Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Soupir - Caméléons - Messager - Terminé.
Sam 25 Juin - 3:02

Soupir
Et il soupira à nouveau face à l'existence qui l'exaspérait

• Sur Felinae

• Nom : Soupir
• Sexe : Mâle
• Âge : 4 ans et demi
• Clan : Caméléons
• Rang : Messager
• Race : Quelle importance ?

• Physique :
Imaginez une créature aux allures félines, mais à qui les aléas de la génétique auraient accordé, telle une fée malicieuse, les abominations d'un rongeur des plus répugnants. La bestiole que vous avez là est donc visiblement un chat doté de quelques attributs du rat : une patte féline pour trois autres mutantes et une queue qui ne peut être plus ressemblante à celle dudit rongeur. Notre Soupir est d'ailleurs un éternel entre deux, bien qu'il ait plus l'air miteux qu'éclatant de santé. Sur sa charpente mince et élancée s'étire un pelage brun foncé et mêlés çà et là de noir. Ce sont des poils mi-longs pas forcément doux et plutôt rêches qui, surtout, sont constamment ébouriffés. Ils ne recouvrent pas son excroissance musculeuse, cette queue de rat qui dépasse de peu la longueur de son corps. Formée d'anneaux de purs muscles, elle est du même rose pâle que celle des rats et est autant puissante, bien que laide. Trois de ses pattes sont mutantes, seule la patte antérieure droite est normale. Au lieu des habituelles coussinets des chats, les trois pattes anormales sont munis de cinq petits doigts rosés d'environ deux centimètres munis de griffes noires. Et oui, cinq, même si la patte ordinaire n'est pas du tout souffrante de polydactylie et ne compte que quatre petites griffes. Nous en sommes maintenant au visage soupirant de notre matou renfrogné. Deux oreilles pointues et légèrement plus noires que le reste. Une truffe aussi rosée que la chair de sa queue et de courtes moustaches raides. Et deux prunelles vert pâle qui détonnent dans tout ce paysage assez sombres et qui vous fixent, blasées et semblant cacher une étincelle sournoise, celle de la ruse primitive des rats.

Vous avez détournez le regard de l'abomination, espérant oublier cette vision mutante en contemplant des brins d'herbes roussies. Raté pour vous, puisque vous tombez sur la compagne de toujours de notre Soupir. Elle ne se présentera pas et son propriétaire ne le fera certainement pas non plus, mais elle a un nom et c'est celui de Phobos. C'est un rat borgne de vingt centimètres environ, sans compter sa courte queue rose, un poil plus petite que la normale. Elle a un simple pelage brun. Elle n'a rien d'extraordinaire si ce n'est son oeil gauche manquant, celui que Soupir a crevé il y a une année de cela. Elle en a maintenant un an et demi. C'est une créature très fidèle à son maitre, mais aussi très têtue. Elle est souvent agressive envers les autres chats. Peut-être souhaite-t-elle protéger Soupir. Ou bien cherche-t-elle à le garder pour elle-même.

Spoiler:
 

• Caractère : Il incarne parfaitement son nom. Soupir, face à la plupart des situations de la vie qu'il trouve exaspérante et répétitive. Soupir, face aux comportements qu'il juge souvent exubérants ou inappropriés de tout le monde. Il est blasé, mais d'une manière qui vous semblera fatale. Il est toujours à analyser et à philosopher avec un sourire terne et cynique au museau. Il vous prendra souvent de haut, simplement parce qu'il est ainsi. Il n'a aucune loyauté, mais n'a pas plus l'envie de se battre pour une cause qu'il catalogue comme étant inutile et puérile. Même s'il clamera toujours de vivre et laisser vivre, il ne se gênera pas pour vous dicter vos actes d'un ton mordant et désabusé. Il ne semble pas avoir de but, si ce n'est de vous emmerder et de vagabonder à son bon plaisir. Il déteste les cris et les bruits trop forts. Il serait assez intelligent s'il n'était pas aussi désintéressé. Il ne semble pas spécialement regretter ses actes et ses paroles. Il méprise souvent les autres et surtout quand il réalise que vous avez des attentes envers lui ou bien à propos de n'importe quoi, parce que lui, il en aura jamais, des attentes. Il ne tentera jamais de se justifier ou de se trouver des raisons. Ni même de s'excuser de son comportement ! Il est affectueux uniquement avec Phobos, bien qu'il semble souvent passer son irritation sur elle. Il est éternellement grognon ou irrité. Quant à la colère et à la tristesse, il faudra l'irriter jusqu'à un certain point pour le découvrir.

• Histoire : Escomptez-vous une histoire au comble du dramatique, qui mêle une enfance tragique suivie d'une jeunesse hébétée emplies de tristesse ? Vous avez donc des attentes, comme toujours, comme s'il était nécessaire à Soupir d'avoir des raisons derrière son comportement haïssable et méprisant. Certainement que des épisodes de son existence l'ont forgé, mais ça n'explique pas tout. Il a fait le choix d'être ainsi et personne ne l'y a poussé.

~

Il est né sur un îlot d'immondices, dans la nuit omniprésente des égouts, avec l'odeur abjecte de décomposition tout autour de lui. Il vécut un temps avec une magnifique chatte aux yeux couleur de mousse pâle et qui ne lui en ressemblait en rien d'autre. Il ne saurait vous dire si elle avait une voix mélodieuse ou si son pelage avait la douceur d'un pétale, étant donné qu'à cette âge-là, il n'avait jamais respiré l'air pur du dehors. Il ne connaissait que l'écho perpétuel de gouttes s'écrasant dans des mares brunâtres et ne savait rien au silence. Il n'avait jamais vu une fleur et serait donc incapable de vous dire si le pelage toujours humide de sa mère l'était, une fois sec. Même maintenant, il peinait à se remémorer les nuances du pelage maternel qu'il n'avait jamais vu à la clarté solaire. Seul subsistait dans sa mémoire que le fragment incomplet de ses iris qu'il savait également posséder.

Pendant un temps, Soupir avait été dégoûté de la présence de ces mêmes prunelles dans ses orbites, sachant que cette ignoble mère l'avait abandonné durant son sommeil dans un coin inconnu du réseau d'égouts. Cela n'aurait peut-être pas été si grave s'il n'avait pas été simplement âgé de trois mois et si ladite salle n'avait pas été remplie de rats immobiles à son réveil. Il s'était recroquevillé en boule, sachant qu'il devait protéger sa tête et son ventre. C'était là un conseil encore frais à son esprit que sa mère indigne lui avait donné la veille. Savait-elle donc à l'avance qu'elle allait le laisser le lendemain à la merci de ces créatures transmetteuses de maladies et très agressives ? Une bête plus petite que les autres s'était approchée de lui et il avait préféré plonger dans une canalisation pleine d'eau croupie et d'impuretés innommables plutôt que de se faire dévorer vivant. Il n'avait pas immédiatement pensé que c'était là retarder l'heure de son trépas, mais l'instinct ignore les réflexions logiques. Alors lorsqu'il sentit la pression de dents pointues sur son cou le repêchant de son bain insalubre, il crût à sa mort prochaine. Les yeux entrouverts fixés sur le sol, il discerna dans la pénombre des pattes difformes semblables aux siennes et l'extrémité d'une queue de rat. Il attendait toujours, inerte entre les mâchoires de l'énorme rongeur. Puis on le lâcha sans délicatesse sur le sol et il entendit un reniflement de dégoût qui le fit relever la tête.

- Pas étonnant que je n'aie jamais voulu de toi si tu as de si piètres capacités défensives. Je me demande s'il ne vaudrait pas mieux pour moi de te laisser crever comme l'autre avait l'intention.

Soupir venait de rencontrer son père.

~

Vous avez saisi que cette figure paternelle portait bien mal son nom. Bien qu'elle s'occupa plus ou moins de Soupir, ce dernier devait souvent faire face à des mauvaises surprises. Jeune et sensible, il ferait tout pour que son père, si semblable à lui physiquement, soit fier de lui. Il ne se plaignait donc jamais et lui obéissait, se fondant rapidement dans la meute de rats qui l'entouraient constamment. Avec un tempérament mystérieux et coléreux, il décampait aussi vite que ses camarades rats lorsque le «maître» l'ordonnait. Bien cela lui prenne parfois des heures et même des jours avant de parvenir à le retrouver. Il réalisa rapidement que son père le mettait à l'épreuve à sa manière en l'abandonnant de la sorte et en l’entraînant dans des situations inextricables desquelles Soupir devait régler seul, le paternel s'enfuyant rapidement après avoir foutu le bazar. Dans ce monde sous-terrain, Soupir comprit rapidement qui était le roi et il prit garde à ne pas trop réfléchir à ce que cela signifiait. Après tout, le Roi des égouts avait une cour dangereuse et s'il décidait que son prince était un obstacle à ses objectifs inconnus, il n'hésiterait pas à le chasser de la seule maison qu'il ait jamais connue.

~

Le premier rat qui l'attaqua faillit parvenir à les noyer tous les deux en les envoyant dans un tunnel inondé. Soupir parvint à regagner un endroit sauf, le rongeur ayant causé cet accident accroché sur le dos. Il s'en aurait bien débarrassé en cours de route, vu le poids qu'il représentait, mais l'effort qui lui aurait été nécessaire l'aurait sûrement empêché de regagner la rive et donc de les sauver. Ce rat, nommé Lynch, fut son fidèle compagnon et serviteur. C'était cet ami qui ressentait un sentiment de loyauté envers lui que Soupir ne lui redonnait pas totalement. Néanmoins, c'était un rempart contre la dureté de son père et il avait l'impression de se rapprocher de celui-ci en ayant lui aussi un rat sous son contrôle, bien que partiel.

Ce rat mourut de vieillesse et de maladie il y a un an, alors que Soupir s'était enfin décidé à quitter les égouts. Cela retarda son départ et il fut étonné d'être ébranlé par la mort de ce compagnon rongeur, stupide et docile. Il resta quelques minutes auprès de son cadavre et ces minutes se transformèrent en heures. Il chassait les mouches et insectes qui s'approchaient trop de la carcasse et il se demanda quoi faire. Puis vint une petite rate au regard sournois et intelligent qui osa s'approcher du corps, appâtée par l'idée d'un peu de chair fraiche. Elle était bien maigre et Soupir, immobile, la laissa approcher. Et soudainement, il envoya sa patte féline griffer son oeil, sentent l'orbite céder sous son coup. Puis il feula envers la créature hurlante qui tentait de se soustraire à la douleur et à sa poigne contre le sol. Elle cessa de bouger en rencontrant son regard. Il desserra sa prise. Elle en profita pour tenter de le mordre.

Il apprécia cette intelligence et cette patience. Cette journée-là, il quitta les égouts avec Phobos en sa compagnie. Il apprit pendant quelques mois environ les politiques des chats terrestres et comprit qui il était. Et qui son père était, en quelque sorte. Fidèle à sa nature solitaire, il céda à une existence de solitude un temps avant de rejoindre les Caméléons, intrigué par cette idée de groupe de félins. Après tout, il avait vécu toute sa vie comme un rat, terré sous la surface. Désormais, il vivrait comme un chat, terré à la surface.


• Dans la vraie vie

• Pseudo le plus souvent utilisé : Poulpe Sama. Ou Sama. Ou Poulpe. Ou Samsam.
• Âge : La flemme
• Comment as-tu découvert le forum ? C'est un retour de ma part
• Autre chose ? Ce personnage sera le perso le plus bâclé que j'aurai écrit de ma vie, d'après mes prévisions. Ne vous fiez donc pas à cette pitoyable fiche de personnage, je ne souhaite simplement pas recréer un Danseur.

Quiz

Validé par le grand méchant loup (o:

Code par xLittleRainbow


Dernière édition par Soupir le Mar 28 Juin - 2:12, édité 5 fois
Sam 25 Juin - 8:59
Espèce de fou o/ 3h du mat XD

Bienvenue à toi ton personnage m’intéresse beaucoup
On feras des rp :D
Sam 25 Juin - 9:41
Bienvenue à toi :)

Personnage au physique plus qu'intéressant, au passage.
Ton quizz n'est pas tout à fait bon; à la dernière question. Même si cela va de soi, les hauts rangs sont également à prendre en compte.

N'hésite pas si tu as des questions :)
Messages : 533
Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 67
Sam 25 Juin - 14:18
Rebienvenue Samsam!
J'ai hâte d'avoir l'histoire de ton Soupir,
Je pourrai l'illustrer ? **

_________________

«Les gens ne se laisseraient pas tenter par le Diable s'il n'était pas séduisant»
Alec vous détruit en #663300




Sam 25 Juin - 18:34
Bienvenue pitit rongeur !
Lun 27 Juin - 21:56
Re bienvenue à toi~!

J'ai validé ton quiz! Il ne reste plus que ton vava et ta signa' et tu sera validée! 8D
Mar 28 Juin - 17:50
J'ai tout fini (: J'ai la signa et me reste qu'à réduire pour mettre en avatar !
Mar 28 Juin - 18:04
En effet. Je valide ~
Mar 28 Juin - 18:05
Félicitations :D
Mer 17 Aoû - 1:07
J'archive.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ipomée, Caméléon, Chasseuse (Terminé)
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Je ne suis qu'un messager, et le message que je porte dépasse l'entendement [Terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Personnages :: Fiches :: Archivées-
Sauter vers: