Forum RPG, inspiré d'Experience n° 7
 

Partagez | 
Vuoksi, soldat, seconde ligne | Les plus petits sont souvent les plus sournois...|
Dim 19 Juil - 21:00

Vuoksi


• Prénom : Vuoksi
• Sexe : Femelle
• Âge : Trois ans
• Guilde : Soldats
• Rang : Seconde ligne




• Pouvoir :
Au moment de sa transformation, Vuoksi a vu sa queue tripler de volume. Cette dernière, renforcée, fait donc office d'un magnifique fouet. Elle peut aisément servir de corde en cas de besoin, et lui permet également de grimper comme un singe en s'y suspendant. En soit, ce pouvoir peut paraître puissant, mais il ne faut jamais négliger le fait que c'est une extension d'elle même, de chair et d'os. Elle peut se briser, s'abimer si elle frappe contre une pierre ou tout autre obstacle fourbe et dur qu'elle n'aurait pas aperçu. Son champ d'action reste également limité, un ennemi placé trop loin n'aura aucun problème à éviter cette arme naturelle.

• Attribut physique: Sa longue, énorme queue touffue et anormalement musclée et sa couleur qui n'est pas des plus communes.

Physique :
La première chose que l'on remarque lorsque l'on aperçoit cette femelle pour la première fois, c'est son gabarit minuscule en comparaison des autres félins. Sa petite taille lui vaut souvent des moqueries, elle qui se retrouve à parler à des poitrails à longueur de journée. Malgré cela, ses pattes reste relativement longues proportionnellement à sa taille, ce qui lui confère une allure digne et fière et une silhouette élancée. Ses épaules sont larges, musclées, mais loin d'être carrée, elles reste avant tout féminines. Le seul déséquilibre de son anatomie, c'est cette immense queue touffue qui se promène derrière elle. Pour un si petit chat, elle prends énormément de place et il n'est pas rare de la voir la brandir fièrement dans les airs pour que tous puissent voir autre chose que le bout de ses oreilles. Inutile de dire que les félins s'adressent plus souvent à une queue solitaire qu'à un visage félin.
Son port de tête dépendra de la situation dans laquelle elle est. Parfois tête haute haute, le menton relevée, le portail bombé, d'autre fois l'échine voûtée et le corps ramassé sur lui même. Ses larges oreilles sont mobiles, délicatement sur ourlées de poils ébouriffés. Deux anneaux dorées logent sur chacune d'elle. Son regard est d'un tendre vert feuille, semblable à celui de un bourgeon au printemps, et il est souligné de traits noirs partant vers l'extérieur de son visage. Elle possède des griffes blanches, basique, et ses crocs sont pointus à souhait. Son poil? C'est un assortiment de noir, de gris et de gris clair. Le gris est majoritaire. Son ventre, depuis son menton jusqu'au bout de sa queue, est plus clair que le reste de son corps. Des rayures sombres partent d'une raie de mulet qui court le long de son dos. Son pelage est duveteux, pelucheux. Il est loin d'être lisse, il évoque plutôt le poil des jeunes chatons. Elle ne s'en plaint cependant pas et l'entretient avec soin.
En soit, elle est donc l'incarnation de l'adorable. Les humains lui ont donc passé une chaîne dorée, espérant lui conférer une allure plus sauvage. C'est presque réussi, les jours ou elle arbore un visage sombre. Aucun autre accessoire, ils craignaient qu'ils ne soient trop lourds pour cette petite chose.

• Image :
Spoiler:
 

• Caractère :
La vie qu'une soldate n'a jamais désirée. Quoi de plus dur pour ce genre de félin que de piétiner sa pureté afin de s'encrasser au rythme des batailles? Vuoksi est l'une de ces femelles contraintes de vivre sous le joug des hommes. Elle qui, douce rêveuse, ne souhaite que liberté et luttes pour des causes justes, la voilà reléguée au rang de fille de la guerre.
Rébellion? Ce mot, elle ne le connait pas. Elle est intelligente. Elle se plie, elle se soumet, mais jamais elle ne casse. Elle ne contredira que rarement un ordre qui lui est donné, même s'il la révulse. Elle attends l'heure, cette heure qui sonnera sa délivrance. En attendant ce jour qu'elle bénira de tout son cœur, elle reste discrète et solitaire, bel et bien décidée à se faire oublier, tant par les humains que par ses semblables.
Vuoksi est d'un calme à toute épreuve. Jamais elle n'élève la voix. Elle préfère être diplomate et froide au lieu de hurler à pleins poumons à la moindre contrariété. Certaines mauvaises langues diront que c'est dû à sa petite taille, d'autres qu'elle est trop lâche pour se défendre verbalement ou physiquement. Sans doute ont-ils en parti raison: Son petit gabarit la retient de griffer le museau du premier venu. Pourtant, malgré son regard empli de douceur, de bonté et de chaleur, une redoutable carapace s'est installée. Pur réflexe de protection, elle adopte une attitude exécrable et féroce afin de coller aux caractères infâmes de ses camarades.
Essayer de délier sa langue revient à parler de longues minutes face à un mur insondable. Elle n'est pas de celles qui partagent. Elle écoute d'une oreille attentive, stocke, analyse, et ressort ce qu'elle apprends au moment qu'elle juge opportun. Quand à la confiance, elle l'a dors et déjà effacé de ses capacités. Elle craint les trahisons, les coups bas, aussi a-t-elle décidé qu'elle ne se fierait qu'à elle même. Comment accorder une once de confiance à ces félins qui l'entourent, eux qui aiment tant le sang et la souffrance? Cette perspective lui hérisse le poil dans un grand frisson glacé.
Elle n'aime pas la vie qu'elle mène, beaucoup le comprendront après seulement quelques jours passés en sa compagnie. Ces fiers félins, libres des hommes, et qu'elle doit combattre corps et âme la fascine depuis toujours. Pourtant, personne n'en parle, jugeant inutile de trop s'attarder sur cette femelle si féroce en apparence. Ses camarades tentent parfois de lier le dialogue avec elle, mais elle ne cherchera jamais à prolonger une discussion: Elle préfère protéger ses propres intérêts, quitte à se faire détester en retour. Bien sur, elle ira prêter patte forte à un allié en détresse, mais elle oubliera aussitôt jusqu'à la couleur du pelage de ce dernier. Ou du moins, c'est ce qu'elle laisse croire. C'est également une manipulatrice qui se servira des autres si elle trouve nécessaire de se rabaisser à ce niveau.
Rien n'est pour elle plus éprouvant de passer devant ces jeunes terrorisés par leur environnement. Elle évite de croiser leurs grandes prunelles humides dans lesquelles elle voit se refléter son propre désarroi. Il lui arrive, pour se faire bien voir, de leur cracher au museau, mais elle s'en veut à en pleurer suite à cette action. Parfois, elle soufflera des mots réconfortants à un petit larmoyant, mais ces interventions se font de plus en plus rares.

Histoire :

Elle regardait les hommes, si imposants face à elle. Petite boule de poils perdue qu'elle était contre le flanc de sa mère, elle ne comprenait rien à ce qu'ils racontaient. Leurs voix tonnaient, si fort qu'elle n'en saisissait pas le sens. Ils riaient. Quelle bonne blague. Une si petite femelle! Jamais elle ne survivrait à la transformation. Un humain la souleva, elle gigotait mais ne parvenait à rien. Elle miaulait doucement, ses grands yeux rivés sur le visage de son geôlier. Ses frères tout aussi apeurés se firent emmener avec elle.
Car à l'origine, elle n'était qu'une foutue blague. Une expérience vouée à l'échec. Elle était si petite, si mignonne, si peu farouche qu'elle paraissait inutile dans les rangs des soldats. Elle n'a été transformée que pour éviter le gâchis, elle devait mourir. C'était la solution. Et pourtant, la petite survécu. Vuoksi gagna son pouvoir dans les larmes et la peur. Seul l'un de ses frères survécu, sur les trois. Il s'en tira avec un pouvoir qu'elle jugea par la suite bien plus intéressant que le sien. C'était si handicapant, après tout, si dur à porter, cette queue immense et lourde! Elle du apprendre à faire avec. Marcher sans tomber, la soulever sans chanceler. Comprendre comment parvenir à ne pas se faire attraper à chaque geste à cause de ce fardeau traînant derrière elle. Bientôt, le fouet fut opérationnel, prêt à servir.
Première bataille, un cœur serré à en pleurer, la femelle ne souhaitait que s'enterrer et se faire oublier à jamais. Et pourtant, elle obéissait. Elle se battait avec rage, afin de se fondre dans la masse de soldats. Toujours cette peur sourde, mais atténuée. Jusqu'à ce que son frère tombe, et qu'elle voit avec horreur la mort prendre place dans sa vie.
Désormais, elle est dans la seconde ligne, seule place qu'elle pouvait occuper. Elle a sa réputation malgré elle, celle de la femelle un peu sournoise et étrange sur les bords. Rien a y faire, disparaitre des esprits est presque impossible et cela lui paraît bien dommage.


• Joueur

• Pseudo :  Eis, Bantic...
• Age : 15 ans.
• Comment as-tu découvert le forum ? Merci Colombe!
• Que penses-tu du forum ? J'adore le contexte, et le "graphisme" du forum est superbe. Après, reste à découvrir...
• Autre chose ? Niet.
Code de base © FieryAmaryllis
Messages : 1128
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 26
Dim 19 Juil - 22:07
Voilà une fiche bien fournie.
Bienvenue parmi nous ^^ Je te valides immédiatement.

_________________
Mon Deviant Art ♦️ Page Facebook
"Le harcèlement ne paye pas, seule la patience est récompensée."Proverbe Neko =p
Messages : 1128
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 26
Mer 6 Jan - 18:52
J'archive.

_________________
Mon Deviant Art ♦️ Page Facebook
"Le harcèlement ne paye pas, seule la patience est récompensée."Proverbe Neko =p
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atohi, soldat, seconde ligne
» Seth ; non pas le chiffre abrutis ! Soldat, seconde ligne
» Les imprévus sont souvent les choses les meilleures [PV Blaze Scott]
» ARTICLE XV ✤ les gens pour qui tu pourrais te prendre une balle sont souvent ceux qui se trouvent derrière la gâchette.
» Shiranui, soldat, troisième ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felinae :: Personnages :: Fiches :: Archivées-
Sauter vers: