« Sur cette terre déchue, seule la survie prime » - Le Passeur.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez|
[LIBRE] Abélio - 3 ans - Mâle - Soldat

Invité



avatar
Invité


   Jeu 30 Mar - 21:01



Abélio
/div>
• Sur Felinae

• Nom : Abélio
• Sexe : Mâle ewe
• Âge : 3 ans 
• Clan : Soldat
• Rang : Première ligne
• Race : Maine Coon

• Physique : 

Abélio est un mâle au poil roux pâle, tigré, long et légèrement ondulés. C'est un chat très imposant au larges et massives épaules, aux pattes longues et musclées et à la queue longue et touffue. 

Il possède de magnifiques yeux bleus pâles qu'il aime particulièrement. Il a de longues griffes pointues et de grandes oreilles avec au bout une petite touffe de poil rousse. En dessous de son oeil gauche ainsi qu'au dessus sa gueule, il possède une petite cicatrice rosâtre. Son oeil droit est aveugle et pour le caché, Abélio utilise un cache-oeil que les scientifiques lui on donné. Autour de la taille, le mâle possède une ceinture en cuire où est soigneusement disposé un petit poignard. Etant donné qu'il n'a aucun pouvoir, il se sert de cette arme pour ce défendre. Pour l'utiliser, il n'a qu'à attraper le manche avec sa gueule et le manier avec celle-ci. Evidemment, c'est la seule façon qu'Abélio à trouver pour utiliser son arme. Le poignard n'est pas très long, ni trop lourd d'ailleurs, afin qu'il puisse tout de même la manier assez facilement. 

Spoiler:
 

• Caractère : 

Abélio est un soldat loyal et vif d'esprit. Il est légèrement froid mais finalement c'est plutôt un gros dur au cœur tendre. Tout le monde (enfin presque) le respecte grâce à son imposante carrure. Il est sage et poli. Il ne déteste pas les humains mais ce n'est pas pour autant qu'il les adore. Mais étant donné qu'ils ne lui ont rien fait (il faut dire qu'Abélio ne se laisse pas facilement faire) le mâle roux les laissent tranquille. Abélio ne laisse pas facilement paraître ses sentiments sauf en qui il a confiance et qu'il connaît depuis un certain temps. Il est sympathique au yeux des jeunes car il aime leur montrer son poignard aiguisé et de leur faire des démonstrations pour leur montrer à quel point il sait l'utiliser avec agilité et souplesse. Pour certains jeunes, il paraît comme un modèle.

Le rouquin est courageux et il ne perd jamais son sang froid. Il est sportif, entraîné et sûr de lui. C'est une vrai tête de mule ! Il déteste avoir tort. Malgré son âge plutôt jeune, son physique, sa voix assez grave et son mentale lui font paraître plus vieux et plus mature. 


• Histoire : 

"Bon, je dois vous avouez que je n'apprécie pas réellement parler de mon passé", fit la voix grave mais douce du rouquin. 

Son regard traversa la rangée de jeunes félins, attentifs à ses moindre faits et gestes. Il ria légèrement et s'assied confortablement. 

"Je vois bien vos regards insistants et suppliants, c'est pour cela que j'accepte de vous parler de mon histoire, les jeunes."

Les petits soldats s'agitèrent et se rapprochèrent en se bousculant près de l'imposant Abélio. Ils souriaient, impatients d'entendre la voix puissante du mâle tigré.

"Bon, bon très bien ! Doucement tout de même, dit-il en attendant le silence. Tout d'abords, je suis né fils unique. Enfin, j'ai perdu mon frère, né mort. J'ai vécu avec mon père et ma mère. Surtout avec mon père d'ailleurs. Ma mère ne m'aimait pas vraiment car j'été trop violant et trop turbulent, pour elle, sûrement à cause de ma grande taille. Je m'échappait souvent de la nursery. Mon père me prit alors sous son aile, lorsque je devins assez grand pour sortir de cet endroit. Endroit qui était à mon goût bien trop petit pour autant de monde. Ou peut-être que c'était moi qui prenais trop de place ? En tout cas j'y suis vite sortit. Mon père, ce vaillant soldat, m'a appris à m'entraîner, à me battre, à chasser aussi, un peu. Il disait qu'un chat n'était pas un chat s'il ne savait pas chasser, même si les humains nous donnaient tout se que nous avions besoin pour nous nourrir. Mon père m'avais aussi montrer le monde extérieur, lorsque j'eu mes 1 an. J'étais si heureux à l'idée de traverser la forêt aux côté de mon valeureux papa. Qu'elle misérable erreur. Lorsque nous étions arrivés en plein milieu de la forêt grisâtre et calcinée, mon père avait trébuché sur une racine et atterris dans une tanière de monstre. Je ne me rappelle plus de son nom... 

Abélio s'arrêta un instant de parler. Les jeunes se regardèrent puis dévisagèrent le rouquin. Une petite femelle observa le visage du mâle tigré et lui donna un léger coup de tête sur l'épaule. Le chat roux l'observa à son tour et repris la parole quelques secondes après, d'une voix cassée et rongée de tristesse:

"Mon père avait réveillé l'affreuse bête au souffle nauséabond qui y dormait. Le monstre lui donna un puissant coup de patte à la tête. Suite à cela, mon pauvre papa ne s'est jamais réveillé... La bête s'était retournée vers moi, a essayé de me donné le même coup fatal qu'il avait porté à mon père mais n'a réussit qu'à touché l'un mes deux beaux yeux... Ce qui le rendit aveugle. Je me souviens de l'affreuse douleur qui traversait tout mon visage. Mort de peur et blessé, je fermai les yeux et m'évanouis. Je me souviens juste qu'avant cela, j'avais aperçu trois pelage de chats. Jamais je n'ai retrouvé, ce qui était pour moi, des héros. Ces trois chats m'avaient défendus, je le savais. Ils m'avaient sauvé." 

Il marqua encore une fois une longue pose, son seul oeil perdu dans le vide.

"Par la suite, je me réveillai dans une chambre presque vide. Seul un matelas et une couverture ainsi qu'une gamelle d'eau était disposés dans la pièce. Je ne voyais plus que d'un oeil, l'autre me faisait d'ailleurs atrocement souffrir. Depuis ce jour, depuis cet instant où j'ai perdu mon père ainsi que mon oeil, je me suis juré de retrouvé la bête qui m'avais infligé une telle souffrance et découpé en mille petits morceau. 

Ils frappa le sol d'un gros coup de patte. Tous les jeunes chats se reculèrent tous en même temps, ce qui fis rire Abélio. 

"Ne vous inquiétez pas les enfants, je ne vous ferez pas de mal."

Il fis un mouvement de la queue, ce qui signifiait que les jeunes pouvaient disposer. Abélio s'endormit tranquillement, le menton posé sur ses pattes.  


Code par xLittleRainbow


Code:
<div class="ficheprez_titre">• Dans la vraie vie</div>
<div class="ficheprez_texte">• Pseudo le plus souvent utilisé : Écrire ici
• Âge : Écrire ici
• Comment as-tu découvert le forum ? Écrire ici
• Autre chose ? Écrire ici</div>
<div class="ficheprez_titre"> Quiz</div>
<div class="ficheprez_texte">• A quelles conditions puis-je créer un personnage supplémentaire ?</b> Écrire ici
<b>• A quelles conditions puis-je commencer à rp avec un personnage ?</b> Écrire ici
<b>• Qu'est-ce que le Power Gaming ?</b> Écrire ici
<b>• Puis-je incarner un solitaire comme premier personnage ?</b> Écrire ici
<b>• Combien de modifications physiques sont autorisées ?</b> Écrire ici</div>
<div class="ficheprez_copy">Code par xLittleRainbow</div></div>
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Personnages :: Fiches :: Pré-créées-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: