Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Death around us [Feat Sirf]
Messages : 628
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Ven 31 Mar - 16:24
Comme à son habitude, le centre de la forêt était mort, silencieux. L'ambiance glauque qui s'en dégageait donnait froid dans le dos, comme si quelques âmes errantes pouvaient apparaitre entre les arbres calcinés. Il n'y avait là aucune vie, aucun souffle. Les animaux n'avaient pas de quoi se nourrir et avaient donc déserté la zone, la laissant comme pétrifiée das le temps. L'explosion qui avait ravagé cette endroit avait eu lieu des années auparavant mais rien n'avait changé. Les arbres et autres végétaux, morts depuis des lustres, ne faisaient qu'attendre leur disparition, redevenant lentement poussière. Dans le labyrinthe d'arbres noirs, aucun bruit ne venait perturber le silence glaçant. Le vent soufflait doucement entre les branches, sans avoir de feuilles à faire danser. Aucun oiseau ne chantait, aucun rongeur ne mangeait, aucun prédateur ne chassait. Cet endroit n'était qu'une pause dans le temps, pétrifié jusqu'à sa disparition lente et naturelle.
Alors on peut me dire ce que je fous ici ?!

Kaïgaan marchait sans grande détermination, si ce n'était celle de finir rapidement cette maudite patrouille. Tout le monde savait pertinemment que rien ni personne ne vivait ici, alors pourquoi y envoyer des soldats ?
Une heure plus tôt, le mâle électrique recevait l'ordre de patrouiller dans cette zone décédée pour y chercher des chats. Des Caméléons, plus précisément. Si la majorité des soldats savaient que le refuge des Felinaes était quelque part, bien caché dans la sylve, le refuge des Caméléons était une toute autre histoire. Kaïgaan devait au moins leur reconnaitre ça : Ils savaient être discrets. Et c'est en se basant la-dessus qu'il savait pertinemment que la patrouille ne trouverait jamais ce qu'elle était venue chercher. Aucun chat ici, et encore moins l'ombre d'un refuge. Mais il devait patrouiller, alors il patrouillerait.
Mais le mâle gris n'était pas seul pour cette tâche ingrate et ennuyante. Il aurait préféré, histoire de pouvoir passer par la sylve pour y retrouver Gwei, son ami Felinae. Mais il était là, accompagné d'une soldate qu'il ne connaissait pas. Ses supérieurs lui avaient uniquement donné un nom : Sirf, mais cela ne l'aidait pas vraiment. Ils n'avaient pas parlé en chemin, ce qui ne gênait pas vraiment Kaïgaan. Néanmoins, il ne s'était dérangé pour lui jeter quelques coups d’œil, histoire de voir à qui il avait affaire. La femelle semblait avoir à peu près son âge, fine et élancée. Son pelage blanc, moucheté de noir, laissait transparaitre des yeux bleu azur, perçants. Elle était haute sur patte, si bien qu'elle dépassait très légèrement Kaïgaan. Mais plus que cela, Sirf n'avait pas l'air d'être une grande bavarde, curieuse et dynamique.
Enfin, il vaut mieux toujours ça qu'un vantard sadique et prétentieux...

Une fois arrivé au centre de ce lieu maudit, le soldat électrique s'arrêta, laissant échapper un souffle agacé de son museau noir. Leur stupide mission ne rimait à rien. Aucun être vivant n'allait pointer le bout de son nez, et encore moins un Caméléon. Il soupira, seul bruit dans le lieu désert, puis tourna la tête vers Sirf.

- Je ne vois pas ce qu'on pourrait trouver ici...

Son ton exaspéré laissait entendre son agacement et il espérait que la femelle voudrait rentrer tout aussi rapidement que lui. Kaïgaan n'avait ni envie de patrouiller, ni de blablater avec un soldat.

_________________


Merci Amikoa c'est magnifique *-*

Première signature par Amikoa merciii ♥:
 

Merci June ♥:
 

Merci Tsuko ♥:
 
Ven 31 Mar - 17:14


I
l faisait sombre, l'atmosphère était écrasante. Sirf regardait les alentours, jusqu'à ce que le mâle, coupa le silence mortifié qui planait dans l'air.
"Je ne vois pas ce qu'on pourrait trouver ici..." Miaula-t'il, d'une voix grave, qui paraissait agacée. Sirf tourna son regard lentement vers lui, son regard froid le scrutant, semblant transcender son esprit. Elle soupira, et parla, d'une voix calme et posée.
"Nous sommes ici pour trouver des caméléons. " Sa voix n'était pas aigue, mais encore moins grave. On n'y retrouvait aucune émotion, aucune envie. Sirf jeta un œil vers la forêt. Les arbres était décrépit, noirci et semblait brûlé. Aucune once de vie semblait habiter dans la forêt. Aucune odeur, à part l'odeur de produits toxiques, de brûlé, et de mort. Sirf fronça les sourcils, déglutit et retourna vers le centre de la forêt, où elle soupira.
Si les caméléons sont vraiment ici... Ils sont très bien cachés. 
[HRP: Désolé si c'est court.. Je ne savais pas quoi écrire de plus ^^', pour la bête pourquoi pas, à toi de voir.]  


Messages : 628
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Lun 3 Avr - 22:18
La femelle mouchetée de noire se tourna subitement vers Kaïgaan. Cela le surpris un peu à vrai dire. Son regard était froid et le soldat gris n'était pas sûr qu'il y ait véritablement une raison à cette soudaine froideur. Ses yeux turquoises le transperçaient, si bien que le mâle s'attendait à une réplique cinglante, agressive. Pourtant, après un soupir, c'est d'une voix calme que Sirf s'exprima :

- Nous sommes ici pour trouver des caméléons.

Kaïgaan soupira, déçu de ne pas entendre plus d'action émanant de la jolie voix de la femelle. Elle avait l'air terriblement ennuyée, tel un robot exécutant sa tâche sans la moindre envie, uniquement par réflexe. Pendant un instant, le mâle électrique eu de le peine pour elle. Sirf n'avait pas l'air d'être ce genre de soldat groupie des Hommes, prêt à tout pour eux, mais ne semblait pas non plus détester son travail. C'était comme si elle n'avait aucun but, comme si son existence se résumait à ces actions, ces missions, faites sans aucune volonté. Kaïgaan pouvait très bien se tromper, mais c'était ainsi qu'il percevait la femelle pour l'instant. Un corps se déplaçant sans volonté. Enfin, ce n'étaient que les premiers mots qu'ils échangeaient, peut-être que cela allait changer, qui sait.

Le soldat électrique aurait pu faire un petit effort -petit- pour la réveiller un peu mais son attention fut happée par un son des plus étranges. Une sorte de hurlement rauque, grave, résonnant à travers la forêt, contrastant avec le silence parfait de ces dernières minutes. Le bruit mystérieux se refit entendre, faisant à nouveau dresser les oreilles de Kaïgaan. Il jeta un regard interrogateur, quelque peu stressé, à sa partenaire de patrouille. Qu'est-ce que cela pouvait être ? Les deux félins n'eurent pas à attendre longtemps avant de le découvrir. Lentement, progressant dans la forêt noire, un petit troupeau de cerfs de jais arrivèrent. Il y avait là un ou deux mâles, suivis de plusieurs femelles, quasiment toutes accompagnées d'un jeune. Ils devaient certainement traverser le centre dévasté de la forêt pour rejoindre les terres plus verdoyantes de l'orée de la forêt.
Les cerfs ne portèrent aucune attention aux deux félins, certainement bien trop petits pour être considérés comme un danger. Leurs yeux aveuglent ne bougeaient pas, fixant un point loin devant eux. Seules leurs oreilles, très mobiles, laissaient comprendre qu'ils en savaient bien plus sur leur environnement qu'on ne pouvait le penser.

- Il vaut mieux attendre qu'ils soient passés, au cas où.

Kaïgaan avait parlé doucement à Sirf, osant à peine quitter des yeux le troupeau. Il avait certes entendu dire que ces animaux étaient pacifistes, mais il savait également à quel point une mère pouvait devenir agressive lorsqu'elle pensait son petit menacé. Il valait mieux ne pas trop bouger avant qu'ils s'en aillent, histoire de ne pas attirer l'attention.
Durant quelques instants, un silence se fit, ne se brisant que pour laisser place aux pas des cerfs grandioses. Uniquement quelques instants. En effet, un aboiement se fit ensuite entendre. Puis un autre. Et encore un autre. Les yeux de Kaïgaan s'écarquillèrent lorsqu'il se rendit compte de l'horreur qui arrivait vers eux : Une meute de maiksikhins se dirigeaient droit vers le troupeau, et les deux félins se trouvaient entre prédateurs et proies.

_________________


Merci Amikoa c'est magnifique *-*

Première signature par Amikoa merciii ♥:
 

Merci June ♥:
 

Merci Tsuko ♥:
 
Jeu 6 Avr - 21:48


L
orsque les Cerfs de Jais déguerpirent dans une foule bruyante, Sirf sursauta. Ses oreilles, dans un mouvement de peur face à la taille imposante des bêtes, se replièrent contre sa nuque. Malgré la bonne dizaine de mission qu'elle avait faite dans les lieux où, souvent, les Cerfs de Jais campaient, elle n'en avait jamais vue autant dans un si petit périmètre. Elle déglutit, ne prêtant aucunement attention au chat à ses côtés. Lorsque finalement le chat miaula un vague
"- Il vaut mieux attendre qu'ils soient passés, au cas où."
que la femelle, d'un mouvement de tête simple, approuvait, elle jeta un œil vers le mâle. Celui-ci n'avait pas l'air d'être rassuré non plus. La femme soupira, reprenant petit à petit son sang froid. Le chat à ses côtés semblait avoir pratiquement le même âge. La première chose que la femelle remarqua chez lui, était son incroyable non-envie de remplir des missions. Il semblait aussi agacé, était-ce à cause d'elle, ou de la mission ? Elle n'en savait rien, et à vrai dire, elle ne s'était pas vraiment posée la question.


Elle fut violemment coupée de ses pensées par de nouveaux invités. Une meute de chien mutants poursuivait les majestueux animaux aux cornes. Sirf eut un mouvement de recul, déglutissant. Et se retourna vivement vers Kaïgaan, son regard auparavant si calme désormais apeuré. Elle détestait les champs de bataille pour une bonne raison. Le bruit. Le sang. Les crocs. La violence. Les bruits violents des pas qui piétines violemment le sol, le sang coulant contre les crocs, rougit et assombrit. La lumière de la lune qui filtre les anciennes blessures, le regard emplit de folie des animaux. Elle se recula, prudemment.
"Il faut qu'on s'en aille... Les caméléons n'aurait jamais choisit cet endroit.. D'après ce que j'ai entendu, ils ne cherchent pas les problèmes..alors se loger ici.."
Elle n'aimait pas les combats de mêlés. Elle détestait ça. Elle sortit sa dague prudemment, ses pattes tremblant légèrement. Sa prise était ferme, tandis qu'elle rassembla le peu de courage qu'elle avait, reprenant un minimum de sang froid. Sirf avait l'incroyable envie de fuir en ce moment de même.

   


Messages : 628
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Ven 14 Avr - 10:06
Sirf le regarda d'un air apeuré, se mêlant à la peur que ressentait également Kaïgaan. Décidément, cette sortie avait évolué d'un façon plutôt dérangeante. Ce n'était pas le moment de se la jouer héro sans peur ni reproche : Le mâle gris était terrorisé à l'idée de mourir, surtout de cette façon. Ces chiens des enfers se dirigeaient vers les cerfs et les deux félins étaient sur leur route. Les prédateurs donneraient-ils de l'attention à deux malheureux matous, alors qu'un troupeau de proies plus intéressantes se trouvait devant eux ? Kaïgaan n'avait certainement pas envie d'attendre pour avoir la réponse à cette question.

- Il faut qu'on s'en aille... Les caméléons n'aurait jamais choisit cet endroit.. D'après ce que j'ai entendu, ils ne cherchent pas les problèmes..alors se loger ici..

Kaïgaan souffla du nez, amusement stressé par cette réplique. Comme si leur mission avait de l'importance maintenant ! Ils devaient se barrer d'ici, et en vitesse. Dans le chaos ambiant des cerfs hurlant de peur, il se tourna vers la femelle blanche mouchetée de noir, ses pupilles bleues dévoilant sa peur. Sirf tenait fermement sa dague, les pattes tremblantes mais apparemment prête à se défendre. Elle n'avait pas de pouvoir ? Ou alors, il passait par cet objet ? Peu importait, avec ou sans pouvoir, deux félins ne pouvaient rien face à une meute de chiens.

- Il faut se barrer d'ici !

Son cri fut presque étouffé par le bruit des sabots bottant la terre dure et noircie du centre de la forêt. Les chiens n'avaient pas l'air de leur avoir encore prêté attention, mais cela ne saurait tarder. Il poussa fermement donc la demoiselle, l'invitant à se carapater le plus vite possible. Si cela continuait, à défaut de trouver des Caméléons, ils trouveraient la mort. Espérant que Sirf le suive, Kaïgaan commença à fuir, courant aussi vite que pouvaient le porter ses pattes. L'air filait autour de son visage et son coeur battait la chamade, frappant avec force contre son torse. Il n'allait pas mourir ici, c'en était hors de question ! Le soldat jeta un oeil derrière lui, ne ralentissant pas le rythme pour autant. Où était Sirf ? Si la femelle peu bavarde n'était pas dans son champ de vision, il pu voir très clairement un chien se détacher du groupe et commencer à le poursuivre. Oh god, formidable. Le chien avait des foulées bien plus grandes que le matou gris et le rattrapait lentement mais sûrement.

_________________


Merci Amikoa c'est magnifique *-*

Première signature par Amikoa merciii ♥:
 

Merci June ♥:
 

Merci Tsuko ♥:
 
Messages : 343
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 15
Dim 21 Mai - 11:14
Up <3

_________________


<3 :
 

Un grand merci à :

Yochu -Abysse-Terra-Kaï-Zelio-Inuite-Maëlle-Sirf-Melwyn-Hanaou-Tsuka-By me

Vos dessins sont magnifiques, je vous n'aime fort ^.^

(Excusez pour la mauvaise qualité du p'tit diapo =X)
Messages : 363
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 16
Mer 21 Juin - 17:33
J'archive~
(faites moi signe pour sortir ce rp des archives, si vous voulez le reprendre :o)

_________________




Merci Ocene!:
 


Merci Rain!:
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand
» [Validée]Death The Kid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: