Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Une rencontre en ville { Feat. Tsuka }
Ven 31 Mar - 18:13


L
e temps était clément. L'air était chaud, le soleil tapait sur les maisons et les murs. Il n'y avait point de vent, juste un souffle aride et brûlant. Les maisons était empilés, collés les unes aux autres. Des petites ruelles sombre et fraîche où des humains se reposait, des échelles qui amenait à des toits où des hommes se reposait. Le quartier ouest était plein de vie, Sirf l'avait sentie dès son arrivée. Elle ne s'était jamais sentie aussi "tâche" dans le décor de sa vie. Des femmes parlait entre elles, la dévisageait. Mais Sirf restait à son post, tranquille. Elle faisait des patrouilles de temps en temps, sans plus. Elle était proche d'un marché.
L'odeur était étrange. Épicé, tantôt salé, un peu plus loin sucrée. Il y avait tellement de variété de senteur que Sirf se sentait perdue dans ce monde trop grand pour elle. Cependant, elle restait de marbre. Elle soupira, observant les humains passer.

Sirf se sentait bien, contre le soleil. Elle devait surveiller le quartier avec quelques autres soldats. En soit, une mission calme et tranquille. Elle avait beaucoup voyagé durant cette journée, et terminer avec une mission calme sa journée, lui semblait être un bon deal.    


Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2016
Age : 50
Mar 4 Avr - 15:52
Tsuka n'aimait le Quartier Ouest. Elle faisait tout son possible pour passez inaperçue mais comment faire ? Le soleil reflétait les lignes étrange verte fluo de son pelage noir. La femelle commença alors a prendre un risque: marcher la tête haute. Si elle se cache ils devront ce douter de quelque chose; Quel chat soldat se cacherait des humains ? Elle marcha alors la tête haute entre les enfants apeurés , curieux et les mères en colères. Elle n'aimait vraiment pas les humains. Soudain , en accélérant le pas , elle bouscula quelque chose et roula en tonneau. Quand elle releva difficilement la tête la femelle vue une boule de poil quelque queue de renard plus loin. Prise de honte elle revenue sur ces pas en trottant et regarda si le chat surement domestique allait bien.

- " Hé ? Le domestique ? Oh merde je l'ai tuer ? "

La dernière phrase était de l'ironie. La noiraude voyait bien qu'il allait bien. Enfin " qu'elle " car vue son odeur c'est une femelle. Mais l'autre odeur ne pouvait pas être vraie. Que ferrait une soldate ici ?

_________________
Invité as-tu peur de la solitude ?


Référence : MERCI WASPH !:
 

Mes délires CB !! :
 

Merci les Artistes ! :luv: :
 


Tsuka doute des guildes Vert Pomme
Jeu 6 Avr - 22:13


S
irf sentit quelque chose la bousculer. Un chat, pour sûr. Elle fit déséquilibrée un instant, sentant un léger mal de tête l'effleurer. Elle se redressa rapidement, plissant les yeux. Elle n'avait pas pensée la lumière du soleil aussi forte. En effet, celle-ci baignait de doré les dalles de pierres, posée, les vieux murs, les passants, les vignes qui collaient contre les murs. Les herbes baignée de rosée. Le doux vent chaud. Sirf se remit rapidement du choc.   Elle foudroya le chat du regard. Soudain, lorsque celle-ci se releva, Sirf remarqua quelque chose.

Son odeur.

- " Hé ? Le domestique ? Oh merde, je l'ai tuée ? "

Sirf ne prit pas conscience de la remarque d'un coup. Son odeur. Elle sentait la liberté, le vent d'été. Elle sentait l'odeur de la boue et des fruits frais. Pas l'odeur d'un soldat. L'odeur d'une...
félinae.

Elle ferma lentement les yeux. Elle les rouvrit. Ils étaient d'un azur ardent, comme le ciel, la mer. Ses iris la toisait, et, comme elle savait si bien faire, semblait transpercer la féline. Doucement sûrement, elle se leva un peu. Dans un mouvement léger, tel un assassin, elle se mouva autour de la féline au pelage d'ébène. Elle entre ouvrit la gueule doucement.

"Non, je ne suis pas une domestique."
Sifflait-elle, toisant la femelle au pelage de jais. Sirf se stoppa un peu, restant dans la défensive. Doucement, elle rajouta  
"Que fais une FELINAE ici ?"
 


Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2016
Age : 50
Ven 7 Avr - 13:15
" Non, je ne suis pas une domestique."

Un peu longue a la détente pensa Tsuka. Sauf que la femelle l'entoura comme si la Felinae était du gibier.

"Que fais une FELINAE ici ?"

Et merde… C'était bien une soldat. La femelle feula en jurant qu'elle devait plus écouter son odorat. Elle la suiva du regard en réfléchissant comment elle allait se débarasser d'elle. Réfléchissons…

- " Je vais ici et là… Je n'ai pas de compte à rendre au toutou des hommes. " vais t-elle dit calmement fait sèchement.

Tsuka vouait une haine farouche aux soldats. C'était les cibles à éliminer. Sauf que après avoir rencontrer Kaï et Plume noir… Non non non. C'est bien les cibles à éliminer. Kaï et l'autre n'étaient que les " exceptions " car dans toute chose il y a des " exceptions ". La femelle jaugea rapidement la soldat au pelage particulier. Noir et Blanc. Ces yeux étaient magnifique. Il dansait telle des flammes bleue ardente. C'est bon. Elle l'appellera Ardente.

- " Bon Ardente. C'est pas tout ça mais comme tu va bien je vais tranquillement sortir de ce nid à Hommes avant qu'une troupe de soldat que j'ai abandonnée plus loin me rattrape. Byee !

Mensonge. Dupée l'adversaire c'était un des talents de Tsuka. Normalement la femelle devrait pensé qu'une troupe allait la rejoindre. Son histoire collait. Sinon pourquoi l'aurais t-elle heurté ? La queue hérissé et les yeux autain , la femelle voulait reprendre la position de dominante en défiant miss " Ardente " du regards. De tout façon elle devait la quitté cette soldate qui ne semblait avoir aucun pouvoir apparent. Elle risqua un pas , puis deux. Et…

_________________
Invité as-tu peur de la solitude ?


Référence : MERCI WASPH !:
 

Mes délires CB !! :
 

Merci les Artistes ! :luv: :
 


Tsuka doute des guildes Vert Pomme
Dim 21 Mai - 10:56
Up <3
Mer 21 Juin - 17:25
J'archive~
(envoyez moi un mp pour le sortir des archives si vous le souhaitez :o)
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: