 1:19
Je courais toujours en criant dans ce couloir sans couleurs ni rien, dans l'espoir de tuer un peu ce temps qui rends fous encore toujours plus. C'est de la torture qu'on nous fait. Mais une voix agressive, glaciale à mes oreilles résonne.

-Tu vas te la fermer oui ?!

Je m'arrête subitement dans ma course, ma patte avant droite encore en l'air. Je sens un sourire qui s'ouvre de plus en plus comme mes yeux. Quelqu'un de vivant dans cette foutus caserne, c'était possible ? Ils avaient pas tous besoin de dormir comme moi ? Enfin quelqu'un qui dormait pas ? Pourrais-je m'amuser un peu ? Connait-il de quoi tuer le temps ? A moins qu'il veut me défier vus ce ton de voix. Je saute en l'air et pivote en même temps pour retomber sur mes quatre patte et je le voie. Ce mâle qui à parler d’énervement. Ce mâle qui se trouve à l'embouchure d'une des portes de chambre de Soldats. Il a le regard sombre et glaciale comme la couleur de ses petits yeux. Il a le pelage Gris, des Rayures noir ainsi que du blanc sur son corps. Mais le plus étonnant ce sont ces formes d’éclair bleu, de rayures bleu. Je plisse un peu les yeux, puis me décide à bondir comme à mon habitude vers lui, jusqu’à être face à lui. Ma queue ne cesse pas de battre follement de droite à gauche. Je ne peux jamais être calme. JAMAIS.

Je le regarde les yeux grande ouvert, tout sourire. Intérieurement toujours surprise que ce petit chat ne dors pas comme ses semblables.

- A qui ais-je l'honneur ? Qui es-tu pour te lever et ne pas faire comme tes semblables et dormir petit félin ? T'as oublié le petiiiit moooooot maaaagiiique !

Je plisse mes yeux, je me demande bien ce qu'il va faire, il n'a pas l'air très amical, je m'en fiche je dois tuer le temps et par tout les moyens. Déjà il a pas à me donner d'ordre comme ça, entre camarade il peut comprendre qu'on est pas tous lui, pas comme avoir du sang à demi normal encore. Et puis il pouvais être polie, ça aurai était la moindre des choses.
Je me remit à bondir sur place, toujours le regardant, ne le lâchant plus, je ne tenait pas sur place, qu'il se dépêche a répondre. Allez le matous accouche, je déteste attendre, ça me ronge, il faut que je tue le temps.

_________________
Merci 3 millions de trilliard de fois Opaline !! <3  

Merci Sirf ! J'adooooore ton style !!!!!!!!!:
 

par mwa :'):
 

Cupcake parle en  : #E91AC6
Messages : 558
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Lun 22 Mai - 15:11
La femelle avait l'air d'avoir une simple année de moins que Kaïgaan, si ce n'est moins. Bref, c'était une adulte. Mais on pouvait y lire tous les traits d'une enfant dans son comportement. Elle rejoignit le soldat électrique en plusieurs bonds, tel un joyeux mouton, s'arrêtant si près du mâle qu'il se senti obligé de relever la tête pour ne pas l'avoir trop près de lui. Il n'était pas tactile, et se retrouver en face d'une femelle aussi étrange n'arrangeait rien à sa mauvaise humeur. Cela aurait encore pu aller mais elle ouvrit une nouvelle fois la bouche, mêlant sa voix à un large sourire.

- A qui ais-je l'honneur ? Qui es-tu pour te lever et ne pas faire comme tes semblables et dormir petit félin ? T'as oublié le petiiiit moooooot maaaagiiique !

A peine eut-elle terminé sa réplique qu'elle bondit dans tous les sens, ne lâchant pas Kaïgaan de son regard fou. Bon sang, il allait devenir malade. Pourquoi était-ce justement quand il ne pouvait pas supporter un caractère aussi énergique qu'il faisait une telle rencontre. Le destin se jouait vicieusement de lui. Le soldat n'avait qu'une envie : Lui en coller une pour faire disparaitre ce stupide sourire agaçant de ce visage. Pour l'instant, elle ne semblait pas bien méchante, juste complétement énervante, alors il se contenait au moins un peu. Mais vous savez comme il est dangereux de faire bouillir une marmite trop longtemps. Si la folle continuait de l'énerver, le félin gris n'allait pas tarder à exploser, surtout que prendre sur lui faisait monter la pression.

- Si tu ne te tais pas dans les dix secondes, je te jure que je vais te charcuter. Ça te va comme mot magique ?!

Si sa voix n'avait pas été si forte, son ton froid et agressif le surpris lui-même. Il ne se souvenait pas être capable d'autant de violence dans ses paroles. Mais étrangement, cela lui plaisait. Il se laissait aller, arrêtait d'être le gentil Kaï si proche des Felinaes. Sa partie Soldat se réveillait, celle que ses amis n'avaient jamais vu, celle qu'il n'assumait pas réellement. Mais être enfermé avec des soldats -ne les aimant pas déjà de base, combiné à ses blessures, cela le rendait très agressif.
C'était toujours lui, mais extrêmement sur la défensive. Lui-même avait du mal à expliquer ce changement. C'était comme si son caractère changeait en fonction de où il se trouvait. Ou plutôt avec qui. Avec les chats libres, il était naturellement plus amical, prêt à faire des concessions pour pouvoir discuter sans agressivité. Mais avec les soldats, il ne faisait aucun effort et se laisser même aller à la violence. Ces deux parties de Kaïgaan étaient si différentes. Le félin se voulant libre, prêt à aider les autres et sympathisant avec les Felinaes, et le matou élevé pour être un soldat agressif et bagarreur. Aujourd'hui, il était un soldat. Un soldat blessé, cachant sa vulnérabilité par de l'agressivité pure.
Au fond de lui, et même s'il disait vouloir être tranquille, il espérait que la femelle se montre aussi agressive que lui, histoire d'envoyer cette pression dans ses griffes, les laisser s'exprimer. Il fixait donc la soldate droit dans les yeux, la défiant, les crocs découverts et le regard brûlant.
Un vrai rageux.

_________________


Merci Amikoa c'est magnifique *-*

Première signature par Amikoa merciii ♥:
 

Merci Pearl ♥ (sur le forum de Flying Pumpkin):
 

Merci June ♥:
 

Merci Tsuko ♥:
 
Messages : 23
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 19
Mar 23 Mai - 16:31
Le matou répondait pas, il avait toujours cette grosse tête d'enterrement, franchement il pourrait faire un effort, monsieur jamais content. J'avais envie de lui collait un sourire ça lui irait mieux à ce papy.

-Si tu ne te tais pas dans les dix secondes, je te jure que je vais te charcuter. Ça te va comme mot magique ?! Dit-il d'un ton toujours plus sombre et froid.

Je m'arrêtais de sauter soudainement, le regardant avec de grand yeux. Décidément, il était de mauvais humeur celui la. En plus ce félins rabougris pas content comme une patate ne connais même pas le mot magique, il est vraiment pas polis celui-la. Ho mais attend. Il a dit charcuter ? Je m'assis alors brusquement, et me mis uniquement sur mes deux pattes arrières. Mes deux pattes avant je les bougeais devant lui, comme faisant mine de lui jeter un sort comme les sorciers.


-Ouwwwww... Tu va me jeter un vilain sort pour ça ? Ouwwww. Dis-je en regardant mes propres pattes s'agitant.

Puis je les reposais aussi vite au sol, et me relevais en me remettant à bondir de haut en bas, faut que je fasse quelque chose, faut que je cours ou alors que je décharge tout mon pouvoir au moins je dormirais, mais du coup ça me ferait brûler les pattes c'est tellement bêtes ça !

-Hey Papy grognon ! Tes 10 secondes tu te les mets ou je pense, tu sais pas dire le précieux mots magique !

Puis toujours en bondissante je lui tirais la langue, et avant de partir, rapidement, je lui touchais rapidement le museau, avant de commencer à partir en bondissant. Je regardais derriere moi, les yeux grand ouvert de mes yeux spirale et mon sourire en grand.

-Touché ! Viens m'attraper Papy Grognon si tu veux le silence ! A moins que tu veilles dire le mot magique, pour le moment il est dans tes fesse grognon !! Dis-je en rigolant, m'éloignant, attendant la réponse de Papy.


HRP:
 
[/color]

_________________
Merci 3 millions de trilliard de fois Opaline !! <3  

Merci Sirf ! J'adooooore ton style !!!!!!!!!:
 

par mwa :'):
 

Cupcake parle en  : #E91AC6
Messages : 558
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Mar 30 Mai - 15:51
Elle posa soudainement ses fesses au sol, agitant ses pattes avant devant le soldat énervé.

- Ouwwwww... Tu vas me jeter un vilain sort pour ça ? Ouwwww.

Elle se releva en un bond et se remit à bondir dans le couloir. Bon sang mais quel âge avait-elle ? On aurait dit une chatonne découvrant la magnifique vie de soldat et s'amusant de chaque détail, ne tenant pas en place. Kaïgaan était exaspéré de se retrouver face à une femelle aussi énergique et bavarde. Surtout dans ces conditions pouvant rendre dingue n'importe quel claustrophobe. Il ne pouvait pas partir, galoper dans la forêt pour souffler un bon coup et revenir affronter ses collègues. Non, il était coincé ici. Son pire cauchemar.

- Hey Papy grognon ! Tes 10 secondes tu te les mets ou je pense, tu sais pas dire le précieux mots magique !

"Papy" ? Réellement ? C'était bien une première pour le soldat gris. A peine deux années et demi de vie, et il venait d'être affublé de ce surnom ridicule. Décidément, cette rencontre ne s'améliorait pas le moins du monde. Pouvait-elle sérieusement empirer ? Lui qui pensait qu'elle allait s'énerver et qu'il pourrait faire baisser la pression avec une bonne bagarre, elle lui avait mis un beau stop. Avec une vitesse digne des chatons les plus hyperactifs, elle lui toucha le bout du museau et recula en sautillant.

- Touché ! Viens m'attraper Papy Grognon si tu veux le silence ! A moins que tu veilles dire le mot magique, pour le moment il est dans tes fesses grognon !!

Oui, mais non. Kaïgaan n'était pas un félin joueur d'ordinaire. Mais là, personne ne pouvait avoir moins envie de s'amuser que lui. Il ne désirait que du calme, et dormir, puisqu'il ne pouvait pas partir de ce trou à rat. La femelle n'avait pas tort, il était grognon. Mais qui ne le serait pas en étant enfermé, entouré de chats qu'il n'appréciait pas et en convalescence ? Personne, exactement. Il poussa un long soupir, fatigué, exaspéré.

- Va ennuyer d'autres chats, je ne suis pas une nounou pour soldate folle dingue.

Sue ses mots prononcés d'un ton froid mais fatigué, il commença à tourner les talons, entreprenant de rentrer dans sa chambre.

_________________


Merci Amikoa c'est magnifique *-*

Première signature par Amikoa merciii ♥:
 

Merci Pearl ♥ (sur le forum de Flying Pumpkin):
 

Merci June ♥:
 

Merci Tsuko ♥:
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfermé dans un cercueil par des voleurs...
» CHAPITRE1. les 76th hunger games, la moisson
» Promenons-nous dans les bois 8D [FEAT COKINETTE CHÉRIE ♥]
» [JOUR QUATRIÈME] Le bleu est libre et pas que dans le ciel apparemment! (Feat Automate)
» Invocation dans la forêt [feat Hécate]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: La Ville :: La caserne-
Sauter vers: