Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Promenade nocturne (feat Kaïgaan )
Felinae :: Zone de RP :: La Forêt Empoisonnée :: L'oréeAller à la page : Précédent  1, 2
Messages : 309
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 15
Mar 16 Mai - 22:52
Un mal de crâne traversa ma tête, me laissant échapper un grognement. Le museau froncé face à la douleur et la fatigue, je sentis Kaï approcher. Il m'observa un petit instant puis finis par me dire de me cacher. Je me relevai donc avec difficulté, la respiration légèrement moins sifflante. Même si je commençai à reprendre des forces, mon épuisement allait durer encore pendant un bon moment. J'observai les alentours et aperçus un vieux tronc d'arbre creux, gisant sur le sol de la forêt. Il était à quelques mètres, assez grand et large pour y abriter un chat, peu visible par de grandes fougères. Décidée, je marchai  aussi vite que je le pouvais pour enfin arriver à ma destination. Je m'accroupis et me glissai sous l'écorce sèche. Je prenais garde à bien plaqué mes oreilles, pour ne pas tout brûler, ce qui serait une manière idiote de se faire repérer. J'observai donc le moindre fait et geste du matou rayé, bien cachée dans le tronc creux du vieil arbre mort. 

Attentive, je guettais l'arrivée des deux chiens sans poil. Leur gueule dégoulinante de bave, le peau sèche et nue, leurs crocs longs et menaçants ainsi que leurs petits yeux globuleux et cruels me faisaient frissonner de peur. Rien que d'y penser j'avais la chair de poule. Et pourtant je ne suis pas si froussarde. Mais là... Leur horrible tronche était atroce à regarder et j'avais envie de vomir rien qu'en sentant leur odeur nauséabonde. 

Des bruits de pas et de reniflements bruyants, suivis de grognements me firent sortir de mes pensées. Je plissai les yeux jusqu'à ce que les deux Maiksikhin restant apparaissent, laissant couler de la bave de leur gueule. Je plissai les museau quand je sentis leur répugnante odeur. Mais au fait, où était partit Kaï ? J'étais si concentrée sur les monstrueuses bêtes que j'en avais oublié le chat au yeux bleus. Mais mes pensées se tournèrent une fois de plus vers les chiens. Je commençai à paniquer : l'un deux avait diriger son abominable regard vers le tronc où je m'étais réfugier. Je ne devais pas bouger, sinon il me repérait de suite. Peut-être qu'i n'était pas encore sûr de ma position, après tout. Ma vie ne dépendait que de l'espoir. 

Soudainement, un éclair de fourrure grise, blanche et bleue frappa le monstre qui m'observai. Je bloquai ma respiration. Kaï ? Sans aucun doute. Des grognements et des feulements retentirent et résonnèrent dans la forêt froide et assez silencieuse. Je ne voyais pas grand chose à cause des grandes fougères qui cachaient le tronc creux mais j'arrivais tout de même à distinguer certains mouvements. Je pouvais aussi sentir l'odeur métallique du sang, mélangé à de la peau ou de la fourrure brûlée. Kaï avait dû aussi utiliser son pouvoir. 

Je soufflais enfin lorsque j'entendis des bruits de pas affolés. 

"C'est ça ! Cassez-vous !", cria le soldat.

Les chiens étaient partis. J'attendis un instant et sortis enfin de ma cachette, rejoignant le matou. Il avait l'air l'air essoufflé. Kaï était-il blessé ? Je penchai la tête, commençant à m'inquiéter. 

" Deux partout..."


Toujours épuisée mas rassurée de retrouver le matou, je souris et m'assied en face de lui. Mon regard se tourna vers ses pattes. L'une d'elle possédait une belle morsure et une odeur de brûler imprégnait l'air. Je reniflai un instant et me penchai vers celles-ci pour les éclairer avec mes oreilles. La mine toujours inquiète, je fis doucement :


"Oh, ces saletés ne t'ont pas loupé..."

_________________


<3 :
 

Un grand merci à :

Yochu -Abysse-Terra-Kaï-Zelio-Inuite-Maëlle-Sirf-Melwyn-Hanaou-Tsuka-By me

Vos dessins sont magnifiques, je vous n'aime fort ^.^

(Excusez pour la mauvaise qualité du p'tit diapo =X)
Messages : 563
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Mer 17 Mai - 22:46
La belle blanche s'avança vers Kaïgaan, s'asseyant délicatement au sol après un magnifique sourire rassuré. Le soldat avait mal aux pattes, s'était un fait, mais étrangement, savoir Opaline saine et sauve et être gratifié d'un sourire était le meilleur des remèdes. Ses oreilles si particulières éclairaient les deux chats dans la nuit noire, réveillée par l'attaque de la meute. Le félin ressentait une étrange chaleur à l'intérieur de son corps et il savait pertinemment que ce n'était pas provoqué par les flammes de la belle Felinae. Le mâle gris se sentait puissant, comme s'il aurait pu encore faire fuir des myriades de chiens, uniquement pour protéger celle qui enflammait son pelage, mais aussi son coeur. Il ressentait quelque chose de puissant, de transcendant, comme s'il n'était plus le même.

Mais Kaïgaan n'était pas né de la dernière pluie et était loin d'être naïf. Il savait bien ce que signifiaient ces sentiments, ce qu'ils laissaient croire. Et cela le terrifiait. Depuis quand était-il devenu si sensible pour tomber ainsi amoureux ? Arg, ce mot semblait si puissant à ses yeux, était-il réellement capable de ressentir pareil sentiment ? Il ne pensait, ou plutôt ne voulait pas. Peut-être par peur de ses émotions, par peur d'être vulnérable. Le soldat avait toujours prôné la maitrise de ses émotions et de ses sentiments, indispensable pour vivre parmi les humains, pour faire taire au moins un peu sa conscience. Il avait toujours eu un extrême sang froid dans de nombreuses situations.
Et voilà qu'il se sentait transporté à la simple vue d'une femelle. Ce n'était pas lui. Cela ne pouvait être lui. De plus, elle était une Felinae et même si Kaïgaan avait toujours détesté son propre camp, il avait été façonné pour la voir comme une ennemie. Mais elle était tellement plus que cela. Il devait faire taire ces stupides sentiments immédiatement avant d'avoir des problèmes. Et si elle se moquait de lui ? Il ne pouvait pas risquer de la voir partir. Et si elle avait déjà trouvé le mâle qui partagerait sa vie ? Cela ne serait pas étonnant. Comment les chats libres pouvaient détourner le regard face à une chatte aussi flamboyante ?

Kaïgaan se sentait ridicule. Ce n'était que la première fois qu'il la rencontrait et il était là, blessé mais bêtement heureux, à se savoir... Amoureux. Raaah, il devait arrêter de penser à ces âneries. L'amour, ce n'était pas pour lui et le coup de foudre n'était qu'un rêve de jeune chat encore naïf. Ça n'existait pas. Cela devait être l'adrénaline et la douleur qui lui montaient à la tête, voilà tout. Kaïgaan essayait de se convaincre lui-même, alors qu'il savait très bien qu'il n'y arriverait jamais. Comme s'il n'était pas déjà assez torturé avec ses problèmes d'identité, voilà qu'un sentiment nouveau, plus puissant que tout ce qu'il n'avait jamais pu ressentir, prenait place dans son esprit.

- Oh, ces saletés ne t'ont pas loupées...

Kaïgaan leva les yeux vers la femelle en sentant son coeur faire un bond dans sa poitrine. Se reconnectant avec l'instant présent, il remarqua qu'elle avait baissé la tête et observait maintenant ses blessures, éclairées par la douce lueur des flammes qu'elle produisait. Il l'observa quelques instants, admirant sa mine inquiète. Elle s'inquiétait pour lui...

- Oh ne t'inquiète pas, je ne les ai pas loupées non plus.

Son ton était volontairement fier, comme un petit malin heureux de sa dernière aventure. Mais maintenant qu'elle le disait, et qu'il se concentrait enfin sur son corps et plus sur ses émotions, c'est vrai qu'il était bien amoché. Ses deux pattes avaient subi des brûlures dû à son pouvoir, l'antérieure gauche avait reçu une belle morsure en prime. Kaïgaan se mis à compter le nombre de jours nécessaires à patienter pour pouvoir remarcher normalement. Il n'avait pas intérêt à s'attirer des problèmes d'ici là... Il essayait assez vainement de faire taire la douleur en occupant son corps ailleurs, comme en balayant le sol de la queue, récoltant graines et brins d'herbe. Pourrait-il seulement marcher jusqu'à la ville ? Il baissa la tête pour approcher son visage de celui de la belle Felinae, ressentant la chaleur de ses flammes lui réchauffant le visage.

- Et toi ça va aller ?

Il avait été vraiment surpris de la voir aussi épuisée après s'être enflammée pour faire fuir les deux molosses. De plus, il ne savait pas vraiment qu'elles étaient les répercutions de l'utilisation de son pouvoir. De la fatigue ? De la douleur ? Kaïgaan espérait sincèrement qu'elle n'avait rien de grave. C'est alors qu'il remarqua qu'il était vraiment très proche du visage angélique de la belle chatte. Avec n'importe quel chat, pourvu qu'il soit un ami, une telle proximité ne l'aurait pas vraiment dérangé, même s'il n'était pas vraiment tactile. Mais là, il craignait ce qu'il pouvait ressentir et son coeur qui le picotait étrangement lui faisait bien comprendre qu'elle n'était pas "n'importe quel chat". Il releva alors la tête précipitamment, sûrement trop rapidement pour que cela puisse sembler naturel. Ses oreilles rougirent suite à une étrange sensation -de la honte, ou plutôt de la gêne ?- et il remercia le ciel de les avoir noires, ce qui empêchait les autres félins de voir ses changement de températures, et plus largement, d'émotions.

_________________


Merci Amikoa c'est magnifique *-*

Première signature par Amikoa merciii ♥:
 

Merci Pearl ♥ (sur le forum de Flying Pumpkin):
 

Merci June ♥:
 

Merci Tsuko ♥:
 
Messages : 309
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 15
Jeu 25 Mai - 14:30
J'inclinai la tête sur le côté tout en observant les blessures du mâle gris. Le pouvoir de Kaï était vraiment génial, mais les conséquences, elles, étaient moins à envier. Je frémis en pensant à ce que pouvait endurer le matou. Pauvres petits coussinets... Sont tout cramés !

- Oh ne t'inquiète pas, je ne les ai pas loupé non plus.

Je ris légèrement en entendant son ton fier et assuré. C'est vrai qui les avaient bien choppé, et tant mieux ! Ces bêtes sont de vraies pourritures ! Heureusement qu'ils n'étaient que quatre, je ne sais pas comment cela aurait pu se terminer s'ils étaient plus encore... Il faut dire que j'étais tout aussi fière. Je leur avaient fait subir de belles brûlures, moi aussi ! Je relevai les yeux et fus bien surprise lorsque j'aperçus la lueur bleuté du regard de Kaï. Son visage était si proche du mien...

- Et toi ça va aller ?

Je souris légèrement, gênée par le rapprochement, et hochai la tête. Pourtant, en y repensant, la fatigue était assez difficile à supporter. Mes pattes antérieurs tremblaient et je commençai à avoir froid. Mes paupières se faisaient lourdes et j'avais envie de bailler toutes les cinq secondes. Le regard tout aussi fatigué, j'observai les prunelles du mâle gris. Je ris une nouvelle fois lorsque Kaï releva brusquement la tête, sûrement gêné. Je fis de même mais plus naturellement, le sourire au lèvres. J'allais le taquiner mais un bruit assourdissant me fis sursauter. Je sautai sur mes quatre pattes. Mon cœur battait la chamade et je gémis légèrement. Je baissai les oreilles. Ma vision était légèrement floutée à cause de mon intense mal de crâne qui avait resurgit à cause de l'atroce grondement. Je sursautai une nouvelle fois quand une lumière foudroyante déchira le ciel. Foudroyante... Un orage ?! Une grosse goutte de pluie s'écrasa sur mon museau. Je secouai vivement la tête et regardai le ciel avec appréhension.

"Oh non... Pas d'orage !"

J'avais une peur bleue des orages. Le bruit assourdissant du tonnerre, les éclairs menaçant de foudroyer la forêt, le vent violent qui pouvait déraciner un arbre, la pluie diluvienne qui saccageait tout et n'importe quoi, rendant la terre boueuse et le sol glissant... Je n'ai jamais aimé l'orage et je ne l'aimerais jamais, j'imagine. Je reculai légèrement, complètement apeurée.

"Faut... Faut qu'on trouve un abris, fis-je les yeux toujours levés vers le ciel," tu pourras marcher ?"

Inquiète je lançai un bref coup d’œil vers Kaï, ne voulant pas détacher plus longtemps mon regards des effrayants nuages. Je ne voulais pas le forcer à marcher, mais la peur ne voulait pas me lâcher. De plus, à rester ici, on pourrait encore avoir des ennuis avec ces foutus chiens...

_________________


<3 :
 

Un grand merci à :

Yochu -Abysse-Terra-Kaï-Zelio-Inuite-Maëlle-Sirf-Melwyn-Hanaou-Tsuka-By me

Vos dessins sont magnifiques, je vous n'aime fort ^.^

(Excusez pour la mauvaise qualité du p'tit diapo =X)
Messages : 563
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Lun 5 Juin - 19:39
La belle blanche le regardait d'un air taquin. Kaïgaan s'attendait à une moquerie et était prêt à répliquer, quand un grondement déchira le ciel. Opaline sursauta, se redressant immédiatement sur ses pattes. Quant au soldat, il craignait les orages comme n'importe quel chat. Enfin, il détestait surtout la pluie, mouillant ses coussinets et rendant l'utilisation de son pouvoir dangereuse pour lui. Ses oreilles se plaquèrent sur sa nuque et un air agacé apparu sur le visage du félin gris. Décidément, cette journée était fabuleuse.

- Oh non... Pas d'orage !

Il pencha la tête sur le côté, surpris de voir autant de frayeur dans le regard d'Opaline. Cela la terrifiait à ce point ? La Felinae auparavant si joueuse et énergique, courageuse face aux chiens, était soudainement plus apeurée qu'un chaton. Ce changement d'attitude si soudain pris un peu Kaïgaan au dépourvu, surtout que la douleur n'arrangeait pas vraiment sa capacité à comprendre une peur. Ok la pluie était agaçante mais tout de même... Néanmoins, alors qu'il n'aurait jamais raté l'occasion de se moquer d'un autre chat dans cette situation, il se retint ce jour là. La raison ? Huuum... Opaline quoi.

- Faut... Faut qu'on trouve un abris. Tu pourras marcher ?

Ses yeux de flammes étaient rivés au ciel, témoignant parfaitement de sa peur presque incontrôlable. Le simple fait qu'elle prenne en compte les blessures du soldat le fit une étrange sensation dans le ventre. L'impression de compter. Enfin, l'heure n'était pas aux batifolages. Si Opaline était terrifiée de l'orage pour il ne savait quelle raison, Kaïgaan ne l'aimait pas non plus.

- Ça ira.

Enfin, il disait ça, mais il n'en était pas aussi certain. Mais le matou électrique n'avait pas le choix et il était hors de question de passer pour un douillet maintenant. Pas devant elle. Il se leva péniblement, ne pouvant retenir un râle qui fit rapidement taire. Bon sang, ils avaient intérêt à trouver un abri, et fissa. Mais où se cacher ici ? Une goutte de pluie tomba sur le museau noir de Kaïgaan. L'averse n'allait pas tarder. Il regardait autour de lui, heureux que les lanternes d'Opaline éclairent un peu cette nuit sombre et glaciale. Un terrier ? La pluie allait certainement s'y engouffrer. Une grotte ? Autant s'amuser à déloger ses occupants, prédateurs vu la chance des deux félins. Il tourna encore et encore la tête, d'autres gouttes tombant sur son corps. Un arbre creux !

- Par là !

Son appel fut presque couvert par un nouvel éclair, plus proche que le dernier. Un trou dans un arbre n'était certainement pas la meilleure cachette mais il n'avait rien trouvé d'autre. Alors à moins qu'Opaline n'ait eu une meilleure idée, ils allaient devoir se contenter de ça. Après tout, les Caméléons avaient autrefois vécu dans une cavité pareille, version géante. Après avoir obtenu la certitude qu'Opaline l'avait entendu, il se dirigea vers l'abri tout en cachant son affreuse boiterie.

_________________


Merci Amikoa c'est magnifique *-*

Première signature par Amikoa merciii ♥:
 

Merci Pearl ♥ (sur le forum de Flying Pumpkin):
 

Merci June ♥:
 

Merci Tsuko ♥:
 
Messages : 309
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 15
Sam 1 Juil - 17:12
Un nouvel éclair me fit encore une fois sursauter. Kaï devait me penser complètement folle à être aussi terrorisée par un simple orage. Enfin, en général, les orages sont plutôt violents ici, alors... Toute tremblante, le pelage ébouriffé et les yeux écarquillés, je devais vraiment passer pour une féline totalement timbrée. Après avoir passé un autre coup d'oeil vers Kaï, je le vis pencher légèrement la tête sur le côté, l'air surpris. Oui, je sais je suis ridicule... Et pourtant le jeune mâle accepta de se lever malgré ses affreuses blessures aux pattes et lâcha un léger grognement. Je n'avais vraiment pas envie qu'il souffre en marchant, mais j'avais tellement peur... Je ne voulais pas passer pour une égoïste et pourtant je n'arrivais pas à contrôler cette peur des orages.

D'autres grosse gouttes de pluie tombèrent sur mon pelage. Une tenta même de s'écraser sur l'une de mes oreilles mais s'évapora avant même de l'avoir touché. Était-ce possible que mes oreilles s’éteignent à tout jamais ? Je frissonnai légèrement en pensant à cela. Que deviendrais-je sans mes étranges oreilles enflammées ? Jamais, au grand jamais, je veux perdre ces petites flammèches. Et si ça venait de là, ma peur des orages et de la pluie ? Je l'aurai su avant, non ? Un autre coup de tonnerre tonitrua au loin, me sortant brusquement de mes pensées. Je lançai un regard apeuré à Kaï mais celui-ci cria :

"Par là !"

Je tournai la tête et aperçu un gros arbres creux. Je plissai les yeux pour mieux le distingué mais un autre éclair déchira le ciel ténébreux. Il était si proche que j'en poussai un gémissement effrayé et détalai, malgré la fatigue qui se faisait de plus en plus sentir, pour rejoindre le matou qui se dirigeait déjà vers notre abri de fortune. Je me collai contre son pelage déjà bien mouillé à cause de la pluie. Je ne supportais pas cette sensation d'humidité sur ma peau mais je ne pouvais rien faire tant que nous n'étions pas à l'abri.

Arrivée à l'arbre, je sautai pour atteindre le trou. Mes pattes tremblaient toujours de froid, de peur et de fatigue, mais j'arrivai tout de même à parvenir jusqu'à notre cachette. Un fois à l'intérieur, je m'écroulai sur le flanc, morte de trouille, et lâchai un bâillement à s'en décrocher la mâchoire. Je soupirai, luttant pour ne pas sombrer dans le sommeil et attendis patiemment que le mâle gris me rejoigne.

_________________


<3 :
 

Un grand merci à :

Yochu -Abysse-Terra-Kaï-Zelio-Inuite-Maëlle-Sirf-Melwyn-Hanaou-Tsuka-By me

Vos dessins sont magnifiques, je vous n'aime fort ^.^

(Excusez pour la mauvaise qualité du p'tit diapo =X)
Messages : 563
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Sam 22 Juil - 19:44
HRP:
 

Le soldat n'eut pas à attendre longtemps avant que la Felinae ne le rejoigne en courant. La peur se lisait affreusement sur son visage, si bien qu'il se demanda si les orages n'étaient pas plus dangereux qu'il ne le pensait. Un autre éclair déchira le ciel et Kaïgaan senti l'eau, instrument de torture, lui tomber dessus. Il grimaça de dégout et accéléra l'allure, dressant les oreilles quand Opaline le rattrapa et sauta sans se retourner dans l'arbre creux. Pourtant, elle avait effleuré son pelage tout aussi trempé contre celui du matou gris, comme pour lui donner du courage. En tout cas, c'est ce qu'il avait ressenti. Mais son dégout pour la pluie et la douleur de ses pattes surplombait pour l'instant son misérable crush pour la belle blanche. A son tour, il sauta dans l'arbre creux, non sans serrer les dents à la réception. Il se redressa en regardant par le trou la pluie diluvienne tomber sur le sol boueux. Formidable. Le ciel était d'un noir apocalyptique et le tonnerre grondait fortement, résonnant dans les oreilles bicolore du soldat. Les deux félins allaient certainement devoir passer la nuit ici...

Il tourna la tête vers Opaline, observant son corps blanc tapi au sol, couchée sur le flanc. A l'abri, elle semblait plus détendue, mais surtout très fatiguée. Était-ce à cause de l'heure tardive ou de l'utilisation de son pouvoir ? Il la revit s'enflammer, faisant fuir les deux chiens mutants, piaillant de peur. Mais la courageuse Felinae était maintenant exténuée, cachée dans un arbre en attendant que la nature se déchaine. Kaïgaan bailla à son tour, se couchant également. Il n'osa pas se placer contre Opaline, coller son pelage au sien pour se tenir chaud. Il préféra ne pas la coller, tout en ne s'éloignant pas trop. Enfin, c'était un arbre, il n'y avait pas vraiment la place pour s'éloigner. Il prit tout de même la parole, d'une voix calme mais un peu essoufflée.

- Ça va aller ?

Son regard montrait qu'il se moquait gentiment de la femelle, se laissant aller à un ton légèrement moqueur puisque le danger était passé. Mais il n'était en rien méchant, se demandant vraiment si la belle femelle immaculée allait se remettre de sa frayeur.

_________________


Merci Amikoa c'est magnifique *-*

Première signature par Amikoa merciii ♥:
 

Merci Pearl ♥ (sur le forum de Flying Pumpkin):
 

Merci June ♥:
 

Merci Tsuko ♥:
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Promenade nocturne
» Balade nocturne [ pv : Matt ]
» Randonnée nocturne Sports et Loisirs Brasparts-Lannédern
» Qui pour une promenade nocturne ?
» Je pense que je suis perdus (Feat Kaïgaan) [TERMINER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Zone de RP :: La Forêt Empoisonnée :: L'orée-
Sauter vers: