Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Coincé ici... [Feat Zelio]
Messages : 839
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Mar 16 Mai - 22:44
Quelque chose n'allait pas dans la routine que Kaïgaan affectionnait tant. Le soleil était haut dans le ciel, nous étions en début d'après-midi, et le soldat était toujours à la caserne. C'était assez inhabituel. Lui qui faisait ces stupides patrouilles le matin pour pouvoir se balader en forêt l'après-midi, était coincé ici. Pourquoi ? Tout cela à cause d'une tempête de sable d'une violence plutôt effrayante, qui faisait voler ferrailles et objets dans la ville. On ne voyait presque rien à l'extérieur et l'air était quasi irrespirable à cause de tout ce maudit sable. La forêt ne devait pas être en reste. Kaïgaan peinait à imaginer les végétaux déracinés, transportés dans les airs par la force si puissante du vent désertique. C'était dans ce genre de moment que, malgré lui, il était heureux d'être un soldat. Le félin électrique était en sûreté, nourris et protégé jusqu'à la fin de la tempête, pendant que Felinaes et Caméléons devaient avoir bien du mal à survivre.

J'espère qu'ils s'en sortiront...

Il pensait bien évidement à tout ces chats qui étaient parfois des connaissances, parfois -et surtout- des amis. Gwei, Terra, Mimosas, Rainbow... Opaline. Le coeur du mâle gris fit un bond dans sa poitrine lorsqu'il repensa à la femelle blanche aux oreilles enflammées. Sa rencontre avec elle avait été certes mouvementée mais si agréable... Il se souvenait de cette boule de feu pétillante avec qui il s'était vraiment amusé pour la première fois depuis bien longtemps. Hum hum. Kaïgaan grinça des dents, gêné par ses propres pensées. Il n'avait pas l'habitude d'être aussi... Sensible. Ses pensées dévièrent vers ses autres amis, qui ne préoccupaient pas aussi étrangement ses pensées que la belle chatte blanche. Il avait de bons liens avec les "chats libres", comme il se plaisait à les appeler. Généralement, leur caractère était bien plus sympathique que tous ses abrutis de collègues réunis. Arrogant, violent, se fichant du mal qu'ils faisaient. Kaïgaan soupira, se reconcentrant sur son environnement actuel plutôt que sur son opinion des autres soldats.

Cela faisait quelques minutes qu'il était assis devant une fenêtre, observant la tempête qui faisait rage à l'extérieur. Il ne prêtait pas attention aux soldats qui passaient et repassaient derrière lui, s'occupant comme ils le pouvaient. Tout le monde s'ennuyait plus ou moins, ne pouvait vaquer à leurs activités habituelles, coincés dans ce trou à rat. Enfin, c'est ce que pensait Kaïgaan à cet instant précis. Il s'ennuyait ferme et être obligé de rester entouré de tout ses collègues ne l'enchantait pas du tout.
Il ne leur parlait presque jamais et pour ainsi dire, il ne connaissait le nom que de rares élus. Le mâle gris n'avait aucun lien avec eux, si ce n'est Melwyn ou Mikelats, qui s'étaient montrés plus sympathiques que les autres. Mais généralement, il évitait tout contact. Kaïgaan était exaspéré par l'attitude plus qu'idiote de la majorité d'entre eux. Sadique, violent, sans rien dans la tête. Une vraie perte.

Le soldat électrique se leva, quittant son point d'observation. Il avait assez trainé dans la pièce principale et ne voulait pas se risquer à croiser un de ses collègues. Certains avaient des doutes concernant sa loyauté envers les Hommes, étant toujours loin de la ville, mais personne n'avait de preuve. Alors il se contentait de les envoyer balader à coup de pics bien placées, celles qu'il aimait tant.
Kaïgaan marchait en boitant dans le couloir le menant à sa chambre, seul endroit où il pourrait être vraiment tranquille. Il regardait droit devant lui, ne prêtant aucun regard aux chats qu'il croisait. Il ne connaissait même pas leur nom, et il s'en fichait.
Continuant sa route, il baissa le regard vers ses pattes avants qui le faisaient avancer à un rythme lent mais régulier. Il ne s'était toujours pas remis de son aventure aux côtés d'Opaline, l'attaque de ces horribles chiens mutants. Il avait dû utiliser son pouvoir, ce qui lui avait brûlé les pattes antérieures et avait subi une belle morsure à la patte avant gauche. Même avec les soins humains, il continuait à boiter légèrement, la douleur se rependant dans ses pattes à chaque pas. Enfin, il avait beau se sentir désagréablement plus vulnérable, cela lui donnait un look de guerrier qui n'était pas pour lui déplaire.

Les yeux baissés vers ses pauvres pattes, il bouscula -ou se fit bousculer- par un matou. Levant immédiatement les yeux en s'arrêtant, il grogna sur le félin noir aux yeux bleus. Bien entendu, comme la majorité de ses collègues, il ne connaissait pas son nom et n'était même pas certain de l'avoir déjà croisé.

- Tu peux pas faire attention ?!

Son ton était dure, froid et agressif. Une belle entrée en matière. Si Kaïgaan s'était montré de plus en plus sensible -enfin, conciliant- avec les chats libres, il restait toujours agressif envers ses collègues.
Bien sûr, dans d'autres circonstances, il se serait peut-être montré plus sympathique, et ce serait probablement même excusé d'être rentré dans un autre matou. Mais il était coincé ici. Et il détestait ça. Et il avait mal du fait de ses maudites blessures. Bref, qui pour arranger sa sociabilité envers ses collègues, déjà pas fameuse.
Il regardait donc le félin qui avait osé le bousculer -même s'il savait pertinemment que c'était sa faute- d'un regard froid et agressif, sur la défensive. Kaïgaan n'était pas dans un bon jour, et être enfermé n'arrangeait rien.

_________________


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Mar 16 Mai - 23:27
Cela faisait quelques minutes déjà que le jeune matou errait dans les couloirs peuplés de membres inconnu. Il scrutait les environs, mal à l'aise au milieu de tout ces inconnus. Le jeune mâle noir avait envie de sortir à tout prix de cette endroit, trop de bruit lui parvenait, trop de regards brûlants le rendait légèrement inquiet. Il ne savait plus vraiment s'il devait considérer tout ces chats comme ces alliés, de toute manière dans son objectif, il n'était pas envisageable qu'on l'aide. Il deviendrait fort, assez fort pour vivre seul, et plus personne ne pourra lui barrer la route.
En repensant à sa rencontre avec une felinae qui l'avait insulté avant de l'attaquer, il serra nerveusement les dents. Ses pattes lui faisaient encore mal, mais avec tout ce brouhaha provoqué par le renfermement des soldats, c'était de rêver que de vouloir dormir.

Inconsciemment, le jeune matou noir chercha des yeux la jeune femelle aux yeux verrons qu'il avait rencontré il y a peu en ville. Nishari... C'était la seule à s'être montrée amicale avec lui. Il se sentait heureux en pensant à elle, elle était sa seule amie. Le regard voilé par une déception grandissante de ne pas l'apercevoir, le chat noir baissa les yeux.

Au moment où il regardait ses pattes blanches un choc au niveau de l'épaule le tira violemment de ses pensées. Un autre soldat venait de le percuter. Le corps assez chétif de Zelio perdit légèrement l'équilibre avant de se figer lorsque l'autre chat lui reprocha de l'avoir percuté.

- Tu peux pas faire attention ?!

Le matou ne savait quoi répondre, il ne savait pas si prendre sa remarque agressivement et enchaîner les piques étaient une bonne idées. Le jeune mâle prit alors sur lui et plongea ses yeux azur dans ceux du chat face à lui. Les rayures bleus sur son dos, lui rappelait ses tâches bleutés sur son museau et ses oreilles. Mais il ne voulait pas se comparer trop à ce chat qui venait de le faire manqué de tomber.

- Je ne regardais pas où j'allais.

Les derniers mots qui se força à prononcer lui brûlèrent la gorge.

- Excuse moi...


Un léger tic nerveux au niveau de son oreille, trahis alors sa frustration de devoir s'excuser au chat qui lui était rentré dedans.
Messages : 839
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 20
Mer 17 Mai - 18:33
Kaïgaan regardait le félin noir de haut en bas, attendant une quelconque réaction. Celui-ci avait l'air de réfléchir à ses prochaines paroles, à les peser soigneusement. Du moins, c'est l'impression qu'il donnait. Tant mieux, il faisait bien d'y penser car le soldat électrique n'était pas d'humeur à prendre sur lui. En tout cas bien moins que d'habitude.

- Je ne regardais pas où j'allais.

Oh vraiment ? Kaïgaan ne l'aurait jamais deviné lui même. Quel idiot, il aurait tant aimé ne croiser aucun de ses abrutis de collègues sans cervelle. Le soldat gris était violent, du moins en pensée. Il était sur la défensive, comme s'il haïssait tout le monde. Enfin, cela avait toujours été le cas, mais il se sentait bien plus colérique que d'habitude. Le félin en arrivait presque à se surprendre lui-même par son agressivité soudaine envers chaque être autour de lui. Il avait les nerfs, c'était un fait.

- Excuse moi...

Kaïgaan remua les oreilles, surpris. Venait-il réellement d'entendre une excuse de la part d'un soldat ? La tempête devait les rendre fous. Il aperçu néanmoins l'oreille de son interlocuteur bouger nerveusement, unique signe qu'il prenait vraiment sur lui. Hum, il ne cherchait vraiment pas la bagarre mais blessait sa fierté pour l'éviter. Sachant que le soldat électrique lui aurait sûrement sauté dessus s'il avait osé le menacer, le jeune noir avait fait le bon choix.
Si le soldat prenait sur lui, il devait également faire un pas vers lui, se montrer conciliant, même si tout son être lui hurler d'envoyer tous les chats autour de lui dire bonjour aux enfers. Mais le félin gris ne pouvait pas se moquer de l'agressivité débile des chats-soldats s'il se comportait comme eux au moindre problème. Ce serait ne pas pas se respecter sois-même. Pourtant, il avait l'habitude de dire qu'il pouvait juger les soldats tout en faisant ce qu'il voulait, les mépriser au point qu'il pouvait parfois agir comme eux sans pour autant faire partie de leurs rangs. Enfin, moralement parlant.
Mais qui sait, peut-être que Kaïgaan devenait plus mature, peut-être qu'il gagnait en sagesse. Peut-être que sa nouvelle sensibilité, même si elle était encore peu développée, pouvait le faire plier face à un chat faisant l'effort de s'excuser. Ce coup ci, le félin en face de lui s'était montré plus malin.
Kaïgaan poussa un long soupir en fermant les yeux, un mélange de fatigue et d'abandon. Quand il les ouvrit à nouveau, son regard était moins dur. Bien sûr, on pouvait toujours y lire une certaine froideur, mais le mâle essayait malgré lui de s'adoucir. C'est donc d'un ton fatigué -enfin, pas trop, fierté oblige- et légèrement désolé qu'il prit la parole.

- Non laisse tomber c'est ma faute, j'avais la tête ailleurs.

Kaïgaan se forçait à cacher sa fatigue car il était hors de question qu'il paraisse vulnérable devant qui que ce soit. Néanmoins, debout et appuyant sur ses pattes avant depuis trop longtemps, il ne pu se retenir de s'assoir, soulageant ses antérieures d'un poids qui les faisait tant souffrir. Les médicaments des humains étaient efficaces mais lents à faire effet. Plusieurs brûlures et une morsure de chien mutant, cela mettait du temps à se soigner. Assis, ses pattes lui faisaient moins mal, si ce n'était quelques picotements supportables.

_________________


Merci Enkiro pour cette merveille *-*:
 


Lun 19 Juin - 15:08
Up~
Dim 23 Juil - 20:30
J'archive~
Comme dh'abitude pour sortir le rp des archives, n'hésitez pas à m'envoyer un mp C:
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: