Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Chrysanthème # Soldate # Première Ligne # 100%
Messages : 30
Date d'inscription : 28/11/2016
Age : 22
Lun 28 Nov - 11:48

Chrysanthème
L’espoir est une chose si vaine qu’il est à bannir de nos existences.

• Sur Felinae

• Nom : Chrysanthème
• Sexe : ♀
• Âge : Jeune adulte
• Clan : Soldat
• Rang : Première ligne
• Race : Bâtard

• Pouvoir : Un seul pouvoir auquel vous devrez appliquer des conditions d'utilisation pour ne pas avoir de personnage surpuissant.

La féline noire est capable d’emmagasiner la lueur de la lune. Elle parle de gouttes de Lune pour être plus précis et n’a accès à cette source que très peu de temps chaque mois puisque qu’il faut pour cela être un soir de pleine lune. Dans ces moments elle sort et reste à l’extérieur jusqu’à ressentir la douce chaleur des gouttes de Lune se répandre dans son organisme. Elle peut profiter de cette source pendant environ une demi-heure, un quart d’heure avant que l’astre de la nuit ne soit à son zénith et un quart d’heure après. Cela fait assez peu de temps et il ne faut donc pas qu’elle loupe le top départ.

Une fois cette forme d’énergie si particulière emmagasinée elle peut lui donner la forme d’armes. Elle ne peut faire apparaître plus de deux lames simultanément et ces dernières s’évaporeront dès qu’elles rencontreront la lumière du soleil. De plus elles n’ont rien d’éternel et, une fois les réserves complètement vidées elle n’aura d’autres choix que d’attendre la prochaine pleine Lune. Généralement elle place deux lames incurvées au niveau de ses coudes.

• Physique : Pas de lignes imposées mais des phrases seraient malgré tout les bienvenues. Deux caractères physiques particuliers (ailes, couleur des yeux étrange, aura, plusieurs queues, etc) sont autorisés.

Le physique de Chrys est somme toute assez banal. Son pelage est presque entièrement noir si on excepte son oreille droite marquée de blanc ainsi que l’extérieur de sa patte avant gauche. Son visage est mangé par deux immenses yeux azur. Cela dénote assez crûment avec la couleur sombre dont elle est parée mais cela lui donne aussi un certain charme. La seule modification physique visible est présente sur ses moustaches et le bout de sa truffe. En effet ces deux parties d’elle sont rouge sang.

Spoiler:
 

• Caractère : Cinq lignes minimum.

Chrys se souvient. Elle se souvient que cette patte marquée de blanc n’était pas vraiment la sienne et qu’elle avait une sœur dont elle avait pensé ne jamais pouvoir être séparée. Elles étaient nées reliées par cette patte mais il avait fallu que les humains tentent de les dissocier, elles qui pourtant s’étaient fait une raison et avait lentement commencé à apprendre à vivre ensemble. La féline noire ne souhaite pas repenser à ces événements funestes mais ils ont néanmoins fait d’elle ce qu’elle est maintenant.
Elle rechigne à s’attacher aux autres et est devenue dure et froide. Elle fait tout pour ne rien ressentir, ni joie ni peine. Elle se représente souvent son ressenti comme des petits papiers qu’elle enferme dans une boîte hermétique tout au fond d’elle-même. Elle n’est devenue Première Ligne qu’il y a peu et c’est quelque chose qui la rend fière. Elle s’en veut de n’avoir rien pu faire pour sa sœur et rien ne la terrifie davantage que d’être inutile, un fardeau pour autrui.
Cette peur de ne pas en faire assez associée à la terreur d’être de nouveau abandonnée de ceux qu’elle chérie lui donne un air assez hautain. Non pas qu’elle se pense meilleure que les autres seulement elle ne les laisse pas approcher, un air constamment bravache peint sur le visage.

Dernier petit détail Chrysanthème est le nom que les humains lui ont donné. Une fleur pour les cimetière pour une féline qui avait causé la mort de sa moitié.


• Histoire : Dix lignes minimum

Un doux ronronnement résonnait tout près d’elle. Elle émit elle-même ce bruit rassurant, signifiant à sa sœur qu’elle était bel et bien là. C’était un peu bête de la part de deux félines reliées l’une à l’autre pas l’intégralité d’une patte mais peu importait. Elles n’étaient pas en âge de savoir ce qui était intelligent et ce qui ne l’était pas. Elles étaient seulement ensemble, tout contre leur mère dont le lait chaud les aidait à bien grandir. Cette période de leur vie était on ne peut plus calme et sereine. Tout était simple, tout allait pour le mieux. Elles ne tardèrent pas à ouvrir les yeux puis à faire leurs premiers pas chancelants. Cette étape était rendue encore plus délicate de par la patte qu’elles devaient se partager. Néanmoins elles s’y étaient faites et ne se voyaient pas vivre autrement que l’une avec l’autre. Leur mère les avait nommées Midi et Minuit, la blanche et la noire. Toutes deux avaient hérité du rouge carmin de leur génitrice en petites touches discrètes sur le museau et leurs moustaches.

Elles vécurent ainsi pendant quelques mois jusqu’à ce que les hommes viennent les prendre. Elles hurlèrent, se débattirent mais rien n’y fît. Les êtres en blanc posèrent un masque sur leur museau puis ce fut le noir. Lorsque Minuit ouvrit les yeux, la bouche pâteuse et les idées confuses elle ne comprit pas immédiatement ce qu’il se passait. Elle ronronna doucement, cherchant à rassurer sa sœur mais seul le silence lui répondit. Elle tenta d’ouvrir les yeux plus grands mais ne put que sombrer de nouveau dans un sommeil artificiel. Lorsqu’elle émergea pour la seconde fois elle ne tarda pas à se rendre compte qu’il manquait quelque chose ou plutôt quelqu’un. Midi n’était plus là. Des larmes commencèrent à couler sur ses joues tandis qu’une vive douleur à la patte gauche lui fasse baisser les yeux. Ces derniers s’embuèrent de plus belle lorsqu’elle constata que, si elle avait maintenant sa propre patte, c’était au prix de la perte de son bien le plus précieux. Elle se jeta contre les barreaux qui la retenaient hurlant sa frustration et sa peine tandis que les yeux azurs ne cessaient de déverser des flots de larmes. Son esprit ne parvenait pas à assimiler cette information. Ne voulait pas serait certainement plus proche de la réalité. La fatigue finit par avoir raison d’elle et elle pria pour que le cauchemar cesse. Mais en se réveillant le lendemain rien n’avait changé. Elle était toujours seule. Seule et nouvellement baptisée. Chrysanthème. Elle avait pris le nom d’une fleur habituellement déposée sur la tombe de leurs défunts. Elle-même serait dorénavant à jamais endeuillée. Si la douleur allait s’estomper jamais elle ne disparaîtrait c’était la seule chose dont elle était certaine.

La vie reprit son court et il fallut à Chrys le temps de s’habituer à marcher seule, à manger seule, à vivre seule parmi tous ces êtres qui ne pouvaient la comprendre et comprendre sa peine. Elle éprouvait une haine farouche envers le monde entier. Elle oscillait entre prostration et entraînements intensifs. Certains dirent qu’elle avait perdu l’esprit et elle ne les aurait pas contredits. Le temps passa et elle se rendit compte qu’elle possédait un don particulier, un don qui lui rappelait cruellement son ancien prénom, son ancienne vie. Elle ne tarda pas à obtenir son grade de Première Ligne et son tempérament se calma un peu. La peine était toujours là mais Chrys faisait avec. Elle n’avait pas vraiment le choix de toute manière. D’autant plus que, dans un coin de son esprit, une voix ne cessait de lui répéter que sa sœur n’était pas aussi morte qu’on avait bien voulu le lui dire. Elle sentait qu’elle était encore en vie, quelque part. Or, pour pouvoir sortir de l’enceinte du laboratoire il fallait qu’elle ait prouvé sa valeur. C’était ce qu’elle avait fait et elle en retirait une certaine fierté qui l’aidait, et l’aide encore, à aller de l’avant. Elle apprit à enfouir sa peine loin de regards inquisiteurs bien qu’elle ne cessa de pleurer en silence lorsqu’elle se retrouvait seule.


• Dans la vraie vie

• Pseudo le plus souvent utilisé : Blue ou xLittleRainbow
• Âge : Très bientôt 22 ans ;;
• Comment as-tu découvert le forum ? Suis co-fonda x)
• Autre chose ? Je vous nem **
• Je souhaites avoir un parrain/une marraine pour mon premier rp : oui
Quiz

• Mais qui est passé par là? Sûrement Candle.

Code par xLittleRainbow
Lun 28 Nov - 16:23
Je valide~
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pandémie, soldat, première ligne
» Ruins, soldat, première ligne.
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» jeu en ligne gratuit du SDA
» Les Radios en ligne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Personnages :: Fiches :: Validées :: Soldats-
Sauter vers: