Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Rejoindre les felinaes, Facile( Feat:Libre, mais rester cohérent, on est au QG des felinaes)
Sam 12 Nov - 18:33
Je suivait Plume à la course, J'observait le paysage,

La sylve était un endroit étrange qui, avant la catastrophe, ne se trouvait que dans les ouvrages de science fiction ou de fantaisie. Ici les armes chimiques avaient permis aux champignons de muter. Leur taille était impressionnante, de même que leur circonférence. Même leur apparence diffèrait des anciens champignons de paris ou trompettes de la mort. Ils s'étaient parés de mille couleurs, tandis que leur partie souterraine, conservée de leur passé, puisait une quantité d'eau phénoménale.

C'était un endroit où le silence était maître, comme si ces êtres démesurés imposaient même le respect aux nouvelles créatures vivant dans ces lieux. Ce que les humains ne savaient pas, c'était qu'une petite entaille dans ces mastodontes permettait de récupérer un peu de liquide. S'il ne s'agissait pas exactement d'eau puisque le tout était un peu plus épais et possédait davantage de goût, il n'en restait pas moins que c'était très hydratant. Il était ainsi possible, dans des cas extrêmes, pour les chats libres de ne pas s'aventurer au bord des points d'eau pendant plusieurs jours. Je l'avais découvert en m'entrainant sur les champignon un jour, j'avais fait une petite entaille et un liquide était sortit, j'y avait goûter, et j'ai eu beaucoup de chance, il était buvable.

On s'approchait de plus en plus du cartier général des felinaes, je l'observait c'était magnifique, Le Quartier Général des Felinae se trouve bien à l'abri au fond de la Sylve. Il était difficile de l'atteindre si l'on ne connait pas au préalable son emplacement. De nombreux chats y vivaient, même ceux qui ne n'était pas capables de se battre ou ceux qui refusaient de le faire. Contrairement aux postes avancés que l'ont pouvait trouver le long des routes la peur était plus diffuse, moins présente. On sait que l'ennemi était loin et ne pourrais pas mettre la patte sur cet endroit aussi facilement.

Pour parler de l'architecture et de l'organisation du Quartier Général en lui même on pouvait dire qu'on ne soupçonnerait pas son existence. Des ponts, de bois ou en fils d'araignée tout dépendait du don de celui qui l'avait créé, courent de champignons en champignons. L'espèce dans laquelle logeaient les Felinae était assez rare mais semblait se plaire ici et on ne manquait donc jamais de cavités où loger les nouveaux arrivants. Tout un chacun pouvait décider de dormir seul ou avec des compagnons. Les résultats des traques des Chasseurs était rassemblés dans une cavité dédiée. Au sol les précieuses proies se feraient dévorées.

Un système de protection avait été mis en place tout autour du Camp. On ne savait plus qui était le chat qui avait eu la puissance nécessaire mais, le tout étant que le système existe. Toute personne entrant dans le périmètre animé de mauvaises intentions serait immédiatement repéré et une boule d'énergie rouge apparaîtrait au centre du Quartier Général pour annoncer à tous que l'heure du replis était arrivé.

J'entrais dans le périmètre, j'avais peur que la boule rouge apparaisse, mais elle n'apparue pas, ce qui prouvais que je n'avais pas de mauvaise intention. J'entra dans le camp, tous les chats avaient arrêter de parler pour se tourner vers moi, un regard haineux dans le visage, je me tourna vers Plume, qui m'avait conduis ici, je lui dit en chuchotant pour que les autre felinae ne m'entende pas,

Tes sûr qu'il vont m'accepter? J'en croit pas un mot


Dernière édition par Pelage de Nuit le Jeu 17 Nov - 13:19, édité 5 fois
Sam 12 Nov - 18:52
J'étais tranquillement en train de manger dans la clairière principale du camp. Soudain je vis une foule se former autour de mon frère. Je m'approche et vas voir mon frère. Je lui dis :

- Pelage de Nuit finalement c'est maintenant que tu viens chez les félinaé. Je suis si contente de te voir. Mais où est papa ? Il a décidé ne pas venir c'est ça ? Rassure moi il ne lui est rien arrivé ?

J''étais très inquiète pour mon père. Et il y avait de quoi après la vision que j'avais eue.

Je pris Plume dans un coin et je demanda :

- C'est toi qui ammené Pelage de Nuit à la guilde. Je te dis merci car j'ai une chose à t'avouer c'est mon frère

J'espérais que Pelage de Nuit allait être accepté dans la guilde. Comme ça frère et soeur ne serai plus jamais séparés
Sam 12 Nov - 19:35
Les plantes me griffais et m'arrachais la fourrure.Je regardais à nouveau le magnifique paysage.Pour Night c'était la première fois qu'il le voyait en tant que chat libre.Quelle émotion ça devait être pour lui.

Quand nous entrâmes dans le QG les chats lancèrent des regards haineux à Night.J'étais étonnée de leur réaction.Je n'avais pas envisagé ça.J'entendit une voix me lancer:

"Tu es folle Plume?"

Je sentit mon poil se dresser.J'aperçu Phé ix qui me regardais.Son regard passais de moi à Pelage de Nuit.E lle me fit un petit sourire rassurant.Mais ce sourire ne fit rien à mon sentiment.Et si ils rejetaient Night?

Puis n'entendit son petit miaulement angoissé:

"Tu es sur qu'ils vont l'accepter?Je n'en crois pas un mot

"Si,lui déclarèrent autant pour le convaincre que mon convaincre moi-même.

Je penses si il y a un moment que je n'ai pas envie de revivre,c'est lui.
Sam 12 Nov - 20:12
SiDit-elle,

Lune calma un peu l'ambiance en me parlant,

Pelage de Nuit finalement c'est maintenant que tu viens chez les félinaé. Je suis si contente de te voir. Mais où est papa ? Il a décidé ne pas venir c'est ça ? Rassure moi il ne lui est rien arrivé ?

Les visage incrédule des autre membre me surpris, je me souvenue que tous les autres membres ne savait pas le liens de parenté entre moi et Lune, un autre felinae cria

Tu le connais Lune!?

Lune prit Plume dans un coin, je les entendit parler, Lune dit à Plume

C'est toi qui ammener Pelage de Nuit à la guilde. Je te dis merci car j'ai une chose à t'avouer, c'est mon frère

Toutes les petites voix qui me posait des questions m'étourdissait

Pourquoi a tu quitter les soldats?

Qu'est-ce que tu fait là?

Je suis venus rejoindre cette guilde, et pour ces pauvres petits soldats, il n'Avait qu'a me laisser partir en premier temps, il vienne de perdre un précieux membreLeur dis-je, un sourire coquin au visage,

Bien parler, en fait c'est quoi ton nom?

Ouais c'est quoi ton nom?

Je m'appelle Pelage de Nuit

Ce que je venais de dire calma un peu l'assistance, qui arrêta de ma critiquer.
Messages : 1259
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 22
Sam 12 Nov - 23:00


Nouvel arrivant

Dariel avait dû s'absenter quelques temps. Une menace avait été détectée et il était allé vérifier qu'il ne s'agissait ni d'humains ni de Soldats venus en nombre. Trois autres Combattants l'avaient suivi, on ne savait jamais. Cependant rien de particulier n'avait pu être observé. Peut-être un Korth ou autre bestiole s'était approchée un peu trop près de leurs lignes de défense et avait finalement changé de cap. Le demi-sourire habituel du meneur était absent tandis qu'il songeait à tout cela. Il espérait fort que la menace soit bel et bien écartée. Il n'avait nullement envie de se retrouver avec une bête assoiffée de sang aux alentours du Quartier Général. Tous les membres n'étaient pas encore en état de se défendre face à une menace de ce type. Il aurait des ordres à donner en retrant, les patrouilles allaient être intensifiées et les plus vulnérables seraient confinés à l'intérieur du Camp pendant quelques temps. Il y avait eu suffisamment de tragédies ces derniers temps pour que d'autres ne viennent pas se rajouter.

Alors qu'ils arrivaient à proximité du Quartier Général le meneur perçut dans l'air une tension inhabituelle. D'un signe bref il ordonna aux autres d'accélérer le pas tandis que lui-même alongeait sa foulée. Pourquoi fallait-il toujours que des choses arrivent alors qu'il n'était pas là ? Il renferma sa colère dans un coin. Il ne servait à rien de s'agacer pour ça. Le destin était comme il était et leur réservait parfois des surprises. Apparemment il y en avait une qui avait surgi pendant son absence. Lorsqu'il franchit le seuil de ce qui servait d'entrée au Quartier Général Dariel comprit bien vite ce qu'il se passait. Au centre d'une troupe de curieux se trouvait un chat qu'il n'avait jamais vu. De ce qu'il pouvait en voir pour le moment l'inconnu en question possédait un pelage de jais et des ailes rouges membraneuses, semblables à celle d'une chauve-souris.

- Bonjour, je suis Dariel, meneur des Felinaes.

Le grand félin crème lança des regards à ceux qui entouraient de trop près le nouvel arrivant. L'alarme ne s'était pas déclanchée donc, a priori, il n'avait pas d'intentions belliqueuses. Les prunelles ambrées transmettaient un message clair à tous les membres de la Guilde : un peu d'air, on verrait pour les questions ultérieurement.

- Quelqu'un se porte-t-il garant de ta bonne foi ?

Apparemment le Soldat s'était débarassé de sa puce à en croire la plaie qui ornait son cou. Dariel faisait confiance aux défenses qu'avaient érigés leurs ancêtres mais sa méfiance naturelle le poussait à savoir qui avait mené ce félin au sein même de leur Quartier Général alors même qu'il n'en avait pas donné l'autorisation. Les Soldats repentants étaient bien rarement rejetés mais il ne fallait pas oublier l'élémentaire prudence. Conduire un ennemi potentiel au sein même de leur Camp était une chose bien loin de la prudence. C'était même parfaitement stupide. Malgré tout, rien ne transparaissait sur le visage du meneur.
Code par xLittleRainbow

_________________


Merci Lokiiiiiiiiiiiii :love:

Merci Cyaaaa:
 

Grand merci à Yuëna :3:
 

Merci Neko-chérie ♥:
 

Merci Yinzi **:
 

Merci à Nyria pour ce cadeau de Noël !:
 
Sam 12 Nov - 23:30
Bonjour, je suis Dariel, meneur des Felinaes.

Je ne vis pas en premier lieux le chat qui avait parler, puis, je vis arriver un chat assez imposant. De part sa carrure mais aussi à cause de son épais pelage crème marbré de lignes d'un brun foncé presque noir. Le bout de ses oreilles comportait un petit plumeau digne des cousins des chats, les lynx. Ses yeux couleur ambré, étincelait par rapport au autre chat présent.
Ce qui dissimulait cet épais pelage, c'était un corps musculeux acquis à force d'entraînements quotidiens et de rixes avec les Soldats. S'il avait eu à subir des blessures elles n'avaient jamais été assez sévères pour le marquer à jamais.

Puis il rajouta,

Quelqu'un se porte-t-il garant de ta bonne foi ?

Dit-il. Ah, le voilà, le meneur de la guilde, je l'attendais, je lui répondit, en baissant la tête en signe de respect, c'était le chef quand même.

Bonjour, oui, un chat est à moitié garant de ma foi, mais le reste viens de moi. Comme vous avez pue le remarquer, je suis venue ici pour vous rejoindre, je me suis lasser des autres soldats, surtout, je veux honoré la mémoire d'un membre de ma famille.
Dim 13 Nov - 0:00
Je vis le chef de la guilde approcher et je m'inclina comme tous les chats qui le virent. C'était notre chef. J'écoutais ses paroles d'une oreille distraite. Mais quand Pelage de Nuit parla j'écoutais attentivement :

- Bonjour, oui, un chat est à moitié garant de ma foi, mais le reste viens de moi. Comme vous avez pue le remarquer, je suis venue ici pour vous rejoindre, je me suis lasser des autres soldats, surtout, je veux honoré la mémoire d'un membre de ma famille.

Je me demandais de quel membre de notre famille il parlais. Cela m'intriguait beaucoup. Peu importe en tout cas j'attendais la décision de notre chef pour savoir s'il allait être accepté dans notre guilde
Dim 13 Nov - 18:16
J'avais le ventre noué par la peur et le stress.D ariel allait il dire oui.Je me tenais à côté de Lune bien droite la queue enroulée autour des pattes.Je stressais,stressais,stressais...

Pourquoi Lune n'avait-elle jamais avouée que son frère était un soldat?Cette question me préoccupait beaucoup.Je vis que Dariel avait l'intention de parler.La tention était à son comble dans le QG.

Tout les membres paraissaient préoccupés,sauf Dariel.


Dernière édition par Plume le Dim 13 Nov - 18:23, édité 1 fois
Messages : 1259
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 22
Mer 16 Nov - 21:44


Nouvel arrivant

Le silence s'était fait autour de Dariel et du nouveau venu. La réponse de ce dernier ne lui convenait d'ailleurs pas vraiment. Les sourcils du meneur s'étaient légèrement froncé tandis que l'autre évoquait son ennui des autres Soldats. S'il décidait de changer de Guilde pour une raison aussi futile alors sa place n'était certainement pas parmi eux. Il n'avait que faire de ceux qui n'étaient pas motivés par l'envie de se battre pour leur liberté ou qui avaient au moins une bonne raison de ne plus avoir envie de vivre avec les humains. A son sens "l'ennui" n'était en aucun cas une bonne raison. Il allait d'ailleurs adresser une réponse cinglante à l'être ailé mais la suite de la phrase de ce dernier fusa dans l'air avant qu'il n'ait eu le temps de répliquer quoi que ce fut.

- Surtout, je veux honorer la mémoire d'un membre de ma famille.

Dariel plissa ses yeux ambrés, sceptique. Cette explication lui convenait mieux mais guère plus que la précédente. Il n'aimait pas qu'on prenne sa Guilde pour un moulin. Ne devenait pas Felinae n'importe quel Soldat en goguette même s'il savait que c'était l'image que certains tenaient à entretenir. Il s'avança de quelques pas, se trouvant maintenant à moins d'un mètre de celui qui tenait à rejoindre leurs rangs.

- Que ton garant s'avance. Il me faut quelqu'un qui me garantisse que tu ne nous trahiras pas si nous devenons aussi ennuyeux que le sont tes anciens collègues Soldats.

La voix n'avait rien de sa chaleur habituelle. Dariel ne comptait pas renvoyer le félin dans la forêt néanmoins il tenait à lui faire comprendre qu'il n'était pas ici en camp de vacances et qu'entrer dans la Guilde c'était plus que de se trouver un nouveau foyer. S'il ne souhaitait pas poursuivre leur lutte pour la liberté il pourrait toujours rejoindre les Caméléons, si Milie l'acceptait mais peu importait ce détail pour le moment. Il ne permettrait pas qu'on minimise l'importance des siens. Surtout lorsqu'on prétendait vouloir faire partie du cercle.

- Si tu deviens Felinae tu feras parti d'un Clan mais tu intègres aussi une lutte. Je veux que ce soit bien clair entre nous. Si tu nous trahi plus jamais tu ne pourras te promener dans cette partie de la forêt sans craindre pour ta vie. Nous ne sommes pas tous dotés de capacités exceptionnelles mais nous possédons une force encore bien plus grande. Il laissa passer un bref silence, ses yeux ambrés braqué dans les prunelles jaunâtre de son vis-à-vis. La cohésion. C'est notre plus grande force et notre plus grande fierté.

Dariel savait que la plupart des membres de la Guilde n'avaient pas l'habitude de le voir aussi sérieux et froid mais il sentait que c'était indispensable. Comme à chaque fois qu'un nouvel arrivant pointait le bout de son museau du reste. Quitter les humains devenait de moins en moins aisé, renforçant la méfiance du félin crème.
Code par xLittleRainbow

_________________


Merci Lokiiiiiiiiiiiii :love:

Merci Cyaaaa:
 

Grand merci à Yuëna :3:
 

Merci Neko-chérie ♥:
 

Merci Yinzi **:
 

Merci à Nyria pour ce cadeau de Noël !:
 
Mer 16 Nov - 23:01
Ma réponse n'avais pas l'air de l'avoir convaincu, j'attendis ça réponse. Après un court moment, il répondit d'un ton plutôt sec,

Que ton garant s'avance. Il me faut quelqu'un qui me garantisse que tu ne nous trahiras pas si nous devenons aussi ennuyeux que le sont tes anciens collègues Soldats.

Je ne savais pas trop se que j'avais dit de mal, mais ça ne l'avais pas convaincu du tout. Je me demanda ce que je devrais faire pour gagner leur confiance, je me demandais aussi, si, au moins je pourrais m'habituer à la vie dans une guilde, moi, avec mes manières de soldats, je me dit que quelque felinae ici présent, était d'ancien soldat. Je me disais ça, non seulement pour me redonner espoir, mais pour me convaincre que ce que je pensais était totalement faux. J'allais répondre quand le meneur crémer ajouta, pour encore plus me remplir d'hésitation,

Si tu deviens Felinae tu feras parti d'un Clan, mais tu intègres aussi une lutte. Je veux que ce soit bien clair entre nous. Si tu nous trahi, plus jamais tu ne pourras te promener dans cette partie de la forêt sans craindre pour ta vie. Nous ne sommes pas tous dotés de capacités exceptionnelles, mais nous possédons une force encore bien plus grande. Il laissa ça phrase en suspense pendant un temps qui me sembla durer l'éternité de ma pitoyable vie, puis il rajouta enfin, La cohésion. C'est notre plus grande force et notre plus grande fierté.

Je m' apprêtais à répondre, quand une boule rouge s'envola dans le ciel. Au début je ne savais pas de quoi il s'agissait, mais en voyant l'affolement des autres membres, je compris aussitôt que c'était le système de défense qui était entrée en marche, j'espérais juste que ce ne sois pas les autres soldats qui m'avaient suivie ou autre chose comme ça. C'est alors qu'un Korth déboula dans la clairière, fonçant droit surs Lune. Je bondit, faisant un saut extraordinaire, m'accrochant de toute mes force au dos de celui-ci, je lui mordis la patte, le faisant crier de rage, je sauta de côté pour esquiver un coup de patte. Je m'élança de nouveau vers lui, le mordant au cou, l'affaiblissant. Je regarda vers Lune, je laissa échapper un soupir quand je vis qu'elle n'était pas blesser. J'étais en position d'attaque, les babines retrousser, laissant sortir des grognements, aussi forts qu'un grognement d'un vraie dragon. Je me demandais si les autres felinaes restais là à me regarder pour me juger, ou par peur de mourrir face à cette bête, moi, si je devais mourrir, ce serais en protégeant Lune, ma petite soeur adorer.
Messages : 1259
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 22
Jeu 17 Nov - 14:20
[H.RP : Attention lorsque tu conjugues les verbes du premier groupe à la première personne du singulier au passé simple la terminaison est –ai et non pas –a ö C’est histoire de pouvoir différencier la première de la troisième personne du singulier. On aura donc des « je regardai », « je me levai », « je volai », etc.]



Nouvel arrivant

Le Soldat qui n’avait pas même pris la peine de se présenter semblait assez sceptique vis-à-vis des paroles que le meneur lui adressait. Dariel sentait une colère froide monter en lui et, bien qu’il tentat de l’étouffer, cet être pas fichu de comprendre qu’ils n’étaient pas un bête rassemblement de survivants l’agaçait. Cependant, avant même que le Soldat n’ait eu le temps de prononcer une parole une grande lueur rougeâtre fit irruption dans le Quartier Général. Le sang du meneur ne fit qu’un tour et il ne tarda pas à aboyer ses ordres. Tous étaient parfaitement rôdés aux manœuvres d’urgence aussi savait-il qu’il serait obéi sans tarder.

- Ceux qui peuvent se battre restent avec moi. Les autres prennent de la hauteur. Immédiatement !

Le dernier mot avait été hurlé. Chacun savait ce qu’il avait à faire et il ne fallait pas traîner. Le grand mâle crème prit néanmoins le temps de lancer un regard assassin en direction du félin noir aux ailes rouges. Si c’était d’autres Soldats qui débarquaient il allait passer un très mauvais moment. Il prendrait grand soin de le tuer et de laisser ses restes quelque part où les charognards le trouveraient. Ces pensées l’avaient traversé en un instant et n’avaient que peu d’importance. Un Korth ne tarda pas à surgir tandis que les plus faibles étaient en train de battre en retraire. Dariel jura. Ce devait être la bête qui avait laissé les traces qu’ils avaient trouvées avec la patrouille plus tôt dans la journée. Le Soldat se lança immédiatement dans la bataille. Les autres Combattants s’étaient déployés autour de l’animal. Une odeur de décomposition s’élevait des plaques verdâtres qui couvraient la peau de ce qui avait dû être un ours dans une autre vie.

- Que ceux qui sont en mesure de l’immobiliser s’en chargent.

Les ordres de bataille étaient toujours clairs. Personne ne se jetterait bêtement dans la mêlée. Protéger les habitants du QG était la priorité maximale. Le seul à avoir été au contact pour le moment était leur nouvel arrivant qui, on ne pouvait le nier faisait preuve de courage. Ou de bêtise. On ne pouvait venir seul à bout d’un Korth. Tout ce qu’espérait le félin crème c’était que la présence du félin n’empêcherait pas les autres d’attaquer ou d’utiliser leur don.

- Harcelez ces flancs mais prenez garde à ne pas le laisser vous atteindre !

Ceux qui pouvaient leur offrir un avantage en immobilisant la bête l’avait fait. Il était maintenant temps pour ceux qui n’avaient pas ce genre de capacité de passer à l’action. Dariel était de ceux-ci. Il bondit en avant, griffant la peau rosée dépourvue de poils mais recula immédiatement. L’arme la plus redoutable de ces animaux était leurs pattes dotées de griffes immenses. Chacun bondissait l’un après l’autre, harcelant la bête pour qu’elle perde ses repères et ne puisse prendre l’un d’entre eux pour cible. Petit à petit le corps du Korth se couvrait de petites blessures. Aucune n’était mortelle mais, associées les unes aux autres, cela commençait visiblement à être douloureux. L’animal se tordait en tous sens, tentant d’attraper les félins qui ne cessaient leur ballet mortel. Il y avait deux issues possibles : la fuite du Korth ou sa mort. La dernière option serait tout à fait appréciable, cela leur éviterait de partir à sa poursuite plus tard. Néanmoins devoir se débarrasser du cadavre une fois qu’ils auraient mis fin à sa vie ne serait pas de tout repos. Une nouvelle fois le meneur bondit et se tordit dans l’air tandis que la masse de l’ours passait non loin de lui, traînait derrière lui son odeur fétide si caractéristique. Cette fois-ci Dariel avait un objectif précis. La manœuvre était dangereuse mais possible puisque les autres attaquants ne relâchaient pas la pression. D’un mouvement sec le Felinae trancha le tendon d’une des pattes arrière de la bête, réduisant ainsi considérablement ses mouvements. Ceux dont le pouvoir d’immobilisation demandait beaucoup d’énergie pouvaient cesser leurs efforts. La bataille n’était pas gagnée mais ils avaient l’avantage du nombre et ses Combattants étaient bien entraînés et savaient ce qu’ils avaient à faire pour exploiter pleinement ce fait. Il ne faisait aucun doute qu’ils viendraient à bout de la menace.
Code par xLittleRainbow

_________________


Merci Lokiiiiiiiiiiiii :love:

Merci Cyaaaa:
 

Grand merci à Yuëna :3:
 

Merci Neko-chérie ♥:
 

Merci Yinzi **:
 

Merci à Nyria pour ce cadeau de Noël !:
 
Jeu 17 Nov - 17:15
J'allais me dénoncer lorsqu'une bestiole du nom de Korth me sauta dessus. Prise de panique je mis des coups à la bête pour qu'elle me lâche mais cette satanée bestiole tenait bon. Je réussis à m'en débarrasser mais avant cela Pelage de Nuit griffa cette bestiole et mon frère soupira. Il était blessé. Ni une ni deux quand je courus à la tanière des guérisseurs pour prévenir Mimosas. Ne la voyant pas je pris une initiative. Je prépara un maximum de choses pour pouvoir soigner mes camarades blessés. Je courus aussi vite que possible à la rivière pour prendre des boules de mousse humide pour soigner. Je repris également des longues bandes de toile d'araignée. Je ramena tout ce qu'il fallait et refit la liste dans ma tête. Je me plaçais à l'arrière de l'endroit du front pour soigner les blessés. C'était ma première mission seule alors je n'avais pas intêret à me rater.
Mar 22 Nov - 1:01


Rejoindre les Félinae? Facile
Feat:tout le monde, mais rester cohérent, on est au QG des Féli


J'entendis enfin le chef donner des ordres, il ordonna

Harcelez ses flancs mais prenez garde à ne pas le laisser vous atteindre !

Je me rejetas dans la bataille, griffant les hanches de la bête qui avait voulu s'en prendre à ma soeur. Je lui mordis le cou, le faisant lâcher un Felinae au passage. Je fis demis tour et fonça sur le Knorth, lui griffant les yeux, je m'envolas et lui cracha un tuyaux de flammes dans le visage, le brûlant à vif, l'amochant au max. C'est alors qu'un Felinae au dent de sabre fonça dans le tas et le mordit au cou, vite aidez des autre membres, le Knorth donnait des coups de patte dans tous les sens, ne trouvant aucun chat, il bougeait d'un air lent, les brûlures que je lui avait faites semblait faire leurs effets. La bataille dura un long moment, griffant par ci et sautant par là, je me demandas si, un jour, le Knorth allais mourrir à la fin?! Il commençait à montrer des signes de fatigue, pour ma part, je me sentais essoufflé, mais pas plus. Pour les Felinaes, les guerriers y allait à tour de rôle, cela empêchait d'être trop fatigué. Le Knorth lâcha enfin prise, préférant fuir, que de rester combattre au risque de mourrir. Je dû me retenir pour ne pas le pourchasser. Je fonça vers Lune lui demandez, essayant d'ignorer les regards des trop curieux,

Tu n'es pas blesser?

Je me retourna vers le meneur beige et lui dit, en m'approchant

Désoler, j'imagine que vous voulez savoir mon nom et vraiment, pourquoi je suis ici, non? Et bien, mon nom c'est Pelage de Nuit, et je suis ici non seulement car je veux honorez la mémoire d'un membre de ma famille, mais aussi car je souhaite me battre pour ma liberté, et si vous voulez ma parole, je vous la donne.

Lui dis-je, en m'assoyant au sol, je ne savais pas si c'était assez pour le convaincre, mais tout ce que je savait, c'était que ce que je disait était bel et bien la pur vérité surs mon compte, je ne voulais pas tout simplement me battre avec eux, mais aussi, me battre pour que toutes ces expériences surs nos camarade cesse. Je ne me retourna pas tout de suite, j'observais encore le meneur d'un ton neutre, je ne voulais pas que le chef sache ce que je pensais, pas avant que je sois sûr qu'il m'accepte parmi eux, en tant que Félinae à part entière. Je vis du coin de l'oeil, que Lune commençait à soigner les blesser, en pensant à ça, je me rendis compte que ma patte saignais abondamment, je laissas sortir un léger couinement, mais assez bas, car j'étais sûr que personne n'avaient rien entendu.

Je veux aussi que les expériences sur les chats cesse

Marmonnais-je. j'attendais la réponse du meneur.
Code par xLittleRainbow | Felinae


Dernière édition par Pelage de Nuit le Mar 22 Nov - 23:05, édité 1 fois
Messages : 1259
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 22
Jeu 8 Déc - 18:57


Nouvel arrivant

Leurs attaques coordonnées finirent par avoir raison de la hargne du monstre qui, blessée, préféra fuir que de continuer un affrontement perdu d'avance. Dariel jura intérieurement tandis qu'il se lançait brièvement à la poursuite du Korth. Il siffla entre ses dents, mécontents de devoir se porter à la poursuite de la bête. Il laissa ça de côté pour le moment. Bardé de blessures comme il l'était et avec l'un des tendons sectionné il ne risquait pas d'aller bien loin. Avec un peu de chance une bestiole plus grosse que lui ou ayant vraiment faim se chargeraient de son cas à leur place. Dariel retint un soupir avant de se retourner en vers le centre du Quartier Général qui bourdonnait d'activité. Il aparçut Lune qui soignait certains blessés. Il ne sembla pas à Dariel qu'un seul membre de sa Guilde fut grièvement touché. Le nouveau venu s'avança vers lui.

- Désolé, j'imagine que vous voulez savoir mon nom et vraiment, pourquoi je suis ici, non ? Et bien, mon nom c'est Pelage de Nuit, et je suis ici non seulement car je veux honorer la mémoire d'un membre de ma famille, mais aussi car je souhaite me battre pour ma liberté, et si vous voulez ma parole, je vous la donne.

Le meneur des Felinae resta impassible pendant plusieurs secondes. Il n'avait rien à répliquer à tout ça et il avait vu Pelage de Nuit se battre aux côtés des autres membres de la Guilde. Il finit par faire cesser cet inutile suspense en adressant un léger sourire à l'ancien soldat. Il prit une grande inspiration avant d'annoncer à tous la nouvelle.

- Accueillez comme il se doit Pelage de Nuit qui n'a pas hésité à faire souffrir sa chaire pour ôter la puce qui le reliait aux humains et à se battre à nos côtés contre le Korth !

Il baissa ensuite les yeux vers le félin aux ailes rouges et lui adressa un sourire plus franc et emprunt de sa sérénité habituelle. Il lui adressa quelques derniers mots avant de se détourner.

- Profite bien de ta nouvelle vie parmi nous.
Code par xLittleRainbow

_________________


Merci Lokiiiiiiiiiiiii :love:

Merci Cyaaaa:
 

Grand merci à Yuëna :3:
 

Merci Neko-chérie ♥:
 

Merci Yinzi **:
 

Merci à Nyria pour ce cadeau de Noël !:
 
Jeu 8 Déc - 20:44
Je voyais l'affrontement qui faisait rage dans le QG. Puis cette affreuse bestiole détala blessée de partout. Je me dirigeai vers les blessés les plus graves. Heureusement un seul avait un état très grave. Mais il ne risquait pas la mort. J'ordonnais à quelques combattents sains et sauf de l'emmener vers la tanière des guérisseurs. Puis j'allai voir tous les guerriers en soignant les saignements. En évitant les infections puis tout le nécessaire pour soigner après une bataille. J'avais quasiment finis quand j'entendis notre chef qui dit :

- Accueillez comme il se doit Pelage de Nuit qui n'a pas hésité à faire souffrir sa chaire pour ôter la puce qui le reliait aux humains et à se battre à nos côtés contre le Korth !

J'étais heureuse pour lui et un eu pour moi. Le frère et la soeur allaient être enfin réunis pour l'éternité. J'allai inspecter les blessures de Pelage de Nuit en lui disant :

- Je suis heureux pour toi mon frère. Je t'adore plus que tout mais je vais d'abord t'examiner. Ne bouge pas

Je l'examinai et je remarquai qu'il avait 2 griffures qui pourraient s'infecter. Je lui appliqua un cataplasme pour éviter l'infection et je lui appliqua des toiles d'araignées par dessus pour le soulager. Je lui conseilla :

- Voilà ça devrait te soulager. Mais reviens me voir demain pour changer ton pansement et surtout fais attention. Je ne supporterai pas de te perdre mon frère.

Je lui effleura le museau et me dirigeai vers Dariel mon chef. Auquel j'allai tout avouer car je ne pouvais plus supporter le poids du secret.

- Bonjour Dariel je viens pour examiner tes blessures. Mais avant je dois de parler et t'avouer quelque chose. Cela peut surprendre mais Pelage de Nuit est mon frère. Voilà c'est dit.

J'attendais sa réponse avec angoisse. J'avais réussi à me débarasser de ce lourd secret.
Ven 9 Déc - 1:32
Je me dirigea vers un trou un peu abandonné, je m'assis et commença à lécher mes blessures, quand Lune ce dirigea vers moi et me posa une sorte de pansement qu'on utilisait chez les soldats, mais en feuille, et une toile d'araignées. Puis elle releva la tête et me dit,

- Voilà ça devrait te soulager. Mais reviens me voir demain pour changer ton pansement et surtout fais attention. Je ne supporterai pas de te perdre mon frère.

J'avoue, j'étais heureux de voir que quelqu'un tenait autant à moi, chez les soldats, nous avions appris à ne pas laisser nos sentiments prendre le dessus. Mais arrête! tu n'es plus chez les soldats, tu est chez les Felinaes! J'observa Lune qui se dirigeait vers Dariel, elle lui adressa la parole, je ne compris pas ce qu'elle disa car j'étais trop loins. Je me coucha en dessous d'un chêne rabougris et m'endormie. J'eu un sommeil quand même agiter, je revoyais le mort de nos parents et la mort de mon frère. Je me réveilla en sursaut, respirant avec difficulté, je me leva et alla vers la sorti, je ne supportais pas la foule, à vraie dire, j'avais besoin d'air, d'être seul, être avec moi même. J'ouvris mes ailes et m'envola, direction L'arbre de Pendus. Arriver, je m'assis à sa cime et réfléchit, je me dis que je n'avais plus de but dans la vie, autre que celui de tous les Felinaes. J'entendit un bruit de pat qui s'approchais, je sauta sur mes pattes et me mis en position de défense. Les bruits s'approchait comme un éclair.
Messages : 389
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 16
Jeu 17 Aoû - 20:31
J'archive

_________________



Je ne rp que les weekends sauf exeptions

Merci Ocene!:
 


Merci Rain!:
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]
» Luna et Patricia[Libre(mais demandez avant de poster)]
» Apparition (LIBRE mais quelqu'un pitié ^^")
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» Tentation... [libre mais Alwin, Edward, Lalwend]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: