Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Blaze, Soldat, Bleu (fini)
Ven 27 Mai - 19:23

Blaze
Life hurts. You could say it burns. But I can take it. Even though it breaks me...
I'M INSANE

• Sur Felinae

• Nom : Blaze
• Sexe : je suis un fiér Male
• Âge : mmh je sais pas trop, on va dire vers 9 mois
• Clan : Soldat (muahaha)
• Rang : Bleu
• Race : Gouttiére, avec un peu de chartreux quelque part

• Pouvoir : Bha, je veux pas me vanter, mais mon pouvoir est assez cool.
En fait je peux cracher du feu. Les flammes peuvent étre pas mal grands aussi.
Il y a juste un petit gros probléme.
Je ne suis pas invunérable au feu que je crache. Depuis que ma gorge ne fonctionne plus ( j'expliquerais aprés.) utiliser mon pouvoir est AGONISANT. Du coup, je ne m'en sers que si j'ai vraiment besoin. Enfin, des petites flammes pour s'éclairer sa peut aller.


• Physique : Faut le faire, j'ai la classe.
Je suis roux tigré de roux foncé, avec une queue trés touffue. J'ai les yeux rouges, qui font penser á du feu ou de la lave. Sur mes pattes, j'ai des écailles de couleur un peu doré foncé.
Je porte une grosse écharpe grise autour du cou. Pourquoi ? En fait, c'est pour cacher un bandage que j'ai sur le cou, lui méme pour cacher une cicatrice sur la gorge. Oui, j'ai la gorge tranchée. C'est pour sa que j'ai parfois du mal a respirer, et la voix qui grince un peu si je parle trop fort.

Spoiler:
 

• Caractère : On me dit souvent que j'ai un ego massif, mais c'est juste que j'ai ce besoin de me faire remarquer. Cela vient de mon enfance, mais j'expliquerais plus tard. Je suis aussi trés enthousiaste et on va dire courageux (enfin, pas trop). J'embéte souvent les gens, qui me trouvent énervant. Mais je peux devenir méchant quand on me cherche, trés méchant...
J'ai souvent du mal á garder l'esprit sain, mais si je ne fais pas attention, je peux sombrer dans la folie.
Perso, je sais rien de ces Félinae et tout et tout. Moi, du moment que les humains me donnent á manger et me laissent me défouler un peu, sa me va.

En gros, je suis vantard, actif, et plútot sympa, mais quand je m'énerve, je deviens dangeureux. Je suis fou, quoi.


• Histoire : /!\ Tres long et détailé/!\
Maintenant que vous savez tout sur moi, voici mon histoire. Je me souviens de tout comme si c'était hier...
Mais d'abord, un peu de contexte. Ma ville natale n'est pas celle que vous connaissez, mais un lieu loin des guildes de Félinae et tout ce bazar.
Je suis arrivé chez vous aprés un long voyage, je vais tout vous raconter, du début :

Un beau jour, Raven, une belle chatte blanche avec la queue en plumes, rencontra Karma, un des plus valeureux soldats de la ville, et elle tomba amoureuse de lui.
C'est ainsi que je suis né, sous la lumiére de la ménagerie.
En fait, je n'ai jamais connu mon pére, il nous a laissé la veille de la mise bas de Raven. Bon, on retourne a ma vie.
Le petit dernier d'une portée de quatre, chaque jour était une bataille pour moi. Notre mére fut trés tót séparée de nous.
Elle s'inquiétait. J'entendais souvent une autre mére, trés désagréable, grondant la mienne dés qu'elle parlait de nous. Ah lá lá, les gens quoi.
Bon, désormais je vivais dans une salle avec mes soeurs et mon frére.
Onyx, l'ainé se moquait souvent de moi, qui étais petit et chétif. J'étais son souffre douleur.
Gaelwen et Hisui étaient un peu plus sympatiques. Bon enfin, Hisui m'ignorait totalement.
Ainsi était ma vie, jusqu'au jour de mes deux mois, enfin je crois, quand un humain avec un pelage blanc me ramassa et me posa dans une espéce de cage.

-Onyx ? Criai-je, Gaelwen ? Hisui ?

La voix de mon frére me répondit :

-Le Minus ? T'es lá toi ?

-Petit frére, résonna la voix de Gaelwen, oú es-tu ?

Oui, effectivement, je n'avais pas de nom. Je n'entendais pas mon autre soeur.
Oú était-elle ?
Un horrible cri figea soudain mon sang.

- Hisui !! hurlai-je.

-Tais-toi ! fit la voix  d'Onyx.

Elle avait changée, sa voix, elle n'était plus confiante et moqueuse, mais urgente et apeurée.
Enfin, les terribles cris de ma soeur s'arrétérent, et je la vis dans une cage á coté de la mienne. Elle ne bougeait pas. Et elle avait changée. De son dos poussaient de ailes multicolores, de papillon je crois, magnifiques.
Doucement, je passai une patte á travers les barres de ma cage, et touchai légérement Hisui sur l'épaule. Elle fut secouée par un spasme de douleur. Je retirai rapidement ma patte.

Un cri, non deux, me rendirent encore paralysé d'horreur. Gaelwen et Onyx !

Non... pourquoi nous ?...

Les échos des horribles cris de douleur de ma famille m'encerclaient, comme une cage que je ne pouvais pas échapper. Je me mis en boule, essayant déséspérement de bloquer les sons de mon esprit. C'était pire que toutes les tortures. J'avais tort.

Enfin, les cris cessérent, et je pus enfin relácher mes muscles.
C'était terminé. Je levai un peu la téte, cherchant mon frére et ma soeur.
Je ne les voyais pas.

Pourvu qu'il ne soient pas morts.

Tout á coup, je sentis une pression dans mon ventre. Je me sentis soulevé du sol de ma cage par un humain. Peut-étre allait-il me remettre dans ma salle, et tout redeviendra normal ?
Mes pattes touchérent une surface lisse et froide. Soulagé, je m'apprétais á rejoindre ma famille, jouer, faire tout mon habitude. Á peine eus je fait un pas, un humain posa sa patte avant sur mon dos, m'empéchant de partir.
Confus, je levai la téte, et vis dans l'autre patte de l'humain, qui tenait un espéce de tube, avec une aiguille au bout. D'un doigt, il dégagea les poils de mon épaule, et y plongea de l'autre patte l'aiguille.

Une douleur atroce traversa mon corps, comme un éclair. J'ouvrai ma bouche pour crier, mais aucun son ne sortit. Je me débattai furieusement, mais la douleur m'avait envahi les muscles. Je ne voyais plus rien, rien ! J'était renfermé sur ma propre souffrance. Je me noyais ! La douleur s'amplifia dans mes pattes, je les regardai, terrorisé.
Des pics se forsaient á travers ma peau, de pronfond, du fond de mes os.
Mes yeux étaient en feu, je les sentais brúler de douleur, de ma pupille á l'extérieur.
Je me sentais tomber, tomber, me noyer dans ma propre souffrance.
Ma téte heurta le sol, et je ne sentis plus rien.

De voix m'entouraient. J'étais allongé sur un sol froid. Je n'étais plus dans cette affreuse salle de torture, l'odeur était différente.
Lentement, doulouresement, mes yeux s'ouvrirent. L'image brouillée de ma soeur, Gaelwen,
qui se penchait au dessus de moi. Soulagé, mais trop fatigué pour parler, je fis un léger sourire.

-Allez hop, on se léve ! dit ma soeur, en m'aidant á me relever.

Aíe ! Mes pattes ma faisaient mal. J'essayais de les examiner, mais vu quelles étaient COUVERTES D'ÉCAILLES j'ai eu un peu de mal (ahaha l'humour).
Surpris, je me tournai vers Gaelwen. Son pelage couleur sable  était maitenant tigré de bleu, et elle avait trois queues !
Je regardai autour de moi. Onyx et Hisui n'étaient pas en vue.

-Oú sont-ils ? Demandai-je á Gaelwen

-A vrai dire, je n'en sais rien, me répondit celle-ci.

Ma grande soeur parut triste. Elle savait de qui je parlais. Je m'approchai d'elle et lui donnai quelques coups de langue sur l'épaule.
C'est lá de je remarquai trois autres chats. L'un était gris, avec des ailes transparentes qui battaient tellement vite que je peinais á les voir.
Une chatte blanche, avec une étrange tache en forme de lune sur son front, se léchait le poitrail.
Elle était jolie...
Puis je vis le dernier. Le plus imposant des trois, gris, avec les yeux verts persants et  
la queue en fléche.
Son regard me troublait, je me serrais contre Gaelwen, qui m'enveloppa de sa queue.
Ma truffe m'irritait, j'allais éternuer.

-A-ATCHOUM !

Je fus soudain effrayé par un éclat de feu qui avait surgi devant moi.
Une táche noire brúlée apparut sur le sol.
Je me tournai, exité, vers ma soeur. Celle-ci me regardait d'un air heureux et étonné, les yeux écarquillés.

-Petit frére ! S'exclama-t-elle, tu viens de cracher du feu !

Je crache du feu ?

-Hé, je crois que c'est ton pouvoir ! Poursuit-elle

-Pouvoir ?

-Oui ! Ton pouvoir ! répeta-t-elle, Moi aussi j'en ai un, regarde !

Elle toucha mon museau avec sa patte. Tout á coup, devant moi se tenait...moi.
Le méme pelage roux tigré, la méme queue touffue, pattes écaillées et les yeux rouges.
Depuis quand j'avais les yeux rouges ?

Gaelwen redevint elle méme. Elle me regarda fiérement.

-Bah, du coup, faut te trouver un nom ! Dit-elle.

Je n'avais jamais eu de nom, ma mére n'avait pas eu le temps de me nommer, et l'on ne s'est jamais creusé la téte pour m'en trouver un.
Trés enthousiaste, moi et ma soeur cherchámes mon nom, et ce cauchemar parut bien loin, maintenant.

-Je sais ! s'écria Gaelwen, on va t'appeller Blaze ! Comme le feu !

-Blaze... répétai-je, émerveillé.

Revenu á la réalité, je me retournai et bondis, tout joyeux, vers le trio qui me regardaient toujours.
Sortant mon poitrail, j'annonsai :

-Je m'appelle Blaze, et mon pouvoir, c'est cracher du feu !
Les deux máles n'avaient pas l'air impressionnés, mais la jolie chatte blanche ronronna, amusée, et je crus l'entendre chuchoter á l'oreille de son voisin.

-Il est mignon, tout de méme.


Depuis, ma vie était redevenue á peu prés normale. On se moquait souvent de moi, mais Gaelwen était toujours á mes cotés.
Le grand chat gris, celui avec la queue en fléche, était le pire.
A chaque fois que la chatonne blanche me complimentait, il me jetait un regard jaloux et meutrier. Comme si je voulais une compagne moi !

Un jour, je me disputais encore avec Shade, celui qui était jaloux, ou je ne sais quoi.
Tout á coup, la piéce devint sombre. Noir total.
Ne voyant rien, je projetai une petite flamme, qui éclaira un peu mes entourages.
Le visage éffrayé de Shade était la seule chose que je voyais.

-Minus ! vint une voix d'une autre salle.

Onyx ! Il était en vie ! Je m'apprétai á répondre, quand un cri retentit dans mes oreilles. Hisui !
Je courus á l'aveuglette dans la salle. Le sol devint tout á coup glissant.
Je tombai, et un liquide visqueuex éclaboussa mon visage.
Le goút du sang m'arrivai sur ma langue. Le sol en était recouvert.
J'atteins enfin ma soeur, gráce á mon odorat. Je me figeai d'horreur.
Hisui était couverte de blessures, non, pire. Sa peau avait presque disparue.
Ses yeux noirs fixaient le plafond, et son coeur se trouvait á quelques longuers de lá,
ses os tous brisés.
Le cadavre de ma soeur ne ressemblait méme plus á un cadavre, plus á un tas de chair et d'os. Elle était á peine reconnaissable.
Le museau enfoncé dans ce qui avait été le visage de ma soeur, je me mis á pleurer.

-Non... Hisui... qu'as tu fait pour mériter...

Un autre cri retentit dans la batiment. Plusieurs méme. Parmi eux, j'entendais une voix qui métait trés familiére...

-Onyx ! Hurlai-je, tiens bon, j'arrive !

Je me précipitai en direction du cri, tant bien que mal. Soudain, ma téte percuta quelquechose. Tremblant, je crachai une petite flamme.
Mes membres furent paralysés de terruer.
Á la faible lueur du feu, je vis, devant moi, un énorme chat roux, avec des yeux rouges démoniaques, sans pupilles, et quatre queues.
Le démon leva une patte, et me mis un puissant coup de griffe.
Un flot de sang plus tard, j'étais étendu au sol, la gorge semi-ouverte.
J'essayeai de crier, mais tout ce qui m'échappait était une affreuse toux.
Le rire du chat remplissait mes oreiles, tout mon corps.
Avec ce rire, une douleur indéscripltible. Le démon s'appréta á m'achever, quand, du coin de ma vision, je vis un humain entrer, boitant, par une porte.
Sa lumiére artificielle dans la patte avant, dans l'autre, un báton argenté brillant, qu'il pointait vers mon assaillant, et le tua sur le champ.
Je me sentis soulevé du sol rouge. Ma vision se brouillait.
Une derniére goutte de sang sortit de ma bouche. Serai-je en train de mourir...?
Ma téte se posa sur le bras de cet humain avant de sombrer dans le noir...

Le sol vibrait. Mais un sol, sa ne bouge pas ! Je me rendis compte que je n'étais pas mort, mais vivant. Des voix résonnaient autour de moi.
Des pleurs. Lentement, douloureusement, j'ouvris les yeux.
J'étais dans une salle éclairée. Je vis á l'autre bout, Shade et la chatte blanche.
Non loin d'eux étaient deux chats que je ne connaissais pas, une bleue ailée, et un chat noir avec des táches rouges.
Tiens ? Quelquechose serrait sur mon cou. Un espéce de bandage blanc, táché de sang.
Je tremblais un peu. Il faisait froid...

-Sh...Shade ? dis-je, la voix tremblotante.

Il ne me répondit pas. Il s'occuppait de la féline blanche, Lumi, d'aprés ce que j'ai compris. Je la regardai, et vis une énorme blessure sur son poitrail.
La pauvre...

Je reperai une gamelle de croquettes. Ces choses peu apétisantes qu'on nous donnait dans le laboratoire paraissaient tout á coup délicieuses.
Essayant d'ignorer mon estomac gargouillant, je me dirigeai vers les deux inconnus.
Je me présentai, et demandai si je pouvais faire quelquechose.
Le noir m'ignora totalement, et continua de nettoyer la blessure de la bleue.
Sa jambe était complétement paralysée, lacérée de griffures. Je déglutis, et me mis á lécher sa blessure aussi, pour au moins étre utile.
Mais le chat noir me chassa, les griffes sorties. Apeuré, je fuis vers la gamelle.

Rassasié, mais pas plus chaud, je me trouvai le morceau de sol le plus confortable possible. Apparemment, le chat noir s'appellait Night, et sa soeur Nova.
Tapis dans mon coin, glacé, j'essayeais de dormir. Aucune chance.
Tandis que je changeais de position, je remarquais un long tapis á quelques longueurs de lá. Je la saisis, et me l'enroulai autour du cou. Il se trouvait que c'était une écharpe.
Au moins, il tenait chaud...
Aprés plusieurs heures me tortillant et tournant, je réussis á m'endormir.

Les jours suivants se déroulaient á peu prés tous comme sa :

Shade passait son temps aux cotés de Lumi.
Nova restait paralysée par terre, avec Night qui la tient compagnie.
Et moi, rejeté de tous, dans mon coin, tout seul.

Jusqu'au jour oú, emportée par sa terrible blessure, Nova est morte. Je me souviendrais toujours des cris persants de son frére.
Le jour suivant, je l'ai trouvé, la nuque brisée. Shade disait á Lumi qu'il ne voulait plus vivre sans sa soeur, et s'est suicidé.

Je ne le remarquai que maintnant, mais Shade avait un collier autour du cou, un ficelle avec une espéce de dent verte au bout. Pourquoi d'ailleurs ?
Personne ne sait combien de temps nous avons passé dans cette salle vibrante, mais on aurait dit une éternité. En plus, la nourriture devenait de plus en plus rare...
Combien de temps allait-on encore survivre...?

-Lumi !!!

Je fus réveillé par les cris de Shade. Je tournai la téte pour voir.
Il était en larmes, penché sur le corps de Lumi...

-Non... fis-je faiblement, NON !

Je courus vers les deux chats. Horrifié, je regardai les yeux sans vie de la belle féline.
La colére me montait aux joues, une sorte de chagrin furieux.

-Pourquoi... qu'est ce qu'elle a fait... qu'est ce qu'on a fait pour mériter sa...

Tremblant de rage, des flots de larmes coulant de mes yeux, j'hurlai de toute ma voix.
Enfin calmé, ma voix brisée et la gorge endolori par ce cri, je fourrai mon museau dans le flanc de Shade. Je lui donnai quelques coups de langue sur l'oreille.

-Shade... je suis désolé...

Depuis, nous nous sommes rapprochés. Désormais seule compagnie, nous étion lá l'un pour l'autre. Quand Shade se réveillait d'un cauchemar, je le réconfortais.
Quand j'avais froid, il me réchauffait. Nous étions devenus comme des fréres...

Un jour, la salle s'arréta de bouger. Un mur s'ouvra, et une lumiére aveuglante envahis la piéce. Intrigué, je m'approchai.
Au dehors était une ville, comme celle d'oú l'on venait. D'un cóté une forét, plus loin, un désert. Oú étions nous...?

Un humain me ramassa, Shade aussi et nous mit dans des cages. Sentant que je pouvais affronter tout á présent, je jetai un regard confiant á Shade. Il me répondit d'un hochement de téte. Le regard déterminé, nous pénétrámes dans un laboratoire...

• Dans la vraie vie

• Pseudo le plus souvent utilisé : Matilda2OO2
• Âge : 14ans
• Comment as-tu découvert le forum ? A travers ma meilleure amie
• Autre chose ? Je suis le DC d'Auras, donc j'ai le méme probleme de clavier qu'elle.
Et, est-ce-qu'un admin peut modifier mon pseuedo á "Blaze" s'il vous plait ?

Quiz

Validé par Elli 

Code par xLittleRainbow
Messages : 264
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 16
Sam 28 Mai - 15:24
Banchour jeune Bleu x3

_________________


The CbSquad ♥ :
 

Sam 28 Mai - 15:41
wow quelle histoire :o
Messages : 1124
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 2
Sam 28 Mai - 15:51
Bienvenue.
Je valide et je change ton pseudo pour qu'il soit celui de ton chat.

_________________
Votre Staff ❅
Sam 28 Mai - 15:51
Ouiiiii Merci !
Sam 28 Mai - 15:52
Félicitations
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shade soldat Bleu [finish ! :D]
» frère de Poniatowsky / Ivan Soldat Bleu (En Cours )
» Marche de Dol Amroth vers la capitale
» Le "Carré Bleu"
» [Orks] Des orks tous bleu. Waaaght! Du Big Boss l'min bleu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Personnages :: Fiches :: Archivées-
Sauter vers: